AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Infiltration [08/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Infiltration [08/09]   Dim 20 Mai - 15:23

Banquet du tournoi

Celui qu'elle avait pris pour un mercenaire sans foi ni loi n'était autre que le roi Vainqueur. Son roi.
Ha !
Dernière nouvelle !
Et pas des moindres. Flèche ne s'en remettait pas. Comment avait-on pu lui cacher ça ? Comment pouvait-il avoir autant l'air de tout sauf d'un roi ?!
C'était à n'y rien comprendre. Une trahison de la pire espèce ! Et qui méritait une vengeance à la hauteur.
A commencer par une mystification. Ce n'était que justice, après tout.

Et ainsi son plan commença-t-il à se mettre en place ; en premier lieu, il lui fallait un vieux costume de servante, ou de page, ou de tout ce qui permettait de se promener au château. Heureusement, un soir de banquet était toujours une bonne occasion pour se faufiler sans être vue. Et ce soir là ne faisait pas exception. Commis et serviteur allaient et venaient sans cesse et Flèche n'eut aucun mal à se faire une place en leur sein. Transformé pour l'occasion en jeune garçon de bonne volonté, elle prêta ses bras à ceux, nombreux, qui en voyaient l'utilité.
Alerte et efficace, la cuisinière ne tarda pas à connaître son nom et à lui confier des missions de confiance.

- Surveille-moi donc ce ragoût, qu'il n'accroche pas au fond.
- Vas-y donc me dégoter un peu de laurier dans le jardin de la Reine, mon p'tit Girou, et qu'ça saute !

Si son absence de tenue reconnaissable vint bientôt sur le tapis, Flèche s'en excusa facilement, se présentant officiellement comme fils d'un négociant venu de Forge pour approvisionner le banquet royal. Trop jeune pour être introduit à la cour, il s'occupait comme il pouvait en donnant un coup de main de-ci de-là. Les festivités, il y avait goûté et en avait eu sa dose. Maintenant, s'il permettait à un autre de faire une pause dans son travail et d'aller en profiter, il en serait heureux.
Et le sourire candide qu'elle rajouta par dessus ce discours à fendre le cœur ne fit qu'ajouter à sa crédibilité. Sa place était faite.
Quant au veritable Girou, il devait être entrain de vomir son trop plein de bière dans un buisson à cette heure-ci. Mais qui s'en souciait ? Sûrement pas Flèche. L'objectif qu'elle avait bien en tête y tenait bien trop de place : approcher de la table royale.

Quand l'occasion se présenta, ce ne fut que bien plus tard dans la soirée. Alors, revêtue de la livrée bleue qui convenait à sa fonction et soutenant un plateau rempli de victuailles, Flèche se fit un chemin à travers des nobles tous plus avinés et bruyants les uns que les autres. Elle n'en croyait pas ses yeux de les découvrir, pour certains, à peine plus bienséants que le peuple fréquentant de simples tavernes. C'était à se demander pourquoi on avait pris tant de précautions pour s'assurer que Flèche maîtrisait un minimum le protocole avant de l'envoyer sur le devant de la scène...

Arrêtée par un homme intéressé par le contenu de son plateau, elle inclina la tête :

- Sire...

Et tandis qu'il se servait de ces petits gâteaux qui font fureur, recouverts d'une panure de graines de caris, elle chercha à repérer sa cible.
Vainqueur.


Dernière édition par flèche tigraine le Ven 10 Aoû - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 576
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Lun 28 Mai - 11:40

- défoncé Sir Dextre ! Tu savais qu'il avait gagné la joute pourtant il y a 3 ans ?
- Oui, Votre Majesté.
- Et du coup, c'est génial que tu l'ais gagnée cette année ! T'es le symbole de tous les pisteurs et gardes frontaliers à cheval, la preuve vivante que la pratique de tous les jours ça vaut cent fois plus qu'un ou deux tournois par an haha !
- Merci, Votre Majesté.
- Hein Dextre, pas vrai que t'as la honte d'avoir été battu ?

Vainqueur s'était levé de son siège, s'appuyant d'une main sur son dossier pour ne pas trop tanguer, sa coupe de vin se balançant toujours dans l'autre. Il hélait le Sir Dextre, trois rangées de tables plus loin, s'époumonant pour que sa voix porte un minimum parmi le bordel ambiant. Hors le noble cavalier était bien trop occupé à peloter les miches de Dame Opulence, qui les avait d'ailleurs fort garnies, mains et visage plongeant bravant au milieu du décolleté. Vainqueur se vit répondre par la Dame elle-même, d'un regard noir et terrible : "Je suis veuve depuis 2 ans, j'vais me taper un petit jeune ce soir et personne me dérangera, roi ou pas".
Le roi en fut décontenancé - ce qui était sûrement l'objectif d'un tel regard diabolique - et il se rassis mollement. Il chercha du réconfort à sa gauche et la broussaille de barbe et de cheveux étalée dans la graisse de la table lui rappelèrent trop tard que Sir Fort s'était écroulé il y avait déjà une demi-heure. Il ronflait maintenant avec une régularité effrayante et ses rêves devaient être heureux pour lui donner un tel sourire enfantin, il paraîtrait presque gentil malgré les résidus de nourriture et de boissons attaquant sa tenue. Vainqueur soupira en tournant la tête de l'autre côté, ne sachant trop trancher s'il devait se réjouir de ne pas avoir ses cheveux dans le même état de crasse que son voisin - grâce à leur maintien en place par la couronne, un autre bon point pour ce truc métallique qui lui serrait le crâne - ou s'il devait se lamenter sur sa tenue royale qui pourrait bientôt presque passer pour un tableau vivant des tâches des différents vins les plus coûteux des Duchés.
Il coupa court à ses propres réflexions en buvant une rasade. Le pire, c'était que ces vins étaient chers, mais parfois c'était pas les meilleurs. Bref, Vainqueur décida de reprendre sa conversation avec Faris, le vainqueur de la joute d'hier. Il avait un peu l'impression de parler tout seul par contre, l'autre se contentant de répondre des "Oui, Votre Majesté". Il buvait de l'eau en plus, et il mangeait délicatement et se tenait droit !

- Putain Faris, mais t'es une marionnette ou quoi ? T'arrives pas à aligner plus de deux mots !
- C'est vrai, Votre Majesté, répondit l'intéressé comme il l'avait fait depuis le début du repas.
- Arrrrg !
- Je vous prie de m'excuser Votre Majesté. Le pire dans cette réplique étant que le bougre avait l'air sincère.
- Nan mais j'veux bien qu'on soit noble et pas toi, mais décoince-toi bon sang ! On va pas te manger ! Vainqueur n'en croyait pas ses yeux, il fallait faire réagir ce pauvre roturier qui essayait de paraître plus royal que le roi - même si ça, c'était pas vraiment dur !
- On est p'tete noble, mais on est aussi des êtres humains ! L'index pointé en l'air, la peau d'un poulet se détachant lentement de sa barbe, Sir Fort venait d'émerger de son sommeil pour une pointe d'esprit fugace au ton larmoyant, avant de retomber dans son assiette comme s'il ne s'était rien passé. Les mains de Faris s'agitaient : visiblement confronter son idée de la noblesse avec la réalité le mettait mal à l'aise.
- Votre... Vainqueur, bon sang, j'veux bien vous parler comme à un ami quand on est avec les gardes, mais là on est à la table royale...
- Et ? Vainqueur aimait bien son "Et ?" négligé, ça l'avait beaucoup aidé dans nombreuses négociations.
- ... et si vous pouvez vous permettre de manquer à l'étiquette, moi pas. J'suis pas noble, si un garde un peu trop zélé décide de me punir pour ça plus tard, j'ai pas d'excuse moi !

Vainqueur réfléchit un instant à la remarque. Puis il réfléchit un second instant, au cas où. Puis il voulut réfléchir un troisième instant, mais il en eut marre et se leva pour héler à grand bruit et à grands gestes la page qui servait des petits gâteaux ! Si Faris buvait pas, il allait au moins le gaver de ces trucs chauds, peut-être que ça aurait un effet positif même si le vainqueur de la joute avait parfaitement raison.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Mer 6 Juin - 17:38

Sa tenue ne lui plaisait vraiment pas, trop guindée à son gout. Sans parler du col! Elle avait l'impression d'étouffer. Une torture, rien que ça!
Occupée à desserrer son col d'une main et à supporter un plateau de l'autre, c'est à ce moment là que Flèche repéra Vainqueur. Égal à l'image qu'elle en avait, il se tenait à table et discutait avec entrain tandis qu'on se tenait, un peu guindé, à ses côtés.
Les minutes qui suivirent, Flèche les passa à essayer d'éviter les convives pour mieux préserver son plateau de pâtisseries. Maintenant qu'elle avait trouvé une excuse pour se rapprocher du roi, il était hors de question qu'on l'en délaisse par pure gloutonnerie. En retrait par rapport au gros de l'agitation, la demoiselle réussit plutôt bien le défi tout en observant tranquillement ce qu'il se passait. Le problème, c'était que Flèche n'avait pas réfléchit si loin; entrer dans cette salle occupait l'ensemble de ses pensées, la laissant toute déconvenue au moment d'approcher Vainqueur.
Que voulait-elle exactement?
Lui montrer qu'elle était la meilleure, quoi d'autre? Ce qui, et bien que ça lui en coute, ne se ferait pas au sus et à la vue de tous. Le temps de prendre cette décision et de s'y résoudre, et Flèche carrait les épaules, mains bien agrippées à son plateau. Voleuse elle était et en voleuse elle brillerait.
Vainqueur n'avait qu'à bien se tenir, ainsi que sa couronne et tous ces petits joyaux qu'elle voyait parader sous ses yeux...
Elle venait de mettre la main sur son premier trophée, une dague magnifique que son propriétaire avait eu la bonne idée de poser sur une table, et de le glisser à sa ceinture quand la voix du roi retenti tout à coup à ses oreilles.
Il lui réclamait son comptant de pâtisseries à la graine de caris et plus vite que ça si on en croyait le ton péremptoire employé. Mais bien sur, votre seigneurie! Pensa Flèche tout en se tournant vers lui, un sourire aimable posé sur les lèvres. Mangez donc tout votre saoule, vous n'en serez que plus coopératif.
Et ainsi présenta-t-elle son plateau sous le nez de sa proie. Empressée mais soucieuse d'éviter le regard de Vainqueur, la voleuse en herbe se tenait de trois quart et le nez baissé pour mieux dissimuler ses tâches de rousseur. Pourvu qu'il ne la voit ni ne la reconnaisse! Mais, dite donc, ne devrait-elle pas dire quelque chose pour accompagner son service?

- Votre seigneurie...

Hm, c'était un début, mais n'était-ce pas un peu faible? Sobre était le mot exact. Autant dire que c'était juste ce qu'il fallait étant donné les circonstances mais que Flèche s'en accommodait difficilement.

- Prenez-en donc deux... insista-t-elle.

Et même qu'un troisième puis un quatrième, ce serait pas plus mal. Juste ce qu'il fallait pour s'assurer la complaisance du plus abrupte des malfrats.
Mais une main, surgit de nulle part, fit tout à coup voler en éclat toute sa réserve. Venue voler une gâteau sous le nez du roi, et venant d'un de ses voisins, Flèche ne put résister et lui porta une tape du bout des doigts.

- C'est pour le Roi! S'insurgea-t-elle.

Tout d'abord trop choqué pour dire quoi que ce soit, l'homme se contenta d'écarquiller les yeux et de les porter sur Vainqueur, dans l'expectative. Consciente d'avoir dépassé les bornes, la demoiselle fit mine de rien et répéta:

- Votre seigneurie....

Dans l'espoir que tout irait bien.
Mais un éclat de rire venu de l'autre bout de la table, là où un convive avait été témoin de l'action, lui fit perdre tout espoir. D'une moue, elle signifia son mécontentement.

Et, sarcastique:

- Votre seigneurie, renchérit le voisin de Vainqueur avant de s'installer tout au fond de son siège, goguenard.

Son plateau toujours tendu, Flèche resta immobile, persuadée que ça suffirait à laisser passer la tempête.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 576
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Lun 11 Juin - 16:14

Faris n'allait pas s'en tirer si facilement ! L'étape première de son plan avait été un succès retentissant : la page venait maintenant vers lui pour lui apporter ses armes sucrées. Le gagnant de la joute n'ouvrait cependant presque jamais la bouche vu qu'il ne parlait pas et le roi commençait à croire qu'il devrait prendre les choses en main pour lui faire avaler tout ça.
Vainqueur pensait avoir trouvé le bon moment pour l'immobiliser, il se voyait déjà un pied sur la table, un bras étranglant Faris pour lui forcer les mâchoires, tâtonnant de son autre main à la recherche des gâteaux. Malheureusement pour le pauvre homme dont le seul crime aura été de remporter un tournoi, le "Votre Seigneurie..." parvenu d'une masse de cheveux cachant un visage ne parvint pas à interrompre les pensées du roi, qui souriait déjà tout seul d'une oreille à l'autre.

Le jeune roi s'immobilisa, comme un chat prêt à bondir, avant que le doute ne l'assaille : il avait déjà assez bu, manquait un peu d'équilibre et Faris semblait se douter de quelque chose... mais c'était sans compter sur la petite voix parvenant de derrière le plateau, l'exhortant à prendre un poignée entière de gâteaux comme sonnaient les trompettes de ralliement en pleine débâcle !

- J'en prendrai même quatre oui ! s'écria-t-il pour se donner du courage. Il s'élança en avant, faisant voler son siège derrière lui, se servant du rebord de la table comme appui pour sa botte, tandis que dans une détente puissante il essayait à la fois d'attraper les cheveux de Faris - qui tentait de se mettre hors de portée - et une masse de gâteaux - qui étaient sûrement "par là", Vainqueur procédant maintenant au jugé. Et lorsque la claque fusa, le roi s'arrêta net et écarta sa main, écarquillant les yeux de peur que se ne soit lui qu'on ne vise.

Les trois amis s'immobilisèrent chacun dans leurs poses, tableau étrange d'un repas festif. Sir Fort avait des larmes aux yeux d'indignation et massait les gros doigts de sa paluche gauche, portant un regard pleurnichard vers son souverain et lui murmurant des trucs inaudibles. Faris gardait miraculeusement son équilibre tout se concentrant pour éviter de renverser son verre d'eau alors que sa chaise taguait, son regard perdu se demandant quand Vainqueur finirait bien par lâcher ses cheveux. Et le roi, debout, à moitié sur la table, dépassant maintenant tous les autres convives et inévitablement centre de toute l'attention.
Une dame rigola, moqueur. Sa Seigneurie, redevenue adolescent l'espace d'un instant, se surprit à prier pour que cette dernière ne soit pas sa mère, quoique celle-ci aurait plutôt eu tendance à toussoter discrètement. Alors il prit deux gâteaux dans sa main et les brandit face à l'audience.

- Un toast ! Pour les Six, euh, Quatre Duchés !

Une dame toussota. Vainqueur pâlit. Qu'à cela ne tienne, il était trop tard pour faire marche arrière et la petite page et lui tomberaient bravement au champs d'honneur si tel était leur destin ! Il fourra vaillamment - c'était du moins l'impression qu'il avait de son action sur le moment - l'un des gâteaux dans sa bouche, prêt à attaquer Faris avec l'autre tandis qu'il retenait toujours ce dernier par les cheveux. Hey mais ils sont bons ces machins !

Vainqueur mangea le deuxième et finit enfin par lâcher sa victime pour se servir plus de gâteaux pour lui tout seul, il en donnerait peut-être un à Sir Fort s'il était gentil.

- Munch, miam, sont crop bons ! Tu as diabement raichon, reste là chavec le plakeau, pas question de - miam - partager notre butin !
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Jeu 28 Juin - 23:40

Stupéfaite - et le mot était faible - Flèche vit l'action prendre place et Vainqueur se jeter sur son voisin pour mieux l'agresser à coups de pâtisseries.
Plait-il? Voulut-elle rétorquer à défaut de se montrer éloquente et grivoise comme c'était de bon ton (du moins, il lui semblait) dans ce genre de situation.
A partir de là, elle se contenta d'obéir à Vainqueur, plateau tendu pour mieux alimenter sa souveraine gloutonnerie. L'assemblée suivait la scène, divisée, mais pour la plus part, on se gaussait de voir Faris cracher sa pitance d'un air effaré. Le pauvre ne savait plus où se mettre et quêtait pour un peu d'eau.
Affalés en bout de table, un groupe de jeunes fats enchainaient les commentaires de peu de gout.
Haussant le ton, ils s'en prirent à Faris, mais ne s'arrêtèrent pas là.

Aux commentaires qui fusaient à son encontre, Flèche préféra ne rien rétorquer. Ni même laisser savoir qu'elle les entendait jusqu'à ce qu'on s'autorise un bon mot de trop au sujet de son allure de "godelureau". Cette fois-ci, on sous-entendait clairement que ses manières étaient un peu trop féminines. Ce qui serait encore passé (même si qu'on la prenne pour une fille alors qu'elle se faisait passer pour un garçon avait tendance à lui monter au nez; on ne voyait pas clair dans le jeu de Flèche Tigraine!), mais quand on singea sa posture et qu'on lui suggéra d'aller essuyer les tâches qu'elle avait sur le nez, ses mains se crispèrent dangereusement sur son plateau d'argent.

- On dirait qu'il s'est fait chier d'ssus! Pardi, c'est bien ça qu'on dirait... Tu trouves pas?

Son sang ne fit qu'un tour le temps que la remarque glisse sur son échine, mais Flèche n'avait pas prévu de laisser passer l'affront. Seulement, lui restait une chose à accomplir.

A Vainqueur:

- Sauf votre respect, messire, si vous voulez bien finir cette dernière pâtisserie, j'aurais besoin de ce plateau.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 576
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Sam 7 Juil - 17:45

- Mais loin de moi l'idée de vous retenir de votre devoir, bon page aux tâches de rousseur, hoho.

Vainqueur commençait à se sentir diablement en forme, au point de pouvoir jouer au roi et à parler noblement ! La réussite aurait été de la partie, si seulement l'accentuation de ses manières et son "hoho" final ne le trahissaient pas.
Le roi ne se fit donc pas plus prier pour manger la dernière pâtisserie et trouva le moment propice à se lancer dans une dissertation avec Faris.

- Mon bon Faris, voyez-vous, si vous voulez être noble un jour il
- Euh....mon Roi ?
- Tututu, ne m'interrompez pas je vous prie, je disais donc que la noblesse implique de savoir manger des quantités astronomiques d'aliments. Il faut bien sûr faire plaisir à tous les cuisiniers du château, et l'opulence de la table reflète bien évidemment celle de son hôte. Feu mon père avait d'ailleurs un certain embonpoint, qu'il chérissait sûrement quelque peu et c'était donc une de ses nombreuses marques de prospérité. Comme les bijoux, ne jamais oublier les bijoux. Très délicat, il faut en avoir peu mais tout de même assez. Je n'ai jamais vraiment compris, enfin, le tout est de ne pas les perdre dans sa soupe.
- Gu....Soupe ?
- Oui, la soupe, vous savez, ce plat liquide que l'on mange dans un bol voyons.
- Arrr, oui je sais, Votre Majesté, mais...
- Parce que vos bagues, les bijoux, peuvent tomber dans la soupe. C'est évident.
- Mais... on ne mange pas la soupe avec les doigts votre Majesté.
Vainqueur dut marquer une pause le temps de la réflexion.
- Vous avez tout à fait raison mon cher Faris. Ce qui nous amène donc à l'éducation militaire des nobles. Parce qu'en fait...

C'était à ce moment précis que pour la première fois de sa vie, Faris, jeune et vaillant soldat et excellent cavalier, regretta ses dons en la matière et se jura de ne plus participer au moindre tournoi pour le reste de son existence.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Sam 21 Juil - 13:50

Une fois la pâtisserie évacuée vers l'estomac du roi, Flèche ne fit ni une ni deux et se déplaça à grandes enjambées vers sa cible.
Bam!
Un coup de plateau sur le sommet de son crâne et la question était réglée:
Une bagarre venait de naitre, aux allures de fanfaronnade mal orchestrée.
La victime de cette agression sauvage, d'abord un peu sonnée, finit par se mettre séant, cahin cahan, mais Flèche était déjà loin. Dissimulée derrière un siège, elle observait l'évolution de la scène à la recherche d'une fenêtre de tire.

A l'intention de son voisin, occupé à se gausser comme il se doit, l'assommé s'esclama, grinçant:

- Et toi tu trouves rien d'mieux à faire qu'à t'marrer! Pas étonnant que ta femme se permette de fricoter avec le tir chasse. T'es pire qu'la merde qu'on a torchée à notre cul!

Non seulement l'alcool le rendait agressif, mais il révélait son origine de petite noblesse et leur parlé sans distinction. De quoi déclencher quelques rires supplémentaire et vider de son sang le visage de son interlocuteur qui, sous le coup de la colère, n'y tint plus et se jeta sur lui. On ne le traitait pas de cocu impunément. Sujet sensible.

Le temps qu'ils roulent à terre et d'autre montaient sur la table, se disant que ça ferait une arène parfaite pour croiser le fer. L'effet domino aidant, Flèche disparut aux yeux de quiconque, y compris des gardes positionnés en des lieux stratégiques de la salle et se demandant s'ils devaient intervenir ou non.

Finalement, ils firent un pas vers l'intérieur de la salle, puis un second. Tout à leurs tentatives maladroites pour calmer le jeu, ils ne virent pas la demoiselle se glisser derrière son roi et tendre la main vers son front couronné.
L'objet tant convoité, le plus beau des trophées, bientôt, il serait en sa possession.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 576
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Sam 28 Juil - 23:25

Et c'était enfin parti ! Un banquet comme Bienséance les détestait sûrement, apothéose épique de la conséquence logique de l'entassement de nobles, de guerriers, de vins et de jolies filles dans une même salle. La nature humaine était une chose universelle à laquelle la noblesse ne pouvait rien.

- A moi Béarns !!!! Lancez vos tourtes ! beuglait un gosse du nord à peine sorti de l'adolescence, ralliant ses troupes derrière une table renversée.
- Pour les pages qu'assoment les idiots !!!, fusa un nouveau cri de ralliement auquel répondit un simple mais spontané "ouéééééé!".

Affalé sur son fauteuil, la tête tombant en arrière, le roi lui ronflait. Il s'était arrêté en plein milieu de sa discussion, ne finissant même pas sa phrase - celle qui avait commencé avec "Les poissons c'est meilleur avec de l'huile et comme l'épée de Prospère royaume avec l'arc-en-ciel, tu chevauches...". Faris n'avait pas vraiment réussi à saisir ce que son souverain avait voulu dire de toute façon, alors il jeta un coup d'oeil à Fort, qui lui dormait de toute façon depuis longtemps, et s'éclipsa dans un coin un peu plus calme. La noblesse, c'était tous des timbrés.

Et d'un coup Vainqueur se sentit plus léger. Il avait une fatigue de plomb qui lui minait l'esprit depuis deux minutes, mais là son front avait l'impression de ne plus être tellement enserré. Ouvrir les yeux maintenant serait donc peut-être une bonne idée se convainc-t-il. Au travers des brumes de son regard, il vit un page à l'envers avec des tâches de rousseur en plein milieu de la figure. Les tâches de rousseur, ça n'avait pas vraiment de sens, alors Vainqueur se demanda si le petit page qui lui piquait sa couronne était vraiment à l'envers ou s'il avait un visage avec la bouche à la place des yeux.

- Ouais mais ça je crois pas que ce soit possible... marmonna-t-il tout haut, car ses pensées refusaient d'être cohérentes sans être énoncées tout haut. Ceci est le symbole des Quatre Duchés et de leur union sous une même autorité, noble et juste, depuis Preneur et de Loinvoyant en Loinvoyant, jusqu'à Sagesse le Sage et Prospère le Prospère et Vainqueur le bientôt-Vainqueur quand il aura défoncé Chalcède. Prends-en grand soin petite Cassy et et heyyy m...!

Le roi avait voulu lui tapoter la tête pour lui souhaiter bonne chance, sauf qu'à l'envers c'était un peu plus dur et que vautré comme il l'était sur sa chaise, ce n'était de toute façon qu'une question du temps avant que tout l'édifice ne s'effondre sous l'effet de la gravité. Les dalles du sol finirent d'assommer le roi, comme si la boisson et les pâtisseries n'avaient pas suffit déjà amplement, et il se mit à rêver de flèche avec des pointes pleines de tâches de rousseur qui couraient dans les rues de Bourg de Castlecerf en costume de chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   Lun 30 Juil - 22:56

La couronne dans sa main, Flèche n'en croyait ni son audace ni sa chance. Elle l'avait fait!
Un regard à gauche, un regard à droite, et elle s'assurait que tout allait bien pour ses arrières. Sauf que le danger vint d'en face, de Vainqueur, affalé sur son trône et un sursaut de lucidité dans le regard.
Figée, comme un daim sous l'oeil du chasseur, la voleuse attendit le verdict et l'écouta du début à la fin sans ciller. Attentive comme rarement, elle regarda la main s'avancer vers elle et lui tâtonner tout le menton.

- D'accord. Sauf que moi, j'm'appelle pas Cassy, v'savez, lui dit-elle alors que la main s'effondrait.

La précision était-elle bien utile? Dur à dire. Mais une fois apportée, Flèche se leva et posa un plateau sur la couronne. Ainsi camouflée, elle n'eut aucun mal à la sortir de la pièce puis à se glisser dans les couloirs. Le reste, il n'est point nécessaire de le raconter. Mais sachez que Flèche se fera un plaisir de s'en vanter une fois remise de ses émotions et qu'elle possède maintenant l'oreiller le plus précieux de tout le royaume en attendant de trouver une meilleure cachette.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infiltration [08/09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Infiltration [08/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Unité d'infiltration en formation !!!
» infiltration a midi
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» [Flash Back] Une infiltration plus ou moins réussie[PV Hikari]
» Une infiltration qui tourne au désastre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Couloirs et salles communes :: Archives V1 et V2
-