AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des coups entre amis [novembre 10 - libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 22 Déc - 17:00

L'auberge des Amis. Le maître d'armes - ou plutôt Brun, le déserteur, comme il devrait se penser désormais - resta un instant immobile devant l'enseigne grinçante.

Quelle ironie. Pourtant il ne se demandait pas pourquoi il l'avait choisie.
Parce que les écuries étaient bien tenues.
Parce qu'il y avait peu de bagarres et pas de catins.
Parce qu'elle n'était ni trop proche ni trop loin du château. Si jamais Vainqueur changeait d'avis.
Il lui donnait deux jours.

Autant être aussi confortable que possible pendant ces deux jours d'attente, où il ne dormirait pas et ruminerait tout. Rien ne valait une bonne vieille auberge familiale, sans autre tentation que la bière à un sou. La bière et la tranquillité seraient ses meilleures alliées.

Il n'était pas parti comme un voleur. Il avait vu Vainqueur. Il avait vu Force. Le Capitaine de la Garde. Et Job. Au matin avait succédé l'après-midi. Il avait acheté au Bourg tout ce dont il aurait besoin pour son voyage à travers Bauge. Les fontes de Flamme étaient pleines. Il l'avait mise aux écuries, pansée plus que de raison. Il avait monté ses fontes dans sa chambre de location. Le soir tombait. Il n'avait plus rien à faire. Attendre et espérer. Se retenir de partir à bride abattue.

Attablé dans un coin de la salle commune, il sentait l'abattement glisser sous ses vêtements. Poisser tout. La lumière. Les gens. La bière à un sou drainait du monde. Ça n'était pas aussi familial que dans son souvenir. A travers son brouillard, il repéra même un ou deux types louches. Mais ça n'était plus son affaire.

Il s'obligea à fixer sa cuillère, essayant d'identifier la nature du poisson qui flottait dedans. La soupe était grasse, sans doute savoureuse comme un repas populaire ; mais il n'avait pas d'appétit. Il commanda une troisième pinte de bière.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 22 Déc - 21:27

Des jours..non des semaines, c'était bien ça non ?
Des semaines qu'il cherchait Iris et qu'il errait dans le bourg à la recherche du moindre indice la concernant. Mais qui avait remarqué la présence d'une ancienne catin ?
Mentionner ses traits outriliens avaient été pires, aussi se limitait à quelques descriptions commune : brune, yeux en amende, menue, peau de lait, joli port de tête et grande gueule.
Le problème était que chez les cerviens, les cheveux bruns étaient monnaie courante.
Et puis, la veille, il était tombé sur un vieillard qui avait affirmé avoir vu sa donzelle comme il l'avait appelé. Une vraie beauté comme il en avait jamais vu et la description qu'il avait fait d'Iris avait convaincue le Béarnois.
Le rendez-vous était donné le lendemain, à la Taverne des amis. Non l'auberge des amis.
Un endroit où il n'avait jamais mis les pieds, mais étant donné le nom que portait l'adresse, l'atmosphère devait être paisible et Taebryn avait accepté.
Il n'était plus à ça près pour retrouver Iris.

Depuis son départ sur le front pour retrouver Acuité, sa vie s'était entièrement effondrée.
D'abord il avait appris que la jeune femme avait partagé la couche de Braveterre...avant de s'enfuir pour combattre Chalcèdes.
Elle y avait trouvé la mort, et depuis tout allait de travers.
Il était rentré avec l'armée, avait dû affronter le Duc pour expliquer ses manquements et sur la disparition de sa fille.
Même si Glace ne l'avait pas explicitement annoncé, il savait que le Duc le tenait pour responsable de cette tragédie.
Taebryn avait accusé le coup sans broncher, déjà rongé par la culpabilité et les remords.
Et alors qu'il avait cherché réconfort auprès de celle qu'il devait épouser, cette dernière avait disparue. Envolée avec un autre plus riche très certainement.

Pourtant, s'il restait persuadé qu'il n'y avait plus d'espoir pour Acuité, tout n'était pas à jeter aux oubliettes concernant Iris.
Il voulait la retrouver au moins pour obtenir des explications.
Et voilà comment il s'était retrouvé devant l'auberge.

Il y entra d'un pas décidé et s'installa sans jeter un regard au reste de la salle. Renfrogné, il commanda une bière. Et c'est seulement lorsque le gringuant jeune homme qui s'occupait du service la lui apporta, qu'il remarqua bien plus loin, Braveterre.

Ce n'était pas franchement le genre d'endroit dans lequel il se serait attendu à trouver le Maître d'armes, aussi il n'hésita qu'une fraction de seconde, récupéra sa pinte et se leva.
Dans la minute qui suivit, il s'installa à côté de ce dernier et levant son godet dans sa direction, il lança :

- Je m'attendais pas à vous voir ici. La bière est pourtant meilleure au château.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mer 23 Déc - 12:47

Le visage déformé de Taebryn se refléta dans sa cuillère. Brun le dévisagea. Qu'est-ce qu'il foutait là ?
- Oui mais elle est moins chère, répondit-il en le regardant, impuissant, s'installer à côté de lui.

Ses propos manquaient de sens : nourri et logé à Castelcerf, il n'avait jamais rien payé. Était-il déjà soûl ? Pourtant ça ne lui réussissait pas : les dernières fois que l'ivresse l'avait pris, il avait couché Acuité et s'était fait battre par le même gaillard qui se trouvait là. Par réflexe il passa son index sur l'arrête de son nez, encore légèrement déviée. Il ne gardait pas un si mauvais souvenir de la bastonnade. En un sens il était heureux de revoir l'homme de Glace, même s'il lui fallait plus que jamais s'en méfier. Cette fois, il ne pouvait pas lui dire la vérité.

A retardement, il comprit que l'homme voulait trinquer, et leva sa chopine. Les verres s'entrechoquèrent, débordèrent, de la bière tomba dans sa soupe. Brun haussa les épaules et s'absorba dans la contemplation des gouttes d'huile qui surnageaient.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mer 23 Déc - 20:27

S'il fut surprit par la réponse, Taebryn n'en montra rien. Il fallait avoir une sacré bonne raison pour troquer la bière du château, considérée comme l'une des meilleures de Cerf.
Mais chacun était libre de faire ce que bon lui semblait et si Braveterre préférait picoler ici, il était dans son droit.
Il se demanda cependant si ce n'était pas pour le faire discrètement, sans attirer les regards sur lui.
Qui fuyait-il ?

- Si vous le dites, répondit le Béarnois sans grande conviction après avoir trinqué.

Son regard balaya la pièce, à la recherche de son indic, mais visiblement, le vieux n'était pas encore arrivé et ne viendrait peut-être même pas.
L'endroit était clairement familial, fait pour boire et non pas pour découcher. Alors force était de constater que le Maître d'Armes était là pour ingurgiter de la boisson plus que de la catin.
Cette pensée lui rappela que la dernière femme qu'il avait probablement culbuté n'avait été autre que sa protégée et il grimaça discrètement, cherchant à ne pas laisser la tentation de le frapper à nouveau prendre le dessus.

Cependant, il ne put s'empêcher d'ajouter:

- J'aimerais vous dire que je suis désolé pour cela (et il montra l'arrête de son nez), mais en réalité, je ne le suis pas du tout. Si j'avais pu, j'aurais fait bien plus.

Il se permit même un petit sourire qui s'effaça cependant bien rapidement au souvenir cuisant de son propre échec.

- Peu importe, murmura-t-il en finissant sa choppe d'un trait avant de faire signe au serveur pour un nouveau remplissage. On ne va pas parler des morts, ça porte malheur. Alors, vous fêtez quoi ce soir ? Une nouvelle héritière à déshonorer ?

C'était moche de s'en prendre à lui, mais en l'état actuel des choses, Taebryn avait plus que besoin d'une victime, afin d'extérioriser sa peine mais surtout, sa culpabilité de l'echec, à plusieurs niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Jeu 24 Déc - 1:32

Avec l'indulgence de l'ivresse, Brun encaissa les paroles du Béarnais. Jusqu'à ses derniers mots.

- Alors pourquoi tu ne l'as pas fait ? répondit-il, éludant l'insulte. T'avais peur de Vainqueur, de Glace ou t'avais juste pas les couilles ?

Il le regardait bien en face. Il était soûl, l'homme était plus fort que lui, mais il n'avait pas une once de peur. Il n'avait plus grand chose à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Jeu 24 Déc - 8:13

A sa réaction, Taebryn comprit immédiatement qu'il était ivre. Mais il n'avait pas envie d'être indulgent, pas avec lui, pas ce soir.
Cependant, il se rendait tout aussi compte qu'il remuait le couteau dans la plaie. Ils s'étaient déjà expliqués, sous la tente en Chalcèdes.
Taebryn avait porté les coups. Le Maître d'Armes n'avait même pas rétorqué, rongé qu'il était par sa culpabilité. Et voilà qu'aujourd'hui, le Béarnois recommençait. Il portait les coups, verbaux.

Il aurait dû rire. Rire de voir une telle déchéance dans cette seule et unique personne si importante au château. Le Maître d'Armes. Celui qui avait la charge de l'entrainement des armées et de toute personne ayant envie de rentrer dans la garde.
Mais, lui aussi n'était-il pas déchu ? Son rôle n'avait pas été moins important en ayant pour devoir de protéger l'héritière Loinvoyant. N'était-il pas le premier à avoir échoué ?

Il aurait dû menacer la jeune femme, lui faire comprendre qu'elle devait rester à sa place et cesser ses facéties...pourquoi n'avait-il pas été plus dur avec elle ? A cause de son incapacité, leur relation de confiance s'était étiolée et elle avait fini par s'offrir à cet homme avant de fuir pour la Guerre.
Il soupira au moment où le serveur remplissait sa pinte à nouveau.

- Je ne l'ai pas fait pour elle, espèce d'abruti, lança-t-il en buvant quelques gorgées de bière. Même en la sachant morte...je..je ne peux m'empêcher de songer qu'elle ne m'aurait jamais pardonné ça.

Son regard se perdit dans la contemplation du liquide, comme si celui-ci pouvait le ramener des années en arrière. Il y aurait eu tant de choses à changer...Par El, même si elle aurait fini par le détester il n'aurait pas laisser tout ceci arriver.
Ni cet homme, ni sa fuite. Rien.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Ven 25 Déc - 14:49

Le Béarnais ne rendit pas les coups. Dommage.
Brun prit un nouvelle cuillerée de soupe, ricana, s'étouffa à moitié dedans.

- Qui sait ? gargouilla-t-il en se frappant la poitrine.
La soupe était salée et lui brûlait la trachée.
- C'est pas comme si elle se souciait franchement de ce qui pouvait nous arriver, à toi et moi.
Ni à Vainqueur, ni même à ses propres parents. A croire qu'elle n'aimait personne autant que sa liberté écervelée. Sauf peut-être Espoir, à présent.

- Assez parlé, dit-il en reposant sa cuillère.
Il n'avait pas envie de se torturer encore pour Acuité. Il allait déjà devoir traverser la moitié d'un monde pour la retrouver.
- Dis-moi plutôt ce qui t'amène ici. Sans doute pas le plaisir de ma compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Sam 26 Déc - 9:27

Le Maître d'Armes parlait d'Acuité au présent et le Béarnois ne put s'empêcher d'éprouver un léger sentiment de pitié. Fallait-il qu'il soit aussi saoul pour être en dénie vis à vis de sa mort ?
Qui savait ? Peut-être en effet que l'âme de la jeune femme réclamait vengeance au sujet de cet homme qui l'avait déshonoré ?
Il avait beau y réfléchir quelques secondes, il jugea cela peu probable. Acuité n'était pas revancharde, elle n'était ni mesquine ni même ne se réjouissait-elle du malheur des autres, nobles comme paysans.
Il soupira, attendant que la toux de Braveterre ne se calme.

Oui, Acuité ne s'était soucié de rien, ou peut-être au contraire de trop. Sa fuite ne s'était pas faite pour braver son père et plus le temps passait, plus Taebryn songeait qu'elle avait vraiment agit par pure conviction.
Elle se souciait de son pays et de son peuple et vraisemblablement, peu lui importer d'inquiéter ses proches.

- Je cherche quelqu'un depuis mon retour
, rétorqua-t-il machinalement. Hier un homme m'a indiqué l'avoir aperçu, il doit venir m'en dire plus ce soir, ici.

Il grimaça à l'idée qu'il avait peut-être un don pour perdre les jeunes femmes qui lui étaient chères.
Mais si Acuité était sous sa protection, ce n'était pas le cas d'Iris. Même si le résultat était le même.
Pourtant, pas une seule fois il n'avait songé qu'elle avait pu mourir ou même disparaître tout simplement suite à une agression.
Au fond de lui, il savait que la jeune femme était en vie, quelque part et il voulait la retrouver. Il voulait des réponses mais aussi, retrouver la chaleur de ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Dim 27 Déc - 0:28

L'homme piqua sa curiosité. Il en fut le premier surpris. Ainsi il pouvait encore éprouver de l'intérêt pour les occupations d'autrui. A moins que ce ne soit qu'une diversion bienvenue... il n'avait pas grand chose de mieux à faire que de questionner le Béarnais.

- Encore une mission pour le Gelé ?
Il était surpris, aussi, que le Duc n'ait pas remercié Taebryn après le fiasco Acuité. Même si ça n'était pas vraiment sa faute. Mais ça personne ne s'en souciait, pas vrai ?
- A croire que tu passes ton temps à courir après quelqu'un, ajouta-t-il sans retenue.
Il se moquait bien d'heurter les sentiments de celui qui piétinait allègrement les siens.

- Ça serait pas lui ton bonhomme, des fois ? dit-il avec un geste vers le vieux schnock qui venait de pousser la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Dim 27 Déc - 9:09

Taebryn haussa un sourcil. Le Gelé, c'était donc ainsi qu'il appelait le Duc ? Il aurait pu se faire rosser pour cet affront mais vu l'état d'ébriété dans lequel il se trouvait...
Et puis, le Béarnois n'avait plus à coeur de défendre bec et ongle son Duc. Quelque chose avait changé.
Sa phrase cependant sous-entendait qu'il effectuait régulièrement des missions pour Glace Loinvoyant et le grand brun se méfia instinctivement avant de se promettre d'être plus vigilant à l'avenir.
Il allait répondre au Maître d'Armes lorsque ce dernier lui indiqua un vieillard qui venait tout juste d'entrer. C'était bien son bonhomme.

Le regard rivé sur sa cible, il se leva et précisa :

- Non, je cherche ma femme. Enfin, elle aurait dû le devenir si je n'étais pas parti sur le front.
Et sans même se soucier de la réaction du Cervien, il s'éloigna à la rencontre de l'homme. Ce dernier s'installa à table et visiblement, espérait se faire rincer par le Béarnois.
Taebryn n'était plus à ça près, il aurait surement dû se sentir flatté que le vieil homme ait choisis une taverne aux tarifs si bas.
Comme il s'y attendait, l'homme lui indiqua qu'une femme correspondant sensiblement à la description d'Iris logeait non loin, dans un quartier un peu pauvre. Il lui avait laissé sous entendre qu'elle n'était pas seule et le Béarnois en fut blessé, même si quelque part, il se doutait qu'elle ne l'avait pas attendu et avait refait sa vie.
Ceci dit, il voulait l'entendre de sa bouche, il voulait qu'elle le poignarde par les mots du rejet.
Dès le lendemain, il irait errer dans les ruelles indiquées afin de l'apercevoir et si le courage lui en disait, il lui demanderait les explications.
Il offrit une nouvelle pinte à l'homme pour ses renseignements et pris congé.

Lorsqu'il s'installa à nouveau aux côtés de Braveterre, sa mine était plus renfrognée que jamais.
Il croisa mécaniquement les bras et s'absorba dans la contemplation de la table.
Revenir en haut Aller en bas
Loyal Lavigne
Cinq-Duchés
Garde de Castelcerf
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Fonction: Garde à Castelcerf
Âge: 24 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Dim 27 Déc - 17:56


La rumeur avait couru dans tout le château, enflant, grondant : le Maître d'armes avait renoncé à son poste, il partait et sa remplaçante devait être Force, l'actuelle Chef des gardes. Sauf que cette rumeur n'en était pas une. C'était la vérité. Une vérité étonnante et déroutante, en effet, tous au château avaient connaissances des bonnes relations entre le Roi et son Maître d'armes. Alors pourquoi ce dernier partait-il ? Loyal l'ignorait. Et même si cela l'intriguait, ce n'était pas vraiment son affaire. Il avait ses propres problèmes à régler et un voyage en préparation, en vérité tout était déjà prêt, il ne lui fallait plus que l'autorisation de son supérieur, qu'il était sûr d'obtenir, avant de pouvoir partir.

En parlant d'autorisation, le garde avait le droit à une soirée de libre. Or, c'était ce jour-là. Il décida donc d'aller faire un tour en ville et de s'installer dans une auberge pour la soirée, histoire d'écouter les derniers potins et, avec un peu de chance, d'entendre une bonne histoire. Aussitôt, le nom de l'une d'elle s'imposa à son esprit. L'auberge des Amis. L'auberge en question était justement située assez près du château pour qu'il rentre facilement, la nourriture n'était pas trop mal et la bière à un sou plus que buvable. Sans perdre plus de temps, il passa son manteau par-dessus son uniforme et prit la route de Bourg-de-Castelcerf. Comme il marchait vite, il ne lui fallut pas longtemps pour arriver devant la porte de l'établissement.

Loyal s'arrêta un instant devant la porte et écouta les bruits qui lui parvenaient en observant l'enseigne grinçante et couinante qui s'agitait sous le vent. Il poussa la porte et entra, trouvant l'établissement presque plein. Après avoir parcouru la salle des yeux, il choisit une table restée vide dans un coin et loin du feu. De là, il avait une assez bonne vue sur l'ensemble de la pièce et sur la porte. C'est après s'être installé qu'il se rendit compte de la présence de Brun Braveterre à l'une des tables. Le Maître d'armes était seul avec une chope. L'homme avait l'air de noyer quelque chose, du chagrin certainement. Voilà qui pouvait faire son affaire.

Au moment où Loyal allait se lever pour le rejoindre, un garçon lui barra le passage et lui demanda s'il souhaitait boire quelque chose. Le temps que le gamin reparte avec sa commande, un autre homme que Loyal ne connaissait pas s'était joint au meilleur ami du Roi. Il se rassit à sa place, décidé à attendre que l'autre s'en aille avant d'aborder le soldat. Il ne s'en alla pas. Du moins, pas tout de suite. Loyal avait presque fini sa boisson quand il se leva après que Braveterre lui eut indiqué un vieil homme qui venait de pénétrer dans l'auberge.

C'était le moment idéal. Loyal, finit sa bière d'une traite, récupéra son manteau, se leva et slaloma entre les tables pour rejoindre le militaire. Parvenu à deux tables de ce dernier, deux hommes lui bloquèrent la route et il dut faire un détour. Un léger grondement monta dans sa gorge lorsqu'un garçon de salle le bouscula, l'obligeant à faire le tour d'une table supplémentaire. Il perdit tant de temps de cette manière que, lorsqu'il arriva enfin à la table du Maitre d'armes, celui-ci avait récupéré son camarade de beuverie qui avait les bras croisés sur la table et le regard triste.

Prenant son courage à deux mains, le garde s'approcha de la table et, désignant le dernier tabouret de libre, demanda aux deux hommes sans vraiment s'attendre à réponse positive :

- Bonsoir messieurs, puis-je ?

Ce faisant, il héla un garçon et lui commanda une tournée. Dépensant ainsi encore un peu plus de sa maigre bourse.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Lun 28 Déc - 1:55

Brun regarda le Béarnais s'éloigner, songeur. Ainsi le chaperon d'Acuité était apparié. Cela le surprenait, mais à bien y réfléchir... pourquoi ne l'aurait-il pas été ? Sa vision de choses était déformée. Il évoluait dans un monde d'hommes seuls. Vainqueur était sans héritier, les gardes souvent célibataires et ses élèves encore jeunes... Il pensait comme un vieux garçon. Il n'avait jamais eu de femme à lui et jamais souhaité en avoir une. Rien n'avait vraiment changé aujourd'hui...

Comme Taebryn, il devait retrouver une femme qui n'était pas vraiment la sienne. Comme Taebryn, il se demandait s'il allait y arriver. Avaient-elles seulement envie d'être retrouvées ? Qu'est-ce qui était le pire ? Devoir retrouver une âme si proche au milieu de centaines d'autres ? Ou si loin au milieu de quelques uns ? Le Béarnais lui ressemblait plus qu'il ne le pensait. Leurs histoires n'étaient guère joyeuses, et il y avait fort à parier qu'elles finiraient mal. C'était sans doute pour ça qu'ils étaient là à boire...

L'homme revint avec la mine sombre. Brun ne fit aucun commentaire. Jusqu'à ce que l'autre débarque de nulle part.

Sa livrée ne laissait guère de doute sur sa fonction. Quant à son identité... Il se souvenait bien de l'avoir croisé, souvent, au château. De là à se souvenir de son nom... ses souvenirs étaient embrumés et à vrai dire, cela ne l'intéressait pas. Il le regarda comme un cheval regarde un taon, mais s'adoucit immédiatement à la vue de sa quatrième pinte toute neuve. Le jeunot savait s'y prendre pour s'incruster dans les formes.

- Tout le château est ici, ou bien ? râla-t-il quand même pour le principe.
Bonjour la bière, adieu la tranquillité.

Il reporta ostensiblement son attention sur Taebryn et reprit :
- Je ne savais pas que tu avais une belle. A quoi elle ressemble ?
Sans même avoir fini la précédente, il porta la chope à ses lèvres et tâcha d'imaginer. Il fallait être une force de la nature face au Béarnais. Elle devait bien mesurer un mètre quatre-vingt. L'image d'Heidi se forma devant ses yeux et il pouffa.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Lun 28 Déc - 20:27

Un homme de la garde fit son apparition et s'installa à leur table. Il énonça la formule de politesse classique même si celle-ci n'avait pour but visiblement que de sauver les apparences. Et Taebryn observa le jeune homme s’asseoir à leur table en jetant un coup d'oeil vers Braveterre. Si ce dernier jugeait que la présence du garçon ne dérangeait pas, il ne ferait pas de manière à son tour.
D'autant plus que le garde avait de la ressource, il apportait avec lui une nouvelle tournée.
Le Béarnois sourit aux mots du Maître d'Armes et décroisa les bras en jetant u coup d'oeil à l'entrée. Il aurait pu s'attendre à voir entrer n'importe qui du château s'il s'avérait que l'auberge faisait office de QG.

Son attention fut cependant vite reportée sur Braveterre et sa question concernant Iris.
Que pouvait-il bien répondre à cela ? "C'est une magnifique catin d'origine Outrilienne", aurait fait un effet des plus fantastiques sur la tablée.
Taebryn regarda tour à tour le garde, puis le Maître d'armes puis pris une grande gorgée de bière.

- Et bien pour commencer elle a mon âge
.

Le commentaire devait sembler anodin pour le garde, mais il était en réalité directement dirigé contre Braveterre qui avait profité des faveurs d'une jeune femme à peine entrée dans l'âge adulte. Oh le Béarnois savait bien qu'à son âge, de nombreuses jeunes femmes étaient déjà mariées et mères, mais Acuité resterait pour toujours la petite fille qu'il devait protéger.

- La peau pâle, les cheveux noir de jais, une grande gueule qui fait son caractère. Parfaite, acheva-t-il dans un souffle avant de reprendre une gorgée.

Il se rendit compte à quel point il le pensait. Malgré tout ce qu'ils avaient vécu, les engueulades autant que les réconciliations, il la trouvait parfaite. Le coeur serré, il descendit d'un trait sa pinte, avant de héler le serveur pour un réapprovisionnement.

- Et vous ? Comment était votre dernière conquête ? demanda-t-il au Maître d'Armes un sourire caustique sur les lèvres.

Il était de notoriété publique que le Maître d'Armes n'était pas marié, aussi sa question ne devait pas paraître déplacée. Taebryn appuya son menton dans la paume de sa main, elle même en appuie sur la table et attendit la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Lun 28 Déc - 22:17

La pique du Béarnais le toucha. Il baissa les yeux sur sa soupe, où flottait un morceau de chair blanche. C'est peut-être ce dont il avait le plus honte. Pas du sang bleu d'Acuité, pas de l'alcool que charriait le sien au moment il avait dérapé ; mais de l'âge de la jeune fille, précisément. Elle n'était pas assez mature, comme l'avait prouvé la suite des événements. Plus adolescente que femme, mais assez femme pour enfanter...

Par comparaison, la description de Taebryn lui mit du vague à l'âme. Mais le Béarnais avait beau faire le coq, sa poule n'était plus dans son poulailler ; apparemment elle était partie sans piailler. Et ça n'était pas un demi-litre de bière qui allait remplir le vide.

Mais puisqu'il voulait faire le fier ! puisqu'il voulait jouer avec ses phrases innocentes ! eh bien,  ils allaient jouer. Brun n'était pas assez soûl pour abandonner toute prudence devant l'homme du Gelé et un garde inconnu. Il garderait son secret. Mais, puisqu'il savait vivante la petite Duchesse, aucun scrupule ne l’embarrassait.

Il savoura sa bière et sa réponse, et répliqua avec, aux lèvres ourlées de mousse, le même sourire amusé :
- Chaude comme la braise. Croyez-le ou non, elle est venue jusque dans ma chambre pour mendier des baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 29 Déc - 14:22

Aux mots prononcés par le Maître d'Armes, Taebryn n'eut qu'une seule envie : faire traverser la table à son visage suffisant.
Comment osait-il salir ainsi la mémoire de la jeune femme ? Il ignorait que le Maître d'Armes puisse se montrer si mauvais et si détestable. Comment la jeune femme avait pu seulement trouver du charme à cette homme froid et arrogant ?

Le Béarnois jeta un coup d'oeil au jeune garde présent. Si ce dernier n'avait pas été là, le coup serait parti tout seul, mais rien ne justifiait que le grand gaillard corrige Braveterre aux yeux du minet. Aussi, il contint son poing serré, non sans tremblements.
Prendre sur lui apparaissait comme insurmontable à un tel moment, mais il n'avait pas le choix.
Respirant un grand coup, comme pour calmer sa colère, il reprit une gorgée de sa bière et répondit :
- Faut-il croire que la donzelle aurait hérité de plus que de simples baisers ?

Il ignorait tout du double sens qu'il venait de faire et poursuivit :

- Mais étant donné le peu de considération que vous semblez porter à son égard au travers de vos paroles, pouvons-nous en conclure qu'elle s'y serait brûlé les ailes ?

A nouveau il porta sa chope à sa bouche, tachant peut-être de dissimuler le profond dégoût qu'il éprouvait désormais envers cet homme. Une chose était certaine à présent, il ne voulait plus rester ici car s'il persistait à avoir l'image de Braveterre sous son nez, il finirait par lui casser la figure, encore. Après avoir descendu sa bière cul sec, il frappa le récipient vide sur la table et se leva.
Son visage se tourna vers le garde alors qu'il jetait quelques pièces sur le panneau de bois rond.

- Je vous souhaite bien du courage avec votre supérieur. Vous constaterez vite qu'il ne vaut pas plus que le soûlard qu'il est entrain de devenir. Bonne chance à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Loyal Lavigne
Cinq-Duchés
Garde de Castelcerf
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Fonction: Garde à Castelcerf
Âge: 24 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 29 Déc - 16:31


Comme Loyal s'y attendait, Brun n'eut pas l'air d'apprécier son irruption. Mais ensuite, il l'ignora complètement, ce à quoi le jeune homme ne s'attendait pas. Et aux mots qu'il prononça ensuite, le garde se rendit compte qu'il était tombé dans une conversation bien plus personnelle que ce à quoi il s'attendait. Après sa question, l'ex-Maître d'armes plongea de nouveau le nez dans sa chope, enfin dans la chope offerte par Loyal, et se mit à rire. Ses agissements parurent si étranges à Loyal que celui-ci en conclut qu'il était bien plus aviné qu'il ne le semblait vraiment.

L'autre, dont il ignorait toujours le nom, jeta un coup d’œil vers la porte, comme s'il attendait quelqu'un d'autre ou s'il pensait être tombé dans un guet-apens. Puis il répondit à la question de Braveterre d'une phrase pour le moins énigmatique, mais qui permit au garde de l'identifier comme venant de Béarns. La question que le Béarnais retourna au soldat n'était certainement pas aussi innocente qu'elle pouvait le laisser penser et Braveterre, le sourire aux lèvres, lui répondit d'un ton qui ne lui plût apparemment pas puisqu'il crispa les poings et la mâchoire. Mais qu'est-ce qui pouvait bien opposer ces deux hommes ? Une femme apparemment... Mais qui et pourquoi ?

Sa dernière pique lancée, le béarnais se leva et se tourna vers le garde.

- Je vous souhaite bien du courage avec votre supérieur. Vous constaterez vite qu'il ne vaut pas plus que le soûlard qu'il est entrain de devenir. Bonne chance à vous, dit-il à Loyal avant de partir.

Cette phrase le blessa étrangement, mais il dût convenir qu'elle était assez vraie. Il le suivit des yeux tandis qu'il quittait l'auberge avant de se tourner vers l'homme qu'il avait admiré pendant des années. C'est vrai qu'à ce moment-là, le nez dans sa pinte, il n'avait pas l'air d'autre chose qu'un ivrogne... ou un pauvre bougre en train de noyer son chagrin, peut-être.

- Eh bien, on ne peut pas dire qu'il vous aime beaucoup. Bien au contraire. Qu'est-ce que vous avez bien pu lui faire ? demanda-t-il sans vouloir le savoir.

Maintenant qu'il était seul avec lui, il allait enfin pouvoir lui parler de ce pourquoi il était là, en espérant de ne pas se faire jeter comme une vieille botte trouée. Il poursuivit :

- On dit que vous partez. Est-ce vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 29 Déc - 18:41

Brun guettait les réactions sur le visage du Béarnais. Il ne fut pas déçu. Il le vit couler un regard vers le garde. Il aurait parié son domaine que si le jeune homme n'avait pas été là, l'homme de Glace serait en train de lui refaire le portrait. Chacun de ses gestes trahissait sa colère.

C'était bas, c'était sans doute méprisable mais il jubilait. Taebryn était pris à son propre jeu. Il avait porté les premiers coups, posé les questions dont il ne voulait pas entendre les réponses. La vérité était peut-être dérangeante, mais c'était la vérité. Il se moquait bien qu'il ne veuille pas l'entendre. Il se moquait bien qu'il le prenne pour un beau salaud. Taebryn ne saurait jamais la vérité. Il pouvait bien le laisser le détester...

Il ne répondit pas à ses questions, dont la première le troubla. Ça n'en était pas vraiment.

Le Béarnais finit sa chope et partit en jetant pièces et insultes. Brun sentit ses muscles se détendre dès il eut passé la porte. Retrouverait-il sa brune ? Il le lui souhaitait malgré tout. Qu'au moins l'un d'entre eux finisse heureux. Un soûlard : était-ce qu'il était en train de devenir ? Il compta ses dernières ivresses, mais se persuada qu'il restait moins aviné que la moyenne des gardes. Un esprit malsain dans un corps sain.

Loyal parla, lui rappelant son existence. Brun revint à sa soupe poissonneuse et répondit, chipotant avec sa cuillère :
- La fille. Il la connaissait, alors il en fait toute une histoire.
Il n'allait pas entrer dans les détails. D'autant que le garde avait l'air curieux comme une commère.

- Les nouvelles vont vite, constata-t-il.
Ça l'emmerdait. Il n'avait pas encore travaillé son excuse. Vainqueur l'envoyait à Oeil-de-Lune ? Trop près des Montagnes. Il rentrait en Rippon ? C'était presque la vérité.
- La guerre est finie. Je rentre chez moi, marmonna-t-il, replongeant dans sa soupe.
Revenir en haut Aller en bas
Loyal Lavigne
Cinq-Duchés
Garde de Castelcerf
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Fonction: Garde à Castelcerf
Âge: 24 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 29 Déc - 19:56


Brun Braveterre joua avec sa cuillère pendant un instant avant de lui répondre. Ah, voilà qui expliquait tout ! Enfin presque tout... si c'était juste une fille qu'il connaissait, il n'aurait pas dût réagir aussi vivement, sauf si ils avaient été proches. Loyal chassa ces pensées d'un haussement de sourcils imaginaire pour s'intéresser de plus près à ce que disait l'autre. Il rentrait chez lui, vraiment ? Cela l'étonna un instant, il pensait vraiment que le militaire aimait sa vie au château et jusque là, il croyait que ce n'était qu'une rumeur, ou plutôt il l'espérait. Le Maître d'armes était un brave homme, un de ceux que dont à besoin un royaume et, à fortiori, un Roi.

- Chez vous ? demanda-t-il.

Il remua sa chope un instant, le regard perdu au fond. La guerre... il ne l'avait pas vécue cette guerre. Il en avait juste entendu parlé. Il se souvenait du jour du départ comme si c'était hier, mais surtout du retour des soldats qui revenaient avec une prise de choix : la princesse Chalcédienne Shyrin Cardia, de quoi rendre folle de rage la nation chalcédienne. Loyal but une gorgée avant de reposer le gobelet sur la table et de reporter son regard sur l'homme attablé à côté de lui.

- Je ne pense pas que vous souveniez de moi. Je m'appelle Loyal Lavigne et, comme vous pouvez le voir, je suis garde au palais, se présenta-t-il en se rendant compte qu'il ne l'avait pas encore fait.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 29 Déc - 20:41

Taebryn avait quitté l'auberge sans un regard en arrière. Fou de rage envers le Maître d'Armes, son sang bouillonnait dans ses veines et sa première pensée fut de frapper le mur le plus proche dehors.
Il avait peut-être lancé le jeu des médisances, mais ces piques n'offensaient en rien l'honneur des morts, contrairement à Braveterre qui traînait jusqu'à l'âme d'Acuité dans la boue. Qu'il aille crever !
La mâchoire crispée, perdu dans ses songes, il ne prit pas garde au groupe d'hommes qui venait visiblement se rincer le gosier à la taverne de laquelle il sortait.
Il leur rentra dedans d'un solide coup d'épaule, emporté par l'élan de sa marche rapide, altéré par la colère.

Un des homme l'interpella pour lui demander qu'il s'excuse de son comportement de soulot, mais lorsque Taebryn se retourna, le regard assassin qu'il lui lança lui fit fermer son clapier.
L'homme tressaillit quelques secondes, avant de se reprendre, galvanisé par les commentaires de ses amis.
Sans vraiment comprendre comment il en était arrivé là, Taebryn se retrouva dans une bagarre de rue, dont il était visiblement l'instigateur autant que la cible.
Quelque part, cela l'arrangeait bien finalement, il pourrait extérioriser sa colère.
La chair était toujours plus molle que les murs.

Aveuglé par sa rage, il se laissa entièrement aller, déversant colère et coups de poings ravageurs à la ronde. Elle était morte, par sa faute, parce qu'il n'avait pas été capable de la protéger. Il avait perdu sa femme, son poste, tout.
Sa vie n'avait plus d'intérêt. Ne lui restait que sa haine et ses poings.

Rapidement, le combat sembla tourner en sa faveur tant il y mettait de force, mais les badauds des environs, alertés par les cris et les chocs, se rassemblèrent et bientôt, ses quatre ennemis devinrent six, puis huit.

Un des hommes entra dans la taverne pour quémander de l'aide face à ce "fou", et a peine eut-il franchit la porte que le Béarnois lui envoya une botte perdue, qui traînait par là, et qui atterrit juste derrière sa nuque dans un bruit mat et un petit cri interrompu par le poids du corps sur le sol.
Qu'ils viennent tous ! Il en ferait de la chair à pâté pour chien ! S'il ne pouvait ravager Braveterre pour ses paroles et ses actes, alors il rosserait ces gueux à la place.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mar 29 Déc - 23:19

Brun délaissa sa soupe pour sa bière. Il grimaça. Ça n'allait vraiment pas ensemble.

Le jeune garde répéta ses paroles. Faisait-il partie de la génération qui ignorait son histoire ? Qui le croyait roturier cervien ? Il aurait apprécié en d'autres circonstances : Castelcerf était son foyer de cœur et il n'aimait pas qu'on lui rappelle sa tragédie personnelle. Mais ce soir, il était las d'expliquer.

Il ne répondit rien. De toute façon, l'autre continuait. Se présentait enfin.

- Si, je me souviens, dit l'ex-maître d'armes en passant une main sur son front transpirant.
De son visage, du moins. Pour le reste... Il n'était pas au mieux de sa forme.
Le Béarnais avait raison. Il était en piteux état et ne devait pas faire grande impression. Mais qu'importe ! Il n'avait plus de réputation à tenir. Il pouvait être un ivrogne, un porc et un salaud, si cela lui chantait.

Et un lâche ? Un lâche qui le cul sur sa chaise, écoutait les bruits de la rixe au dehors... sans rien faire pour stopper les coups qui lui étaient destinés.

Il se frotta le visage. Soudain il avait envie de vomir et de pleurer. Il regrettait les mots prononcés. Il avait déjà fait bien assez de mal. Il s'était déjà bien assez fait détester. Pourquoi s'enfonçait-il encore ?
- Méritez-vous votre nom, Loyal ? souffla-t-il sans le regarder. Vous êtes garde au palais, et l'on se bat au dehors.

Il voulait seulement que les cris cessent.
Revenir en haut Aller en bas
Loyal Lavigne
Cinq-Duchés
Garde de Castelcerf
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Fonction: Garde à Castelcerf
Âge: 24 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Mer 30 Déc - 20:01


Il se souvenait de son nom. Eh bien ! C'était plus que surprenant, ils ne s'étaient vu que quelques fois et étant donné l'état dans lequel se trouvait l'ancien Maître d'armes, il devait avoir des difficultés à aligner deux pensées cohérentes. Loyal but une autre gorgée du breuvage avant de jeter un œil vers la porte. Il lui semblait entendre comme des bruits de lutte dehors. Heureusement, ils étaient dehors. Il pouvait donc rester tranquillement à sa place... sauf que non. Il ne pouvait tout simplement pas rester là à siroter sa bière avec un homme ivre pendant que quelqu'un se faisait tabasser dehors. C'était juste impossible.

Il allait se lever lorsque l'autre chuchota, ce qui le fit hésiter un instant, mais lorsqu'un homme s'effondra en voulant entrer dans l'auberge Loyal bondit sur ses pieds en manquant de renverser sa chaise.

- Je suppose que je ne peux pas compter sur vous pour aller voir ce qu'il se passe ? dit-il, la voix grondante.

Braveterre l'avait agacé, légèrement, mais cette stupide rixe lui mettait carrément les nerfs en pelote. Il n'avait pas envie de se battre, en vérité, il n'aimait même pas se battre. Là, il allait certainement finir au milieu d'un groupe de soûlards mal embouchés décidés à casser la figure à une personne qui ne demandait rien. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher, il devait protéger les personnes en danger.

Le garde se dirigea à grands pas vers la porte et sortit, se retrouvant au beau milieu de la bagarre. Ils ne pouvaient donc pas se battre dans un endroit désert ? Non ! Bien sûr que non, il fallait qu'ils se cherchent des noises devant l'entrée d'un respectable établissement.

Loyal eut à peine le temps de faire un pas, qu'il se prenait déjà un coup mal ajusté dans le bras. Heureusement pour lui, comme il était grand et en bonne condition physique, il ne le sentit pas trop. Le garde parcourut le groupe des agitateurs d'un regard et repéra le béarnais qui semblait prêt à en découdre un peu plus tôt contre l'ami du Roi. L'homme était au milieu de la mêlée et en semblait l'instigateur ou la victime. 


Dernière édition par Loyal Lavigne le Sam 2 Jan - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Jeu 31 Déc - 8:31

Toujours aveuglé par sa colère et par l'expiation de son échec, Taebryn frappait encore et encore.
Assaillants ou sympathisants, il ne faisait pas la part des choses et ceux qui étaient à sa portée furent ces premières victimes.
Les crânes s'entrechoquaient entre ses immenses mains, le géant Béarnois possédait un avantage certain du physique et en faisant bon usage. Enfin "bon"...tout était relatif dans une bagarre qui était entrain de tourner à la baston générale.

La garde n'allait sans doute pas tarder à intervenir, mais il s'en moquait bien. D'ailleurs, n'était-ce pas une des livrées de Cerf qu'il voyait là entre les corps ? Ah non, c'était juste le sous-fifre de Braveterre qui sortait de la taverne. Nul doute qu'il allait donner l'alerte.
Mais en attendant, un nouveau coup de poing, un nouveau coup de pied, sa rage décuplait ses forces et sa déprime lui permettait d'en encaisser plus encore, sans broncher.
Il sentait bien son visage tuméfié, son arcade explosée, mais là encore, rien n'avait d'importance.
Qu'on le laisse s’abîmer, qu'on le laisse expulser ses tords et crier, pleurer son désarroi, enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Ven 1 Jan - 23:45

Brun ne répondit pas, ce qui était une réponse en soi. Il regarda Loyal se ruer au dehors et replongea dans sa soupe, tâchant de ne pas penser à ce qu'il était en train de faire - ou plutôt de ne pas faire.

A quoi bon se battre ? Il n'avait plus autorité pour le faire, et cela ne ferait qu'envenimer les choses. Il savait que Taebryn l'attendait pour en découdre. Il pressentait que l'homme de Glace ne s'imposerait pas de limites, cette fois. Et cette fois, il n'avait pas envie d'encaisser ses coups sans broncher. L'un d'entre eux finirait blessé ou mort. Sans doute lui-même étant donné l'état d'éthylisme avancé dans lequel il se trouvait. Or, il avait des choses importantes à faire. Le Béarnais n'avait qu'à apprendre à gérer sa colère comme lui-même gérait tant bien que mal - plutôt mal à vrai dire - sa culpabilité.

Monterait-il déjà se coucher ? Il délaissa sa cuillère pour sa bière. La chope de Loyal attendait à côté. Il espérait que le jeune garde ne s'en sortirait pas trop amoché. Il pouvait bien lui payer un coup à son tour quand il reviendrait. De toute manière, il n'arriverait pas à dormir, avec le chaos du dehors et de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Loyal Lavigne
Cinq-Duchés
Garde de Castelcerf
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Fonction: Garde à Castelcerf
Âge: 24 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Sam 2 Jan - 11:49

Loyal resta immobile un instant, c'était un beau gâchis auquel il était en train d'assister. Le Béarnais cognait contre toutes les personnes passant à sa portée, leur identité ne semblant pas avoir d'importance à ses yeux. Bon... quand faut y aller, faut y aller. Le garde rassembla son courage et s'enfonça dans la masse des hommes en train de se battre, récoltant un coup par-ci par-là, mais rien de bien grave. Il ne prit même pas le temps de leur retourner la politesse et s'approcha temps bien que mal du fou furieux.

Parvenu près de lui, il lui donna un coup dans l'épaule juste assez fort pour essayer de capter son attention et dit :

- Vous feriez mieux de laisser tomber et de rentrer chez vous avant qu'il n'y ai des blessés.

S'il espérait que l'autre s'arrête aussi facilement, prenne ses cliques et ses claques et fiche le camp, il se trompait lourdement. Et ce fut la manière douloureuse qui le lui montra.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   Dim 3 Jan - 15:12

A travers les coups qu'il distribuaient à la ronde, il sentit un contact sur son épaule. prenant cela pour une agression il se retourna vivement et reconnut le soldat, sous-fifre de Braveterre qui le mettait en garde.
Pour qui se prenait-il ce foutu garde ?
Un de ses assaillants profita de son moment d'indécision et lui colla son poing dans les côtes. En représailles, le saisit le garde à côté par le col et le jeta dans la foule avec force. Les corps s'entrechoquèrent et Taebryn sourit plutôt fier de lui. Il profita de la nouvelle rixe qui venait d'éclater au milieu des soûlards qui s'en prenait désormais au jeune garde, pour disparaître dans la ruelle d'à coté.

En boitant, il regagna le quartier du port. Une auberge ouvrirait bien ses portes à un homme blessé, et quel meilleur remède que de la bière pour panser ses plaies.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des coups entre amis [novembre 10 - libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des coups entre amis [novembre 10 - libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Sortie entre amis
» Sortie entre amis (suite)
» Petit pari entre amis
» Une sortie entre amis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Commerces et habitations
-