AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emmurés [début 08-10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Emmurés [début 08-10]   Sam 28 Nov - 23:29

Sa peur ne l'avait pas quittée quand, flanquée de deux gardes, elle avait quitté l'enfer des geôles pour les couloirs du château. Des larmes bordaient ses yeux. Elle avait envie de hurler d'impuissance.

Comment se réjouir de la miséricorde du Duc quand elle ne savait désormais surveillée ? Comment s'en réjouir alors qu'à l'instant même, Saule était torturé ? Ça n'était sans doute qu'une question de minutes avant que le jeune homme ne lâche la vérité. Elle ne pouvait pas, elle ne pouvait plus lui en vouloir. Le scénario qu'elle avait inventé ne les avait pas sauvés ; il avait peut-être même incité le Duc à la cruauté.

Elle préférait ne pas imaginer. S’emmurer en elle-même. Mais elle n'y arrivait plus. Trop sollicités, ses murs se fissuraient. Le temps qu'elle parvienne aux appartements de la Duchesse, elle avait éclaté en sanglot. Elle s'était écroulé aux genoux de Mésange comme à ceux du Duc, mais avec sincérité.

D'une voix rendue méconnaissable, elle avait expliqué à la Duchesse la fausse situation. Son amant innocent, emprisonné et torturé. Elle l'avait suppliée d'intervenir auprès de son époux. Et Mésange l'avait fait - mais ça n'avait servi à rien. Cendre avait séché ses larmes et sentit se durcir son cœur. Qu'avait-elle à faire d'une maîtresse si faible ? Faible, elle ne pouvait plus l'être désormais.

Elle fit ce que le Duc avait ordonné. Continuer à servir Mésange, mais sans zèle - cela, elle le laissa à Brume sans plus de jalousie. Cesser "ses petites fréquentations ridicules", humaines ou clandestines ; elle coupa tout contact avec les Vifiers. Elle était plus seule que jamais. Elle mit plusieurs jours à réaliser qu'elle avait perdu Flair. Sans doute avec le temps, ou la force avec laquelle elle s'était coupée de lui. Elle était seule dans son esprit. Mais les larmes ne lui venaient plus.

Elle pensait toujours à Saule. Elle avait appris qu'il était encore enfermé. Au moins il était vivant. Mais elle ne pouvait pas l'approcher, elle n'essaya même pas. Elle n'était pas aussi stupide. Elle attendait son heure. Que la vigilance à son égard se relâche, et alors elle s'enfuirait du château.

Trois semaines après les événements, c'était déjà un soulagement de pouvoir se promener dans les rues du Bourg - le soleil d'hiver sur sa peau et le vent dans ses cheveux, perceptions humaines minimales. Insensible aux odeurs et aveugle à la joie, mais vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Dim 6 Déc - 22:48


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Ce n'était pas un coin du bourg bien recommandable, et avant, Cascade aurait fait son possible pour l'éviter. N'aurait tout au moins pas eu l'idée de pouvoir en retirer quoi que ce soit. Mais ce n'était pas pour l'argent qu'elle venait chanter aujourd'hui, et ce lieu sans aucune trace de l'intransigeante police ducale avait des airs de refuge. Aussi avait-elle à peine hésité avant de grimper sur la barrique vide qui traînait contre un mur de bois défraîchi, puis de rejeter en arrière le capuchon qui avait jusque-là dissimulé ses traits doux et sa chevelure blonde. La petite Mélisse avait été remise à la garde de Flanelle, et y resterait jusqu'au soir : malgré sa claire désapprobation, sa cousine avait au moins consenti à cela, lui permettant de tester sa dernière composition en minimisant les risques pour sa fille.

Ainsi juchée sur sa scène de fortune, elle avait lancé sa voix de ménestrelle dans l'air. Soucieuse de préserver son gagne-pain, elle portait une écharpe de laine écrue autour du cou pour atténuer la morsure de l'hiver, mais au moins, les odeurs de travaux malodorants et d'hygiène négligée, caractéristiques du quartier, étaient amoindries par la froidure. Mais encore plus glaciaux étaient les mots qu'elle chantait, malgré un air d'apparence parfaitement innocente si l'on se contentait d'y prêter une attention distraite.

« Grand-père, raconte-moi
Qui as-tu vu, sur le chemin ?
Grand-père, dis-moi pourquoi
Les clochettes ne sonnent point,
Pourquoi, de nos prairies
Leur doux chant est-il parti.

Petit, ils sont passés
Cœur-de-banquise allant en tête
Petit, ont emmené
Le berger et toutes ses bêtes
Au château, de mouton dîneront
Au pain sec berger en prison. »


Les paroles continuaient en parlant de la navigatrice et du phoque qu'on avait vu la suivre un instant, sacrifié pour que sa graisse éclaire le château de Cœur-de-banquise. Puis il était question du promeneur qui avait été arrêté avec des marguets, et dont les animaux serviraient de distraction à Cœur-de-banquise en s'étripant mutuellement. Ensuite, une herboriste était surprise non loin de la tanière d'un ours, dont la fourrure serait changée en un chaud manteau pour Cœur-de-banquise. Cascade abordait la dernière strophe lorsque Cendre passa.

« Grand-père, tu n'es pas là
Tu es parti, loin du chemin,
Grand-père, dis-moi pourquoi
Le foyer est froid et éteint,
Pourquoi, dans la maison
Tout est tellement à l'abandon ?

Petit, ils sont passés
Cœur-de-banquise allant bon train
Petit, j'avais jeté
Aux oiseaux mes miettes de pain
Au château de plumes se par'ront
Entre murs gris suis en prison. »


En habituée des effets, la chanteuse laissa le temps au silence de s'installer une fois qu'elle se fut tue. Seul son regard bougeait, cherchant à décrypter les expressions de son auditoire, et à en tirer des conclusions. Puis elle ramena vivement son capuchon sur sa tresse dorée, et sauta souplement du tonneau jusque dans la rue. Il ne lui semblait pas y avoir de grande réaction, mais c'était la première fois qu'elle interprétait cet air-ci, et jamais elle ne s'était risquée auparavant à une contestation aussi franche. Tant pis, elle recommençait ailleurs, et à force, peut-être que les consciences se réveilleraient, du moins s'accrochait-elle à cet espoir alors qu'elle s'apprêtait à quitter les lieux. Elle n'était pas imprudente au point de rester bien longtemps sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Lun 28 Déc - 12:14

Dans la rue malodorante où elle avait laissé, sans trop savoir pourquoi, ses pas la guider, Cendre vit un petit attroupement. Légèrement surélevée, une femme chantait au milieu des gens. Sa voix lui était familière et ses traits ravivèrent un souvenir jusqu'à récemment éteint. La coïncidence la frappa tant qu'elle en oublia d'écouter la chanson, ne percevant que la tristesse de la mélodie.

Nul applaudissement n'accueillit la fin de la complainte. L'ambiance était étrange. Rapidement les badauds se dispersèrent. La ménestrelle elle-même rabattit sa capuche sur sa chevelure blonde, et s'apprêta à s'éclipser sans demander son reste. Peu soucieuse des politesses, Cendre la saisit par l'épaule et fixa le visage dans l'ombre. Peut-être qu'elle se trompait ?

- Vous êtes de la troupe ?
Elle ne se souvenait plus du nom de la compagnie. Saule le lui avait-il seulement dit ?
Il n'y avait plus qu'à espérer que la femme comprendrait, si elle se souvenait de "princesse Cendre"... l'espérer, vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Sam 2 Jan - 22:51


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Cascade se figea lorsqu'une main la retint. Elle naviguait en terrain totalement inconnu, et même si par-devant, elle jouait les assurées, elle se trouvait en réalité bien loin d'être confiante. Son regard croisa celui d'une femme brune, ce qui la rasséréna un peu. Au moins, il ne s'agissait pas d'une brute faisant deux fois sa taille. Elle gardait cependant toute sa méfiance, et dans son état d'esprit présent, était bien incapable de faire le lien avec une représentation lointaine, du temps où leur petite communauté nomade était encore soudée et exempte des attitudes méfiantes ou soupçonneuses qui la rongeaient de l'intérieur depuis l'arrestation de Saule. Et puis, il y en avait eu tellement, de ces fausses princesses invitées sur scène, alors, elle ne se rappelait pas forcément de chacune…

« La troupe ? »
répéta-t-elle en essayant de comprendre ce que l'on pouvait bien lui vouloir, pour quelle raison, et surtout, en quel rapport avec ce qu'elle venait de faire. Ses compagnons de voyage acceptaient déjà à contre-cœur de rester bloqués à Castelcerf, pour une cause qui leur semblait sans espoir : elle ne voulait pas en plus les mêler à ce qu'elle entreprenait.
« De quoi parlez-vous ? Que voulez-vous ? »
lança-t-elle, directe, en regardant la femme dans les yeux. Elle avait une allure étrange, comme… marquée par la vie. Ce qui pouvait signifier tout et rien. Amie ou ennemie ? La question n'était pas posée ainsi, mais c'était bien ce que Cascade espérait apprendre le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Dim 24 Jan - 12:04

La jeune femme était sur ses gardes. Elle ne sembla pas la comprendre, ou feignit de ne pas la comprendre. Car un homme de la troupe n'avait-il pas été accusé du "crime de Vif" et emprisonné ?

Cendre lâcha l'épaule de l'inconnue, tâchant de réfléchir.
- Que voulez-vous ?
Comment pouvait-elle répondre à cette question ? Que pouvait-elle lui révéler ? Saule les avait fait prendre. Saule avait sans doute été dénoncé par un compagnon suffisamment proche pour connaître son secret. Ou une compagne.

- J'ai vu votre spectacle à Castellonde, répondit-elle, faussement enjouée, lasse de jouer et pourtant résignée à traverser la vie masquée.
- J'aime beaucoup votre voix. Laissez-moi vous offrir un verre !
Dans un endroit plus tranquille et moins malodorant, elle pourrait peut-être parler, et découvrir de quel côté la blonde se rangeait, si tant est qu'elle ne la confonde pas vraiment avec une autre...

L'invitation sonnait creux, cependant. De la part d'un homme, cela eût paru plus naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Mar 2 Fév - 21:30


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Cascade ne s'attendait pas à ce qui suivit, et ne le cacha pas. Se pouvait-il vraiment que l'intérêt de la femme ne s'explique que par leur récital de l'époque ? Elle opta pour le même type de ton, en surjouant plus encore la joyeuseté artificielle.
« Mon répertoire a un peu changé, dernièrement. On évolue, avec le temps »
Castellonde… cela faisait bien longtemps qu'ils s'étaient rendus dans la capitale de la froide Bearns. Tout semblait parfait, à l'époque, le bonheur simple, mais évident. Alors que maintenant, tout partait tellement à vau-l'eau, même leur cohésion de troupe, que la ménestrelle n'aurait pas soupçonnée de fragilités avant la capture de Saule.

La proposition qui suivit lui fit jeter un regard pénétrant à la brune. Que voulait-elle vraiment ? Cascade l'ignorait toujours, et pour essayer que cela change, il n'y avait qu'une chose à faire… elle accepta donc l'invitation d'un signe de tête.
« Je vous suis. En temps habituel, ce quartier n'est pas le meilleur pour pousser la chansonnette… bien que certaines n'aient guère leur place ailleurs. »
A moins de tenir à se retrouver en compagnie de son danseur. Elle n'était d'ailleurs qu'à moitié rassurée par les intentions de l'autre femme, peut-être que le maudit duc avait des espionnes dans les bas quartiers, savait-on jamais de quoi il serait capable ? Mais elle avait compris, depuis quelque temps, qu'elle n'aurait pas la moindre chance de revoir son époux si elle refusait de prendre des risques. C'est donc en masquant son angoisse sous la façade ouverte qu'elle présentait généralement à son public, qu'elle suivit Cendre vers l'établissement de son choix.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Mer 17 Fév - 10:48

Sans comprendre ses dernières paroles, faute d'avoir vraiment écouté sa chanson, Cendre saisit la main de Cascade pour l'entraîner. Avec familiarité. Peut-être ce contact lui révélerait-il ce que les mots ne pouvaient pas ? Mais elle avait appris depuis longtemps, avec Glace, que la peau peut être chaude et le cœur froid.

Elles pressèrent le pas jusqu'au premier bistrot, à l'image du quartier. Quelques hommes oisifs maugréaient au comptoir, et jetèrent aux deux femmes des regards concupiscents quand elles entrèrent. Mais faute de réaction de leur part, et à la vue de leurs mines que tout faux enthousiasme avait déserté, ils se désintéressèrent d'elle et les laissèrent s'installer dans le fond. Qu'est-ce que deux bonnes femmes avaient à faire ici ? A commander des boissons chaudes ! Elles se croyaient dans un putain de salon de thé ? Ressers donc nous une tournée.

Le patron mis longtemps à leur apporter leurs tisanes, sans doute bien en peine de trouver de l'eau propre et des feuilles. Mais Cendre n'en avait rien à faire. Elle n'était pas là pour ça.
- J'ai vu votre spectacle à Castellonde, répéta-t-elle. J'étais votre princesse.
Elle sourit. Cela lui paraissait à des années lumières.

- C'était plaisant. Mais je ne vais pas vous embêter avec ça ! Je me demandai seulement... Y a-t-il encore, dans votre troupe... ce jeune homme aux longs cheveux noirs... joli garçon...?
Elle ne poussait pas ses talents de comédiennes jusqu'à rougir ; mais elle n'avait guère besoin de simuler le trouble. Car le joli garçon était à demi mort dans une cellule noire et humide, à l'heure où elles causaient.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Ven 19 Fév - 21:18


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

La ménestrelle se laissa guider, sans doute un peu moins sur ses gardes parce que la brune était une femme qui n'avait pas l'air plus costaud qu'elle, mais loin d'être rassurée malgré tout. Puis elle attendit que l'autre en vienne à ce qui avait motivé cette invitation.
« Pardonnez-moi, je ne me rappelle pas de toutes les personnes que nous avons fait monter sur scène… pour vous, c'est sans doute exceptionnel, mais pour nous, c'est simplement quotidien. Enfin, heureuse que cela vous ait plu, tout de même. »
indiqua-t-elle sans détours, mais en adoucissant ses derniers mots d'un sourire qui restait crispé. En d'autres circonstances, elle se serait certainement montrée plus expansive, mais elle était trop préoccupée pour se laisser aller à une gaieté insouciante. Et si cela avait été le cas, la question de Cendre lui en aurait coupé toute envie.

« Aucun membre de notre troupe n'a décidé de la quitter, jusqu'à maintenant. »
Cependant, avec les récents événements… il semblait bien que leur petit groupe apparemment si soudé soit sur le point de subir un éclatement fatal. Cela aussi, c'était difficile à accepter. Cascade poursuivit cependant, veillant à rester calme, malgré son cœur qui battait à toute allure. Dans quel guêpier était-elle en train de se fourrer ?
« Vous voulez parler de notre danseur ? Malheureusement, Saule est actuellement… indisponible. Que lui vouliez-vous donc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Dim 28 Fév - 15:03

Cendre porta sa tasse à ses lèvres, se forçant à souffler sur le liquide brûlant, à attendre, à réfléchir. Mais rien ne lui venait. L'inconnue ne montrait pas de faille, ne lâchait pas d'indice, aussi méfiante qu'elle-même.

D'après ses dires, aucun membre n'avait quitté la troupe. Cela voulait-il dire que le mouchard n'était pas dans leurs rangs ? Ou qu'ils avaient fait bloc contre Saule, mouton noir ? C'était cruel, mais la cruauté était le lot des Vifiers.

- Indisponible ? Que voulez vous dire...? J'espère qu'il ne s'est pas blessé ! s'inquiéta-t-elle. C'est dommage. J'aurais aimé le revoir.
Puis, lasse de jouer les amoureuses transies sans aucun progrès :
- Lui et sa femme, et sa fille, Mélisse.

Il fallait bien prendre un risque. Faire un premier pas, en espérant ne pas tomber dans un fossé dont elle peinerait, cette fois, à s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Ven 4 Mar - 22:37


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Elle songea aux dires de la sorcière des haies, et se rembrunit. Il était vivant, mais pas en bonne santé, lui avait dit la grande Mélisse. Les mots de cette femme lui rappelaient douloureusement l'incertitude qui continuait à planer.
« Il n'est pas maladroit au point de se blesser lui-même, »
rétorqua-t-elle avec une sécheresse dans le ton, qui avait été plus vite que ce qu'elle aurait voulu. Trop vite. Mais la situation actuelle la poussait dans ses retranchements, et il était alors plus difficile de se contrôler à chaque instant.

La suite lui fit cependant ouvrir de grands yeux, examiner sa voisine de tablée, et souffler finalement un mensonge qu'elle espérait crédible :
« Mélisse est loin d'ici, en sécurité. Elle ne doit pas être mêlée à tout cela. »
A la vérité, c'était plutôt un projet. Il faudrait qu'elle se décide à emmener la petite en sûreté, si elle devait passer à quelque chose de plus risqué. Elle regrettait d'ailleurs de ne pas l'avoir déjà fait.

Mais qui était donc l'autre, pour en savoir autant ? Souhaitant elle aussi mettre fin au petit jeu des intentions cachées auxquelles elles se livraient depuis le début, elle opta pour le direct, baissant cependant la voix de crainte d'être entendue d'autres clients.
« Quant à sa femme, elle se trouve justement face à vous. Que voulez-vous ? »
questionna-t-elle une fois de plus, campant sur une méfiance toujours exacerbée.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Sam 19 Mar - 17:22

La femme ouvrit de grands yeux, puis révéla son identité. La femme de Saule. Ainsi elle avait vu juste, et elle était tombée plus juste encore. Devait-elle s'en réjouir ? Qu'est-ce que tout cela allait bien pouvoir changer ?

- Je ne sais pas... répondit-elle en détournant les yeux.
Elle ne voulait rien, elle n'avait fait que céder à la curiosité et à la culpabilité, par devoir... la jeune femme n'avait-elle pas le droit de savoir ?

- J'ai été arrêtée avec votre mari, souffla-t-elle, à peine audible dans le brouhaha généré par les autres clients. Je suis innocente, et lui aussi je pense, mais... ils l'ont gardé. Je n'ai rien pu faire pour l'aider.

Piètres confidences en vérité !
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Lun 4 Avr - 20:59


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Face à sa propre franchise, la femme en face sembla se décider à, elle aussi, se dévoiler un peu. Et Cascade réalisa que, depuis tout un moment, sa main chauffait. Juste là où elle avait passé la bague de la sorcière des Haies, le charme qui était censé se manifester en présence d'une personne en qui elle pourrait se fier totalement.
Les semaines passées, elle avait espéré une réaction avec ses camarades de la Pleine Lune, l'un après l'autre. En vain. Elle avait bien vu leurs réticences à l'aider, avant, mais bêtement, elle avait tout de même continué à espérer. Pour finir par se demander si la grande Mélisse, toute sympathique qu'elle ait semblé, n'avait pas simplement profité de sa situation pour lui refiler une babiole, sans plus de pouvoirs que le premier caillou venu.

Mais maintenant, le chaton, tourné en-dedans pour éviter d'attiser les convoitises, semblait faire pétiller sa peau là où il la touchait. Le plus discrètement possible, la ménestrelle glissa sa main sous la table, et l'ouvrit pour regarder. La pierre brillait légèrement… Son cœur battit un peu plus fort, et elle referma la main avant de ramener son regard vers l'autre.
« Comment vous appelez-vous ? »
demanda-t-elle tout d'abord tranquillement, pour essayer de reprendre sur de bonnes bases. Elle se demanda un instant si elle devait vraiment faire confiance à un petit galet brillant… et décida qu'au point où elle en était, pourquoi pas. Elle n'avait pas d'autre piste, de toute façon, et si la brune était la clef pour se sortir de l'impasse, pas question de l'ignorer.

« Est-ce que… c'est lui qui vous a parlé de nous ? Comment l'avez-vous connu ? Quand… quand l'avez-vous vu pour la dernière fois ? Est-ce qu'il va bien ? »
Tant de questions se bousculaient en elle, qu'elle avait parlé de plus en plus vite, en se penchant par-dessus la table comme si elle craignait de manquer un seul mot de Cendre. Si elle disait vrai, elle devait en savoir long, bien plus long que quiconque que Cascade avait pu aborder jusqu'alors. Mais si elle acceptait que la bague de Mélisse fonctionnait, cela signifiait que le tirage de runes de celle-ci devait lui aussi être pris au sérieux. La maladie, avait dit la sorcière… Le blonde était inquiète, et ne s'en cachait même pas. Mais sa résolution n'en restait pas moins intacte.
« Si vous êtes là, dehors, et que vous avez été arrêtés ensemble, alors, Saule doit pouvoir être libéré lui aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Dim 24 Avr - 20:19

La jeune femme ne semblait toujours pas lui faire confiance. Et Cendre aurait dû en faire de même. Lui livrer son nom : était-ce vraiment prudent ? Mais qu'avait-elle à craindre, alors que le Duc lui-même l'avait épargnée ? Son sort était entre ses mains puissantes, non entre celles de cette pauvre fille.

- Cendre, souffla-t-elle. Il m'a dit qu'il avait une petite fille, Mélisse.
L'instant n'était pas plaisant à se remémorer. Ils étaient pelotonnés dans la cellule sombre et froide, et elle l’exhortait à résister à la torture qui l'attendait. Pour Mélisse. Et pour elle.
Malgré ses airs fragiles, il avait résisté. Sinon elle serait morte et démembrée, à l'heure qu'il est. Avait-elle une dette envers lui ? Envers cette femme ? Elle lui devait au moins la vérité.

- Nous avons des amis communs.
C'était vrai, en un sens ! La prudence aurait voulu, une fois encore, qu'elle s'en tienne à sa version des amants ; mais c'était trop cruel. Elle n'était pas encore cette Cendre froide qu'elle voulait devenir.

- Je ne l'ai pas vu depuis notre arrestation, il y a trois semaines. J'ai été libérée, mais... c'est différent. J'ai la confiance de la Duchesse, ma maîtresse. Saule, lui, est soupçonné d'être un Vifier...
Sa voix mourut presque pour que les autres ne les entendent pas, et par honte de l'injustice de la situation.

Résolue, elle prit une inspiration sifflante et poursuivit :
- Non, il ne va pas bien. Je sais qu'il est vivant, mais il est toujours enfermé, et ils ont sans doute essayé de lui arracher la vérité.
Peut-être essayaient-ils encore...

- Vous devez vous attendre au pire, reprit-elle, sombre. Vous feriez mieux de partir. Vous et votre petite. Des fois qu'ils remontent jusqu'à vous...
Elle aussi, elle devrait partir. Mais ce serait comme un aveu de culpabilité, alors qu'elle se savait surveillée. Partir ou rester... quel que soit son choix, l'épée restait suspendue au-dessus de sa tête, prête à lui fendre le crâne comme une noix.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Ven 29 Avr - 21:14


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

La ménestrelle remercia d'un signe la jeune femme pour les présentations, et lui rendit la pareille avec simplicité. L'explication, par contre, ne sembla pas la convaincre.
« Cascade. Mais j'ai bien peur de ne pas comprendre de qui vous parlez. Quels sont donc ces amis ? Saule ne m'a jamais parlé de vous, et… il était juste parti promener son marguet. C'est ce qu'il m'avait dit. »
De nouveau, le doute. Lui avait-il caché quelque chose ? Et pour quelle raison ? Elle rabaissa les yeux lorsque lui fut confirmé le prétexte pour lequel son danseur avait été emprisonné. A moins que ça ne soit la réponse à sa question précédente ?

Non, elle ne voulait pas croire qu'il ait omis semblable affaire, et lorsqu'elle releva vivement son regard clair, il brillait plus fort qu'auparavant.
« Et vous croyez que c'est vrai ? Alors, vous servez l'épouse de ce… glaçon ? »
avança-t-elle, ouvertement méprisante pour celui qui avait ordonné l'arrestation de son mari, même si elle continuait à parler bas.
« Pauvre femme, remarquez. Naturellement, cette confiance vous a permis de vous en sortir, mais pas de relâcher Saule. De quoi donc étiez-vous accusée, pour vous être retrouvée dans le même pétrin ? »

Elle se mordit les lèvres alors qu'une autre confirmation, cette fois, de ce qu'avait évoquée la sorcière des Haies avec sa terrible rune de « la maladie », lui arrivait. Mais si cela l'attristait profondément, cela lui donnait aussi une raison supplémentaire de se battre : non, elle n'allait pas se terrer comme le lui conseillait la brune, et elle tapa du poing sur la table.
« Je ne le laisserai pas ! Mélisse passera un moment loin d'ici, en sécurité, c'est prévu. Mais je ne fuirai pas moi aussi, pas tant qu'il restera un soupçon d'espoir de le sortir de là ! »
Pour le coup, elle avait parlé plus fort sur sa dernière phrase, et s'en repentit en surprenant des regards qui se tournaient vers elles. Mais la flamme dans ses yeux ne s'éteignit pas pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Dim 1 Mai - 12:00

La blonde croyait-elle que Cendre allait lui donner des noms qu'elle n'avait pas ? La Vifière ne répondit pas. Elle n'aurait pas répondu, en eut-elle envie. Et elle n'en eut même pas envie, quand elle entendit la jeune femme parler avec mépris de Glace et de Mésange. Curieusement, cela la contraria.

- C'est vous qui le connaissez, pas moi, répondit-elle à propos de Saule.
Ça n'était pas à elle de lui dire si son époux était Vifier ou pas. Même si elle savait qu'il ne l'était pas. Mais comment l'aurait-elle su sans avoir le Vif elle-même ? Elle n'avait pas révéler à l'inconnue qu'elle était coupable du "crime" dont on l'accusait. Cascade était bien capable de la mettre en danger comme son mari l'avait fait. Il suffisait de voir la manière dont elle se comportait en public !

Cendre attendit que les autres clients se désintéressent d'elles avant de rétorquer, bas :
- Ah oui ? Et qu'est-ce que vous allez faire ? Pousser la chansonnette ?
C'était cruel, mais il sautait aux yeux que la comédienne n'entendait rien à tout cela. Ses intentions étaient justes, mais elle se berçait de dangereuses illusions.

- Saule est enfermé dans un cachot gardé par des gardes, dans un château gardé par des gardes, assena-t-elle l'évidence. Sur l'ordre du Duc de Béarns, qui a en horreur la magie des bêtes.

Qu'est-ce qu'une petite blonde pouvait y faire ? A vrai dire sa meilleure chance reposait sur le retour du Roi, si Vainqueur décidait de ne pas poursuivre l'impitoyable politique de son cousin... Mais il n'avait encore fait aucun geste en ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Ven 13 Mai - 22:21


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

« Et pourquoi pas ? »
répondit-elle du tac au tac, visiblement pas ravie qu'on rabaisse ainsi son domaine de prédilection. D'autant que c'était exactement ce qu'elle était en train de faire, juste avant d'être abordée par Cendre. Elle reprit, se calquant cette fois sur le ton bas de la brune :
« Une chanson bien placée peut déclencher des révolutions… je n'en suis sûrement pas à ce niveau-là, mais je n'ai besoin que de quelques alliés. »

« Je sais tout cela, »
confirma-t-elle d'une petite voix qui cachait difficilement combien elle était morte d'inquiétude pour Saule. Elle jeta un œil, par-dessous la table, à la pierre de la sorcière. Se serait-elle trompée ? Ou alors, fallait-il comprendre que le charme de la sorcière, tout comme l'autre femme, l'exhortait à fuir, et à abandonner son compagnon pour qu'il termine de pourrir dans les cachots de Castelcerf ? Certes, elle le pourrait, matériellement, mais comment trouverait-elle ensuite le courage de regarder sa petite Mélisse en face ?

« Et ces fameux Vifiers si puissants qu'ils rendent enragé le duc de Béarns, ne devraient-ils pas être ceux qui le tirent de là ? Après tout, soit il a été pris à leur place, soit il est l'un des leurs, ce qui devrait revenir à peu près au même. Mais sans doute sont-ils aussi égoïstes et mauvais qu'on le dit, »
lança-t-elle, volontairement provocatrice pour celle qui lui faisait face. Après tout, peut-être que c'était elle qui avait attiré Saule dans le piège qui le retenait toujours. Peut-être même s'y trouvait-il à sa place, alors qu'elle avait pu regagner sa liberté de mouvements en échange d'on ne savait quelles concessions ou trahisons.

Malgré la réaction du charme de la grande Mélisse, la ménestrelle ne comptait pas faire aveuglément confiance à Cendre avant d'avoir compris un peu mieux ses motivations. Aussi fit-elle une nouvelle tentative pour comprendre ce qu'elle cherchait réellement dans cette discussion, et pourquoi elle l'avait initialement abordée.
« Et si vous me disiez ce que vous me voulez exactement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Dim 22 Mai - 14:24

Cendre ne put retenir un sourire sarcastique. Une chanson, déclencher des révolutions ? Et puis quoi encore ? Pourquoi pas une petite danse ?! Elle se souvenait de la satire de la troupe, critique à peine voilée ; mais il en fallait plus pour soulever le peuple que pour le faire rire. La blonde était bien naïve, si elle croyait pouvoir agir avec des mots.

Des mots, et des alliés ? Était-ce une perche qu'elle lui tendait ? Une perche à bout pointu, alors, vu la provocation qui suivit. Cendre n'y réagit pas : c'eut été se dévoiler. Ses lèvres se pincèrent toutefois, et son cœur se durcit un peu plus. L'empathie laissait place à l'agacement, voire à la colère. Encore une fois elle était mal récompensée. Voilà qui devrait la guérir de ses stupides élans de bonté !

- Rien, dit-elle en se levant sans grâce. J'ai pensé que vous voudriez savoir.
Elle jeta sur la table quelques pièces de cuivre, assez pour régler leurs deux notes.
- Maintenant vous savez. Faites ce que bon vous semble. Adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Sam 28 Mai - 11:45


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Cascade ne comprit pas ce qui prenait la brune, pas plus que ce qu'elle avait voulu en l'abordant. Et voilà qu'elle faisait mine de s'en aller. La ménestrelle ne parvenait pas à se défaire de l'impression qu'elle avait raté quelque chose. Et en même temps, elle se sentait un peu ridicule de vouloir croire à tout prix à ce qu'avait semblé vouloir lui dire la pierre de la grande Mélisse. Aussi resta-t-elle tout d'abord sans réaction devant la manifeste envie de fuite de l'autre.

« Attendez, »
souffla-t-elle cependant en la rattrapant par la manche.
« Qu'est-ce que vous imaginez avoir dit de plus que ce que je savais déjà ? Vous ne pouvez pas aller et venir comme ça, en faisant croire que vous avez une révélation à faire, et sans rien expliquer au final, rien de plus que ce que la rumeur ou les gardes colportent déjà. A quoi donc jouez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Sam 28 Mai - 23:34

Cendre dévisagea la fille d'un air féroce. Elle avait une furieuse envie de montrer les crocs. Elle se dégagea sèchement, mais resta immobile. D'où lui venait cette colère, tout à coup ? La blonde avait beau être naïve, et partager les préjugés communs sur les Vifiers, elle ne méritait pas ses foudres. Elle ne pouvait pas lui en vouloir d'être désespérée et d'agir désespérément.

Qu'eut-elle fait à sa place ? Elle n'avait aucun être cher à protéger, réalisa-t-elle cruellement. Rien que sa propre peau, et elle s'y prenait bien mal. Elle était sensée faire profil bas et elle se retrouvait dans une taverne à parler avec la femme de son "complice". C'était stupide, d'autant qu'elle ne voulait rien lui dire. Cascade avait raison. Elle ne lui apprenait rien.

- Si savoir que votre époux est vivant ne vous satisfait pas, alors je ne peux rien pour vous, répliqua-t-elle par pur orgueil. Je peux comprendre que vous m'en vouliez d'être là, alors qu'il est enfermé. Mais je ne vais pas m'excuser d'être libre.
Mordante.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Dim 5 Juin - 19:59


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Décidément, la communication était pour le moins… compliquée. L'autre ne semblait capable d'aucune empathie, et campait sur ses positions. Cascade sentit soudain la lassitude l'envahir. Son combat était-il vraiment perdu d'avance ? Si même l'ex compagne d'infortune de Saule mettait de la mauvaise volonté…
« Évidemment, que ça ne me suffit pas. Vous ne savez même pas si vos allégations sont toujours valables. Qui sait ce qui peut s'être passé là-bas depuis que vous êtes… dehors. »
Son ton ne montrait aucune agressivité, juste une grande fatigue. Elle se détourna un peu trop rapidement, tournant le dos à Cendre pour cacher l'humidité qui lui montait aux yeux, et se dirigea vers la sortie du troquet.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre
Cinq-Duchés
Servante
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Servante de Dame Mésange (duchesse de Béarns) et Vifière infiltrée.
Âge: 26 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Sam 18 Juin - 18:10

- Il est vivant, répéta Cendre.
Elle le savait. Elle le sentait. Mais peut-être plus pour longtemps. Piètre consolation en vérité !

A la vue des larmes de Cascade, ou plutôt à la sensation de désespoir qui sourdait d'elle, Cendre s’adoucit. Elle aurait voulu lui dire de ne pas perdre espoir. Mais c'aurait été stupide. Il aurait été raisonnable que Cascade perde espoir, et se mette en sécurité, elle et Mélisse.

Et puis au diable la raison !

Sur le pas de la porte, elle plaqua la jeune femme contre le mur suintant, et murmura entre ses dents :
- Si tu n'as rien à perdre, va voir Faucheur. C'est un Vifier de la pire espèce. Au moins il est prêt à tout. Défie-toi de lui.

En quelques mots de plus, elle lui donna le nom et l'adresse de la taverne où trouver le truand. Et, craignant les regards et la pente sur laquelle tout cela pouvait l'emmener, s'éloigna à pas vifs.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   Sam 25 Juin - 22:11


Cascade, 21 ans, ménestrelle itinérante, épouse de Saule

Alors qu'elle croyait en avoir terminé, la brune la retint à la manière agressive qui semblait être la sienne, pour lui donner un nom qu'elle semblait conseiller et déconseiller tout à la fois. Faucheur ? Voilà qui n'était guère engageant, cependant, elle retint l'indication du lieu où il était possible de le trouver. Un peu perdue, elle regarda la fille filer à grandes enjambées, sans réagir, et finit par se remettre elle aussi en chemin.

Elle marcha lentement dans les rues sordides, puis un peu plus recommandables, faisant un détour pour continuer à se rejouer la scène de la taverne, et mettre ses idées en place. Le temps qu'elle regagne la roulotte où se trouvaient sa cousine et sa fille, elle avait déjà les idées un peu plus claires. Son premier acte devait concerner Mélisse, c'était évident. Elle avait bien une idée du lieu où elle pourrait la laisser, et elle partirait au plus vite.

Elle n'avait déjà que trop abusé de l'aide semi-réticente de Flanelle, et les marionnettistes souhaitaient reprendre leur route, s'éloigner, recommencer leurs spectacles comme avant, même si la troupe se trouverait largement réduite. Quelque part, elle les comprenait. Elle aussi devait s'éloigner, mais ce ne serait que pour mieux revenir ensuite. Une fois sa fillette en sécurité, elle pourrait tout tenter pour venir en aide à Saule, et pourquoi pas, rencontrer ce Faucheur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emmurés [début 08-10]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Emmurés [début 08-10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une chatte emmurée vivante miraculée pour la fin d'année...
» Emmurés dans la solitude ... Le chemin long et périlleux qui les sépare deviendra-t-il un chemin de nuages ?
» Emmurés vivants...
» Sunny - Le fait d'avoir noyé ou emmuré un Sim's fait-il de moi un psychopathe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Rues et placettes
-