AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eirik, fils de l'Oblat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eirik
Montagnes
Fils de l'Oblat
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Eirik, fils de l'Oblat   Mar 15 Déc - 16:59



Eirik




Identité
Fonction (profession, occupation...) : fils de l'Oblat
Âge : 14 ans
Lieu de résidence :  Jhaampe, la capitale du Royaume des Montagnes
Magie (si possédée) : aucune
Animal de compagnie / de lien (si possédé) :
Signe particulier : Enfant surdoué et incompris   

Description physique
Je suis petit et fin, je passe facilement inaperçu, il me suffit de me faire discret. J'ai le teint pâle, ce qui contraste avec mes cheveux sombres. Pour le moment, ceux-ci sont coupés courts, mais j'apprécie parfois de les avoir plus longs. Mes yeux sont bleu, très clairs, comme le ciel des montagnes en été. Je pense qu'ils constituent mon seul véritable attrait, même si on m'a déjà assuré que mon visage aux traits harmonieux me donnait l'air d'un ange. A vrai dire, cela m'est égal. Ma sœur me trouve l'air faiblard et maladif, conséquence, selon elle, du temps que je passe à lire au lieu de sortir profiter de l'air des montagnes. Elle n'a probablement pas tort.



Description psychologique
Je ne dirais pas que je recherche la solitude, mais elle semble me coller à la peau. Je ne suis pas particulièrement taciturne ou désagréable. J'aime parler, échanger des opinions, débattre... Tous les sujets m'intéressent. J'adore apprendre de nouvelles choses. Seulement, je trouve peu de gens qui partagent mon enthousiasme. Les gens ne m'évitent pas, non, mais ils ne me comprennent pas. Certes, ils sont heureux de partager leurs connaissances, mais lorsqu'il s’agit d'aller plus loin, d'ouvrir les perspectives, de parler d'autres cultures... Il n'y a plus personne. Il est vrai qu'il m'arrive d'être cassant dans mes propos ou de m'opposer fortement aux opinions des autres, mais je crois que c'est une conséquence de mon manque de relations sociales. On me dit aussi que je prend les choses trop au sérieux pour un enfant de mon âge, que je devrais être plus joyeux, que je devrais chercher des amis. Moi, j'aimerais simplement qu'on m'accepte comme je suis.
Mais cela fait plusieurs années que j'ai compris que je ne trouverais jamais vraiment ma place. Je me suis réfugié dans la lecture et ça me suffit amplement. L'avis des autres ne compte plus réellement pour moi. Je sais que certains me croient simple d'esprit puisque je parle très peu. D'autres ne font tout simplement pas attention à moi. Et cela me convient.
J'ai un esprit d'analyse, je ne supporte pas de ne pas comprendre quelque chose. Je vais toujours au bout de ce que j'entreprend, je fais le tour de mon sujet jusqu’à ne plus rien avoir à apprendre dessus. Je ne pense pas être plus intelligent ou plus capable que les autres, j'ai simplement appris très vite à observer ce qui m'entourait, à observer le monde, et à m’intéresser à tout. Certains, je le sais, considèrent que connaitre la théorie sans jamais s'essayer à la pratique est stupide. Il est vrai que je me cantonne souvent à la théorie, et quelqu'un qui a pratiqué un art toute sa vie, sans jamais le théoriser, aura plus de capacités dans cet art que moi qui connait tous les ressort des cet art, sans jamais le tester. En réalité, la mise en oeuvre ne m’intéresse pas tellement, seul le mécanisme me passionne.  



Opinions
La politique me passionne, j'aime voir les décisions se prendre, les changements qu'elles provoquent, le pouvoir qu'elles donnent. J'ai lu beaucoup de traités et de thèses, parfois très vieux et évoquant des époques révolues. Pourtant, le monde change peu, et les situations semblent se répéter. Je considère en tous cas la politique du royaume des Montagnes comme stagnante. Notre pays n'évolue pas depuis plusieurs décennies. Ainsi, une vieille question est de nouveau à l'ordre du jour : faut-il s'ouvrir au monde ? Faut il créer des relations avec les Quatre-Duchés, nos voisins ? Ou encore Chalcède ? Pour moi la réponse est évidente : oui ! Un contact avec de nouvelles cultures pourrait nous apporter tellement d'évolutions. J'ai l'impression de vivre au cœur d'une patrie vieillissante, qui ne fait rien pour retarder son déclin. Nous avons besoin de nouveauté. J'ai lu tout ce que j'ai trouvé sur ces contrées qui me paraissant si lointaines. Ils ne m'apparaissent pas comme des barbares, ainsi que beaucoup les décrivent, mais comme des gens différents de nous, avec leurs coutumes et leur histoire. Nous aurions tant de choses à apprendre les uns des autres.



Relations
Ma famille... Mes relations avec ceux de mon sang ont toujours été compliquées. Je les aime bien sûr, je ne leur porte aucune animosité. Mais de nouveau, nous sommes trop différents.
Ma sœur n'a jamais sût m'accepter. Je n'étais probablement pas le frère qu'elle attendait, elle aurait voulu m'apprendre tant de choses... qui ne m'intéressent qu'a un niveau théorique. La chasse, le maniement des armes, tout ça c'est son domaine, je n'ai pas les capacités physique pour les pratiquer de toutes façons. Elle dit que c'est à force de rester enfermé, qu'elle pense ce qu'elle veut ! Nous sommes souvent en désaccord. Mais je sais qu'elle m'aime, qu'elle me protégera toujours et que je peux compter sur elle.
Mon père ne m'a jamais reproché d'être tel que je suis. Il ne s'était probablement pas préparé à ce que son fils unique soit si différend de lui, tant au niveau physique que caractériel. N'empêche qu'il n'essaie pas de me changer, peut être a-t-il abandonné l'idée de faire de moi le fils idéal, depuis le temps. Nous parlons peu, j ne crois pas que nous ayons grand chose à nous dire, mais il veille sur moi comme quand j'étais enfant, et sa présence est rassurante.
Je me reconnait en ma mère, elle est probablement la personne qui me ressemble le plus en ce monde. Quand j'étais petit, elle était toujours celle qui répondait à mes questions, elle m'en posait aussi pour développer mon raisonnement, ma capacité d'observation. Je chérissait ces moments. Mais plus le temps passe, moins elle a de temps pour moi. Sa charge est lourde, et sa famille ne peut pas passer avant le bien être du royaume des montagnes. Je la vois donc peu.
Quant à mon oncle et ma tante, je me souviens qu'ils jouaient avec moi quand j'étais petit, et qu'ils ne m'ont jamais jugé. Ces deniers temps, je cherche à les connaitre mieux, je ne sais pas encore quoi penser d'eux.

Je n'ai pas d'amis à proprement parlé. Les filles de mon âge m'évitent, et les garçons sont loin d'avoir les même intérêts que moi. Pourtant, je connais beaucoup de monde. Il y a peu de personnes à Jhaampe que je ne connaisse pas. Mais personne avec qui j'ai une véritable relation d'amitié.


Histoire
Ma vie jusqu'à aujourd'hui n'est pas particulièrement palpitante. Je suis né il y a 14 ans, à Jhaampe... Et je n'ai pas bougé depuis. Je n'ai encore jamais quitté la ville, si ce n'est pour quelques excursions de quelques jours à peine dans la montagne. J'ai toujours vécu avec ma famille dans le palais. On m'a appris à être au service de chacun, comme se doit de l'être un montagnard. J'ai reçu comme tout le monde les enseignements de base, lecture, écriture... En voyant mon intérêt pour le savoir, ma mère m'a fait rencontrer de nombreux précepteurs durant mon enfance, ils m'ont inculqués divers savoirs. A partir de 10 ans, j'ai commencé à apprendre seul.
Je ne me souviens pas d'avoir été proche de quelqu'un, même durant ma petite enfance.
Je pense que mon statut de fils de l'Oblat m'a protégé des moqueries et insultes qui auraient pu constituer mon quotidiens, par ce que je suis faiblard, par ce que j ne suis pas un montagnard classique. De fait, les moqueries m'ont été épargnées, mais pas la solitude.



Possessions et aptitudes
Je ne possède rien sinon quelques livres offerts par ma mère. Les autres, je les trouve dans la bibliothèque.
A part ma capacité à raisonner, je n'ai pas vraiment d'aptitude particulière. Je sais monter à cheval, j'apprécie d'ailleurs le contact avec nos chevaux, si caractéristiques des montagnes. Je pense que j'aime les animaux, et qu'ils me le retournent.
Au cours de mes nombreuses visites chez les artisans et commerçants de Jhaampe, certains m'ont proposé de m'enseigner les bases de leur savoir. Je ne pouvais pas refuser. Je possède donc des bases pratiques en cuisine, herboristerie, sculpture, sur pierre et sur bois, tannage, teinture... Mais je n'excelle en aucun domaine.




ENTRE NOUS
Comment avez-vous connu le forum ? Ma soeur l'a connu en faisait des recherches sur google, elle m'en a parlé et ça m'a intéressé.
Que pensez-vous du forum ? Avez-vous eu des difficultés à comprendre l'ensemble des sections ? Forum très sympa et clair au niveau du visuel, et visiblement actif et accueillant ^^.
Avez-vous lu les romans de Robin Hobb ou bien est-ce une découverte avec le forum ? Tous lus !
Un commentaire à nous faire ?
Crédits avatar : Inconnu








Dernière édition par Eirik le Mer 17 Fév - 20:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   Mar 15 Déc - 17:28

Je dis oui oui et reoui sourire
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   Mar 12 Jan - 19:35

Des nouvelles ? sourire
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   Mar 26 Jan - 20:36

Bonjour, cette fiche est-elle toujours d'actualité ? Sans réaction, elle sera supprimée le 8 février (un mois depuis les derniers ajouts). Merci de nous tenir au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Eirik
Montagnes
Fils de l'Oblat
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   Mer 17 Fév - 14:00

Est ce qu'il serait possible de valider ma fiche ? Elle est terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   Mer 17 Fév - 17:05

Bonjour Eirik !
Désolé, j'avais pas vu ton MP yeux_au_ciel

Ta fiche me semble parfaite, je te valide.
Il faut juste remplacer "Six Duchés" par "Quatre Duchés" clin_oeil

Bienvenue parmi nous !
L'intrigue des Montagnes est ici et devrait bientôt être enrichie d'une autre concernant la mystérieuse créature humanoïde que plusieurs Montagnards ont aperçue aux alentours de Jhaampe.
Un event est en cours auquel tu peux bien sûr participer : La Fête de la neige. Pour lancer d'autre rps n'hésite pas à solliciter les joueurs par MP ou à faire une demande.

Je laisse ta fiche ici quelques temps, si les autres modos ont des remarques (rien qui t'empêche de commencer à jouer). Ensuite elle sera déplacée dans les "personnages joués", mais tu gardes la possibilité de l'éditer en cours de jeu.

Voili voilou !
Revenir en haut Aller en bas
Eirik
Montagnes
Fils de l'Oblat
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   Mer 17 Fév - 20:06

Pas de problèmes ^^ et merci bien !
Ah oui Quatre Duchés... j'avoue que ça me fait trop bizarre ! Je vais vite fait changer ça.
Je vais me lancer alors clin_oeil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   Mer 17 Fév - 21:05

Parfait mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eirik, fils de l'Oblat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eirik, fils de l'Oblat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» Chez Maître Vachon, tailleur de pères en fils.
» Alix Fils Aimé di sektè prive a remèt zam ilegal fannfwa yo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Registre des personnages :: Personnages validés :: Du Royaume des Montagnes
-