AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Dim 2 Sep - 0:15

L'appel d'Art et les nouvelles qui remontaient du sud du pays ne lui disaient rien qui vaille. Et ce n'était rien de le dire.
Tendu, comme au garde à vous, Glace faisait face au soleil couchant du haut des remparts de son château. La soirée était fraiche et le soleil bas à l'horizon, mais Glace n'en avait cure, ses pensées tournées vers Chalcèdes et la menace que représentait ce voisin turbulent. En bon Loinvoyant, le duc porta son regard au loin, vers l'avenir et la réaction qui ne tarderait pas à venir de la part de son impétueux cousin: la guerre.
Chalcèdes et Vainqueur étaient comme deux gamins impatients d'en découdre. Rien ne pouvait empêcher l'altercation. Les deux partis en pressentaient bien trop de plaisir ce qui mettait Glace dans un état proche de l'agacement, à tel point que l'heure de diner déjà bien avancée, il restait là, à ruminer de sombres pensées.
Et sa fille qui n'était plus là pour le détourner de ses affaires d'états!
Non, vraiment, Glace était un homme bien embêté et sans rien pour apaiser ses peines. Une âme esseulée dans la nuit en devenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Sam 8 Sep - 10:12

Le départ de sa fille... Depuis des jours, Mésange ne pensait plus qu'à ça. Elle avait eu si peu de temps pour se faire à l'idée... Une heure, un jour, une semaine, le temps passe beaucoup trop vite lorsque l'on sait que tout se soldera par une séparation.
Et voilà qu'elle était partie. Partie, sa petite fille, partie affronter les dangers de la Cour, de la séduction – qui sait même de la guerre, du mariage ? – et surtout de la magie. Cet Art que son père ne possédait pas et qu'elle n'aurait donc pas dû avoir. A cette pensée, un sanglot convulsa les épaules de la Duchesse de Béarns. Elle pleurait par intermittence depuis qu'elle avait appris la nouvelle, et presque continuellement depuis qu'Acuité avait quitté le Château familial. Attrapant pourtant un mouchoir déjà humide de ses larmes, elle s'essuya consciencieusement les yeux avec tout en reniflant doucement. Il ne s'agissait pas qu'elle descende dîner dans cet état-là. Ce n'était pourtant pas qu'elle se méfiait du regard des serviteurs mais plutôt de celui de son époux ; Glace avait les nerfs à fleur de peau en ce moment et elle ne désirait surtout pas l'irriter par de telles démonstrations de sensiblerie.

Alors, à gestes lents, Mésange commença à se préparer pour le repas du soir. Seule, car elle avait renvoyé toutes ses servantes pour la journée, elle quitta sa robe froissée pour en passer une autre, simple et terne. Elle était bien loin des tissus colorés qu'elle arborait d'ordinaire fièrement : son humeur se ressentait dans le choix de ses vêtements. Elle tenta ensuite d'effacer toute trace de larme de son visage, tâche à laquelle ses résultats furent mitigés. Enfin, elle brossa soigneusement ses cheveux et les fixa sous un châle d'un violet sombre. Un coup d'oeil dans le miroir apprit à la Duchesse que la tenue la faisait plus paraître en deuil qu'autre chose ; mais après tout ne l'était-elle pas véritablement ? Elle réfréna ses pensées de peur de s'effondrer de nouveau.

Un choc l'attendait dans la salle où la famille ducale avait l'habitude de manger. Ce soir, deux couverts uniquement étaient dressés, faisant paraître la table ridiculement longue, Mésange ridiculement seule. Soudain, elle ne put attendre son mari là un instant de plus. Elle se dirigea à grands pas vers les remparts Ouest du Château, où Glace avait coutume de se rendre lorsqu'il était soucieux.

Une fois arrivée aux côtés de son époux, elle s'accouda à la muraille et attendit qu'il prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Mar 11 Sep - 21:40

Un peu de sérénité finalement retrouvée, il se tendit à nouveau, en perdant bien trop vite à son gout tout bénéfice, alors que sa femme le rejoignait et, pire, s'installait à ses cotés sans mot prononcer. Que lui voulait-elle? Voila bien la question qu'il se posait et à laquelle il échouait à répondre depuis qu'ils s'étaient mariés. Que pouvait-il lui dire? Voila ce qu'il se mit au devoir de trouver.
Une fois les mots précieusement assemblés, il se redressa, roide, et adressa à Mésange son faciès le plus mécontent et son ton de réprimande.

- Ma dame, vous ne devriez pas rester exposée au vent du soir. Bientôt vous serez malade en plus de pleurer votre fille de façon inconsidérée et ce ne sont pas là devoirs de duchesse.

Il y avait comme un air de rengaine dans cette remarque. un texte bien appris et que Glace ne cessait de répéter, à défaut de comprendre le fond de la leçon. Ainsi était-il assuré de ne jamais comprendre sa femme et de toujours, en lien et place du soucis sincère qu'elle lui inspirait, lui exprimer brimades et réprimandes.


Dernière édition par Glace Loinvoyant le Sam 22 Sep - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Mer 12 Sep - 19:29

Immobile aux côtés de son époux, Mésange avait attendu qu'il veuille bien lui adresser la parole. L'expérience lui avait appris à ne jamais l'interrompre, qu'il semble occupé ou non.
Dans le silence qui régnait entre eux, la Duchesse commença à s'apaiser. Ce n'était pas qu'Acuité lui manquait moins, non, ni que l'affection qu'elle portait à Glace la réconfortait. Mais elle s'habituait peu à peu à la détresse qu'elle ressentait et en tempérait mieux les éclats imprévisibles. Le fait de devoir la cacher à son mari confortait Mésange dans sa démarche : moins elle semblait souffrir en sa présence et mieux cela vaudrait pour elle. C'est pourquoi elle put répondre d'une voix presque maîtrisée aux reproches sévères du Duc :

- Je me suis couverte, mon époux, comme vous pouvez le voir, mais je retournerai à la salle à manger si vous me le demandez. Je... je n'ai pas pu supporter de me retrouver seule en cette pièce, tantôt.

Mésange n'avait pu empêcher sa voix de se briser sur la dernière phrase qu'elle avait prononcée. Vite, elle contrôla les larmes qui montaient, le regard vers le soleil couchant pour ne pas croiser celui de Glace. Au bout d'un moment, certaine qu'elle n'allait pas s'effondrer, elle lui jeta brièvement un coup d’œil pour voir comment il prenait sa réponse et le silence qui suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Sam 22 Sep - 22:20

Et voila qu'elle lui répondait, d'une réponse pleine de bon sens qui plus est. Mit au pied du mur, Glace réagit mal, comme de coutume, et se braqua sur sa position.
A la recherche d'une solution pour ne pas perdre la face:

- Eh bien, dans ce cas, il ne reste qu'une chose à faire, ma dame. Rentrer et remplir cette pièce vide de notre présence. Ce n'est quand même pas le silence qui viendra à bout de deux adultes civilisés...

Le temps d'inspirer, de carrer les épaules et Glace tendait le bras à sa femme, prêt à prendre la route de la salle à manger. Il se montrait courtois, mais quant à être gracieux et souriant, il ne fallait pas trop en demander.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Dim 14 Oct - 18:17

La réponse de Glace fut froide comme à l'ordinaire, mais il prit finalement le bras de Mésange. Elle en fut soulagée : il ne se formalisait pas de sa détresse soudaine et ne la mentionnait même pas. Peut-être lui-même souffrait-il de l'absence de sa fille pour qui il avait beaucoup d'affection ? Non, il ne fallait pas s'attarder sur cette idée...

Adressant un sourire triste à son époux, la Duchesse de Béarns lui emboîta le pas lorsqu'il se mit en route. Durant le trajet, elle resta muette, respectant le silence de son époux qu'elle s'imaginait bourru et pensif.

Puis ils arrivèrent à la salle à manger, et Mésange eut un nouveau coup au coeur en voyant la longue table dressée pour deux. Elle se maîtrisa néanmoins et lâcha le bras de Glace pour appeler les domestiques d'une voix qui ne tremblait qu'à peine tout en agitant la sonnette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Lun 29 Oct - 12:25

Glace n'était pas un être insensible, loin de là. Homme de raison, il considérait les sensibilités personnelles comme quantité négligeable, voila tout.
En général, il ne s'en souciait même pas, ne prenant que rarement l'occasion de se questionner lui-même sur ce qu'il pouvait ressentir. Il n'y avait bien qu'en l'y forçant que cet état de fait pouvait changer, et c'est ce que Mésange venait de faire, à son plus grand déplaisir.

Il essaya bien de fuir son sourire triste d'une démarche vive et assurée mais on ne fuyait pas son devoir, s'entendit-il penser tout en ralentissant l'allure, arrivés aux portes de la salle à manger.
Là, il se tourna vers Mésange et sourit à son tour, faiblement et avec une pointe de crispation dans le geste, mais c'était un début. Et s'il lâcha le bras de la duchesse, ce fut pour mieux l'accompagner d'une main posée dans son dos, encourageante autant que réconfortante.

Pour sa femme et parce que les circonstances étaient particulières, Glace saurait s'adoucir, qu'on se le dise. Jamais il ne l'avouerait, mais ce lui fut un soulagement, quelque part, que de se laisser aller, lui aussi, à sa tristesse et de courber l'échine pour un temps.

Tandis que Mésange agitait la clochette, Glace se plaçait derrière son siège, le reculant pour permettre, avec toute la galanterie dont il disposait, à la duchesse de prendre place.

- Est-ce mieux ainsi? S'enquit-il d'une voix basse et posée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Lun 7 Jan - 23:01

La prévenance du duc surprit Mésange : s'il se montrait parfois galant avec sa femme, c'était d'ordinaire de simples attentions physiques, dénuées de tout sentiment. Cette sollicitude lui donna la force de lui sourire de nouveau, plus sincèrement cette fois-ci, tout en s'asseyant.

- Merci, murmura-t-elle.

Elle aurait voulu lui exprimer sa reconnaissance pour le regain de courage qu'il avait suscité en elle, mais déjà le premier serviteur entrait.

- Ma dame, mon duc, fit-il en s'inclinant autant que le lui permettait la soupière qu'il apportait. Le velouté de poulet aux légumes du chef !

Il déposa son plat et servit Mésange puis Glace. Lorsqu'il eut terminé, il se retira silencieusement, accompagné du regard amical de la duchesse.
Mais ce regard se troubla bien vite à la disparition du jeune homme. Un dîner en tête-à-tête, il y avait bien longtemps que le duc et son épouse n'en avaient pas partagé ; et voilà que ce n'était que le premier d'une longue série ! Mésange risqua un œil vers son mari, histoire de voir comment il semblait affecté par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Dim 10 Fév - 13:33

Merci. Voila tout ce qu'elle trouvait à répondre à son geste attentionné. Mais Glace ne s'en formalisa pas, habitué qu'il était aux réactions discrètes et, pire, timorées, de son épouse quand lui-même attendait qu'on frémisse, qu'on s'esbaudisse, qu'on réponde de façon ingénue et séduite à ses remarques.
Encore qu'il n'en demandait pas tant. Que ne pouvait-elle se comporter comme sa fille, avec des paroles et des gestes compréhensibles plutôt que ces airs compassés et inquiets.
Le temps de s'installer et d'être servi en soupe et Glace soupirait discrètement, tout au regret d'avoir laissé sa fille partir. D'un coup d'oeil, il considéra sa femme et vit qu'elle le regardait sans dire un mot.

Mais que se passait-il dans cette tête?!

- Eh bien, vous n'avez tout de même pas passé votre journée à pleurer le départ de votre fille, tout de même? L'encouragea-t-il à parler de la plus délicate des manières.

Bien qu'il soit aisé de s'y tromper, Glace essayait véritablement de créer le dialogue et de se montrer de quelque réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Sam 9 Mar - 12:13

Frémissante, Mésange resta muette. La remarque de Glace l'avait véritablement choquée. Vraiment, elle ne comprenait pas son mari : époux attentionné un instant et rustre insensible le suivant. Il fallait qu'elle se l'avoue, elle ne l'avait jamais compris, et ce n'était pas maintenant que les choses allaient changer.

Essayant de se formaliser le moins possible de la remarque abrupte, la duchesse de Béarns répondit, du ton le plus léger qu'elle put :
- Eh bien, Messire, je dois avouer que je n'ai guère pu penser à autre chose en ce jour... Mais sûrement ce bon repas me remettra-t-il d'aplomb.

Mésange porta la cuiller à sa bouche, avala la soupe et grimaça légèrement. Contrairement à ce qu'elle avait prétendu, elle avait l'estomac noué et avait du mal à manger. Mais elle espérait que ses paroles apaiserait son époux, qui, avec un peu de chance, changerait de sujet et arrêterait de remuer le couteau dans la plaie. Et s'il persistait ? La duchesse décida de forcer la chance, détournant l'attention que Glace lui portait pour mieux s'intéresser à lui :
- Et vous-même, mon époux, comment vous portez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Sam 4 Mai - 22:15

Un bon repas, la mettre d'aplomb? Mais quelle belle idée!
Là, Glace se savait dans son domaine de prédilection, il s'en saisit donc avec avidité.
Le temps de faire un geste à une servante, qu'elle s'approche et qu'il lui glisse un message à l'oreille, et il reprenait le fil de la conversation, plutôt fier de lui même s'il se garda bien de rien en montrer.
Stoïque, donc, il accueillit la question de Mésange.

- Avec fierté. Ainsi qu'il se doit.

A ces mots, il marqua une pause, conscient que ce n'était pas là l'objet de la question de sa femme et à la recherche d'une meilleure réponse.

- Et tristesse, j'imagine. Heureusement, j'ai bien d'autres objets de réflexion pour m'occuper l'esprit.

Le temps de picorer un bout de poisson et de suspendre sa fourchette dans les airs, Glace sourit à sa femme:

- Quand une situation me déplaît mais que je ne peux rien y changer, j'aime à m'attaquer à des problèmes qui ont une solution.

C'est alors qu'une crêpe recouverte de confiture de mirabelles elle même recouverte d'un filet de caramel au beurre salé fit son entrée dans la salle. Surprise du chef et commandée par les bons soins du duc. En espérant que ses souvenirs n'étaient pas trop éloignés de la réalité... Mais le met préféré de sa femme était sucré, de ça au moins était-il sur!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Dim 12 Mai - 20:51

La réponse de Glace tomba à côté, comme à l'accoutumée. Trop préoccupé par ses chers devoirs pour se permettre de ressentir, le duc de Béarns n'avait même pas compris le sens de la question de sa femme.

Mésange fut donc d'autant plus surprise lorsqu'après une longue pause, il reprit et évoqua sa tristesse. Estomaquée, elle dut contenir une exclamation et se concentra un instant sur sa soupe, pour mieux réfléchir aux aveux de Glace.
La duchesse n'avait jamais douté que son époux éprouve des sentiments – il était humain, après tout –, mais il était tellement rare qu'il les lui laisse transparaître ! Le ton détaché sur lequel il avait confessé sa tristesse n'était certes pas de circonstances, mais il avait le mérite de ne pas accentuer la propre peine de Mésange. Ce fut donc avec une sincère émotion qu'elle lui rendit son sourire et écouta les mots qui suivirent.
Que lui proposait-il là ? Se changer les idées, occulter ses problèmes insolubles en se concentrant sur d'autres, plus accessibles ? Elle hocha la tête pensivement, convaincue du bon sens de son époux.

Mésange réfléchissait toujours lorsque la servante entra, et ce furent les arômes subtils du caramel qui finalement lui firent relever la tête. Elle contempla, ébahie, la merveille qui trônait devant elle et la mine réjouie de Glace.

– Oh ! fut le seul mot qui put franchir ses lèvres, accompagné cependant d'un sourire qui en disait bien plus long. Vous... vous en êtes souvenu, après tout ce temps ! La dernière fois que nous en avons mangé ensemble...

Elle s'interrompit, plissa le front alors que les souvenirs remontaient.

– ... eh bien, j'étais enceinte.

Le sourire de Mésange s'atténua légèrement, alors qu'elle repensait à sa dernière fausse couche. Cela faisait déjà plus de quatrre ans...
Mais elle refusa de se laisser abattre par les passé, préférant savourer l'instant présent et la délicate attention de son époux. Elle prit le temps de savourer une bouchée, avant de reprendre, radieuse :

– Je vous remercie, vraiment. C'était exactement ce qu'il me fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Mer 3 Juil - 16:06

Glace, quant à lui, était incapable d'avaler une bouchée de plus, ne supportant que difficilement tout ce qui était sucré. Sûrement était-ce dû au régime draconien qu'on lui avait fait suivre toute son enfance, dénué du moindre sucre pour protéger ses dents et lui assurer une allure fine et sèche ainsi qu'il seyait à un monarque.
Ce qui ne devait pas l'empêcher de regarder avec une certaine satisfaction sa femme en savourer une bouchée. Voir que, pour une fois, il était tombé juste, suffisait à son bonheur.
Et qui sait, peut-être pourrait-il récidiver...?

- Ma dame, que diriez-vous de m'accompagner, demain, au village de Braconsaurt? Des affaires m'y amènent qui n'e m'empêcheront sûrement pas de savourer une promenade à cheval en votre compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Lun 8 Juil - 13:47

Mésange finit sa crêpe lentement, dégustant chaque cuillerée. Elle n'avait pas l'occasion de manger un tel délice tous les jours, surtout émanant de son époux. Entre deux bouchées, la duchesse le considérait un sourire aux lèvres, heureuse de cette attention. Elle n'en comprenait pas réellement la raison, mais elle avait sans doute un lien avec le départ de leur fille. Ils en souffraient tous deux et se retrouvaient seuls après des années passées à s'occuper d'Acuité... cela ne pouvait que les rapprocher.

Aussi, quand Glace lui proposa de partager un moment ensemble le lendemain, elle ne put que répondre, rayonnante :
- Avec joie, Messire !

Et la mine réjouie de son mari la dissuada d'ajouter que l'équitation n'était pourtant pas son activité favorite... loin de là.
Mais Mésange ferait de son mieux pour ne pas le ralentir le lendemain, tant elle était ravie de se promener à ses côtés au lieu de se morfondre en solitaire. Un peu de compagnie était la bienvenue en ces temps de séparations, et peut-être serait-elle le prélude à un regain de complicité entre les deux époux ? La duchesse pouvait toujours en rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Lun 23 Déc - 0:32

Le lendemain matin:

Sitôt le repas finit, Glace s'était affairé jusque tard dans la nuit à de multiples projets et avait déserté le lit conjugal tôt avant que le soleil ne brille. Désormais, la matinée était douce, le soleil vaillant et les couleurs éclatantes. On ne pouvait rêver mieux pour une chevauchée.
Tout de noir vêtu et deux chevaux en bride, Glace attendait sa mie dans la cours du château.

IL n'y aurait qu'eux deux ce matin, Glace s'en était assuré à coup de gardes judicieusement placés sur le trajet. Ne manquait que Mésange pour parfaire le tableau. Qui justement arrivait:

- Ma dame! Votre destrier est avancé! S'exclama le duc de fort bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Sam 27 Sep - 14:55

Mésange se leva fraîche et reposée pour la première fois depuis bien longtemps. Elle n’y aurait pas cru la veille, mais elle devait cela à son époux qui avait su calmer ses angoisses avec un tact dont elle ne le croyait plus capable.
Aussi, malgré le peu d’intérêt qu’elle portait à cette pratique, se retrouvait-elle presque impatiente de chevaucher à ses côtés. Le couple ducal s’était perdu de vue depuis si longtemps qu’un rapprochement lui semblait étourdissant de nouveauté. Mésange se sentait presque une jeune promise alors que, pensant à peine à sa fille perdue, elle se préparait pour son mari.

Avec l’aide de deux servantes, elle avait réussi à dénicher une vieille robe d’amazone, qu’elle n’avait plus portée depuis bien longtemps. Le lourd tissu vert pomme, à la taille si serrée, avait nécessité quelques retouches de dernière minute, et elle avait troqué l’un de ses éternels châles contre un petit chapeau assorti. La longueur l'embarrassa un peu alors qu’elle se hâtait vers la cour mais, les joues rosies, elle se présenta enfin devant son époux.

Glace la héla, de belle humeur, et sa femme lui répondit d’une courte révérence. Elle se rapprocha de quelques pas, observa les chevaux qui patientaient derrière lui. Le maître d’écurie savait ce qu’il faisait, songea-t-elle en voyant que la jument baie qu’on lui avait préparée semblait docile. Quelque peu rassurée, Mésange lui flatta l’encolure puis jeta un coup d’œil à la ronde : il n’y avait là nul serviteur pour l’aider à se mettre en selle. Ce furent donc des yeux hésitant qu’elle reposa sur le duc de Béarns : comptait-il lui même jucher sa femme sur l’animal ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Mer 1 Oct - 2:07

Glace Loinvoyant, Duc de Béarns

- Vous voilà bien meilleure mine qu'à l'habitude,
commenta le Duc, toujours aussi doué pour les compliments, alors que sa femme s'approchait. Puis de renchérir, du ton ferme de celui qui sait que sa vision des choses est la meilleure :
- Vous manquez certainement d'exercice au grand air.

Il attrapa la bride de la jument bai d'un geste martial, et, voyant que Mésange hésitait à s'approcher :
- Est-ce donc que vous auriez oublié quelque indispensable colifichet, ma Dame ? A moins que vous n’espériez monter Frimas ?
Glace émit un son que, le connaissant, on pouvait interpréter comme l’équivalent chez lui d'un rire. Imaginer sa timide épouse sur le dos du grand étalon gris avait cependant de quoi le mettre d'encore meilleure humeur, même s'il ne croyait pas une seconde à la possibilité d'un tel tableau. Sa monture n'acceptait que lui, c'était bien connu, et son caractère ombrageux était totalement à l’opposée de ce qui pouvait convenir à une faible femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Ven 17 Oct - 9:43

Mésange hocha vaguement la tête au reproche déguisé de son époux. Que croyait-il, qu’elle ne sortait jamais ? Elle avait certes passé les derniers jours à l’intérieur à se morfondre, mais ce n’étaient pas là ses manières habituelles. Les “exercices au grand air” de la duchesse ne correspondaient sûrement pas à la définition qu’en avait Glace, mais elle était pourtant coutumière de longues promenades – à pied – dans leur domaine, et plus particulièrement dans ses volières.

Sans s’attarder sur le sujet, Mésange lança un nouveau regard alentours, puis reposa de grands yeux sur son mari.
– Oh, non ! fit-elle avec un petit rire nerveux. Mais je ne puis monter sur la jument par moi-même, Messire.

Elle espérait véritablement qu’il ne se formalise pas de ces débuts gênants. Elle ne voulait pas gâcher leur premier moment de détente depuis des mois, quand bien même cette "détente" ne corresponde pas à son activité favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Dim 19 Oct - 12:24

Glace Loinvoyant, Duc de Béarns

- Oh, mais bien sûr !
Décidément de joyeuse humeur, le Duc fit signe à son épouse d'approcher de la douce monture, tout en revenant vers le côté de l’équidé pour pouvoir l'aider à s'y hisser. On pourrait difficilement qualifier son assistance de délicate, pourtant, c’était l'intention qu'il y avait mise, et le petit oiseau fragile qui lui servait d’épouse pourrait être capable de le remarquer.
- Autre chose, ma Dame ?
Il était encore temps de tyranniser un serviteur pour qu'il leur apporte ceci ou cela, si la duchesse en avait besoin. El savait quels souhaits pouvaient passer par la tête d'une femme. Glace, quant à lui, avait hâte de monter en selle, car des affaires l'attendaient.

Une fois certain que son épouse se débrouillerait, il se mit à son tour en selle, à gestes sûrs et énergiques qui ne pouvaient qu'asseoir sa domination sur la bête parfois rétive. Même les chevaux ne devaient ignorer qu'il était un Loinvoyant.
- Alors, allons-y.
Comme pour rajouter à l'image, Frimas se cabra quelque peu, mais la maîtrise et l’autorité naturelle de son (fort modeste) cavalier eut tôt fait de le mettre au pas. Le Duc aurait bien adopté une allure plus soutenue, mais il aurait risqué de semer son épouse, et le but de la sortie n’était pas de l'abandonner au fond d'un bois sombre, telle un chiot non désiré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Mar 21 Oct - 10:48

Mésange se retint au dernier instant de pousser un soupir de soulagement. Il ne le prenait pas mal, il le prenait avec entrain. La duchesse avait visiblement sous-estimé la bonne humeur de son époux, et jugea qu’il serait temps qu’elle se détende de même. Qui savait, elle finirait peut-être par le mettre en colère à se comporter de la sorte.
Mésange s’approcha donc de la bête et, non sans un dernier regard à la terre ferme qu’elle quittait, prit appui sur son mari pour s’y jucher. Il était plutôt rare que Glace la serre d’aussi près, et un curieux frisson parcourut son échine – vite arrêté par le rude contact de la selle en cuir. Elle prit alors un temps pour mettre les pieds aux étriers, puis baissa le regard vers son époux et lui répondit, toujours un peu rouge :
– N-non, je ne vois rien, Messire. Tout va bien.

Et sans paraître remarquer son embarras passager, Glace monta brusquement sur son propre cheval et le lança au pas. Mésange agita un peu les rênes et, docile, sa jument suivit le guide. L’allure était plutôt lente, et la duchesse commença à se sentir à l’aise, ou peu s’en fallait. Doucement bercée par le pas de l’animal, elle pouvait profiter de la nature alentours avec une hauteur à laquelle elle n’était pas habituée. Peu farouches, les bêtes sauvages semblaient moins promptes à fuir le passage des chevaux que des hommes et se laissaient observer de près. Vraiment, Mésange passait un bon moment, oublieuse de ses précédentes réticences.
Après avoir profité ainsi du paysage de longs instants, elle se tourna vers son époux avec un sourire radieux.
– C’est une fort belle promenade que voilà. Je suis vraiment heureuse de la partager avec vous, déclara-t-elle avec un enthousiasme sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Lun 27 Oct - 10:01

Glace Loinvoyant, Duc de Béarns

L'air de ne pas remarquer les sentiments qui traversaient son épouse, Glace avait entamé la promenade comme un souverain se devait de le faire, certain que si Vainqueur s’était trouvé à ses côtés, il n'eut pas souffert la comparaison. Et c'est sans même s’énerver de la lenteur à laquelle ils avançaient, qu'il tourna un regard vers sa Duchesse. Elle semblait contempler les environs, et, mieux encore, en silence ! L'homme se garda bien de l'encourager à un babillage inutile, si courant chez la gent féminine, et continua à imposer le pas à sa fougueuse monture, qui aurait bien préféré un galop effréné.

Lorsque Mésange fit entendre le son de sa voix, elle était si manifestement sincère et enchantée qu'il en oublia de se montrer désagréable.
- J'en suis bien aise, ma Dame. Il faudra recommencer, si cela vous plaît tellement.
Il ne fallait certes pas demander à Glace de prendre un ton chaleureux ou de se montrer moins détaché que de coutume, mais dans le fond, il était satisfait que son épouse apprécie le moment. Ils chevauchèrent encore quelque temps, en silence le plus souvent, mais lorsque la Duchesse ouvrait la bouche, le Duc se contentait d'un peu plus que des monosyllabes lapidaires en guise de réponse.

Ils arrivaient à un tournant du chemin, lorsqu'ils entendirent des voix fortes, et qui n’étaient visiblement pas dans l’état d'esprit paisible qu’appréciait tant la jeune femme. Glace pressa sa monture pour voir de quoi il retournait, et Mésange, lorsqu'elle le rejoindrait, pourrait voir un groupe d'une douzaine de culs-terreux qui se tenaient en travers du chemin, et n'avaient pas l'air décidés à laisser le passage. Ce n’étaient pas des bandits, et ils n'avaient pour armes que leur outillage de travaux des champs, mais ils semblaient bien en colère, et ce qu'avait pu leur dire le Duc ne semblait pas les avoir apaisés, peut-être même au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Sam 15 Nov - 17:21

La réponse enthousiaste – dans le fond, si ce n’était dans la forme – de Glace réjouit profondément sa femme. Ils s’étaient tellement perdus de vue, tous les deux, qu’elle n’avait pas imaginé qu’une activité aussi simple qu’une promenade puisse leur convenir à tous les deux. Et pourtant si… Perdue dans sa rêverie bucolique, Mésange en aurait presque cherché à attraper la main de son époux, s’il n’avait pas fallu pour cela lâcher une rêne ou même les deux.

Toute à l’observation d’une jolie prairie fleurie, la duchesse s’était laissée distancer de quelques mètres, et elle lança sa monture au petit trot dans le but de rattraper Glace qui avait disparu au détour du chemin. Elle le découvrit alors, raide comme la justice, occupé à parlementer avec un groupe de paysans en colère.
Un peu effrayée par les piques et les voix fortes – par El, et s’il fallait s’enfuir au galop ? Elle savait qu’elle n’en aurait pas la force –, Mésange décida d’abord de faire ce qu’elle avait toujours fait et de laisser son mari régler le problème. Mais, même avec son sens peu aigu de la politique, elle s’aperçut vite que Glace ne faisait que les exciter d’avantage. Peut-être pourrait-elle… ?

Bravement, Mésange fit avancer sa monture d’un pas et laissa son regard bienveillant balayer la demi-douzaine d’hommes en contrebas. Intérieurement, elle n’en menait pas large, mais elle se devait de faire bonne figure. Ils étaient son peuple.
– Messieurs, je vous en prie. Tout le monde parle en même temps et je n’ai pas pu comprendre quel était le problème. Pourriez-vous désigner un porte-parole ?
À peine sa phrase achevée qu’un petit brun sortait du lot et se postait à moins de trois mètres. Il allait sans arme, mais Glace ne s’en était pas moins tendu dans le dos de sa femme, elle le sentait.
– Ma dame, cracha l’homme avec une ironie palpable. L’ « problème », c’est qu’on a pas d’quoi manger, et qu’notre cher duc rajoute des taxes quand ça lui chante. Nos gosses crèvent de faim, on s’démène toute la journée pour les nourrir, et pendant c’temps m’sieur mange trois fois par jour et s’pavane dans nos bois !

Sentant que Glace allait froidement répliquer à propos du mérite, des devoirs ducaux ou qu’en savait-elle encore, la duchesse lui fit un petit geste auquel, à sa surprise, il obéit. Ou peut-être n’avait-il tout simplement pas prévu de parler ?
– Je comprends votre colère, messieurs. Mais, en vérité, votre duc est justement en chemin pour le château de Braconsaurt, où vos difficultés seront évoquées. Et, n’ayez crainte, il se fera entendre de votre seigneur. Il ne sera pas dit que le duc de Béarns laisse son peuple mourir de faim sans réagir.

Et alors que l’homme se renfrognait, sûrement prêt à démonter tout son argumentaire, Mésange se mordit la lèvre inférieure et jeta un coup d’œil confus à Glace.
Elle avait beau savoir que la balade les mènerait à Braconsaurt, son époux ne lui avait rien dit à propos de ses intentions. Certainement, certainement parlerait-il avec le comte de ce sujet-là, étant donné l’ampleur des doléances paysannes… mais l’issue du débat, elle, lui semblait plus incertaine. Le duc de Béarns n’avait pas un cœur de pierre, mais il n’était pas réputé pour céder facilement.


Dernière édition par Mésange Loinvoyant le Dim 21 Déc - 0:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Ven 28 Nov - 14:48

Glace Loinvoyant, Duc de Béarns

Glace avait fait comme à son habitude face à cette interruption, à savoir, s'en occuper, sûr de lui, et sans songer que sa femme pourrait y avoir une quelconque part. Aussi fut-il tout à fait surpris lorsqu'elle se mit en avant et prit la parole, même s'il s’efforça de n'en rien laisser paraître. Toujours, faire en sorte que l’imprévu aie l'air d'avoir en réalité été planifié auparavant. Curieux de savoir ce que Mésange avait en tête, et tout aussi certain de l’inutilité de son intervention, il lui laissa le champ libre, certain de pouvoir ensuite rattraper les maladresses de son épouse.

Quoique, le style gentille da-dame pourrait peut-être amadouer ces rustres... ce qui ne l’empêcha pas de porter la main à ses côtés, pour s'assurer que son arme était à portée, lorsque l'un des crasseux s’avança à la demande de la duchesse. Alors que celui-ci débitait ses stupidités, Glace bouillait intérieurement, mais ce n’était pas ce qui allait le faire fondre. Il n'allait tout de même pas jeûner pour faire plaisir à ces lourdauds, non ? Il était Loinvoyant, lui, et ça n’était pas bien étonnant que ceux-là ne puissent comprendre ce que cela impliquait. Décidé à laisser sa compagne aller jusqu'au bout de ce dans quoi elle s’était lancée, il se contint pourtant, et n'intervint pas, gardant pour lui ses saillies ironiques.

Pourtant, lorsque Mésange quêta sa réaction d'un coup d’œil, il ne put la laisser seule, et s’avança à ses côtés. Donner l'air de faire front ensemble, voilà qui était certainement mieux. Qu'il ne soit pas dit que le Duc Glace laissait son épouse faire face aux imprévus.
" Naturellement, "
approuva-t-il, prêt à continuer sur un petit discours apaisant. Mais les bouseux ne l'entendaient visiblement pas de cette oreille, et lui coupèrent la parole. Ce que ça manquait d'éducation, cette espèce-là... Mais le porte-parole désigné, quoiqu'un peu calme, ne semblait pas prêt à se contenter ds mots apaisants.

" Tout ça, c'est qu'des promesses. Qu'est-ce qui nous dit qu'ça va faire quel'qu'chose ? Qu'ça va changer pour nous ? Nos gamins, ils s'nourrissent pas d'belles paroles. Et nous, on doit trimer toujours d'plus en plus dur. Si encore l'avait laissé ces gars-là, ces vifiers, tranquilles... z'étaient bizarres, pour sûr, mais on y allait point les voir, et eux nous f'saient point d'méchancetés. Maint'nant y sont ben pires... comm' si nous autres on avait b'soin d'ça. "

(HJ : un petit dé pour la réussite de Mésange avec la suite ? 1 = la colère des paysans empire, 2-3 = rien de notable, 4-5 = ça se calme un peu, 6 = les paysans remercient le Duc et la Duchesse)
(edit : bon, tu vas pouvoir passer pour Eda en personne  mrgreen )


Dernière édition par PNJ le Mar 23 Déc - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Ven 28 Nov - 14:48

Le membre 'PNJ' a effectué l'action suivante : Le hasard en action

'Hasard' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   Dim 21 Déc - 0:38

Il était là, à ses côtés, et Mésange sentit une bouffée de soulagement l’envahir. Un instant, elle avait presque cru s’être trop avancée. Mais son époux la soutint et elle lui fit un petit sourire – qu’il ne vit pas, concentré sur l’homme qui avait repris la parole.

Une nouvelle fois, la duchesse écouta le brun déballer ce qu’il avait sur le cœur. Le sien se serra quand il évoqua encore les enfants, et ses pensées allèrent à sa fille unique, Acuité. Elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour la protéger, le cas échéant. Le combat des paysans était juste.
Puis l’homme parla des vifiers, et Mésange fronça un peu les sourcils. Elle savait que la situation était tendue à ce niveau-là depuis au moins un mois, mais elle pensait que les gens du peuple partageaient le dégoût général pour cette magie…

– Pour sûr, ce sont juste des promesses. Mais les Loinvoyant n’auraient pas acquis leur place sans tenir leurs promesses, n’est-ce pas ?
Elle leur offrit un sourire rassurant.
– Concernant les vifiers… toute cette agitation n’était pas voulue. Le premier meurtre était un acte isolé, indépendant de notre volonté, et nous serions plus que soulagés de rétablir la paix dans les campagnes. Soyez assurés que ce sujet sera abordé avec votre comte également…

Mésange laissa sa voix s’éteindre, envahie par une soudaine idée. Qu’elle exposa immédiatement :
– En vérité, nous pouvons peut-être vous offrir davantage que des promesses. Nous pourrions nous revoir, mettons dans un mois, pour parler à nouveau de vos difficultés et voir ce qui s’est amélioré et ce qui reste à corriger. Ainsi, vous auriez la certitude que le duc de Béarns se soucie de vous.

Une nouvelle fois la duchesse sourit, certaine d’avoir trouvé la solution au problème. Cela ne plairait pas vraiment à Glace, mais les expressions enthousiastes qu’elle commençait à deviner sur les visages en face d’elle confirmaient son intuition. Le peuple désirait par dessus tout être écouté, et elle lui avait donné ce qu’il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu seras ma Reine ce soir [Fin 04/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Eden « Traite une femme comme une reine et elle te traitera comme un roi. Traite une femme comme un jeu, et elle te montrera comment on joue. »
» Si je suis une reine, tu seras mon roi [Nixouille
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Béarns, Bauge, Rippon, Haurfond :: Béarns :: Archives V1 et V2
-