AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 3 Jan - 11:25

Assis devant son petit bureau de fortune, Taebryn se frotta le visage. Ses yeux lui piquaient par le manque de sommeil, et le soleil naissant de Chalcède n'arrangeait.
Il avait passé sa dernière nuit à retracer le chemin théorique qu'Acuité avait emprunté.
Sa carte était abîmée et ses traits moins assurés lorsque la pointe de sa plume atterrit sur la frontière Chalcédienne. Juste là où il se trouvait.

s'il l'avait cherché des semaines en Cerf et en Béarns, il avait perdu un temps précieux. La jeune femme s'était enrôlée dans l'armée comme simple fantassin. Les rumeurs s'était répandu comme une traînée de poudre.
Acuité était venue sur le front, le Maître d'Armes l'avait retrouvée...et l'avait laissé fuir.

En proie à une rage froide, le chaperon lança son verre en travers de la tente. Pourquoi ce foutu Braveterre l'avait laissé filé? Pourquoi ne l'avait-il pas attachée, était-il si naïf???

Il avait renoncé à l'idée de retourner le voir pour lui mettre son poing en pleine figure, réalisant que le coupable de la disparition d'Acuité à l'origine, c'était lui-même: Taebryn Ruderacine.
S'il avait mieux agit, elle serait en Cerf à l'heure qu'il était et lui aussi.
La culpabilité le rongeait, chaque jour passé sans la retrouver. Elle pouvait-être partout, dans la jungle, prisonnière ou même morte. Après sa fuite ce fameux soir, nul ne l'avait revue.
Régulièrement, il envoyait des missive à Glace dont la colère grandissait. Même s'il la retrouvait, leur retour à tous deux serait douloureux.

Complètement désespéré, il avait finit par envoyer un message à Vaillant qu'il savait à Castelorme. Il lui demandait humblement de l'aider à retrouver la duchesse grâce à l'Art et attendait une réponse dans les prochains jours.
Qu'il sache au moins si elle était encore en vie...

Voici plusieurs semaines qu'il logeait ici, accompagnant la plupart du temps les hommes aux combats, il passait le plus clair de ses nuits à chercher, théoriser, ceui avait bien pu passer par la tête blonde de la jeune femme.

Il était exténué et souhaitait mettre un terme à tout cela. Si Acuité était morte, il préférait rentrer et noyer son chagrin dans la colère du Duc, plutôt que contre le corps d'Iris.
Iris...elle lui manquait mais il se força à la chasser de ses pensées pour le moment.

D'un mouvement lent, il se leva de sa chaise et s'avança vers le broc d'eau pour s'asperger le visage et ainsi peut-être, retrouver des idées claires.
Avec un linge humide, il fit sa toilette et resta torse nu. La chaleur ici était étouffante et ajoutait à son accablement.
C'est alors que le pan en tissu de sa tente se souleva et que Vaillant apparut.

- Par les bourses de El....murmura le Béarnois. Te voilà mon ami.

Et sans attendre, il s'avança vers lui un sourire de soulagement dessiné sur ses lèvres.


Dernière édition par Taebryn Ruderacine le Sam 3 Jan - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 3 Jan - 14:20

Vaillant avait chevauché toute la nuit, il était éreinté. Pourtant, il était ici à la demande de son ami, et ne pouvait - ni ne voulait - différer leurs retrouvailles. Dans l'effervescence du camp au petit matin, qu'il aimait déjà, il trouva quelqu'un pour lui indiquer la tente du Béarnais. Il y entra sans frapper, et fut bien accueilli. Mieux qu'il s'y attendait en vérité, car leurs relations n'étaient pas au beau fixe lorsqu'ils s'étaient quittés. Les longs mois de séparations avaient sans doute refermé la blessure, et il s'en réjouissait.

Tout sourire, il donna l'accolade à Taebryn, et siffla.
- La guerre te réussit, mon ami, dit-il en lui donnant une nouvelle bourrade.
Le corps découvert du Béarnais était sculpté. Mais c'était un demi-mensonge, car il avait mauvaise mine. Il avait sans doute de mauvaises nuits, ce que Vaillant pouvait comprendre.
Il voulut plaisanter sur le succès qu'il rencontrerait auprès de la gente féminine lorsqu'il rentrerait en Cerf, mais se ravisa. La situation ne s'y prêtait pas, et puis, il savait désormais que Taebryn avait une femme dans sa vie. Au vu des circonstances dans lesquelles il avait dernièrement fréquenté celle-ci, il préféra garder le silence...

Sans se gêner, il alla s’asseoir sur son petit lit, et étendit sa jambe. Après de longues heures de chevauchée, il avait mal et jugeait inutile de s'en cacher auprès de son ami, qui l'avait déjà vu passer par toutes les phases de souffrance et de découragement au cours de son entraînement. Mais dans l'ensemble, il avait plutôt meilleure allure qu'à la fin de l'hiver. Il n'avait plus vraiment besoin de sa canne pour marcher, même si cela restait moins fatigant de pouvoir s'y appuyer ; d'ailleurs, par orgueil il ne l'avait pas emportée. Cependant l'exercice de l'Art l'avait amaigri, comme il avait amaigri Acuité. Acuité...

- Raconte-moi. Que s'est-il passé ? reprit-il, revenant au grave sujet qui les réunissait.
Taebryn lui en avait déjà touché un mot dans sa lettre, et il avait tout appris par l'Art et la rumeur. Mais le Béarnais en savait certainement plus que lui.
- Pourquoi a-t-elle fait ça ? C'est insensé ! s'écria-t-il.
Il avait tant de fois retourné le problème dans sa tête depuis février. Mais il n'arrivait toujours pas à comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 3 Jan - 19:44

Taebryn émit un petit rire triste après l'accolade de son ami. La guerre lui réussissait oui physiquement tout du moins. Intérieurement, il n'était plus qu'un homme brisé.
La seule mission qu'on lui avait confié à vie avait échoué et il mettait à présent le nez dans son propre échec.
Le Duc avait placé la vie d'Acuité entre ses mains, et il n'avait pas été capable de la protéger. Parfois, il la maudissait de lui avoir fait faux-bond ainsi, mais il ne pouvait véritablement se résoudre à haïr la jeune femme qu'il avait vu grandir.
Il la connaissait mieux que quiconque, son rôle de chaperon ne s'arrêtait pas en Cerf et cela faisait bien des années qu'il n'était autre que l'ombre de la petite duchesse.
Néanmoins, il n'arrivait pas à comprendre les raisons qui l'avaient poussé à agir de la sorte et cela le rongeait.

Pire, il était persuadé que Braveterre n'avait pas tout dit et qu'il était la clé de tout cela. Mais il s'était convaincu de ne pas se retrouver seul à seul avec le Maître d'Armes, Eda seule savait ce que le béarnois serait capable de lui faire alors.

Il invita Vaillant à s’asseoir à coté de son bureau et servit deux coupes de vin avant d'en tendre une à son ami. Car ils étaient toujours amis, même après le fâcheux différent qui les avait opposé. Taebryn n'était pas rancunier, et puis...Iris n'était pas à l'ordre du jour. Devrait-il lui dire qu'il avait demandé la jeune femme en mariage? Non, il se moquerait certainement de lui.

Amis ou non, Taebryn n'oubliait pas leur différence de naissance.

- Je ne sais pas, s'entendit-il répondre d'une voix morne. Tu vas surement rire mais...Acuité à un esprit plutôt chevaleresque. Quand elle était petite et que nous jouions, elle voulait être le chevalier qui me sauverait des bandits....

A ses souvenirs, il émit un petit rire bref et triste, le regard perdu dans le vide quelques instants.

- Je pense qu'elle s'est véritablement enrôlé dans l'Armée pour défendre son pays Vaillant, mais pas que...

Devait-il lui donner toutes ses hypothèses? Il n'en savait trop rien. Jusqu'où pouvait-il aller dans ses élucubrations?
Il but une gorgée de vin pour y réfléchir et reprit, plein d'espoir :

-N'as-tu pas essayé de la contacter par le biais de l'Art?
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 3 Jan - 23:02

Vaillant saisit le verre de vin que lui tendait le Béarnais, le remerciant d'un signe de tête. Il n'était pas sûr que cela soit raisonnable, étant donné son état de fatigue, mais tant pis : cela ne se refusait pas. Portant la coupe à ses lèvres, il l'écouta attentivement. Ses paroles le firent rire mais le cœur n'y était pas : il lisait l'abattement dans la voix et sur le visage de son ami.

- Je croyais que c'était toi, son chevalier-servant, plaisanta-t-il, se remémorant ses paroles lors de leur premier entraînement.
Il avait dit avoir été pour Acuité "grand frère, chevalier servant, précepteur, valet et chaperon" plus dernièrement. Vaillant comprenait sa nostalgie, mais Acuité n'était plus une enfant : pouvait-on comparer ses aspirations d'aujourd'hui avec ses jeux d'autrefois ?

Il secoua la tête. Que la jeune femme puisse avoir l'esprit chevaleresque, il n'en doutait pas. Qu'elle veuille défendre son pays, cela lui paraissait louable - n'était-ce pas ce qu'il voulait lui aussi ? Mais il était un homme et il avait été élevé, formé pour cela.
- De là à s'enrôler comme simple fantassin ? C'est insensé, répéta-t-il. Je veux bien croire qu'Acuité soit bonne archère, mais ça ne fait pas d'elle un soldat.

Il leva les yeux sur son ami et réalisa que ces paroles risquaient de le soucier encore davantage. Si elle n'était pas capable de se battre correctement, alors elle ne survivrait pas longtemps en territoire chalcédien. Mortifié, il se tut jusqu'à ce que le Béarnais l'interroge.
- J'ai souvent essayé, mais sans résultats, grimaça-t-il, avouant son impuissance. 
- Je suis face à un mur, reprit-il, essayant d'expliquer de manière imagée la résistance qu'elle lui opposait. Car c'était bien une résistance, n'est-ce pas ? Une porte fermée, non pas un courant d'air ?

Il passa la main dans ses cheveux et souffla, incertain de tout sauf de le blesser :
- Je crois qu'elle ne veut pas qu'on la retrouve... Ne s'est-elle pas enfuie une deuxième fois ?
Que craignait-elle à ce point ? Sa vie était dorée. Encore une fois, c'était insensé ! Pour autant, ils n'allaient pas désespérer...
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 3 Jan - 23:28

Taebryn retournait toutes ses théories depuis plusieurs semaines. Il se rendit compte dans mal que Vaillant avait raison. Les aspirations d'Acuité enfant n'étaient certainement plus les mêmes qu'aujourd'hui. Mais depuis leur arrivée en Cerf, elle ne se confiait plus à lui. Non, c'était même antérieur à cela. acuité avait grandit. Il était peut-être temps que Taebryn la voit comme une femme.

Qu'avait-elle fuit? Pour quelle raison obscure risquait-elle sa vie?

- Je sais qu'elle s'est longuement entraîné avec ce soldat, Malvoisin. Je l'observais. Sur la fin, elle arrivait à le désarmer sans mal...mais lui semblait un peu, comme vidé de son énergie. Tu crois qu'elle utilisait l'Art en même temps que l'épée? J'ai entendu dire que l'art permettait de saper le moral de quelqu'un ou pire, de lui faire faire des choses qu'il ne souhaite pas.

Il soupira...ainsi, Vaillant aussi avait essayé et d'après ce qu'il lui disait, elle s'était emmurée.
peut-être pourrait-il lui demander de réessayer? Encore et encore?
Et puis, les dernières paroles s'abbatirent sur le béarnais comme un couperet." Elle ne voulait pas qu'on la retrouve". Si oui, pourquoi?
Et lorsqu'il fit mention de sa deuxième fuite, taebryn explosa.

- Ce foutu Braveterre!!! hurla-t-il en tapant du poing sur la table. La bouteille vacilla mais se remit d'aplomb. Il est tombé sur elle figure toi et au lieu de la ramener il l'a laissé repartir. Si ça ne tenait qu'à moi je....

Peut-être que Vaillant savait quelque chose...peut-être qu'à travers l'Art il avait perçu ce qui était invisible à l'oeil nu?
Il grommela, tachant de se calmer, ramenant sa main vers sa bouche en signe de réflexion.

- Tu trouvais pas leurs comportements bizarres lorsqu'ils étaient tous les deux? Braveterre m'a dit qu'elle était venu lui dire adieu, la veille du départ. Donne moi ton avis.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 4 Jan - 19:53

Désarmer Malvoisin, tu parles d'un exploit ! ironisait intérieurement Vaillant. Puis il se souvint de la manière dont la jeune fille l'avait mis à terre lorsqu'il avait fait irruption dans sa chambre. Mais ça n'était pas pareil, il n'était pas valide. Elle n'aurait pas fait le poids une seconde contre Taebryn ou lui-même avant le Tournoi. 

Et l'Art...? Utilisait-elle l'Art au combat, comme le suggérait le Béarnais ? Vaillant leva un sourcil surpris et répondit :
- Peut-être... L'Art peut servir à déstabiliser l'adversaire. Mais c'est difficile...
Et on ne leur avait jamais véritablement appris. Mais il avait plus confiance dans les talents d'Acuité à la magie qu'à l'épée. Elle avait pu se former toute seule... comme lui-même avait appris à pénétrer l'esprit des Chalcédiens pour y faire de menus dégâts depuis Castelorme.

Le coup de poing de Taebryn le tira soudain de ses réflexions, et il sursauta. Avec une violence peu commune, le Béarnais pestait contre le maître d'armes.
- Tu crois qu'il l'a fait exprès...? questionna-t-il, surpris par cette version des faits. Mais pourquoi l'ami de Vainqueur aurait-il laissé s'échapper sa petite cousine ? Il ne voyait vraiment pas, jusqu'à ce que son ami lui fasse part de ses soupçons.

Quelle incongruité ! Il faillit rigoler mais se retint : la situation était tout à fait sérieuse et Taebryn préoccupé. Il mit ses mains sur ses tempes et tâcha de se rappeler les événements qui pourraient corroborer une quelconque romance. Il était là quand tout avait commencé, sous la tente de l'infirmerie : mais il n'était que douleur alors et ne se souvenait pas même de les avoir croisé. Il y avait bien cette flèche qu'elle avait ratée, lorsque Brun était passé près d'elle, mais c'était une bien piètre preuve.

- Il l'a entraînée à l'arc pendant un moment... murmura-t-il. Mais on ne les voyait plus trop ensemble ces derniers temps. Comme tu dis, elle préférait s'entraîner avec Malvoisin.
Il ne trouvait pas douteux qu'elle soit venue dire adieu à son professeur. Avant qu'il parte, elle lui avait dit au revoir aussi ; ce n'est pas pour autant qu'il couchait avec !
- Acuité avait un secret, dit-il en relevant les yeux vers son ami. Mais je ne sais pas ce que c'est. Même par l'Art, elle ne voulait rien en laisser voir... Tu sais comment elle est !
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Mar 6 Jan - 12:18

Taebryn se sentait beaucoup moins démuni depuis que Vaillant était arrivé. Enfin, il trouvait quelqu'un à qui parler de toute la situation sans avoir peur des mots à utiliser.
Il écoutait attentivement l'avis de son ami, qui connaissait Acuité autrement que le Béarnais.
pouvait-il se fier cependant, à ce qu'elle lui avait laissé entrapercevoir par l'Art? Il l'ignorait.

Mais ce dont il était sûr en revanche, c'st qu'acuité avait travaillé son don, seule. Il le voyait dans la façon dont ses traits s'étaient affinés, dans la façon dont ses joues s'étaient creusées. Le plis barrant son front lorsqu'elle était en colère ou soucieuse, persistait  à présent.
La jeune duchesse s'était ruinée la santé dans la pratique de la magie, elle y brûlait ses réserves physiques dans aucune retenue.
Il avait entendu dire que certains artiseurs finissaient par devenir l'ombre d'eux même et s'inquiéta d'imaginer qu'il pourrait en être autant pour elle. La dernière fois qu'il l'avait vu, il avait trouvé qu'elle faisait bien cinq ans de plus que son âge, comme si le temps lui-même souhaitait la marquer pour la punir de sa pratique trop forcée.

- Non, grommela-t-il. Je ne crois pas qu'il l'ai fait volontairement, je pense qu'elle l'a bien eut, elle l'a trompé. Mais il n'a rien voulu me dire, il la protège et j'ignore pourquoi.

Taebryn soupira puis se frotta les yeux entre son pouce et son index. Tout ceci le dépassait. Il avait beau retourner la situation en tous sens, aucune solution ne lui apparaissait comme concluante.

- Son entraînement n'était qu'un moyen de se rassurer. Suite à son agression, elle à voulu apprendre à se défendre...pas à faire la Guerre.

Le Béarnais ne put réprimer un rire aux derniers propos de Vaillant. Oh que oui il savait comment elle était. Et le jeune noble n'était pas au bout de ses surprises. Aussi, il lança :

- Je sais que Glace voulait la marier. J'étais présent quand il l'en a informé et je peux t'assurer que je n'ai jamais vu une Acuité aussi en furie que ce jour là, ahah. Je me demande si...Non, même pour cela elle ne se serait pas enrôlée.

Il se balança sur sa chaise, méditant le peu qu'il avait appris de la bouche de Vaillant et puis subitement, il reprit la parole, le regard plongé dans le vide.

- Vaillant, essaye encore de l'Artiser, au moins pour me dire si elle est encore en vie. S'il te plaît.

Le couple ducal l'espérait ardemment, tout comme lui, mais cela faisait plusieurs semaines qu'elle avait disparu dans la forêt chalcédienne, il lui aurait fallut une chance insolente pour survivre la dedans. Aussi, si tout espoir avait fuit, Taebryn n'avait plus aucune raison de rester ici.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 10 Jan - 17:11

Vaillant dégusta son vin, se demandant pourquoi le maître d'armes aurait voulu protéger Acuité. Après tout... si la jeune fille agissait de sa propre volonté, il était peut-être vain, voire injuste, de vouloir l'empêcher. Il était de notoriété publique que Braveterre avait abandonné son comté. Avait-il accepté que son élève fuie, tout comme lui, ses obligations de naissance ? Lui-même jouissait abusivement de sa liberté depuis qu'il avait quitté sa famille en Bauge. Alors, pouvait-il jeter la pierre à Acuité ?

Mais Acuité était une femme, elle pouvait perdre si vite son honneur et sa vie - l'incident dans la forêt cervienne l'avait déjà montré. Elle avait besoin d'être protégée, si besoin d'elle-même.

Taebryn parlait d'un mariage forcé. Il rit avec son ami en imaginant Acuité tempêter contre le Duc, mais doutait plus que lui que ce ne soit pas la raison de sa fuite. Il n'avait jamais vu la jeune fille témoigner à quiconque un intérêt sentimental. Elle les rebutait tous avec ses regards de glace, lui compris. Il n'y avait qu'à voir sa réaction violente lorsqu'il l'avait embrassée... Hum. Il éviterait d'en parler au Béarnais. Mais l'imaginer mariée ? C'était comme demander à une tortue de voler.

- Vaillant, essaye encore de l'Artiser, au moins pour me dire si elle est encore en vie. S'il te plaît, le supplia soudain Taebryn, et il n'aima pas voir son ami ainsi.
Sa peine balaya son irritation, car manifestement le Béarnais ne connaissait rien à la magie. Croyait-il qu'il pouvait Artiser sur commande, comme un singe savant ? Croyait-il qu'il n'avait pas déjà essayé de nombreuses fois ? Qu'il ne comptait pas recommencer ?
- Pourquoi crois-tu que je suis venu ? répondit-il avec un sourire indulgent. Mais laisse-moi un peu de temps. Je suis fatigué du voyage, et je ne peux pas Artiser ainsi en public.

Il se leva, posa sa coupe vide sur le bureau. La tête lui tournait un peu et il posa la main sur l'épaule de Taebryn, tant par amitié que pour se stabiliser.
- Je ré-essaierai ce soir, d'accord ? Je vais dormir un peu.
Il allait d'abord devoir se présenter au Roi et au Clan, et cette perspective ne l'enchantait guère. Il espérait qu'on ne le renverrait pas à Castelorme, mais cela ne pourrait pas se faire avant le prochain convoi.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 11 Jan - 21:16

Cela rassurait Taebryn de savoir Vaillant ici au campement. L'impression d'avoir enfin un allié parmi toute cette armada de soldats qui ne pensaient qu'à faire la guerre ou à rentrer au pays lui fit un bien fou.
Il voyait bien leurs regards moqueurs ou désolés comme s'ils savaient quelque chose que Taebryn ignorait.

Mais lui, le grand Béarnais à l'oeil sombre, n'avais pas perdu espoir. Une part de lui espérait revoir sa protégée en vie.
Vaillant lui promis de ré-essayer d'artiser la jeune femme le soir même. Et sur ces paroles rassurantes, il était sorti se reposer d'une chevauchée nocturne sans interruption.
Taebryn passa donc le reste de sa journée à essayer d'obtenir d'autres indices, d'autres traces qui lui permettrait de se diriger vers un plan ou un autre.

Il devait cependant commencer à se poser les bonnes questions, à savoir, souhaitait-il qu'Acuité soit en vie pour rester dans les bonnes grâces du Duc? Ce dernier lui en voulait suffisamment, mais il connaissait également le caractère de sa fille et se doutait par là-même que la responsabilité de sa disparition n'incombait pas qu'à son homme de main. Mais sir Taebryn pouvait rentrer avec la fille du Duc, alors il retrouverait sa vie paisible. Acuité serait mariée, lui libéré de son serment.

Souhaitait-il la voir dans un mariage arrangé? Il réprima un sourire en plaignant l'heureux époux d'une noce non consentie par la jeune femme....Son instinct pourtant lui soufflait autre chose et le nom du Maître d'Arme apparaissait dans tous les échos de son esprit.

Iris l'attendait toujours, du moins l'espérait-il. Iris....la jeune femme lui manquait cruellement....l'odeur de sa peau, le toucher de ses lèvres, la chaleur de ses seins, les courbes de ses hanches...Il secoua la tête pour se débarrasser de ces idées fantasques.
Et pour la première fois depuis des semaines, il finit par s'endormir en début d'après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 18 Jan - 16:21

Vaillant était encore plus épuisé que lorsqu’il était arrivé. Il n’aurait pas cru cela possible, mais il n’imaginait pas alors…

Vainqueur avait paru indifférent à son arrivée. Il avait clairement d’autres chats à fouetter. Ce manque de discipline l’avait peut-être agacé, mais tant qu’il restait des Artiseurs à Castelorme… sa présence ici n’était pas vraiment un problème. Une bouche de plus ou de moins… Et un esprit de plus pour le Clan, qui l’avait mieux accepté qu’il ne le redoutait.

L’union fait la force, et ensemble ils guerroyaient. Pour de vrai, avec violence. Ils se rejoignaient dans la tente, liaient leurs esprits et fondaient sur leur victime. Il n’était plus question de détourner l’attention, ou de semer le doute avec ses petits moyens, tout seul dans son coin de jardin. Là, ils choisissaient un Chalcédien et le brisaient. Dans quel état était l’ennemi après ça ? A la guerre comme à la guerre, se répétait-il. Il n’aimait pas ça, mais aucun Artiseur ne l’aimait sans doute. L’effort de guerre l’exigeait, et la soif d’Art les poussait à toujours recommencer, malgré la migraine qui l’avait terrassé les premiers jours.

Autant dire qu’il ne lui restait plus beaucoup d’énergie pour s’occuper d’Acuité. Mais il l’avait promis à son ami, et le sort de la jeune fille le concernait. Il avait hésité à convaincre le Clan de se lancer à sa recherche. Mais il n’était pas certain que la fin justifiait les moyens. Elle se cachait derrière ses murailles, et il n’avait pas envie de les abattre avec une masse… Il savait mieux que personne quelle souffrance cela générait.

Aussi, il continuait, chaque soir, avant de sombrer dans le sommeil. Il tendait son esprit et l’appelait. Il remontait le fleuve jusqu’à ce que la marche soit trop difficile, ou la surface de l’eau trop aveuglante. Il avait envie de se laisser emporter par le courant argenté. Mais il finissait par revenir dans son corps douloureux, et sombrer dans un sommeil tourmenté. Il ne rêvait jamais de Chiara, comme il l’aurait voulu. Il n’osait pas s’avouer qu’il regrettait déjà Castelorme et ses jours tranquilles…

Ce soir là ne fit pas exception. Laissant tomber ses vêtements en au pied de son lit, il se déshabilla, se glissa dans ses draps sales et quitta ce monde plein de bruit et de fureur. Il appela son nom. Le ciel était orageux, noir ou orange. Les hautes herbes mouillaient son pantalon et s’accrochaient à ses hanches. Il était si dur d’avancer !
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 18 Jan - 17:01

Souffrance, douleur...Acuité ne connaissait plus que cela. Chaque jour était une petite victoire sur les atrocités qu'elle subissait. Mais elle ne baissait pas les bras, elle ne le pouvait pas. Souvent, le soir, elle sentait l'esprit de Vaillant rôder autours de ses murailles. Il la cherchait encore, toujours, lui non plus n'abandonnait pas.
Cela aurait dû lui faire plaisir mais au contraire, dès qu'elle ressentait sa présence, elle se murait encore plus, effaçant les traces de ses passages au bord du fleuve. Elle ne voulait pas qu'il sache, qu'il connaisse sa souffrance car alors, il la ressentirait aussi.

Ce soir là, elle était lasse, cela faisait plusieurs jours qu'elle n'avait pas manger, et le sommeil l'attirait encore et toujours. Ces abrutis de Chalcédiens persistaient à l'affamer pour la faire parler, mais elle restait muette et fière et pour cela, Bhaal la frappait.
Elle aimait alors s'enfoncer dans des sommeils sans rêves, simples réparations de ses journées identiques et sans fin.
Elle cligna des paupières, une fois, puis deux...et lorsqu'elle rouvrit les yeux, Vaillant déambulait dans les herbes hautes. Il était en nage, comme s'il marchait depuis longtemps mais persistait pourtant à avancer. Acuité jeta un coup d'oeil au ciel sombre qui s'accrochait au dessus de sa tête et comprit immédiatement que son esprit avait sombré dans un rêve d'Art. Vaillant avait-il trouvé une faille dans ses défenses? Ou bien le plan de Bhaal Fanel commençait-il à fonctionner? Peut-être perdait-elle la tête, peut-être que tout ceci n'était qu'une illusion après tout...

Elle n'aurait su le dire, mais soudain, l'envie de tendre la main à vaillant devint plus fort que tout.
Pour l'aider à se dégager de ses herbes folles qui courraient sur son pantalon, mais aussi pour enfin, retrouver un contact connu et rassurant.
Elle fit un effort et se concentra pour ne pas laisser percevoir la misère dans laquelle elle survivait, mais se douta qu'avec toute la volonté du monde, il verrait bien sur son visage que ces dernières semaines n'avaient pas été au beau fixe pour elle.

Et puis, sa main tremblante se tendit vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 18 Jan - 17:21

Rien, rien ni personne. Harassé, Vaillant s'apprêtait à rebrousser chemin lorsqu'il aperçut une silhouette, là-bas sur la rive. Frêle, presque transparente. Mais il reconnut vite les boucles blondes, et surtout, il savait qui il cherchait.

Transporté d'espoir, il se mit à courir dans sa direction, malgré la boue qui aspirait ses bottes. Il fut vite auprès d'elle : dans ses rêves, il ne boitait pas. Il n'eut aucun mal à la soulever dans ses bras. Il riait.
- Tu es là, tu es vivante ! cria-t-il.

Elle ne pesait rien, il la fit tourner et la reposa. Ramena ses mains vers lui. Elles étaient couvertes de sang.
- Eda... murmura-t-il, blême.
D'où venait ce sang ? Était-elle blessée ? Il scruta ses yeux caves, encore plus inquiet qu'auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 18 Jan - 17:39

Lorsque Acuité vit Vaillant courir dans sa direction, un sourire se dessina sur ses lèvres qui formèrent les mots " petit frère" dans un souffle. Malgré la boue et le décor chargé d'humidité lourde et contraignante, il fut rapidement auprès d'elle et la prit dans ses bras pour la faire tournoyer en riant, trop heureux de la savoir en vie.

Les pieds d'Acuité touchèrent le sol mou à nouveau et elle vacilla un instant avant de voir le visage de vaillant blêmir dangereusement. Ses mains étaient couvertes de sang et elle comprit, qu'elle n'avait pas la force de tout lui cacher.
Déjà autours d'eux, le ciel semblait se déformer et fondre, la berge se grisait et une odeur pestilentielle envahissait les lieux, odeur de mort et de sang séché.

Acuité regarda tout autour d'elle avant de reporter son attention sur Vaillant. Elle posa ses mains à plat sur sa poitrine en s'avançant vers lui et murmura le regard triste:

- Je suis désolée, Vaillant .... tu dois partir...Ne reste pas là..

Elle sentait les pans de tissu souillés par son propre sang qui frottaient sur ses plaies béantes, elle sentait le goût du sang dans sa propre bouche et si elle n'y prenait pas garde, alors bientôt il verrait ses blessures et alors, ses dernières défenses se déchireraient d'elles-même et il saurait tout.
C'était trop dangereux, trop risqué, pour elle, pour eux et elle ne pouvait se le permettre. Mettant toute son énergie à le repousser, elle ferma les yeux, tâchant de se concentrer de toutes ses forces pour rompre leur lien, pour qu'il reparte là où il serait en sécurité.
Une larme roula sur sa joue sale, striant sa peau avant de s'échouer entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 24 Jan - 17:08

Le monde dégoulina autour d'eux, et une odeur atroce surgit, celle des blessés qui revenaient mutilés. Seul le fleuve demeurait identique, imperturbablement calme et brillant. Vaillant fronça le nez, dévisageant toujours Acuité. Elle posait ses mains sur lui, pourtant elle le repoussait. Il sentait déjà qu'elle tentait de se retirer...

- Non ! cria-t-il en attrapant sa main.
Il la serra fermement, l'enveloppant, l'emprisonnant par sa poigne et par son esprit. Il était devenu plus fort, alors qu'elle n'était que l'ombre d'elle-même. Il craignait qu'elle ne disparaisse, non par volonté mais par faiblesse.

- Tu ne peux pas partir déjà ! Où es-tu ? Tout le monde s'inquiète pour toi. Je m'inquiète pour toi.
C'était peu dire. La plupart la croyaient morte.
- Montre-moi tes blessures, dit-il d'une voix plus douce, effaçant d'une caresse la larme sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 24 Jan - 20:24

Acuité ne pouvait pas rester, elle ne le pouvait pas. Depuis que les Fanel avaient commencé la torture à la recherche de la moindre information à retourner contre les Duchés, elle avait peur. Pas pour elle, mais pour l'arme qu'elle pourrait devenir à l'encontre de son pays, de sa famille.
Se laisser contacter par Vaillant était une erreur, et rapidement la jeune femme chercha à se détacher de lui.
Mais il ne la laissa pas faire, et elle se rendit compte, presque avec horreur qu'il avait progressé. Beaucoup.
Elle se sentait faible en comparaison et épuisée. Cela faisait des jours qu'on l'affamait, qu'on la battait, qu'on ravivait les brûlures des marques de fouet dans son dos. Elle avait faim, soif et elle souffrait, mais elle ne pouvait trouver nul réconfort dans l'art, nul réconfort dans cet autre monde dont elle s'était elle-même bannie dans sa fuite.

Sans pouvoir s'y soustraire, elle sentait que Vaillant la tenait entre ses doigts mais aussi dans son esprit. Il ne la laisserait pas s'enfuir, parcequ'il ne comprenait tout simplement pas, ce qu'il risquait. "Où es-tu?" "Tout le monde s"inquiète pour toi". Elle entendait sa voix, mais ne pouvait se résoudre à répondre à ses mots.

Et puis, vint la caresse sur sa joue, elle la perçue comme un simple effleurement, aussi léger qu'un battement d'aile de papillon et elle sut alors, qu'elle perdait pied. Elle le perdait lui, son art, sa vie.
Tout serait bientôt fini alors...pouvait-elle risquer de lui dévoiler les atrocités qui marquaient désormais sa peau?
Peut-être que d'une certaine façon, elle le lui devait? Depuis leurs débuts à l'art elle s'était toujours montré distante, secrète alors que lui dévoilait tout. Elle en savait plus sur lui que n'importe laquelle des femmes avec qui il avait couché. Et elle n'avait eut nul besoin de retirer un seul centimètre de tissu pour cela. Qu'en était-il de Dame Lunabille? Était-elle au courant de tout ce que elle même connaissait de Vaillant? Non certainement pas.

- Très bien, murmura-t-elle doucement en fermant les yeux.

Alors elle se concentra, et baissa ses barrières mentales, suffisamment pour annuler l'illusion de son visage fatigué, suffisamment pour se montrer telle qu'elle était. Maigre, osseuse et abîmée.

- Je suis maintenue captive en Chalcède, reprit-elle doucement. Et Vaillant put alors remarquer son visage tuméfié, sa pommette violette du dernier coup qu'elle avait subit, de sa lèvre enflée et ouverte.
Sans dire un autre mot, elle se tourna simplement pour le laisser découvrir son dos sauvagement lacéré à coups de fouet.

Mais à présent qu'elle se dévoilait autant, elle en avait honte. Elle était responsable de tout cela bien qu'elle ne le regretta pas. A présent, il lui était impossible de croiser à nouveau le regard de Vaillant, de sentir son jugement ou de voir sa pitié.
Lui tournant toujours le dos, elle ajouta d'une voix basse :

- J'ai détruit une partie des vivres de la milice je crois, avant de me faire capturer. Ils m'affament et cherchent à percer les secrets de l'Art. Je ne sais combien de temps je vais tenir car en dehors de leurs tortures je continue à semer le trouble dans leurs esprits, alors par pitié, dis moi que notre Armée gagne du terrain...
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 31 Jan - 16:11

Acuité se révéla telle qu'elle était vraiment, défigurée - et lorsqu'il découvrit l'état de son dos, Vaillant laissa échapper une exclamation étouffée.
- Les fils de chien ! éructa-t-il en serrant les poings.
L'empathie le disputait à la colère, et il voulut la prendre dans ses bras, mais il n'osait plus la toucher. S'il avait eu une cape, il aurait pu en recouvrir ses épaules, mais...

Un vêtement léger apparut sur son dos ; la magie de l'Art l'eut fait sourire en d'autres circonstances. Il dégrafa sa nouvelle cape et l'enroula délicatement autour d'Acuité. Le tissu flottant ne touchait pas ses plaies. Il avait voulu les voir sans imaginer leur ampleur ; à présent, il ne supportait plus leur vue. Le sort de la jeune femme était bien trop cruel.

- Nous avançons. Tu dois tenir ! dit-il en agrippant ses épaules, comme si sa poigne pouvait la soutenir.
- Vainqueur va venir te chercher. Où te retiennent-ils ? demanda-t-il, et ces quelques secondes d'attente étaient déjà insoutenables. Il dut se retenir pour ne pas chercher la réponse directement dans son esprit épuisé.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Mar 3 Fév - 10:59

En toute autre circonstance Acuité aurait pu sourire face au caractère emporté de Vaillant. Mais dans leur vision partagée, seul un sourire triste s'afficha sur ses lèvres et comme s'il voulait masquer les sévices qu'elle avait subies, il plaça une cape légère sur ses épaules.
Le tissu en lui même n'apportait nul réconfort, mais le geste du jeune homme la toucha.
C'était bien la première fois qu'il faisait preuve d'empathie et de gentillesse envers elle.

Il se saisit de ses épaules, comme voulant la retenir dans leur songe, mais déjà Acuité sentait qu'elle perdait prise.
" Tu dois tenir" résonna à ses oreilles mais malheureusement, elle n'avait plus rien à quoi se raccrocher.
Elle leva son regard sombre et cerné vers le sien,bien plus lumineux :

- Je suis une cause perdue Vaillant, mais notre Guerre elle, ne l'est pas. Concentre toi la dessus.

Ses yeux se fermèrent et la jeune femme commençait déjà à se fondre dans le décor. Elle fit un effort surhumain pour qu'il ne puisse la retenir et juste avant de disparaître, elle pointa du doigt la cape récemment apportée et murmura "merci" du bout des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 7 Fév - 19:06

Déjà, Vaillant sentait Acuité lui échapper.
- Où ?! cria-t-il alors que son visage devenait translucide.
Mais bientôt il ne serra plus dans ses poings que la cape qu'il lui avait donnée.

Son rêve se brisa et il se retrouva dans son lit de soldat. Il était aussi trempé que s'il avait vraiment marché dans les hautes herbes, et des sentiments puissants le traversaient. La colère contre les Chalcédiens, contre elle aussi, qui fuyait encore, qui ne lui laissait aucune chance de l'aider, qui ne leur donnait aucune chance de la retrouver. Qui abandonnait. La peine aussi, celle de la perdre une deuxième fois, pour de bon.

Brûlant, il sauta dans ses bottes et dans son pantalon. L'air froid le frappa quand il quitta sa tente pour se diriger droit vers celle de son ami. Qu'allait-il bien pouvoir lui dire ? Ses pensées s’emmêlaient dans sa tête, mais il entra.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 8 Fév - 22:48

Vaillant avait disparu depuis plusieurs heures. Taebryn ne l'avait pas vu réapparaître de la journée à vrai dire. Le temps avait fini par passer, laissant le béarnois ruminer ses échecs. Si Vaillant ne la retrouvait pas par le biais de l'Art, combien de chance leur restait-il de retrouver Acuité en vie?
Comment pourrait-il un jour annoncer à son Duc qu'il avait échoué? Il avait laisser échapper sa fille...pour qu'elle disparaisse dans une Guerre où elle n'avait pas sa place.

Il acheva son verre de vin et se leva de son petit bureau où il écrivait ses notes quotidiennes, pour ne rien oublier.
Il arpenta sa tente avant de se diriger vers le broc d'eau et de s'y laver le visage. Sa barbe avait bien poussé et il n'avait pas pris la peine de la tailler convenablement. Sur le front, il y avait des choses bien plus importantes à faire.

Mais lorsque son amis franchit l'entrée de sa tente, dégoulinant de sueur et torse nu, il sut....il sut que Vaillant avait vu quelque chose, qu'il connaissait une information que lui-même ignorait.
Son coeur s'emballa en une fraction de seconde et la bouche entrouverte il resta suspendu à ses lèvres, se focalisant sur le moindre mot qui en sortirait.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 14 Fév - 21:29

Vaillant se retrouva face à son ami, et soudain il réalisa qu'il aurait dû attendre, qu'il aurait dû se préparer, réfléchir à ce qu'il allait dire, surmonter pour commencer le choc que lui avait causé l'état d'Acuité. Ses émotions étaient trop vives et trop pressantes, il ne parvenait pas à ordonner ses pensées, il ne parvenait pas à s'exprimer.

- Acuité, elle... elle est... bredouilla-t-il, bien trop essoufflé pour la distance parcourue.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 15 Fév - 14:53

Taebryn ne comprenait rien à ce que Vaillant bredouillait. Oh il avait bien comprit le nom que son jeune ami s'évertuait à répéter mais en dehors de ce là...rien.
Poussé peut-être par une pulsion liée à son impatience grandissante, sa fatigue et son trop fort sentiment de culpabilité, il se leva et rejoignit Vaillant en deux enjambées immenses.
Ses larges paumes se posèrent sur ses épaules et il secoua son ami sans douceur:

- Elle est quoi????demanda-t-il une forte inquiétude perçant dans sa voix. Parle! Tu as pu la contacter??? que t'a-t-elle dit???PARLE!

Emporté par le stress, l'angoisse, il se raccrocha à ce mince espoir, cette lueur qui lui soufflait qu'elle était encore en vie. Il le fallait, elle le devait.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Dim 15 Fév - 18:54

Se faire brutaliser par Taebryn n'aida pas Vaillant à réfléchir. Il prit seulement conscience de l'état d'impatience voire de panique dans lequel il l'avait plongé, et se résolut à parler, même n'importe comment.
- Oui, je l'ai vue par l'Art, elle... elle est vivante !

Pouvait-il s'en tenir à cette bonne nouvelle ? Vraiment pas. D'ailleurs, son visage grimaçant parlait pour lui. Il posa la main sur l'épaule de son ami, et poursuivit :
- Elle a attaqué les Chalcédiens, et ils l'ont attrapée. Ils la retiennent en captivité quelque part...

Elle n'avait pas pu, pas voulu lui dire où. Le découragement l'envahit. Comment allaient-ils pouvoir la retrouver ? La retrouver avant qu'elle ne succombe à ses mauvais traitements ?
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Jeu 2 Juil - 9:21

"Elle est vivante." Les mots résonnèrent longtemps à ses oreilles. Par Eda, elle était en vie, tout n'était donc pas perdu !
Un intense sentiment de soulagement glissa sur son corps entier, de la tête aux pieds et il sentit ses derniers se dérober sous sa masse.
Attrapant un tabouret au vol, il réussit tant bien que mal à y poser un bout de fessier pour éviter la chute au sol, mais l'acte en lui-même n'avait rien de gracieux.

- En vie...répéta-t-il hébété.

Son regard se fixa sur le sol alors qu'un étrange sourire tordit ses lèvres à présent bien trop sèches, comme si la nouvelle avait asséché sa bouche.
Ainsi elle avait été faite prisonnière alors ils pouvaient encore tenter quelque chose.
Relevant un visage subitement lumineux vers son amis, il reprit :

- Ne t'a-t-elle pas dit où elle se trouvait ? Comment va-t-elle ? Il faut prévenir Vainqueur et organiser une riposte, quelque chose, n'importe quoi.

Attaquer les Chalcédiens, qu'est-ce qui lui avait pris d'agir de la sorte. Idiote. Mais s'ils découvraient qu'elle était de la lignée des Loinvoyant, cela pouvait aussi bien lui sauver la vie. Elle servirait peut-être de monnaie d'échange, à moins que cela ne fasse tourner la Guerre en faveur de Chalcèdes. Vainqueur plierait-il face aux demandes de rançons ou de négociation en lui prouvant qu'ils détenaient sa petite cousine ?
Cette nouvelle, aussi bonne qu'elle soit, apportait quantité de questions sur lesquelles il allait falloir débattre.
Et Taebryn ne connaissait que trop bien la façon d'agir du Roi pour s'inquiéter désormais, du sort réservé à sa protégée.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Sam 11 Juil - 21:16

Vaillant se sentit coupable de l’espoir qui fleurissait sur le visage de son ami. Il se tordit les mains et répondit :
- Je ne sais pas… elle n’a pas voulu le dire… elle s’est évaporée…
Elle dit qu’elle est une cause perdue, songea-t-il sans le formuler. Elle luttait encore pour cacher la vérité ; mais pour sa vie, elle avait abandonné.
 
- Elle… elle est mal en point. Elle a faim et… ils l’ont battue.
Il s’abstint de parler des coups de fouet. Mais il ne se souvenait que trop bien de son visage maigre et tuméfié. Il vérifia qu’il n’avait plus de sang sur les mains.
- J’espère qu’elle a révélé son identité… murmura-t-il, hagard.
 
Le silence s’abattit. Vaillant secoua la tête. Il tâcha de retrouver l’énergie, l’urgence qui l’avait mené jusqu’ici. Elle était vivante, malgré les blessures. Elle était apparue. Il l’avait soulevée dans ses bras. L’armée avançait. Tout était encore possible !

- Oui, reprit-il soudain avec une claque amicale sur l’épaule de son ami. Allons prévenir le Roi. Il aura sans doute un plan.
Il se sentit soulagé, comme un jeune enfant s’abritant derrière l’autorité paternelle. Il y avait longtemps qu’il n’avait pas envisagé Vainqueur ainsi.

Ensemble, les deux hommes sortirent dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   Jeu 16 Juil - 15:10

Horrifié, Taebryn écouta les nouvelles informations apportées par son ami. Battue ? Affamée ? Par Eda...un peu de pitié pour sa protégée. Vaillant hésitait, comme s'il n'avait pas lui-même toutes les clés en main. Acuité continuait à garder certains secrets, même dans cette situation. Sotte ! songea son chaperon.

Il hocha la tête lorsque le blond ajouta qu'il espérait qu'elle ait révélé son identité. Lui aussi le souhaitait plus fort que tout, mais une petite voix lui souffla que ce n'était pas le genre de la jeune femme, de se cacher derrière son rang. Idiote !

Enthousiasmé par les nouvelles, plutôt bonnes, il sortit de la tente accompagné de son amis et ne s'arrêta que devant la tente du Roi. Sa place n'était pas à l'intérieur lors de l'annonce de la nouvelle. Mieux valait attendre ici. Il n'était que le chaperon d'Acuité pour Vainqueur, et un simple soldat enrôlé sur le coup.
Oui, sa place était dehors et non pas à genoux devant ce Roi qu'il ne reconnaissait pas.

- Je t'attends ici, murmura-t-il. Ce n'est pas à moi d'annoncer cette nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Echec cuisant [Vaillant - fin juin 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» Capitol Punishment nouveau PPV Juin 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Province des Etats Chalcèdes
-