AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la vérité renaîtra l'amour [RP solo - fin décembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: De la vérité renaîtra l'amour [RP solo - fin décembre 10]   Mar 10 Nov - 22:10

Chiara était déjà alitée depuis des jours et des jours lorsqu'étaient survenues les premières douleurs annonçant l'arrivée du futur héritier. Sous haute surveillance en raison de son âge, de sa morphologie et des multiples complications qu'elle avait rencontrées au cours de sa vie, elle fut aussitôt entourée des femmes qui devaient l'assister. Malice notamment, bien que n'étant pas sage-femme, ne quittait pas sa maîtresse. Elle était la seule à avoir sa confiance pleine et entière, à tout savoir de sa vie, de ses émotions qui restaient cachées pour le reste du monde et de ses secrets. Déshabillée, lavée, revêtue d'une chemise simple, elle fut rapidement réinstallée dans le lit conjugal aux draps changés pendant que l'on faisait prévenir le Duc.

Raki et elle avaient trouvé une forme de paix ces derniers temps. Elle avait enfoui au plus profond de son coeur, les regrets, la passion, l'amour pour Vaillant et tout ce qui avait trait à leur brûlante liaison. Elle ne le reverrait plus, ce serait bien trop douloureux pour eux deux, et elle devait lui laisser une chance de l'oublier et de faire sa vie avec une gentille jeune femme qui lui donnerait de beaux enfants - légitimes. Cette pensée lui donnait la nausée mais elle ne pouvait que souhaiter le bonheur à son ancien amant qui garderait toujours une place privilégiée dans son coeur et dans ses souvenirs.

De son côté, le Duc semblait faire peu à eu la paix avec tout cela. Il avait encore parfois des accès de jalousie et surveillait étroitement son épouse, mais il se montrait plus doux avec elle et avait même recommencé à venir la voir parfois hors des rendez-vous officiels, pour des entretiens informels et des moments de calme. La confiance était loin d'être pleinement restaurée mais il prenait à nouveau ses avis sur les sujets touchant au Duché. L'avenir paraissait se dégager quelque peu après avoir été si sombre et tourmenté pendant des mois.

Pliée en deux par une nouvelle contraction d'une violence insensée, la Duchesse perdit sa patience en même temps qu'un peu de sa dignité. Elle ordonna à Malice de faire sortir tout le monde à l'exception de la sage-femme principale. Raki avait déjà été gentiment repoussé vers son bureau. Les accouchements étaient affaires de femmes, les hommes buvaient et fumaient entre eux en attendant de pouvoir se congratuler d'avoir un nouvel héritier. Le Duc pourtant se souciait des souffrances de sa femme. Chaque grossesse avait été synonyme d'espoir autant que d'anxiété, chaque accouchement réveillait sa terreur de voir Chiara disparaître trop tôt.

La Duchesse justement luttait pour ne pas sombrer. Elle n'avait pas poussé les hurlements indignes qu'on entendait parfois chez les petites gens mais une souffrance déchirante, indicible, avait déformé ses traits et mouillé son front pendant que, encouragée par Malice et la sage-femme, elle mettait au monde son troisième et dernier enfant. Après des heures de travail, une inquiétante quantité de sang, de linges souillés et d'eau bouillie, le dernier-né des Lunabille poussa enfin son premier cri, fort et clair, pendant que sa mère se laissait glisser dans une semi-inconscience. Il fallut encore un long moment aux femmes présentes pour nettoyer l'enfant, la mère, la chambre, rendre l'ensemble présentable aux visiteurs et en premier lieu à l'heureux père qui tambourinait déjà au battant.

Exsangue et épuisée, Chiara reposait contre ses oreillers dans des draps frais. Elle avait été revêtue d'un déshabillé propre, ses cheveux avaient été peignés, mais il n'y avait rien à faire pour son teint blême ou les cernes violets sous ses yeux. Dans ses bras, l'enfant emmailloté dormait à présent. Raki approcha lentement, saisi par la solennité du moment. C'était la troisième fois et pourtant, c'était toujours aussi fascinant et nouveau pour lui. Gauche et emprunté, il mit un temps infini à atteindre le lit et à s'asseoir au bord. puis finalement, devant le sourire tremblant de sa femme, il finit par se détendre et prit sa main pour la serrer avec ferveur, le regard plein de questions.

- Vérité, répondit-elle sans l'ombre d'une hésitation.

- Tu n'y penses pas, s'étonna-t-il.

- Au contraire, insista-t-elle en douceur.

Le Duc observa longtemps le bébé - son fils - puis au terme d'une longue et intense réflexion, hocha la tête lentement.

- Vérité Lunabille...

- ... Notre fils, compléta-t-elle, son sourire s'élargissant quelque peu.

Raki approuva gravement et s'installa plus confortablement aux côtés de Chiara contre la tête de lit pour prendre dans ses bras son dernier-né. La Duchesse posait la tête sur l'épaule de son mari en fermant les yeux quand Malice referma la porte derrière elle pour leur laisser l'intimité requise par cette nouvelle situation.
Revenir en haut Aller en bas
 

De la vérité renaîtra l'amour [RP solo - fin décembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Béarns, Bauge, Rippon, Haurfond :: Rippon :: Archives V1 et V2
-