AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Jeu 26 Nov - 21:46

L'obscurité virait au bleu lorsqu'Elke se présenta sur le seuil de Kex Enhor. Comme convenu lors de leur première rencontre deux jours plus tôt, elle venait le chercher pour l'emmener découvrir la beauté des montagnes alentour. La petite colombe qu'elle avait trouvée blessée et qu'il avait accepté de soigner si généreusement était à présent à l'abri chez sa tante Hanneke. La vieille dame ne sortait plus beaucoup et était bien contente d'avoir compagnie supplémentaire pour un petit moment. D'autant que c'était une raison de plus pour Elke d'aller la voir tous les jours ou presque.

Emmitouflée dans son épaisse peau lainée, la capuche remontée sur sa tête, elle s'était chargée d'une simple besace qui contenait l'essentiel de ce dont ils pourraient avoir besoin au cours de leur petite randonnée. Dans son dos, deux paires de raquettes nouées avec des lacets de cuir au cas où ils monteraient jusqu'à des sentiers peu praticables. Quand le soigneur parut, un franc sourire fendit son visage tandis que ses yeux s'évadaient vers son oreille gauche.

- Bonjour, lança-t-elle gaiment. Vous êtes prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Jeu 26 Nov - 22:41

Le manteau noir enveloppait toujours la petite maisonnée où il vivait lorsque Kex se réveilla. Il ne savait pas le temps qu'il restait avant que les premiers rayons du soleil ne viennent percer l'obscurité . La fatigue lui susurrait de rester allongé et de plonger à nouveau dans un profond sommeil, mais le soigneur avait accepté de partir en excursion avec la jeune barde Elke, qu'il avait aidé à soigner un petit oiseau quelques jours plus tôt. Aussi préféra-t-il se lever et se préparer tranquillement plutôt que de risquer l'impolitesse.

Kex ouvrit la porte pour racler un peu de neige durcit par le gel de la nuit et la faire fondre sur le feu qu'il attisa. Une fois liquide et légèrement chaude, il en profita pour se débarbouiller brièvement et accessoirement se réveiller, des cernes malgré tout dessinés sous ses yeux. Le reste de l'eau inutilisée resta à bouillir et il en profita pour se préparer un thé. En attendant qu'il infuse, le jeune homme revêtit une tenue chaude, faite de laine et de cuir ainsi que de robustes bottes de marche. Ainsi prêt, il patienta, la tasse au creux de ses mains, à la fois excité par ce qu'il allait découvrir et anxieux à l'idée de passer une journée complète auprès de la jeune femme. Sociabiliser n'était réellement pas son fort, mais il y voyait -comme avec Alisel- une manière de mieux comprendre les relations humaines dans l'espoir que ces interactions lui permettent plus tard de mieux servir le royaume des Montagnes.

Lorsque le ciel sembla s'éclaircir, Kex se mit en marche vers le point de rendez-vous, un sac de cuir en bandoulière abritant de la viande séchée, une outre d'eau, quelques herbes et autres trucs qui pourraient s'avérer utiles. Lorsqu'il distingua la silhouette de la jeune musicienne, le soigneur s'avança vers elle en faisant un signe de la main pour s'annoncer et ne pas la surprendre.

- Bonjour Elke, répondit-il d'abord. Oui, je le suis.

Aussitôt, le jeune homme remarqua que le bleu des yeux d'Elke fuyait son regard sombre. Il avait déjà noté la timidité de la petite femme brune, mais il peinait à en savoir la raison. Il craignait qu'il n'en soit à l'origine mais préféra plutôt afficher une expression avenante, souriant en écho à l'expression de la musicienne.

- Quel est le programme ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Jeu 26 Nov - 23:19

Souriant toujours, Elke hocha la tête, contente que le soigneur soit là et visiblement prêt à découvrir tout ce qu'elle voulait lui montrer. En se détournant elle lui dévoila la direction à prendre et ils se mirent en route tandis qu'elle lui expliquait où ils allaient.

- Nous allons prendre la sortie est et suivre la piste jusqu'au col venteux, lui indiqua-t-elle à voix basse.

Même s'ils atteignaient rapidement les limites fictives de Jhaampe, elle ne voulait pas risquer de déranger un montagnard endormi. Ou peut-être était-ce simplement pour profiter encore de ce calme surnaturel qui précède une aube claire et vivifiante.

- De là, nous pourrons monter au plateau des roches brunes où nous verrons tout Jhaampe et jusque derrière l'aiguille pleine. Vous verrez la montagne rose en plein midi.

Tout en parlant, elle le guidait naturellement sur le chemin le plus aisé et le plus court. Si elle n'arrivait pas à le regarder dans les yeux, comme cela lui arrivait avec la plupart des gens, elle était en revanche à l'aise pour lui indiquer le meilleur itinéraire et lui décrire ce qu'ils allaient voir. Elle n'avait aucun mal à lui montrer tel trésor caché au bord de la piste où à lui expliquer comment elle choisissait ses itinéraires lors de ses tournées, mais impossible de le lui dire en face, son regard fuyait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Ven 27 Nov - 10:18

La jeune femme aux cheveux brun l'invita finalement à se mettre en marche. Kex se plaça à sa hauteur et avança de concert avec elle, seul le bruit de leur pas s'enfonçant dans la neige craquante venant troubler les bruits habituels de la nature. A l'écouter, le chemin à suivre semblait d'une simplicité déconcertante mais le soigneur savait qu'un profane aurait tôt fait de se perdre dans les reliefs du royaume.

Kex préféra ne pas s'attarder davantage sur le trait de caractère de la jeune musicienne et dont l'origine lui restait inconnue. Peut-être était-elle d'une grande timidité naturelle ou qu'elle craignait que l'on perce ses secrets en plongeant son regard dans le bleu-gris de ses yeux. Il continuait à marcher à ses côtés, le froid sec venant piquer son nez et ses joues en leur donnant une teinte rosée. Pour le moment, le vent ne s'était pas levé et leur excursion restait agréable. Assurément, le spectacle en vaudrait son pesant d'or et il était impatient de s'en délecter.

Mais la marche qui s'annonçait n'était pas des plus brèves, et son mutisme, bien qu'une de ses activités préférées, serait bien embarrassant. Et puis, il souhaitait continuellement mettre à l'épreuve ses capacités pour le jour où elles seraient nécessaires. Aussi entama-t-il la conversation, en langage des Duchés pour exercer la jeune femme avant ce voyage qui leur avait été imposé par Kaïran.

- Donc vous êtes musicienne c'est ça ? De quoi jouez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Ven 27 Nov - 12:44

Le silence ne pesait pas à Elke. Il ne lui pesait jamais en réalité, habituée qu'elle était à voyager seule. Elle entendait les mille et uns petits bruits de la nature, la couche de neige qui se craquelait sous leurs pieds avant de s'enfoncer avec un bruit cotonneux, les gouttes qui commençaient à tomber des branches nues des arbres ou des aiguilles de pin, les bruissements dans les fourrés indiquant la fuite de petits animaux sur leur passage. La nature chantait pour elle et jamais elle ne s'ennuyait. Pourtant, elle comprenait aisément combien elle-même devait paraître ennuyeuse et terne pour toute personne qui l'accompagnait. Elle était toujours perdue dans ses rêveries et ses pensées, semblait-il, observant le monde comme un merveilleux théâtre où se jouaient des scènes uniques pour le seul bénéfice de qui savait regarder et écouter. Interrompue dans le cours de ses pensées par la question de Kex, elle rougit de s'être ainsi évadée en esprit encore une fois au lieu de se préoccuper de son invité. Quelle impolitesse !

- Je jouer... Luth, répondit-elle dans une langue des Duchés un peu hésitante.

Sa langue lui semblait rouillée et elle butait sur les prononciations autant que sur les mots eux-mêmes. Il y avait bien longtemps qu'elle ne s'était pas exercée dans cette langue, devait-elle reconnaître, et l'idée de Kex de profiter de leur excursion pour s’entraîner ainsi qu'elle l'avait deviné, lui semblait très bonne. D'un sourire un peu hésitant et d'un regard interrogateur, elle invita son compagnon à la corriger si nécessaire.

- Je chanter nouvelles du pays et ce que je voir... Nature...

Ce dernier mot avait été ajouté dans sa langue maternelle tout naturellement. Passer d'une langue à l'autre ne serait pas facile, c'était certain, mais avec un peu d'entraînement, elle retrouverait sans doute une certaine aisance.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Ven 27 Nov - 18:33

Visiblement, Elke aurait pu simplement se contenter des bruits de la nature qui s'éveillait et du rythme lent de leurs pas dans la neige pour accompagner leur marche vers les points de vue qu'elle avait décrit. En effet, elle semblait surprise que Kex se décide à faire la conversation mais elle joua son jeu de parler dans une langue qui n'était pas la sienne. Elle hésitait, butait sur les mots les plus compliqués, mais le sens général de ses phrases étaient compréhensibles.

Dès qu'elle cherchait le mot, le jeune homme affichait une expression encourageante. Les bases y étaient, et même plus, elle connaissait le mot pour désigner l'instrument dont elle tirait les notes de musique.

- Nature, corrigea-t-il en donnant le mot en langage des Duché alors qu'elle désignait l'environnement autour d'eux en le prononçant en chyurda.

- Vous ne le parlez pas couramment, mais on comprend ce que vous dites. Peut-être faudra-t-il travailler un peu pour que cela soit parfait, mais c'est déjà bien. Vous avez le vocabulaire, cela suffit à se faire comprendre de tous.

Pour l'encourager à continuer, Kex afficha un sourire de connivence et se montra un peu plus indiscret.

- D'où vous vient cette passion pour la musique et le chant ? Et cette envie de voyager qui vous pousse à quitter les Montagnes pourtant sacrées au peuple de Jhaampe ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Sam 28 Nov - 12:29

Le sourire hésitant d'Elke s'épanouit largement devant les encouragements de Kex et sa timidité naturelle commença à fondre. Elle répéta le mot nature dont il lui donna la traduction dans la langue des Duchés et hocha la tête. C'était compris et intégré. Reconnaissante, elle se concentra sur la suite de ses questions et chercha les mots pour formuler sa réponse.

- Mes parents aimaient beaucoup musique. Ils ont appris à je et ensuite demandé à musicien voyageur d'apprendre le reste.

Elle se rendait bien compte que ses difficultés dans une langue étrangère faisaient paraître bien pauvre une relation à ses parents et à la musique en réalité riche et passionnée, mais l'essentiel y était. Et il suffisait de la regarder pour se rendre compte du reste. Réfléchissant quelques instants, elle tourna la suite dans sa tête avant de l'énoncer lentement mais avec plus d'assurance.

- Toujours je voyage, je reste dehors, même quand je enfant. Mes parents encouragent et aident je, puis quand ils morts, je pars faire tournée pour saison été.

Il était plus délicat en revanche d'expliquer pourquoi elle aimait tant voyager, parcourir les montagnes à pied. Mettre des mots sur ses sentiments et ses émotions lui était infiniment difficile d'une manière générale, plus encore dans une langue étrangère. Elle se força pourtant, par courtoisie envers Kex qui l'interrogeait gentiment, mais aussi parce qu'elle avait décidé depuis un moment déjà de s'ouvrir davantage aux êtres qui croisaient son chemin.

- J'aimer beaucoup les Montagnes. Je passer beaucoup temps à explorer, observer et rencontrer les habitants éloignés pour raconter les nouvelles. J'aimer ça...

Ses mots ne rendaient pas justice à ses sentiments, une fois de plus, et c'est un regard un peu désolé mais plein d'espoir qu'elle porta cette fois sur son compagnon de route. Pouvait-il comprendre ce qu'elle ne parvenait pas à exprimer en langue des Duchés ?

- Et vous ? Osa-t-elle contre toute attente. Quoi vous aime dans les Montagnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Sam 28 Nov - 14:32

Avec les mêmes difficultés, la jeune femme expliqua brièvement son histoire. Son métier de musicienne lui venait de parents passionnés et d'un maître bienveillant. Sa passion pour l'art naturel de ce qui l'entourait avait fait le reste. Elke lui donnait l'impression d'avoir un besoin d'évasion qui ne s'épanouissait qu'en quittant les murs étroits de sa maison. Un peu à sa manière, elle préférait la sincérité de la nature aux faux semblants des gens. Il fallait dire que les perspectives se présentaient comme peu réjouissantes, le voyage dont le prétexte servait les desseins de Kaïran ne motivant que bien légèrement les deux jeunes gens.

Elke continait d'expliquer son appétit débordant pour la découverte et le partage. Cela correspondait globalement avec le peuple de Jhaampe, qui était formé d'un tout plutôt que d'individualités, et qui ne se rassemblait qu'à l'hiver, passant le reste de l'année à arpenter les montagnes du royaume. C'était ce qu'elle faisait, mais la jeune femme brune poussait son périple jusqu'aux Duchés l'été venu. Cela permettait au moins de mettre au courant l'Oblat des manigances du Roi et de ses sujets.

Lorsqu'elle le questionna, Kex en fut légèrement surpris mais lui répondit d'abord par un sourire. Il s'agissait d'un échange après tout, et lui aussi devait se découvrir. Le jeune homme lui répondit alors lentement pour qu'elle puisse comprendre le sens de ses phrases et les mots sur lesquels elle pourrait butter.

-J'aime la neige. Tout petit, j'adorai quand les champs et les collines étaient recouvertes de ce cotonneux manteau blanc. Alors, quand l'occasion s'est présentée, j'ai choisi de gagner les Montagnes. Je ne pensais pas y trouver un peuple autant uni, et un Oblat au service des siens.

- C'est ce que j'aime chez vous, conclut-il en regardant la jeune femme de biais.

Kex fit l'impasse sur les quelques difficultés qu'il éprouvait à s'intégrer réellement parmi eux, malgré tout encore considéré comme un étranger par la plupart. Il appréciait tout de même de ne dépendre de personne le plus clair de son temps, et il craignait que ses obligations ne le rattrapent un jour, à la fois impatient et inquiet d'assumer le rôle d'Assassin des Montagnes.

Le jeune homme pinça ses lèvres alors qu'ils avançaient toujours et continua l'échange en langue des Duchs.

- Où êtes-vous allée dans les Duchés ? Avez-vous rencontré des gens importants ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Sam 28 Nov - 16:07

Ainsi il aimait la neige, lui aussi, et il aimait son peuple. Comme elle. La neige avait toujours tenu une place importante dans sa vie, elle couvrait le monde lorsqu'elle y avait poussé son premier cri et elle tombait encore lorsqu'elle avait découvert le bonheur de s'immerger dans la musique. Elle présidait encore aujourd'hui aux décisions prises par la jeune barde concernant ses départs en été et ses retours en hiver à Jhaampe. Souriant donc largement, elle approuva la réponse de Kex d'un hochement de tête heureux.

- La neige est la plus jolie chose au monde, admit-elle en chiurda, les yeux brillants d'un éclat de pur plaisir.

Neige qui s'étalait justement sous leurs bottes et étouffait le bruit de leurs pas. Quel plaisir de retrouver cette sensation. Ils atteignaient déjà le col venteux quand le soigneur la surprit par sa question inattendue.

- Mais... Je ne suis jamais allée dans les Duchés... Qu'est-ce qui vous fait croire..?

Elke s'empourpra, comprenant qu'elle s'était si mal exprimée qu'elle avait induit en erreur son compagnon du jour. Elle en était si mortifiée qu'elle trébucha maladroitement et dut s'arrêter de marcher. Tordant ses mains cachées dans des moufles, les yeux baissés vers le sol, elle avait du abandonner la langue des Duchés définitivement, trop troublée pour en bafouiller quoi que ce soit d'intelligible.

- Je regrette... Je suis navrée de vous avoir laissé entendre que c'était le cas...

Elle n'avait pas voyagé si loin ni rencontré personne qu'on pouvait qualifier d'importance. Elle n'aurait jamais eu l'immodestie de le faire croire volontairement à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Dim 29 Nov - 0:03

Le jeune homme s'est fourvoyé à propos des voyages passés de la montagnarde. Elke, malgré de bonnes connaissances dans la langue des Duchés, n'y avait jamais mis les pieds. L'assassin avait cru que c'était cela qui avait motivé la sœur de l'Oblat pour l'intégrer à l'expédition qu'elle souhaitait mener. Ces deux faits avaient trompé Kex, et il se sentait désormais bien nigaud alors que sa compagne du jour s'empressait de s'excuser, craintive d'être la fautive et de l'avoir abusé.

D'ailleurs, cela la troubla tant qu'elle trébucha et se stoppa net. Si le froid ne rosissait pas déjà ses joues, Kex aurait pu parier qu'elle aurait viré au rouge comme une pivoine. Non seulement elle était timide, mais elle se sentait coupable des erreurs de ses interlocuteurs lorsqu'elle en était le sujet, nota-t-il. Ce sentiment de culpabilité pourrait être une faiblesse que de mauvaises intentions n'hésiteraient pas à exploiter. Curieusement, la petite brune lui semblait, malgré ses aventures et toutes les merveilles qu'avaient pu voir ses yeux, d'une certaine naïveté.

Ne vous excusez pas, la coupa-t-il. C'est moi qui est mal compris. J'avais cru qu'avec votre parlé des Duchés, vous y étiez déjà allée.

Et comme pour laisser derrière eux ce léger malaise, il reprit la marche dans la neige compacte. Sa réaction, un brun emportée, l'avait légèrement surpris mais il n'en avait rien montré. Il avait juste noté dans un coin de sa tête ce trait de caractère et prendrait soin de le confirmer à l'avenir. Il trouvait important de bien connaître les gens qu'il côtoyait, encore plus s'il partait loin des Montagnes dans une expédition bien plus dangereuse que certains le pensaient.

D'ailleurs, il s'enquit de son avis.

Que pensez-vous du projet de Kaïran de faire route vers les Duchés ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Dim 29 Nov - 10:59

Brutalement coupée dans son élan d'excuses, Elke resta quelques instants bouche bée avant de parvenir à se ressaisir. Elle se secoua pourtant finalement et reprit elle aussi sa route. Le jour se levait lorsqu'ils franchir le col venteux et elle s'arrêta pour regarder naître et grandir la lumière rose et dorée qui allait baigner leur promenade. Le soleil pointa derrière une montagne, puis s'enhardit au-dessus d'un col et en quelques instants à peine, il les enveloppa de sa chaleur brillante. La petite barde se détourna finalement et s'orienta vers le bon sentier tout en sortant de sa besace deux galettes de céréales dont une qu'elle tendit à son invité. Sa question faisait son chemin dans sa tête et elle trouva bientôt les mots pour lui répondre.

- Aksel a besoin de toute l'aide possible, commença-t-elle en chiurda. Il faut espérer qu'il y a dans les Duchés un remède pour le guérir.

Se rappelant à temps de leur exercice du jour, elle poursuivit dans la langue des Duchés malgré sa maladresse. L'entrainement était la seule manière de s'améliorer, croyait-elle, comme pour la musique.

- Je vouloir être sûre que Kaïran fait voyage pour Aksel et cherche bien le remède... Osa-t-elle, les yeux rivés à la galette à peine entamée dans sa main.

Il y avait quelque chose de sacrilège à formuler cette pensée à voix haute et il ne lui était pas coutumier de se méfier des gens ou de leur prêter des intentions douteuses. Tout au contraire, elle croyait à la nature profondément bonne des êtres vivants. Mais la soeur de l'Oblat l'avait mise mal à l'aise et lui avait semblé dévorée par un feu inconnu qui risquait de balayer sur son passage les objectifs réels de leur expédition. Elle se sentait horriblement coupable de se découvrir capable de penser si mal de quelqu'un et se raisonnait de son mieux : certainement Kaïran ne pouvait songer à autre chose qu'au bien de son frère jumeau.

- Vous être content de retourner dans les Duchés ?

À présent qu'il vivait avec eux, qu'il y avait établi son foyer et sa vie, comment appréhendait-il son retour dans son pays natal ? Se sentirait-il comme un étranger là-bas puisque le peuple des Montagnes l'avait adopté ?
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Dim 29 Nov - 21:26

Le jeune homme prit le gâteau tendu et remercia Elke d'un signe de tête alors qu'elle faisait part de son inquiétude quant à l'état de santé du jumeau de Kaïran et de son espoir de trouver un remède au mal qui le rongeait. Lui aussi grignota la galette alors que la musicienne partageait bien ouvertement ses craintes à propos des motivations de la sœur de l'Oblat.

La montagnarde avait dû se rendre compte de son étourderie d'ainsi s'ouvrir à un étranger. L'exercice de parler dans une langue qui lui était inconnue avait facilité cela, les nuances d'une réflexion étant bien plus compliquées à trouver dans un langage qui n'était pas le sien. De fait, les mots les plus simples donnaient généralement une assez bonne idée des sentiments les plus sincères. Ainsi, Elke remettait elle aussi en cause les motivations de Kaïran. Il était intéressant et rassurant de noter que l'assassin n'avait pas été le seul à suspecter que la jeune femme ne soit en réalité attirée par d'autres desseins que le simple fait de vouloir sauver son frère. Il aurait été mal avisé de remettre en cause cette motivation, mais l'occasion pour Kaïran était bien trop belle de pouvoir fuir les montagnes.

Continuant de manger la galette de céréales offerte par la jeune brune, Kex n'avait de cesse de ruminer ses suspicions, encouragé qu'il était par les craintes similaires de sa compagne du jour. A son tour, elle s'enquit de son avis à propos de retourner sur les terres qui l'avaient vu naître.

- Non. Si je n'y ai pas remis les pieds depuis toutes ces années, c'est parce que je n'en ai pas envie. Il n'y a plus rien à moi là-bas. Je préférerais éviter ce voyage, mais c'est pas pur égoïsme. Le peuple de Jhaampe est un tout entier. Et s'il faut aller là-bas pour préserver l'un des siens, ce n'est pas à moi de refuser, surtout lorsque la demande émane de la sœur de l'Oblat.


Kex s'était montré sincère bien que nuancé dans sa réponse. Il sous-entendait qu'il servirait le Royaume des Montagnes et honorerait sa promesse, mais que le coeur n'y serait probablement pas, l'esprit accaparé par d'autres choses plus motivantes que d'accompagner la très opportuniste jumelle d'Aksel. Mais tout l'art de sa déclaration résidait dans sa façon de ne l'avouer qu'à demi-mots. Son regard s'attarda alors sur les lueurs du jour qui commençaient à teinter les reliefs de la couleur rosée qu'elle avait mentionnée quelques jours auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Dim 29 Nov - 23:51

Soulagée et reconnaissante qu'il ne s'attarde pas sur sa trop grande franchise au sujet de Kaïran, Elke s'enhardit à détailler un peu plus longuement le profil de Kex alors qu'il lui répondait avec la même franchise dont elle avait elle-même fait preuve.

- Alors vous n'être pas content de voyager dans les Duchés, reprit-elle doucement.

Une part d'elle était désolée pour lui qu'il doive faire une chose qui lui déplaisait. Mais d'un autre côté, il était naturel chez eux de faire ce qu'il fallait pour la préservation de leur mode de vie et de chacun des membres de leur peuple.

- Je comme vous, je pas envie de quitter les Montagnes. Mais je vouloir aider Aksel, bien sûr. Je faire ce qu'il faut pour Aksel.

Le nouveau sentier était plus raide sous leurs pas et la neige le rendait glissant même si son épaisseur évitait qu'ils patinent à chaque foulée. Elle ralentit un peu le rythme et en profita pour montrer une petite cascade cachée en contrebas au soigneur.

- Kristen est bon Oblat. Si elle approuve expédition, c'est bien.

Le sentier redevint plus plat et ils purent reprendre leur souffle rapidement sans cesser de marcher.

- Avoir-vous froid ? S'enquit-elle gentiment auprès de son compagnon.

Le jour se levait mais l'air restait vif et malgré la marche elle le ressentait dans ses os et les extrémités de ses membres.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Lun 30 Nov - 19:23

Le jeune homme acquiesça de la tête lorsqu’elle répéta ce qu’il venait de lui affirmer. Non, il n’était guère enchanté à l’idée de quitter Jhaampe, et surtout pas pour les raisons suspectes de la femme qui leur avait demandé de l’accompagner.
Elke semblait pourtant toute disposée à faire ce qu’il fallait pour sauver le jumeau de la jeune femme, une dévotion telle que l’assassin se demanda un instant si la musicienne n’éprouvait pas des sentiments pour le pauvre homme. L’avait-elle en pitié ou bien s’agissait-il de quelque chose de plus fort ? Ou bien était-ce là une autre forme de manifestation de sa grande gentillesse ? C’était sa façon d’appeler sa naïveté car, sans connaître davantage la timide femme aux yeux d’un bleu presque magique, il aurait été malvenu de la juger à l’emporte-pièce.

Mais comme elle reprenait, à juste titre, s’il leur était ordonné par l’Oblat de prendre part à cette curieuse expédition, ils avaient, si ce n’était le droit –car ils avaient officiellement le choix-, le devoir d’accepter cette mission. Lui, plus que quiconque d’ailleurs, pensa-t-il alors que son regard s’attardait sur la cascade qu’elle désignait.

La pente se fut plus ardue à grimper, de telle sorte qu’il interrompit la conversation et se focalisa sur la courte ascension que la musicienne menait. La respiration un peu plus courte, il grimpa, sentant ses pieds s’enfoncer dans une neige qui, heureusement, n’avait pas gelé. Elle restait donc praticable. Puis le sentier redevint plat et ils purent reprendre une marche normale. Toutefois, la jeune femme s’enquit de son état.

- Non, sourit-il autant pour lui répondre que pour la formulation de la question, tout va bien. En réalité, le petit exercice qu’ils venaient de réaliser l’avait réchauffé autant que les rayons du soleil qui venait baigner son visage d’une chaleur agréable. Il restait un léger froid qui se faisait sentir, mais rien d’insurmontable.

- Et pour vous ? Avoir-vous froid ? formula-t-il en chyurda pour lui faire comprendre la façon dont elle lui avait demandé la même chose. Ce n’était pas pour se moquer, mais il avait trouvé l’ordre des mots un brun amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Lun 30 Nov - 22:12

Interloquée par l'étrange tournure de phrase que Kex venait d'employer, Elke le dévisagea un instant avant que le jour se fasse dans son esprit.

- Oh !

Un large sourire s'épanouit sur son visage puis elle éclata d'un rire léger et frais, spontané.

- Je parle vraiment très mal, alors ! Rit-elle encore, nullement vexée et toute prête à entendre les critiques qu'on lui ferait.

Reprenant son sérieux malgré le petit sourire qui persistait à jouer sur ses lèvres, elle réfléchit donc à la formulation de sa phrase dans la langue des Duchés et recommença lentement, en s'appliquant à prononcer chaque mot correctement malgré son accent.

- Vous avoir... Avez... Froid ?

Arquant un sourcil, elle quêta l'approbation de son compagnon avant de répondre à sa propre question.

- Non, j'être... Je suis... Bien.

Satisfaite, elle hocha la tête et se surprit à regarder un peu plus longtemps le soigneur avant de devoir détourner les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Lun 30 Nov - 23:45

La légère boutade du soigneur eut l’effet escompté, et en écho à l’expression interloquée puis amusée de la jeune femme, Kex afficha une mine satisfaite, le sourire sur le visage. Il avait craint un instant qu’elle n’en prenne ombrage, mais finalement, elle plaisanta elle aussi, ce qui le soulagea tout autant.

Mais la jeune montagnarde se voulait perfectionniste, et malgré son sourire, elle se reprit pour formuler ses phrases dans un langage des Duchés plus correct. Kex l’encouragea à chaque fois qu’elle trouvait le bon mot ou la bonne conjugaison en hochant la tête, pendu à ses lèvres et amplifiant le mouvement de tête lorsqu’elle y parvenait.

Une fois sa question reposée et la réponse obtenue, le soigneur conclut d’un mouvement de tête plus sec et la gratifia de félicitations, en Chyurda, estimant que l’exercice pouvait prendre fin –ou plutôt le supplice-.

- C’est bien mieux. Mais on comprend de toute façon, ne vous inquiétez pas.

Et à nouveau, Elke détourna le visage avant qu’il ne put remarquer la lueur violacée dans ses yeux suffisamment longtemps pour vérifier qu’il n’avait pas été abusé par les lumières du soleil ou si l’éclat dans son regard était naturel. Sa curiosité était piquée au vif et il se demandait maintenant s’il avait rêvé ou s’il avait un regard aussi intéressant qu’il voulait bien le croire. Mais il aurait été inconvenant de lui demander ou même de chercher son regard, surtout avec la timidité dont elle faisait preuve.
Kex préféra changer de sujet, autant pour détourner son esprit de cette curiosité mal placée que pour continuer leur échange.

- Je ne pensais pas qu’il ferait si beau. Enfin, froid oui, mais que le temps serait si clair. On a une vue bien dégagée, fit-il en référence au panorama magnifique qui s’offrait à eux. Il n’avait clairement pas les mots pour décrire fidèlement le spectacle auquel ils faisaient face, mais le décor était d’une rare beauté. Dire qu’il vivait depuis si longtemps proche d’une telle vue sans en connaître l’existence..
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Mar 1 Déc - 21:41

Elke était positivement ravie de cette promenade et de la réaction de Kex Enhor. Le soigneur semblait heureux, lui aussi, de voir enfin les montagnes. Et pour la première, elle découvrait le plaisir incomparable de partager son bonheur avec quelqu'un, d'avoir un interlocuteur privilégié quand on tombait par hasard sur un beau spectacle. Jusque là, l'idée ne l'avait même jamais effleurée que ça pouvait lui manquer et à la prochaine saison douce, elle repartirait sans regrets pour sa grande tournée solitaire et ses rencontres fortuites, mais le fait est qu'elle avait goûté au plaisir de ne plus être seule et qu'elle y repenserait souvent.

Si elle avait su dès la veille qu'ils auraient une belle matinée, elle n'en souffla pas un mot au jeune homme. D'ailleurs, elle eut été bien en peine de l'expliquer. Comme bien des choses dans sa vie, sa connaissance de la météo lui venait totalement instinctivement et elle était incapable de dire ce qui avait forgé son opinion. En tout cas, il avait raison quant au fait que c'était idéal pour leur promenade. Elle se sentait tout particulièrement privilégiée des jours comme celui-ci.

Avant d'avoir pu répondre quoi que ce soit, elle se figea brusquement et s'accroupit dans la neige. D'une main ferme, elle attrapa celle de Kex et la tira vers le bas pour qu'il se mette dans la même position qu'elle. Enfin, un bout de moufle sur ses lèvres pour les clore, elle lui indiqua de ne pas faire de bruit. Ses yeux violets pétillaient de malice autant que de plaisir quand elle lui fit tourner la tête et tendit le bras pour lui désigner, un peu en contrebas de leur sentier mal délimité et sous une butée enneigée d'une poudreuse scintillante, une portée de renards des neiges qui s'ébattait devant l'ouverture de leur terrier. Les petits étaient couverts d'un duvet épais et cotonneux, une fourrure qui paraissait incroyablement douce. La mère, tout près, les surveillait pendant que deux autres petits se nourrissaient à ses mamelles.

- Portée tardive, articula Elke dans un souffle à peine audible, un sourire enchanté aux lèvres.

Kex pouvait-il voir à quel point leur monde était empli de magie et de spectacles aussi grandioses que les paysages et aussi tendres que ces renardeaux ? Il ne pouvait qu'en être touché. Dans le monde d'Elke, il n'était pas possible de rester indifférent face à la beauté extraordinaire de leurs Montagnes.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Ven 4 Déc - 11:34

Les deux jeunes gens continuaient de marcher lorsque, soudainement, la jeune femme au teint aussi clair que la neige se figea puis se baissa en hâte. Pressé de l’imiter comme en attestait son geste de la main, Kex s’accroupit lui aussi en l’interrogeant du regard avec incompréhension alors qu’elle lui intimait de garder le silence. Le jeune homme fronça légèrement les sourcils en la regardant dans les yeux, notant cette fois qu’il n’avait pas été abusé et que la couleur de ses iris affichait bien des notes violacées.

Le soigneur tourna la tête dans la direction désignée, cherchant du regard ce qu’elle souhaitait lui montrer. Avec une agréable surprise, il découvrit des renardeaux qui jouaient dans la neige sous la bienveillance de leur mère légèrement à l’écart. Elke lui expliqua qu’au vu de leur jeune âge, il s’agissait d’une portée qui était née bien tard dans l’année. Il hocha la tête pour confirmer ses dires et nota qu’elle avait une analyse plutôt juste des bêtes. Même si leur taille trahissait une naissance assez récente, il n’était pas donné à tout le monde de savoir que la période de gestion des renards n’était que d’une cinquantaine de jours et qu’il était rare d’en croiser de si jeunes alors que l’amoncelle de neige était déjà bien épais. Kex mit cela sur le compte de ses voyages qui avaient dû lui permettre de voir et d’apprendre bien des choses.

La main toujours dans la sienne, le jeune homme contempla silencieusement le spectacle jusqu’à ce que la renarde ne les contraigne tous à rentrer dans leur terrier. Tout aussi discrètement, ils se levèrent alors qu’il récupérait sa main sans s’être rendu compte du contact et ils reprirent leur route avant de reprendre la discussion à bonne distance des renards.

- Et bien, nous allons de surprise en surprise aujourd’hui ! lâcha-t-il avec entrain. Le ton employé dévoilait une innocence qu’il ne se connaissait pas et qui tranchait réellement avec le sérieux habituel qu'il s'imposait. Bah, pensa-t-il, il n’y a qu’elle pour le voir. Puis il se décida à reprendre la discussion autour de son métier de musicienne et de ce qui pouvait la passionner.

- Etes-vous de ces ménestrels qui attendent avec impatience d’assister à un grand évènement pour le conter ou bien la magie de la nature suffit-elle à vous contenter ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Sam 5 Déc - 12:45

Le ton plein d'enthousiasme de Kex étonna un peu Elke, plus habituée à le trouver sérieux et calme, mais le découvrir capable de cet innocent et heureux engouement était une agréable surprise. Elle lui jeta un coup d'oeil de biais sans chercher à dissimuler son sourire ravi, mais ne dit rien et se contenta de continuer à avancer. Une part plus ou moins consciente d'elle savait que faire remarquer ce changement au soigneur risquait de le faire reculer au point qu'il briderait ses prochains élans de gaité.

Quand il enchaina en revenant à elle, elle comprit qu'il n'avait guère envie de s'étendre sur ses propres sentiments ou son plaisir mais préférait rester en sécurité derrière ses protections. C'était bien naturel après tout et ce n'était pas elle qui le forcerait à sortir du bois volontairement. Il avait droit à ses secrets comme tout le monde. Elle n'avait pas vraiment besoin de réfléchir à la réponse à lui apporter mais elle prit néanmoins quelques instants pour la formuler avec soin.

- Je crois que je ne saurais pas quoi faire à un grand événement, admit-elle avec un sourire contrit. Je préfère raconter ce que je vois et colporter les nouvelles du pays.

Elle franchit un obstacle avec naturel et aisance puis attendit que son compagnon fasse de même avant de lui montrer la suite du chemin.

- Là, il ne reste plus que ce sentier à gravier et nous atteindrons le plateau. vous verrez comme c'est beau.

Reprenant la marche, elle reprit également la conversation là où elle l'avait laissée.

- Il y a tant de choses à raconter sur nos montagnes mais aussi sur la vie de ceux qui les peuplent que je n'aurais guère de temps pour un événement de grande ampleur. Quand je quitte Jhaampe au printemps, je suis chargée de messages pour ceux qui vivent loin et quand je reviens, je rapporte de leurs nouvelles, qu'elles soient heureuses ou tristes. C'est comme un cycle paisible.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Lun 7 Déc - 19:10

La jeune musicienne partagea avec lui la raison qui la motivait à arpenter les terres pour chanter et jouer de son instrument tout en franchissant le difficile obstacle qui leur barrait la route avec une agilité remarquable malgré sa petite taille. A sa suite, Kex l’imita en feignant des compétences bien moins développées dans ce domaine dans le but de conserver cette image d’un homme plutôt casanier qu’il s’était forgée. Il s’y employait depuis de nombreuses années et estimait, malgré le caractère peu agressif des Montagnards, qu’il lui était bien plus simple de passer pour un homme inoffensif aux yeux de tous pour protéger son secret.

Il se montra donc un peu plus gauche que la jeune femme pour franchir le tronc tout en l’écoutant attentivement et la gratifia d’un signe de tête, la remerciant d’une nouvelle chaleureusement accueillie. Ils arrivaient.

Elke lui semblait incroyablement détachée du travail qui était le sien, surtout en ce qui concernait la transmission des mauvaises nouvelles. C’était la vie, comme elle disait, mais ce détachement tranchait vraiment avec la timidité dont elle faisait preuve. Cet instrument entre ses mains, aidé de sa voix, devait lui transmettre une force mystérieuse lui donnant suffisamment de courage. Malgré tout, le jeune homme préféra insister sur ce trait de caractère, cherchant à découvrir s’il pouvait s’agir d’une feinte.

- Quand même, ce ne doit pas être si facile d’annoncer les mauvaises nouvelles à des gens, lança-t-il tout en marchant à ses côtés.

- Mais du coup, vous n’avez pas vraiment d’attaches à voguer de cette manière entre les territoires au grès des saisons...

Son jeu était de la faire parler, toujours dans cette optique d’exercer ses compétences. Mais au-delà de cette épreuve qu’il se lançait, ses questions n’étaient pas totalement dénuées d’intérêt. La jeune femme lui était sympathique et il avait une véritable envie d’en apprendre plus à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Lun 7 Déc - 22:03

- Non, c'est certain, répondit sagement Elke, curieusement ennuyée qu'il puisse la croire insensible au point d'apporter indifféremment bonnes et mauvaises nouvelles.

Mais comment formuler cela ? Comment expliquer qu'elle avait pour devoir de transporter ces nouvelles quelle que soit la peine qu'elles lui faisaient ? Les habitants des Montagnes avaient besoin des musiciens itinérants et elle espérait sincèrement se rendre utile. Se leurrait-elle ? N'était-elle au fond qu'un oiseau de mauvais augure que m'on croyait, de plus, indifférent au malheur des autres ? Elle en serait tellement désespérée. Troublée par ces pensées, elle ne saisit pas immédiatement la portée de la question suivante de Kex et répondit machinalement.

- Non, je voyage toujours seule, murmura-t-elle, les yeux sur le haut du dernier raidillon qu'ils gravissaient.

L'était-elle vraiment ? Il y avait sa tante à Jhaampe, bien sûr, les quelques connaissances qu'elle fréquentait l'hiver, et puis tous ceux qui l'accueillaient pour une nuit ou davantage lors de ses pérégrinations. Elle n'était pas souvent toute seule, non, mais au fond, personne ne l'attendait pour elle-même. Ils attendaient ses nouvelles, ses chansons, ses distractions, mais qui se souciait réellement d'elle hormis sa vieille tante ? Cette pensée la bouleversa mais lui sembla également incroyablement ingrate. Elle s'empressa de la chasser, se morigénant intérieurement, alors même qu'ils atteignaient enfin le plateau tant attendu.

- Nous y sommes ! S'exclama-t-elle avec enthousiasme, dissimulant derrière un grand sourire le trouble qui assombrissait ses yeux.

Menant le soigneur à travers un dédale de gros rochers plats, elle le guida jusque près du bord de la falaise où les irrégularités des roches permettaient de s'installer plutôt confortablement. De là, on avait une vue extraordinairement dégagée sur la chaîne de montagnes en face et sur le creux dans lequel se déployaient les couleurs magiques de Jhaampe. Et puis surtout, légèrement en retrait sur leur droite, il y avait un sommet totalement enneigé et dont les flancs apparaissaient d'un beau rose pâle. De quoi combler tous les vides intérieurs dont elle ne soupçonnait même pas l'existence.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Mar 8 Déc - 22:11

La simplicité et le détachement dont la jeune femme fit preuve en déclarant simplement la solitude qui était la sienne ne le surprirent pas le moins du monde. Kex aussi y était habitué, et lorsqu’il en parlait, il ne perçait aucune rancœur, aucune déception dans ses mots. C’était la vérité, il s’y était fait sans regret, voilà tout. Elke lui ressemblait donc sensiblement sur ce point, donc il n’y vit aucun intérêt à poursuivre ce sujet de discussion.

Ils parvinrent finalement à leur but, et lorsque la montagnarde s’exclama, Kex lâcha un léger soupir de soulagement. Malgré tout, le chemin pour y parvenir avait été plus long qu’il ne s’y attendait. Il fallut toutefois se mouvoir entre des pierres pour parvenir au point d’observation le plus beau. Le soigneur posa au sol sa besace et s’appuya contre l’une des parois rocheuses pour observer les points d’intérêt que la musicienne lui indiquait. Il repéra sans peine la cité-arbre de Jhaampe avant que le réel but de leur promenade ne lui saute aux yeux. Le flanc rosé dont la jeune femme lui avait parlé s’affiché là, sous son regard ébahi. En effet, la teinte pastel donnait encore une dimension surnaturelle à la vision qui s’offrait à lui. Les mots ne pouvaient que difficilement décrire le spectacle, mais la scène lui sembla apaisante, reposante. C’était en grande partie pour ce genre de panorama qu’il appréciait tant les Montagnes. Il n’y avait bien qu’ici, se persuadait-il, que l’on pouvait voir ça.

Les bras croisés, debout contre la pierre, il n’en perdit pas une miette, silencieux pendant un long moment avant qu’il ne se rende compte que la couleur rose ne soit plus qu’une timide lueur sur le flanc enneigé de la montagne. Un rapide coup d’œil lui fit comprendre que le soleil prenait peu à peu ses quartiers haut dans le ciel. Pourtant, il ne souhaitait pas prendre le chemin du retour tout de suite.

- Je comprends pourquoi vous revenez toujours chez vous, lâcha-t-il spontanément. Je ne connais rien des terres qui s’étendent à perte de vue, mais je veux bien croire qu’il n’existe rien de plus beau que ce que ces montagnes ont à nous offrir.

Mais peut-être Elke avait-elle bien d’autres exemples pour affirmer ou contredire la déclaration du jeune homme. Après tout, elle avait arpenté bien des routes dans sa vie et ses connaissances dans ce domaine surpassaient de loin celle du soigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Ven 11 Déc - 0:53

Elke s'assit dans le creux d'un rocher adouci par les intempéries pour profiter du paysage, elle aussi. Elle était subitement et bêtement heureuse de se trouver là en compagnie de Kex, d'avoir pu l'amener là et lui montrer l'infinie beauté de leur Montagnes. Et visiblement, le soigneur appréciait lui aussi. Elle laissa le silence se prolonger un long moment, profitant simplement du calme et de la beauté. Ici, elle était toujours bien, toujours à sa place. Souriant à la remarque de son compagnon qui brisa le long silence, elle ne tourna pas la tête, ne quittant pas des yeux les sommets enneigés qu'elle aimait tant.

- Je ne sais pas pour le reste du monde, je ne connais rien de ce qui s'étend au-delà de nos Montagnes,
admit-elle sans se départir de son sourire calme et tranquille. Mais je ne me lasse jamais de nos paysages. Tout est toujours au même endroit à chaque fois que je reviens et pourtant tout est toujours différent...

La lumière avait commencé à changer et, en cette saison, le temps qu'ils redescendent, il ferait nuit ou pas loin. Pourtant, elle n'avait pas envie de bouger. C'était sa première excursion aussi loin depuis son retour à Jhaampe et les montagnes lui avaient manqué bien plus qu'elle ne s'en était rendue compte. Repoussant l'inéluctable en choisissant de l'ignorer délibérément, elle ouvrit sa sacoche et en sortit un paquet enveloppé de linge qu'elle posa sur un rocher plat chauffé par le pâle soleil d'hiver. Le balluchon ouvert révéla une belle miche de pain croustillante et dorée, un beau morceau de fromage, et des languettes de viande séchée. De son sac, elle sortit le reste du pique-nique : une gourde de jus de baies et des biscuits secs à la mélasse. Pour l'eau, il y avait tout ce qui fallait en montagne.

- Vous avez faim ?
Proposa-t-elle au jeune homme avec un sourire détendu, levant les yeux vers ses sourcils pour l'interroger du regard.


Dernière édition par Elke le Sam 12 Déc - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Ven 11 Déc - 16:24

A nouveau, il avait cru qu’elle savait bien plus des trésors du monde que lui, et il s’était à nouveau trompé. Ou alors la modestie d’Elke n’avait d’égal que sa timidité et elle préféra ne pas trop se mettre en avant. Ou garder secret ses joyaux. Si le clou du spectacle était passé, le paysage qui s’offrait à leurs yeux suffisait à lui faire comprendre qu’elle veuille se garder certains plaisirs juste pour elle-même. La teinte rosée qu’avait adopté le flan de la montagne aux premières lueurs du soleil et jusqu’à ce qu’il prenne une certaine hauteur suffirait à le contenter pour un temps. Mais il risquerait rapidement de la presser de lui montrer de nouvelles splendeurs.

A penser ainsi des trésors de la nature, il se trouva d’une niaiserie remarquable. De celle qu’il trouvait ridicule lorsqu’il voyait des jeunes garçons ou des hommes plus vieux se comporter de la sorte avec des personnes du sexe opposé. Au moins Elke était-elle la seule à le voir sous ce jour qu’il ne se connaissait pas.

La jeune montagnarde sortit alors tant de choses à manger qu’il se demanda de quelle manière elle avait pu emmener tout ça dans son sac. Lui n’avait pris qu’une outre d’eau et quelques morceaux de viande séchée. Kex se sentit un petit peu bête de ne pas avoir prévu davantage et accepta son invitation en étant assez gêné.

- Merci. Vous ne lésinez pas sur les moyens quand vous voulez impressionner quelqu’un vous, n’est-ce pas
? demanda-t-il faussement en prenant place à ses côtés.

- Le panorama aurait suffi vous savez ! ria-t-il innocemment avant de poser un regard gourmand sur tout ce qu’elle avait déposé malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   Sam 12 Déc - 15:59

Elke ne remarqua rien de la gêne de Kex devant son pique-nique. Accoutumée aux randonnées dans les hauteurs de Jhaampe, elle avait simplement agi comme à son habitude sans réaliser que cela pouvait sembler un peu trop aux yeux de quelqu'un qui ne voyait là qu'une courte promenade. Elle s'empourpra brusquement d'embarras et tenta de bredouiller quelque excuse sans trop savoir de quoi exactement elle s'excusait.

- Oh... Je... Je ne voulais pas... Je ne pensais pas...

Au supplice, elle se tordait les mains rêvant plus que tout de disparaître de la surface de la Terre. Terre sur laquelle la ramena la remarque suivante de son compagnon. Elle comprit soudain qu'il la taquinait et rougit de plus belle de s'être montrée si bête. Un rire soulagé lui échappa pourtant et c'est en souriant qu'elle entra dans son jeu, admettant sans détour sa faiblesse.

- J'en ai trop fait, n'est-ce pas ? Je suis désolée, je n'ai pas l'habitude d'emmener quelqu'un avec moi et j'avais vraiment envie que vous appréciiez cette sortie autant que moi.

Sentiment qu'elle s'était bien gardée d'analyser. Quoi de plus naturel après tout que de vouloir qu'un voisin et potentiel ami prenne plaisir à découvrir ce qu'elle avait à lui montrer ? Il n'y avait rien de mal à ça, pas vrai ? Elle se rassura mentalement tout en découpant le pain pour en tendre une belle tranche à son invité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]   

Revenir en haut Aller en bas
 

À la lumière de l'aurore [Kex Enhor - Décembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Obélisque de lumière
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» CADEAUX POUR AURORE
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Jhaampe
-