AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Lun 2 Jan - 18:49

Raanan entendit un bruit de galop. Il s'y connaissait pas mal, c'est pourquoi il pouvait entendre le bruit du galop avant celui des sabots.
Trois cavaliers commençaient à rattraper le 'véhicule de marchandises'. Les hommes de Faucheurs n'étaient pas si nuls, apparemment. Et la caravane se faisait rattraper rapidement en ville. Logique.

Alors qu'un des trois était à portée de voix et d'arbalète, il sembla afficher un regard perplexe devant le bouclier que tenait Raanan.
-C'est notre pavois! cria la première voix.
-On a le monopole des pavois! répliqua Scott.
-Et rendez nous toutes les autres caisses ou vous allez le regretter! lança une deuxième voix.
-On a aussi le monopole des caisses! gueula Raanan.
Et ce petit monde se prépara pour verser un peu plus de sang dans un monde parfois trop candide.


L'agile sprinteuse donna du fil à retordre à Bryggen. Mais le compagnon animal était là quand on avait besoin de lui.
C'est ainsi que Bryggen se retrouva nez à nez avec Faucheur, au dessus de la cachette de la kidnappeuse d'antropohide, effractrice de batiment privé, responsable de tapage nocture, et encore de non respect aux loi régissant la garde d'animaux en ville.
Bon, alors Faucheur et Bryggen son nez à nez, comme un Zorro et un Cyrano se faisant face à une distance adaptée pour un combat à l'épée.
Les deux anciens associés étaient tous deux à égale distance de la marchandise et de la petite. Rook surveillait du haut des toits, avec une bague fraichement acquise en bec. Elle avait l'air assez brillante.
Heureusement qu'il faisait assez sombre, sinon Rook aurait pu tenir un panneau électrique clignotant 'je suis ici' en grosses lettres rouges pour produire le même effet.
Mais on pouvait noter que la bague valait le coup d'oeil, et qu'un marchand n'ouvrirait plus ses doubles-fonds de tiroir la fenêtre ouverte.

[spolier] Feel free si tu veux jouer faucheur! [/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Dim 22 Jan - 21:17

Trois personnes étaient présentes, et pourtant, le silence se faisait pesant autour du pont. Suffisamment pour décider Flèche à poursuivre sa fuite, accompagné d'un singe terrifié autant que perdu. Le tenant par la main, elle se tenait courbée pour mieux profiter de l'abri des herbes hautes de la rive du fleuve, mais il fut plus compliqué que prévu de rester discret.

A la vue de sa proie lui échappant, et sans le moindre remord, Faucheur sortit une dague de son fourreau. D'un geste fluide et rapide qui sentait l'expérience, la lame s'envola dans un sifflement annonciateur de mort.
L'objectif était simple, arracher l'épine qui venait trop souvent se planter sous son pied et isoler le singe. Il ne connaissait que trop bien cette gamine. Voleuse, émissaire du chaos et élément imprévisible, il ne l'avait jamais aimé.

C'est avec un sourire carnassier qu'il constata de son succès. La dague l'ayant frappée de plein fouet, Flèche s'était écroulée dans les herbes hautes.
Sonnée plus que meurtrie, elle mit du temps à comprendre ce qui lui était arrivé. Le singe, quant à lui, s'était remis à hurler au moment de partager sa douleur. Comme devenu fou, il se tourna vers Faucheur et Bryggen, une lueur meurtrière dans le regard.

Les bras pendants et le regard fixe, il se mit à tanguer vers les deux hommes, plein de menaces.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Sam 25 Fév - 16:35

Bryggen regarda l'anthropoide et pesa ses chances. Il avait déjà fait un bras de fer contre Raanan à l'occasion d'un pari, et même s'il n'avait pas gagné, il avait toujours son bras. Il avait un peu plus d'allonge grace à son épée, mais l'hominoide semblait plonger dans une rage. De toute façon, il n'était pas censé avoir le temps analyser tout en détail puisque c'était l'heure de la baston. Et il se demandait quel gout ça avait, cette bestiole là.
Rook prit son élan, et après quelques battements d'ailes, planta ses serres dans la chair poilue du singe.
Bryggen en profita pour lancer une attaque vers Faucheur, qui...

-lancé de dé :
1-2 ... pare et contre-attaque, en rapprochant Bryggen du singe, et en prenant ses distances avec l'antropohide devenu tout pas content.
3-4 ... pare avec aisance la lame du brigand.
5-6 ... s'étale lamentablement, avec une blessure au bras non directeur, pour faire monter la tension dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Sam 25 Fév - 16:35

Le membre 'Bryggen Oswinn' a effectué l'action suivante : Le hasard en action

'Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Ven 9 Mar - 12:43

Le voleur exprima sa douleur dans un juron rapide. Il n'aurait peut-être pas du mettre autant de poids sur la jambe qui avait une belle entaille. Parant l'attaque de Faucheur, il perdit du terrain sur la retraite discrète qui s'effectuait.

Bryggen se demandait bien ce que Faucheur allait faire contre le singe. S'il l'écorchait, c'était mauvais pour le revendre. Et cet animal n'avait pas d'autre valeur que financière aux yeux de cet abruti, a priori. Et est-ce que le singe en voulait à Bryggen? Il ne lui avait rien fait ni à Flèche, mais ce n'était pas une raison suffisante pour être épargné.
En tout cas, c'était certain que si il attrapait Faucheur, ce dernier allait devoir recompter ses dents après.

Un triangle s'était formé, mais le leader du syndicat du crime de rippon était en mauvaise posture, presque pris en tenaille, et ne savait pas ce qu'allaient faire ses ennemis. Un faux pas, une mauvaise interprétation d'un des deux hominidés, et ce serait un beau bordel. Enfin, un bordel plus évolué que maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Lun 19 Mar - 22:16

Flèche n'avait pas trente-six solutions. Elle resta à terre, le nez dans l'herbe humide et la terre vaseuse du bord du fleuve. Trop sonnée pour articuler quoi que ce soit, ce sont des borborygmes infâmes qui franchirent la barrière de ses lèvres jusqu'à ce qu'un message nerveux émerge du ramassis de non-sens qu'était devenu son cerveau et lui crie de fuir.
Facile à dire, mais difficile à exécuter. Son corps ne répondait pas.
Restait à espérer que ça ne durerait pas et, à force de persévérance, un bras trouva le chemin des airs juste assez longtemps pour venir se poser à deux doigts de ses oreilles. Une poussée plus tard, accompagnée d'un grognement bien senti, et Flèche tentait de se redresser.
Échec total.
Mais peut-être que l'essai suivant serait plus concluant, allez savoir.

Du côté de Faucheur, ça n'allait pas beaucoup mieux. Sa victoire sur la gamine à peine consommée, le singe lui fonçait dessus, revanchard comme jamais. Prêt à tout, Faucheur banda son vif juste avant de le déployer avec force, comme un coup de marteau. Sous l'impact, le singe se figea juste avant de s'écrouler et de commencer à gémir, choqué comme un petit garçon.
Le temps que l’anthropoïde aille se réfugier sous le pont et ne restait qu'un choix pour Faucheur. S'occuper de Flèche ou gérer le problème Bryggen avant?
A lui de lui dire ainsi que semblait le suggérer le haussement de sourcils qu'il lui accordait.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Jeu 26 Avr - 21:17

Un cliquetis métallique se fit entendre. Soudain, le fourreau d'une épée vrombit dans l'air, pour finalement percuter la tempe de Faucheur.
-Pas de pitié pour les traîtres. Telle avait été la phrase que le corbeau Rook avait adressé à son humain de lien, et toute l'hésitation de Bryggen s'était alors dissipée.

Le corps de Faucheur s'étala sur les pavés humides alors que son adversaire s'élançait vers la jeune fille des rues, et son compagnon d'infortune à poils; on entendit des voix lancer des exclamations, un bon bordel se produisait non loin.
Les hommes de Faucheur allaient arriver sous peu, et le temps était désormais compté. Bryggen sauta dans les herbes hautes, attrapa le corps de la gamine, et regarda le singe.
Apparemment remis du choc, mais toujours dans un état second, ce dernier ne bougeait plus.
Le contrebandier raccrocha son épée à sa ceinture, et abandonna l'anthropoïde à son sort.
Toutefois, Rook se posa sur la tête de l'infortuné, et lui donna un brusque coup de bec pour lui remettre les idées en ordre.

Bryggen courut vers le labyrinthe des ruelles, sans regarder l'état de Faucheur. Il aurait bien aimé le buter, mais cela aurait causé plus de problèmes qu'il n'en avait besoin. Passant à travers les bâtiments, il s'arrêta dans un angle sombre, prit un bout de bandage dans une des poches internes de ses vêtements et appliqua un soin rudimentaire à la jeune fille. Au moins elle allait garder assez de sang pour vivre.

Bryggen tendit l'oreille. La situation évoluait dans le bourg de Castlecerf. Quelle nuit.


Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Ven 11 Mai - 15:33

Essayer étant une chose et réussir en étant une autre, Flèche finit par se résoudre à enchainer les échecs. Trop sonnée pour effectuer le moindre geste cohérent, elle ne tenta même pas de rechigner quand Bryggen l'attrapa au vol. Seule une douleur aigüe au niveau des côtes lui arracha un couinement plaintif.
Quant à son esprit, engourdi lui aussi, elle trouva toutefois la force de le faire voleter jusqu'au singe, touchant à taton le nœud de peur et de souffrance qu'il était devenu.
Elle aurait souhaité en faire plus qu'elle en aurait été incapable. C'est avec regret qu'elle se contenta de le quitter, avec une caresse rassurante pour son âme meurtrie.

Je reviendrai, semblait-elle promettre. Mais rien n'était moins sûr. Elle ne savait déjà pas où on l'emmenait. Comment savoir si elle pourrait en revenir?
Une fois arrêtée dans une ruelle sombre, Flèche put retrouver son souffle et donner une tape sur la main de Bryggen pour l'éloigner.

- Ne me touchez pas...! Vouzeriveee...

Hm, ceci était un essai pour communiquer. Mais les mots avaient une méchante tendance à s'embourber entre ses lèvres.

- Vouzzzeee... Essaya-t-elle encore une fois, avec ce même résultat fort décevant.

Finalement, voyant qu'une phrase construite n'était pas envisageable, c'est avec un simple "aïe" qu'elle mit Bryggen en garde. Pas de sang, juste mal. Son bout de tissu serait inutile.
En fait, elle aurait préféré ne pas être là du tout. Seulement, l'énergie lui manquait pour le faire savoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Sam 12 Mai - 17:58

Pas de sang.
Comment Faucheur avait donc pu se rater à ce point? Lancer des dagues étain main courante dans la profession. Il avait déversé tellement de haine dans son tir que l'équilibre du coutelas n'avait du pas être attein durant le lancer, ce qui expliquerait la chose.

Et la petite n'appréciait pas d'être touchée apparemment. Coupé dans son élan, le bandeau entre les mains, Bryggen enleva sa botte et commença à panser la plaie qu'il avait négligé jusqu'ici. Imbibé d'un pommade cicatrisante ou un autre truc cher mais efficace, le tissu devrait soigner rapidement la blessure. Tandis qu'il appliqquait les soins, il réfléchit aux propos de la fille. Les tentatives de décryptage échouèrent. Mais dans le silence ou' Bryggen observait la petite sans savoir vraiment si elle lui rendait son regard, un bruit de métal se faisait entendre. Trois chocs, acier contre acier. Pause. Un hurlement. Puis rien.

Bryggen regarda la rescapée. Son physique ne se prétait pas aux combats, mais pourquoi pas d'ici plusieurs hivers. Qu'est ce qu'elle voulait au singe? Le contrebandier connaissait plusieurs méthodes pour faire passer des objets de valeur en douce, en utilisant les animaux comme compartiment secret, mais Faucheur n'avait pas fait un seul geste pour abattre cette bestiole. La petite avait du cran, et du sang-froid. Se frotter à deux contre un bande de gens travailleurs de nuit, c'était bien suicidaire par contre. Elle semblait toutefois assurée dans ses actions, et connaitre le coin comme sa poche, vu à la vitesse à laquelle elle filait quand elle était en bonne condition.
-Le temps nous est probablement compté. Une direction à proposer?

Rook regarda autour de lui. Un seau d'eau, un pavé ou un marteau pourrait servir à reveiller ce singe. Son regard se posa sur le corps étendu de Faucheur. Et une pensée vint rapidement à son esprit de corbeau.
Après deux trois coups de bec, la bourse de Faucheur était acquise. D'une serre, il s'empara une dague avec son fourreau. Avant de partir se préoccuper du singe, il nota le sang qui coulait sur le visage de l'ennemi.
Tentant en vain d'avoir un vol satisfaisant, Rook largua la dague rengainée sur la tête du singe. Ce qui sembla avoir un certain effet. Plutot sonore au deumeurant. Poc.

Bryggen marqua une nouvelle pause. D'autre bruits de combats, plus proches. Certainement Raanan qui revenait. Si la petite ne proposait pas de direction rapidement, il allait se rapprocher de la zone de combat.
Un croassement moqueur fendit dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Dim 20 Mai - 11:48

Voyant qu'il n'insistait pas, Flèche se permit un soupir de soulagement qui ne fit pas long feu. trop douloureux, lui aussi. Tout comme la bosse qu'elle sentait palpiter à sa tempe. A chaque boum de son rythme cardiaque, elle sentait ses pensées papillonner en une danse furieuse et désordonnée. Dur de se concentrer dans ces conditions, mais Flèche faisait son possible. Bientôt, alors que la conscience lui revenait petit à petit, l'urgence de la situation lui parvint tout à fait, accompagnée des premières gouttes d'adrénaline. Reversées dans son sang, elles ne tardèrent pas à faire le ménage dans son esprit, ôtant toutes pensées superflues pour n'en laisser qu'une: fuir. Encore et toujours.

Si ses côtes cassées lui faisaient mal, elles ne l'empêcheraient surement pas de prendre la fuite. Par contre, et c'est en contemplant son compagnon du moment qu'elle s'en rendit compte, toute seule elle n'avait que peu de chance. Se relever constituait déjà un exploit.

- Une direction à proposer?

La question mit quelque temps à monter au cerveau de Flèche, mais une fois que ce fut fait, elle accusa réception en clignant des yeux. Quelques secondes plus tard, elle tentait de se redresser dans un grognement loin d'être féminin.

- Aidez-moi! enjoignit-elle à Bryggen, le souffle coupé. ça fait un mal de chien...

5 minutes de repos ne suffisaient pas çà récupérer de ce genre de blessure, mais elles avaient déjà fait beaucoup de bien. Et pour preuve, on pouvait maintenant comprendre ce qu'elle disait! Bouger toute seule, c'était une autre histoire, par contre...
Une fois adossée au mur plutôt qu'affalée à ses pieds, elle prit le temps de se caler dans une position pas trop douloureuse et de retrouver sa respiration.

- Vous êtes armé? Finit-elle par demander, yeux toujours fermés. Alors vous ne craignez rien. Sans ordres, les hommes de Faucheur ne se lanceront pas dans un vrai combat.

Pour elle, qui n'était pas armée, c'était une autre histoire. Deux solutions: se terrer dans un tas d'ordures ou se rapprocher de Castelcerf et des beaux quartiers. Encore quelques minutes de repos et elle se mettrait en route... Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Sam 26 Mai - 16:20

Bryggen se massa la machoire. Il n'avait pas vraiment vu ou' le projectile avait touché la petite, mais elle souffrait le martyr.
-Dis, ... Déjà, quel est ton nom? Et non, je ne crois pas que les hommes de Faucheur soient de gentils gars préoccupés par notre intégrité physique. Pas depuis ce soir. Le ruffian essaya de visualiser la trace qu'il avait marqué sur Faucheur, et se demanda combien de temps elle allait rester.
-Alors, tu souffres à quel endroit? A part pour les plaies ouvertes, je peux pas faire grand chose, mais je pourrais te porter sans te faire trop mal. Je crois pas que le voyage jusqu'ici t'ait vraiment fait du bien.
Voyant qu'elle reprenait son souffle, Bryggen attrapa le bras pour l'aider à se soutenir, et reprit la parole.
-Pouquoi Faucheur court après cet animal ? Qu'as-tu à avoir là-dedans ?

Quatre questions en moins de dix secondes seraient bien susceptibles de déstabiliser quelqu'un qui n'avait pas encore tous ses esprits, mais le temps pressait.

Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Ven 1 Juin - 19:13

- Cassy, lui concéda Flèche de mauvaise grâce.

Un faux prénom, c'était tout ce qu'elle pouvait lui offrir étant donné les circonstances. Avec cela, elle aurait bien ajouté un "j'travaille sur les quais, à équarrir la poiscaille", mais les circonstances ne lui en donnèrent pas l'occasion.

Poussées par l'urgence, les questions se succédaient auxquelles elle aurait volontiers répondu si elle s'était trouvée dans de meilleures dispositions. Ce qui était loin d'être le cas, ainsi que Bryggen ne tarderait pas à s'en rendre compte. En effet, la miss n'aimait pas qu'on sous estime son expérience et la façon dont l'homme avait écarté sa remarque sur Faucheur l'avait vexé comme un poux.
Les lèvres pincées, elle se contenta d'un:

- Ché pas...

Quand vint le moment de faire la lumière sur toute cette histoire. Et qu'il se démerde avec ça! Flèche était butée dans son genre, et pas qu'un peu.
Le pire, c'était que Bryggen pouvait s'estimer heureux. En temps normal, elle aurait été beaucoup plus virulente.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Mar 5 Juin - 19:58

Bryggen fixa son regard sur le visage de Cassy, d'un air songeur.
-Une réponse seulement ? Ça veut dire que tu n'as plus mal ? Et puisque tu connais si bien les hommes de Faucheur, qu'est ce que tu faisais dans le coin?
Le marchand martial essaya d'imprimer en sa mémoire le visage de la petite. Elle avait un rôle dans cette histoire. Quel genre de personne innocente et ignorante venait réussir à enlever un animal relativement peu contrôlable alors que des vigies étaient disséminées partout autour de l'entrepôt?
L'assassin tendit l'oreille. Des bruits de pas, plus ou moins éloignés. Au moins trois personnes éparpillées dans les ruelles sombres, dispersées vers le nord du refuge des deux compagnons de fortune.

Plus loin, Rook avait
Spoiler:
 
à réveiller le macaque.


Yay.

Le voleur risqua un coup d'oeil rapide dans les ténèbres.
-Alors Cassy, je te dépose quelque part ? dit-il souriant, en lui proposant un bras secourant.


Dernière édition par Bryggen Oswinn le Mar 5 Juin - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   Mer 27 Juin - 22:42

- Je m'occupais de mes affaires, suggéra Flèche plus qu'elle ne répondit.

Avec le regard d'un animal aux aguets, la miss fixait Bryggen. Toutefois, malgré cette attitude défensive, on ne pouvait nier la provocation sous-jacente.
Une crapule, cette mioche, rien d'autre. Et pourtant, elle avait mal, ça, elle ne pouvait le nier.
Avec son esprit de contradiction sous le bras, elle prit donc le parti de se lever, difficilement, avec l'aide de l'homme.

- J'suis désolée, finit-elle par chouiner alors que la carapace volait en éclat avec la douleur et que des larmes coulaient sans qu'elle puisse les contrôler. Si j'savais quéque chose qui pourrait vous aider, j'cracherais sans discuter. Mais j'sais comment cacher mes fesses et rien d'autre, faut m'croire.

Le pire, c'est que Flèche croyait presque ce qu'elle disait. Au fin fond de son esprit, trop loin pour que sa conscience y prête attention, se cachait la vérité. Sensiblement différente. Mais qui s'en souciait? Pas Flèche en tout cas! Qui voyait l'espoir d'une échappée se profiler.

- Castelcerf? Proposa-t-elle comme destination. Une chose était sure, en s'en rapprochant, elle trouverait la garde tant redoutée par Faucheur.

Quant au singe, sortit de sa torpeur par l'intervention du piaf, il jaillit hors de sa cachette en piaillant. La peur lui faisant perdre tout semblant de prudence, il se mit à bondir en une gigue improbable rythmée de ses cris poussifs et stridents. Alertés par le vacarme, des chandelles s'allumèrent et des piétinements se firent entendre. Bientôt, on trouva Faucheur et on s'inquiéta de son état. Quelques hommes de main, alertés, se mêlèrent à la foule et, bientôt, on ne trouva plus personne pour s'inquiéter de l'étrange créature s'éloignant dans les fourrés.
Au lieu de ça, on redoutait l'échauffourée. Devait-on appeler la garde...? Ou rentrer se cacher? Et tout ça sans se douter qu'à quelques pas de là se trouvaient les principaux coupables de toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je te tiens, tu me tiens... [04/09 - PV Orge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Je te tiens, tu me tiens...
» Tu me tiens, je te tiens... || Drago Malefoy
» « Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette, le premier qui rira aura une tapette ! » [PV Edwin]
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Rues et placettes
-