AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Dim 31 Déc - 0:01

Ils s'étaient mis en route en mars avec la Délégation. Acuité, Brun et Espoir se fondaient, anonymes, dans la petite troupe de Montagnards. Etait-ce à cause de l'arrivée du printemps ou de leur connaissance centenaire des routes ? Le voyage, bien que restant éprouvant, avait été moins périlleux. Quelques poneys de bât aux sabots ferrés de griffes portaient les vivres. Ils cheminaient dans les vallées, évitant crevasses et glaciers. Leur nombre effrayait les loups.

La Froide était dégelée. A Oeil-de-Lune, ils mirent cap vers le Gué. Ils étaient de retour dans les Duchés.

Au Gué, la Délégation fut reçue avec faste au château ducal. Acuité, Brun et Espoir restèrent au Bourg dans une auberge coquette. Par souci de discrétion et d'économie, ils louèrent une chambre unique. Bientôt ils continueraient la route seuls jusqu'en Béarns.

Le déserteur redoutait cette dernière étape de leur voyage. Il redoutait aussi de se retrouver en tête à tête dans cette chambre avec Acuité, ce qui était ridicule étant donné l'intimité qu'il avait partagée avec Alisel, de longs mois dans les Montagnes. Alors, après le dîner, Loyal Bongrain resta longtemps bavarder avec ses compatriotes de passage, et lorsqu'on lui offrit une bière, il ne dit pas non. Il avait déjà dit oui à Oeil-de-Lune lorsqu'il avait appris la nouvelle du mariage royal. Le malt se digérait bien plus vite.

Aux alentours de minuit, heure des plus tardives pour qui avait des semaines de marche dans les jambes, le déserteur poussa la porte de la chambre conjugale. Elle grinça, mais la forme sous la couverture ne bougea pas, et la forme dans le berceau ne pleura pas. Il laissa ses bottes au seuil, posa sa chandelle sur la table de nuit et se débarrassa sans soin de ses vêtements, ne gardant que sa tunique et ses sous-vêtements. Le plus discrètement possible, il se glissa sous les draps. Il en avait fini de dormir par terre. Un vrai lit était un luxe qu'il ne pouvait se refuser.

A Jhaampe, il dormait sur le tapis devant le feu, délivré de ses nuits de veille. Acuité lui avait assuré que Vainqueur ne tenterait rien. Parfois, lorsqu'il avait trop envie de les serrer dans ses bras, elle ou Espoir, il se réfugiait dans la réserve.

Rien n'avait vraiment changé. Il se tenait à distance pour protéger, non plus leurs vies, mais la sienne. Il devait commencer à se détacher d'eux. Il devait se détacher de cette femme qui n'avait aucun souci de sa propre survie et de ses conséquences, de cette femme qui ne l'écoutait pas et ne le consultait jamais dans les décisions où se jouait leur existence commune. Il devait se détacher de ce fils qu'elle voulait mettre sous la protection de son grand-père, un grand-père avec lequel il ne pourrait jamais cohabiter. Il n'avait pas de place dans leur avenir : il s'était déjà fait une raison lorsqu'il lui avait demandé de partir avec Kex. Sans doute devait-il se réjouir qu'Espoir grandisse parmi les puissants. Mais il n'y arrivait pas. La honte et les intrigues, ça n'était pas ce qu'il aurait voulu pour son fils.

Il ne blâmait pas Acuité pour ses choix. Depuis la dernière séance d'Art, il lui avait à peine adressé la parole. Lorsqu'elle avait cessé de respirer, il n'avait pas essayé de la réanimer. Le froid qui l'avait pénétré ne l'avait pas quitté. Il ne l'avait pas remerciée de l'avoir libéré. Il ne sentait aucune différence, bien qu'il soit soulagé de se savoir hors de l'emprise de Vainqueur. Il dormait comme un bienheureux et forcissait à vue d'oeil. Il partait dans de longues marches pour muscler sa cuisse blessée en prévision du départ. Lorsqu'elle s'absentait, il ne demandait jamais à Alisel où elle allait.

Il avait réparé tout ce qui pouvait l'être dans la cabane. Il s'était intéressé un peu plus au peuple qu'il allait quitter. Il avait jeté au feu tous les petits animaux que, pendant ses nuits de veille, il avait sculpté pour Espoir. Il avait serré la main de Jordken avait reconnaissance, et s'était détourné pour laisser Alisel faire ses adieux.

Tout ça lui paraissait déjà loin. Bientôt un nouveau voile se poserait sur ses yeux et les remparts de Castellonde se rapprocheraient un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Dim 31 Déc - 9:42

Le voyage de retour sembla plus facile et à la fois tout aussi fatiguant. La délégation avançait à un rythme fixe, chacun ayant trouvé sa place pour le bien de tous.
Acuité et Brun se fondaient dans la masse comme le couple que tous imaginaient. Face aux autres, il agissaient en tant que tel, toujours avec pudeur car cela les arrangeait bien.
La jeune femme préférait se concentrer sur les soins et le bien-être de leur enfant. Depuis la dernière fois où elle avait artisé Vainqueur, Brun avait pris de la distance.
Il ne parlait plus ou du moins rarement et évitait sa présence autant que possible. Elle avait cru qu'il se montrerait reconnaissant envers elle, mais la réalité semblait bien loin de ses croyance.

Ce soir là, dans la petite auberge, il l'avait délaissée une nouvelle fois préférant la compagnie d'inconnus rencontrés le soir même. Brun semblait à l'aise dans cette vie anonyme sous ce sobriquet de Loyal Bongrain qu'elle détestait.
Seule dans la petite chambre, elle avait eu tout le loisir de réfléchir une fois Espoir endormi. Tout le loisir de pleurer aussi sur ses tentatives échouées.
Elle ne savait plus par où l'aborder. Les seuls mots qui franchissaient la bouche du déserteur étaient liés au confort rudimentaire de leur vie. Faim, soif, sommeil. Ils vivaient ensemble mais ne l'était pas du tout. Au début, elle avait tenté de lancer des discussions, en vain. Elle avait fini par se résigner à l'idée qu'elle l'avait définitivement perdu et ce sans même savoir pourquoi ni comment.
Tout ce qu'elle avait fait, elle l'avait fait pour Espoir et pour lui, s'oubliant complètement. Mais visiblement, ce n'était toujours pas assez.

Lorsqu'elle entendit la porte grincer, elle ne bougea pas et demeura attentive aux bruits qu'il émettait.
La chandelle posée sur la table, les vêtements laissés au sol et la masse de son corps se glissant sur le matelas à quelques centimètres d'elle. Elle ouvrit les yeux et remarqua dans l'obscurité qu'il lui tournait le dos.
Encore une marque de désintérêt. Elle aurait préféré qu'il hurle, qu'il la secoue même, tout mais pas cette ignorance glaçante qu'il leur imposait à tous les deux. Castellonde se rapprochait et elle appréhendait les retrouvaille avec son père, même si elle savait que sa mère adoucirait ces dernières. Elle avait peur, sa confiance s'amenuisait à mesure que leurs pas les menaient au château. Sa joie de revoir Béarns se mêlait à sa peur de s'en voir chassée, sa peur de le voir partir.
Ils n'en avait pas parlé, mais le comportement de Brun lui laissait à penser qu'il ne voulait plus rien avoir à faire avec elle.

Une larme roula sur sa joue et s'écrasa mollement sur le matelas usé par les précédents voyageurs. Elle ne voulait pas que leur relation s'achève ainsi, dans l'indifférence et dans l'oubli.
Même si l'on ne pouvait pas décemment parler de relation, à ses yeux, même s'ils avaient vécu des heures sombres, il y avait eu aussi des moments de joie et de chaleur. Ce qui les liait était aussi bâtard que leur fils. Aucun lien officiel, mais officieusement aucun mot ne leur correspondait non plus.

Tout sauf le silence songea-t-elle encore une fois. Sa main s'avança vers lui et se posa dans son dos. Alors elle glissa à son tour et se lova contre le tissu de sa chemise. Front contre sa nuque, elle ferma les yeux, savourant ces quelques instants avant qu'il n'y mette un terme.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Dim 31 Déc - 13:21

Alors que les battements de son coeur ralentissaient déjà, la déserteur sentit la main fraîche d'Acuité sur son omoplate, puis son souffle dans son cou. Éveillée ou endormie, il eusse préféré qu'elle ne se colle pas ainsi contre lui. Il était déjà près du bord, et craignait un élan charnel auquel, ils le savaient tous deux, la boisson le rendait plus réceptif.

Il songea à faire comme si de rien n'était, comme s'il dormait. Mais il était difficile, pour ne pas dire cruel, de jouer l'indifférence dans un si petit espace.

- Tu dors ? chuchota-t-il bêtement. Tu as froid ?
Venait-elle chercher un peu de chaleur ?
Face à son silence, il se retourna sur le dos et tourna le visage vers elle. Dans l'obscurité, il vit ses yeux un peu trop brillants.

- Tu devrais dormir, murmura-t-il, ne sachant pas quoi dire d'autre. Demain sera encore une longue journée.
Mais à vrai dire, il n'en savait rien. Les Montagnards aussi, sans doute, avaient veillé tard au château. Peut-être cèderaient-ils à l'hospitalité baugienne le lendemain. Ils n'avaient fait aucune halte depuis Oeil-de-Lune.

- Nous avons fait le plus difficile, mentit-il. Le voyage sera plus facile par voie fluviale. Où débarquerons-nous ?
Plusieurs itinéraires étaient possibles. Ils pouvaient quitter les Montagnards à Turlac et remonter L'Ours, traversant les terres par le Nord. Ils pouvaient quitter les Montagnards à Corvecol pour remonter jusqu'à Sablevire, traversant les terres entre les monts. Ils pouvaient enfin accompagner la Délégation jusqu'à Castelcerf, et embarquer pour Castellonde.

Le déserteur avait son idée sur le meilleur chemin, mais laissait le choix - celui-ci et les autres - à Acuité. Elle était la boussole qui guidait leurs destins.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Dim 31 Déc - 14:50

Elle ne répondit pas tout de suite et il se retourna. Leurs regards se croisèrent avant qu'elle ne secoue la tête en signe de négation pour chacun de ses propos. Non elle n'avait pas froid, du moins pas au sens propre. Non elle ne voulait pas dormir bien qu'elle fut épuisée. Elle écouta ses murmures, elle écouta sa respiration et tous ses mensonges. Le plus dur était encore à faire contrairement à ce qu'il lui indiquait. Les retrouvailles avec son père, voilà bien ce qui serait le plus difficile dans ce voyage. Le vent, le froid, la fatigue et la faim n'étaient rien en comparaison.

Elle voulait quitter les Montagnards rapidement, peut-être pour profiter de la présence de Brun, peut-être parce qu'elle ne pouvait plus supporter ces mensonges supplémentaires envers eux.
Qu'il requiert son avis sur la route à suivre la surprit un moment. La géographie n'avait jamais été son fort, mais elle tâcha de se souvenir de ses cours d'antan.

- Peu m'importe, lâcha-t-elle doucement avant de se mettre à son tour sur le dos.
Le soulagement qu'il lui parle enfin était presque palpable.

Elle observa un moment le plafond pouilleux et précisa :
- Remonter l'Ours en cette période de l'année serait un peu compliqué, mais cela nous éviterait d'avoir à traverser tout le duché de Cerf.

De ses doigts fins, elle dessina dans l'air qui les surplombait une carte fictive comme pour mieux visualiser leur tracé. A son tour, elle tourna son visage vers lui pour avoir son avis.
Ils étaient si proches et à la fois si éloignés. Ceux qui avaient fini par s'apprivoiser semblaient être redevenus des étrangers.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 13:35

Acuité tourna vers lui deux yeux interrogateurs. Il hésita et leva deux doigts vers la carte impalpable qu'elle venait de tracer dans l’obscurité, esquissant le cour de la Cerf jusqu'à l'embouchure familière.

- Nous pourrions aussi descendre le fleuve jusqu'à Castelcerf et rejoindre Castellonde par la mer, proposa-t-il.
Ce serait peut-être le plus rapide, sans doute le plus confortable. Et en un sens, le plus sûr. Vainqueur n'était pas le seul danger qu'ils pouvaient croiser sur la route.

Ses doigts restaient suspendus comme un point d'interrogation. Il supposait que cette option n'allait pas lui plaire. Il ignorait quelles garanties elle avait contre le Roi, et si la proximité géographique la rendait plus vulnérable à la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 14:28

Acuité arbora un léger sourire en coin dans l'obscurité. Tous les deux en chemise, allongés sur le dos entrain de détailler un cheminement de voyage sur une carte invisible, cela pouvait prêter à sourire n'est-ce pas ? Si on lui avait prédit cette situation l'année passée, elle n'en aurait rien cru.
Mais beaucoup de choses s'étaient déroulées depuis l'année passée et elle devait laisser derrière elle ses regrets.
Il lui proposa naturellement un autre chemin et elle réfléchit un instant, les yeux rivés sur ce plafond. Pousser jusqu'à Castelcerf ne lui plaisait pas, prendre un bateau pour Castellonde non plus. Par Eda, elle n'avait jamais eu le pied marin.
Elle devait pourtant reconnaître que le chemin serait plus sûr, pas de bandits ni de voleurs de grands chemins. La fatigue pourrait s'effacer avec la douceur d'un trajet en bateau, Brun pensait pratique.
L'espace d'un instant, elle fut tentée de saisir ces doigts suspendus dans les airs qui semblaient être comme dans l'attente mais elle se ravisa. A la place, elle laissa tomber l'un des siens replié au dessus de sa tête et l'autre le poing sur sa poitrine.
Elle tourna son visage vers lui et hocha doucement la tête :

- C'est d'accord. Faisons comme ça.

Le laisser décider ne changeait rien pour elle et puis, depuis qu'ils s'étaient retrouvés, elle avait souvent pris les décisions pour eux. Ce n'était pas très juste, mais elle pensait mieux être encline à juger les ambitions de son père ou de Vainqueur que lui.
Brun était bien trop loyal, bien trop bon quelque part, pour imaginer ce dont ces deux Loinvoyant pouvaient être capable. N'avait-il pas été choqué par la demande de Vainqueur de lui faire tuer son propre enfant ?
Avec le recul, elle n'était finalement pas très surprise.
Elle hésita et sa bouche s'ouvrit avant de se refermer sans un son. Elle aurait voulu lui demander s'il était toujours en colère, s'il lui en voulait toujours mais n'osa pas. Alors elle garda le silence et se contenta de le regarder dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 18:13

Acuité se rangea à son avis sans même argumenter. Cela lui fit tout drôle. C'était une sensation agréable, mais... il n'était pas sûr lui-même de sa décision. Trop d'informations lui manquaient pour choisir en conscience. Il n'allait pas jouer leurs destins à la légère, pour le plaisir d'avoir raison.

Acuité lui faisait-elle pleinement confiance ? Il sonda ses yeux noirs. Elle voulut ajouter quelque chose. Elle doutait sans doute déjà.

- C'est un risque, concéda-t-il. Nous devrons rester à Bourg de Castelcerf le temps d'embarquer.
Parce qu'elle ne formulait pas les contre-arguments, il devait le faire lui-même.
- Quelles assurances as-tu que Vainqueur ne tentera rien contre nous ?

De l'échange d'Art, il avait su le minimum. Qu'Acuité l'avait libéré de l'emprise de Vainqueur. Que Vainqueur ne s'en prendrait pas à eux. Pourtant s'il réfléchissait à la manière tordue des assassins, c'est maintenant ou jamais que le Roi devait les éliminer, avant qu'ils ne se placent sous la protection de Glace. Glace ignorait que sa fille était vivante et mère. On ne pouvait déplorer la perte de ce qu'on ignorait posséder.

Vainqueur ne pouvait avoir d'yeux partout à Bourg de Castelcerf. Mais il en avait certainement plus qu'à Turlac ou à Corvecol.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 18:45

Brun semblait se rendre compte par lui-même que traverser Cerf et séjourner au bourg était un risque important. Pas une fois elle ne remit sa parole en doute, le laissant y réfléchir par lui-même. Elle se rangerait à sa décision. Il y avait plus important pour elle, comme par exemple savoir s'il resterait en Béarns avec eux ? Elle avait du mal à envisager qu'il accepte même si cette idée lui mettait du baume au coeur.
Hélas, comme pour beaucoup d'autres choses, elle conserva ses interrogations pour elle.
Elle croisa son regard inquisiteur mais ne détourna pas les yeux. Il était sérieux et souhaitait calculer leurs chances.
Aussi, elle haussa simplement les épaules et annonça :

- Je n'en ai aucune.

S'il avait bien voulu discuter avec elle depuis la séance d'Art il l'aurait su. C'était un peu dur de le lui signifier maintenant, alors elle poursuivit :

- Vainqueur m'a simplement dit qu'il avait cessé de t'espionner via l'art depuis la foret. Je lui ai alors dit que je t'avais fermé à l'Art avec ton accord.


Pour s'assurer qu'il comprenait bien ce dont il s'agissait, elle conclut :

- Il croit que tu n'es plus réceptif à la magie et que j'ai un plan pour mettre Espoir à l'abris, mais il ignore de quoi il s'agit. Pour faire simple, Vainqueur se croit actuellement aveugle nous concernant.

Un vrai coup de bluff qui avait rendu Vainqueur fou de rage. Quand à elle, ses murailles demeuraient pour l'instant infranchissable. Pourvu que cela dure.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 19:49

Brun faillit s'étrangler aux premières paroles d'Acuité. Il prit sur lui de l'écouter jusqu'au bout. Après quoi il s'assit dans le lit, regrettant de n'avoir pas pris une nouvelle bière.

Etait-ce ainsi qu'elle avait négocié avec Vainqueur au péril de sa vie ? Elle n'avait aucune garantie de leur sécurité, et elle ne l'avait même pas libéré. Vainqueur avait tenu parole, là-bas dans la forêt. Le Roi l'avait laissé seul. Il s'était inquiété pour rien. Toutes ces nuits de veille, pour rien. Toutes ces précautions, pour rien. Vainqueur n'avait pas besoin de venir les chercher ; Acuité les laissait se jeter tous seuls dans la gueule du loup !

- Mais il ne l'est pas, conclut-il entre ses dents. Et quel est ton plan ?
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 20:29

La réaction de Brun ne se fit pas attendre. Elle perçut ses paroles, murmurées entre ses dents. Il se redressa vivement, tendu et ses propos ne faisaient qu'appuyer le fait que pour l'instant ils avaient une longueur d'avance, tant que Vainqueur ne chercherait pas la petite bête, tant qu'il croyait ce que lui avait dit Acuité.
Piquée au vif par ce comportement qui l'accusait d'être la fautive de tout et de n'avoir pas su négocier quoique ce soit, elle se redressa à son tour. Avait-il déjà oublié qu'elle avait artisé par deux fois juste pour lui ? Avait-il oublié ce qu'elle faisait pour leur fils ? Elle ne rentrait pas en Béarns de gaieté de coeur, elle rentrait parce que Brun avait tout dévoilé à Vainqueur.

- Mais qu'est-ce que tu croyais ? lança-t-elle dans un murmure agacé. Que j'étais en position de négocier avec mon art perdue aux fins fonds des Montagnes ?

Elle secoua la tête, complètement abasourdie par son comportement. D'abord le mutisme, la colère et maintenant ça. Il remettait en cause tout ce qu'elle avait tenté ou fait. La colère enfla en elle comme une vague à marée haute et malgré la voix chuchotante, elle transparaissait dans ses propos.

- Je fais avec les moyens du bord c'est à dire pas grand chose. Et je te rappelle que ce n'est pas moi qui ai dévoilé à Vainqueur l'existence d'Espoir.

Se rendant compte de la dureté de ses propos, elle porta sa main à sa bouche.
- Pardon c'était mesquin....ce que je veux dire....c'est que je n'ai que peu de marge de manœuvre.

Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 21:33

Et quel est ton plan ?
Malgré son ton dubitatif, c'était une vraie question. Mais Acuité préféra prendre la mouche, se défendant contre des accusations qu'il n'avait pas formulées. Avait-elle envie de se battre, encore ? Le déserteur se retint de lui retourner que s'il avait révélé la vérité au Roi, ça n'était que parce que Shyrin, son amie écervelée, l'avait vendue d'abord.

Mais ça n'aurait pas aidé leur cause, au contraire. Ils ne pouvaient pas se déchirer alors que leur situation était si fragile, plus fragile qu'il ne le pensait. Le déserteur devait soutenir Acuité malgré - à cause de - ses choix inconsidérés, comme d'habitude. Peut-être que tel était son rôle. Prendre les pots cassés et essayer de les faire tenir dans ses mains. Qu'importaient les coupures tant que les tessons tenaient ensemble.

Et puis, elle s'était excusée.

Le déserteur ravala ses paroles acides. Il écouta Espoir respirer - une expiration, deux expirations, à moins que ce fussent les siennes - et reprit tout bas :
- Ne comprends tu pas ? Tu ne seras pas en sécurité tant que tu seras avec moi.
Pourquoi croyait-elle qu'il l'avait encouragée à partir avec l'autre ? Il s'était cru libre de l’œil de Vainqueur mais il ne l'était pas. Vainqueur pouvait douter à tout moment, et le voir, et voir où ils étaient. Alors le Roi n'aurait qu'à tendre la main pour les cueillir.

Devait-il les abandonner pour la suite de leur voyage ? Il ne serait pas difficile pour la mère et l'enfant de se laisser porter sur la Cerf en compagnie des Montagnards. L'embarquement pour Castellonde serait plus risqué. Une femme blonde et un nouveau-né en partance pour Béarns pouvaient-être facilement identifiés. Le déserteur réfléchit. Acuité pouvait se teindre les cheveux. Elle pouvait ramasser un gamin des rues pour le voyage... simulant une fausse famille comme avec lui, depuis des mois...

Ces astuces étaient pauvres, mais quel choix avait-il ? Il était hors de question qu'il les laisse poursuivre seuls par la route.

Sur la carte imaginaire, un troisième chemin se présenta à lui. Un chemin de brouillard. Il ne voyait pas où il mettait les pieds, pourtant c'était évident !
- Tu as dit à Vainqueur que tu m'avais fermé à l'Art, répéta-t-il.
Il la regarda avec intensité.
- Ferme-moi à l'Art.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 21:53

Alors c'était de cela qu'il s'agissait ? Il pensait être un danger pour elle, depuis tout ce temps il croyait que Vainqueur se servirait de lui pour l'atteindre elle. La lumière se fit dans ses souvenirs et certains éléments prirent une explication nouvelle. Son insistance pour la voir partir avec Kex n'avait peut-être pas pour seul but de la rejeter encore.
Elle aurait pu en rire ou bien en pleurer elle n'aurait su réellement le dire.
Brun semblait ne pas voir qui était réellement en danger et ce n'était pas elle. Espoir était le seul à être en danger, Espoir était une menace potentielle pour le trône de Cerf.
Quand bien même, si elle devait mourir pour que son fils vive, elle le ferait sans hésiter. Son regard se dirigea vers le berceau improvisé de son fils.

Ils semblaient tous deux dans une impasse silencieuse et puis, subitement, il rompit cette trêve et lui demanda de le fermer à l'Art.
Elle appréhendait la réaction qu'il allait avoir et avala sa salive avec difficulté. Par Eda il allait certainement hurler ou partir ou quoi d'autre ?

- J'ignore comment on fait...j'ai menti. Encore., avoua-t-elle à voix basse en regardant ses mains les doigts noués sur ses cuisses. J'aimerais te dire que je pourrais au mieux t'apprendre à dresser tes murailles mais...je le fais de manière naturelle, j'ai toujours voulu préserver mes secrets aux yeux du Clan.

Alors elle se laissa retomber sur le dos dans le lit pour mieux affronter la tempête qu'il allait certainement abattre sur elle. Elle avait envie de pleurer, de hurler et de frapper quelque chose, n'importe quoi. Pourquoi tout ne s'était pas déroulé comme convenu à l'origine ? A l'heure qu'il était, elle serait installée auprès du feu dans les Montagnes son fils dans les bras, elle lui aurait alors raconté l'histoire de cette jeune Duchesse, tombée amoureuse de celui qu'il ne fallait pas et qui avait tout risqué durant la Guerre, de son père si vaillant guerrier que le monde avait besoin de lui et que c'était à cause de cela qu'il ne pouvait le connaître. Brun n'aurait été qu'un doux souvenir, il aurait refait sa vie, enfermant à double tour l'image qu'il pouvait bien avoir d'elle, Vainqueur régnerait paisiblement et Shyrin se serait élevée en Cerf elle en avait le potentiel.

Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 22:28

Le troisième chemin se ferma brutalement.

Acuité sembla céder au découragement, glissant sur le lit. Lui, sentit une froide résolution l'envahir. Cela faisait des semaines que le déserteur se préparait à cela. La séparation survenait seulement plus tôt que prévu. Il aurait aimé pouvoir les accompagner jusqu'à Castellonde ; s'assurer qu'ils étaient en sécurité.

- Dans ce cas je partirai demain, trancha-t-il.
Ça n'était pas une sanction, juste une nécessité. Il refusait d'attirer sur eux le danger.
- Vous descendrez le fleuve comme nous avons dit. Ensuite il te faudra être plus maline qu'eux. Je sais que tu en es capable.

Rester au lit lui était pénible. Tout était fini.
Il redoutait l'attente qui suivrait, l'incertitude jusqu'à ce que la nouvelle parvienne jusqu'à lui, où qu'il soit : la petite Duchesse est vivante ! La petite Duchesse et son bâtard...
Si Glace choisissait de révéler la vérité. Si Glace ne les mettait pas au secret, comme son cousin avait voulu le faire. Le déserteur n'en était même pas certain.

- Ton père vous accueillera-t-il ? demanda-t-il, sentant la nuit et l'angoisse se refermer sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Lun 1 Jan - 22:46

Acuité sentit comme un bloc de glace se couler dans son estomac. Sa colère s'évapora subitement pour laisser place à de la stupéfaction d'abord puis de peur et de la peine. Une peur tangible d'être livrée à elle-même et une peine qu'il était bien le seul à pouvoir provoquer. Il les abandonnait, son fils et elle. Il les abandonnait. L'idée avait du mal à faire son chemin dans son esprit et une seule question demeurait. Pourquoi ?
Pourquoi avoir traversé les Duchés jusqu'aux Montagnes pour les retrouver, pourquoi les avoir protégé durant ces mois en veillant toutes les nuits, pourquoi avoir entamé un chemin de retour si au final, son seul but était de les abandonner ?

Sa peine sourde, sa nouvelle colère sourde et le sentiment d'avoir espéré encore en vain l'envahit entièrement. Elle n'était que plus brûlure vive, plaie ouverte et béante au point que même les larmes n'avaient pas leur place en elle.
Tremblante et terrorisée, elle se redressa vivement et quitta le lit. En chemise, les jambes nues et les cheveux en bataille, elle devait bien avoir piètre allure mais elle s'en moquait bien.
Elle fit quelques pas devant le montant de la couche et se tourna vers lui. Sans prévenir, elle le cogna sur l'épaule avant de le pousser fermement.

- Pourquoi tu fais ça ?! rugit-elle à voix basse en donnant un nouveau coup. Pourquoi ? Tu avais dit vouloir te racheter, est-ce comme cela que tu y parviens ? En nous abandonnant ? Pourquoi !! Réponds-moi, pourquoi avoir fait tout cela, depuis des mois...

De ses petits poings rageurs, elle frappa à nouveau son épaule ou son torse peu lui importait ce qu'elle avait sous la main. Elle avait plus que jamais envie de le détester et de le frapper car tous les paradoxes qui émanaient de lui, la rendait tout aussi déstabilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mar 2 Jan - 13:19

Acuité réagit avec violence, par les mots et les poings. Le déserteur ne s'attendait pas à ce qu'elle soit ainsi bouleversée. La peur sans doute. Mais elle s'était toujours si bien débrouillée sans lui ! Mieux sans lui. Malgré ses efforts, il ne lui avait apporté que des soucis. Il ne lui avait rendue la vie ni plus facile ni plus agréable. Sa présence ne lui avait apporté ni soulagement ni joie ; elle n'en avait pas montré. Alors pourquoi s'émouvoir ainsi ?

Pour endiguer ses coups désordonnés, et éviter qu'elle ne réveille Espoir, il la serra contre lui. Ses bras contraints entre leurs deux poitrines. Allait-elle encore l'envoyer au diable ?

- Calme-toi. Calme-toi, répéta-t-il jusqu'à ce qu'elle cesse de se débattre pour se libérer, essayer de le frapper, ou qu'en savait-il.
- Je ne vous abandonne pas. Je reviendrai quand vous serez en sécurité à Castellonde. Tout se passera bien. J'ai confiance en toi. Et si quelque chose tourne mal... tu n'auras qu'à m’appeler par l'Art, réalisa-t-il.
Il devait au moins être capable d'entendre !

Cette idée le rassura. Il n'aurait pas à attendre une improbable rumeur ! Quand ils seraient arrivés à Castellonde, Acuité n'aurait qu'à l'Artiser. Alors il les rejoindrai pour s'assurer que Glace les accueillait convenablement, elle et son fils.

Il déserra légèrement son étreinte et écarta ses cheveux fous. Il lui offrit son regard et son esprit comme un livre ouvert.
- Essaie, dit-il.
Pensées, souvenirs, tout bouillonnait à la surface. Les émotions, parmi d'autres, qu'elle suscitait chez lui. Exaspération. Culpabilité. Admiration. Confusion. Une amitié profonde, et un désir qui ne disait pas son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mar 2 Jan - 22:35

Acuité aurait hurlé si cela n'avait pas risqué de réveiller Espoir et toujours, elle le frappait sans s'arrêter, sans même se rendre compte qu'à la longue, elle aurait fini par avoir plus mal que lui.
Il l'enlaça et la serra contre lui, ce qui sur l'instant la fit redoubler d'efforts. Les bras emprisonnés contre son torse, elle ne pouvait plus bouger même en se débattant, il était bien plus fort qu'elle. Il lui demanda de se calmer, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle s’exécute. Le son de sa voix peut-être, calme malgré la situation ou bien les battements de son propre coeur cognant dans sa poitrine, eurent raison de son hystérie.
Elle s'apaisa lentement tandis qu'il lui assurait qu'il ne les abandonnait pas et qu'il reviendrait vers eux une fois à Castellonde.
Malgré tout son bon vouloir, elle avait du mal à y croire et se figea définitivement lorsqu'il lui assura qu'elle pourrait le prévenir par l'Art.
Elle était tellement stupéfaite que lorsqu'il desserra son étreinte elle ne bougea pas, ni même lorsqu'il dégagea les cheveux de son visage.

Ne venait-il pas de dire qu'il les quittait pour ne rien risquer avec l'Art et voilà qu'il lui demandait d'artiser.

- Je ne peux pas, s'entendit-elle répondre tout d'abord. C'est trop risqué.

Mais comme il lui offrait son regard résigné et sa proximité, elle n'eut pas à coeur de s'en détourner et décida de leur donner une chance. Il avait confiance en elle avait-il dit, elle devait lui montrer qu'il le pouvait.
Elle serra sa chemise entre ses doigts hésitants tout contre lui et fixa son regard dans le sien. Habituée aux flammes pour se concentrer, elle porta toute son attention sur ses rétines aussi sombres que les siennes en cette heure avancée de la nuit. Le temps sembla se suspendre pour elle et bientôt, elle bascula dans un autre monde. Elle le trouva rapidement, trop rapidement à son goût. Brun irradiait près du fleuve, comme l'étoile polaire en pleine nuit. Il n'avait aucune barrière, aucune muraille il se livrait entièrement.
Inquiète, Acuité chercha tout autour d'elle si d'autres avaient ressenti sa présence. Elle devait faire vite alors et se concentra un peu plus, cherchant à le joindre de la manière la plus discrète possible. A sa grande surprise, il semblait aussi tendre son esprit vers elle, essayait-il également ? C'était peut-être inconscient.

Elle tenta une première fois mais son appel trébucha et sans le vouloir, elle l'effleura trop fort faisant voler tout autours de lui des émotions, pensées et souvenirs.
Consciente de la nécessité de conserver son jardin secret l'ayant fait elle-même, elle fit son possible pour ne rien voir et ne rien ressentir. Mais Brun était comme un livre ouvert que l'on venait de faire tomber sur le sol, en le ramassant, on ne pouvait se voiler la face de certains de ces écrits.
La plupart demeuraient confus et diffus, mais il y avait beaucoup d'émotions dans l'ensemble, des émotions qu'elle ne pouvait et qu'elle ne voulait pas découvrir avec le sentiment de les lui voler.
Tout ceci n'appartenait qu'à lui même si elle s'y sentait liée.

Elle murmura son nom et s'éloigna jusqu'à regagner son propre corps.
Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle tremblait légèrement se sentant glacée jusqu'aux os alors qu'elle était en nage. Une goûte de sueur roula sur sa tempe avant de se fondre dans ses cheveux. Brun était toujours là, face à elle. La sensation était tellement étrange qu'elle ne sut en premier lieu comment réagir. Il était si proche physiquement alors qu'un battement de cil plus tôt, elle avait été au plus proche de son être et aurait pu tout savoir de lui.
Ses doigts étaient crispés, son regard flou et sa respiration lente, presque inaudible.

- Par Eda, dis moi que tu m'as entendu...
murmura-t-elle au bord de l'inconscience mis pourtant bien consciente de l'attraction entre eux.

Sans attendre de réponse, elle l'embrassa.


Dernière édition par Acuité Loinvoyant le Mer 3 Jan - 8:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mar 2 Jan - 23:47

Brun ne comprenait rien à l'Art. Quand elle dit non, il se fit une raison.
L'argument semblait logique. Pourtant c'était le seul moyen de garder un semblant de proximité. Sans magie, elle devrait se résoudre à le laisser partir par le corps et l'esprit.

Changeait-elle déjà d'avis ? Elle recommençait à s'agripper à lui, et ses yeux dans les siens s'agrandissaient. Le déserteur s'absorba dans ces yeux noirs. Littéralement. Il n'y eut plus que ces gouffres.

Il n'avait jamais Artisé. Il ne connaissait pas le fleuve, ni mêmes ses rives. Ce qu'il sentit fut indistinct. La vacuité des yeux noirs, puis quelque chose, une conscience heurtant la sienne comme une pierre noire du ciel - le heurtant, le fractionnant, le pénétrant un peu. Il était un, il était deux, il était tous ces morceaux éparpillés. Et puis un murmure, un soupir : son nom, et la solitude à nouveau.

Brun rouvrit ses yeux qui n'étaient pas fermés. Il était collé contre Acuité, il ré-apprivoisait les frontières de son corps et se remettait de cet orgasme violent et intrusif.

Oui, voulut-t-il répondre, déboussolé, mais alors elle l'embrassa. Il l'embrassa en retour, il ne savait plus où étaient ses lèvres et ses lèvres, sa langue et sa langue, son ventre et son ventre. Tout ça avait-il encore le moindre sens ?
Quelque part dans son esprit un morceau retrouva sa place, et il dit : Que fais-tu ? sans vraiment interrompre le baiser qui les liait.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mer 3 Jan - 13:20

Comme des braises sous la cendre, son corps ne demandait qu'à s'enflammer de nouveau. Les souvenirs physiques se firent plus violents déclenchant une vague électrique dans tout son être. Comme elle l'avait désiré et comme elle le désirait toujours malgré le temps et les épreuves passés.
Enhardit par son baiser, sa vigueur physique se raviva et la maintint dans la réalité. Après la communion de leur esprits, elle souhaitait celle de leurs corps, ne faire qu'un et se fondre l'un dans l'autre. Ce souvenir paraissait si loin et pourtant si vivant.
Ressentait-il ce qu'elle ressentait ? Son coeur sur le point d'exploser, sa respiration devenant haletante dans l'excitation de ses sens.
Sa bouche, ses mains et ses baisers, tout avait le goût du passé et du renouveau, le goût d'une histoire qu'elle voulait ne jamais se voir achevée.
Toute à ses émotions, elle faillit ne pas voir qu'il n'était pas entièrement revenu. Un souffle léger frappa ses muraille et comme elle venait tout juste de se lier à lui, elle le reconnut instantanément.
Brun était en danger, il irradiait toujours l'Art sans même s'en rendre compte, il artisait.
La peur qu'ils ne soient découvert la submergea et elle tenta de le camoufler au regard des potentiels autres, en dressant des murailles autours de eux deux, mais l'exercice s’avéra compliqué et puisait trop dans ses ressources.

Elle remonta ses mains le long de son torse, agrippa sa nuque un moment puis plaça fermement ses mains autours de son visage.

- Cesse...murmura-t-elle entre deux baisers. Reviens moi.

Comme il ne sembla pas réagir, elle persista contre ses lèvres.
- Reviens, je t'en supplie...reviens.

Et pour donner plus de poids à sa présence physique, pour inciter son esprit à se reformer dans son corps elle le fit basculer en arrière et le recouvrit de tout son être. Des lors, ses supplications reprirent, insistantes et douces à la fois, comme une prière pour le guider à travers les ténèbres du fleuve.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mer 3 Jan - 16:23

Acuité murmurait son nom, encore et encore. Soupirs ? Appels ? Tout était noir, tout était sensations, mais il ne savait plus si ces sensations étaient réelles ou imaginées. Il fut saisit d'un vertige et sentit un poids sur lui.

Acuité geignait, penchée au-dessus de lui. Etait-il mort ? Il ne se sentait pas mort. Il se sentait vivant, trop vivant. Dans le noir il n'avait qu'une envie, c'était d'être au-dessus d'elle comme elle était au-dessus de lui, retrouver par le corps l'extase de l'esprit.

Il roula sur elle. Il voulait qu'elle le sente comme il la sentait, mais la sentait-il ? Il sentait sa chaleur, sa chair humide, le goût de sa bouche et ses cheveux qui s'en mêlaient. Dans la sueur, dans la salive, dans les larmes il baignait comme dans le fleuve.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mer 3 Jan - 16:56

Elle l'appelait, encore et encore mais n'avait pas le sentiment que cela soit efficace. Elle ne perdait pas espoir cependant, bien que son esprit semble encore loin, son corps réagissait à ses baisers avec toujours plus d'ardeur. Quelque part au fond de lui, il devait vivre la même chose qu'elle avec autant d'intensité sinon plus.
Soudain, il la fit rouler sur le lit et se plaça au dessus d'elle. La surprise comme le choc, releva le bas de sa chemise tandis qu'elle s'enfonçait dans le matelas de fortune, dégageant ses cuisses et un coté de sa hanche.
Elle n'avait plus qu'une envie et cette envie lui brûlait les reins dans une attente insoutenable. Elle sentait tout autant qu'il irradiait de désir à son encontre et il ne faisait rien pour cacher cela, bien au contraire. Ses doigts remontèrent sous sa chemise, caressèrent son dos en suivant les lignes de ses muscles qui roulaient sous ses mains.
Il lui suffisait de s'abandonner, complètement et de vivre à nouveau le plaisir de partager une extase commune. Quelque chose pourtant la retenait, comme un grain de sable dans les rouage d'une horloge. Un goût salé vint se mêler à leurs baisers et elle ouvrit les yeux, intriguée. D'une main, elle toucha son visage, nota les larmes et fut prise de panique. Était-il vraiment là ? Était-il revenu ? Etait-il pleinement conscient de ce qu'ils étaient entrain de faire ?

Ses mains encadrèrent son visage et entre plusieurs baisers, elle l'appela de nouveau. Par Eda qu'avaient-ils fait ? L'avait-elle perdu à nouveau ?
Elle se mit à pleurer vraiment et l'incita à tout arrêter. Il semblait ne pas l'entendre alors elle agrippa sa chemise, l'appela un peu plus fort et pour finir le gifla.
Là, elle planta son regard dans le sien. Le temps sembla se figer et elle le vit battre des paupières, une fois puis deux. Était-il revenu ?
Haletante, elle le garda ainsi, visage entre ses mains, yeux dans les yeux jusqu'à ce qu'il lui parle et lui assure qu'il était bien là.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mer 3 Jan - 17:32

Dans le noir, des soupirs devinrent des cris. A l'impact, Brun ouvrit ses yeux qui n'étaient pas fermés, et regarda la réalité moduler. Il vit le visage d'Acuité, précis, blême et mouillé. Ses yeux n'étaient plus des gouffres. Sa bouche ne l'embrassait plus, mais lui demandait s'il était là.

Là ? Bien sûr qu'il était là. Pourtant il était surpris par la fraîcheur de la pièce, par les larmes qui tombaient de ses joues à lui, par l'inquiétude qui sourdait de ses yeux à elle. Tout était moins noir, moins profond, moins sensuel, moins vrai. Etait-ce la réalité ? Où était-il parti ?

Il se souvint de sa décision et de leurs échanges. Acuité devait juste l'appeler par l'Art. Au lieu de ça elle pleurait demi-nue devant lui.

Il ne lui demanda pas ce qu'il s'était passé. Il se souvenait de tout. Mais avant, il n'y avait pas la honte. Avant, il n'y avait pas la douleur de sa tempe, plus forte que celle de son entrejambe. Le désir était encore là mais le déserteur réalisait seulement à présent à quel point il était déplacé.

Après quelques mots qu'il voulut rassurants, Brun se dégagea doucement des mains d'Acuité et, par pudeur, rabattit les draps sur lui. Il s'en servit aussi pour essuyer ses larmes qu'il ne s'expliquait pas. Fort heureusement celles d'Acuité avaient cessé de couler.

Il devait avoir l'air fou. Par El, était-il possible d'être aussi mauvais ?! Il avait mis sa famille en danger, encore, et il avait failli la souiller, encore. Il l'aurait fait si elle ne l'avait pas arrêté. Il en avait encore envie. De cela il ne pouvait plus se voiler la face. Il la désirait et il suffisait de la moindre altération de conscience - l'alcool, l'Art ou que savait-il - pour qu'il veuille la prendre au mépris de toutes les lois humaines. Vraiment, il ne se reconnaissait plus. Le reconnaissait-elle ?

Le déserteur n'osait plus bouger à moins que ce soit pour partir, là, tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mer 3 Jan - 19:40

Enfin Brun réagit, le soulagement fut instantané chez Acuité. Elle s'apaisa, lui laissa le temps de se rendre compte que la réalité l'avait rattrapé, que le fleuve était loin désormais.
Il cligna des yeux plusieurs fois et bafouilla quelques paroles rassurantes avant de se dégager d'entre ses mains. Assis à une longueur de bras d'elle, il lui tournait le dos et semblait en proie à une grand abattement. La douleur peut-être ou la culpabilité, à moins que comme elle, la frustration ne soit trop grande pour lui donner un mot.
Elle se redressa à son tour, observa les lignes de son dos voûté, de ses cheveux hirsutes et se mordit la lèvre inférieure. A ses lèvres déjà manquait le goût de ses baisers.
Avec douceur elle franchit la distance qui les séparait et se dressa à genoux contre son dos. Elle l'enlaça simplement et posa sa tête entre son épaule et son cou.
Elle aurait souhaité l'embrasser, goûter sa peau à nouveau juste là dans le creux, mais ne put s'y résoudre, il paraissait si déstabilisée qu'elle crut que le moindre faux pas venant d'elle ferait éclater leur intimité nouvelle.

- Je crois qu'il vaut mieux éviter d'artiser. Je ne veux pas te perdre.

Elle le serra un peu plus dans ses bras pour appuyer ses propos et aussi pour mieux appréhender un des vertiges auxquels elle s'était habituée.
- Tu as mal ?

Elle ne connaissait que trop bien la migraine qui suivait une séance d'Art et malheureusement pour lui, elle n'avait aucun remède à lui proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mer 3 Jan - 20:27

Brun secoua la tête. Mais ça ne servait plus à rien de mentir. Acuité avait puisé la vérité à la source. Qu'avait-elle lu dans son esprit ? Le déserteur l'ignorait mais ça ne lui faisait pas peur. Il n'avait plus rien à cacher. Elle avait déjà vu le pire, ou presque, dans cet affreux rêve d'Art qu'il lui avait imposé. Après ça, il se demandait comment elle pouvait accepter ses baisers.

Car elle les avait acceptés, n'est-ce pas ? Acceptés, nourris, et initiés. Là encore, elle enlaçait ses épaules. Voulait-elle ce qu'il y avait de pire en lui ? L'homme intègre qu'il s'astreignait à être ne l'intéressait pas. Elle voulait l'animal bête et brutal. Un choix aussi insensé que le reste de ses décisions.

Pourtant c'était elle qui leur avait évité la catastrophe cette nuit.

- Un peu, avoua-t-il.
La migraine lui serrait le crâne mais ça n'avait rien d'intolérable. Le déserteur avait connu pire, à commencer par la honte qui lui serrait la gorge.
- Est-ce toujours ainsi ? demanda-t-il, osant enfin affronter son regard.
Merveilleux, terrifiant, violent, harmonieux.
Dangereux. Ne pouvaient-ils simplement se parler sans qu'on les entende ?

- Nous a-t-on entendu ?
Il lui semblait que si Vainqueur était intervenu, il l'aurait senti. Mais le déserteur n'était plus sûr que d'une chose : demain, le soleil se lèverait sans lui.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Mer 3 Jan - 20:56

Elle le savait déboussolé pour avoir vécu tant de fois les mêmes sensations. Elle savait ce qu'il vivait à cet instant précis. Il lui demanda alors si l'Art provoquait toujours ce genre de sensation puis si Vainqueur avait pu entendre ce qu'il s'était passé.
Elle se voulut rassurante et changea de position pour venir s’asseoir à côté de lui. Là, elle caressa sa tempe du bout des doigts et lui expliqua en soutenant son regard :
- L'Art exerce une attraction séduisante sur quiconque s'y emploie, des Artiseurs confirmés peuvent peiner à l'ignorer. Tu n'as rien à te reprocher.

Un sourire tendre se dessina sur ses lèvres, elle souhaitait tellement l'apaiser.
- Je ne pense pas qu'on nous ai entendu, j'ai usé de toutes mes forces pour étendre mes murailles autour de toi, j'ignore si cela a fonctionné...je pense que oui, sinon on t'aurait déjà contacté. Tu étais comme un phare dans la nuit...oh...et pardon pour la gifle. J'ai paniqué.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1653
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   Jeu 4 Jan - 0:04

Acuité vint sagement s'assoir à côté de lui. Le déserteur en fut soulagé ainsi que de son désir qui commençait à le quitter. Alors que la vie et l'Art refluaient en lui, il écouta les paroles d'Acuité et hocha la tête, l'air préoccupé.

Il savait, tout ça. Il avait entendu Vainqueur en parler. Mais le savoir et le vivre, c'était complètement différent. Avait-il été "attiré" ? S'était-il "perdu" ? Il ne voyait pas les choses ainsi. Elle l'avait percuté et il s'était éparpillé. Il ne s'était pas ré-assemblé tout de suite. Son esprit était plus libre sans certains morceaux. Avait-ce été sa faiblesse ? Comment aurait-il pu ne rien se reprocher ? Il avait failli reproduire deux fois la même erreur.

Il attrapa sa main et répondit :
- Tu n'as pas à t'excuser. C'est moi.
Le déserteur s’absorba dans la contemplation de l'obscurité, et reprit, déterminé :
- Demain vous descendrez le fleuve avec les Montagnards. Tu ne seras pas seule. Promets-moi...
D'un doigt sur sa bouche, il interrompit ses mots parasites.
- Promets-moi que tu seras prudente... et que tu m’appelleras par l'Art une fois que vous serez en sécurité à Castellonde.

Il ne la lâcherait pas tant qu'il n'aurait pas eu sa parole. Même après ça, il savait que ce serait difficile de la laisser filer, une nouvelle fois.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur la route II [avril 11 - PV Acuité]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Flashback
-