AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Raison et sentiments [Fin septembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Raison et sentiments [Fin septembre 10]   Sam 25 Avr - 0:05

Une fois encore, Chiara était debout devant l'une des croisées de ses appartements et observaient les terres qui s'étendaient à ses pieds. Castelorme d'abord, les jardins, les murailles, la cité qui l'entourait, puis le port, les rivages et les falaises, et enfin la mer, infinie et libre. Cloîtrée chez elle depuis des jours, elle évitait tout et tout le monde le temps de se remettre d'une légère indisposition. Du moins était-ce la version officielle.

Malice était la seule à savoir ce qu'elle cachait en réalité et pourquoi elle se trouvait seule dans ses appartements alors que tout Castelorme se pressait sur les remparts pour voir arriver la longue colonne de l'armée de Vainqueur Loinvoyant. Oh bien sûr, il lui faudrait les rejoindre sous peu, Raki n'en attendait pas moins d'elle et c'était son rôle de duchesse, celui qu'elle savait jouer à la perfection. Mais ces derniers jours, elle avait quelque peu perdu la foi.

Des coups légers frappés à sa porte annoncèrent le retour de sa suivante qui lui apportait une cape de velours léger qu'elle attacha sur ses épaules. Elle n'avait pas encore véritablement changé ses habitudes vestimentaires, se contentant de faire élargir ou ajouter des drapés élégants à ses robes aux endroits nécessaires par la discrète et efficace Malice. Mais bientôt, elle ne pourrait plus cacher son état. Elle était si mince et menue d'ordinaire qu'au bout de quatre mois de grossesse, il était plus qu'évident qu'elle n'avait pas seulement abusé des tartes.

Quittant son petit salon, elle rejoignit le Duc qui l'attendait dans l'antichambre. Au premier regard, la souffrance qu'elle lut dans ses yeux lui brisa le coeur et elle se promit une fois de plus de faire tout son possible pour se racheter à ses yeux et sauver ce qui restait de leur mariage. Pour l'heure, il exprimait sa douleur et sa jalousie par une dureté qu'elle ne lui avait encore jamais connue. Il la surveillait étroitement et ne la quittait pour ainsi dire jamais. Il avait posé des limites qui la faisaient étouffer mais auxquelles elle se pliait pourtant par amour pour lui, pour sauvegarder sa position également, et pour l'avenir de son enfant surtout.

Il n'était pas question que la duchesse de Rippon mette au monde le bâtard d'un inconnu parti au front sous la bannière des Loinvoyant. Ni le duché ni les Lunabille ne se relèveraient jamais d'un tel scandale. Or Chiara abhorrait plus que toute autre chose au monde le scandale et elle tenait à sa position si durement acquise. Enfin, l'ultime et la plus triste des raisons qui la poussait à se plier aux conditions drastiques de son mari était sa certitude que jamais Vaillant ne lui rendrait vraiment son amour. Il était épris, certes, il aimait sa compagnie, son corps et leurs jeux, mais il se lasserait d'elle et comme du secret qui entourait leur relation. Elle le savait depuis le début. Aussi avait-elle fini par se résoudre à accepter les conditions de Raki : elle devait mettre un terme définitif à sa liaison et ne jamais dire à son amant qu'il était le père de son enfant. Ainsi Raki se vengeait-il de son obstination à taire le nom du coupable. L'enfant serait le dernier né des Lunabille et hériterait de sa part en temps voulu.

Menée par son époux, elle atteignit le balcon d'où ils accueilleraient le Roi et son armée de retour du front. Le lendemain, il y aurait une soirée officielle au cours de laquelle Raki annoncerait au monde la nouvelle bénédiction de leur union. Vainqueur en profiterait certainement pour gâcher ce moment par une quelconque annonce belliqueuse. Mais elle ne cesserait de chercher dans la foule les yeux pleins de reproches et d'amertume d'une certaine jeune homme.

- Est-il parmi eux ? Demanda brusquement Raki d'une voix douloureuse et basse qui ne gâcha même pas son sourire de façade adressé à la foule.

Comme elle tardait à répondre, sa main serra ses doigts un peu trop fort et elle tressaillit. Il porta alors sa main à ses lèvres dans un geste infiniment familier mais qui n'avait plus la même saveur à présent. Baissant les yeux, elle acquiesça sans le vouloir avant de se redresser pour sourire à la foule, elle aussi, de son sourire de duchesse que tous lui connaissaient. jamais elle n'avouerait à Raki l'identité de son amant, jamais. Il pouvait la punir pour le reste de leur vie, elle garderait ce secret-là tout comme il lui avait interdit de révéler au jeune homme qu'il serait bientôt père. Raki était loin d'imaginer qu'elle ait pu avoir une liaison avec un homme aussi jeune et proche de Vainqueur, de toute façon.

Elle se rappelait chacun des mots qu'il avait prononcés lors de l'épouvantable scène qui avait mené aux douloureux aveux, et son coeur saignerait à jamais à cause de leur cruauté. Jamais elle ne lui pardonnerait certaines choses qu'il avait dites, tout comme jamais il ne lui pardonnerait d'avoir trahi leur amour et leurs voeux. Mais peut-être un jour, peut-être quand l'enfant serait né, peut-être quand son coeur aurait cessé de pleurer la perte de Vaillant... Oui, peut-être dans une avenir lointain parviendraient-ils à se respecter à nouveau et à s'aimer sans se faire tant souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
 

Raison et sentiments [Fin septembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Raison & Sentiments... & Pâtisseries ! [FE NORA]
» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]
» 08. Quand les sentiments dépassent la raison.
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Béarns, Bauge, Rippon, Haurfond :: Rippon :: Archives V1 et V2
-