AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Lun 19 Sep - 14:41


[Fin Lune Verdissante, an 9 du règne de Vainqueur Loinvoyant]

Castelcerf. La troupe se retrouvait une fois de plus à la capitale, et l'afflux de badauds dû aux festivités du printemps, conjuguée à la taille de la ville, leur laissait espérer de bonnes affaires. Et ce, sans trop de déplacements, ce qui convenait parfaitement à l'état de Cascade. Ils pourraient sans doute se présenter dans différents quartiers avant que leurs spectacles ne commencent à perdre de leur attrait.
Le groupe était arrivé la veille, et venait tout juste d'achever son installation. Ils avaient bien choisi leur emplacement, en bordure du bourg, pas très loin d'une auberge. Là, les amuseurs espéraient tâter l'ambiance castelcervienne dès la nuit tombée. Quels contes seraient les mieux accueillis, quelles ballades feraient-ils mieux d'éviter ? Tout cela, ils comptaient bien s'en faire un début d'idée dans la soirée. Et son approche apportait à Saule l'invariable tension précédent une représentation.
Oh, c'était certes devenu habituel, mais ça ne s'en allait jamais tout à fait. Et comme souvent dans ces cas-là, il décida d'aller faire prendre l'air à son marguet, ainsi qu'à lui-même. Cela ne lui ferait pas de mal de quitter pour un temps les abords bourdonnants et bavards de la ville, et d'aller se remettre les idées en place en la seule compagnie de Panache. Une fois ses intentions explicitées auprès de sa compagne, et après avoir eu droit aux habituelles plaisanteries sur ce qui l'attendrait si, par malheur, il revenait bredouille, il alla détacher le félin et l'entraîna vers les bois.

Le duo venait tout juste de repérer la piste d'un lapin, lorsque le petit fauve s'immobilisa soudain. L'humain tâcha de rester immobile lui aussi, pour ne pas gêner les perceptions de son compagnon à quatre pattes. Il n'avait rien noté de suspect dans les alentours, mais savait combien ses propres sens restaient incompétents dans ce genre de situation.
"Panache ?"
chuchota-t-il finalement, au comble de l'incompréhension alors que le félin rampait précautionneusement à couvert, les oreilles aplaties. Peu hardi de nature, Saule chercha du regard un buisson suffisamment garni pour l'imiter, mais en vain : il n'y avait là que broussailles n'atteignant pas la moitié de sa taille, et hauts arbres aux troncs élancés. Sa grande taille le desservait pour les uns, même en s'accroupissant, et sa finesse n'était pas encore suffisante pour les autres. Le danseur n'avait donc d'autre choix que de faire face à ce qui effrayait son marguet. Il entendait maintenant des pas, trop tard pour la fuite, donc. Lui resterait toujours cette option au cas où cela s'avérerait définitivement dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Jeu 22 Sep - 23:19

Brasier n'avait pas choisit cette auberge en périphérie de la ville pour rien. Loin des habitations accrochées à flan de falaise, le bâtiment donnait directement sur la lande des environs de Castelcerf, condition nécessaire à la survie de tout homme sain d'esprit si on lui demandait son avis.
Vivre dans une ville aussi grande? Aberration que voila!
Le comte avait besoin de nature pour décompresser, et pour le coup, la situation qu'il vivait était suffisamment stressante pour qu'il ait besoin d'une promenade digne de ce nom.
Le temps de prendre une besace et un bâton de marche, et Brasier sortait dans la fraicheur vivifiante de cet après-midi de printemps. Rapidement, il s'avéra que le vieil homme subissait les contre-coups de cette longue marche de Béarns à Castelcerf. Pire que des courbatures, ses genoux criaient grâce et sa hanche lui envoyait comme des milliers de piqures d'aiguille en signe de protestation.
ce qui ne l'empêcha pas de gravir la pente derrière l'auberge jusqu'à surplomber l'horizon et un campement nouvellement installé. Sans hésiter, Brasier décida de s'en éloigner et de prendre à l'opposé, vers un petit bois. Au contact de la nature, c'était comme si le comte revivait et, libéré, il déploya son vif pour mieux sentir les sursauts fluctuants de la vie environnante. Rien d'autre que des âmes innocentes à l'horizon, tout juste conscientes de son odeur et des bruits qu'il faisait, pour lui faire oublier ses tourments intérieurs. Prêtes à déguerpir à la seconde où il se montrerait un peu trop intrusif, les bêtes tendaient leurs sens à sa rencontre.
S'amusant de ces petites êtres et allant jusqu'à les poursuivre de sa présence un peu trop insistante, Brasier ne se rendit même pas compte de la façon dont il s'ouvrait. Plus que ça, il ne s'était pas ouvert à ce point depuis bien longtemps, à tel point qu'il s'en retrouva comme grisé et avide de nouvelles rencontres aussi futiles qu'impromptues.
On peut le dire, il s'amusait comme un enfant.

Toutefois, l'échappée belle ne devait pas durer éternellement. Brutalement, il se heurta à une étoile brulante de vif. Un animal proche d'un homme, sans aucun doute possible, à qui il avait du ficher une trouille folle, bête qu'il était à se promener en hurlant de tout son vif!
Sa conscience rentrée bien gentiment dans sa caboche de vieillard sénile, Brasier sa hâta d'avancer vers l'animal effrayé. Il n'avait pas identifié de lien de vif particulier, mais c'est sans surprise qu'il vit apparaitre son compagnon humain, sans nul doute ami des bêtes et ouvert aux compagnons du lignage.
Un peu essoufflé et grimaçant sous le coup de la douleur, brasier sa hâta de prendre Saule à parti tout en cherchant Panache des yeux.

- Toutes mes excuses! J'ai été imprudent. Jamais je ne me serais permis d'effrayer votre ami comme je l'ai fait. C'était pure maladresse de ma part.

L'homme était amène, sans aucun doute possible, et alla même jusqu'à s'exclamer, moitié rugissant, moitié riant.

- Qui eu cru que je pouvais encore me comporter comme un jeune adolescent plein de fougue?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Lun 14 Nov - 16:52


" Ce... ce... ce... ce n'est r-r... rien ! "
finit par articuler Saule, en rien aidé dans son élocution par la frousse que lui avait causée - à lui aussi - l'arrivée impromptue de Brasier. Peu désireux de déchiffrer ce qui se lirait sur le visage de son interlocuteur, son regard se hâta de fuir celui de l'autre, et se retourna vers les broussailles où avait disparu son compagnon félin. Il ne le rappela cependant pas, car ignorant tout des intentions de l'homme, le danseur restait aussi méfiant qu'une pomme devant Guillaume Trell*.
Tiraillé entre deux sentiments contradictoires - d'un côté, il n'avait aucune envie de demander quelque explication que ce soit à ce curieux bonhomme, mais de l'autre, il était suffisamment rare de croiser âme humaine en ce genre de lieux, pour qu'il se sente un devoir de s'assurer que tout allait bien pour l'autre - Saule finit par rassembler son peu de courage, et une tout aussi maigre quantité de ses syllabes :
" V-V... vous... vous... vous êtes p-p-p... perdu ? "

Avec ça, il était quasiment certain de passer pour le dernier des demeurés : le bégaiement ne donnait jamais l'air particulièrement futé, comme il s'en était depuis longtemps rendu compte à ses dépens, et la nature de sa question avait de quoi consterner, car le plus âgé des deux n'aurait assurément pas été si à l'aise dans le cas où il se serait égaré. Pourtant, le jeune baladin n'avait pas trouvé mieux, sans compter que de sa part, cette simple phrase constituait un effort de communication non négligeable.
Pendant ce temps, Panache, sentant la gêne de son maître, posait précautionneusement une patte devant l'autre jusqu'à sortir de son refuge. Tous ses sens bien aiguisés aux aguets, et guettant particulièrement le moindre mouvement suspect de la part de l'inconnu, le marguet vint finalement se poster derrière le rempart constitué par les mollets du danseur. Et sa présence attentive rassurait quelque peu l'humain, même si le félin n'avait jamais été, et ne serait jamais un animal de défense.
Pour cette raison peut-être, la réplique de Brasier parvint à transpercer la carapace de méfiance de Saule, et faisant mouche, désamorça un peu de cette tension, qui l'habitait toujours lorsqu'il devait faire seul face à un inconnu. Que le dit inconnu soit en veine de discussion n'arrangeait pas ses affaires, mais la remarque lui tira tout de même l'esquisse d'un sourire : Brasier avait assurément passé les affres de l'adolescence depuis de nombreuses années, alors que lui-même en sortait à peine, mais celui qui se comportait avec le plus d'enthousiasme juvénile n'était assurément pas le moins âgé.

---
* Guillaume Trell : le célèbre archer de Terrilville mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Lun 2 Jan - 20:36

Bien installé sur sa cane, le regard droit et l'allure altière, Brasier n'était pas du genre à se laisser perturber par un bégaiement. Tout juste fronça-t-il les sourcils, deux fois, pour signifier qu'il avait porté attention au détail, deux fois.
Il aurait tout à fait été du genre à demander sans détour pourquoi Saule ne sortait pas ses mots en une fois, mais le vieil homme avait déjà croisé ce phénomène auparavant, chez un jeune vifier entre autre, que ses parents brimaient jour après jour de peur qu'il se transforme en démon. Et le pire, c'était que le mioche n'était pas le seul de sa communauté à souffrir de ce mal, à croire que les brimades provoquaient ce genre de réaction.
Brasier en était arrivé à la conclusion que le bégaiement n'était jamais bon signe, mais qu'il valait mieux faire comme s'il n'existait pas.
Ce qui expliquait son regard braqué sur celui, fuyant, de son interlocuteur.

- Perdu? Assurément. Ce qui n'est pas pour me déplaire à vrai dire!

Enfin, il se décida à quitter Saule des yeux pour mieux regarder le marguet approcher. La voix se faisant un peu distante alors que ses pensées naviguent au loin.

- Le printemps est une saison fascinante en plus d'être vivifiante...

Au félin.

- Bonjour. Inutile d'avoir peur, je ne tue que ce que je mange, et les marguets ne sont définitivement pas à mon goût.

Brasier accompagna le tout d'un rire un peu gras avant d'en revenir à Saule.

- Brasier Vifargent de Béarns. Vous m'avez surpris en pleine promenade de santé.

Quand à demander à Saule qui lui rende la pareille en se présentant et en expliquant sa présence, le vieil homme n'en ferait rien. Il n'attendait rien des gens en général, se contentant de profiter de l'instant présent ainsi que le lui avait appris son ancien animal de lien, Rébus, maintenant décédé.
Revenir en haut Aller en bas
Saule
Cinq-Duchés
Danseur itinérant
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Danseur itinérant
Âge: 19 ans
DC: Lawena

MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Sam 7 Juil - 17:18

Voilà un bien étrange personnage, songea Saule alors que l'autre avouait qu'il s'était en effet perdu, mais qu'il en était ravi. Et maintenant, il avait l'air de parler tout seul... en enchaînant à l'adresse de Panache. Le félin sembla, tout comme son jeune maître, perdre un peu de sa méfiance, même s'il gardait sa défiance naturelle à l'égard de tout humain inconnu. Il huma l'air comme pour décider à l'odeur si le bonhomme lui plaisait ou non, mais ce qu'il en conclut ne serait pas être porté à la connaissance des deux-pattes. Saule, lui, devait bien s'avouer que la bonne humeur de Brasier était communicative.
" C'est b-b-bien heu... heureux p-pour nous t-t-tous, "
osa le jeune homme, le ton toujours aussi neutre, avant de préciser
" q-q-que vous m-m-mangez p-pas les m-m-marguets. "

La révélation du nom de l'homme lui fit froncer les sourcils. Vifargent, il avait entendu parler. Plus d'une fois, et pas seulement tout récemment. Mais ce dont il se remémora ne devait pas être aussi négatif que les derniers événements, car sa physionomie se rouvrit légèrement.
" Saule, "
indiqua-t-il alors spontanément, puis, désignant son compagnon à quatre pattes :
" et l-lui, Panache. "
Le dénommé frotta sa tête fauve contre les mollets de son ami, comme pour confirmer l'attachement qui existait entre eux.


Brasier Vifargent, donc. Il devait connaître certains membres de sa famille, car c'est bien par les siens que Saule avait en premier ouï dire du sire. La rumeur, elle aussi, parlait des Vifargent. Les tristes événements liés aux Vifiers y semblaient entremêlés, mais se lancer dans une grande discussion là-dessus n'était pas forcément la meilleure chose à faire, malgré l'attitude gaillarde de Brasier. D'ailleurs, une grande discussion ne faisait pas partie des possibles 'meilleures solutions' pour le danseur, qui se contenta donc d'un :
" Nous s-sommes de la r-r... la r-r-r-r... "
Non non, Panache ne s'était pas mis à ronronner.
" la Ron... Ronde Lande. "
L'élevage de marguets de ses parents y avait acquis une certaine renommée, au moins dans les environs de ce village aux confins de Cerf et de Béarns. A Brasier, donc, de saisir la perche tendue, ou de la laisser retomber si ça lui chantait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Sam 21 Juil - 15:10

Si Brasier s'était retenu d'avancer vers le jeune homme pour lui serrer la main alors qu'il apprenait son nom, en entendant qu'il venait de la Ronde Lande, il n'y tint plus et, son bâton de marche ne lui servant plus à rien, franchit la distance qui les séparait pour mieux tendre la main et s'enthousiasmer:

- Alors, sans le savoir, nous sommes cousins! Mon frère est lié à un marguet de Ronde Lande.
Revenir en haut Aller en bas
Saule
Cinq-Duchés
Danseur itinérant
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Danseur itinérant
Âge: 19 ans
DC: Lawena

MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Dim 5 Aoû - 17:32

" Oh ! "
Fut d'abord la seule réaction du jeune danseur à l'annonce de 'parenté'. Il finit malgré tout par saisir la main tendue par l'homme, alors que sa défiance envers lui continuait à s'effilocher.
" Comment s'ap... s'appelle-t-il ? "
Il faillit se reprendre pour préciser sa pensée - il avait voulu demander l'identité du marguet - mais laissa finalement aller, que Brasier comprenne comme il le souhaitait, et que le nom soit celui du frère, ou de l'animal, ou des deux, peu importait.
" Mes p... parents ont toujours p-p-parlé de vous en b-bien. "
ajouta-t-il, avant de trouver sa réplique vaguement stupide, et de se baisser pour gratter Panache entre les oreilles, ce qui lui redonnait quelque contenance.

Il reprit alors conscience de l'endroit où il se trouvait - quelque part au milieu des bois - et des raisons qui l'y avaient amené - une partie de chasse en compagnie de son ami félin. Finalement, il semblait bien qu'ils soient destinés à rentrer bredouille. Cascade allait pouvoir mettre à exécution ses fausses menaces, songea-t-il, ce qui lui tira un sourire. Puis il revint à son vis-à-vis humain et, se relevant, demanda comme à brûle-pourpoint :
" Aimez-v-vous les spe... spect... spec... les numé... ros de b-b-balladins ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Jeu 16 Aoû - 13:21

Etrange, Brasier ne reconnaissait pas la grain de du lignage chez ce jeune homme. Et pourtant, il se sentait lié à lui. Suffisamment pour se transformer en une véritable pipelette à la moindre question. Ainsi abreuva-t-il Saule de détails sur un ton chaleureux et enjoué.

- Calme Vifargent. Il réside dans la province de Loumil en Béarns. Son marguet est Dent-de-Sabre, un compagnon un peu vantard mais non moins loyal. Il approche des 15 ans et commence à rechercher la solitude, mais soyez assurés qu'il a eu une vie rêvé pour un marguet.

Pour sa part, Brasier "tait loin de s'encombrer d'hésitations et autres inquiétudes dont Saule semblait déborder. Partager les bonnes nouvelles était toujours un plaisir, à tel point qu'il dut s'interrompre un peu brusquement et à regret pour écouter le jeune homme.
S'il aimait les spectacles? Brasier mit un instant à comprendre la question, sourcils froncés et l'air vaguement inquiet.
Ce n'est qu'une fois qu'il percuta, à retardement, que son visage s'éclaira:

- Oh! Oui! Surement que j'aime ça! Je ne raterais pour rien au monde l'occasion d'en prendre plein les yeux. Vous faites parti d'une troupe?
Revenir en haut Aller en bas
Saule
Cinq-Duchés
Danseur itinérant
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Danseur itinérant
Âge: 19 ans
DC: Lawena

MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Mer 30 Oct - 11:07

Saule devait bien s'avouer qu'en fin de compte, le bonhomme lui plaisait plutôt pas mal. La nature de la discussion n'y était certainement pas pour rien, tout comme la presque absence de réaction à sa particularité de langage. Son sourire se fit franc alors qu'il opinait. Si la voie qu'il avait choisie n’était pas celle de la passion familiale, il était toujours agréable de savoir que les animaux de l’élevage des siens étaient appréciés et bien traités.
" Q-q-quinze ans, j-je ne me s-s... sou... souviens p-pas, m-m-mais j'en p-p-parlerai à mes p-p-parents quand je les ver... verrai, ils s-s-sauront, eux. Et ça leur fera p-p-p-plaisir de s-savoir ç-ç-ça. "
Peut-être avait-il tenu le dit marguet entre ses mains, mais c’était bien trop ancien pour qu'il soit capable de l'identifier. Il n'y avait en effet jamais eu besoin de peluches dans la famille de Saule. Même si les enfants apprenaient vite que l'apparente douceur des chatons (marguetons ?) pouvait vite faire place à de petites dents toutes neuves et de fines griffes acérées.

Le sujet suivant amena son interlocuteur a tout autant d'enthousiasme que précédemment, ce qui n’était pas  pour déplaire au jeune homme.
" Ou-oui, "
fit-il avec un geste vague en direction du campement de son autre famille,

" Nous s-s-sommes arrivés p-p-par là, nous c-c-com... commenç... çons demain. Et c-c-ce soir un p-p-peu, à la t-t-averne du P-p-p-ont F-fleuri. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Ven 8 Nov - 17:38

- La taverne du pont fleuri...? Connais pas. Il faut dire que je ne connais pas grand chose de Castelcerf. C'est par....?

Interrogatif, Brasier se tourna de gauche puis de droite dans l'attente d'une indication de direction. Une fois donnée, il confirma:

- Vous risquez de m'y voir dans ce cas.

Sans transition ni prendre les gants qui vont avec ce genre de sujet habituellement:

- Vous voyagez avec un groupe de vifiers?

Revenir en haut Aller en bas
Saule
Cinq-Duchés
Danseur itinérant
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Danseur itinérant
Âge: 19 ans
DC: Lawena

MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Lun 11 Nov - 20:40

En quelques gestes, accompagnés d'un minimum de mots, le danseur expliqua la localisation de la dite taverne. Qui ne devait pas être bien éloignée de celle où logeait le Sire, certainement.
" Ce-ce-se-rait un n... n'honneur pour n-n-nous, "
déclara-t-il à l'assurance de l'homme. C’était quand même un noble, et ceux-là ne se mêlaient pas si souvent aux divertissements populaires ! La question suivante, s'il en était encore besoin, prouva que Brasier Vifargent avait bien quelque chose de différent de ses contemporains.
" N-n-n-non, juste des b-b-bateleurs. J-je n'ai pas ce d-d-on moi-m-m-même. "


Panache restait toujours prudemment en regret, mais son attitude défensive avait fait place à un manque d’intérêt de façade envers les deux-pattes, et il semblait renifler l'air à la recherche d'une nouvelle piste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Ven 27 Déc - 14:32

- Ah bon?
Brasier était vraiment étonné que Saule ne présente pas le Vif. Circonspect, il déploya sa magie dans un fil qui finit sa course autour du jeune homme et en éprouva les contours. C'était pourtant vrai, dut-il en convenir. Saule brillait d'une douce flamme dans l'océan de la forêt, une flamme timide. Rien ne sortait de lui ni n'atteignait l'animal occupé à avoir l'air désintéressé à ses côtés.

- Vous en avez pourtant toutes les qualités, sourit Brasier en se remettant de son observation approfondie. Et j'en connais un qui n'a pas l'air au courant.

Désigne Panache avec une bonne dose d'amusement puis secoue la tête, mi exaspéré mi amusé.

- Il n'y a vraiment que les félins pour affirmer avec tant d'aplomb que nous sommes leurs humains de compagnie... Vous ne trouvez pas?

Ce qui en faisait des compagnons bien trop exaspérant au goût de Brasier si on lui demandait son avis. En plus de leur propension à la témérité et à la fourberie.
Sur ce, Brasier fit mine de se remettre en route.

- Si vous voyez des vifiers, faites moi donc signe. J'en cherche qui pourront me renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Saule
Cinq-Duchés
Danseur itinérant
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Danseur itinérant
Âge: 19 ans
DC: Lawena

MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   Mer 8 Jan - 23:15

" N-non, "
assura le jeune homme, devinant plus ou moins que l'autre cherchait confirmation. Il s'abstint de le déranger le temps que cela dura, puis haussa les épaules.
" La p-p-plupart dans ma f... fa... fa... famille l'ont. "

Ce qui expliquait peut-être la méprise du vifier. Ça et l'attachement bien réel qui le liait au marguet. Saule lui-même ne se sentait pas gêné de ne pas être doté de la magie des bêtes, sa voie était autre, et il l'avait trouvée. C’étaient plutôt ses parents, même si lui n'en avait alors pas eu conscience, qui avaient été bien déçus de l'en trouver dénué. Mais ça ne l’empêchait pas d’apprécier la compagnie des grands félins. Il eut à son tour un sourire amusé, retourna le regard et la main vers son compagnon à quatre pattes pour une grattouille entre les oreilles.

" Si v-v-vous le d... d... dites. "
ponctua-t-il, toujours avec amusement, mais ne pouvant que se fier au vieil homme pour connaître les affirmations de Panache. Le comte Vifargent semblait désormais prêt à partir, mais ses derniers mots en disaient trop ou pas assez.
" V-vous r... rr...renseigner sur q-quoi ? Et c... c... com...ment je pourr...pourrais les r-r-r reconnaître ? C'est p... p... pas m-m-marqué sur leur fr... front. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chat sauvage et ours brasillant [fin 04-09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Domestique VS Sauvage (Nuage Doux et Epine de Rose)
» Un tour de magie (PV un chat sauvage)
» [EVENT] Que destruction soit!
» Chat sauvage ou cannibale ?! [Mission B - Katano Yusuke]
» Activer le chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Commerces et habitations
-