AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Mer 30 Déc - 17:13

Les mots chuchotés à son oreille firent vivement blêmir Chiara.

- Déjà ? S'étonna-t-elle, et Malice hocha gravement la tête.

Les sourcils froncés par une juste colère, la Duchesse s'exhorta au calme et à la patience. Vainqueur était d'une arrogance absolument sans limite qui la mettait dans des rages folles. Elle avait eu vent de son départ de castelcerf mais n'escomptait pas sa visite avant plusieurs semaines. Bien sûr, elle ferait aussi bonne figure que d'ordinaire, elle serait aussi parfaite que toujours. Pourtant quel scandale de se présenter ainsi à Castelorme avant ses relevailles ! A sa décharge, il pensait trouver le Duc et non sa femme, mais Raki était absent et ne reviendrait pas avant une quinzaine de jours. Or, si elle mourait d'envie d'apprendre la patience au Roi en lui demandant d'attendre son époux, Chiara n'avait aucune envie de l'héberger aussi longtemps. Non, il fallait régler immédiatement ce pour quoi il était venu les débusquer aussi grossièrement jusque chez eux.

En quelques mots avec sa suivante, elle mit en place le protocole destiné à accueillir son omniprésente Majesté et sa suite au château. Les ordres passèrent par la chaîne de commande et bientôt elle sentit que Castelorme bruissait de mille activités préparatoires. Comme s'il n'avait pas déjà réduit leur florissant duché en cendres, voilà qu'il venait ponctionner leurs réserves en plein hiver. Derrière son visage de marbre lisse, elle le maudirait en silence aussi longtemps qu'il leur imposerait sa présence malvenue.

Quelques heures plus tard et alors que le jour tombait sur la capitale, Vainqueur Loinvoyant se présenta aux portes du château où l'attendait la cour ripponnaise pour l'accueillir convenablement. Raki et Chiara brillaient cependant par leur absence et c'est le chef du protocole qui se chargea d'expliquer la situation à sa poussiéreuse majesté : Raki était absent et Chiara, à peine relevée de ses couches, l'attendait dans le petit salon, sa Majesté voulait-elle se rafraîchir avant de la rejoindre ?

Dans le salon de réception en question, Chiara était assise confortablement près d'un feu ronflant dans la cheminée. Furieuse de de voir recevoir le Roi alors que la décence exigeait qu'elle se cantonnât à ses intimes et ne quittât pas son château, elle masquait pourtant son trouble avec un art consommé. Vérité dormait dans les appartements ducaux, Malice veillant sur lui. Il ne serait présenté au Roi que si celui-ci insistait lourdement pour le voir. Elle le recevrait seule, bien que cela soit fort peu protocolaire. Mais l'urgence manifeste que mettait Vainqueur à se présenter en Rippon lui disait qu'il ne s'agissait pas d'un sujet qu'elle aimerait discuter en public. Si elle avait une vague idée des sujets potentiels qui l'amenaient là, elle était curieuse d'avoir le fin mot de l'histoire. Surtout si ça lui permettait de renvoyer Vainqueur jouer dans sa cour sans rien lui offrir d'autre que ce qu'il avait déjà pris.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Jeu 31 Déc - 9:12

Le voyage avait été pénible. Sa suite, même s'il l'avait réduit au stricte minimum le ralentissait. Par El, il aurait pu venir seul, cela aurait été plus rapide et surement plus efficace.
Mais l'étiquette avait la vie dure, le Roi ne se déplaçait pas seul pour des affaires importantes.
Il grogna doucement tandis que les portes du domaine Lunabille se détachaient sur l'horizon enflammé par le soleil couchant.

On récupéra son cheval et on lui proposa de se rafraîchir. Il voulait traiter de cette affaire au plus tôt et ne pas s'éterniser, mais on lui annonça au même moment que Raki était absent.
Se moquait-on de lui ?
N'avait-il pas envoyé un messager pour annoncer son arrivée prochaine ?
Ce contretemps l'agaçait et le chef du protocole eut l'air effrayé face à la mine que le Roi affichait. Cependant, il avait tout de même pris le risque de l'informer que Chiara l'accueillerait comme il se devait, même si elle venait tout juste d'accoucher.

Comment était-ce possible d'être aussi mal organisé ? Par El et Eda réunis, il ne venait pas discuter des joies de la grossesse auprès d'une tasse de thé.
Et où était passé son foutu tuteur du Duché ?
Tout allait à volo depuis son retour de la Guerre et la sensation de devoir redresser lui-même la barre le rendait fou de rage.
Il demanda au chef du protocole d'installer sa suite et de bien s'occuper de son cheval. Lui souhaitait voir Dame Lunabille au plus vite.

On le guida alors dans un petit salon ou Chiara attendait.
A peine relevée de ses couches, la Duchesse semblait épuisée, si bien que à peine entrée, le Roi lui fit signe de ne point se lever. Il s'inclina à son tour avant de s'installer confortablement au coin du feu.

Immédiatement, un plateau fut installé à portée des deux figures nobles et Vainqueur attendit patiemment qu'ils soient enfin seul pour parler.

- Dame Lunabille, je suis navré de vous déranger, je pensais avoir affaire à votre époux mais visiblement...mon messager s'est perdu en chemin.

Il affichait un sourire affable, hésitant à devoir rosser le-dit messager ou le Duc qui manquait à l'appel peut-être en toute connaissance de cause.

- Néanmoins, et ce malgré votre état, vous êtes tout autant capable que votre époux pour les affaires qui m’emmènent ici.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Jeu 31 Déc - 10:21

En voyant Vainqueur pénétrer son salon, Chiara eut la sensation comme toujours qu'il entrait comme un envahisseur en terrain conquis. Elle haïssait cette arrogance royale sans voir que c'était exactement la même que la sienne et qui lui était bien souvent reprochée. Fort satisfaite de ne pas avoir à se lever pour lui, elle inclina néanmoins poliment la tête pour répondre à son salut et lu désigna le fauteuil préparé à son intention. Comme lui, elle attendit en silence que la collation soit servie et que le domestique se soit retiré. De toute évidence, le Roi était furieux de l'absence de Raki ce qui ne fit que renforcer le sentiment de satisfaction éprouvé par la Duchesse. Affable en apparence, les mains sagement nouées dans son giron, elle le contempla avec un léger sourire tranquille et neutre.

- Croyez bien que je suis navrée de vous recevoir moi-même en ces circonstances, commença-t-elle lentement. Votre messager est bien arrivé mais le Duc était déjà parti et m'a fait savoir au même moment qu'il ne pourrait revenir avant une quinzaine. Une digue s'est rompue dans le nord et il est resté pour superviser les travaux et s'assurer que la prochaine récolte n'en serait pas compromise.

Le premier coup était subtil mais elle n'attendit pas pour asséner la suite avec le même visage tranquille et souriant.

- Vous n'ignorez pas combien Rippon a souffert de la guerre et bien que nos voisins aient été fort généreux, nous ne pouvons risquer une disette.

Voilà qui remettait les choses à leur place, songea-t-elle. En guise d'introduction, on ne pouvait guère faire mieux à son avis. Et surtout, on pouvait passer au sujet essentiel de ce rendez-vous sans plus s'attarder sur cette première joute dont elle sortait vainqueur à ses propres yeux.

- Je vous en prie, je suis toute disposée à répondre au mieux à vos attentes. Que peut faire Rippon pour votre Majesté ?

Toujours aussi aimable, elle songea néanmoins qu'elle devait mesurer le fiel de ses propos et se montrer un peu plus accommodante. Ni Rippon ni la Duchesse ne courbaient suffisamment l'échine devant le Roi pour se permettre d'aller trop loin. Et bien que le Duché soit resté exsangue après le passage de l'armée royale, il lui appartenait, en l'absence de Raki, de s'assurer que Vainqueur leur garderait ses faveurs à défaut de les apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Ven 1 Jan - 21:10

Sans le savoir, la Duchesse donnait déjà un aperçu au Roi sur ce dont il venait se renseigner. Il la laissa donc poursuivre, se persuadant que ainsi, il aurait moins de questions à poser.
L'exposé de Chiara était clair et même si le ton qu'elle employait était neutre et son visage souriant, Vainqueur ne doutait pas que Rippon avait souffert, puisque le Duché bordait la frontière Chalcédienne, il avait été aux premières loges.

Il laissa de coté cette histoire de messager, Chiara était de toute façon tout aussi apte que le Duc. Il regrettait seulement de devoir la déranger après la naissance de leur dernier héritier. Il se rendit compte qu'il ne l'avait même pas congratulée pour cela. Le prendrait-elle aussi mal ?
Dans ses souvenirs, il lui sembla qu'on lui avait fait part de la grossesse de Dame Lunabille et il était venu les mains vides, tel un rustre.
Il se rattraperait dès le lendemain, il s'en fit la promesse.

Il croisa une jambe sur l'autre après avoir pris un petit pain dans lequel il mordit tranquillement, laissant ainsi la Duchesse achever le récit de ces faits.
Sur la petite table trônait une bouteille d'eau de vie qui donnait bien envie au Roi après sa chevauchée de la journée. Il la déboucha et s'en servit dans un godet en argent sans en proposer à la Duchesse. Dans son état, il valait mieux éviter.

- En fait Duchesse, je venais en partie pour cela. Je sais que Rippon a été touché, aussi j'ai besoin d'un état des lieux afin de vous faire parvenir le nécessaire au plus tôt. Les Duchés se remettent lentement de cette Guerre, mais celle-ci porte les fruits de la victoire et avec eux, des denrées qui j'en suis certain aideront Rippon à se relever.

Il prit une nouvelle gorgée et se délecta un moment du parfum dans sa bouche.

- Est-ce que Raki a pu observer les nouvelles cartes ? Les frontières ont changé et les nouvelles terres vous on été attribuées.


Puis, il se souvint que ce n'était pas Raki qu'il avait en face.

- Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Ven 1 Jan - 23:56

Après de longues journées à n'être qu'une mère et cantonnée à ses appartements, Chiara retrouvait avec plaisir son rôle de Duchesse. Elle avait toujours endossé cet habit naturellement depuis les premiers temps auprès de Raki et les habitudes lui revenaient vite. Au fond, si elle se montrait juste, elle était reconnaissante à Vainqueur de lui offrir cette opportunité et de l'avoir toujours considérée comme l'égale de son mari pour tout ce qui concernait la gestion de Rippon.

Restée silencieuse tout d'abord devant les questions du Roi qu'elle dévisageait intensément, elle finit par se redresser légèrement dans son fauteuil pour se servir à son tour à boire : une tisane, bien entendu, car elle ne s'autorisait pas grand chose dernièrement compte tenu des circonstances. Elle porta la tasse à ses lèvres et esquissa un léger sourire en la reposant sur la soucoupe. Vainqueur se montrait soucieux de ne pas la froisser et une part d'elle se détendit.

- Nous sommes satisfaits des nouvelles terres qui ont été attribuées à Rippon, en effet, répondit-elle avec plus de douceur et en toute sincérité.

Elle détailla à nouveau Vainqueur et le trouva changé. Quelque chose semblait différent chez lui même si elle ne parvenait pas à mettre le doigt dessus dans l'immédiat.

- Chacun de nos vassaux et de nos métayers nous envoie des rapports bimensuels sur l'avancement des réparations et l'état des réserves. Raki parcourt nos terres depuis votre départ afin d'aider chacun et de s'assurer que le Duché se relèvera du conflit pour redevenir rapidement autonome.

Voilà qu'elle se montrait honnête et même franche. Elle avait abandonné les faux-semblants et les manières. Le fait est que Vainqueur lui paraissait désormais mériter un peu plus de respect. Du moins dans ce domaine très précis car elle n'abandonnerait ni ses ambitions, ni ses projets, ni ses secrets, pour autant.

- Avec l'aide des autres Duchés, nous devrions pouvoir nourrir tout le monde et semer de nouvelles récoltes. D'ici quelques années, le Duché aura retrouvé sa splendeur, j'en suis certaine.

Elle aurait aimé lui dire de vive voix qu'elle était désolée de la mort d'Acuité car elle savait qu'il avait été relativement proche de sa petite cousine, mais ramener les morts dans la conversation n'était sans doute pas une bonne idée. Elle avait envoyé ses condoléances aux parents de la jeune fille, c'était sans doute suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Sam 2 Jan - 17:02

Vainqueur hocha la tête à chaque affirmation de Chiara. Il avait été fort généreux avec Rippon lors de sa distribution des nouvelles terres et savait donc qu'elle pouvait en être satisfaite, faute d'être reconnaissante. Ne devait-elle pas devenir sa belle-mère après ses épousailles de Sérénité ? Il souhaitait que ses beaux-parents se trouvent bien pourvus tout simplement. D'autant plus que le climat de Rippon permettrait aux récoltes de rapidement se refaire une santé.

Vainqueur acheva son verre d'un trait et se pencha en avant pour le reposer sur la table.

- Je compte faire venir des denrées depuis Chalcède et les faire directement transiter par Castelorme afin que vous puissiez y puiser en priorité ce dont vous avez besoin. Quelques fruits exotiques vous feraient le plus grand bien Duchesse, non pas que vous ayez mauvaise mine, mais une délivrance est toujours éprouvante, enfin je suppose.

Il piocha un petit bout de viande qu'il prit la peine d'avaler avant de reprendre :

- A ce sujet, je vous présente toutes mes félicitations pour cet enfant, j'espère bien le voir dès demain avant mon départ. Garçon ou fille, j'attends les présentations avec impatience et vous prie de bien vouloir m'excuser d'être venu les mains vide. Je dois vous avouer que cette naissance m'était complètement sortie de l'esprit.

Un regard entendu acheva ses propos et il reporta son attention sur le plateau, hésitant entre ce morceau de volaille et cette brochette de légumes. La viande l'emporta encore. Il allait devoir aborder la question au sujet de Sérénité.

- Comment son frère et sa soeur ont-il pris son arrivée ?
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Sam 2 Jan - 20:30

La générosité affichée par Vainqueur surprit fortement Chiara. Certes, le Roi n'avait pas vraiment des oursins dans les poches mais là, ça dépassait ses espérances et ça devenait personnel, qui plus est. Elle n'en montra rien mais elle était troublée.

- C'est très généreux à vous. Rippon saura se souvenir de ceux qui lui apportent son soutien en ces temps difficiles.

Les Lunabille également. Même si elle-même ne projetait pas pour autant d'abandonner ses idées indépendantistes et ses projets belliqueux, la famille Lunabille n'avait pas réellement intérêt à déclencher une guerre avec les autres Duchés.

De plus en plus surprise lorsque le Roi s'excusa d'être venu les mains vides, elle eut un petit geste de la main pour lui signifier que cela n'avait pas d'importance et accepta ses félicitations d'un hochement de tête.

- Le seul fait de recevoir votre bénédiction est un grand honneur, votre Majesté, répondit-elle avec une courtoisie non feinte. Vérité est un véritable miracle que n'osions plus espérer.

Même si elles relevaient de leurs affaires privées et familiales, Chiara savaient pertinemment que ses difficultés dans le domaine de l'enfantement étaient connues dans les Quatre-Duchés. Les mauvaises langues ignoraient combien de fausses couches elle avait fait et combien elle avait souffert de chaque délivrance, manquant chaque fois y laisser sa santé ou pire, mais il était quasiment de notoriété publique qu'elle n'avait pas pu élever Songe elle-même et qu'elle n'vait pas eu d'autre enfant après lui. Jusqu'à présent.

Vainqueur ramena alors le sujet sur ses deux aînés et elle le dévisagea plus intensément, les yeux légèrement plissés. Les rouages de son esprit s'étaient mis en route depuis longtemps mais cette fois, elle commençait à y voir plus clair. Car des félicitations et un point sur la situation du Duché ne nécessitaient certes pas cette visite urgente.

- Songe est très heureux naturellement, mais il n'éprouve pas un grand intérêt pour les nouveaux-nés, comme vous vous en doutez.

Elle parlait plus lentement, prudemment, comme si elle surveillait les réactions d'un fauve. Car elle ne doutait pas que le Roi serait froissé s'il était venu pour ce qui lui était venu en tête. La rumeur avait couru l'hiver dernier bien sûr, mais il était trop tard à présent, la guerre avait tout changé.

- Quant à Sérénité... Elle voit déjà en lui les futurs enfants qu'elle ne saurait tarder à avoir. Mais elle est très occupée par les préparatifs de son trousseau de mariage.

C'était le moment de vérité - sans mauvais jeu de mots -. Vainqueur serait-il beau joueur ? Comprendrait-il le choix qu'elle avait fait pour assurer une avenir durable et prospère à Rippon ? S'il voyait là une trahison, le Duché tomberait en disgrâce et plus que jamais il lui faudrait le soutien des Qassem, c'était évident. Ou peut-être devrait-elle commencer ses démarches auprès de Glace pour la suite de ses projets. Pour l'heure, il fallait s'assurer que le Roi ne quitte pas Rippon fâché contre elle et ne fasse pas payer sa rancoeur au Duché.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Sam 2 Jan - 23:53

Et comment que Rippon s'en souviendrait, songea Vainqueur !
Certes, le Duché avait été en première ligne de cette Guerre et de ce fait il en avait grandement souffert. Aussi, le Roi ne pouvait pas fermer les yeux, surtout en ces temps troublés. Rippon devait obtenir réparation et en attendant de renflouer les caisses du château, subvenir à leurs moyens les plus simples semblait aussi logique qu'approprié, surtout après une naissance.
Le peuple approuverait surement et verrait dans cet acte la prise de responsabilités du Roi.

Il se servit une nouvelle rasade d'eau de vie et sourit discrètement lorsque la Duchesse lui fit signe que recevoir sa bénédiction suffisait. Vainqueur n'était peut-être pas porté sur les bébés, mais un nouvel héritier était toujours une joie, peu importait la maison dans laquelle il naissait. n'avait-il pas embrassé Mésange sur les deux joues lorsqu'elle était arrivée enceinte au château ?
De plus, il était de notoriété publique que Chiara Lunabille avait souffert de nombreux échec d'enfantement. Cet enfant arrivait certainement comme un miracle, tel qu'elle le disait.
Il tourna dans sa tête le prénom de Vérité. C'était un prénom empli de noblesse et il espéra qu'il le porte au mieux.
Intérieurement, il porta un toast pour l'enfant, avant de remarquer que Chiara le regardait un peu plus intensément.
Il haussa un sourcil et s'enfonça un peu plus dans son fauteuil, recroisant sa jambe et écartant un bras sur l'accoudoir dans une position décontractée.

Evidemment, le garçon n'avait cure de devenir grand frère mais lui avait hâte de découvrir la réaction de Sérénité. Et il ne fut pas déçu de l'attente.
Si le début des paroles de la Duchesse lui laissait présager un avenir précieux, la suite le fit tiquer.
Son trousseau ? Sérénité avait-elle parlé à sa mère de leurs projets de mariage ? A moins que la rumeur ne l'ait colporté avant ?
Non, Chiara ne l'aurait pas annoncé ainsi et elle n'aurait pas attendu que le Roi se déplace en personne pour le lui apprendre.

Vainqueur comprit que Sérénité était promise à un autre.
La nouvelle lui fit un choc, pas qu'il tenait spécialement à la jeune femme mais, il s'assurait un mariage rapide dont le peuple se réjouissait d'avance en la choisissant elle. Et voilà qu'à présent, la Duchesse venait de le priver de cela.
Il masqua sa déception derrière un sourire avant de boire son verre cul sec.

- Je vois, reprit-il d'un ton suffisamment neutre pour masquer son trouble.

Elle le prenait véritablement de court.

- Et puis-je savoir quel est l'heureux élu ? demanda-t-il en attrapant une pomme.

Il la croqua à pleines dents, une manière peut-être de donner le change et de montrer que cela n'avait pas vraiment d'importance, même si intérieurement, cela en avait. Oui, beaucoup même.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 3 Jan - 0:34

Laissant à Vainqueur le temps de digérer la nouvelle, Chiara s'était renfoncée dans son siège. Si elle ne le quittait pas des yeux, elle s'était faite plus discrète afin de ne pas l'indisposer. Peut-être avait-il été choqué mais en tout cas, il faisait bonne figure. Au fond, s'ils n'avaient pas eus des intérêts aussi divergents, ils auraient pu être des alliés puissants. Quand vint l'inévitable question de savoir qui était l'heureux fiancé, la Duchesse eut la bonne grâce de rosir. Non qu'elle soit embarrassée, elle assumait pleinement son choix et ne se souciait même pas des larmes intarissables de sa fille qui n'avait pas encore compris quelle opportunité unique elle lui offrait là. Mais elle espérait avoir le temps d'expliquer ses raisons au Roi avant qu'il se méprenne sur ses intentions.

- Sérénité est fiancée à un jeune homme du nom de Rellan Qassem. La mort récente de son père l'a placé à la tête d'un puissant clan chalcédien et, avec la fin du conflit, il m'a semblé important de nous assurer de la pérennité de la paix obtenue par vos soins en liant nos pays de manière tout aussi durable.

Les mains jointes dans son giron à nouveau, elle ressentit un élancement familier dans la poitrine mais l'ignora et c'est à peine si un battement de cils indiqua la douleur.

- Je suis certaine que vous comprenez combien il nous importe de maintenir les frontières que vous avez si généreusement élargies. Nous ne sommes pas un peuple de grands guerriers, même si nous avons notre armée. Mais nous participons à vos efforts de paix à notre manière, comme vous le voyez.

Vainqueur verrait-il les choses sous cet angle ? Il pouvait certes mal interpréter l'initiative de la Duchesse mais il ne manquerait pas d'y voir finalement le bien que cela pouvait leur apporter à tous. Surtout si elle ajoutait une information essentielle.

- Un contrat a d'ores et déjà été conclu, ajouta-t-elle avec plus de douceur. Rellan Qassem renonce à toute prétention sur Rippon et les terres ducales, de même que Sérénité abandonne son droit d'ainesse au profit de son frère. En échange, nous faciliterons les échanges commerciaux propres à mener le clan Qassem au sommet de sa prospérité.

Outre le fait que Sérénité apporterait à Rellan un sang neuf, une certaine notoriété, un pouvoir psychologique et politique certain, ainsi que de nombreux enfants, espérait-elle. Par ailleurs, les échanges commerciaux qu'elle entendait développer avec les Qassem faciliteraient le retour de la richesse ripponnaise.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 3 Jan - 10:03

Vainqueur suspendit sont geste tandis que la Duchesse répondait. Sa bouche resta ouverte quelques secondes, prête à croquer dans le fruit avant de se refermer, vide.
Il la fixa, complètement incrédule.
Rippon n'avait pas perdu de temps. La Guerre à peine achevée, le Duché se plaçait d'ores et déjà dans les petits papiers de Chalcède.
Et pendant que Chiara lui servait un discours sur la pérennité de la paix que lui le Roi avait apporté avec sa Guerre tant décriée, elle s'était déjà vendue à Chalcède. Ou tout du moins, avait cédé sa propre fille. Ignorait-elle quels monstres étaient ces hommes ? La pratique de l'esclavage y était gravé dans les moeurs.

Quelle trahison que celle-ci....Oh oui bien évidemment, ce Qassem avait signé un contrat renonçant à ses prétentions sur Rippon, mais cela ne signifiait pas qu'il renonçait à donner à Rippon de quoi sortir du lot des autres Duchés, quitte à se rebeller. Si leurs accords commerciaux fonctionnaient, Rippon serait une plaque tournante de denrées exotiques, d'autant plus s'il possédait l'exclusivité. Et tout ceci avait été fait dans le dos du Roi.

Comment diable avait-elle pris contact avec ce clan ? Depuis quand ? Il lui apparut évident qu'il ignorait bien des choses sur les ambitions des Lunabille et il allait devoir remédier à cela. Rapidement.
Un entretien avec Bonsergent s'imposait et puisqu'il était sur place, autant en profiter.
Dans tous les cas, il valait mieux qu'il sorte de ce salon dans les prochaines minutes avant qu'il ne prononce des paroles inconsidérées. Vainqueur n'était pas connu pour sa diplomatie.
Mais il garderait bien en tête, les propos de la Duchesse et surtout, la manière dont elle lui avait présenté la chose.
Lui aussi, pouvait créer la surprise, et il allait commencer dès à présent.

- Très bien, reprit-il en posant la pomme à moitié mangée sur le plateau avant d'ajouter non sans une certaine ironie. Je vois que vous n'avez pas perdu de temps.

Il se leva et épousseta ses vêtements de voyage, comme si l'entretien l'avait crotté.

- Vous m'excuserez mais le voyage a été long et je tiens à me reposer un peu avant le dîner de ce soir que vous avez certainement prévu de donner.
S'inclinant, il se dirigea vers la porte sans un mot de plus.
Il avait beaucoup à réfléchir mais également beaucoup à apprendre avant d'agir dans un sens ou dans l'autre.
Le clan Qassem...cela ne lui disait rien...il n'était même pas certain que ce clan ait participé à la Guerre. Si Kesar n'avait pas les informations nécessaires, il avait dans son propre château, quelqu'un qui les aurait certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 3 Jan - 10:30

La réaction de Vainqueur ne se fit pas attendre. Ou plutôt son absence de réaction. Le froid se répandit brutalement dans la pièce alors qu'il se levait et Chiara connut un instant de doute. Elle hocha poliment la tête pour le saluer et resta à sa place en attendant. Le temps de réfléchir, d'analyser, de décider. Ce qu'elle faisait de mieux, en somme.

Était-elle allée trop loin ? Non. Le clan Qassem était prospère, suffisamment important pour être intéressant mais sans avoir réellement trempé dans la guerre. Ainsi qu'elle l'avait justement souligné au Roi, les Lunabille et les Ripponnais en général n'étaient pas des guerriers mais des commerçants. Leur stratégie visant l'expansion et la prospérité ne pouvait passer que par des voies commerciales et non par des moyens aussi belliqueux que ceux de Castelcerf.

Ce que Vainqueur ignorait cependant, c'est d'une part que Rellan Qassem n'avait pas encore confirmé son accord définitif, et d'autre part que Raki lui-même n'approuvait pas ce projet. il avait cédé à sa femme parce qu'il le faisait toujours et parce qu'il voyait les énormes avantages commerciaux et économiques d'une telle union, mais il n'était pas satisfait d'envoyer sa fille aînée chez les sauvages. C'était pourtant un clan fort civilisé et le fils avait voyagé partout, i ne pouvait ressembler à ceux dont elle-même gardait un souvenir terrifiant.

Plus elle y réfléchissait, plus elle était certaine que ce projet devait aboutir à tout prix. Que Vainqueur épouse donc sa propre Chalcédienne s'il craignait que Rippon ne s'allie à l'ennemi, ainsi il contrerait leurs possibilités d'expansion politique. Mais qu'il leur laisse les liens commerciaux, c'était primordial pour l'avenir du Duché. Oui, c'était cela, il n'avait qu'à épouser la princesse, cette petite souris terrifiée qui était passée par Castelorme quelques mois plus tôt de retour du front. Elle le lui suggérerait si elle en avait le possibilité. Cela dit, il y avait sans doute d'ores et déjà pensé lui-même. Si elle le prenait pour un gros bourrin de soldat, Chiara n'oubliait jamais que Vainqueur était également un fin stratège et que son père était d'une intelligence redoutable. Elle ne pouvait rien laisser au hasard.

La sortie de Vainqueur avait amené auprès d'elle la gouvernante du château sur qui elle s'appuya pour remonter à ses appartements. Il lui restait peu de temps pour nourrir son fils et prendre un peu de repos avant le dîner qui s'imposait. Épuisée d'avoir seulement du se lever, s'habiller et discuter avec le Roi, elle songea un instant à renoncer mais c'était impossible. La Duchesse devait paraître, et de préférence aussi belle et ducale que d'habitude. Tout en gravissant lentement les escaliers, elle s'assura que tout était prêt ou presque puis retrouva la paix feutrée de ses appartements où l'attendait Malice avec Vérité.

Aussitôt, elle se délaça pour donner le sein au nourrisson pendant que sa suivante retirait les épingles de ses cheveux et les brossait. Pas de temps à perdre, jamais. Et contre son coeur, la médaille de Vaillant qui lui rappelait de garder la tête haute. Leur fils connaitrait une destinée hors du commun. Et pour cela, elle devait poursuivre ses projets. Peut-être réussirait-elle même à aborder un ou deux points avec Vainqueur ce soir-là. Peut-être en serait-il rassuré. Sinon, Rippon risquait gros.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 3 Jan - 15:05

A sa sortie des appartements de la Duchesse, Vainqueur croisa un domestique et lui demanda où trouver Kesar Bonsergent. Le jeune garçon lui indiqua que Bonsergent était actuellement en pleine vadrouille sur les nouvelles terres obtenues avec la Guerre pour un état des lieux. Il ne rentrerait pas avec plusieurs jours.
Vainqueur sentit son sang pulser dans ses veines, ayant le vague sentiment d'être entouré par des fantômes incapables. Si cela n'avait tenu qu'à lui, il aurait pris son cheval et serait rentrée à Castercelf sur le champs.
Mais il y avait le dîner et quelques nobles notoires à contenter.
Furieux de la tournure prise par les événements, il regagna donc la chambre qu'on avait préparé pour lui.
Un large baquet fumant trônait dans sa chambre et à ses côtés, une jeune domestique qui attendait.
Il lui demanda sur un ton relativement vif de sortir, prétextant être capable de prendre son bain seul. Elle ne se fit pas prier pour quitter les lieux, étant donné l'humeur massacrante du Roi.
Enfin seul, il se déshabilla et plongea dans l'eau brûlante. Assis ainsi, les bras croisés, Vainqueur réfléchissait à la meilleure marche à suivre, mais il lui manquait trop d'information pour embrasser un chemin ou un autre.
Il devait prendre patience, tout ce qu'il détestait et qui n'était malheureusement pas son fort.

Dans un soupir, il appuya sa nuque sur le rebord du baquet. Brun lui manquait. En temps normal, ils auraient pu en discuter et le Roi aurait pu prendre sa décision. Mais désormais il était seul. Seul et indécis.
Il frappa dans l'eau avec un coup de poing rageur. Tout partait à vau-l'eau depuis cette Guerre  et il était si seul pour affronter cela.
Sa colère et sa déception grandissait de jour en jour, il fallait y mettre un terme rapidement, avant qu'il ne perde la raison.
Prenant sur lui, il se lava la peau et les cheveux, avant de sortir du bain. Il s'habilla, se coiffa et se présenta dans le hall à côté de la salle de réception ou le dîner était servit.
Sérénité descendit les marches à ce moment là. Elle était toujours aussi charmante et Vainqueur s'inclina pour la saluer. Elle lui offrit une révérence et il la félicita pour ses récentes fiançailles avant de disparaître dans la salle de réception sans lui laisser le loisir de répondre. Il ne voulait pas être désagréable et passer pour le Roi laissé pour compte au profit d'un riche marchand tout chalcédien qu'il soit. Qu'elle vive heureuse, enchaînée à cet homme et qu'il n'entende plus jamais parler d'elle. Cela lui conviendrait parfaitement.

Aigri comme un cornichon périmé, il s'avança dans la salle où les nobles présents se pressèrent de venir à sa rencontre pour le saluer. Le Roi garda le menton haut et répondit à chacun avec le sourire. S'il était grincheux de par sa discussion avec Dame Lunabille, nul n'en vit rien.
Il attendait patiemment que cette soirée se passe, et partirait dès l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 3 Jan - 16:17

À peine Vérité endormi, Chiara fut baignée, coiffée et habillée par Malice. Elle lui fit serrer son corset sans pitié et sans se soucier des risques pour sa santé. Avec la présence de Vainqueur et ce qui s'était déjà dit entre eux, elle ne pouvait pas laisser la moindre faille dans son armure. Elle devait contrôler chaque détail avec soin. Vêtue d'une gracieuse étoffe d'un ravissant vert qui la mettait en valeur, elle rejoignit bientôt ses invités au bras de Malice qui s'éclipsa sur le seuil de la salle.

En l'absence de Raki et avec la présence de Vainqueur, ce serait à ce dernier de présider à table et de mener la Duchesse à sa place, puisqu'elle avait le rang le plus haut après le sien. Y penserait-il ? N'était-il pas trop amer ? Elle sentait parfaitement qu'il était furieux qu'elle ait traité avec un clan chalcédien, ça se lisait dans la tension de sa nuque quand il avait quitté le salon un peu plus tôt. Les cartes lui avaient dit qu'il prendrait sa revanche. il était à une période cruciale de son règne et ne supportait pas la moindre contrariété. À elle à présent de faire en sorte qu'il ne se retourne pas définitivement contre Rippon.

Chacun des convives avait eu un verre pour patienter et ils bavardaient par petits groupes quand elle avança lentement. Il ne manquait que Vainqueur qui se présenta bientôt à son tour. Aussitôt, elle fit signe à un domestique et le dîner fut annoncé. Pas question de faire attendre un Roi aussi impatient que le jeune Loinvoyant. Ménageant sa susceptibilité, elle avait fait placer Sérénité loin de lui mais avait rapproché Songe. Elle espérait en effet avoir l'occasion de s'entretenir avec sa gracieuse Majesté de l'avenir de son cadet. Une fois tout le monde assis, les premiers plats furent servis et le ballet des convenances commença.

Si seulement elle avait eu plus de détails sur la raison du départ de Brun Braveterre de Castelcerf, elle se serait sans doute sentie plus à l'aise. Mais la cause de leur brouille était restée secrète, même pour elle. Le terrain était miné à son avis, mieux valait l'éviter. Il y avait en revanche un sujet qu'elle pouvait amener sur la table. Légèrement penchée vers Vainqueur, elle entama donc poliment la conversation avec lui entre deux cuillerées de potage.

- Comment se porte la Princesse Shyrin ? S'est-elle adaptée à sa nouvelle vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 3 Jan - 17:08

Déambulant au milieu des convives fort peu nombreuses heureusement, Vainqueur s'enquit d’amener Chiara à table en l'absence de son époux. Il ne le fit pas de gaieté de coeur cependant, Raki avait été mis au courant de sa venue et n'avait pas daigné être présent.
Mais c'est toujours souriant ou tout du moins solennel, qu'il accompagna la maîtresse des lieux à sa place, avant de s'installer à son tour.
Sérénité était bien loin, contrairement à Songe qui semblait s'ennuyer à mourir alors que le repas n'avait pas encore commencé.

Il se demanda alors si les rumeurs étaient vraies, et que Glace avait promis Acuité à cet ado pré-pubère qui semblait ne porter d'intérêt à rien. Au moins, il n'aurait pas l'héritière. Ce qui aurait pu être regrettable ceci dit, sa petite cousine aurait pris plaisir à lui secouer les puces.

Les bavardages commencèrent, chacun y allant de son petit commentaire concernant la Guerre, ce qui agaça d'autant plus Vainqueur. Aucun d'entre eux n'y était. Le Roi aurait voulu mettre les points sur les "i" de tous ces nobliaux sans couille, mais s'abstint.
Il entama le repas après avoir assisté à quelques échanges verbaux aux divergences d'opinion plutôt marquées. C'est alors que Chiara se pencha vers sa personne pour lui demander des nouvelles de Shyrin. Était-elle sérieuse ?
Vainqueur reprit une cuillère du potage, qui était fort bon ceci-dit et s'essuya la bouche avec sa serviette avant de répondre sans prendre la peine d'user du ton de la confidence.

- Une prisonnière peut-elle s'adapter à de nouveaux barreaux vous songez ? commença-t-il en mimant la réflexion et en portant un doigt à sa bouche. Ah, j'y suis, elle le peut certainement car au moins elle n'est pas fouettée dans mon château. Donc pour répondre à votre question, Duchesse, je suppose que la princesse se porte bien ou tout du moins, mieux.

Une manière peut-être, de rappeler à tout un chacun que Shyrin était une prisonnière de Guerre, pas une Princesse en vacances. Et que malgré cela, ses conditions de vie étaient bien supérieures à celles qu'elle aurait rencontré en Chalcède. Chiara y verrait-elle l'allusion à sa propre fille ? Vainqueur aurait parié que oui.
Il reprit une cuillerée de potage et lança à la cantonade :

- Et vous tous, comment vous portez vous depuis ces terribles événements ?
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Mar 5 Jan - 22:26

La main de Chiara se crispa sur le manche de sa cuillère et l'éclat glacial de son regard gris trahit l'espace d'un très bref instant sa réelle réaction à la grossièreté de Vainqueur. Un silence pesant et embarrassé s'était abattu sur la table de Castelorme, chose qui n'était pas arrivée depuis qu'elle menait sa cour à la baguette. Autant dire depuis que Rippon était ce qu'il était, donc. Ce Roi était décidément d'une suffisance sans limites en plus d'avoir la vulgarité des petites gens avec leur goût du scandale.

Si elle avait été sa mère, elle l'aurait fait fouetter pour lui apprendre le respect des autres. Jusque là, elle avait aimé se vieillir parfois, paraître plus sage et respectée que ce que son âge véritable lui autorisait. Mais elle avait rajeuni tout récemment. Avec Vaillant d'abord, puis avec son fils Vérité qui faisait d'elle une jeune mère à nouveau et lui rappelait qu'elle n'avait qu'une petite poignée d'années de plus que Vainqueur. Elle aurait pu être sa soeur aînée à la rigueur.

Il n'en restait pas moins que le Roi était à sa table et qu'à Castelorme, elle était l'hôtesse. Elle était Duchesse en ce monde et reine en sa demeure. Ce petit arriviste belliqueux et revanchard pouvait aller taper du pied et se rouler par terre où bon lui semblait tant qu'il ne gâchait pas le dîner.

- Chacun de nous a souffert de la guerre en Rippon, comme vous le savez, répondit-elle donc avec toute la douceur dont elle était capable. Et chacun de nous vous est reconnaissant des efforts que vous consentez ainsi que vos Ducs pour nous aider à nous rétablir...

Car si Rippon n'y avait pas mis tout son coeur, compte tenu de l'opposition de la Duchesse à ce conflit, le Duché y avait néanmoins laissé un grand nombre d'hommes, de même que ses récoltes, ses réserves et la santé de ses terres. Il était un peu facile de stigmatiser quelques nobles pour mieux passer ses nerfs.

- Le baron Solavent, reprit-elle plus bas, pour le seul bénéfice du Roi. Celui qui est assis à droite de Sérénité, a laissé ses deux fils dans votre guerre. Sa femme a perdu l'esprit, dit-on, et il se consacre entièrement à la remise en ordre des terres de ses métayers.

Elle continua à manger son potage avec la délicatesse que l'on attendait d'elle mais se tenait prête à la bataille avec Vainqueur. Il pouvait continuer son caprice scandaleux ou enfin se comporter en adulte et en Roi ainsi qu'ils l'attendaient tous de lui.


Dernière édition par Chiara Lunabille le Dim 10 Jan - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Mer 6 Jan - 21:34

Le résultat de sa remarque ne tarda pas à se faire sentir. Vainqueur se retint d'éclater de rire devant la mine des invités de la Duchesse. On aurait ouvert les portes pour y laisser pénétrer le vent glacial de l'hiver que ça aurait été la même.
Pauvres petits nobliaux qui se réjouissait désormais que la Guerre soit terminée, leur apportant plus de territoires et de denrées, alors qu'ils l'avait tant décriée.
Le coeur de ces gens là vivait à travers leurs intérêts. Pas un seul n'avait âme humaine dans la lot, pas un.
Pas même la Duchesse à en juger par son air légèrement crispé, mais peut-être était-ce lié à une aigreur d'estomac lié à la délivrance, ou éventuellement un pet coincé.
Il se garda bien cependant de le lui demander face à l'assistance, de peur qu'elle ne défaille.

A travers des murmures hésitants, chacun y allait de son petit commentaire concernant ses pertes mais aussi de ses espérances en l'avenir. Vainqueur s'ennuyait profondément. Il aurait dû etre plus sensible aux doléances de ces nobles, mais la vérité, c'était tout simplement qu'il en avait ras le bol d'écouter les plaintes et les grognements de toutes ces personnes.
Depuis qu'il était Roi, il écoutait les uns et les autres, il faisait ce qu'il jugeait de mieux pour son peuple, allant parfois à l'encontre de sa propre mère. Il n'était pas marié par faute de temps, mais aussi parce que visiblement lorsqu'il prévoyait de se fiancer, on vendait sa promise à un marchand. Son clan d'Art qu'il avait mis une année à rassembler était en charpie, son Maître d'Art porté disparu/ Son Maître d'Armes et meilleur ami avait quitté le château pour retrouver sa propre petite cousine, engrossée lors d'une soirée d'ivresse. le genre de soirée qu'il évitait lui-même en dehors de ses propres appartements. Qui voulait voir le Roi saoul comme un veau ?
Qui pensait à ce que ressentait le Roi ?
Personne.
Parce qu'il était le Roi, il ne pouvait qu'être heureux pas vrai ? Parce qu'il était le Roi, il devait être parfait, avoir la vie parfaite, montrer l'exemple et agir pour le mieux.

Subitement, sa vie lui fit horreur et il du masquer un haut le coeur. Avec tout ce qu'il avait donné de sa personne, ses combats, la vengeance après que des villages entiers avaient été pillé, ça n'était encore pas assez.
Petit peuple cruel et ingrat.

Tout comme elle...Il regarda la Duchesse d'un oeil neuf. Ne venait-il pas de lui offrir un nouveau territoire et de lui assurer d'ici peu le rapatriement de denrées en provenance de Chalcède ?
Et qu'apprenait-il en retour ? Qu'elle lui était reconnaissante pour ce généreux don qui doublait presque son territoire, et qu'elle pactisait déjà avec les chalcédiens pour se faire les dents sur leurs richesses.
Fourberies que voilà.

Elle se pencha vers lui, sur le point de lui faire une confidence. Ah par les couilles d'El, il n'était pas déçu.
Il lui lança un regard amusé en inclinant légèrement la tête et reposa sa cuillère sur la table. Toute cette mise en scène lui coupait l’appétit.

Appuyé sur son coude, il se pencha à son tour vers Dame Lunabille.

- Une Guerre fait toujours de nombreuses pertes Duchesse. Souhaitez-vous vraiment que nous fassions ici-même la liste de tous ceux qui sont morts pour que vous puissiez obtenir plus de terres et plus de richesses...sans compter, un arrangement fort prometteur avec les Qassem ?

Il parlait doucement et d'un ton très calme même si, une personne qui le connaissait bien comme Brun par exemple, aurait immédiatement remarqué qu'il se contenait comme jamais. Estomaqué par l'hypocrisie de la Duchesse, il poursuivit toujours d'une voix qu'elle seule pouvait entendre :

- Combien de fils et de filles de ducs ou de barons ou même de contes ont perdu la vie ? Combien de petites gens qui n'aurait jamais connu un repas tel que celui-ci ont donné leurs vies pour que vous puissiez continuer à souper tranquillement ? J'ai perdu plus de la moitié de mon clan d'Art, ma petite cousine, mon amie d'enfance qui était également ma maîtresse d'écurie. Pourtant, je ne regrette pas cette Guerre, ni son aspect tragique, car les villages pillés méritaient d'être vengé. Et je suis certain que le Baron Solavent, au delà de son deuil, sait que ces fils se sont battus pour rendre hommage aux morts de ces villages, pour les venger et pour protéger le reste du Duché. Sans cette Guerre, jusqu'où Chalcède serait-elle allée ? Votre fille n'aurait peut-être pas été la seule liée à ces clans.


Chalcède auraient grappillé du territoire et petit à petit, Rippon aurait été grignoté. Vainqueur se redressa sur sa chaise, les mains crispées sur les accoudoirs de son fauteuil. Pourtant, son regard neutre agrémenté d'un sourire quelques fois, donnaient le change aux convives et nul ne pouvait imaginer les paroles échangées entre la Duchesse et le Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 10 Jan - 9:31

Alors qu'elle pensait ne pas pouvoir être plus tendue, Vainqueur dévoila son jeu et ses pensées. Un immense calme envahit alors Chiara qui termina paisiblement son potage avant de reposer sa cuillère et de se redresser, un léger sourire de circonstances flottant sur ses lèvres. Elle ne s'était pas trompée, finalement. Vainqueur était bel et bien un gamin capricieux et arrogant qui ne voyait jamais d'autre solution que de se battre et venait ensuite reprocher aux autres d'avoir du le faire contre sa volonté. Elle n'éprouvait que mépris pour ce genre de caractère égocentrique et immature. Elle n'en retrouvait que mieux sa superbe et sa hauteur ducale.

- Cette guerre, Majesté, vous l'avez décidée seul, au mépris de toute autre forme de diplomatie et de la paix durable que nous nous efforçons de maintenir aux frontières. Vous ne voyez les choses qu'à travers le prisme de votre propre égoïsme : Chalcèdes vous a marché sur le pied et vous criez vengeance. Mais voyez-vous, la vengeance n'a jamais gouverné un royaume, elle ne fait au contraire que le mener à sa perte. Ici en Rippon, nous croyons fermement que c'est pas la diplomatie et le développement de liens commerciaux que nous parviendrons à maintenir à distance cet ennemi. Je vous en pris, écoutez-moi.

Devoir le supplier de lui accorder son oreille avait quelque chose d'humiliant mais elle y était préparée si Vainqueur finissait par entendre raison. C'était osé, car c'était son point de vue et non exactement celui de Raki. Mais cela, Vainqueur le savait parfaitement puisqu'il avait eu l'occasion de voir le Duc à Castelcerf l'hiver précédent.

- Lorsque nos filles vivront chez eux et les leurs chez nous, croyez-vous qu'ils se lanceront encore dans des conflits potentiels ? Croyez-vous que les Qassem soutiendront à nouveau une guerre contre nous lorsque ma fille sera parmi eux et qu'ils auront compris quels avantages il y a à commercer avec nous ? Nous avons appris à rester proche de nos amis et plus proches encore de nos ennemis car celui que vous étreignez fort ne peut pas tendre le bras pour vous poignarder.

C'était d'ailleurs ce qu'il s'apprêtait à faire en épousant Sérénité, mais elle se garda bien de le lui faire remarquer. Elle n'était pas l'ennemi, seulement une Duchesse avec de l'intelligence et de la volonté. Elle parlait bas, elle aussi, de manière à n'être entendue que de lui seul, et gardait un ton extrêmement calme et courtois. Elle ne voulait pas froisser le Roi, c'était même la dernière chose qu'elle désirait, mais cette conversation était la suite et la fin de celle qu'ils avaient eu un an plus tôt à Castelcerf. S'il l'avait écoutée alors, tous ces morts dont il se plaignait tant seraient encore parmi eux, elle en était convaincue. Depuis toujours, elle était persuadée qu'elle aurait fait un bien meilleur conseiller royal que la plupart des hommes sans cervelle et à courte vue qui gravitaient autour de Vainqueur.

- Aujourd'hui vous êtes froissé parce que vous étiez venu me demander la main de Sérénité. Je le comprends parfaitement et croyez bien que j'en suis désolée. Je vous l'aurais donnée sans hésiter, eussiez-vous fait votre demande il y a seulement quelques semaines avant que nous nous mettions d'accord avec les Qassem. Mais voyez à plus long terme les avantages que vous retireriez à tisser des liens plus étroits avec ce pays de sauvages. Nous importerons chez eux notre culture et notre mode de vie petit à petit en même temps que nos fils et nos filles. Épousez Shyrin Cardia, toute prisonnière qu'elle soit, et son père vous mangera dans la main. Plus jamais la frontière ne sera attaquée tant qu'elle sera à vos côtés. Qui oserait réclamer vengeance ou la libération de la Princesse quand vous lui aurez fait un tel honneur ?

Elle allait très loin, elle en était consciente. Plus loin sans aucun doute qu'aucun des conseillers du Roi n'osait le faire d'ordinaire. Mais elle avait pour elle la force de sa conviction, le calme des grands stratèges et la douceur des fins diplomates. Elle n'espérait qu'une chose : que Vainqueur serait à même de l'entendre. Peut-être pas ce soir là, compte tenu de son état, mais un jour ou l'autre, il se souviendrait de ses sages paroles. Et quand même il s'en créditerait le mérite, elle n'en avait que faire tant qu'il s'engageait sur une voie qui les mènerait tous à la grandeur et à la prospérité. Le peuple avait besoin de paix. Et de lever un regard admiratif vers son Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Dim 17 Jan - 22:06

Alors qu'il se forçait à consommer son potage, la Duchesse continua sur sa lancée et le Roi dû faire preuve de toute la patience dont il disposait face à ce ramassis de fadaises dont seule une femme ayant vécu les derniers mois dans le confort de son château pouvait déblatérer. Il se contenta de sourire en coin à ses propos pour ne pas que l'assistance se doute de quoi que ce soit, mais en lui, la colère grondait définitivement.
Comment osait-elle l'accuser d'avoir décidé seul de cette Guerre, comment osait-elle parler de la paix aux frontières quand son époux était un incapable. Avait-il protégé les villages pillés, les maisons brûlées, les femmes violées et les hommes tués pour quelques territoires supplémentaires ?
Que suggérait-elle ? Qu'il efface l'ardoise et leur offre en plus des liens commerciaux et des femmes comme Rippon était entrain de le faire ? Il n'y voyait que trahison et à ce moment là, il se jura de ne jamais oublier les propos de Chiara Lunabille.

Si pour elle, plusieurs villages pillés et incendiés équivalaient à se faire marcher sur le pied, la prochaine fois, il laissera Chalcèdes marcher jusqu'à Castelorme. On verrait si son discours se tiendrait.
Par El, elle ne voyait que ces propres intérêts quand lui voyait l'intérêt du Royaume au complet.

Son sourire se fit plus large à la suite de son discours. Naïve ? Il la pensait plus sage et mieux renseignée, pensait-elle vraiment que Sérénité aurait un poids dans les prises de décisions du Clan Qassem ? Présomptueuse Duchesse qui envoyait sa fille aînée à abattoir.
Enfin, elle faisait bien ce qu'elle souhaitait de ses héritiers. Peut-être que la naissance du dernier remplacerait la jeune femme dans son coeur...une chose était certaine, face à ces barbares, Sérénité ne serait plus jamais la même.

Il manqua de s'étouffer lorsqu'elle suggéra qu'il était froissé de ne pas obtenir la main de Sérénité et qu'elle lui proposa à la place celle de Shyrin Cardia. Alors qu'on commençait à le regarder de travers il feignit une cuillerée de potage mal passée et bu son verre de vin d'un trait avant de montrer des gestes d'apaisement pour ne pas inquiéter d'avantage les convives.
Avec nonchalance, il s'essuya la bouche et reposa sa serviette sur la table alors qu'un domestique commençait à débarrasser les assiettes dans l'optique d'apporter la suite.

- Duchesse, vous vous méprenez je pense. Il est vrai que j'avais en quelques sortes fait une promesse à Sérénité et sans le savoir, vous m'avez délié de celle-ci. Aussi, je devrais peut-être vous en remercier en fait...commença-t-il en lançant un sourire à l'intéressée qui comme par hasard tournait son visage vers lui à ce moment là. Il leva son verre à son intention et forma le mot " félicitations" sur ses lèvres, destiné à elle seule avant de reporter son attention sur sa mère à nouveau.

- Merci pour vos conseils, Duchesse, dit-il avec une certaine ironie. Je vous souhaite bien du courage pour la suite dans ce cas.

Les Clans se faisaient déjà la Guerre entre eux pensait-elle vraiment qu'un mariage lui éviterait ce genre de batailles ? Il ne l'aurait pas cru si naïve...ou si aveugle au choix.
Comme tout était bien huilé et qu'elle avait déjà prévu des accords avec ces sauvages, elle ne verrait certainement aucun inconvénient à ce que le chariot de denrées ne s'arrête pas chez elle, pour aller plus rapidement ravitailler les Duchés n'ayant pas vendu leurs enfants et qui avaient donc réellement besoin de manger. Cependant le Roi devrait s'occuper de Rippon et rapidement. Il ne pouvait pas laisser une telle situation s'étendre sans surveillance. La petite Shyrin serait une aide précieuse, par pour un stupide mariage grands Dieux..mais pour obtenir des informations sur ces clans.

Le plat de résistance fut posé sur la table face à lui et il observa la viande surnager au milieu de la sauce sombre un moment.
Il réalisa qu'il était comme ce morceau de gibier : Submergé par des attitudes trop lisses et inutiles, mais surtout qu'il était bien seul. Subitement, il regretta amèrement le départ de Brun.
Il repoussa l'assiette du bout des doigts tandis qu'un des convives lui annonça qu'il le trouvait bien pâle.

- La fatigue mon ami, répondit le Roi avec un sourire contraint, et l'Art bien évidemment. La Magie me consume....Aussi et puisque je dois me lever tôt demain matin afin de regagner mon Duché, je regrette d'avoir à vous priver de ma compagnie pour le reste de la soirée. Mais nul doute que Dame Lunabille appréciera de pouvoir se coucher plus tôt également, la pauvre semble être l'ombre d'elle-même.

Il se leva de table, non sans tapoter l'épaule de Chiara pour qu'elle ne prenne pas la peine, comme tous les autres de suivre le mouvement. Puis il salua l'assemblée en s'excusant de ne pouvoir demeurer plus tard pour ce soir, mais que sa suite était bien évidemment invitée à profiter de la soirée sans sa compagnie.
Lui avait beaucoup à réfléchir et il préférait le faire seul.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   Mer 27 Jan - 15:18

La Duchesse sut qu'elle avait commis une erreur à l'instant même où elle croisa le regard de Vainqueur. Par El, Eda et tous les Dieux de toutes les terres de ce monde, qu'est-ce qui lui avait pris de se montrer aussi franche ? Sans aucun doute, affaiblie par sa délivrance récente, elle perdait la tête. Et il y aurait de lourdes conséquences. Furieuse d'être prise en faute et de devoir s'en justifier auprès de Raki, elle demeura égale à elle-même pourtant, souriant courtoisement avec sa froideur habituelle. Même quand le Roi l'insulta ouvertement à sa propre table, elle se contenta de sourire et de le saluer poliment.

Les dents serrées, elle attendit qu'il ait quitté la pièce pour se lever à son tour et s'excuser auprès de sa Cour. Son état justifiait son retrait précoce sinon aux yeux du monde, du moins aux siens. Et de toute façon, elle était trop furieuse et inquiète pour rester à table un instant de plus. Pourquoi Raki n'était-il pas là quand elle avait besoin de lui ?! Vainqueur semblait décider à les écraser comme du crottin de poney et elle devait s'élever seule contre lui alors même qu'elle n'était pas relevée de ses couches.

Ce n'est qu'une fois dans le secret de ses appartements, une fois délacée et Vérité calé contre son sein qu'il tétait goulûment, qu'elle parvint à apaiser un peu la tempête qui faisait rage dans son cœur et dans son esprit. Raki allait être furieux de la manière dont elle avait traité cette affaire. Il n'approuvait déjà pas son choix pour Sérénité mais quand il saurait qu'elle avait froissé le Roi en le lui annonçant, ce serait pire, aucun doute. Il savait ses arguments valables et importants mais n'en était pas moins à la botte de son Seigneur.

Si Vainqueur punissait Rippon pour le mariage de Sérénité, l’Épée Ardente trouverait à y redire et n'en prendrait que plus de force. Oui, elle était à présent plus déterminée que jamais à porter son Duché aux sommets. Chacun des Ripponnais le méritait amplement, surtout après cette guerre inepte et meurtrière dont Vainqueur ne savait s'il devait se vanter ou se lamenter. Du bout des doigts, elle frôla la médaille qui ornait le cou de Vérité et sourit en pensées à son père. Qu'en penserait-il, lui ? L'aurait-il soutenue ? Pensée absurde mais réconfortante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reine en ma demeure [Vainqueur - Janvier 11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les disparus du 12 janvier
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Commemoration du 1er janvier aux Gonaives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Béarns, Bauge, Rippon, Haurfond :: Rippon :: Archives V1 et V2
-