AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En un jour si particulier II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: En un jour si particulier II   Ven 5 Jan - 21:29

Les festivités avaient duré tout le jour et à peine la nuit tombée, on avait dressé les banquets dans la salle de bal du château. Celle-ci donnait sur la terrasse puis les jardins, où se mêlaient nobles et petites gens. Les plus démunis avaient préféré demeurer à proximité du terrain de jeu où l'on faisait également la fête à l'abris des regards des grands.

Vainqueur avait prit place au centre de la large table après avoir accompagné Shyrin à sa place. Sa mère se trouvait juste à côté et les Ducs à l'exception de Glace absent à sa table.
Acuité n'était pas réapparut et Béarns brillait par son absence.
Des murmures étaient parvenus jusqu'aux oreilles du Roi, sur le comportement insolite de la ptite Duchesse lors des jeux, tous s'accordaient à penser en revanche, qu'elle était fortement douée à l'Arc. On se demanda aussi si les rumeurs sur son fils bâtard étaient exactes, après tout, nul n'avait vu de ses yeux le bébé.
Toutes les rumeurs allaient bons trains, certains lançait que c'était la honte qui avait maintenu Béarns à l'écart ce soir, d'autres qu'il se tramait autre chose.
Vainqueur évitait les discussions à ce sujet et préférait orienter les dialogues sur des sujets plus gais.
Le ballet de nourriture commença, viande à la broche et légume divers et variés ornaient les tables comme des bijoux dans des écrins. Le Roi avait vu les choses en grand et nul n'avait été oublié, pas même les gens du Bourg. Il voulait que tous se souviennent de la Grandeur du Roi qui lors de ses épousailles à pris à coeur de nourrir toute sa populace durant trois jours. Après cela, la paix reviendrait.

Il buvait et parlait fort, riant avec ses Ducs et divers nobles de tout rang, ignorant toujours que sa fiancée possédait une lettre de sa petite cousine qui pourrait mettre à mal ce mariage.
Vainqueur savourait cette soirée et même si la présence de Brun lui manquait, il ne comptait pas gâcher ses noces pour autant. Shyrin ne méritait pas un époux maussade la nuit de ses épousailles et puis, tous les regardaient.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Ven 5 Jan - 22:03

Shyrin ignorait à peu près tout des rumeurs, ses chastes oreilles devant être protégées jusqu'à ce qu'elle se révèle être une véritable Reine. Shane et Ava la tenaient tout de même informée de ce qu'ils glanaient, heureusement, sans quoi elle eut paru plus imbécile qu'une dinde. Elle ne savait cependant pas tout ce qui se disait sur Acuité et son enfant, heureusement. Elle avait serré dans une poche cachée dans les replis de sa jupe la lettre reçue mais avait déjà dans l'idée qu'elle ne pourrait pas la lire avant le lendemain. Ou plutôt, se la faire lire.

Mangeant à peine, l'estomac noué par la nuit qui approchait à grands pas et dont elle ignorait à peu près tout également, elle buvait du vin coupé d'eau pour ne pas qu'il lui monte à la tête trop vite. Que dirait-on si la Reine était saoule le soir de ses noces ? Bienséance ne lui pardonnerait jamais un tel scandale.

Le banquet était grandiose et la fête continuerait à battre son plein encore deux jours avant que Castelcerf retrouve un peu de son calme habituel. Vainqueur avait sans doute tenu à profiter de l'occasion pour donner d'eux une belle image, une autre que celle du Roi guerrier et de la Reine étrangère. Elle sentait néanmoins qu'il forçait un peu le trait, sans doute déçu de l'absence de Brun Braveterre et troublé par la provocation d'Acuité. Car Shane lui avait rapporté les propos entendus et elle avait compris que quelque chose se tramait entre son tout nouveau mari et sa chère amie. Le moment n'était pas venu d'élucider ce mystère, cependant. Ce soir, elle serait Reine, épouse de Vainqueur, jeune mariée resplendissante, et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Sam 6 Jan - 8:16

Le temps filait et bientôt vint l'heure d'ouvrir le bal. La nuit était douce, les étoiles ornaient déjà le firmament. Vainqueur se leva et tendit une main à sa jeune fiancée afin de l'inciter à le suivre. Elle posa la sienne au dessus et ensemble, ils s'affichèrent au milieu de la piste.
Il n'aimait pas danser, trouvant dans cet acte un ennui mortel, mais en tant que Roi, il avait dû s'y plier à maintes reprises.
Bienséance les regarderait sans doute pour s'assurer que le spectacle serait de taille. Shyrin n'avait pas le droit à l'erreur la dessus.

La musique commença et Vainqueur amorça le premier pas. Entre ses mains, Shyrin lui semblait minuscule et superbe comme un bijoux précieux dans un écrin trop grand.
Elle suivait parfaitement la musique, comme si elle en connaissait chaque note. Elle avait bien travaillé. Vainqueur espéra que les sujets présents apprécient la vue, lui en tous cas, peut-être grâce au premiers effets du vin, ne cessait de regarder sa Princesse.
Sa chevelure de feu irradiait de beauté au milieu de ses mètres de tissu trop terne et soudain il n'eut plus un seul doute. Il avait réellement fait le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Sam 6 Jan - 8:53

Il sembla à Shyrin qu'elle avait à peine cligné des yeux sur son assiette informe que la soirée avait déjà passé. Il était bien tard à présent et le moment était venu de prouver à la Cour réunie qu'elle avait été capable d'absorber en quelques mois des siècles de tradition et de culture. Même si elle avait pesté et s'était parfois élevée contre Bienséance, elle n'en avait pas moins appris tout ce qu'elle devait savoir. Tout particulièrement la danse qui requérait d'elle une immense concentration puisqu'elle ne pouvait se fier aux indications éventuelles de son partenaires par sa position ou ses gestes. Au moins était-elle déjà dotée de la grâce et de la légèreté nécessaire.

Menée sur la piste de danse par Vainqueur, elle observa entre ses cils la haute silhouette de son mari. Très grand, immense même comparé à elle, brun, barbu, il lui semblait parfois très rude, très... Carré. Elle n'avait pas peur de lui pourtant, du moins pas physiquement, habituée qu'elle était à frayer parmi les rudes guerriers de Chalcèdes qui venaient voir son père. La seule chose qu'elle craignait par dessus tout était son abominable pouvoir de l'esprit. Au fil des mois, comme elle apprenait son rôle en même temps qu'à connaître et apprécier son fiancé, ce point était devenu le seul qui lui était un réel problème, la seule pierre d'achoppement entre eux même si elle n'osait pas en parler. Elle ne reculait jamais devant lui mais parfois, quand il la fixait trop longuement de ses yeux sombres, elle sentait ses genoux se mettre à trembler et ses lèvres se serrer comme dans l'attente de quelque nouvelle infamie.

Chassant ces pensées déplaisantes loin d'elle, loin d'eux, elle se concentra docilement sur la danse dont ils devaient donner spectacle devant les courtisans. Après les premiers pas, elle parvint à prendre le rythme avec fluidité et s'abandonna aux mains de Vainqueur qui la guidait parfaitement. Elle releva la tête vers lui alors et s'aperçut qu'il la regardait. Il n'était pas hostile ni tendu pourtant. Au contraire, il lui parut gentil et indulgent, comme s'il appréciait ce qu'il voyait. Elle ne put retenir alors le sourire sincèrement heureux qui étira ses lèvres. Sans cesser de le regarder autant qu'elle le pouvait, elle continua à sourire en se pliant avec lui à ce rituel convenu qui les réunissait.

Mais bien plus que la danse, il lui sembla qu'ils partageaient cette fois une réelle complicité. Ils étaient deux à présent contre le monde qui les méprisait, contre sa mère, contre les épreuves, deux à construire une image belle et forte et à oeuvrer ensemble pour la grandeur de leur royaume. Elle s'en sentait si forte, si galvanisée, que ses pieds touchaient à peine le sol. Elle en oubliait leur public et le reste du monde vivant. Elle en oubliait même sa crainte à l'idée de la nuit qui approchait à grands pas et dont elle ignorait à peu près tout hormis quelques points importants appris auprès de Shane.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Sam 6 Jan - 15:10

Charmé par la prestation de sa promise, Vainqueur l'engagea sur une seconde partition. Autours d'eux bientôt, d'autres couples se formaient et les robes virevoltaient dans un somptueux ballet coloré. Le temps passa vite et le Roi du se résoudre à quitter l'assemblée. L'heure bien avancée avait sonné et les deux jeunes époux allaient devoir s'absenter afin de consommer le mariage.
Il se demanda l'espace d'un instant fugace, comment Shyrin appréhendait l'épreuve à venir puis se dédouana rapidement d'une quelconque culpabilité, elle ne ferait qu'accomplir son devoir d'épouse et après, celui de reine en offrant héritage.

Il la regarda tandis qu'elle lui souriait. Avait-il déjà remarqué à quel point elle était jolie ? Jeune aussi...cela ne devait pas le perturber après tout, Sire Grondant était bien venu présenter sa jeune épousée qui avait bien moitié moins de son âge. Nul ne s'en était soucié.
A cet âge de nombreuse jeunes femmes étaient déjà épouses et mères.

Il s'inclina harmonieusement et annonça à sa mère que le Roi et la Rein se retiraient. Aussitôt la musique se fit plus douce et les invités applaudirent comme pour les encourager.
Par El...comme s'il avait besoin de ça. Les coutumes avaient la vie dure.

Tenant toujours Shyrin par la main, le couple s'enfuit de la pièce sous le regard complice de tout un chacun. Ce n'est qu'une fois dans le couloir que Vainqueur se débarrassa des derniers domestiques, arguant qu'ils étaient assez grand pour rejoindre ses appartements. En réalité, cela le gênait d'être autant observé.
Enfin seul, il relâcha la main de la jeune femme et s'étira bruyamment tout en marchant.

- Par El, marmonna-t-il en baillant, il reste encore deux jours...

Il osa un regard vers la jeune femme qui marchait docilement à ses côtés et tenta de déchiffrer l'expression de son visage.

- Comment vous sentez-vous ? Demanda-t-il finalement.

Il ne l'avait pas vu spécialement boire ou manger à outrance, peut-être angoissait-elle de cette première nuit. Lui en tous cas semblait aborder les événements de manière détendue. Bien que contrarié par l'après-midi des jeux et les rencontres inopportunes, il mettait un point d'honneur à ne rien laisser entraver sa bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Sam 6 Jan - 15:56

La scène de leur départ de la salle de bal mortifia Shyrin qui supporta pourtant la tête haute les murmures et les regards. En Chalcèdes, la tradition était mille fois plus humiliante pour les jeunes mariées, aussi prit-elle sur elle avec détermination. À peine hors de vue des convives, Vainqueur lâcha sa main, la désappointant un peu. Si elle avait espéré qu'il la rassurerait un peu, elle en était pour ses frais. C'était stupide de sa part de s'attendre à autre chose.

S'étirant, baillant et grommelant à propos de la durée des festivités, il avait tout du soudard indélicat. Masquant la déception qu'il lui causait, elle noua sagement ses mains devant elle et avança droit devant sans le regarder. Dans sa chambre l'attendrait sans doute Shane pour l'aider à se débarrasser de sa robe, des multiples épingles qui retenaient savamment ses cheveux, de la couronne et du reste. Elle ne parvenait pas à cesser de s'imaginer toute petite et frêle, se brisant sous les assauts - plutôt flous dans son esprit, il fallait le dire - d'un géant hirsute.

C'était injuste, elle en avait conscience, et il lui fallut toute la force de sa volonté pour repousser cette idée malheureuse et sourire à Vainqueur qui s'inquiétait si gentiment d'elle. Maîtrisant le tremblement de ses lèvres, elle cacha celui de ses mains en les serrant plus fort l'une contre l'autre.

- Parfaitement bien, je vous remercie. Et vous-même ?

Pieux mensonge. Que pouvait-elle lui répondre d'autre alors que leur mariage devait être consommé pour être valide et un héritier mis en route aussitôt que possible. Elle ne voulait pas le décourager en lui avouant qu'elle était terrifiée.

Elle était généralement tenue à l'écart des conversations féminines sur le sujet, trop libres pour ses chastes oreilles de jeune princesse, mais il ne lui avait pas échappé que certaines jeunes épouses avaient les yeux gonflés de larmes au lendemain de leurs noces. Quant à la preuve sanglante de leur chasteté affichée devant tous, ce n'était que la dernière d'une longue série d'humiliations inventées par les hommes pour mieux asservir les femmes, probablement.

Une fois encore, elle s'efforça de chasser les souvenirs déplaisants pour ne pas assombrir sa nuit de noces. Vainqueur n'était pas chalcédien. Et il avait prouvé qu'il pouvait se montrer gentil quand il le souhaitait. Dénouant ses mains, elle releva le bas de sa robe pour monter l'escalier et inspira profondément pour se calmer.

- Préférez-vous ma chambre ou la vôtre ? S'enquit-elle en s'efforçant d'avoir l'air naturel, comme si elle organisait des nuits de noces tous les deux jours. Ou comme s'ils avaient été mariés depuis des années et décidaient du lieu de leur prochain devoir conjugal.
Par Sâ, elle espérait bien qu'ils ne seraient jamais aussi froid l'un envers l'autre. C'était la peur qui la tétanisait, non lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Sam 6 Jan - 21:52

La réponse de Shyrin le surprit. Elle semblait parfaitement sereine, comme insensible à ce qui se déroulait dans sa vie. Était-elle seulement consciente de ce que les prochaines nuits lui réservaient ? Et ce jusqu'à la fin de ses jours ?
Vainqueur se gratta la tête un peu déstabilisé.

- Ça va oui, naturellement, répondit-il à son tour.

Par El ce n'était pas lui qui allait perdre sa virginité durant la nuit. Peut-être que les Chalcédiens avaient une vision différente de cet acte. Il s'efforça de l'observer à la dérobée. Prenait-elle vraiment toute cette histoire avec calme ou bien n'était-ce qu'une apparence ?
A quoi s'était-il attendu ?

Il n'avait pas pour habitude de déflorer des jeunes filles, les femmes qu'il avait connu avaient toutes eu quantité d'amants avant lui mais de ce qu'il savait, ce n'était pas spécialement agréable pour elles.
Peut-être que Shyrin avait déjà connu un homme ? Il valait mieux que ce secret reste entre eux si c'était le cas, sa mère pourrait annuler l'union et il l'aurait à nouveau sur le dos.
Lorsqu'ils entamèrent la montée de l'escalier, elle lui demanda dans quelle chambre il préférait passer à l'acte.
Vainqueur en resta coi un instant. La bouche entrouverte, il stoppa sa marche et regarda Shyrin avec des yeux en forme de soucoupe.
Suite à quoi, il ne put retenir un rire franc bien que gêné.

- Je ne vous pensais pas aussi résignée, lança-t-il en riant toujours.

Sans prévenir, il lui attrapa la main et se remit à grimper, l’entraînant dans sa suite.

- Allons y ! Je vais vous faire visiter, plaisanta-t-il avec un air complice.

Elle aurait ses propres appartements, mais autant qu'elle maîtrise là où elle mettrait les pieds. Il espérait ne pas être le seul à devoir franchir la porte qui les séparerait.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 1:24

Choquée par le rire de Vainqueur, Shyrin s'efforça toutefois de garder un contenance. Il s'était arrêté et elle aussi du même coup, non résignée mais bien éduquée à suivre les gestes et les désirs de son époux. Il saisit soudain sa main et elle ne put faire autrement que de le suivre. Et en même temps cette brusque légèreté avait quelque chose de rassurant. Il n'était plus le soldat sans égards mais un jeune homme qui menait son amoureuse à leur lit nuptial. Un autre sourire naquit sur ses lèvres alors qu'il chassait les ombres par sa simplicité.

- Vainqueur, l'arrêta-t-elle alors qu'il arrivaient en haut de la volée de marches et au seuil de ses appartements.

Elle souriait toujours mais plus hésitante, plus craintive. Elle ne le retenait pas en arrière pourtant mais était prête à le suivre, ouverte et franche comme toujours.

- J'ai peur
, avoua-t-elle soudain, consciente que si elle ne disait pas les choses, il ne pourrait les deviner en elle malgré son don magique.

Elle réalisa soudain ce qu'elle venait de lui dire et s'empourpra.

- Pas de vous. Enfin je veux dire pas pour ça... Mais c'est que... Je ne sais pas...

Il ne lui était pas venu à l'esprit une seule seconde qu'il puisse penser qu'elle n'était pas innocente. Mais il devait bien voir qu'elle ignorait tout des traditions des Duchés concernant le mariage, hormis ce que Bienséance avait bien voulu lui en dire, soit pas grand chose. Devraient-ils prouver ce qu'ils avaient fait ? Serait-elle mise au pilori si elle ne saignait pas ? Et lui, comment serait-il ? L'abandonnerait-il seule dans son lit une fois son affaire finie comme Bienséance l'avait sous-entendu ? Malgré tout, elle lui souriait et espérait qu'il resterait léger et joyeux, qu'il ne serait pas fâché, pas trop grave, et surtout pas froid.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 10:45

Les dernières marches et les appartements se profilaient lorsqu'elle les arrêta en prononçant son nom. Surpris, il la regarda attentif aux propos qui suivraient.
Dès qu'elle se fut épanchée de ce qui la dérangeait, il lui offrit un sourire compatissant.

- Je comprends, dit-il sincère face à sa gêne.

Mais il ne voyait pas quoi ajouter d'autre. Rassurer les jeunes filles en fleur ne faisait pas réellement parti de ses attributions...Ne lui avait-on rien dit sur la marche à suivre ? N'avait-elle pas eu des amies qui s'étaient mariées ou n'avait-elle pas simplement entendu des femmes en parler ?
A moins que leurs traditions ne soient trop éloignées pour y voir une quelconque ressemblance.
Il se gratta la joue, frottant sa barbe, réfléchissant à ce qu'il pourrait dire. Par Eda il n'était pas sa mère pour lui faire tout un cours sur la question !

Il l'incita à avancer et ouvrit la porte de ses appartements. Tout avait été préparé pour leur arrivée. Un large plateau de fruits et de divers mets, pichets d'eau et de vin, même les tapisseries au mur avaient été changée. Par El, c'est à peine s'il reconnaissait ses appartements. Il la laissa là, prendre ses marques et poursuivit sa route jusqu'à sa chambre. Le feu crépitait doucement, son lit était fait de frais. Il soupira devant tant de mise en scène, persuadé que sa mère n'y était pas pour rien.

Lorsqu'il revint dans l'autre pièce, il servit deux verres de vins et invita Shyrin à s’asseoir devant l'autre cheminée.
Il demeura debout près de l'âtre.

- Alors racontez moi, comment se passe un mariage en Chalcède ? Peut-être pouvons nous commencer par comparer nos...traditions ?

Étonné lui-même de ne s'être pas posée la question plus tôt, il but une gorgée et s'appuya avec nonchalance sur le montant de la cheminée. Légèrement inquiet de ce qu'elle allait lui apprendre, n'étaient-ils pas tous des barbares dans ces contrées ?
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 11:34

Dans les appartements de Vainqueur, Shyrin se sentit tout d'abord perdue et très intimidée. Minuscule dans ce décor somptueux et alors qu'elle quittait à peine des appartements confortables mais sans grand luxe, elle fit le tour de la pièce avec prudence pour prendre ses marques. Au retour du Roi, elle se laissa guider vers un siège et prit la coupe de vin avec plaisir. Non qu'elle désirât se saouler de crainte de ce qui allait se produire, au contraire, elle préférait rester parfaitement lucide, mais parce qu'elle avait bien besoin de cette petite parenthèse de détente avant de se lancer dans l'autre monde, celui où elle serait réellement sa femme et porterait ses enfants. Reconnaissante à son tout nouvel époux de lui offrir ce répit alors qu'il devait se soucier comme de sa première culotte de ses craintes de jeune fille, elle lui sourit avec gratitude avant de répondre à sa question, rassemblant les mots au fur et à mesure.

- Les cérémonies et les fêtes durent plusieurs jours aussi, surtout quand c'est un guerrier connu ou une union importante pour deux clans. Il faut montrer sa puissance et sa richesse. La famille de l'épouse doit montrer que la dot est à la hauteur et le clan de l'époux doit prouver qu'il pourra accueillir et faire vivre la famille. Vous voyez ? La fierté est très importante.

Ce qui en soi n'était pas si différent de ce qu'ils avaient vécu ici-même. Son père avait envoyé de Chalcèdes d'innombrables chariots remplis de denrées et de richesses en tout genre destinées à montrer à son nouveau pays qu'elle ne venait pas les mains vides. On ne lui faisait pas l'aumône d'un mariage puisqu'elle pouvait subvenir aux besoins de son clan.

- Ensuite il y a la cérémonie officielle. Les femmes sont d'un côté et les hommes de l'autre, on ne mélange pas comme ici.

Elle avait failli dire "comme chez vous" mais s'était reprise juste à temps. Chez lui c'était chez elle à présent et elle prenait garde de ne pas l'oublier, de ne surtout pas le laisser penser qu'elle se sentait étrangère en sa propre demeure, même si c'était encore le cas à bien des égards.

- Et puis après la fête, le banquet, les danses, on porte les mariés jusqu'à le lit pour faire validation mariage.

Troublée, elle en avait perdu sa belle fluidité dans la langue des Duchés. Elle inspira doucement et but une gorgée de vin pour se reprendre avant de poursuivre, plus calmement.

- Les femmes se sont retirées depuis longtemps à ce moment-là. Il ne reste que les esclaves et les... Les...

Par Sâ, était-elle vraiment en train de parler de prostituées le soir de ses noces et à son propre mari ? Mortifiée, elle lui jeta un regard d'excuse puis reprit son récit comme si de rien n'était. Après tout, il connaissait certainement bien mieux ce sujet qu'elle-même.

- Quand c'est fini, le drap est accroché à l'entrée de la chambre ou la tente pour prouver que la mariée était bien... Pure. Le draps reste là tout le temps des fêtes.

Même si on refusait de tout raconter à la petite princesse qu'elle était, elle avait une assez bonne idée de ce qui se passait quand la mariée ne saignait pas. Mais il était inutile d'en parler à Vainqueur car elle doutait fort que ce type de coutume ait cours ici. Depuis le temps qu'elle vivait à Castelcerf, elle en aurait certainement eu vent si ça avait été le cas. Se taisant enfin, elle but encore un peu de vin puis revint à son mari debout devant elle.

- C'est différent pour certaines choses, oui ? Mais l'essentiel est pareil, je crois ?
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 11:46

Stupéfait devant le conte qu'elle lui racontait, Vainqueur resta silencieux un moment. Il but à nouveau de son godet et tourna son regard vers les flammes. Ainsi, ce peuple n'avait aucune pudeur !
Pourtant Shyrin semblait en avoir à revendre. Elle semblait si...pure avec ses mises toujours tirées à quatre épingle. Jamais un cheveux ne dépassait de ses coiffures, ni même un fil de sa robe.
La délicatesse qui accompagnait sa vie se verrait certainement mise à mal avec Vainqueur à ses cotés. Il n'était pas foncièrement rustre mais...et bien c'était un homme quoi.
Il se racla la gorge et revint à la jeune femme.

- Certes, concéda-t-il. Enfin, si cela peut vous rassurer, nous n'accrochons pas les draps devant les portes.

Par El, qu'il fut soulagé en cet instant d'être né garçon. Les femmes semblaient sans arrêt réfléchir et se prendre la tête sur bien des sujets. Il lui sourit et s'installa sur le fauteuil à côté du sien.
Il l'observa de profil. Ses traits étaient fin et les flamme faisaient danser des reflets sur ses cheveux mordorés.

- Je suis conscient que vous savez ce que le devoir nous impose mais...nous pouvons aussi prendre le temps. Nul n'est obligé en rien ce soir.

Pour lui, tout cela n'était qu'une formalité, un formalité dans laquelle il prendrait surement plaisir mais pour elle, cela s'apparentait surement plus à une épreuve.
D'autant plus que dans leur situation, l'aspect naturel de la chose était masqué par le devoir à accomplir.
La fête durait trois jours et même après, il pouvait mentir à sa mère, lui dire que le mariage était consommé. Cela serait leur premier secret à eux. Une complicité qui porterait certainement ses fruits plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 12:29

Shyrin accueillit la réponse de Vainqueur par un large sourire. Même s'il était sérieux, c'était une pointe d'humour pour elle car elle savait déjà que ce n'était pas le cas. Et puis, elle lui était reconnaissante de se montrer si patient et doux alors qu'il devait vouloir en finir au plus vite. Quand il s'assit près d'elle, elle prit le temps de boire à nouveau un peu de vin avant de se tourner vers lui pour l'écouter sagement. Le rouge lui monta au front mais elle ne détourna pas le regard ni la conversation. La confiance entre eux devait aussi passer par la franchise.

- C'est très délicat de votre part de proposer cela, le remercia-t-elle en posant sa coupe sur une petite table à côté de son fauteuil. Mais je ne veux pas repousser notre nuit de noces.

Consciente que son accent était plus prononcé lorsqu'elle parlait de choses qui l'embarrassaient, elle eut un sourire d'excuse pour le rose de ses pommettes.

- Je veux être à vous, comme il faut. Je veux être votre femme, appuya-t-elle en douceur comme si elle répétait son serment pour qu'il comprenne bien qu'elle l'avait accepté de son plein gré.

Elle avait peur, oui, mais elle n'était pas lâche. Repousser ne servirait qu'à aviver ses craintes en laissant galoper son imagination vers l'inconnu. Et puis, très concrètement, elle devait saigner. Les domestiques parlaient, elle le savait, et Bienséance ne manquerait pas d'apprendre que les draps étaient restés immaculés. Enfin, dernier point et non des moindres, l'union des corps validait pleinement leur mariage qui, sans cela, pouvait être annulé pour n'importe quelle raison. Déterminée donc, elle se leva et lissa quelques plis imaginaires sur le devant de sa robe avant de poser les yeux sur son époux.

- Voulez-vous que je fasse venir Shane pour m'aider à me déshabiller ?

Bien loin de ressentir la confiance qu'elle affichait en levant fièrement le menton, elle espérait qu'il ne demanderait pas à sa soeur de venir. Elle voulait préserver leur intimité, la complicité qui devait s'établir entre eux, le cocon de leur chambre nuptiale ne devait pas être troublé par les regards et les souffles d'une autre personne. Pas ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 12:46

Parler de choses aussi concrètes de manière aussi franche était tout à son honneur. Il la savait gênée et lui même n'en menait pas très large.
Par El, on ne parlait pas de ces choses là, on agissait et c'était tout !

Il fut touché cependant par autant de ferveur dans leurs voeux et dans leur mariage, pourtant peu habitué aux excentricités sentimentales. Shyrin possédait la candeur de ces jeunes épousées, d'ici ou d’ailleurs, certaines choses semblaient immuables. Elle se leva soudain, et lui demanda s'il voulait faire venir Shane pour la déshabiller.

Surpris par ces propos, il observa la robe en question. Était-elle si difficile à enlever ?
Peut-être, les femmes avaient toujours besoin de domestiques lui sembla-t-il.
Il se rendit compte que ce n'était pas tant que ça le fait de faire venir une domestique qui le surprenait mais plutôt la hâte qu'elle mettait dans l'idée même de se déshabiller comme s'il y avait un temps imparti pour achever ces préparatifs.
Cela le fit sourire et quelque part, le flattait également. Cette hâte de lui appartenir corps et âme caressait son ego.

- Comme il vous plaira ma Dame, lança-t-il en la regardant par dessus son verre qu'il était entrain d'achever.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 13:03

Embarrassée de sa propre audace, Shyrin ne faiblit pas, cependant. Elle noua ses mains devant elle et hocha la tête sans se départir de son sourire.

- Alors je pense que c'est mieux que personne ne vienne.

Comprendrait-il ce qu'elle voulait dire par là ? La protection des murs leur offrait ce dont ils avaient besoin, ce dont elle avait besoin au moment où elle devait découvrir qui était vraiment l'homme qu'elle avait épousé.

- Il y a seulement des lacets et des agrafes, ce n'est pas difficile.

Par Sâ ! On ne parlait pas chiffons avec son mari, qu'est-ce qui lui prenait ?! L'angoisse lui faisait vraiment dire n'importe quoi. Bon, cela dit, elle était plutôt partisane de la franchise brute car, ne pouvant compter sur ses yeux, elle n'avait que la parole pour deviner ce qui devait se passer et ce qui tournait dans la tête de Vainqueur. Shane lui avait dit que les dames d'ici gardaient leur chemise pour dormir, comme elle-même depuis son arrivée. En irait-il de même ce soir ? Indécise et hésitante quant à la conduite à tenir malgré sa volonté de bien faire et de plaire au Roi, elle resta plantée comme une racine devant le feu à attendre qu'il la guide. Sâ qu'elle devait avoir l'air empotée ! Mais comment faire autrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 14:14

Puisqu'elle souhaitait qu'ils restent seuls et qu'elle semblait ne pas vouloir attendre plus, Vainqueur posa son godet vide. Accoudé à son fauteuil, il se tenait le menton en l'observant. Comme à son habitude, elle se tenait bien droite, les mains nouées devant elle et affichait un sourire qu'elle vouait certainement rassurant.
Le feu dansant dans ses pupilles brunes, Vainqueur se demanda quelle allure autre que celle du prédateur il devait afficher.
Il se leva et s'avança vers elle avant de la contourner. Là, il entreprit de défaire sa coiffure. Epingle après épingle, il libéré la cascade rousse de son emprise. Ils étaient doux, longs et soyeux. Une mèche portée à son nez lui fit découvrir des notes d'épices et de miel. Shyrin était exotique à ses yeux, loin de toutes les femmes qu'il avait connu dès lors.

Dès que les longueurs de feu encadrèrent son visage jusque dans son dos, il recula d'un pas et l'observa satisfait. Elle était bien plus belle comme cela.
A son tour, il retira son pourpoint à l'emblème de cerf, ne gardant que sa chemise sur son torse. Le fait de se déshabiller avec tant de cérémonie était assez étrange pour ne pas dire artificiel.
Mais qu'à cela ne tienne !
Il s'installa à nouveau sur son fauteuil et entreprit de se séparer de ses bottes.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 14:30

La mine de prédateur de Vainqueur échappa totalement à Shyrin, heureusement. Quand il se leva pourtant, elle ne put se retenir de frémir et serra un peu plus fort les mains. Elle s'attendait à bien des choses mais certes pas à ce qu'il défasse sa coiffure avec autant de délicatesse. Elle en fut séduite et sourit même quand elle sentit ses doigts glisser le long de ses boucles cuivrées. Peut-être n'y avait-i finalement pas de quoi tant s'inquiéter.

Alors qu'il s'éloignait et se rasseyait, en chemise, pour retirer ses bottes, elle ne voulut pas rester bêtement les bras ballants. Elle retira la couronne perchée au sommet de sa tête, la déposa en douceur sur le manteau de la cheminée, puis passa les mains derrière elle pour trouver le lacet qui devait défaire le dos de sa robe et le dénouer. Elle n'allait pas se mettre nue devant lui, ignorant comment il souhaitait qu'elle lui apparaisse, mais elle pouvait au moins lui faciliter la tâche. Elle souleva ensuite le bas de ses jupes et retira les délicats escarpins qui chaussaient ses pieds.

Elle se sentait terriblement gauche et empruntée mais faisait étrangement confiance à Vainqueur pour la mener où il voulait qu'elle aille. Notamment dans sa chambre, pour commencer. Le cérémonial pesant du déshabillage la rendait nerveuse, elle espérait qu'il saurait la mettre à l'aise sinon elle n'oserait bientôt même plus parler.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 17:32

Tandis qu'il se déchaussait, il remarqua qu'elle enlevait sa couronne lui rappelant qu'il portait toujours la sienne. Il l'observa alors qui se dévêtait lentement et avec chacun de ses gestes précis.
Ainsi, elle tira un long lacet depuis son dos, puis retira à son tour ses chaussures. Cette vision relativement intime fit sourire le Roi, elle semblait exécuter un ballet. Il se leva ensuite, retira sa propre couronne et la déposa juste à coté de celle de sa Reine.

Dans la leur des bougies et de l'âtre, le silence semblait les envelopper. Aucun d'eux deux ne parlait, il n'y aurait rien eu à dire de toute façon.
Vainqueur s'avança et se plaça face à Shyrin.
D'un main, il caressa la longue chevelure désormais libre presque fasciné par les reflets que le feu provoquait sur elle.
De l'autre il caressa son épaule du bout des doigts puis glissa le long de sa mâchoire jusqu'à son menton. Il le releva légèrement pour qu'elle puisse le regarder. Y avait-il encore de la peur dans ces yeux ?
Un sourire détendit ses traits et il se pencha pour l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 20:25

La vision des deux couronnes côte à côte - ou du moins de leurs formes ! - remua étrangement Shyrin, comme un symbole de leur vie commune qui commençait ce soir-là. Aussi, quand Vainqueur se plaça juste devant elle, elle était prête. Il la toucha et il lui sembla que c'était la première fois. Souriante, elle ouvrit grand les yeux pour le regarder malgré le flou et s'abandonna à son baiser sans crainte.

C'était tellement différent du baiser que lui avait octroyé Bhaal qu'elle eut l'impression de découvrir la sensation, de redécouvrir le Roi et de s'ouvrir elle-même à sa nouvelle personnalité de Reine. Pleine d'audace, elle osa même poser les mains à plat sur la chemise de son époux, sans bouger, sans rien faire d'autre que le toucher avec légèreté pendant que leurs lèvres apprenaient à se connaître.

Quand il s'écarta, elle inspira doucement, un peu essoufflée, et sourit encore. Sa moustache l'avait chatouillée agréablement, sa barbe lui avait grattouillé le menton, la chaleur qu'il dégageait l'avait enveloppée, et elle sentait sa force sous ses doigts fins. Plus que jamais, elle fut certaine de ne pas s'être trompée le jour où elle avait accepté de l'épouser.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 20:50

Toute cette situation n'était pas très naturelle, ni très spontanée pourtant les deux époux apprenaient à se connaitre avec tendresse. La bouche de Shyrin n'hésita que très brièvement, ses lèvres étaient douces et avaient le goût du vin, à moins que ce ne soit les siennes ?
Il ne se posa pas plus de question et profita simplement de ce qu'elle lui offrait, à savoir, un contact léger et délicat à l'image de sa propriétaire.

Lorsqu'il la regarda à nouveau, elle souriait les joues roses. C'était à la fois adorable et surprenant. N'avait-elle jamais été embrassée non plus ? Lui se souvenait encore des baisers volés à la dérobée lors de son adolescence, quand Brun bien moins intéressé se chargeait de faire le guet. Quelle époque !
Et aujourd'hui il était Roi et avec lui, sa nouvelle Reine ramenée comme un trophée de sa dernière Guerre. De trophée elle n'avait plus rien, d'étrangère encore un peu mais de Reine elle avait tout.
Fort de cette pensée, il se pencha à nouveau et glissa l'une de ses mains derrière ses jambes. Ainsi, il la fit basculer dans ses bras et la porta jusqu'à la chambre. Sur le seuil, il l'embrassa à nouveau sans la laisser échapper de ses bras, elle se plia volontiers à ce nouveau baiser et lorsqu'il la regarda à nouveau, le désir commença à s'inscrire dans ses veines.
Il la déposa délicatement sur son vaste lit et la contempla un moment.

- Vous êtes très belle, murmura-t-il en s'asseyant à ses côtés.

Sa main droite glissa sur son pied, remonta le long de sa jambe, caressant mollet, genou et cuisse jusqu'à saisir le haut du bas qu'il entraîna entre ses doigts en faisant le chemin inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Dim 7 Jan - 21:34

- Oh !

Surprise par ce geste romantique, Shyrin en fut également ravie. Elle noua docilement ses bras autour du cou de Vainqueur et répondit encore à son nouveau baiser. Non seulement elle s'accoutumait vite à lui, à sa saveur et à son parfum, mais elle se sentait plus détendue à présent, envahie par une douce chaleur de bien-être.

Sur le lit, elle rougit mais ne se démonta toujours pas. Sa jambe légèrement repliée sous la caresse de la main du Roi, elle ne cessait de sourire tout en s'efforçant de respirer calmement. Son compliment la toucha réellement mais elle ne put s'empêcher de s'empourprer davantage et en fut embarrassée. Elle ne voulait pas le gêner alors qu'il faisait visiblement des efforts pour se montrer patient.

- Merci, parvint-elle à murmurer d'une petite voix étranglée.

Elle aurait voulu lui dire qu'il lui plaisait aussi et qu'elle aimait tout particulièrement ses baisers découverts ce soir, mais les mots lui manquaient, de même que le souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Lun 8 Jan - 7:51

Le deuxième bas suivit le même chemin que le premier, les deux s'affaissèrent ensemble sur le sol dans un chuchotement de soie. Il l'aida à se redresser et s'attaqua à la robe. Le lacet avait disparut mais par El, il restait ces foutues agrafes, qui avait inventé cela ?!
Ces larges mains n'étaient pas taillées pour décortiquer pareil atour et il s'interrompit à plusieurs reprises pour se lisser la barbe, de peur de mettre trop de force dans ses mouvements et de la secouer en tentant de la débarrasser de ses mètres de tissus.
Lorsque enfin il parvint à retirer la dernière, la robe se détacha et Shyrin la rattrapa sur sa poitrine. Il voyait bien la gêne qu'elle éprouvait à se retrouver nue devant lui et n'en prit pas ombrage.

- Mettez vous sous les draps, lui suggéra-t-il en se relevant et en se détournant.

Faisant mine de s'occuper le temps qu'elle achève de se déshabiller, il bougea du bout du tisonnier les bûches dans l'âtre. Jugeant ce temps passé acceptable, il revint près du lit mais de son côté cette fois-ci, ouvrit légèrement les draps pour s'y asseoir à son tour. C'était tellement étrange de voir une femme dans son lit, mais pas désagréable d'autant plus qu'elle n'y serait pas tous les soirs.
Il retira sa chemise, lui offrant son large dos dans son champ de vision. Verrait-elle les quelques cicatrices qui ornait sa peau claire ? Elle en avait surement vu d'autres songea-t-il.
Toujours de dos, il se sépara de ses braies et s’engouffra sous les draps à son tour.

Nus comme au premier jour de leur existence, il observa son visage empourpré et caressa sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Lun 8 Jan - 8:32

Le robe s'affaissa en tas aux pieds de Shyrin qui s'était levée, profitant dus dos que lui opposait Vainqueur pour achever de se déshabiller. Les sous-vêtements étant réduits à leur plus simple expression sous cette robe, elle n'eut que deux autres lacets à dénouer pour se retrouver nue comme au jour de sa naissance. Malgré la chaleur de la pièce, elle frissonna et se glissa vivement sous les draps comme il le lui avait aimablement suggéré.

Intimidée mais finalement moins pétrifiée qu'elle le croyait, elle suivit des yeux la haute silhouette du Roi qui venait s'asseoir de l'autre côté du lit pour finir de se déshabiller lui aussi. Quand il lui fit face, tous deux allongés sous les couvertures, elle s'efforça de sourire bravement, touchée encore une fois par sa gentillesse et sa patience. Glissant sa main vers lui d'un air hésitant, elle s'enhardit en voyant qu'il ne se fâchait pas et posa à son tour les doigts sur son visage pour effleurer sa joue barbue.

- S'il vous plaît, chuchota-t-elle très bas. Embrassez-moi encore.

Parce que ses baisers étaient doux et enivrants, parce qu'ils avaient le don de les rapprocher, parce qu'ils ne lui faisaient pas peur et que la chaleur qu'ils faisaient naître en elle ne pouvait être qu'un bon présage à leur future union. Comme elle aurait aimé pouvoir déchiffrer elle-même dans ses yeux ses attentes et ses envies. Au lieu de quoi, elle devait le toucher, l'écouter, rester concentrée mais d'abord et avant tout, se fier à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Lun 8 Jan - 21:01

A son tour, Shyrin caressa sa joue. Surpris au premier abord, il s'avoua très rapidement ravi de ce genre d'initiative. Bien que ce soit la première fois pour la Princesse, il ne voulait pas d'une poupée de chiffon afin d'assouvir ses envies.
Elle aussi devait posséder des attentes et des envies. Si elle n'était pas capable de les exprimer, il ne saurait pas comment les deviner.
Et c'est ce qu'elle fit.
Dans un murmure, elle lui demanda de l'embrasser à nouveau. Il sourit, charmé par cette demande délicate.

Ses doigts qui caressaient la ligne de sa joue glissa jusqu'à l'arrière de sa nuque en un massage léger avant d'emmêler les mèches rousses entre ses phalanges.
Il l'embrassa avec lenteur, choisissant ainsi de rester maître de la situation. S'il se laissait emporter par la fougue, il ne donnait pas cher de la bienséance.
Sa main glissa le long de son épaule et vint frôler le galbe de son sein avant de s'y poser pleinement. Tiède et parfumée, sa peau était ferme et douce, rehaussé de ce charmant bouton de rose pointé vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin
Reine des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse Chalcédienne et Reine des Cinq-Duchés
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Lun 8 Jan - 21:26

Sa main restée sur la joue râpeuse mais adoucie par la longueur de la barbe, Shyrin s'abandonna à ce nouveau baiser avec un petit soupir d'aise. Le parfum de Vainqueur envahit à nouveau ses narines, l'enveloppant d'odeurs de cuir, de feu, de vin et de grand air. La saveur de sa langue était assortie et l'enivrait de même. Étourdie par la chaleur qui s'enroulait autour d'elle comme une couverture, elle sentit la main du Roi glisser sur elle mais n'en fut pas effrayée. Pas même quand il atteignit son sein laiteux que personne avant lui n'avait jamais caressé de cette manière. Un petit téton pointa et frotta contre sa paume, devenant le point de départ de petits éclairs douloureux qui envahissaient peu à peu tout son corps. Mais était-ce réellement douloureux ou n'était-ce qu'impatience ?

Un petit soupir contraint lui échappa que suivit bientôt un gémissement involontaire. Elle en rougit et mordit la lèvre de son mari par inadvertance. Désolée, elle ne s'écartait pourtant pas mais s'enhardit même à prolonger leur baiser et à chercher sa langue de la sienne. Puisqu'il semblait aimer explorer l'intérieur de sa bouche, il aimerait peut-être qu'elle en fasse autant. De même, soucieuse de lui complaire, elle prenait exemple sur lui et promenait à présent ses doigts légers dans son cou en descendant vers son épaule, effleurant à peine sa peau chaude et plus douce qu'elle ne l'aurait cru.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   Lun 8 Jan - 22:10

Le soupir puis le gémissement qu'elle échappa à son contact, le fit sourire contre sa bouche. Totalement conquis, il entreprit de poursuivre ses caresses et d'explorer un peu plus ce corps qu'il posséderait à chaque fois qu'ils en éprouveraient le besoin, c'est à dire souvent.
Car comment ne pas profiter de ces plaisirs autorisés et de ce bonheur partagé ?
La morsure le surprit et face à la nouvelle assurance de sa femme, il se fit bien plus entreprenant.
S'il avait eu peur de la braquer ou de lui faire peur, l'attitude qu'elle adoptait à présent lui faisait changer d'avis.
Par El, il souhaitait l'entendre encore gémir contre sa bouche.

Sa main enroula sa taille et comme il se tournait pour se mettre sur le dos, il la fit rouler sur lui. Elle sentirait forcément le désir qu'elle provoquait en lui et d'une certaine façon, il avait hâte de voir qu'elle réaction elle pourrait avoir.
Il chercha sur son visage le signe qu'elle l'avait bien compris et l'embrassa à nouveau avec une fougue renouvelée.
Ses mains glissaient le long de son dos tiède, se faufilant entre ses cheveux doux comme la soie. Il la pressait contre lui, l'enlaçant encore pour mieux sentir son corps léger et si mince contre le sien, puissant. Leurs souffles se mêlaient entre deux baisers et leurs lèvres dansaient, impatientes d'en découvrir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En un jour si particulier II   

Revenir en haut Aller en bas
 

En un jour si particulier II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Couloirs et salles communes
-