AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Sam 15 Nov - 19:06

Ils se déshabillèrent mutuellement. Chiara le débarrassa rapidement de ses vêtements, lui-même lui enleva avec précaution sa robe fluide comme une chrysalide. Elle se retrouva en corset comme il y a plusieurs mois, à Castelcerf. Mais cette fois il prit le temps de défaire, dans son dos, l'implacable laçage...

Ce qu'il révéla le laissa sans voix. Il avait déjà senti, sous ses doigts, les sillons sur la nuque de Chiara. Mais son corps nu révélait des cicatrices d'une toute autre ampleur...
- Qu'est-ce que c'est ? demanda-t-il, ne sachant trop comment réagir.
C'était comme trouver une blessure cachée sous les écailles de sa sirène...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Sam 15 Nov - 20:32

Les étoffes glissaient, les caresses se succédaient et peu à peu, le coeur de Chiara s'était mis à battre follement. Sous ses doigts, elle sentait le grain de la peau de Vaillant qui lui embrasait les sens. Enfin il fut nu et il ne lui resta plus que son corset et sa chemise à retirer. Il la délaça alors, avec une patience dont ni l'un ni l'autre n'avait su faire preuve la dernière fois, la chemise glissa et elle se trouva entièrement nue, elle aussi.

Le moment était venu d'accorder une confiance nouvelle à son amant. Pour la première fois depuis son mariage, elle se trouvait en position de devoir expliquer qui elle était et ce qu'étaient les marques sur son corps. Elle se rendait vulnérable, elle se mettait en danger pour lui. Mais maintenant qu'elle avait fait son choix, elle ne voulait plus reculer.

La Duchesse se rassit donc sagement sur les coussins en tournant le dos à Vaillant et ramena ses longues boucles rousses par dessus son épaule pour lui laisser tout loisir d'observer ou de toucher les motifs étranges qui ornaient son dos et y dessinaient des reliefs. On aurait presque pu croire à un motif végétal mais c'était en fait un entrelacs complexe d'arabesques gracieuses.

- Tu peux toucher, si tu veux, ça ne me fait pas mal, commença-t-elle doucement.

Elle réfléchit quelques instants, se demandant quel effet pouvaient bien produire les motifs pour qui en voyait de semblables pour la première fois. Mais ils faisaient partie d'elle depuis si longtemps que c'était difficile à imaginer.

- Si tu trouves ça trop laid, je peux garder ma chemise, poursuivit-elle alors, indulgente mais une pointe de déception perçant dans sa voix.

Elle avait accepté depuis longtemps cette sorte de difformité, elle avait même appris à l'aimer comme une particularité qui la rendait unique. Elle ne pouvait pas s'en défaire en tout cas, et ça racontait une partie de son histoire. Elle espérait sincèrement que Vaillant n'en serait pas dégouté d'elle. En attendant, elle lui devait au moins une explication.

- Je n'ai pas grandi dans les Duchés, murmura-t-elle donc, glacée à l'idée qu'il la rejette ou la dénonce. Là d'où je viens, on fait ça à certaines filles.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Dim 16 Nov - 11:41

- Non, répondit fermement Vaillant, pourtant il ne pouvait pas prétendre apprécier ce qu'il avait découvert.

Le motif était gracieux, mais la chair était meurtrie, et il avait presque mal à la regarder. La chair de femme devait être intacte, immaculée. Cela lui rappelait les tatouages barbares que les Chalcédiens imprimaient sur le visage de leurs esclaves. Il détesta instantanément ceux qui lui avaient fait cela.

Ne voulant pas laisser percer sa répugnance, puisqu'il voyait que cela la peinait, il attira Chiara sur ses genoux et tâcha d'oublier. Face à elle, il ne voyait plus ses marques, mais il les sentait au bout de ses doigts et sentait monter en lui la curiosité.

Une Duchesse qui ne venait pas des Duchés ? Une Duchesse bien lisse qui était gravée comme "certaines filles". Il ne la connaissait pas du tout.

- D'où viens-tu, alors ? murmura-t-il en mêlant questions et caresses, hésitant sur qui rassasier en premier : son désir ou sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Dim 16 Nov - 12:48

Si Chiara perçut l'hésitation de Vaillant ou sa répugnance, elle n'en laissa rien voir. Il l'attira sur ses genoux et le reste eut soudain moins d'importance. Pourtant le temps était venu de faire de grandes révélations qui changeraient peut-être tout entre eux. Elle se détestait de devoir ainsi gâcher leur première véritable nuit d'amour, elle détestait brusquement tous ces secrets qu'elle avait pourtant entretenus si soigneusement au cours des années. Mais elle ne pouvait décemment pas entraîner le jeune homme dans une aventure si dangereuse sans au moins lui accorder sa pleine confiance et lui révéler toute la vérité à son sujet. La position dans laquelle elle le placerait alors était détestable mais elle ne se sentait pas capable de lui cacher une chose si grave alors qu'ils avaient déjà traversé tant de choses pour en arriver là.

- Une fois que je t'aurai tout dit, tu sauras pourquoi j'étais aussi terrifiée de m'abandonner à notre liaison... Et tu tiendras ma vie entre tes mains, tu pourras me détruire d'un seul mot bien placé, expliqua-t-elle en douceur alors qu'il l'entourait de ses bras.

Plutôt que de se caler contre lui comme une gamine, elle choisit de lui faire face, glissant ses genoux de chaque côté des siens et enroulant ses bras autour de son cou. Il n'était plus question de montrer sa peur, d'hésiter ou de tempérer. Les doigts glissés dans ses cheveux dorés, elle lui vola d'abord un baiser, voluptueux et sensuel, de ceux qui allumaient un brasier dans son corps. Le front contre le sien, tout son corps pressés contre le sien, même, elle sourit alors bravement et lui raconta l'un de ses pires secrets sans ciller, parce qu'elle lui accordait réellement sa confiance et son amour sans restriction.

- Je suis née en Chalcèdes. J'en ai fui dès que je l'ai pu mais le chemin a été long et douloureux. Ce n'est qu'à l'adolescence que j'ai réussi à passer la frontière pour devenir quelqu'un d'autre.

Il ne lui restait qu'à attendre son verdict. Avec la guerre en cours, il pouvait la haïr instantanément, la dénoncer même et provoquer sa chute, voire sa mort. Il pouvait aussi être simplement écoeuré qu'elle soit née chalcédienne et la rejeter pour cela, ce qui ne serait pas moins douloureux. Il pouvait enfin comprendre une importante facette de sa personnalité : bien que née dans cette contrée de sauvages, elle s'était sentie dès l'enfance attirée par les duchés et avait oeuvré avec volonté et détermination pour atteindre son but. Jamais elle ne s'était sentie chalcédienne, jamais elle n'avait été à sa place là-bas. Mais certains ne lui pardonneraient pas son sang, elle le savait parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Dim 16 Nov - 16:55

Vaillant tombait des nues. Mais elle l'était aussi, nue contre lui, et il avait du mal à se concentrer sur ses révélations. A vrai dire, il préférait ne pas y penser. Ce que cela soulevait en lui était trop compliqué.

Il y avait la répugnance, la sensation d'avoir été trompé. Il avait désiré la Duchesse de Rippon, noble et racée. Il se retrouvait avec une Chalcédienne, une ennemie au dos gravé.
Il y avait aussi l'attrait du danger, l'imaginaire collectif de ces étrangères lascives, l’admiration, enfin, pour la position à laquelle elle avait su s'élever, la fierté, de s'être vu confier un tel secret.
Et par-dessus tout, son désir qu'elle soit juste une femme, une femme dont il pouvait balayer l'origine pour dévorer le corps, une femme qui s'offrait à lui avec tant de générosité.

Il n'aurait jamais pu croire posséder un jour la Duchesse de Rippon, tout comme il n'aurait jamais pu croire que la Duchesse de Rippon soit Chalcédienne. Mais au diable les croyances, ils avaient bien mieux à faire !

- C'est incroyable... murmura-t-il, et ce faisant, il l'attrapa par la taille et la jucha sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Dim 16 Nov - 17:26

Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Dim 16 Nov - 18:16

Entre la jouissance, la douleur et les révélations de Chiara, qui en demandait toujours plus, Vaillant avait du mal à garder son esprit en un seul morceau. Ses murailles tinrent bon, puis commencèrent à se fissurer et il précipita l'issue de leurs ébats.

Il aurait préféré prendre davantage son temps, lire sur son visage la certitude du plaisir et découvrir ses recoins les plus intimes, mais leurs ébats avaient gagné en intensité ce qu'ils avaient perdu en durée. C'était peut-être mieux ainsi, et il se plaisait à penser qu'ils auraient d'autres occasions de s'explorer. Le belvédère deviendrait-il le temple de leurs plaisirs ? C'était une idée folle, mais tout lui paraissait fou ce soir-là.

Il resta en elle sans songer aux conséquences, car un homme ne pense pas à ces choses là. Leurs respirations étaient pareillement chamboulées, et ils luisaient comme des animaux. Il rit et détacha des lèvres de Chiara les mèches rousses qui y étaient collées. Elles bouclaient sur son front et il les arrangea à sa convenance, comme autant de petites vagues.

- Ma Chalcédienne... murmura-t-il avec tendresse, puis il l'embrassa derrière l'oreille et se retira.

Il avait faim, maintenant, et se mit sans gêne à ouvrir les rares placards de la pièce. Il y trouva une bouteille de la fameuse eau-de-vie des Fructurive, se jeta à nouveau sur les coussins, ce qui fit rebondir légèrement le corps de Chiara, l'ouvrit avec les dents et prit une gorgée à même le goulot. Il n'avait pas trouvé de verres, il n'avait pas pris la peine de chercher.

Taquin, il en versa dans son adorable nombril, rit encore, prit une seconde gorgée et oublia de lui en proposer. Puis il la fixa avec une douce intensité, et dit :
- Il va falloir tout me raconter...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Dim 16 Nov - 19:42

Pas un instant Chiara n'envisagea qu'ils puissent concevoir un enfant. Elle avait eu tant de peine à avoir Sérénité et Songe en vingt ans de mariage et d'innombrables fausses couches, qu'il ne lui vint pas à l'esprit que leur union puisse porter ses fruits. Aussi se délecta-t-elle particulièrement de l'abandon total de Vaillant entre ses bras, au creux de ses reins. Il était à elle et elle à lui, rien ne changerait ça.

Riant avec lui, elle le laissa arranger à sa guise ses cheveux cuivrés en désordre alors que leur revenait le souffle n même temps que la parole et le sens de la légèreté. Elle aurait du s'offusquer qu'il l'appelle sa chalcédienne, quand bien même c'était la stricte vérité, mais il l'avait dit avec tant de tendresse dans la voix qu'elle laissa échapper un souffle amusé juste avant de protester avec une moue boudeuse.

- Ne m'appelle pas comme ça... J'ai trop lutté pour laisser tout ça loin derrière moi...

L'amour l'avait visiblement empli d'énergie car à peine eut-il défait leur étreinte qu'il bondit à la recherche de vin ou de nourriture. Il dénicha un flacon aux armes de sa famille et elle en ri de nouveau avec légèreté.

- C'est comme si ton instinct te disait où trouver les bouteilles de chez toi...

Cette scène surréaliste lui offrait tout ce qu'elle avait désiré si fort réalisa-t-elle brutalement au point que son coeur manqua un battement. La légèreté, l'amour, les rires et l'oubli du monde. C'était ce qu'elle souhaitait vraiment et c'était stupéfiant pour elle. Refusant de s'attarder sur cette pensée pourtant, elle sourit largement, accueillant les facéties de son amant avec autant de rires cristallins. Il était beau, jeune, fougueux et il était à elle, c'était un instant de grâce pure.

- Je te dirai tout ce que tu voudras pourvu que tu me donnes un peu de cette eau-de-vie que tu gardes jalousement, se moqua-t-elle gentiment.

Redressée sur un coude, elle tendit l'autre main vers le flacon, une goutte s'échappant alors de son nombril pour dessiner un trait luisant sur la peau diaphane de son ventre. Sa soif étanchée, elle se rallongea sur les coussins aux côtés du jeune homme. Un bras calé au-dessus de sa tête, elle laissa son autre main glisser lentement sur la peau lisse et tendue du torse de Vaillant, émerveillée de le sentir frémir sous ses doigts.

- Je n'ai pas besoin de te dire que tu ne dois jamais révéler ce secret à personne. Tu es assez intelligent pour voir quelles conséquences désastreuses aurait pareille révélation. Je serais perdue, et Rippon également, souligna-t-elle.

Elle lui faisait réellement confiance de ce point de vue, il ne pouvait plus en douter, pas plus que de son amour sincère. Ses doigts avaient frôlé l'aine et effleuraient à présent la cuisse musclée du jeune homme.

- As-tu mal ? S'inquiéta-t-elle soudain, mortifiée de ne pas y avoir songé pendant leurs ébats. Y'a-t-il des positions qui te sont plus confortables que d'autres ?

Sur ces derniers mots, elle avait relevé les yeux vers les siens, mutine et toujours brûlante de désir pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mar 18 Nov - 12:12

Vaillant tendit la bouteille à Chiara avec un sourire étonné : il n'aurait pas pensé qu'elle boive de l'eau-de-vie, et encore moins au goulot. Mais il n'en était plus à une surprise prêt, et il la regarda faire, avant de se concentrer sur son nombril, ramenant du bout du doigt les gouttelettes qui s'en échappaient. Chiara était si svelte qu'il était difficile d'imaginer qu'elle avait été mère, et c'était tant mieux : dans les circonstances présentes, il préférait ne pas y penser.

Elle lui fit un laïus sur le silence qu'il fallait garder sur son secret, et Vaillant écouta distraitement. Effectivement, il n'était pas stupide, il comprenait la portée d'une telle révélation. Il se demandait d'ailleurs pourquoi elle s'était ainsi livrée. Il avait eu son corps et il avait eu la vérité : deux raisons de la perdre s'il le désirait. Elle venait de le rendre bien plus puissant qu'auparavant.

Parcourant son corps, elle l'interrogea sur ses douleurs. Parler d'amour ne le gênait pas, mais parler de son infirmité si ; elle avait dû s'en apercevoir dès leur première rencontre. Il intercepta sa main et susurra :
- Ne change pas de sujet...
Le mouvement lui était toujours douloureux, quoique moins vivement. Il n'y a qu'immobile que la douleur le délaissait, mais il n'allait rester sous elle indéfiniment. En amour comme dans la vie, il aimait se sentir maître de la situation.

- Comment une petite Chalcédienne est-elle devenue Duchesse de Rippon ? insista-t-il avec désinvolture, ses doigts mêlés aux siens.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mar 18 Nov - 13:51

A voir la mine de Vaillant quand il se penchait ainsi sur elle, Chiara ne regrettait pas une seconde de s'être offerte à lui ni de lui avoir avoué son secret. Il avait cette lueur dans les yeux, celle des hommes faits qui ont vaincu, certains de leur pouvoir et de leur puissance. Il avait cet air dominateur et sûr de lui qui la faisait se sentir petite, vulnérable et en même temps investie d'un pouvoir sensuel inégalable. Il lui plaisait au-delà de toute raison quand il était comme ça. Elle fondait littéralement devant lui. Elle le laissa donc revenir au sujet qui le préoccupait, lui abandonnant bien volontiers sa main et s'offrant à ses jeux et ses caresses. Il en voulait plus et elle le lui donnerait.

- J'ai toujours pensé que le Destin avait fait une erreur en me faisant naître chez ces gens insipides et inutiles. Je ne leur ressemblait pas, ni par les traits, ni par l'esprit. Alors je suis partie quand j'avais une dizaine d'années environ.

De sa main libre, elle vint effleurer le visage aux traits rudes et pourtant émouvants de son amant. Elle était émerveillée qu'ils en soient arrivés à ce degré d'intimité et de bonheur après tout ce qu'ils avaient du faire pour en arriver là.

- Je suis partie sans me retourner. Je savais que j'avais un destin bien plus grand, je savais que je n'étais pas réellement chalcédienne, qu'autre chose m'attendait. Je me suis donné les moyens de mes ambitions en somme...

Il allait vouloir tout savoir c'était certain, mais tout cela aurait un prix. En échange, il devrait révéler plus de choses sur lui et accepter de s'ouvrir lui aussi, même si ça devait prendre du temps. Il faudrait bien qu'il accepte de parler de sa blessure un jour, de son infirmité, de ce qu'il ressentait et de son avenir aussi. Ils avaient tant de choses à vivre et à partager qu'elle en était délicieusement étourdie.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mar 18 Nov - 22:03

Les paroles de la Duchesse manquaient cruellement de modestie, mais elle était franche et cela ne choqua pas Vaillant. Elle n’avait pas besoin de le persuader que certains êtres humains valaient plus que d’autres, par leur naissance ou leur caractère. Les deux étaient souvent liés, mais pas dans le cas de Chiara.
 
Il avait du mal à croire que la femme hautaine et magnifique qui se trouvait devant lui venait de quelque trou terreux de ce pays barbare. Son sang était plus brun que bleu, pourtant c’était impossible à voir à travers sa peau diaphane. Il en était déçu, et admiratif à la fois : cela ne l’avait pas empêchée de grimper jusque là. Elle était partie de plus bas pour monter plus haut, et il sentit même une pointe de jalousie.
 
Ses derniers mots achevèrent de l’agacer. Il se sentait à la fois supérieur et rabaissé. Que devait-il comprendre ? Que lui-même, comme tout le reste des mortels, ne s’étaient pas « donné le moyens de leurs ambitions » ? Qu’ils restaient là à espérer, à ne rien faire pour changer leur destinée ? Cela ressemblait cruellement à sa situation actuelle. Coincé à Castelorme en attendant qu’on veuille bien reconnaître son utilité. Comme un soldat en sucre dont on pouvait aisément se passer, un esprit pas tout à fait formé.
 
- Ainsi, à dix printemps tu régentais déjà ton monde ? dit-il avec ironie. Mais dis-moi… as-tu séduit Raki parce que tu l’aimais, ou parce qu’il était Duc ?
Car il n’y avait qu’une raison acceptable à son irritante ascension sociale. Le pouvoir d’attraction de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mar 18 Nov - 22:52

Agacée par l'ironie mordante avec laquelle il accueillait ses confidences, Chiara se redressa pour lui tourner le dos. Ce dos qui avait été le point de départ de tout ceci et qui le dégoutait visiblement. Tant pis pour lui, si elle ne lui convenait pas telle qu'elle était, elle retournerait auprès de ce mari dont il ne cessait de se plaindre. Elle se rendait bien compte elle-même que son esprit noircissait le tableau à cause des angoisses qui lui vrillaient le coeur, mais elle n'arrivait pas à se raisonner. Pas quand Vaillant se montrait aussi dédaigneux alors qu'elle remettait littéralement sa vie entre ses mains.

- Pourquoi poses-tu des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses ?

Elle se leva et vint s'appuyer de l'épaule à une colonne, le regard tourné vers l'extérieur, vers l'horizon, la mer et l'avenir.

- Quand on demande la vérité, Vaillant, il faut être prêt à l'assumer. Es-tu prêt à entendre que je me suis mariée par ambition mais que j'ai aimé Raki tout de suite ? Es-tu prêt à comprendre que je suis tombée amoureuse deux fois au cours de ma vie ?

Elle se tourna vers lui, s'adossant à la colonne de marbre, baignée par la lumière argentée de la lune qui nimbait le belvédère d'une atmosphère magique et romantique encore quelques instants plus tôt.

- À dix ans, je ne régentait pas mon monde, je le fuyais, parce que je n'avais pas d'autre choix.

Son corps souple et pâle s'étira un instant, puis elle se détendit à nouveau et fouilla les recoins et les cachettes à la recherche de chandelles et de friandises à grignoter.

- J'ai élevé la noblesse au rang d'art de vivre, je ne vais pas faire semblant d'être modeste pour ménager ta susceptibilité. Soit tu es prêt à assumer une femme comme moi : ambitieuse, fière, orgueilleuse même, mais amoureuse et pleine d'admiration pour toi...

Elle revint s'agenouiller à ses côtés dans les coussins et alluma une bougie qu'elle plaça dans un chandelier.

- Soit tu peux me quitter, me briser le coeur et me détruire.

Deuxième bougie, même chandelier.

- Le choix t'appartient, Vaillant. C'est ton tour de laisser tes peurs et tes rancoeurs derrière toi.

Elle alluma une troisième chandelle qui rejoignit ses soeurs, puis posa sagement ses mains sur ses genoux et attendit qu'il se décide. Elle l'avait choisi, lui, elle avait fait taire ses angoisses, surmonté ses peurs et tous les dangers pour lui. Pouvait-il se montrer à la hauteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mer 19 Nov - 13:24

Chiara lui tourna le dos, révélant ses scarifications. Vaillant eut un frisson, mais à présent qu'il en avait la signification, cela le choquait moins qu'avant. Sans doute finirait-il par s'y habituer, voire les apprécier. Il était sûr que Raki en connaissait par cœur le tracé...

Il ne savait trop ce qu'il préférait : qu'elle ait épousé l'homme par ambition ou par amour. Peut-être l'ambition était ce qu'il pouvait le mieux comprendre, même si cela la rendait plus redoutable encore. L'amour... l'amour pouvait être multiple, il le savait sans l'avoir vécu. Mais pour une femme, cela le consternait.

Mais avait-il le choix ?

Chiara revint s'assoir à côté de lui. Ses cheveux roux flamboyaient à la lumière des bougies. Il la contempla un instant, posant une main pacificatrice sur la sienne. Elle n'était pas parfaite, à la fois pas assez et trop bien pour lui. Il devrait bien s'en satisfaire, puisqu'il ne voulait ni la quitter ni la détruire.

C'était tout ou rien, était-ce le message qu'elle voulait lui faire passer ? C'était à prendre ou à laisser, et il n'hésita pas une seconde. Mais il n'était pas si facile de balayer ses peurs et ses rancœurs...

- Ai-je vraiment le choix ? murmura-t-il, en écho à ses pensées. On ne dit pas non à une femme comme toi...
Il sourit, charmeur. Puis se rallongea et contempla les étoiles. Un soupir lui échappa.
- Mais que deviendrai-je quand il reviendra ?
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mer 19 Nov - 13:50

La main de Vaillant vint couvrir l'une des siennes quelques instants et Chiara sentit sa chaleur remonter le long de son bras, se répandre en elle comme une douce caresse. Il l'apaisait après avoir mis le feu. La justesse de leur relation, de leurs sentiments, lui apparut et elle n'en fut que plus peinée de la situation dans laquelle ils se trouvaient, dans laquelle elle l'avait entrainé, car elle prenait tout le blâme sur elle dans son esprit.

Jamais elle ne serait à lui seul. Ils le savaient tous les deux. En se rallongeant, il posa la question attendue et redoutée à la fois. La duchesse baissa les yeux un moment, puis s'allongea à son tour pour rejoindre son amant. Calée contre son flanc, une main sagement posée sur son torse, elle posa sa tête au creux de son épaule après avoir frôlé sa peau d'un baiser léger et tendre.

- Tu deviendras ce que bon te semble. Je serai toujours à toi mais je ne pourrai pas passer mes nuits dans ta couche. Tu auras toutes les heures que tu voudras bien prendre, les promenades à cheval si tu le souhaites, les instants volés ici ou là, au détour d'un couloir, dans ta chambre, dans une pièce ou une autre... Tu auras toujours mon coeur, Vaillant... Et mon corps si tu le désires.

Sa main glissa pour se placer au-dessus de son coeur dont elle sentit bientôt les battements forts et réguliers sous ses doigts. Sans quitter l'appui de son épaule, elle orienta son visage vers le sien pour contempler son beau et fier profil.

- Tu auras toujours la certitude que je t'aime, même quand tu me verras présider à table en face de lui.

Sa main remonta en caressant sa peau et vint se placer sur sa joue pour tourner doucement son visage vers le sien. Elle le contemplait avec de grands yeux gris inquiets.

- En seras-tu capable ? M'aimes-tu assez pour te contenter de cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mer 19 Nov - 19:46

Vaillant aurait voulu pouvoir profiter du moment présent, pour ne pas poser toutes ces questions à Chiara, mais il n'y arrivait pas. Il n'y avait qu'à voir comment les choses s'étaient passées à Castelcerf. Ils étaient peau contre peau, et le lendemain elle était inaccessible. Pourquoi cela serait-il différent ici ? Chez elle, dans la maison de son mari ?

Parce ce que cette fois ils l'avaient fait ? Parce qu'elle lui avait dit qu'elle l'aimait ? Il aurait voulu la croire quand elle disait qu'ils avaient des heures devant eux, qu'elle lui conservait son cœur et son corps. Mais l'avenir était incertain, il le savait bien. De son côté comme du sien.

- Je ne serai pas toujours à Castelorme, répondit-il. On m'appellera peut-être en Chalcèdes. Et une fois que nous aurons gagné la guerre, je retournerai en Cerf pour parfaire mon apprentissage.

Il ne savait pas pourquoi il lui disait cela. Elle le savait sans doute, et ça ne servait à rien. Peut-être cela le rassurait-il de souligner qu'il ne serait pas le seul à attendre et à désirer. Mais en attendant, c'était terriblement plombant. Il en prit conscience et lui ouvrit ses bras.

- Viens, dit-il simplement.
Il attrapa une étole qui traînait non loin et la déplia sur leurs corps jaunis par la bougie. La nuit fraichissait et, au loin, on entendait la faible rumeur de la fête. La soirée touchait-elle à sa fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   Mer 19 Nov - 20:08

Le teint plus pâle soudain, Chiara abaissa les paupières sur ses yeux pour dissimuler à Vaillant leur trop grande brillance. il ne faisait qu'énoncer des vérités, des choses justes, des réalités auxquelles ils devraient faire face un jour ou l'autre, mais il n'empêche qu'elle avait les yeux pleins de larmes. Elle les chassa d'un battement de cils et s'efforça de se montrer brave.

- Je sais, répondit-elle simplement dans un souffle triste.

Elle n'hésita pas une seconde quand il lui ouvrit ses bras et s'y réfugia immédiatement. Lovée contre son amant, calée contre son corps nu et chaud, couverte par l'étoffe soyeuse, elle se laissa aller à fermer les yeux et se prit bientôt à sourire avec douceur.

- Profitons de ce qui nous est donné, d'accord ? Souffla-t-elle en glissant ses bras autour de lui. Nous trouverons comment faire face au reste...

C'était si bon d'être ainsi contre lui, au contact de sa peau, de sa chaleur. c'était divin. Elle revivait véritablement dans ses bras, elle rajeunissait. Et ils avaient le reste de la nuit pour eux, pour faire l'amour, pour bavarder, échanger d'autres secrets, ou simplement s'aimer en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'ors et d'ombres [PV Vaillant - Avril 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» Les Ombres
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Béarns, Bauge, Rippon, Haurfond :: Rippon :: Archives V1 et V2
-