AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Jeu 12 Oct - 22:21

Depuis qu'elle avait découvert le jardin de la Reine, et même si les circonstances de cette première fois n'avaient pas vraiment été agréables, Shyrin y repensait souvent et avait obtenu le droit de s'y promener seule. Du moins aussi seule qu'elle avait le droit de l'être, c'est-à-dire avec Ava ou Shane au minimum. Ces jardins situés tout en haut de l'une des tours de Castelcerf avaient l'immense avantage de ne lui offrir aucune possibilité de fuite et de ne pas non pus l'exposer à la cruauté potentielle de son peuple-geôlier. De toute façon, même si on lui avait proposé de sortir du château - ce qui n'était pas le cas - elle aurait refusé tout net. Hors de la présence de gardes armés ou du Roi en personne, elle ne se sentait pas en sécurité dans ce pays où elle était l'ennemie.

Le temps passant aurait du apaiser cette terreur mais en vérité elle ne s'accoutumait à sa nouvelle condition que très lentement. Peut-être en partie à cause de sa faiblesse physique. Les premiers mois de sa captivité, elle n'avait pratiquement rien mangé. Et même si l'appétit lui était à peu près revenu, elle ne se nourrissait pas autant qu'elle l'aurait du, elle en était consciente. Le savoir ne changeait rien au fait qu'elle n'arrivait pas à se forcer davantage, cependant.

Pourtant, elle avait meilleure mine qu'à ses débuts dans les Duchés, Shane le lui avait assez répété. Elle le lui disait pratiquement tous les matins en fait, comme si ça pouvait encourager son visage à être moins pâle. Si elle y avait sérieusement réfléchi, ce qu'elle se refusait purement et simplement à faire, elle aurait peut-être reconnu que les conversations - si rares soient-elles - avec Vainqueur et avec Vaillant lui faisaient du bien. Moins abandonnée à son sort, elle s'efforçait de mieux comprendre le pays dans lequel elle était supposée finir ses jours en tant que garante d'une paix incertaine et qui serait probablement piétinée à la première occasion. Qu'adviendrait-il d'elle, alors ?

Refusant également de s'appesantir sur ce sujet, elle laissa ses doigts s'attarder autour de la corolle nacrée d'un crocus et un sourire rêveur effleura ses lèvres. Bien que peu entretenu, le jardin recelait encore quelques merveilles qui persistaient à fleurir. Shane était restée à la porte à sa demande. Seule dans ce bel endroit, elle se sentait un peu plus libre et avait la sensation de respirer. Ramenant sa longue tresse cuivrée devant son épaule, elle redressa le cercle d'or tressé qui ceignait son front, si léger qu'elle le sentait à peine, puis continua sa promenade. Le monde était aussi flou que d'ordinaire autour d'elle et pourtant elle suivait sans hésiter le sentier et discernait les plus belles fleurs, les reconnaissant à leur parfum. Un agréable soleil printanier lui chauffait le visage sans menacer de la brûler. Pour la première fois depuis très longtemps, elle oubliait où elle était et quel était son statut en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Jeu 12 Oct - 22:54

Vainqueur claqua la porte derrière lui. Sa mère, qu'il venait de laisser dans ses appartements, étaient insupportable ! Qu'il lui apporte la victoire des Duchés ne lui suffisait plus, voilà qu'elle réclamait maintenant qu'il s'occupe de sa vie privée. "Le peuple à besoin d'un mariage", ne cessait-elle de répéter.
Il voulait l'étrangler pour ça au même titre qu'il avait punis Chiara Lunabille pour avoir osé marier sa promise à un marchand Chalcédien.
Les affaires n'attendaient pas.

Et bien les siennes non plus ! Il devait retourner voir les paysans et trouver des solutions, son peuple avait faim. Contrairement à ce que sa mère semblait croire, le peuple voulait manger pas se réjouir d'un mariage.
Il soupira, agacé et se dirigea vers sa salle des cartes. Là, son fauteuil l'attendait et avec lui son Art.
En passant dans l'escalier, il remarqua que la porte donnant sur les jardins de la Reine était ouverte. Intrigué, il changea de direction et aperçut la servante de Shyrin, celle qui boitait.
Alors qu'elle baissait la tête en l'apercevant, il passa devant elle et lui demanda de fermer la porte. Si la jeune esclave était présente, sa maîtresse ne devait pas être loin.

Il finit par l'apercevoir, au milieu d'un parterre de crocus, occupée à ne rien faire. Par El, cette prisonnière avait la belle vie, pas de responsabilité, peut-être pouvait-il exiger d'elle une compensation ?
Maintenant qu'il avait nommé Hobbes Duc de Chalcèdes, il devait au moins essayer.

- Je suis ravi de vous voir prendre le soleil, lança-t-il en guise de salut.

Une brise printanière l'accueillit, faisant virevolter les mèches de cheveux défaits de sa queue de guerrier.
Il se tenait bien droit, fort de son pouvoir, la main sur la garde de son épée attachée à sa ceinture de cuir, un sourire avenant dessiné sous sa moustache.
Ses yeux pourtant trahissaient une lassitude, un manque de sommeil et quantité de soucis accrochés à ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Jeu 12 Oct - 23:16

Plus dure sera la chute.
Shyrin avait pris son envol quelques instants et fut brutalement ramenée sur terre par des pas lourds et décidés qui approchaient. Avant qu'elle ait pu faire face, la voix de Vainqueur s'était élevée pour la figer. À son tressaillement premier succéda un souffle un peu contraint tandis qu'elle se redressait et se tournait face à l'intrus. Il l'avait brusquement remise à sa place et elle ne lui en voulait même pas. Résignée en plus de craindre son pouvoir sur elle, elle baissa les yeux avec modestie, tout sourire disparu de son visage, et s'abima en une révérence ni trop profonde, ni trop légère.

- Pardonnez-moi, Majesté.

Certaine qu'il lui reprochait son inutilité et son égocentrisme, elle ne pouvait que tenter de s'excuser avant qu'il décide d'un châtiment aussi violent que le dernier. Curieusement, toutes les conversations apaisées qu'ils avaient pu avoir depuis ce douloureux moment n'avaient pas pu effacer complètement cette crainte irraisonnée de le contrarier et le mener à nouveau à cette atroce extrémité.

Osant à peine relever les yeux, elle découvrit sa silhouette sombre et raide comme la justice plantée à quelques pas d'elle. À coup sûr, il était excédé de la voir mener une vie aussi vaine et creuse mais que pouvait-elle bien faire d'autre dans ce château immense et glacial, semé d'embûches et d'ennemis. Prisonnière et princesse à la fois, elle n'était pas autorisée à faire quoi que ce soit de ses dix doigts hormis peut-être une vague broderie dont elle ne distinguait même pas le bord avec certitude.

- Comment puis-je vous être agréable, Majesté ?

Se relevant de sa gracieuse révérence, elle noua ses mains devant elle et osa enfin l'observer, ou du moins lui donner l'impression qu'elle le regardait avec franchise. Il semblait... Il paraissait... Las. oui, c'était ça. La tension de sa voix n'était peut-être pas exactement celle qu'elle avait interprétée au départ. Il avait l'air tendu et sur les nerfs mais pas hostile. Même s'il avait tout de même la main sur le pommeau de son épée, nota-t-elle en serrant ses mains l'une contre l'autre. Sâ soit loué, Shane avait pensé à lui poser un châle de cachemire blanc sur les épaules avant de quitter ses appartements. Sa robe de velours n'était pas assez épaisse pour faire face à la fois à une bise printanière et à un regard glacial de Sa Royale Hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Ven 13 Oct - 21:10

Décidément, cette fille était bizarre. Il lui faisait un compliment et voilà qu'elle s'excusait. Il la regarda un instant, sans trop savoir comment réagir. Lorsqu'elle lui fit sa révérence, il eut subitement envie de la saisir par le bras et de lui intimer de se relever. Par El, il ne venait que la saluer, pourquoi persister à jouer les victimes ?
On avait vu prisonnier plus mal lotie.
Pourtant, il avait remarqué la vitesse à laquelle s'était effacé son sourire, comme si sa simple présence la rendait malheureuse. Il pensait pourtant que depuis leur promenade à cheval, leurs rapports s'étaient grandement améliorés.
Ah les femmes et leurs états d'âme, c'était à n'y rien comprendre.

Après sa révérence, elle se planta droite comme un piquet, l'air miséreux et les mains serrées devant elle. Là encore il eut envie de la secouer pour qu'elle prenne un peu de caractère, avait-on idée d'être aussi soumise et docile ?
Quel ennui...Il regretta presque de s'être arrêté pour la saluer. Avec sa mère sur le dos, il avait pensé qu'une promenade dans les jardins de la Reine lui aurait fait du bien, la vision de Shyrin pouvait être agréable quand elle ne jouait pas les esclaves stupides. Elle gâchait tout avec son comportement de souri et il grimaça en déviant le regard.

- En rien, je passais simplement par ici
, répliqua-t-il en montrant du pouce l'entrée. J'ai vu votre servante et j'ai eu envie de venir vous saluer.


Il marqua une pause, attendant une réaction quelconque. Songeant qu'elle ne viendrait pas, il ajouta rapidement :
- Comment vous portez vous ?

Il croisa ses bras dans son dos et se mit à exécuter quelques pas. Ses manières étaient peut-être un peu trop militaires, mais l'étiquette était l'étiquette. S'en rendant compte, il décida de ne pas attendre sa réponse en la lorgnant comme un vautour affamé et saisit plutôt une fleur entre ses deux doigts. Il prit garde de ne pas couper la tige, l'exercice n'avait pour but que de l'occuper en attendant la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Sam 14 Oct - 0:10

- Oh...

Réponse complètement stupide. Mais entendre de Vainqueur qu'il avait eu envie de venir la saluer était probablement la chose la plus étrange qui lui était advenue depuis longtemps. Saisissant brusquement qu'il ne lui avait pas reproché d'être au soleil mais avait seulement entamé ainsi la conversation, si maladroitement que ce soit, elle s'empourpra et ne sut que dire l'espace d'un instant. Bien qu'elle ait fait d'immense progrès, les subtilités de la langue des Duchés lui échappaient toujours et elle interprétait souvent de travers ce qui lui était énoncé. Honteuse d'avoir cru qu'il venait seulement lui faire le reproche de son oisiveté, elle se mordilla la lèvre avant de répondre à son aimable question.

- Je... Je suis très bien, Majesté. Merci.

Par Sâ, il la faisait tellement trembler qu'elle avait honte du son de sa propre voix. La violence de sa fouille dans sa tête était encore bien présente à son esprit, certes, mais si elle raisonnait calmement, elle devait bien reconnaître que les choses s'étaient améliorées et qu'il ne l'avait pas fait souffrir depuis. Du moins ni physiquement, ni volontairement. Pouvait-elle dépasser sa peur ? Elle se devait à elle-même d'essayer, au moins. N'était-elle pas la fille du Guerrier de la Nation chez elle ? N'était-elle pas garante de la paix, ici ? Elle devait à son père et à son sang de ne plus baisser la tête devant l'ennemi. Mais c'était si... Terrifiant. Tenant bon malgré la soudaine faiblesse de ses jambes, elle s'efforça de sourire bravement, comme elle l'eut fait si Vainqueur avait été un simple visiteur et elle en son propre domaine.

-Vous vouloir... Elle hésita puis se corrigea spontanément. Voulez. Vous voulez marcher ce petit peu ?

Plantée au milieu de l'allée, elle attendait son bon vouloir sans savoir si elle souhaitait qu'il accepte ou qu'il refuse. Sa position était terriblement ambigüe avec lui car elle aurait aimé le traiter comme son presque égal, comme son rang l'y autorisait, mais il restait son geôlier et maître de sa destinée.

- Vous être. Êtes. Tension.

Oui vraiment, malgré ses progrès dans la langue de ce pays, elle peinait à articuler une phrase correcte dès qu'il se trouvait en face d'elle. Quelle honte.


Dernière édition par Shyrin Cardia le Dim 15 Oct - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Dim 15 Oct - 10:29

Était-ce le froid qui la faisait trembler ainsi ? Il n'avait rien à lui offrir pour la réchauffer un peu. Le soleil de Chalcède devait lui semblait bien lointain et celui des Duchés bien palot en comparaison.
C'était un peu triste et devant sa fragilité apparente, il se demanda si elle tiendrait le coup.
Heureusement qu'il ne l'avait pas mis aux cachots, elle serait morte depuis longtemps.

Il pensait lui proposer de rentrer au d'au moins aller quérir un manteau quand elle le devança et lui proposa une promenade. Elle lui sourit, mais ce sourire était tout sauf spontané. La petite princesse faisait des efforts et cela le convainquit d'accepter sa requête. Debout, quasi invisible dans l'allée, elle semblait être une illusion, un mirage au milieu du jardin de la Reine.
Vainqueur releva les yeux vers les fenêtres des appartements de sa mère. Regardait-elle la scène ? Il espéra que oui.

- Avec plaisir, répondit-il en lui offrant son bras.

Le Roi ne comprit pas vraiment ses propos suivant. Le trouvait-elle tendu ? Ou bien était-il la source de ses tensions à elle ? Il préféra la première hypothèse et répondit en ce sens.

- Oui, un peu. Je sors d'un entretien avec ma Mère.

Ils firent quelques pas, délaissant les crocus pour les roses d'hiver. La rosée scintillait encore sur les bordures de leurs pétales blancs délicats, réalisant un charmant tableau.
Vainqueur en profita pour continuer la discussion sur le chemin des parents.

- De quand datent les dernières nouvelles de votre père ?
demanda-t-il sur le ton de la conversation qui en réalité n'était qu'un prétexte pour obtenir par la suite plus d'informations.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Dim 15 Oct - 10:57

Un léger fard envahit le front de Shyrin alors qu'elle prenait le bras offert de Vainqueur. Non qu'il l'embarrassât mais la normalité de la situation avait quelque chose de surréaliste à ses yeux. Cela dit quand elle comprit qu'il sortait de chez sa mère, elle saisit mieux son désir de prendre l'air et la raison qui l'avait poussé à le faire avec elle.

- Mère de vous est très... Très impressionnant, acquiesça-t-elle poliment, dissimulant l'éclat amusé de ses yeux en baissant les paupières.

Il ne devait surtout pas penser qu'elle se moquait de lui ou de sa mère. Mais elle aussi avait bien du mal à rester maîtresse d'elle-même face au terrifiant dragon Bienséance. La Reine-mère l'accablait d'un tel mépris qu'elle se sentait misérable pendant des heures simplement après l'avoir croisée et saluée au détour d'un couloir. Compte tenu des responsabilités écrasantes de Vainqueur, les discussions avec sa mère devaient être les gouttes d'eau qui faisaient déborder le vase de sa patience, sans aucun doute. C'était d'autant plus surprenant qu'il ait eu envie de faire redescendre la pression en faisant quelques pas avec elle plutôt qu'avec l'une des nombreuses femmes ravissantes et brillantes de sa Cour. Enfin peu importe, il ne lui appartenait pas de comprendre les motifs du Roi, encore moins de les juger.

- Peut-être deux lunes... Mois... Je pense, répondit-elle à sa question.

La mention de son père l'attrista légèrement. Chalcèdes lui manquait et son père plus que tout. Ava et Shane avaient beau être auprès d'elle, elle restait nostalgique de sa vie de princesse au domaine Cardia. C'était gentil de la part de Vainqueur d'y penser et de s'en soucier, cela la surprit un peu. Mais après tout, elle le connaissait bien peu et bien mal, son opinion étant biaisée depuis le jour maudit où Brun Braveterre avait fait un esclandre et provoqué des événements qui dépassaient ses propres fautes de jeune homme inconséquent. Une fois encore, elle se demanda ce qu'Acuité avait bien pu trouver à cet homme aigri et malveillant, mais une fois encore elle repoussa cette pensée. Elle ne pouvait voir que par ses propres yeux. Qui pouvait dire ce qui s'était passé avant la guerre entre son amie et le Maître d'Armes.

- Vous voulez je écrire encore pour nouvelles ou autre chose ?

Bien que loyale à ceux qu'elle aimait, elle souhaitait de tout son coeur aplanir les difficultés qui persistaient après le conflit qui avait opposé leurs deux pays. Son propre statut en dépendait, même si elle ne se l'avouait pas aussi franchement. Et puis, elle espérait des nouvelles d'Acuité mais avant de pouvoir poser ses propres questions au Roi, elle devait se rendre agréable. Donnant-Donnant.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Dim 15 Oct - 14:50

Ah ça Bienséance était une femme très impressionnante, très pénible aussi. Usée par le temps et par un rôle qu'elle avait embrassé avec beaucoup d'élégance, l'ancienne Reine mère possédait encore bon nombre d'adeptes dans ses petits papiers. Vainqueur était vigilant, sa mère possédait forcément des ressources insoupçonnables.
Elle l'aidait à gérer le royaume d'une main de fer dans un gant de satin et de velours, pouvait être une redoutable négociatrice et oeuvrait dans l'ombre pour que le Royaume arrive à ses fins. Elle n'avait pas cautionné cette Guerre, ni même que les troupes reviennent avec cette prisonnière suite à la reddition de Chalcede. Elle ne cautionnait pas non plus sa récente relaxe concernant les vifiers et ses fiançailles annulées. En réalité, elle ne le soutenait plus en rien.

Il préféra se concentrer sur la chalcédienne plutôt que sur sa mère adorée. Ainsi, elle n'avait pas de nouvelles de sa famille depuis deux lunes ? Elle lui proposa d'écrire à son père, cela semblait inespéré et sans rien lui demander en plus!

- Ce serait fort aimable à vous ! Demandez lui je vous prie comment se passe sa nouvelle vie de Duc et s'il peut également me faire parvenir plus de vivres. Le climat chaud de Chalcèdes avantage vos récoltes !Le printemps va reprendre ses droits chez nous, mais il faudra encore attendre quelques lunes pour en profiter.

Hobbes avait déjà envoyé des chariots de nourriture et malheureusement, cela ne suffisait pas. Les ventres affamés de son peuple grognaient toujours, les contenter serait la première pierre à gravir pour regagner sa popularité.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Dim 15 Oct - 15:11

Très satisfaite que Vainqueur ait effectivement quelque chose à lui demander, ce qui servait ses desseins, Shyrin hocha la tête à nouveau, un sourire calme étirant ses lèvres.

- Je ferai. Shane portera à vous la lettre.

En réalité, Shane écrirait sous sa dictée mais ça, il n'avait pas besoin de le savoir. Elle ne doutait pas que son père ferait ce qu'il fallait et enverrait autant de denrées que possible. Quand bien même il serait en train de fomenter une vaste rébellion, il avait tout intérêt à endormir la méfiance du Roi en accédant à ses requêtes. Cela dit, elle pensait que son père était sincère, elle ne pouvait pas le soupçonner d'envisager de la mettre en danger. Ils firent quelques pas en silence puis elle reprit, tout naturellement.

- Vous avez nouvelles de Acuité ?

Le jardin scintillait sous son regard flou et elle distinguait les couleurs des fleurs. Quelle beauté, malgré tout. Et les parfums assaillaient son nez délicat. Le printemps arrivait bel et bien, même si elle avait pu en douter jusque là et même s'il était très différent de ce dont elle avait l'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Dim 15 Oct - 15:55

Vainqueur était satisfait. Non seulement elle obéissait à sa requête, mais en plus, il avait le sentiment que cela lui faisait plaisir. Que demander de plus ?
Bien content de bientôt pouvoir moucher sa mère en lui précisant que les greniers du peuple allaient se remplir, il profita un peu plus de sa promenade. Shane...c'était sa domestique, la boiteuse qu'il avait vu à la porte. Il se souvint alors qu'elle était porteuse de l'Art. Un miracle à ses yeux qu'une chalcédienne puisse avoir obtenu ce don, mais pourquoi pas.
Son clan devait être reformé de toute manière.

Shyrin interrompit ses pensées en lui demandant des nouvelles d'Acuité. Il fut tenté l'espace d'un instant de lui dire qu'il n'en avait pas. Qu'à ce jour, la jeune femme était peut-être décédée. A l'abri des oreilles dans le jardin et comme elle était la seule en dehors de Brun à savoir que la Loinvoyant s'était enfuie de Chalcède, il concéda à lui avouer ce qu'il savait.

- Acuité m'a contacté il y quelques temps. Elle est en vie. Brun est avec elle.

Bizarrement, c'était plus difficile à avouer. La perte de son ami était cruelle. Après leur dispute, il ne pensait pas que son meilleure ami prenne autant de risque pour une histoire d'un soir.
Peut-être cherchait-il à se rattraper, son devoir devait le pousser à lui venir en aide. Mais souhaitait-elle vraiment qu'on la retrouver ?
Lui préférerait qu'elle demeure dans les Montagnes avec son fils et que jamais ils ne reviennent.
Sans épouse et sans héritier, la branche cousine représentait désormais un sérieux concurrent à l'accès au trône. Heureusement que Béarns n'était pas au courant de la naissance du fils et de la survie de la mère. Tout bâtard qu'il était, Glace en tirerait forcément un avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Dim 15 Oct - 16:14

Si Shyrin sentit l'hésitation de Vainqueur à lui répondre, elle n'en montra rien. Elle pouvait aisément comprendre qu'il se montre méfiant à son égard même si elle espérait qu'il saisirait de son côté qu'elle n'avait pas pu faire autrement que lui mentir, à lui l'ennemi, quand elle avait donné sa parole à sa seule amie, Acuité.

- Je suis contente qu'elle va bien.

Elle était plus mitigée en ce qui concernait Brun Braveterre en revanche. Elle lui avait souhaité de ne pas trouver Acuité, non pour protéger la jeune femme même si l'idée lui en était venue après coup, mais aussi et surtout pour lui faire du mal à lui, qu'il ne connaisse jamais son fils. Il l'avait si mal traitée, il était la source de bien des souffrances et il lui avait fallu beaucoup de temps pour pardonner cela, même si elle savait que c'était la propre souffrance du Maître d'Armes qui l'avait fait agir ainsi. Elle ne lui gardait plus rancune donc, mais restait mal à l'aise à son endroit, le pensant mesquin.

- Je suis désolée que vous perdez votre ami,
ajouta-t-elle cependant.

Elle avait conscience du déchirement entre eux et d'en être partiellement la cause, ce qui la mettait plus mal à l'aise encore. Leur avenir lu semblait bien incertain. Brun Braveterre allait-il ramener Acuité et leur enfant ? Allait-il rester avec elle dans les Montagnes ? Y avait-il seulement une solution à toute cette situation ?

- Qu'est-ce qu'il se passe ensuite ? Osa-t-elle demander très doucement. Brun ramène Acuité ici ou il reste là-bas ? Il revient seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Lun 16 Oct - 8:03

Vainqueur haussa les épaules parce qu'il n'avait rien à ajouter. Elle pouvait être désolée pour les raports houleux entretenus par les deux hommes depuis la fin de la Guerre, le Roi persistait à penser que ça ne durerait pas.
Il avait demandé à son ami de faire un choix entre sa loyauté et la vie de son fils. Brun avait choisi.
Quelque part, Vainqueur se sentait même soulagé que son ami eut fait ce choix. Cela montrait qu'il n'était pas totalement aveugle, il espéra cependant que ce secret reste bien gardé. Encore une fois, Glace pourrait y voir une faille dans la gestion de Castlecerf et prendre en otage le père pour mieux le manipuler.
Acuité laisserait-elle cela arriver ? Non, elle était trop intelligente et de cela aussi, il devrait se méfier.

Depuis leur dernière dispute, Vainqueur n'avait pas osé contacté Brun, il avait laché prise dans l'art, trop occupé par la nouvelle gestion du royaume. Il avait tempêté, menacé et grondé, mais au final, il n'avait rien fait qui pourrait mettre en péril son ami.
Le Roi avait une faiblesse et cela aussi devait être tenu au secret.
Finallement, les secrets s'amoncelaient petit à petit, tout ce qu'il détestait en réalité. Il n'était pas doué pour ce genre de jeux.

Shyrin le tira de ses réflexions en reprenant la parole d'une voix plus basse. Il se pencha légèrement vers elle pour mieux entendre et de loin, on aurait pu croire qu'ils se faisaient des confidences ou qu'ils tenaient des propos dignes de complots ou d'amants.

- Je l'ignore, dit-il simplement et c'était la vérité. Elle ne m'a rien précisé mais je doute qu'ils ne reviennent jamais à Castlecerf. Brun y a perdu sa place de Maître d'armes et même si je voulais la lui réserver, mon offre aurait une durée limitée. Forge se débrouille très bien qui plus est.
Quant à Acuité...il faudrait dans un premier temps la ressusciter et après...


Il n'acheva pas sa phrase, laissant planer l'aspect dramatique de la situation. Compte tenu de la situation, le peuple pourrait penser que cet enfant est issu d'un viol de Chalcédien. Jamais il ne serait accepté comme un Loinvoyant, tout bâtard qu'il était.
Non le plus simple pour eux, était de rester loin, dans les Montagnes. Partagé entre la perte de son ami et ce qui arrangeait ses affaires, le Roi préférait ne pas s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Lun 16 Oct - 11:59

Shyrin hocha la tête gravement. même si elle ne saisissait pas la totalité des implications de la situation, elle comprenait bien que c'était fort compliqué, voire dangereux pour la stabilité du pouvoir de Castelcerf. Ressusciter Acuité... Voilà qui promettait d'être épique. Et surtout qui ferait d'elle pour toujours une menteuse. Déjà qu'elle était l'ennemie à abattre dans les Duchés, là c'en serait fini du peu de crédibilité qu'elle avait acquis en faisant preuve d'humilité en tant que prisonnière. Mais après tout, les choses empireraient-elles réellement ? Malgré la dureté de ses décisions et sa sévérité générale, Vainqueur avait veillé à ce qu'elle ne manque de rien et soit correctement traitée. Elle ne pouvait qu'espérer qu'il ne déciderait pas à nouveau de l'enfermer dans ses appartements.

Au fond, elle avait de la peine pour lui. Déjà solitaire de par sa fonction et son rang, il venait de perdre son meilleur ami en plus de sa cousine. Avait-il d'autres amis ? Etait-ce seulement possible d'être l'ami du Roi dans cette société si protocolaire ? Elle l'espérait pour lui. Curieusement. Ou peut-être parce qu'ils avaient en commun cette solitude née de leur naissance et de leur rôle. Même Shane et Ava ne pouvaient compenser le fait qu'elle ne connaissait aucune autre femme avec qui elle aurait pu être amie. Aucune autre qu'Acuité qu'elle ne reverrait donc jamais.

- Vous être très seul, murmura-t-elle, l'air pensif.

Une fois encore, elle aurait voulu lui dire qu'elle était désolée, que c'était en grande partie de sa faute, mais quelque chose en elle la poussait à se rebeller contre cette pensée. Pour le première fois, il lui venait à l'idée qu'elle n'était pas réellement responsable de toute cette situation. Depuis le début, les êtres la manipulaient, la plaçant où ils voulaient au gré de ce qui les arrangeait : son père en la fiançant avec Bhaal, Acuité en l'envoyant négocier la paix, Brun en lui faisant porter la responsabilité de ses échecs... Avait-elle pris une seule décision consciente et sans influence au cours de la dernière année ? Révoltée à cette idée, elle fronça les sourcils et se mordit la lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Mar 17 Oct - 21:33

Concentré sur ses pensées, Vainqueur oublia quelques instants la présence de Shyrin. Ressusciter Acuité ferait passer la Chalcédienne pour une menteuse, raison suffisante pour que Glace demande sa tête sur un plateau. En même temps, qu'espéraient les jeunes filles en réalisant ce complot ? Tout ne pourrait pas être parfait, il y avait des failles dans leur plan et des vérités immuables.
Il savait que Brun l'avait retrouvée, mais depuis, qu'avaient-ils décidé ensemble ? Malheureusement, il n'avait pas eu l'opportunité de lui en parler, Acuité s'était refermée comme une huitre et si elle maîtrisait mal son don, ses barrières s'avéraient toujours aussi solides. Quant à Brun...il préférait ne pas envenimer les choses.

Le murmure de Shyrin le tira de sa rêverie. Avait-elle pitié de lui ? Elle avait l'air songeuse et il ne douta pas une seule seconde qu'elle s'exprime sans arrière pensée. Pourtant, il ne pouvait demeurer de marbre face à ces mots. Seul il l'était oui, en partie à cause d'elle. Brun n'était plus là. Son meilleur ami, son conseiller, son confident l'avait abandonné pour rejoindre sa petite cousine qu'il avait troussé une seule et unique fois.
Par El, à quel moment cette situation lui avait-elle échappée ?

Il laissa filtrer un rire qui débuta tel un aboiement. Fort et bref.

- En effet, concéda-t-il en hochant la tête, le regard perdu parmi les fleurs. Lorsque l'on né pour être Roi, la solitude fait parti du lot. J'ai toujours été seul, entouré seulement de précepteurs, maîtres en tous genre et serviteurs.

Son caractère impétueux, audacieux lui permettait de s'échapper quelques instants de sa vie monotone de souverain. Il détestait faire ce qu'on pensait qu'il ferait. Surprendre, contourner les évidences, voilà ce qu'il aimait. Personne ne songeait qu'il partirait lui-même en Guerre, ni même qu'il mènerait les troupes et pourtant, ses hommes avaient été plus courageux en le sachant présent. Acuité avait aussi sa part de responsabilité dans cette victoire, mais il avait dirigé ces mois sur le front.

- Brun était mon ami, reprit-il plus songeur, un des trop rares qui m'entourent. J'aimerais qu'il revienne mais même s'il le faisait, je ne pourrais peut-être pas tout lui pardonner.

Il sourit à nouveau en la regardant, étonné lui-même de se confier si facilement à l'étrangère, avant de reprendre :

- Et vous, comment vivez-vous cette solitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Mer 18 Oct - 9:09

L'éclat de rire de Vainqueur fit tressaillir Shyrin qui se reprit pourtant rapidement. C'était un rire triste et désabusé qui lui serra le coeur. Il avait beau être le Roi, son ennemi et son geôlier, il n'en était pas moins homme et elle savait quelles solitudes accompagnaient le pouvoir. Sentant son regard sur elle, elle leva la tête et laissa un sourire à la fois doux et un peu navré se dessiner sur ses lèvres.

- Comme vous, je suis seule toujours.

Il n'y avait pas d'autre princesse à qui se confier en Chalcèdes. Les clans ne se réunissaient pas pour des thés dansants où leurs filles se rencontreraient. Les femmes et les filles sortaient en réalité peu de chez elles et bien qu'elle ait pris plaisir à régenter son monde, bien qu'elle s'y soit sentie heureuse, Shyrin réalisait à présent à quel point elle avait été seule. Au point de se faire une amie de la première étrangère venue. Oui, comme Vainqueur, elle était seule au milieu d'une foule de gens. Même Shane et Ava ne pouvaient combler le vide. Ils étaient ses esclaves et cela seul réduisait à néant toute possibilité d'égalité entre eux et donc d'amitié.

- Je crois Acuité mon amie mais sûrement je trompe, ajouta-t-elle avec un petit rire sans joie.

Même si elle ne voulait pas se laisser envahir par l'amertume, elle se sentait parfois prise au piège d'un jeu de dupes dont elle ne comprenait pas les règles ni les enjeux. Pourtant, en ce jour de printemps, au bras de Vainqueur, elle avait l'impression d'être à sa place pour une fois, comme s'ils pouvaient se soulager mutuellement de leur fardeau au moins l'espace de quelques instants.

- Je suis sûre en fait vous déjà avez pardonné à votre ami. Seulement quand vous le voyez, vous savez. Mais plus difficile c'est pardonner vous.

La mine sérieuse, elle levait sur le Roi un regard grave mais sans jugement. Et puis soudain, un sourire fendit ses traits comme une idée lui était venue.

- Vous ramassez un caillou, lui ordonna-t-elle sans cesser de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Mer 18 Oct - 20:19

Un voile de tristesse passa sur son sourire doux. Il n'avait pas voulu la blesser, quoi que...peut-être un peu, une réaction normale à ce qu'il avait perçu comme une pique.
A présent il le regrettait. Shyrin connaissait comme lui les tourments de la solitude, qui plus est, elle se trouvait dans un territoire inconnu, entourée de personnes hostiles. Il devrait être plus délicat avec elle.

A son tour, il afficha un léger sourire désolé lorsqu'elle parla d'Acuité. Vraisemblablement, sa petite cousine avait envoyé la Chalcédienne volontairement dans la gueule du loup. La Guerre ne se jouait pas avec les mêmes règles que le quotidien, mais il connaissait suffisamment Acuité pour savoir qu'elle ne l'aurait pas envoyé à la mort ou à un destin tragique.
La jeune femme était bien trop romantique et naïve à l'époque, pour ourdir un plan aussi malheureux. Non elle avait certainement espéré que la Princesse puisse obtenir un futur plus positif dans les Duchés que ce qu'elle aurait dû avoir à Chalcedes, même si cela lui permettait de servir aussi ses ambitions.

- Acuité n'est pas ainsi, elle ne vous aurait pas piégé volontairement, dit-il tout bas, confiant.

Il ouvrit des yeux ronds face à ses propos suivants. Culpabilisait-il à ce point ?
Etait-ce vraiment lui qu'il ne pouvait pas pardonner ? Non, pas tout à fait. Brun s'était joué de lui, il avait pris quelque chose qui ne lui appartenait pas sans rien lui dire, alors que des mois auparavant, Vainqueur lui avait demandé s'il souhaitait qu'il agisse pour amorcer une union entre son meilleur ami et sa cousine. Brun semblait terrifié à l'idée qu'on lui prête des envies qu'il ne possédaient pas.
Et il lui avait caché, tout ce temps...jusqu'à ce qu'il découvre qu'un enfant était né, une menace pour son trône.
Suivant le fil de ses pensées, il se rendit compte que peut-être Shyrin avait raison. Comment avait-il pu lui demander d’ôter la vie de son propre enfant ? Brun aurait été un monstre d'agir ainsi et lui-même en était un pour oser le lui avoir demandé.
Il était le pire ami du monde...Comment reprendre contact après ça ?
La situation semblait sans espoir...et l'expression de son visage se rembrunit.
Soudain, la voix autoritaire de Shyrin le tira de ses tristes pensées. Elle lui souriait et venait de lui ordonner de prendre un caillou.
Il n'avait pas la moindre idée de là où elle voulait en venir, cependant, il s'exécuta, bon joueur.
Au pied du parterre le plus proche, il ramassa un petit cailloux tacheté gris et rond, de la taille d'un oeuf de caille et demanda légèrement amusé :

- Et après ?
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Mer 18 Oct - 20:55

La confidence de Vainqueur au sujet d'Acuité réchauffa le coeur de la princesse perdue. Curieusement et contre toute raison, elle croyait vraiment ce qu'il lui avait dit. Hochant la tête avec un sourire radieux, elle presse doucement son bras entre ses doigts pâles.

- Merci de dire ça. Je crois vous.

Alors qu'il exécutait docilement son ordre, elle sourit de nouveau. Le seul fait qu'il ait obéi sans discuter était la preuve indéniable que les choses avaient changé. Même s'ils ne se comprenaient pas la plupart du temps, ils parvenaient à s'entendre sur quelques petits points. Grandement amusée qu'il ait ramassé le caillou comme elle le lui avait demandé, elle posa sa main libre sur la pierre reposant sur sa paume.

- Après, vous gardez toujours sur vous. Chaque fois que vous pensez de Brun, vous serrez le caillou et vous mettez dedans colère, rancune, culpabilité, tous mauvais sentiments. Le caillou devient très lourd avec du temps. Alors quand vous êtes prêt, vous jetez le caillou dans la mer et retrouvez votre ami car tout est pardonné pour vous et lui.

Il devait être stupéfait - voire furieux - qu'elle ose lui proposer cette solution qui devait lui sembler complètement puérile. Sans doute cela aurait-il été pire encore si elle lui avait raconté que c'était sa mère, une esclave, qui lui avait appris à canaliser ainsi ses rancoeurs et ses fureurs pour alléger son coeur. Bien sûr, elle l'avait peu pratiqué, elle avait été une princesse horriblement gâtée et capricieuse, d'un caractère odieux, mais tout avait changé à présent.

- Vous essayez, oui ?

Et puis, miracle suprême, une plaisanterie lui vint naturellement aux lèvres et elle eut assez de courage pour l'exprimer à voix haute. Un sourire taquin étirant sa jolie bouche, elle tentait vainement de garder un air sérieux.

- Peut-être c'est mieux vous ramassez plusieurs cailloux pour votre mère, pour avoir d'avance.

Par Sâ, pourvu qu'elle ne l'ait pas offensé ! Pourvu qu'il saisisse sa toute première plaisanterie dans la langue des Duchés. Pourvu... Pourvu que quoi, en fait ? Pourvu qu'il rit ? Ça n'aurait pas du lui importer mais le fait était qu'elle avait envie d'être aimable avec lui. Peut-être même pourraient-ils être en quelque sorte amis, comme de vieux ennemis qui doivent vivre ensemble. Elle avait perdu la raison, c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Mer 18 Oct - 21:49

Shyrin semblait transformée tout à coup. Son visage s'illumina et il sembla à Vainqueur, qu'il faisait face à une toute autre personne. Elle posa sa main sur le caillou et lui expliqua le fonctionnement de ce qu'il avait prit pour un jeu et qui au final n'en était pas du tout un.
Ceci dit et malgré la barrière de la langue, il comprit ce qu'elle essayait de lui expliquer : le caillou servait de réceptacle aux sentiments négatifs. Lorsque l'on s'en sentait enfin libéré, on s'en débarrassait. C'était plutôt malin et il se demanda d'où elle tenait ses connaissances.
Elle lui demanda d'essayer et il hocha la tête pour lui confirmer qu'il lui ferait ce plaisir. Même s'il ne reverrait certainement jamais Brun. Au moins la princesse souriait et il se surprit à penser qu'en l'instant, cela lui suffisait.

Sans crier gare, elle reprit la parole pour prononcer ce qui s'avéra être une plaisanterie au sujet de sa mère. Vainqueur la regarda, stupéfait d'une telle audace. Avait-on déjà vu une prisonnière plaisanter sur son geôlier ?
Soit cette fille était folle, soit elle ne manquait pas d'audace.
Dans les deux cas, cela plut au Roi qui partit dans un éclat de rire franc. Par El, depuis combien de temps n'avait-il pas ri ainsi ?
Il ne s'en souvenait même plus. Le mal de ventre le gagnait tant il était incapable de s'arrêter de rire. Si sa mère avait pu entendre ces propos, il imaginait parfaitement ce qu'elle aurait pu répondre ou la manière indignée avec laquelle elle aurait réagi.
Rire ainsi lui fit du bien, un vrai bol d'air salvateur qui semblait dissiper tous ses soucis du moment.

- Je n'aurais pas les poches suffisamment grandes, avoua-t-il en riant toujours. Ou alors, le poids finirait par mettre mon pantalon à mes genoux !

Quant enfin il réussit à recouvrer son calme, il la regarda à nouveau et ajouta :
- Et vous, combien de cailloux portez-vous ?

Bizarrement, il avait vraiment envie de le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Mer 18 Oct - 22:19

Cette fois le rire de Vainqueur était franc et clair. Non seulement cela, mais il était très communicatif. Devant sa réponse, elle se mit à rire, elle aussi. D'abord timide, elle ne put bientôt empêcher un rire léger et sincère de s'élever en imaginant le Roi avec d'énormes poches bourrées de cailloux et le pantalon tombant. Elle riait moins fort que lui, bien sûr, et retrouva son calme plus vite, mais fut stupéfaite de découvrir à quel point elle en était détendue.

À bien y réfléchir, c'était la toute première fois qu'elle riait réellement depuis son arrivée dans les Duchés. Et c'était vraiment délicieux. Une bénédiction. Il lui semblait tout à coup que le poids terrible qui pesait sur elle depuis des mois s'était allégé pour un moment. La question de Vainqueur la cueillit par surprise alors qu'elle réalisait que le rire avait rosi ses joues dont elle sentait à présent la chaleur inhabituelle.

- J'ai deux maintenant.

De sa main libre, elle fouilla dans la poche cachée dans les replis de sa robe et en sortit les deux petits cailloux qu'elle lui montra posés sur sa paume ouverte. Elle avait toujours un sourire partiel mais un peu embarrassé comme si elle avouait une faiblesse honteuse.

- Il y a un pour mon père.

Elle lui désigna une pierre ronde et noire. Puis elle hésita quelques instants, les yeux rivés au second caillou, ovale et blanc veiné de gris. Finalement, elle se décida.

- Autre pour vous, avoua-t-elle dans un souffle, confuse.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Jeu 19 Oct - 21:36

Vainqueur fut surpris par la réponse de Shyrin. Seulement deux ? songea-t-il. Elle les tira ensuite de sa poche pour les lui montrer. Il les observes rouler dans la paume délicate de la jeune femme.
Elle désigna le premier comme étant pour son père et le Roi en fut surpris, puis un second, plus clair qui était pour lui. Ses lèvres s'étirèrent doucement, il s'en doutait.

Il prit la peine de prendre entre deux doigts chacun des deux cailloux, l'un après l'autre et les observa à la lumière. Quand il eut reposé les deux, il regarda la Princesse un sourcil levé.

- Je peux comprendre pour le mien
, annonça-t-il en pointant le caillou qui le représentait, mais votre père? Éclairez moi je vous prie.

Le Roi ne voyait pas ce qu'elle pouvait lui reprocher. Hobbes s'était bien battu, autant que faire ce peut face aux Duchés qui l'affrontaient. Lui en voulait-elle d'être toujours prisonnière ici ? Il n'y pouvait malheureusement rien.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Jeu 19 Oct - 22:01

SHyrin ne bougea pas et le laissa manipuler les cailloux. Très étrangement, elle était certaine qu'il respecterait sa petite tradition personnelle. Les yeux rivés aux pierres, elle retint son souffle brièvement en se mordillant la lèvre puis hocha la tête doucement, comme si elle lu faisait signe qu'elle acceptait de répondre.

- J'aime mon père, commença-t-elle lentement. Mais il décide tout pour moi.

L'explication lui parut bancale aussitôt énoncée et elle se mordit la lèvre de plus belle avant de reprendre sans oser lever les yeux.

- Sûrement je me trompe mais je suis très loin. Elle hésita encore, soupira, puis conclut d'une petite voix pleine de culpabilité. Parfois je crois il utilise moi comme il veut.

Mortifiée d'avoir confié des choses aussi intimes au Roi, elle gardait obstinément les yeux baissés et s'efforçait d'ignorer le rouge qui avait envahi son front. Comment osait-elle seulement penser des choses aussi abjectes de son propre père ? Pire, non seulement elle formulait ces pensées mais de plus, elle les énonçait à voix haute devant un étranger.
Quelle honte. Elle aurait mérité d'être fouettée.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Sam 21 Oct - 8:32

Face aux propos et à la réaction de la jeune femme, Vainqueur eut un sourire compatissant. Il se baissa à son niveau pour chercher son regard et l'inciter ainsi à relever la tête. Shyrin agissait encore comme une très jeune fille, une enfant ce qui était normal étant donné son jeune âge et son éducation. Dans les Duchés, elle aurait déjà embrassé la réalité de sa destinée, mais élevée par ces barbares...

- Ici, les pères décident tout pour leurs filles comme pour leurs fils, lui expliqua-t-il pour lui montrer que les Duchés n'était pas forcément différents.

Au delà de quelques exceptions bien évidemment, et encore ! Sa mère ne tentait-elle pas de tout décider à sa place ? Si, mais le Roi s'était rebellé et avait imposé ses lois et ses idées.
En y réfléchissant bien, il se demanda si ce n'était pas seulement un trait de caractère Loinvoyant car Acuité avait fait la même.

- Vous pensez qu'il vous utilise, à juste titre. C'est certainement le cas. Grace à votre présence ici, il est maintenant à la tête d'un Duché complet au lieu d'un simple clan. Mais n'oubliez pas une chose Shyrin, pour y parvenir il a du se résigner à ne pas pouvoir vous sauver, il a dû accomplir un travail titanesque afin d'unifier les clans de tout un pays afin de signer un traité de reddition. Pouvez-vous imaginer cela ? Unifier un pays entier pour ensuite lui annoncer sa défaite ?

Vainqueur ne pouvait qu'admirer les agissements de Hobbes, l'homme était couillu c'était indéniable.
Avec cette reddition, les Cardia avaient du se faire quantité d'ennemis, la plupart des Chalcédiens devaient se sentir trahis d'autant plus que Hobbes en retirait tous les avantages. Nommé Duc de Chalcèdes par le Roi, il gérait à présent tout le Duché pour Vainqueur, lui envoyait nourriture et argent, produits exotiques en tous genres.
Shyrin était prisonnière, certes, mais on avait vu pire prison. Elle n'avait pas de barreau, mangeait à sa faim et pouvait user de son temps à loisir.

- Peut-être qu'un jour les rôles seront inversés et c'est vous qui l'utiliserez. L'aimeriez-vous moins pour autant ?

Il lui fit refermer les doigts sur ses cailloux, qu'elle les garde précieusement. Après tout, cette petite pierre qui représentait son père demeurait une attache, quand à celle qui le représentait lui...il se doutait qu'elle la conserverait encore un moment, et bizarrement, cela le fit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Sam 21 Oct - 12:01

Shyrin ouvrit la bouche en soufflant un petit "oh" muet. Ainsi la situation était la même pour les jeunes gens dans les Duchés que chez elle. C'était ce qu'Acuité avait tenté de lui expliquer mais elle ne s'était pas rendu compte à quel point c'était vrai avant que Vainqueur le souligne lui-même. Si même les fils ne décidaient pas eux-mêmes de leur destinée, alors quel choix restait-il à la nouvelle génération ? Au fond, elle n'était pas beaucoup plus prisonnière que si elle avait été chez elle ou si elle était née ici. Hormis qu'en Chalcèdes, elle aurait été l'épouse soumise de Bhaal Fanel. Forcée de regarder le Roi dans les yeux, elle chassa l'héritier Fanel de ses pensées alors que ses propos la faisaient s'empourprer vivement.

- Oh...

C'est le seul mot qui sortit de ses lèvres toujours arrondies. Le discours de Vainqueur lui faisait réaliser à quel point elle s'était montrée stupide et immature, égoïste même. Elle n'avait pas pris la peine de penser à ce que son père avait du ressentir de frustration et de peine de ne pas pouvoir la ramener à la maison. C'était un homme fier et droit, il devait être mortifié de la savoir là, prisonnière, sans pouvoir rien y faire. Il devait la maudire, bien sûr, peut-être même la renier pour cette traîtrise, mais il devait également s'en vouloir autant qu'elle-même s'en voulait. Au fond, si elle y réfléchissait honnêtement, son caillou accueillait bien plus sa propre culpabilité que les reproches à son père.

En baissant les yeux, elle vit la main de Vainqueur refermer ses doigts et réalisa que pour une fois elle n'avait pas eu de mouvement de recul devant lui. Un sourire un peu tremblant s'attardait sur ses lèvres. Ce qu'il lui avait dit l'avait secouée et émue mais les mots lui manquaient pour l'exprimer devant un roi.

- Merci, souffla-t-elle alors en relevant les yeux sur lui.

Il avait trouvé les mots pour soulager un peu son coeur blessé et surtout l'immense culpabilité qui la rongeait depuis qu'elle avait quitté son pays avec un objectif idéaliste et naïf. Reconnaissante, elle espérait lui avoir apporté un peu de paix lui aussi, même si peu que ce soit et juste l'espace d'un instant. L'ennemi n'était finalement pas si différent d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Sam 21 Oct - 17:42

La jeune fille accueillit ses propos avec calme et humilité. Elle aurait pu débattre de ce qu'elle pensait, or comme elle n'ajouta rien, Vainqueur se dit qu'il venait de faire mouche.
Sans aller jusqu'à se montrer narcissique, il était ravi de voir que tous deux puissent discuter de manière posée et sans animosité, du moins de son côté.
Il observa Shyrin, sa bouche délicate arrondie et son regard indécis. Elle avait encore fort à apprendre, mais le potentiel était là. D'ici quelques mois, elle s'en sortirait aisément à Castlecerf.
Il lui faudrait encore apprendre les rouages de la cours mais elle ne serait pas la première ni même la dernière. Nombreuses jeunes femmes se retrouvaient ici pour trouver un époux convenable et devaient déployer des trésors d'ingéniosité pour attirer l'attention sans paraitre vulgaire. Tout un art.

Shyrin, de part son origine peut-être, était différente de toutes ces filles. Ignorante des traditions cerviennes, elle fautait par naïveté, ce qui la rendait attachante plus que ridicule.
Le Roi se surprit de penser ainsi, depuis quand s'inquiétait-il de la place que pourrait occuper sa prisonnière. Sa prisonnière, l'était-elle encore ?
Elle n'en portait que le nom à dire vrai.

Un valet se présenta juste après en s'inclinant aussi bas que possible. Il annonçait à sa majesté que les Dames étaient arrivées et qu'elles l'attendaient pour échanger durant le thé.
Vainqueur leva un oeil vers la fenêtre donnant sur les appartements de sa mère, cela lui ressemblait fort bien.
Cela puait le lot de rencontres arrangées pour lui trouver une épouse. Cela aussi lui ressemblait bien.
Bien qu'agacé par cette mise en scène, il ne pouvait refuser cette entrevue, cela aurait pu sembler grossier aux jeunes femmes.

- Fort bien, assura-t-il. M'accompagnerez-vous ?

Et il tendit son bras à Shyrin.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   Sam 21 Oct - 18:45

Bien qu'elle aurait largement préféré poursuivre leur promenade au soleil et au calme, Shyrin acquiesça docilement comme si elle ne savait pas vraiment ce qu'elle faisait. Elle prit le bras que Vainqueur lui tendait mais ce n'est qu'en marchant vers la porte du jardin qu'elle se mit à rougir, soudain consciente qu'elle allait devoir affronter des dames de la Cour. Raidie par l'appréhension, elle dut se forcer à garder la tête haute et l'expression neutre et calme. Pourtant ses doigts s'étaient crispés sur la manche du Roi.

- Vous souvent faites ça ? Osa-t-elle demander comme si elle pouvait reculer la terrifiante échéance.

Ils avançaient toujours cependant et bientôt l'ombre fraîche de l'escalier de pierre les enveloppa. Vainqueur la menait sans hésiter et bien qu'elle se sente faiblir à mesure qu'ils approchaient, elle ne se laissa pas aller et continua son chemin.

- Les dames sont amies de vous ?

Elle s'assura machinalement que la couronne ceignait correctement son front et que sa natte retombait joliment. Elle était au moins décidée à ne pas faire honte au Roi qui lui faisait l'honneur de la mener à son bras en public. Ou alors est-ce qu'il allait l'exhiber comme sa prisonnière ? L'humilier ? Non... Impossible, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Raison sans sentiments [PV Vainqueur Loinvoyant - Printemps 11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Raison & Sentiments... & Pâtisseries ! [FE NORA]
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.
» Blessé sans raison
» Fête sans raison, on a bien raison
» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les extérieurs
-