AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 2 Aoû - 19:50

L’assassin retira la main qui exerçait une pression sur l’entaille que son agresseur –pouvait-il seulement le dénommer ainsi lorsqu’il était celui qui s’était introduit en cachette pour le surprendre- était parvenu à lui infliger. Un soupire lui échappa lorsqu’il constata le rouge qui peignait sa main. Il tourna les yeux vers l’homme dont la même couleur barrait la vue. En s’y attardant, il constata qu’il était vêtu des habits du maître des lieux et que sa cuisse était bandée. S’était-il servi lui-même parmi les affaires de l’époux de l’Oblat ?

D’autres questions commençaient à se bousculer lorsque la jeune femme dont il craignait le sort entra dans la maison, interloquée par la scène qui s’offrait à elle. Du bazar un peu partout, un homme attaché à une chaise et Kex qui s’apprêtait à expliquer sa version des faits. Aucun mot n’eut le temps de franchir ses lèvres, à peine un son, qu’il était interrompu dans son élan par un geste et une réponse qu’il n’entendit que vaguement. L’assassin était congédié comme on renvoyait un simple soldat après qu’il eut fait un rapport peu élogieux d’une défaite. Kex eut un léger mouvement de recul alors qu’il replaçait la main sur sa plaie et retenait une grimace après avoir rangé son poignard. Il déglutit, et sans un bruit, il sortit de la pièce en ramassant sa chemise et sans accorder le moindre regard à quiconque, refermant la porte avec une étonnante sérénité.

A l’intérieur, un volcan grondait.

Le Montagnard resta quelques instants sur le pas de la porte avant d’enfiler sa chemise et d’aller récupérer son manteau. Il s’y emmitoufla et s’éloigna de la demeure de Jordken, la mâchoire serrée et le cœur lourd. Le jeune homme regagna sa tenture et raviva le brasier qui mourrait d’un coup de semelle. Un bucher vint s’ajouter au foyer pour s’y faire lécher par les flammes renaissantes. D’un geste excédé, il bazarda son manteau et s’assit quelques instants sur son lit, ruminant les derniers instants qui s’étaient écoulés.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mar 8 Aoû - 9:32

Emmitouflée dans ce qui lui servait de manteau, Acuité avançait péniblement dans la neige. Elle avait songé à passer par la rivière pour se nettoyer le visage, voire même à y poser un peu de neige pour apaiser ses yeux rougis et bouffis. Mais elle jugea qu'avec sa peau fragile, la brûlure du froid ne ferait qu'aggraver son état général.
Tant pis, elle affronterait le regard de Kex aussi bien qu'il avait affronté le sien, plus sévère, auparavant.
Heureusement, elle ne croisa personne, les habitants devaient être entrain de manger.

Elle bifurqua à plusieurs reprises jusqu'à arriver devant la tente de Kex. Serait-il au moins présent ?
Tapotant sur la peau marquant l'entrée, elle demanda :

- Kex ? Kex tu es là ?

Soudain elle eut envie qu'il soit absent, ne serait-ce que pour lui donner un peu plus de temps, pour réfléchir à ce qu'elle allait lui dire. Et puis, la vision des deux hommes dans la maison de Jordken lui revint en mémoire et avec elle, la colère éprouvée à ce moment là. Sa volonté comme son regard s'affermit alors.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mar 8 Aoû - 11:35

Son regard se perdit dans les flammes du feu qui crépitait. Les pensées du soigneur vagabondèrent un moment et il s’efforça de visualiser des images apaisantes pour calmer le tumulte qui agitait son esprit. Des monts enneigés, un drap blanc recouvrant les vallons, la cime des arbres bercée par une légère brise et un ciel aux teintes rosées. Il s’agissait d’un souvenir d’une balade faite quelques jours auparavant et parvenait à apaiser le soigneur. Une fois qu’il eut repris le fil de ses pensées, Kex entreprit de soigner l’estafilade qui lui avait été infligée.

Le jeune homme se leva en grimaçant, la main posée sur la blessure, et récupéra le nécessaire pour recoudre la plaie. Du fil de pêche, un hameçon, une ceinture de cuir déjà marquée par les traces d’une morsure et une bouteille d’alcool furent le nécessaire dont il eut besoin. La blessure ne lui semblait pas profonde et elle était nette. Il n’aurait probablement pas besoin de soins très élaborés ni même d’un onguent. Il n’aurait qu’à la surveiller et aviser en fonction de son évolution. Si une infection se présentait, il s’en occuperait différemment.

Kex prit deux bonnes gorgées d’alcool et s’essuya les lèvres avec le dos de la main. Il patienta encore quelques instants et prit la ceinture entre les dents. Il commença par désinfecter la plaie en utilisant le tord-boyaux après avoir retiré sa chemise, un hoquet de douleur et un cri contenu en infligeant une nouvelle trace à la ceinture. Des étoiles passèrent devant ses yeux et il eut l’impression qu’il allait perdre connaissance mais il se rattrapa en s’appuyant sur sa couche. Il déglutit et commença à se recoudre. Son entreprise fut plus laborieuse qu’il n’y songeait. Le bout de ses doigts ensanglantés l’empêchait de bien discerner la plaie et le chemin qu’il souhaitait faire emprunter au fil et la douleur lui plissait les yeux à mesurer qu’il avait l’impression de se charcuter. Au bout d’un moment qui lui parut une éternité, il atteignit son but, non sans haleter comme un clébard qui venait de détaler pour sauver sa vie. Ce n’était qu’une égratignure et il avait l’impression de s’être amputer d’un bras pour survivre. Probablement n'était-il tout simplement pas dans son assiette.

Le soigneur s’étendit sur sa couche et s’endormit. Ce ne fut qu’en entendant la voix d’Alisel qu’il émergea. Il pensa d’abord avoir rêvé mais la voix se répéta et il comprit que la jeune femme était au-dehors.

- Oui, répondit-il sans y songer.

Kex se leva alors et enfila la chemise la plus proche. Il s’agissait de celle meurtrie par l’étranger mais il n’y prêta pas attention. Il se plaça debout comme un piquet face à l’entrée de la tenture et invita la Loinvoyant à en venir se mettre à l’abris du froid. Du moins, ce fut ce qu’il aurait voulu formuler mais il n’était pas tout à fait certains que les mots sortirent de cette façon de sa bouche. Le soigneur avait la mâchoire serrée et appréhendait l’entrevue. Elle arrivait bien trop tôt à son goût mais il valait mieux retirer l’écharde le plus tôt possible, pensait-il. Une crainte continuait à l’inquiéter, allait-il faire face à Alisel des Montagnes, ou à la noble Loinvoyant ?
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mar 8 Aoû - 13:57

Une voix faible lui répondit. Elle patienta un moment préférant attendre qu'il vienne lui ouvrir plutôt que de s'inviter mais il lui sembla qu'il mettait beaucoup de temps. Le dérangeait-elle ? Elle se mordit la lèvre inférieure et croisa les bras pour conserver la chaleur de sa peau.
Enfin, il apparut devant elle après avoir ouvert l'entrée de sa tente. Elle le trouva pâle mais se garda bien de faire le moindre commentaire. Après tout, son visage à elle avait également triste mine.
Venait-il de l'inviter à entrer ? Elle n'avait pas bien comprit mais pris son geste pour cette invitation.

C'était la première fois qu'elle entrait chez lui et elle ne put s'empêcher d'observer la façon dont le foyer était agencé. Tout était propre et bien rangé, à l'image du soigneur méticuleux qu'il était.
Elle le suivit du regard et lorsqu'il passa près de la table, elle remarqua la bouteille, puis le nécessaire à panser. Elle crut d'abord que son état étrange était lié à la bouteille mais elle comprit finalement, en voyant sa chemise tapissée de sang que l'alcool n'était pas le seul coupable.
Inquiète et légèrement affolée, elle s'avança vers lui d'un pas rapide et posa sa main sur le tissu rougit contre sa poitrine.

- Par Eda, tu es blessé ?

Etait-ce son sang ou celui de Brun ? Que s'était-il passé durant son absence ? Elle mourrait d'envie de le savoir, de pouvoir comprendre ce qu'il leur était passé par la tête, mais dans l'immédiat, l'état de santé du soigneur prévalait sur le reste.

Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mar 8 Aoû - 14:40

Son regard s’arrêta brièvement sur le visage clair et les yeux rougis d’Alisel. Probablement avait-elle pleuré mais la raison lui échappait et son esprit était trop embrouillé pour réfléchir. Ou bien n’en avait-il simplement pas l’envie. L’attention de la jeune femme s’attarda sur ses maigres possessions et leurs dispositions dans la tente. Kex fit le tour de la table pour aller se nettoyer les mains dans le seau dos qui reposait dans un coin. Elle fut plus rapide que lui et elle s’avança lorsqu’elle vit la chemise ensanglantée. Le soigneur ressentit un frisson lorsque Alisel posa la main sur lui. La sensation n’était pas désagréable mais il n’avait pas qu’elle le touche. Le soigneur tira le tissu pour en constater la teinte écarlate et pinça les lèvres.

- Ce n’est rien.

Et d’un geste, il écarta sa main pour se rincer les mains et les essuyer avec un torchon. A un autre moment, il aurait bien ajouté un « tu verrais la tête de l’autre », mais au vu de sa réaction lorsqu’elle les avait trouvés, ce n’était pas une brillante idée. Et surtout, il n’était pas à l’origine de la blessure de son assaillant. Il avait trébuché avec fracas et des ustensiles lui étaient tombés dessus, entaillant son front. Un affrontement qui faisait autant honneur à ses compétences qu’il était glorieux. Aussi se garda-t-il de faire quelque trait d’esprit que ce soit.

Il releva le menton et planta ses yeux dans les siens. Saurait-il pour quelles raisons s’était-il fait congédier de la sorte ? En son for intérieur, il pensait avoir agi de la bonne manière. Mais il s’agissait d’un sermon qu’il s’attendait à recevoir, et non des explications. Cela expliquait certainement son comportement froid et distant qui représentait un contraste saisissant avec son caractère habituel. Surtout envers Alisel.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mar 8 Aoû - 16:16

Il la repoussa simplement. Sans réelle méchanceté mais cela lui fit l'effet d'une gifle. Elle s'inquiétait sincèrement pour lui et il la rabrouait sans l'ombre d'une hésitation avant de la fixer sans l'attente certainement d'une explication.
Elle recula de quelques pas et croisa les bras sur sa poitrine. La chaleur de la peau de bête qui lui couvrait les épaules commençait à lui monter aux joues, grâce au feu qui brûlait dans l'âtre.
La mine grave, elle le fixa à son tour un moment, avant d'expirer bruyamment, signe qu'elle perdait patience.

- Je peux savoir ce qu'il s'est passé ? Il m'a dit que tu étais passé par la fenêtre et que tu l'avais attaqué !

Un étrange sentiment de colère s'éleva en elle. De quel droit Kex pénétrait en douce dans la maison de Jordken pour attaquer un étranger déjà blessé ?
Qu'est-ce qu'il lui était passé par la tête ? A moins qu'il ne s'agisse d'un ordre venu d’ailleurs ? Elle devait en avoir le coeur net.

- Enfin Kex...qu'est-ce qu'il t'a pris ?relança-t-elle avec un peu plus de douceur.

Cela ne lui ressemblait pas, lui qui était tellement calme et réfléchi. Elle ne pouvait croire qu'il avait agi sur le coup de l'impulsion. Les questions tournaient en rond dans sa tête et la seule personne possédant les réponses semblait complètement groggy.




Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mar 8 Aoû - 17:40

S’il était tendu avant même qu’elle ne rentre sous la tente, Alisel, elle, venait de montrer que la situation n’était pas à prendre avec légèreté. Mais, comme d’habitude, la jeune femme gardait ses raisons et demandait d’abord des explications, celles de l’assassin en l’occurrence. Désinhibé par l’alcool, il poussa un profond soupir. Son exaspération n’était pas dissimulée, et dans son état, il aurait été bien en peine d’y parvenir. Kex s’apprêtait à lui répondre avec autant de vigueur mais la douceur de la voix de la jeune femme blonde trancha avec l’impatience de sa demande initiale. Sans l’avoir voulu, cela l’apaisa légèrement.

Il laissa malgré tout échapper une profonde expiration avant de lui répondre.

- Je n’en sais rien. J’ai eu peur, voilà tout.

Si seulement elle avait pu se contenter de cette seule réponse, il n’en aurait pas dit plus. Mais elle en attendait davantage, comme lorsque l’on demande à un soldat de faire son rapport. Ou que l’on exige des réponses sans soi-même en apporter.

- Tu me demandes toujours pourquoi. Et tu n’essaies même pas de répondre toi-même à cette question. Il haussa les épaules avec dédain avant de continuer.
- Tu m’as raconté ton histoire, ou des bribes de ton histoire. Alors quand je viens te rendre visite, que l’on ne répond pas et que je sais qu’il y a quelqu’un à l’intérieur et que ce quelqu’un se cache, tu penses que je vais faire quoi ? J'ai crains pour toi et Kjeld. Alors j'ai réagi.

Kex ne s’épancha pas sur les détails qui lui avaient mis la puce à l’oreille -les traces de pas dans la neige qui ne correspondaient pas à ceux d’Alisel ou qu’un Montagnard aurait répondu à la porte. Il espérait qu’elle n’en demande pas davantage. Ce n’était pas son soldat, son assassin, et encore moins son pion. Elle n’obtiendrait pas davantage et il se fichait que sa version ne corresponde pas à celle de l’homme qui se terrait dans la demeure de Jordken. Et puis, elle avait fait son choix, semblait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 7:45

La réaction du soigneur ne se fit pas prier. Il semblait...exaspéré. Oui, exaspéré, comme si répondre à ses questions était une corvée. Par Eda, elle ne lui demandait pas un rapport complet tout de même, mais se sentait pourtant en droit de savoir comment ils en étaient arrivés là tous les deux. Il s'agissait de la maison de Jordken, de son hôte, tout de même, Acuité s'en sentait responsable et elle n'aurait pas supporté qu'on y verse le sang, cela allait à l'encontre de ses principes des Duchés.
Alors tandis que Kex réagissait comme un gamin, certainement aidé par l'alcool vu son attitude Acuité décroisa ses bras et vint poser ses poings sur ses hanches dans l'attente.
Son incompréhension se mêlait à la colère face à l'attitude de l'homme et quand il avoua avoir eu peur, elle haussa légèrement un sourcil. Peur ? Vraiment ? Mais de quoi ?

La suite lui fit clairement froncer les sourcils, cette accusation n'avait pas lieu d'être. Bien sûr qu'elle exigeait des réponses et il en savait déjà bien trop à son sujet. Bien plus qu'elle n'en savait sur son compte à lui, alors il aurait mieux valu qu'il garde ses reproches.
Son regard se fixa sur le sol, afin de rester concentrée sur ses paroles et ainsi museler son impulsivité face à lui. Cependant la suite de ses propos lui fit relever le tête, d'abord surprise, puis visiblement touchée.
Le rose lui était monté aux joues et un léger bourdonnement s'était allumé dans son ventre.
Ainsi il avait agit ainsi pour les protéger. Sa colère s'évanouit instantanément. Elle le regarda gênée :

- Oh....je vois, dit-elle parce qu'elle ne savait pas du tout quoi dire d'autre à ce moment là.

Devait-elle le remercier ? Non l'acte en lui-même aurait pu se solder par une mort et pas forcément celle de Brun.

- Je suppose que ce n'est pas vraiment l'attitude que l'on attend d'un soigneur, reprit-elle avec un léger sourire dont elle n'arrivait pas à se départir.
Par Eda, était-elle heureuse en réalité qu'il ait cherché à les protéger ? Elle préféra ranger ses émotions et son interrogation dans u coin de sa tête pour y revenir plus tard.
Il avait agit comme l'assassin qu'il était, mais avait visiblement omis un détail. Brun était alors blessé et désarmé à ce moment là. Elle n'était vraiment pas certaine que la donne eut été la même si le Maître d'Armes avait été bien portant et armé.
A son tour, elle soupira.

- Et je suppose également que dans toutes tes observations, tu n'avais pas remarqué qu'il était désarmé et surtout blessé à la cuisse...Si je n'étais pas arrivée, l'aurais-tu tué ? finit-elle par demander plus sérieuse.

La réponse avait son importance, elle voulait savoir s'il était capable d'aller jusqu’au bout, s'il était capable d'imaginer une suite dans les Montagnes après avoir tué un homme, car les Montagnards n'auraient pas compris.
A moins que comme précédemment, il ne lui reproche encore ses questions et ses exigences. Et bien oui, elle en avait et pas qu'envers lui qu'il se rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 10:29

Son absence de réaction à l’écoute de ses explications n’étonna guère le soigneur. En réalité, il était trop exaspéré pour noter le teint rosâtre qu’avaient pris ses joues et la gêne dans ses yeux lorsqu’elle releva le menton. Même la gentille boutade qu’Alisel sortit pour détendre l’atmosphère n’eut pas l’effet escompté. Il y avait différentes façons de soigner les maux, pensa-t-il. Seule une lueur de son habituelle retenue l’empêcha de le dire tout haut. Le sourire de la jeune femme, par contre, restait une vision qu’il ne se lassait pas de voir et qui l’apaisait.

Elle n’avait d’ailleurs aucune idée de combien l’expression de son visage avait permis d’éviter qu’il ne la congédie à son tour lorsqu’elle le sermonna sur son manque lucidité.

- Désarmé ?! s’étrangla-t-il sans prêter attention à la question qui s’ensuivait.
- Tu te moques de moi, hein ? S’il avait été désarmé, comment m’aurait-il fait ça ?! lâcha-t-il en tirant le tissu de sa chemise pour montrer l’entaille ensanglantée, légèrement excédé de devoir encore rendre des comptes. Elle n’avait aucune information sur le déroulé des évènements -ou alors elles étaient fausses si elle en avait- et se permettait de le juger à l’emporte-pièce.
Il fit claquer sa langue contre son palet et s’efforça de dissimuler son agacement. Il savait ce qui allait venir et cela l’embêtait. Il allait se justifier et se dédouaner en ayant l’impression d’être un gamin qui s’est prendre en train de faire une bêtise et qui essaie de se justifier.

Kex affronta son regard et lui expliqua finalement ce qu’il s’était passé.

- L’homme s’était caché quand je suis entré, derrière un rideau. Je ne vois pas comment j’aurais pu voir sa jambe blessée à cet instant, dédaigna-t-il. Et quand je suis passé près de lui, il m’a attaqué avec la lame d’un couteau, je crois. Là, il se garda de montrer sa chemise mais l’estafilade parlait pour elle. Ensuite, tout est allé vite, il s’est entaillé le front et je l’ai assommé. Tu es arrivé alors que je venais de l’attacher pour l’interroger, savoir où vous étiez toi et ton enfant.

Il marqua une pause pour reprendre son souffle. Kex avait eu l’occasion de le tuer, au moins deux fois. Aussi, elle avait bien vu que l’individu avait les mains et les pieds liés à une chaise. Il se serait donné bien du mal, alors qu’il était lui-même blessé, pour l’exécuter de cette façon. Le soigneur se garda bien de faire remarquer son absence d’observation à Alisel.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 12:56

Immédiatement, Kex s'insurgea. Acuité du retenir un mouvement de recul face à la vigueur et le ton qui lui faisait face désormais. Son visage se referma, bien plus sérieux et bien plus alerte. Jamais elle n'avait vu Kex dans un tel état et si elle en fut d'abord déstabilisée, l'instinct de survie prit le dessus rapidement. Après tout ce qu'elle avait vécu cette dernière année, elle ne laisserait plus jamais un homme s'en prendre à elle que ce soit verbal ou physique.
Elle était une duchesse, elle était Loinvoyant. Son sang ne mentirait pas encore une fois.

Tandis qu'il lui montrait l'entaille qui courait sur son torse, visiblement très contrarié, elle le toisa ouvertement. C'était bien la peine de dire quelques minutes auparavant que cette blessure "n'était rien".
Était-ce l’arrogance de l'homme qui parlait, ou bien son ego égratigné ? A moins que ce ne soit simplement la bouteille qui trônait toujours sur la table. Sans s'en rendre compte, son regard s'était durci, envoyant valser au loin ses bons sentiments éprouvé jusqu'alors. Cette attitude détestable et colérique n'était pas habituelle au soigneur et si l'alcool en était la cause, alors Acuité espéra vivement qu'il n'y toucherait plus jamais en sa présence.

Malgré ses explications, elle continua de le regarder d'un oeil désapprobateur. Ses explications lui semblaient bancales, Kex s'était excité tout seul, dans sa peur de voir Acuité et son enfant blessé ou pire.
Evidemment que Brun avait dû se cacher...il était désarmé. Comment aurait réagit n'importe quelle personne en sachant qu'un parfait inconnu venait de pénétrer dans la maison par la fenêtre ? Il lui avait dit qu'il était venu pour les protéger elle et Espoir. Que craignait-il vraiment ? Ou qui craignait-il vraiment ? Elle devrait en discuter avec lui dès ce soir.
Quant à Kex, elle ne s'attendait pas à ce qu'il se sente aussi impliqué dans leur vie. Cela la troublait bien évidemment, mais il ne pouvait pas non plus sauter sur tous les inconnus qu'il croiserait !

Elle secoua la tête lentement avant de se masser les tempes en fermant les yeux. Comment osait-il se plaindre d'une entaille de ce genre alors qu'il était celui qui avait initié le combat.

- Un couteau de cuisine...souffla-t-elle froidement en réponse tardive. Celui que j'utilise pour couper mes légumes !

Elle n'osa pas imaginer ce que Brun aurait pu faire avec sa dague ou pire, son épée.
Un longue expiration s'échappa de ses lèvres. Si elle s'était attendu que ce que ces deux là se battent alors qu'ils possédaient le même but...De vrais gamins inconscients...Un maître d'Armes et un assassin...qui serait sorti vainqueur lors d'un réel affrontement ?
Elle aussi avait les nerfs placés à rude épreuve avec l'arrivée de Brun, elle n'avait pas besoin en plus d'un conflit de ce genre. Brun l'avait déjà brisée dans la matinée, elle ne voulait pas que Kex se charge de l'après-midi. Sa patience atteignait ses limites et avec elle, son indulgence et sa tempérance.

- Et une fois attaché, tu l'aurais libéré peut-être ? Hum ? Qu'aurais-tu fait ? Qu'aurais-tu dit aux Montagnards ? Et à moi ? Franchement, vous me fatiguez tous les deux ! lâcha-t-elle en laissant retomber ses poings le long de son corps dans un mouvement rageur.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 16:09

La rage montait des deux côtés. La patience et l’indulgence s’en étaient allées au triple galop et les deux jeunes gens ne semblaient pas vouloir en démordre, Alisel d’avoir ses explications, Kex de devoir se justifier. Le pire pour le soigneur, c’était que la jeune femme continuait de le questionner sans relâche.

Le soigneur serra la mâchoire et son regard devint plus dur. Elle n’imaginait pas la chance qu’elle avait d’être qui elle était. Toute autre qu’elle aurait été chassée sans ménagement. Il ne perdait pas souvent son sang-froid et s’étonnait que la limite soit si rapidement atteinte. Ce n’était pas dans ses habitudes et Alisel touchait avec une remarque efficacité la corde sensible sans y prêter attention. Il n’avait jamais rien fait pour la mettre en danger et son allégeance ne pouvait être remise en question uniquement à cause de ce qu’il éprouvait pour elle. Bien des choses qu’elle ignorait, volontairement ou non.

- Pour qui tu me prends ? Tu crois que je l’aurais égorgé juste parce que sa tête ne me revenait pas ? Ou que j’aurais eu des difficultés à cacher sa mort, à toi ou à quiconque ? Si j’avais voulu qu’il disparaisse, tu n’aurais jamais su que c’était moi qui en aurais été à l’origine, lui cracha-t-il.

- Il aurait été libéré dès que sa version aurait été vérifiée. Et rien de tout ça ne serait arrivé s’il avait simplement répondu quand j’ai frappé à la porte ! Alors arrête maintenant ton procès d’intention ! J’ai agi ainsi parce qu’il m’a semblé que tu avais peur que ton passé ne te rattrape. Et quand un étranger brave les éléments en plein cœur de l’hiver et que tu disparais au même moment, oui, je me pose des questions et je crains pour toi !

Il avait répondu à ses questions, mais c’était la dernière fois et sur un ton agacé de devoir justifier qu’il veuille la protéger. Il l’avait fait par choix, sans contrainte. Ce n’était pas son soldat, elle n’était pas une noble ici. Dans les Montagnes, tout le monde était considéré au même niveau, berger, chasseur, étranger et Oblat. La manière dont elle s’adressait au soigneur et exiger des explications était aussi déplacée que si un lad était familier avec elle là d’où elle venait. Il mettait aussi à mal son devoir envers les Montagnes pour ce choix qu’il avait fait. Deux points qu’il ne se gênerait pas de lui rappeler si l’escalade continuait.

Là, il pinça les lèvres, décidé à ne plus s’exprimer sur cet évènement qui avait échappé au contrôle de tout le monde. Curieusement, qui était cet homme qui semblait jouir de protection d’Alisel, il s’en moquait. Ou se sentait vexé alors qu’il ne lui avait jamais fait défaut depuis le peu de temps qu’ils se connaissaient.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 18:16

Sa tête commençait à lui faire mal. Cette situation surréaliste la rendait dingue et elle ne savait plus vraiment comment gérer la suite des événements.
Elle essayait de garder son calme, mais les émotions négatives avaient d'ores et déjà gagné trop de terrain en elle. Et vu l'expression qu'affichait Kex, lui aussi semblait submergé par de mauvais sentiments. Tout ceci ne présageait rien de bon.
Lorsqu'il reprit la parole, elle fut horrifiée par ses propos. Prétendre qu'il pouvait tuer un homme et se débarrasser de lui sans qu'elle ne s'en rende compte lui donna la nausée. Il fallait être bien froid de coeur pour arriver à effectuer une telle action.
Ses doigts vinrent se placer devant sa bouche entrouverte tandis qu'elle retenait une inspiration. Elle oubliait trop souvent et bien trop facilement que Kex était un assassin. Il venait simplement de le lui rappeler avec vigueur et hargne.

Bien qu'il lui assura qu'il aurait libéré Brun après l'interrogatoire, elle n'en crut pas un mot. Aurait-il vraiment laissé vagabonder un homme après l'avoir agressé et attaché sans se soucier de ce qu'il aurait pu raconter après cela ? La jeune femme ne douta pas une seule seconde que bien des Montagnards ignoraient la réelle nature de leur "soigneur".
Il n'aurait pris aucun risque pour conserver sa couverture confortable.

Elle leva cependant les yeux au ciel lorsqu'il reporta la faute sur Brun, encore. Rien de tout cela ne serait arrivé s'il n'avait pas joué les paranoïaques et qu'il ne s'était pas introduit clandestinement dans le cabanon. Par Eda...elle avait entendu ses paroles et comprit qu'il avait agi pour la protéger, ne pouvait-il se rendre compte qu'il avait simplement été trop loin en s'attaquant à un étranger qui venait justement de braver les éléments pour arriver jusqu'ici ? N'avait-il pas remarqué dans quel état il se trouvait ?
Croyait-il si peu en elle pour songer qu'elle serait en danger avec un inconnu dans un si piteux état ? La pensait-il si faible ?
Elle croisa les bras et le fixa un moment.

- Je te remercie pour ta sollicitude ainsi que pour ton intérêt à me protéger
, commença-t-elle d'un ton relativement froid avant de s'adoucir en poursuivant. Mais je pense que tu as été trop loin. Tu n'es pas mon homme de main et tu n'as aucun devoir envers moi Kex.

Elle effectua quelques pas en reculant, pour se rapprocher de l'entrée. Dans leur état respectif, il lui semblait compliqué de discuter correctement.

- Je suis désolée que tu aies été blessé, souffla-t-elle en baissant le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 20:06

S’ils partageaient une seule chose à cet instant, c’était leur entêtement. Ils campaient sur leur position et aucun des deux jeunes gens n’étaient prêts à se mettre à la place de l’autre. Il fallait dire qu’à part les explications de l’assassin, il y avait peu à se mettre sous la dent. Lui avait agi comme il avait été formé pour le faire. Un inconnu arrivait, sans s’être d’abord présenté à l’Oblat et tout indiquait qu’il s’était précipité dans la demeure de Jordken après avoir bravé l’hiver. Personne ne pouvait en vouloir à l’Ours et une telle détermination présageait un obscur dessein.
Kex ne se serait jamais attaqué à l’homme s’il ne s’était pas dissimulé et avait attaqué le premier. Certes, l’assassin s’était introduit dans la demeure de l’époux de l’Oblat l’arme à la main, mais c’était davantage par précaution que par agressivité. Lorsqu’il avait été attaqué quand l’inconnu avait bondi de sa cachette, il avait répondu par les armes. Il s’agissait d’une vision des faits qui ne pouvait exister aux yeux de la jeune femme.

Son exaspération finit d’achever de convaincre Kex. Peu importait ce qu’il dirait, son avis était fait et il était le seul fautif. Qu’avait bien pu raconter l’autre homme pour qu’aucune des paroles du soigneur ne puisse être la vérité pour Alisel ? Le dépit vint remplacer l’incompréhension. Il ne trouverait grâce à ses yeux. Pas même n’avait-elle esquissé l’ombre d’une explication de son côté et le voilà coupable de l’enchaînement des évènements. Le point de non-retour semblait atteint et le soigneur n’en avait que faire des explications qu’elle donnerait, éventuellement, s’il parvenait à lui arracher. Pourquoi ? Qu’est-ce qui t’a pris ? Tant de questions qui ressemblaient davantage à un interrogatoire –celui qu’il aurait donné à l’inconnu. Elle, elle n’avait pas même expliqué ce que l’étranger faisait dans une demeure qui appartenait aux Montagnards.

Sa mâchoire se serra lorsqu’elle le remercia davantage pour la forme que par gratitude. Kex n’attendait pas à ce qu’elle le remercie chaudement mais au moins qu’elle comprenne la nature de ses agissements et ne voit pas en lui un coupable.

- Tu as raison. Je n’ai aucun devoir envers toi, Alisel.

Elle faisait bien de le mentionner. Car cela lui démangeait de lui claquer au visage qu’il avait voulu la protéger comme il protégeait sa véritable identité et le cachait à Kristen et au peuple des Montagnes. Ceux-là même à qui il devait son allégeance.
Lorsqu’il la vit se diriger vers la sortie, il se voyait congédier à nouveau. Son rapport rendu, la jeune femme estimait qu’elle n’avait plus rien à faire ici. Alisel s’excusa mais le soigneur fut incapable d’y voir de la sincérité ou une nouvelle excuse lâchée pour la forme. A nouveau, il se retint d’y répondre en ajoutant qu’elle était probablement davantage désolée pour l’autre que pour lui. Il perdait ses moyens, et il le sentait. Il essaya d’apaiser sa colère et prit deux bonnes inspirations par le nez.

- Qui est-il ? Que vient-il faire ici, cet homme que tu sembles davantage croire que moi ? Si je l’avais vu blessé avant qu’il ne se jette sur moi, ou s’il ne s’était pas dissimulé comme un voleur ou un assassin quand je suis entré, jamais nous ne serions dans cette situation. Comment un homme qui n’a rien à se reprocher peut-il agir ainsi, hein Alisel ?

Il releva le menton comme s’il la défiait et la toisa du regard.

- Ai-je seulement une seule raison de te mentir ?

Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 21:50

Elle s'apprêtait à repartir car que dire après cet étrange échange ? Cela la peinait véritablement de voir la manière dont réagissait Kex. Il persistait à essayer de lui délivrer un message qu'elle ne comprenait pas ou ne souhaitait peut-être pas comprendre ?
Pourquoi refusait-elle autant qu'il la protège ? Elle ne voulait rien attendre de lui, elle voulait être plus forte que cela, elle le devait. Pour elle-même et pour Espoir, elle devait être forte par elle-même et ne rien attendre de quiconque.
Ce n'était pas une question de confiance en l'autre, mais simplement de confiance en elle.
Elle ne voulait être redevable à personne et encore moins à lui qui la faisait se sentir si vulnérable.
Convaincue qu'il valait mieux qu'elle quitte les lieux avant qu'une réelle dispute n'éclate, elle amorça son départ. Mais Kex la coupa dans son élan par sa parole.

Elle se retourna et le dévisagea : devait-elle prendre ses mots comme une menace ? Sous-entendait-il qu'il pouvait à tout moment lui faire faux bond et tout raconter à l'Oblat  ou à Jordken ?
Ce risque, elle l'avait pris le jour où elle lui avait révélé sa véritable identité, pas seulement aujourd'hui à ce moment là.
Il ne lui faisait pas peur et pour le lui montrer elle poursuivit son chemin. A nouveau il prit la parole et posa la question qu'elle ne voulait pas entendre. Pas parce qu'elle devrait lui dire la vérité mais parce que prononcer à voix haute qui était Brun rendrait le tout bien trop réel. Quelque part, elle n'avait toujours pas réalisé qu'il était bien là, qu'il avait laissé son poste derrière lui et avait traversé un continent entier pour les retrouver.

Il la toisa et la mettait au défi de lui répondre et de trouver à redire à ses mots. Et bien il ne serait pas déçu du voyage. Acuité relevait toujours les défis.
Elle releva le menton dans une attitude presque hautaine.

- Non tu n'as aucune raison de mentir, concéda-t-elle. Et je ne remets pas en doute tes paroles. Je me moque bien de savoir qui a commencé ou qui a attaqué le premier. Le fait est que, "jamais nous ne serions dans cette situation" si tu n'étais pas entré comme un assassin dans la maison de Jordken.

Elle inspira et poursuivit, un peu plus lasse et désabusée :
- Cet homme a bien des choses à se reprocher...mais comment aurait-il pu réagir autrement ? Il a parcouru tout un continent et traversé les Montagnes à cette saison, une flèche que j'ai tiré lui a traversé la cuisse la veille, il ne parle pas un mot de chiurda et juste quand je l'abandonne dans la cabane, un homme décide de venir lui rendre visite. Ne crois-tu pas qu'il était simplement effrayé ?

Un soupir plus tard, elle enchaîna :

- Ce que je veux dire, c'est qu'il n'y a pas de version juste ou fausse, et je ne crois personne plus que l'autre, vous n'êtes pas en compétition.

Elle se tut juste après cette phrase, mesurant la teneur de ses propos. Les voyait-elle comme des rivaux ? Inconsciemment peut-être...L'heure de la vérité semblait avoir sonné. Pourtant, elle avait perdu de sa prestance lorsqu'elle avoua :

- Il est le père d'Espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 22:23

Elle lui répondit. Pour rejeter l’entièreté de la faute sur le dos. Il réprima un sourire. Ils n’auraient jamais été dans cette situation si elle n’avait pas caché un étranger dans la demeure de Jordken. C’était un détail qu’elle omettait volontiers, semblait-il. Elle n’imaginait pas un instant qu’un assassin qui ne la connaissait pas elle aurait pu s’imaginer qu’il s’agisse d’un espion au vu des circonstances. Elle ne serait pas en train de lui aboyer dessus si tel avait été le cas. Elle pleurerait un défait car il aurait fait preuve de moins de prudence, de moins de retenue. Mais le soigneur était las de débattre. Qu’elle lui jette la faute sur lui seul plutôt que de voir la vérité en face. Il n’aurait pas fallu le laisser seul, son blessé.

Celui-là même qui, de ses mots, semblait avoir mille excuses pour justifier son comportement alors que l’assassin n’en avait aucune. Son humeur s’assombrit –si cela était possible. Cette défense aveugle de cet inconnu continuait de l’exaspérer et, pour la première fois, il regrettait d’avoir jamais voulu la protéger, cette femme à l’attitude si altière et qui souhaitait que des comptes lui soient rendus.

Alisel mentionna une « compétition » et le soigneur gloussa. Ce n’était clairement pas le sentiment qu’il ressentait à son égard à cet instant. Plutôt du mépris. Sa contenance éclata lorsqu’elle avoua l’identité de l’étranger. En écho, quelque chose se brisa au fond du soigneur.

- Je vois, dit-il laconiquement.

Il comprenait tout à coup l’énervement de la jeune femme. Son bien-aimé avait bravé mille dangers pour la rejoindre et il aurait aussi bien pu être mort à l’heure qu’il était. Il eut un sourire en coin alors qu’il ne la quittait pas des yeux. Pas étonnant qu’elle lui en veuille. Kex eut alors une profonde expiration et observa le sol un instant. Ce n’était pas la culpabilité qui l’habitait, mais la résignation. Un combat venait d’être perdu, mais il n’était pas certain duquel.

Les circonstances de la conception d’Espoir lui échappait, aussi ne savait-il pas de quelle manière il fallait prendre la nouvelle. Au vu de l’indéfectible défense dont il jouissait en la personne d’Alisel, mieux valait pour le soigneur de ne pas remettre en doute les intentions et les motivations du géniteur de son enfant. Et comme elle s’était plu à lui rappeler, cela ne le regardait pas en fin de compte.

En relevant la tête, un masque avait pris la place de son visage. Plus froid, plus distant.

- Les Montagnes doivent-elles s’inquiéter d’une quelconque façon de sa venue ? S’il t’a trouvé, qui sait que nous dissimulons peut-être volontairement celle que tu étais avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 22:39

Le sourire en coin qu'il affichait la rendit folle de rage. Que trouvait-il de drôle à tout cela ? Intérieurement, elle bouillonnait et sa déception à son sujet n'en fut que plus grande. "Je vois", était-ce tout ce qu'il trouvait à dire ?
Il s'était fermé volontairement à elle et comme un écho, elle en fit de même. Tant pis pour ses émotions, tant pis pour les sentiments naissants au fond d'elle, il venait de tout balayer en l'espace de quelques secondes.
Puisqu'il ne voulait rien comprendre, elle ne perdrait ni son temps ni son énergie à le lui expliquer encore. Son visage distant et glacé lui confirma qu'elle avait raison, il ne voudrait de toute façon rien savoir. A son tour, elle le fixa et planta son regard noir dans le sien. Résignée, elle répondit sans hésitation aucune.

- Non, les Montagnes n'ont pas à s'inquiéter de sa venue. En revanche, si tu estimes que je suis une menace pour ton pays, alors donne moi l'ordre de partir. Maintenant.


Elle le ferait. Parce qu'elle n'avait qu'une parole et qu'elle ne souhaitait pas que les Montagnards souffrent de ses mensonges. Ces gens étaient le sel de la vie, elle leur serait éternellement reconnaissante de toute ce qu'ils avaient fait, sans savoir qui elle était réellement.

Elle contempla Kex sans ciller, attendant qu'il prenne la décision qui lui incombait à lui, assassin des Montagnes, garant de la paix en ces lieux calmes.
S'il voulait agir comme le protecteur qu'il prétendait être, alors qu'il commence par ce qui possédait sa loyauté, et depuis ces aveux, elle n'était plus certaine de les avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 22:56

La jeune femme semblait folle de rage et le regard perçant qui le fixait lui confirmait la sensation. Ils étaient deux, mais dès lors qu’elle avait confessé de qui il s’agissait, un mur s’était soudain dressé et avait chassé ce qu’il avait pu ressentir pour elle pour le terrer bien loin. Là où on ne pourrait plus le dénicher.

Alisel lui répondit avec aplomb, et il ne cilla pas alors qu’elle lui donnait désormais la responsabilité de ce qu’il pourrait advenir d’elle, de Kjeld et du père de son enfant. Le soigneur connaissait la rudesse de l’hiver, et si un homme était parvenu à l’affronter, un enfant n’y survivrait pas. Qu’il était facile de lui mettre le destin du nourrisson entre les mains pour le faire culpabiliser ! S’il avait pu être encore de plus mauvaise humeur, ç’aurait été le cas.

Avec le même ton qu’elle s’était adressée à lui, Kex lui répondit.

- Si j’avais cru que tu étais un danger pour les Montagnes, j’aurais été courir dévoiler ton secret à l’Oblat. Ou à sa sœur. Elle aurait été ravie de savoir qu’elle couvait quelqu’un de ton importance et en aurait tiré un bénéfice.

Le soigneur grimaça. Elle était bien la seule originaire des Montagnes pour qui la soif du pouvoir et l’avarice n’avait pas de secret. Elle connaissait l’identité du soigneur et son secret, et avait tenté d’avoir ses faveurs pour s’en faire un allié –ou un chien à garder en laisse. Mais personne ne savait. Et l'assassin se trahissait lui-même de taire son secret. Etait-ce une manière de se justifier que de chercher à la protéger ?

- Ce n’est pas toi qui menace les Montagnes. Ce sont ceux qui voudraient te trouver. Et pour de mauvaises raisons.

Un père aimant n’était pas vraiment à craindre car s’il remuerait ciel et terre pour retrouver sa fille, il l’accueillerait les bras ouverts. Mais comme les détails de sa fuite –car c’était de cette manière qu’elle l’avait dépeinte- lui échappaient, il préférait prévoir le pire. Un homme prêt à faire la guerre ou envoyer un assassin après les traces de sa fille était le plus mauvais scénario qui lui venait à l’esprit. Peut-être l’homme qu’elle aimait était venu l’avertir. Cela pouvait expliquer de braver la froideur de l’hiver. Kex devait savoir.

- Qui sait que tu es ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 23:11

Invisible, le mur qui se dressait entre eux était désormais bien réel. Au delà de la colère, la tristesse l'envahit subitement. Elle avait pleuré des heures auparavant, brisée par l'homme qu'elle avait aimé. Et voilà que de nouveau, elle sentait la chaleur des larmes l'envahir tandis que Kex la regardait comme il aurait regardé une parfaite inconnue.
Ne se souvenait-il pas de leurs confidences ? De la manière dont il avait soigné son dos ? Dos qu'il était le seul en dehors d'Ermenihld à avoir vu.
Il paraissait subitement vide et sans coeur, comme une statue. Elle ne pouvait le blâmer pour cela, peut-etre que l'annonce qu'elle lui avait faite lui faisait prendre ses distances.

Elle ravala sa peine ainsi que ses larmes, ne souhaitant toujours pas montrer de faiblesse. Elle ne put qu'approuver ses propos au sujet de Kairan. Meme si elle ne connaissait que peu la jeune femme, sa visite dans la maison de Jordken ne lui avait laissé aucun bon souvenir. Suspicieuse et fouinarde, elle avait cherché à découvrir tous ses secrets, en vain.
Elle serra les dents et attendit la suite. Qu'il lui demande de partir s'il l'osait, elle s’exécuterait.
Et intérieurement, elle pensait vraiment qu'il le ferait. Mais il n'en fut rien. A la place, il lui posa des questions. Les rôles étaient inversés désormais, sauf qu'elle se pliait volontiers à cette règle du jeu.

- Personne, répondit-elle.

Il y avait bien Shyrin, mais Shyrin ne comptait pas. Elle avait fini par avouer à Brun son existence suite à un appel d'Art qu'elle avait elle-même envoyé. L'erreur venait d'elle, pas de la Chalcédienne. Aussi, pour la protéger, elle ne divulgua pas son nom.
Elle avait toujours un doute au sujet de Vainqueur, mais Brun ne s'était pas étendu à ce sujet. Comment avait-il justifié son abandon de poste ?

A  nouveau, toutes ses interrogations la stressèrent. Son mal de tête ne semblait pas vouloir s’arrêter et son coeur était définitivement brisé. Elle prit une inspiration hachée, qu'elle ne contrôla pas vraiment, prémices d'un sanglot avorté.

- Autre chose ?
demanda-t-elle d'une voix qu'elle voulut forte mais qui apparut tremblante.

Elle se pliait à son bon vouloir. Après son attitude détestable, il ne pouvait de toute façon plus rien faire pour la blesser plus encore. Ses mains tremblaient et elle les masqua en croisant à nouveau les bras sur sa poitrine. Son menton persistait à tenir bon, si haut, si prestigieux, mais depuis son arrivée ici, elle n'avait plus l'allure de celle qu'elle aurait dû être, alors à quoi bon.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Mer 9 Aoû - 23:36

Personne.

Elle n’avait dit à personne où elle allait et pourtant, un homme avait bravé les éléments et foncé tout droit vers Jhaampe pour la trouver. Elle avait passé un marché avec une princesse Chalcèdienne et devait se faire passer pour morte, et pourtant, un homme avait foncé tout droit vers Jhaame pour la trouver.

Personne.

Et pourtant, il était là et l’avait trouvée comme si sa cachette se voyait comme le nez au milieu de la figure. L’assassin s’apprêtait à lui reprocher qu’elle ne lui faisait pas confiance, quel affront il s’agissait alors que lui avait simplement dit la vérité et qu’à travers ses mots, elle aurait pu –elle aurait dû- lire clair en lui. Au lieu de cela, elle avait préféré cacher la vérité. C’était autant un poignard que de la voir au bord du sanglot.
Alisel tremblait lorsqu’elle lui demanda s’il souhaitait savoir autre chose. Ses bras croisés devant elle comme si elle dressait un bouclier, elle ne le quittait pas des yeux, reprenant le maintien d’une altesse qui attendait qu’on l’achève.

L’assassin en eut le cœur serré et se fit violence pour ne pas céder, pour ne pas laisser paraître son attachement qu’il avait préféré enfouir après s’être senti trahi. Elle restait droite mais une once de fragilité avait semblé transparaître. En réponse, il se détendit bien que ses lèvres restèrent pincées. Son regard fut moins dur. Il regarda le sol à nouveau pour y chercher une réponse qui ne vint pas. Il ne voulait pas la laisser partir, mais il n’avait aucun moyen de la retenir. L’avait-il jamais eu ?

D’une voix douce qui tranchait avec sa colère précédente comme un couteau dans la chair, il répondit :

- Je sais que tu me mens.

Qu’il s’agisse de son marché avec la princesse ou que personne ne savait vraiment, elle mentait, d’une façon ou d’une autre. C’était là une bien maigre récompense, songea-t-il. La déception se peignit sur son visage. Mais il ne s’y mêlait pas un seul instant de la colère ou du mépris. Seulement de la tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Jeu 10 Aoû - 9:33

Son regard, inquisiteur ne la laissait pas en paix. Il allait lui demander autre chose, c'était certain. Elle voyait bien sur son visage, que les idées se mettaient en place dans son esprit. Et l'espace d'un instant, elle fut tentée de s'ouvrir à l'Art pour le forcer à la laisser tranquille. Elle n'en fit rien pourtant, et attendit comme une condamnée son bourreau.
Il la traita alors de menteuse. Sa voix était douce, aussi douce que les mots étaient crus et durs. Son coeur sembla cesser de battre pendant une seconde face à ce nouvel assaut.
Elle serra les dents à cette insulte, il aurait pu lui cracher au visage ç'aurait été pareil.

- Je ne mens pas, répondit-elle à voix basse.

Acculée comme elle l'était, elle recula naturellement d'un pas. Son regard quitta celui de son vis à vis et se posa sur les tapis non loin. Cette attitude trahissait surement ces mots, mais il n'en était rien. Elle allait devoir lui révéler bien pire que le nom d'une personne.

- Je possède l'Art, commença-t-elle doucement.

Elle n'avait pas besoin d'expliquer cette magie, il venait des Duchés, il la connaissait forcément.

- Je me suis trahi moi-même, sans le vouloir, en envoyant une image mentale à Brun juste après ma délivrance. Cet idiot a voulu y croire.lâcha-t-elle dans un souffle.

Pourquoi ne s'était-il pas contenté de voir en ces images un rêve, un simple rêve ? Quel homme était assez fou pour traverser un continent entier, sur une simple impression ? Shyrin avait confirmé mais, il n'était pas obligé de la croire elle non plus. A aucun moment il n'avait pensé que cela pouvait être un piège ? Idiot.

Elle releva le visage vers lui, las et triste.

- Alors si tu cherches un coupable ou un ennemi. Tu l'as devant toi. La traîtresse, c'est moi, assura-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Jeu 10 Aoû - 10:59

S’il aurait pu prendre pour lui qu’elle campe sur ses positions, Kex aurait été bien en peine de lui en vouloir lorsqu’elle lui révéla le don qu’elle possédait. La magie des Loinvoyant coulait dans son sang, et avec lui venait des pouvoirs qui, pour beaucoup, avaient permis à la famille royale d’asseoir sa place sur le trône. Ou de protéger le royaume, cela dépendait des personnes. Alisel révélait simplement la portée de son don et l’importance qu’elle pouvait avoir. Le soigneur avait entendu les histoires racontées par les anciens et qui faisait état d’appel régulier qui incitait ceux ayant le don à venir servir les Loinvoyant. Ces gens doués d’un tel talent représentaient de véritables trésors. La jeune femme ne dérogeait pas à la règle.

Elle expliqua alors qu’elle était à l’origine de la venue de Brun -probablement le nom de l’étranger- et qu’il avait bravé les éléments pour la rejoindre. Son amour pour elle devait être sans borne, songea-t-il. Il ne le comprenait que trop bien.

Son visage ne se couvrait plus d’un masque lorsqu’elle le révéla vers lui. Sa soudaine culpabilité le prit de court et il soupira de lassitude à son tour.

- Je ne cherche pas de coupable. Je veux juste connaître les risques, savoir s’il faut s’attendre à voir débarquer une armada ou si la délégation qui va rejoindre Castelcerf peut se faire questionner ou prendre de court par la nouvelle qu’Alisel -ou peu importe ton vrai nom- est terrée dans les Montagnes.

Il marqua une pose et croisa les bras, non pour se protéger mais parce qu’il réfléchissait. Il fallait voir, loin, et les différents chemins qui allaient se présenter si jamais l’image mentale qu’elle avait partagée avec l’autre homme avait été captée par d’autres. Surtout, il devait trouver une solution pour que personne ne soit lésé. Le jeu s’annonçait compliqué.




Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    Jeu 10 Aoû - 22:05

Acuité secoua lentement la tête, avant de croiser les bras à nouveau. Elle réfléchit quelques instants et répondit sans aucune hésitation.

- Non, de tels risques n'existent pas. On enverra pas une troupe complète pour moi. Au mieux une seule personne, quelqu'un de discret...

Comme par exemple, un assassin songea-t-elle. Elle se mordit la lèvre inférieure en se frottant le bras et reprit :

- Personne ne fera d'affront à la délégation, si quelqu'un doit vous questionner, ce quelqu'un ne questionnera que le chef de la délégation ou du moins, celui qui est en charge. Et si vraiment...si vraiment on cherche à vous nuire, il suffira de leur demander à ce qu'on m'artise pour connaître la vérité. Je le ferais, pour les Montagnes.

Elle ne pouvait pas expliquer les sensations ressentis depuis son faux décès. Certains avaient cherché à la contacter, elle percevait leur volonté de l'atteindre, telle des griffes grattant au pied d'un mur. Mur infranchissable qu'elle gardait dressé.
Elle doutait fort cependant de devoir en arriver là. En dehors de Shyrin et de Brun, nul ne savait. Tant que Vainqueur ou son père n'était pas au courant, personne ne risquait rien.
Son regard s'ancra sur Kex, analysant le moindre de ses faits et gestes. Elle soupira, fatiguée :

- je te le répète, si je dois partir pour assurer la sécurité des Montagnes, je le ferais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]    

Revenir en haut Aller en bas
 

A la croisée des chemins [Janvier 11 - Acuité/Kex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la croisée des chemins
» Une croisée des chemins salvatrice [PV Mei Lee Huang / Sirina Dubarson]
» La croisée des chemins [PV Rosiel]
» Préval à la croisée des chemins; droite ou gauche?
» A la croisée des chemins || Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Flashback
-