AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vérité, rien que la vérité [novembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 28 Sep - 22:01

Au premier contact de Vainqueur, Brun crut qu'il allait s'écrouler. Il avait envie de poser la tête sur son épaule et de s'endormir. De dormir, un mois, deux mois, et de se réveiller sans aucun souvenir de cette vision perturbante.

Il ne pouvait pas partir, mais il ne pouvait pas non plus rester. S'il ne faisait rien, sa haine pour Shyrin et son désœuvrement ne feraient qu'empirer. Il n'avait pas envie de devenir cet homme aigri et dérangé.

Il ne savait pas quoi dire à Vainqueur. Même par omission, il détestait lui mentir. La Chalcédienne n'avait pas eu tant de scrupule, elle ! Il retrouvait dans la bouche du Roi ses fantasmagories méprisables.

- Shyrin ne s'est pas rendue pour la paix ! Cesse de la présenter comme l'héroïne de cette guerre, s'emporta-t-il. Il n'y a rien de noble dans sa conduite ! Elle voulait juste échapper à son fiancé. Bhaal Fanel. Celui qui a fait fouetter Acuité !

Il s'approchait dangereusement du sujet. Il avait envie de cracher la vérité sans souci des conséquences, comme il l'avait fait, cette nuit là, dans la tente de Taebryn. Mais ça ne serait bon ni pour Acuité, ni pour lui... ni pour cet être nouveau qu'ils avaient fait ensemble.

Son cœur se serra et il regretta les coups francs du Béarnais sur son échine.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 28 Sep - 22:31

Les lèvres de Vainqueur se pincèrent à la façon des Loinvoyant. Son visage s'assombrit subrepticement. Il ne voulait pas que Brun pense ainsi. Lui-même ne présentait pas la Chalcédienne comme une héroïne mais s'il devait y songer avec réalisme. Acuité était perdue bien avant que Shyrin ne se rende, elle aurait tout aussi pu rebrousser chemin et retourner chez elle. Pourtant, elle s'était rendu, en sachant qu'Acuité ne pourrait plus rien pour elle dans le camp des ennemis. Les deux jeunes femmes avaient comploté pour trouver une solution à cette Guerre, et si le complt était teinté de la folie de la jeunesse, il n'en restait pas moins que la Paix était là. Quoiqu'en dise Brun.

- Je sais qu'elle voulait échapper à ce mariage arrangé. Je l'ai sondé par l'Art, elle m'a tout dit, commença-t-il d'un ton bas. Crois-tu respecter la mémoire d'Acuité en haïssant Shyrin, en faisant d'elle un bouc émissaire ? Tu te trompes de cible mon ami. Je ne fais pas de cette jeune fille une héroïne de Guerre, mais peu importe ce qu'elles aient pu comploter ensemble j'ai donné ma parole, comme Acuité avait donné la sienne. Respecte au moins ça par El !

Il fit quelques pas, s'agitant visiblement, la colère le gagnant et la peine aussi, de voir son meilleure ami dans cet état, mais aussi, ce même ami jugeant ses actes et ses décisions, quand il devait les appuyer ou l'aider.

- Que voudrais-tu ? Que je lui réserve le même sort qui a attendu Acuité dans les cachots de Chalcèdes ? Souhaiterais-tu sa mort pour te soulager, allez dis moi ! Dis moi ! s'emporta-t-il d'une voix forte. Qu'elle est cette rage qui t'habite et qui me vole mon meilleur ami ? C'est elle qui doit partir, pas toi ! Alors que dis-tu ? Que dis-tu !!!

Le son de sa voix résonna un moment entre les murailles du jardin. Sa mère attendrait, le plus important était ici.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mer 30 Sep - 23:19

Brun resta bloqué aux premiers mots de Vainqueur. Après les cris, le silence s'était abattu. Vainqueur l'exhortait à parler, mais il n'avait rien à répondre à cette question qu'il préférait ne pas se poser. Son esprit était accaparé par une autre.

- Tu l'as sondée par l'Art ? répéta-t-il, hagard.

Le Roi avait pénétré son esprit et ignorait la vérité ? Comment cela était-il possible ? Il aurait dû voir le mensonge de Shyrin... parce qu'elle l'avait reconnu, pas vrai ? Ou bien... est-ce qu'il savait, mais qu'il n'avait rien dit ? Est-ce qu'il voulait aussi laisser sa liberté à Acuité ?

Le maître d'armes ne comprenait plus rien. Il commençait à croire qu'il avait tout imaginé. Il plongea la main dans l'eau froide, mais cela le rappela à son corps plus qu'à son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mer 7 Oct - 10:12

Ce furent les pupilles d'un Brun hagard qui se plantèrent dans les siennes et Vainqueur fronça légèrement les yeux à la question de son ami. Par El, il n'avait vraiment retenu que cela de son discours ? En silence, il l'observa plonger sa main dans l'eau glacée et reporta son attention sur ses traits tirés. Il connaissait les problèmes de sommeil du Maître d'Armes mais, sa mine avait changé. Ses traits s'étaient creusé comme si quelque chose le rongeait de l'intérieur et Vainqueur se sentait impuissant et il détestait ça.
Il regrettait de l'avoir amené à la Guerre, il regrettait d'avoir perdu autant de soldats. Peut-être que Brun culpabilisait de s'être fait floué par Acuité lorsqu'il avait remis la main dessus et qu'à présent elle était morte. Le Mâitre d'Armes avait échoué dans son devoir et c'est surement ça qui le déstabilisait autant.

- J'ai commencé à l'artiser, reprit-il plus calme, conscient subitement qu'il s'inquiétait de trop. Tu connais ma façon de faire, elle la sentit immédiatement et visiblement Acuité l'avait prévenu que j'étais capable de ce genre de chose. Aussi, elle était terrorisée et dans sa panique m'a révélée tout ce qu'elle savait. Je n'ai pas eu besoin de pousser le don bien loin.

Il passa une main dans ses cheveux, et regarda Brun à nouveau, légèrement gêné de proposer cela mais, il ne savait plus vraiment quoi faire ou dire pour apaiser son ami alors...

- Ecoute...je peux comprendre que tu te sentes coupable qu'Acuité t'ai filé entre les mains ce soir là, mais tu n'as pas à porter ce poids. Je crois que dans tous les cas nous l'aurions perdu. J'en viens à me demander si elle ne cherchait pas la mort de son plein gré.

Se voulant rassurant et compréhensif, il posa sa main sur l'épaule de son ami et lui offrit un petit sourire triste.

- J'aimerais t'aider je te le jure, Brun. Et j'ai besoin de toi ici. Force à ses qualités mais...elle n'est pas toi, avoua-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Sam 10 Oct - 16:41

Brun décida de croire en lui-même. Il n'était pas fou. Il n'avait pas rêvé. Il ne délirait pas. En vertu d'un quelconque marché passé avec Acuité, Shyrin avait menti et trompé jusqu'au Roi lui-même. Jusqu'à l'Art du Roi, dans sa parade de vulnérabilité. D'ailleurs, elle s'en était tirée, elle n'était plus là. Elle était à l'abri dans sa chambre douillette, sous la protection de celui même qu'elle avait trompé.

La Chalcédienne lui apparut plus redoutable et viciée que jamais. Qu'elle veuille protéger son amie ne changeait rien. C'était une comédienne, une manipulatrice. Elle pouvait faire des dégâts considérables à la Cour. Si Vainqueur s'attachait à elle...
Il voulait le prévenir contre elle, mais il avait les mains liées. Il ne pouvait le protéger sans exposer Acuité. Il devait choisir, un choix qui jadis, ne se serait même pas posé. Mais aujourd'hui, tout était différent. Qu'il le veuille ou non, leurs avenirs étaient liés désormais. Ils partageaient le sang.

- Ça n'a rien à voir avec elle, répondit-il, à l'opposé de ce qu'il pensait et ressentait.
Ça avait tout à voir, il l'acceptait enfin. Il avait quitté Castelcerf, portant déjà le poids de la culpabilité. Et ça n'avait fait qu'empirer, parce qu'elle avait filé, parce qu'elle était morte - non, elle n'était pas morte, mais fille-mère exilée, et de cela aussi il était responsable. Même Vainqueur ne pourrait pas le nier, s'il savait...

Sur son épaule, il posa sa main sur celle de son ami et la serra fort. Prononça les paroles qui les sépareraient.
- Tu n'as pas besoin de moi, mon ami. Tu es Roi et que tu le veuilles ou non, un avenir de paix et de prospérité t'attend... une famille... des héritiers... Mais moi, je ne peux pas attendre de toi... un sens à ma vie. Je dois la bâtir seul. Ailleurs. Chez moi. J'ai longtemps cru que c'était ici, mais... je ne peux fuir ce qui m'appartient...
Il rentrerait à Haute-Garde. Une évidence, une vérité au milieu des mensonges. Car l'avenir de Vainqueur n'était pas si tracé, il le savait. Glace. Les Vifiers. Shyrin. Chalcèdes. Et lui, il l'abandonnait. Il avait fait son choix. Un choix terriblement ingrat.

Coupable, il lâcha sa main et recula de quelques pas vers la sortie du jardin.
- Et puis, qu'est-ce que tu ferais d'un maître d'armes comme moi ? reprit-il, sur le ton bancal de la plaisanterie. Je suis fatigué. Je n'aspire qu'à dormir. Je vais dormir... Pardonne-moi. Tu as sans doute à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 12 Oct - 9:09

D'après les mots de son Maître d'Armes, il se trompait et l'homme fait qui le contemplait, une certaine douleur dans le regard redevint cette énigme depuis la Guerre. Il avait changé c'était une certitude mais Vainqueur n'en comprenait pas la raison. Certes, il était conscient que la guerre, la mort, la culpabilité pouvaient changer un homme, mais il avait toujours pensé que Brun et lui-même était au delà de ces conséquences néfastes. Que rien ne pouvait les atteindre.
Comme il se trompait.
Son ami était entrain de lui filer entre les doigts, il partait par El, il le laissait à ses occupations royales et lui annonçait simplement rentrer à Haute Garde.
Non, cela ne se pouvait pour Vainqueur. Peu lui importait les mots de Brun, il se moquait bien de la paix et de la prospérité s'il n'avait pas son ami pour la vivre avec lui.
Etait-ce si égoïste de vouloir le garder à ses côtés ?

Oui, certainement un peu. Le Roi voulait tout.
Il sentit la main de Brun lâcher, signature peut-être de sombres journées à venir. Désemparé, il regarda son ami reculer jusqu'à s'éloigner définitivement de lui, de part ses actes comme de ses paroles.
Impuissant, il ne sut que répondre face à cette décision tranchée. Peu importe ce qu'il lui dirait, il était convaincu que le Maître d'Armes ne changerait pas d'avis.
Et cette scène resterait dans les regrets du Roi à vie. Cette incapacité de n'avoir pu l'aider, cette incapacité de n'avoir pas su le retenir. Roi impotant incapable de soutenir un ami, de l'aider à traverser une épreuve pourtant commune.
Vainqueur souffrait de ne pouvoir agir, mais il savait aussi bien que quoiqu'il tente désormais, cela ne suffirait plus.

Il aurait voulu lui proposer de ne pas partir ainsi, de lui laisser le temps de préparer une soirée, comme au bon vieux temps, eux, l'alcool et quelques femmes peut-être...mais quelque chose lui disait que Brun allait quitter le château dans la journée.
Il se maudissait de ne savoir pourquoi, il se sentait frustré et en colère et surtout...triste.
Lorsque Brun eut quitter le jardin, il se décida à bouger à son tour. Penaud, il ignora complètement la convocation de sa mère et se dirigea vers la seule personne qui pourrait peut-être lui en apprendre plus sur la réaction de son ami.

Il frappa à la porte des appartements de Shyrin et lorsque son visage apparut dans l’entrebâillement, il ne sut que dire à part :

- Brun est parti.

Sa voix était morne et sa peine apparente, mais dans son regard dansait une sorte de résignation. Il voulait savoir pourquoi, et il pensait dur comme fer qu'elle, la prisonnière le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 12 Oct - 20:47

Recroquevillée sur elle-même dans son fauteuil, emmitouflée dans sa fourrure, Shyrin s'était longuement laissée aller sans le moindre remords. Ce jour était plus maudit que tous les précédents si possible et ses secrets lui semblaient plus lourds que jamais. Accablée, elle n'avait pas l'envie ni la force de faire bonne figure. Tant pis si les domestiques rapportaient qu'elle était trop gâtée et passait sa journée à pleurer ses richesses perdues. Tant pis pour tout. Quand on frappa à la porte, elle était encore si troublée qu'elle alla ouvrir sans y penser, sans réfléchir à l'image qu'elle devait offrir. Elle reconnut instantanément la haute silhouette de Vainqueur et se mordit la lèvre. Elle aurait préféré qu'il ne la voit pas ainsi. Pas lui.

Quant aux mots qu'il prononça et au ton de sa voix, ils étaient plus qu'éloquents et elle saisit immédiatement quelle peine devait être la sienne, à quel point il devait se sentir perdu et abandonné. L'idée l'effleura qu'un tel homme devait être fort seul. On était loin du jour de leur rencontre où, terrifiée et en larmes, elle avait cru avoir affaire au plus impressionnant des monarques qu'elle ait rencontrés. Elle fut heureuse de s'être trouvée seule alors et ouvrit la porte en grand pour laisser passer le Roi.

- Je sais très désolée, murmura-t-elle, trop bouleversée pour fournir les efforts suffisants pour parler correctement la langue des Duchés.

Elle referma derrière lui et le guida jusqu'au deuxième fauteuil installé devant le feu. À voir la fière silhouette marcher avec un tel poids sur les épaules, à sentir a tension et la souffrance qui émanaient de lui, elle sentit ses résolutions faiblir et prit quelques instants pour faire le point en elle-même. Elle était arrivée à un tournant essentiel et elle devait faire un choix qui conditionnerait sans aucun doute le reste de vie. Se postant devant l'âtre, elle chauffa machinalement ses doigts glacés aux flammes crépitantes puis se tourna pour faire face au Roi, résolue à faire preuve d'une franchise sans précédent.

- C'est ma faute, s'excusa-t-elle encore en se tordant les mains.

En elle-même, elle supplia Acuité de lui pardonner ce qu'elle s'apprêtait à dire. Sa position n'était plus tenable, surtout si elle détruisait l'amant de la jeune femme, le chassait de son foyer, isolait le Roi Vainqueur et au bout du compte, mettait en péril ce pour quoi elles s'étaient mises d'accord au départ : la paix pour leurs deux pays et la paix pour elles.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 19 Oct - 10:33

Shyrin ouvrit la porte en grand et le Roi entra. Il entendit les mots maladroits qu'elle prononça mais n'y répondit pas, faisant quelques pas dans la pièce. Le feu crépitait dans l'âtre, apportant son lot de chaleur, pourtant, lorsqu'il reporta son attention sur la Princesse, elle paraissait gelée. Certainement qu'elle ne s'était pas remise de sa sortie matinale dans les jardins en compagnie de Brun.
Elle le guida vers les fauteuils installés face à la large cheminée et il s'y installa, le dos droit et la tête toujours haute malgré le poids qui pesait sur ses épaules tel un fardeau qu'il ne pourrait bientôt plus supporter.

Son regard se porta sur le dos de la jeune femme et elle se tourna enfin, lui faisant face de toute sa petite hauteur.
Elle se tordait les doigts, affichant ainsi une culpabilité dont il ignorait tout, avant qu'elle ne s'excuse d'être fautive.
Vainqueur haussa un sourcil et secoua lentement la tête.

- Non Shyrin, c'est la mienne et celle de la Guerre.

Il soupira avant de poser son menton dans la main en appuie sur l'accoudoir.

- La Guerre change les hommes, c'est un fait. Et je suis incapable d'aider mon ami. Pire....il me parle de rêves, vous traite de menteuse, j'en arrive à penser qu'il devient fou et j'ignore pourquoi.
Je ne sais même plus si j'ai réellement envie de le découvrir.


Sa voix s'éteignit d'elle-même fasse à la lassitude dont le Roi faisait preuve.
Son incompréhension, couplé à sa fatigue et aux charges qui lui incombaient avait eu raison de leur amitié datant de l'enfance.
Il savait que le Maître d'Armes se sentait coupable de la mort d'Acuité, et ce malgré tout ce que Vainqueur avait tenté de lui dire pour lui permettre de la laisser s'envoler. Il pouvait comprendre cependant, s'il ne l'avait pas laissé fuir, elle serait certainement en vie aujourd'hui...et encore...n'aurait-elle rien tenté d'autre ?
Vainqueur était pleins de doutes et d'incertitudes.

- Alors non, ce n'est pas votre faute Shyrin. Brun a toujours eu du mal avec...les gens en général. J'ignore cependant pourquoi il vous déteste autant. Que vous a-t-il dit ? Que puis-je faire pour l'apaiser ? Je ne peux vous renvoyer, mais je ne veux pas le perdre. Comment puis-je concilier les deux...Je vous en prie, Shyrin...ce n'est pas le Roi qui vous le demande, mais l'homme...

Cette paix était entrain de tout lui prendre. Il savait depuis toujours qu'un Roi était au service du peuple, mais, se séparer de Brun lui coûtait plus qu'il ne l'aurais imaginé. Et subitement, cette idée devint insupportable aux yeux du souverain. Il devait savoir ce qu'il s'était passé entre eux, il devait trouver un moyen pour le faire rester.
S'enterrer à Haute-Garde, jamais de toutes leurs vies, il n'avait énoncé pareille idée et cela lui faisait peur. Terriblement peur. Plus que de perdre son ami, il avait le sentiment que ce dernier perdait la raison, et ça le rendait fou de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 19 Oct - 19:53

Véritablement bouleversée de découvrir Vainqueur sous ce nouveau jour tellement plus humain et surtout si vulnérable, Shyrin se sentit plus honteuse que jamais. Ça avait au moins le mérite de la conforter dans sa décision. Elle ne pouvait plus laisser les secrets les détruire tous ainsi. Plus calme à présent qu'elle était résolue, elle approcha du fauteuil du Roi et s'agenouilla lentement à ses pieds dans une posture de soumission ou de supplique qui lui avait été familière avec son père. Très douce, elle suivit son bras du bout des doigts pour saisir sa main qu'elle enferma entre ses doigts glacés, certaine qu'il lui pardonnerait cette familiarité compte tenu des circonstances exceptionnelles.

- Je vous en prie, Majesté... Vous ne comprenez pas, c'est réellement ma faute...

Elle laissa échapper un petit soupir et se mordilla la lèvre avant de poursuivre, plus doucement.

- J'espère vraiment que vous ne vous mettrez pas en colère. Il faut que vous compreniez que nous avons agi au mieux de nos possibilités et dans l'unique but d'arrêter la guerre tout en nous sauvant de nos destinées malheureuses...

Elle baissa les yeux pour marquer une courte pause puis reprit en relevant la tête, décidée à faire preuve de dignité malgré les horreurs qu'elle s'apprêtait à révéler.

- Acuité et moi avons conclu une sorte de pacte. Chacune de nous désirait échapper à un mariage sans amour mais pour cela, il nous était impossible de rentrer chez nous. Elle voulait être libre de vivre comme elle l'entendait et d'aimer qui elle voudrait, elle avait peur que son père la marie de force à un homme qu'elle savait ne jamais pouvoir aimer...

Par Sâ que c'était difficile. Elle ignorait comment lui faire comprendre à quel point elles avaient été désespérée toutes les deux quand elles avaient pris leur décision. Elle refoula les larmes amères et incontrôlables qui envahissaient ses yeux, s'efforçant de rester claire pour que Vainqueur comprenne.

- Acuité n'est pas morte comme je l'ai dit. Elle m'a fait promettre de dire que c'était le cas mais je ne peux plus garder ce secret à présent que je vois que cela détruit votre amitié avec le maître d'armes... J'ignore où elle est ou même si elle a survécu à son voyage et à... Au reste... Mais il ne faut pas la chercher, vous comprenez ?

Elle le suppliait à présent, étreignant avec force sa main pour tenter de lui faire comprendre à quel point il était important de respecter le souhait de la petite duchesse qui voulait être libre. Elle-même avait échangé sa liberté contre celle de la jeune fille, il ne fallait pas que tout cela soit vain au bout du compte.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mar 20 Oct - 13:39

Shyrin s'approcha lentement jusqu'à s'agenouiller à ses pieds. Il ne comprit pas immédiatement ce qu'elle s'apprêtait à faire et se senti même dérangé par se comportement soumis. Il n'en avait pas l'habitude, les femmes en Cerf possédaient le même statut que les hommes. Lorsque les doigts de la jeune femme dévalèrent son bras, jusqu'à prendre sa main dans une demande muette de magnanimité, il s'apprêta alors à lui demander de s’asseoir à sa hauteur, ne voulant pas la voir telle une esclave, mais elle annonça de but en blanc que tout était vraiment de sa faute. Intrigué par ses mots, il se tut donc et attendit la suite avec une impatience non dissimulée.

Au fur et à mesure qu'elle parlait, les mots s'imprimaient dans son esprit avec toute leur signification.
Une révélation qui pouvait changer beaucoup de chose. Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'il comprit quel mensonge et quel complot les deux jeunes femmes avaient planifié ensemble et dans un premier temps, il ne put que murmurer "Acuité est...vivante".

L'idée se faisait son chemin dans son esprit. Acuité était en vie, l'annonce de sa mort n'était qu'un horrible mensonge et...Brun l'avait su d'une manière ou d'une autre. Les rêves.... Les rêves dont il parlait devaient être de l'Art mais...non, chaque fois qu'il avait tenté de contacter sa cousine il n'avait brassé que du vent.
Pourquoi aurait-elle choisit de contacter le Maître d'Armes, lui qui ne possédait pas la magie ?
Enfin...Vainqueur avait toujours pensé qu'il ne la possédait pas mais...beaucoup de pièces d'un gigantesque puzzle se mettaient en place désormais. Lors de l'attaque de sa petite cousine dans les bois, le Maître d'Armes avait bondit, tout comme lui, touché par la grâce de la magie.
Brun possédait l'Art et ne l'avais jamais dit.

- Que dites-vous ! lança Vainqueur d'un ton brusque en se levant d'un bond. Elle serait en vie ?? Vous avez tout manigancé pour éviter un mariage arrangé ? Acuité n'était promise à personne ! Vous mentez, encore !

Il s'éloigna d'elle comme si elle avait la peste et porta sur elle un regard empreint de déception et de colère.

- Vous mentez ! Pourquoi chercher à nous manipuler avec sa mort ? Shyrin, vous n'êtes pas en position de tenter quoique ce soit. Etait-ce votre plan ? Vous rendre à l'ennemis pour mieux le gangrener de l'intérieur avec des mensonges ? Brun vous a découvert...acheva-t-il en la pointant du doigt. Brun sait.

Cela n'avait aucun sens. Il avait beau le retourner avec toutes les possibilités envisageables, ce ne pouvait être vrai. Pas après le deuil pas après...Par Eda...il songea à Mésange et aux larmes versées.

- Si elle est en vie, il faut la retrouver. C'est une héritière Loinvoyant Shyrin, elle ne peut posséder la liberté. Son sang appartient à la lignée, elle est née pour cela. Si elle vous a parlé d'un voyage, elle vous a dit où elle comptait se rendre...où est-elle ? Demanda-t-il à nouveau d'une voix étrangement calme, mais qui laissait présager qu'il ne tarderait pas à exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mar 20 Oct - 15:24

Vainqueur s'était levé d'un bond, arrachant sa main à l'étreinte de celles de Shyrin, mais elle-même ne bougea pas de sa place. Accablée, les épaules voûtées, elle baissa la tête sans parvenir à retenir davantage ses larmes qui se remirent à dévaler ses joues pâles. L'accusation de complot lui porta un rude coup cependant et elle se releva péniblement pour faire face, une main douloureusement pressée contre son cœur.

- Je vous jure sur ma vie que c'est faux. Je ne... Je n'ai jamais...

La voix étranglée par les sanglots, elle s'interrompit et s'efforça de se reprendre. N'avait-elle pas été une prisonnière exemplaire ? N'avait-elle pas fait preuve de l'humilité et de la dignité que l'on attendait d'elle ? Oubliait-il donc qu'elle était ici, seule et sans défense, à la merci d'un peuple tout entier qui la haïssait ? Comment pouvait-il imaginer qu'elle soit assez retorse et assez forte pour envisager un tel complot ? Désespérée par la tournure des choses, elle comprit soudain que plus elle essayait d'arranger les choses et de faire le bien, plus elle faisait empirer les situations. Elle aurait mieux fait de naître sans sa langue plutôt qu'avec sa vision désastreuse, elle aurait provoqué moins de catastrophes, sans doute.

- Je voulais... Je voulais arranger les choses entre Maître Braveterre et vous, c'est tout, tenta-t-elle encore, éperdue.

Mais il n'y avait rien qui puisse faire entendre raison au Roi, elle le comprenait bien à présent. Elle avait commis une grave erreur. Pire encore, elle avait mis en danger la paix de son amie. Une immonde et intense culpabilité l'envahit peu à peu, nouant son ventre, oppressant sa poitrine, la courbant presque en deux de douleur. Qu'avait-elle fait, par Sâ ? Elle avait trahi la seule amie qu'elle avait au monde pour le bonheur d'un homme qu'elle ne connaissait pratiquement pas et qui la méprisait ouvertement.

- Acuité ne veut pas être retrouvée, elle ne reviendra jamais, plaida-t-elle à nouveau. Je vous en prie...

Le ton glacial et si tendu de Vainqueur la saisit comme le froid qui sévissait en ces lieux quoi qu'elle fasse pour réchauffer la pièce. Elle connaissait parfaitement ce calme avant la tempête, le ton doucereux avant l'explosion de fureur. Son père, Hobes, fonctionnait très exactement de la même manière. La similitude la frappa et elle se figea tandis que le sang achevait de se retirer de son visage. C'était comme si elle avait taquiné avec un bâton un lion endormi dans sa caverne. Mais en même temps, la peur s'était amoindrie du fait de se retrouver dans cette situation familière. Elle se redressa de son mieux et essuya calmement son visage trempé de larmes avant de répondre d'une voix aussi douce que possible, sur un ton sincèrement désolé de ne pouvoir satisfaire le Roi.

- Je ne sais pas où elle se trouve. Je ne vous en dirai pas davantage. Je l'ai déjà trahie une fois, c'est assez.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mar 20 Oct - 17:42

Les paroles de la jeune femme irritèrent un peu plus le Roi, à moins que ce ne soit son ton pleurnichard. Il s'était laissé abuser par une gamine, une chalcédienne qui plus est. Elle avait berné tout le monde. Vainqueur n'en revenait pas...et Brun...Brun avait tout découvert et à présent il partait, convaincu que son ami ne l'entendrait jamais.
Oui, Vainqueur se rendait compte de son erreur. Il avait fait confiance à l'ennemis, au lieu de croire en son propre Royaume.
Sa faute était à présent dévoilée au grand jour, il faudrait prévenir Glace, Mésange. Par El...pour le coup Acuité se retrouverait vraiment sous le coup d'un mariage arrangé, Glace s'arrangerait pour l’exiler loin...s'il ne la faisait pas tuer à présent qu'il possédait une nouvelle héritière.
Si l'on apprenait que la fille du Duc Glace Loinvoyant avait participé à la Guerre sous le couvert d'une simple archère, les rumeurs iraient bon train. Glace ne le tolérerait pas et s'arrangerait pour faire taire toutes les langues, même si cela revenait à se débarrasser de sa propre fille.

La petite voix de Shyrin le tira de ses réflexions et il lui lança un regard excédé.

- Acuité n'est pas en mesure de décider, s'emporta-t-il soudainement avant de la regarder de haut. Pas plus que vous.

Le silence s’abattit sur la pièce et durant quelques secondes, seul le bruit du feu crépitant se fit entendre.
Et puis, le Roi se mit en mouvement, bousculant un petit meuble au passage, un broc en grès vacilla à son passage et tomba sur le sol dans un bruit éclatant. Vainqueur fut sur la Princesse en seulement deux enjambées. Il l'a saisit par le bras et la secoua vivement, sans douceur avec une rudesse que peu lui connaissait.

- Vous allez me dire où elle est, maintenant ! Vous êtes prisonnière des Duchés, c'est moi que vous trahissez en vous taisant. Parlez ! Quelle direction a-t-elle pris ? Quels étaient ses plans ? Acuité n'est pas sotte, je suis sûr qu'elle avait tout prévu, tout comme je suis à présent certain que vous continuez à me cacher des choses. Parlez ! Si vous ne le faites pas devant moi, vous le ferez devant son père et autant vous prévenir, Glace porte très bien son prénom, il sera beaucoup moins tolérant que ma personne

Il marqua une nouvelle pause avant de plonger son regard dans le sien avec une intensité brillante de la puissance provoquée par l'Art.

- A moins que....vous ne souhaitez que je vous y force.

Le sous-entendu était clair, il n'hésiterait pas à sonder son esprit pour le bien de son pays. Il ne lui avait que trop fait confiance et à présent, il se rendait compte de son erreur. Elle l'avait floué.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mer 21 Oct - 0:59

AU lieu de fondre en larmes et de se recroqueviller sur elle-même comme elle en mourait d'envie tandis que le Roi la secouait comme un prunier, Shyrin s'efforça de rester aussi impassible qu'elle en était capable. Évidemment, son teint pâle et brouillé, ses yeux rougis et ses lèvres tremblantes trahissaient sa résolution, mais elle resta digne. Du moins le pensa-t-elle ainsi. Sa conclusion la glaça de l'intérieur et cette fois, elle ne put s'empêcher de détourner le regard pour tenter de lui échapper un tant soit peu. Le peu de forces qu'elle avait semblait l'avoir abandonnée mais elle restait absolument déterminée.

- Faites ce que vous voulez, votre Majesté...

Le titre qu'elle lui donnait cette fois sous-entendait moins le respect que le peu d'estime qu'elle lui accorderait s'il s'osait à ces basses manoeuvres.

- Vous vous abaisseriez en usant de tels stratagèmes sur moi qui suis sans défense, osa-t-elle lui lancer au visage. Acuité disait que vous étiez juste et droit, mais sans doute n'a-t-elle pas mesuré l'importance que vous accordez à votre nom plutôt qu'aux gens.

Elle releva le menton d'un air décidé et serra les dents comme les poings.

- Avez-vous jamais souhaité être autre chose que ce que vous êtes, Vainqueur Loinvoyant ? Avez-vous jamais désiré être libre et ne point hériter d'un royaume tel que celui-ci ?

Elle le défiait du regard, semblait-il pour qui ne savait pas qu'elle n'y voyait rien. En réalité, elle fixait un point qu'elle croyait être ses yeux pour ne pas paraître trop idiote ou grossière.

- Acuité a réussi. Elle est libre et en paix.

Elle devait y croire, sinon elle deviendrait folle à force d'imaginer ce qui avait pu advenir de son amie pendant son long voyage et son accouchement solitaire.

- Vous ne pouvez les obtenir pour vous-même et je suis certaine que vous le regrettez, mais accordez lui cela, je vous en prie. Si vous l'aimez autant que je le crois, si vous êtes vraiment l'homme qu'elle m'a décrit et qu'elle estime tant, laissez la vivre en paix loin de la vie qui la rend si malheureuse.

Abandonnée entre les bras du Roi, encore secouée de son traitement, elle acheva, sans baisser les yeux.

- Faites ce que vous souhaitez, Vainqueur, je vous ai promis de toujours me montrer docile et je n'ai qu'une parole...

Mais s'il osait la sonder par l'Art comme il l'en menaçait, jamais elle ne le lui pardonnerait. Elle n'allait pas le lui dire, le chantage n'était pas son genre. Mais c'était clair comme de l'eau de roche pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mer 21 Oct - 8:52

Il avait cru qu'elle se mettrait à pleurer. Il avait cru qu'elle le supplierait de ne rien en faire, mais contre toute attente, elle le provoqua avec grande vigueur et lui fit front.
Il aurait dû en être décontenancé mais au contraire, c'est dans le conflit qu'il brillait le mieux, même s'il ne le souhaitait pas.
Il la relâcha et recula d'un pas, sa colère toujours présente devant la stupidité naïve des paroles de la Princesse. Elles étaient bien les mêmes toutes les deux.

Mais il devait savoir où se cachait sa petite cousine, la couronne devait savoir, car en l'absence d'héritier pour Vainqueur, s'il lui arrivait malheur, Acuité s'avérait être la prochaine après le décès de Glace. Elle deviendrait Reine-servante dès que son père le jugerait nécessaire. Glace et lui-même prenaient de l'âge, ils ne pouvaient pas prendre le risque de laisser quoi que ce soit au hasard.

- Qui dans ce monde n'a jamais rêvé d'être quelqu'un d'autre ? Vous même n'étiez pas satisfaite de votre sort et regardez où cela vous mène. Acuité tout comme vous êtes jeunes et naïves. Vous n'avez pas idée de ce que remplir son devoir signifie. Vous vivez de passion et d'aventures, de rêves et rires. Cela l'a conduit à partir guerroyer sans aucune formation militaire Shyrin. Cela l'a conduit à se faire capturer et à tous nous mettre en danger.

Car si les Chalcédiens avaient trouvé un moyen de contrer l'Art....la Guerre aurait pris un autre tournant.

- Je sais ce que les vôtres lui ont fait subir...croyez-vous vraiment que ces souvenirs lui apporteront la paix qu'elle désirait ? Elle est seule dans un endroit inconnu, la tête remplie d'images de mort, d'odeur de sang et de cris horribles.
Croyez vous vraiment qu'elle soit en paix ?


Il était déçu de s'être laissé berné. Il avait cru que Shyrin lui serait dévouée en échange de sa protection, mais elle n'avait fait que lui mentir pour protéger un secret forgé entre deux jeunes femmes ignorantes. En l'état actuel, il ne savait plus quoi penser d'elle. Devait-il la livrer à Glace ? Sans nul doute que le Duc userait de stratagèmes tels qu'Acuité en avait connu dans Chalcèdes pour la faire parler.
Il la jaugea un moment, observa son visage fin et se résolu à prendre le temps de la réflexion.
Devait-i la sacrifier ? Etait-il ce genre de Roi ?

- Vous êtes assignée à vos appartements jusqu'à nouvel ordre. Les visites seront limitées jusqu'à ce que je sache à quoi m'en tenir, commença-t-il d'un ton froid.

Elle devait comprendre par là qu'il prendrait le temps de la réflexion quant à la livrer à Glace.

- A présent que je la sais en vie, ce n'est qu'une question de temps avant que ses barrières ne cèdent.

Il devait impérativement parler de tout cela avec Brun. Ensemble, ils trouveraient quoi faire. Ensemble, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mer 21 Oct - 11:01

Shyrin prit la réponse de Vainqueur comme une gifle, comme une atteinte personnelle. Qu'il l'accuse de naïveté, de vivre dans un rêve de passion et d'aventures, alors même qu'elle avait tout sacrifié pour se constituer prisonnière d'un pays qui la haïssait sans la connaître... La colère le faisait déraisonner, sans doute. Elle serra les dents à nouveau et se redressa, rendue furieuse par la condescendance dont faisait preuve celui qui se prétendait roi et juste.

- Si vous croyez qu'Acuité se laisserait détruire par des souvenirs, si douloureux soient-ils, c'est que vous la connaissez bien mal. Elle connaît le sens du mot espoir et n'est pas du genre à reculer ou à se lamenter.

Une moue à la fois triste et ironique étira brièvement ses lèvres.

- L'avez-vous réellement connue, en fait ? L'avez-vous jamais écoutée ? Avez-vous tenté de la comprendre ?

Elle secoua la tête avec un sourire amer.

- L'avez-vous aimée pour qui elle était et non pour le nom qu'elle porte ?

Car cette conversation la menait à une seule conclusion : Vainqueur ne voyait pas au-delà des apparences ni au-delà de ses a priori. Si Acuité n'avait pas été sa cousine ni une Loinvoyant, il ne se serait même pas intéressé à sa personne. Et pourtant qu'ils se ressemblaient tous deux ! Hormis pour la clairvoyance, naturellement, songea-t-elle avec amertume.

- Acuité est beaucoup plus forte que vous le croyez. Vous ne la retrouverez que lorsqu'elle l'aura décidé.

Quant à l'enfermer ou la livrer à ses ennemis, elle ne pouvait que s'incliner. Elle avait donné sa parole de se montrer une prisonnière exemplaire ainsi qu'elle venait de le lui rappeler. Reculant d'un pas donc, une expression lointaine et indifférente sur le visage, elle s’abîma en une élégante révérence symbolisant mieux que tout le reste l'énorme gouffre qui venait de se creuser entre eux.

- Comme il vous plaira, votre Majesté.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Jeu 22 Oct - 9:32

Le Roi accueillit les paroles de la Princesse avec une certaine incrédulité. Par El...elle vivait vraiment dans un monde à part.
Parler d'amour et de compréhension à la lignée royale...possédait-elle ce genre de sentiment dans sa propre famille ? Il en douta fortement et c'est ce qui devait la pousser à y croire chez les Loinvoyant. Qu'est-ce que Acuité avait-elle été lui conter ?
Il soupira et reprit, subitement bien plus calme face à si grande candeur. Il était peut-être temps de l'éclairer et de briser ses songes d'adolescente passionnée.

- Acuité est arrivée à Castercelf l'an passé, grâce à l'appel d'Art. Vous a-t-elle expliqué ? Une sorte d'ordre mental auquel elle n'a pu échapper, comme chacun possédant l'Art à travers le Royaume. Ces artiseurs deviennent un clan et surtout, mon arme. Une arme dont vous avez pu voir les effets durant la Guerre Shyrin. Nous pouvons incliner l'esprit d'un autre, lui faire croire ce que nous souhaitions. La lignée des Loinvoyant excelle en la matière et est condamnée à n'être que cela. Une arme au service du peuple.
Désolé de briser vos rêves d'enfant, mais j'ai essayé de retenir Acuité ici, en sécurité. Elle a pris la fuite d'elle-même, pas pour fuir un mariage arrangé non, mais parce qu'elle voulait protéger les Duchés contre vous.
J'ai bien peur que tout ce que vous aviez prévu avec elle, ne soit qu'une vaste manipulation.


Il avait su que la torture qu'on lui avait infligée avait pour but de percer les mystères de la magie, avait-elle réussis à la retourner contre eux en prenant possession de l'esprit de Shyrin ?
C'était plausible et Acuité était rusée mais son coeur était encore tendre et elle devait culpabilisé de s'être jouée de la Princesse et de l'avoir livrée à ce triste destin de captive.
Etait-ce pour cela qu'elle ne revenait pas ?
Il devait trouver Brun et savoir exactement ce qu'il avait vu dans son rêve. le moindre indice pourrait les mener à elle.

- Je vais tenter d'entrer en contact avec elle, si vous voulez bien m'excuser...

Il s'inclina à son tour et sortit. Là, dans le couloir, il indiqua au garde les nouveaux ordres concernant le séjour de la Princesse et prit la direction des appartements de Brun. Il n'était peut-être pas trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Jeu 22 Oct - 12:37

A mesure que Vainqueur parlait - ou plutôt assénait ses coups - Shyrin sentit le sang se retirer de son visage et ses forces l'abandonner. Blême, la main pressée sur le coeur comme si elle y avait été physiquement blessée, elle recula d'un pas en secouant la tête lentement.

- Je ne vous crois pas...

Car admettre qu'Acuité l'avait manipulée, c'était perdre la raison. Tous ses choix, toutes ses décisions, sa vie toute entière même perdait son sens. Pensant fuir une destinée décidée par d'autres, elle avait cru gagner liberté et surtout libre-arbitre. Si tout cela n'était que mensonge, si elle n'avait rien choisi, rien décidé, alors sa vie n'avait aucun sens. Sa personne même n'existait pas. Elle n'était qu'un pantin creux, une marionnette dont d'autres actionnaient les ficelles : son père, Bhaal Fanel, Acuité... Vainqueur également.

Elle n'était pas faite pour ce monde peuplé d'être retors, ambitieux et manipulateurs. Tous se jouaient d'elle et voilà comment elle se retrouvait emprisonnée à vie pour avoir rêvé d'un idéal de paix pour son peuple. Peuple qui devait la mépriser tout autant que celui des Duchés puisqu'elle s'était rendue à l'ennemi sans combattre au lieu d'épouser leur héros. Dévastée, elle se détourna du Roi sans paraître entendre ce qu'il disait ni le voir s'incliner.

Elle n'était pas faite pour ce monde et ce monde n'était pas fait pour les gens comme elle. Pourquoi aurait-elle voulu rester alors qu'elle n'avait aucune raison d'espérer une quelconque amélioration. Elle ne ferait que plonger toujours plus bas, servir les intérêts de tout le monde sauf les siens en croyant trouver dans leurs complots un peu d'amour pour elle. A quoi bon croire encore en quoi que ce soit ?

En quelques pas maladroits, elle atteignit la croisée aux vitres glaciales et se laissa tomber sur le rebord garni de coussins. Lorsque vint la servante qui lui apportait son repas, elle ne réagit pas, ne prononça pas un mot et ne toucha pas davantage à la nourriture. Il ne servait à rien de manger et elle refusait de participer un instant de plus à ce monde trop cruel pour elle. A partir de là, peu lui importait de ne plus pouvoir voir personne.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Ven 23 Oct - 14:46

Vainqueur n'avait rien dit. Vainqueur l'avait laissé partir. Ne devait-il pas s'en sentir soulagé ? A vrai dire, il ne ressentait plus rien. Il marchait comme un somnambule dans les couloirs du château qui s'éveillait. Les domestiques le dévisageaient. Faisait-il si peur à voir ? Effrayant, il ne l'avait pas assez été pour faire parler Shyrin. Mais qui sait ce qui serait arrivé, si Vainqueur n'était pas intervenu. Peut-être qu'il saurait la vérité, à l'heure qu'il est. Ou peut-être l'aurait-il noyée dans la fontaine. Mieux valait n'en rien savoir, d'ailleurs il ne voulait plus rien savoir...

N'était-ce pas la porte de sa chambre ? Il voulait se rendre dans la salle des gardes, trouver Force, mais ses pas l'avaient mené, automatiques, jusqu'ici. Tant pis. Il n'y aurait pas de professeur à l'entraînement. Ça n'allait pas changer la face du monde. Il pouvait partir sans retentissement. Rien ne serait bien différent. Vainqueur serait sans doute triste quelques semaines, avant qu'un courtisan habile ou un soldat loquace prenne sa place. Et Shyrin... Shyrin aurait champ libre pour distiller son poison. C'est ce qui l'inquiétait le plus. Même si, sans doute, elle n'était pas la pire menace qui planait sur le Royaume. On ne savait jamais avec les Chalcédiens. Ils surgissaient sans crier gare...

Le cœur vide et la tête pleine, Brun s'allongea sur son lit tout habillé. Bientôt, il s'endormait. Reposa-t-il deux jours, deux minutes ? Il n'aurait su le dire.
- Entrez, gargouilla-t-il sans bouger.
La grande silhouette de Vainqueur se découpa dans l'encadrement de la porte. Devant son Roi et ami, Brun s'assit et se frotta énergiquement le visage. Les souvenirs lui revenaient, violents et irréels. Et si tout cela n'avait été qu'un long rêve ? Était-ce vraiment souhaitable ? Était-il prêt à sacrifier Acuité pour retrouver sa tranquillité d'esprit et ravaler sa promesse de départ ? Était-il lâche à ce point ?

- Qu'y a-t-il ? murmura-t-il en distinguant, dans la semi-pénombre, le visage anxieux de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Sam 24 Oct - 22:06

Vainqueur se tenait bien droit et observa la pièce plongée dans le noir. Il aurait préféré voir la toile tirée et la lumière envahir la pièce à ce moment de la journée, et l'obscurité qu'il traversait lui laissait penser que son ami broyait du noir.
Ce dernier justement se redressa jusqu'à s’asseoir sur le rebord du lit. Il se frotta le visage et lui demanda ce qu'il se passait.

Le Roi fut passablement irrité de le voir dans un tel état. Après les échanges qu'ils avaient eu juste avant, comment pouvait-il seulement songer à dormir ?
Il se pinça les lèvres et s'avança d'un pas vif vers la fenêtre, tira le pan de toile et laissa l'air glacé du matin prendre possession des lieux. Là, il inspira un bon coup avant de se retourner face à son ami.
Il s'installa en prenant appuie sur le meuble le plus proche et croisa les bras, un plis anxieux barrant son front.

- Je sais pour Acuité, dit-il tout bas. Tu avais raison, elle est en vie et tu le savais. Pourquoi ne m'as-tu rien dit ?

La déception perçait dans sa voix, il aurait espéré que son ami partage cette information avec lui et le vivait comme une trahison.
Et puis, lui revint en mémoire cette histoire du rêve, restait donc à poser la seconde question et pas la moindre.

- Elle t'a artisé c'est comme ça que tu l'as su pas vrai ? Qu'as-tu vu ? Le moindre indice pourrait nous mener à elle.


Il marqua une pause, s'apprêta à parler à nouveau mais se ravisa. Inutile de demander à Brun depuis combien de temps savait-il qu'il possédait l'Art.
Là encore, le Roi se sentit floué. Pourquoi n'avoir rien dit  alors qu'un quelconque ennemis dans ses propres rangs aurait pu se servir du Maître d'Arme pour l'atteindre lui.
Brun pouvait devenir un danger pour le Roi, il se devait de le fermer à cette magie.
Mais pas tout de suite, pas avant de l'avoir retrouvée.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Dim 25 Oct - 1:16

Vainqueur massacra sans pitié ce qu'il restait de ses espoirs de sommeil. Même aveuglé par la lumière, Brun ne pouvait pas ne pas le voir : son ami était contrarié, tourmenté, plus encore que lorsqu'il lui avait annoncé son départ. Son échine se raidit. Shyrin lui avait-elle tout révélé ?

Il sut à ses premières paroles que les choses ne pouvaient pas bien se passer. Vainqueur était déçu, déjà. Il serait déçu, plus encore, quand il saurait la vérité. Car comment pourrait-il encore la lui cacher ? Dans cette chambre où il avait commis la faute, aurait lieu cette confrontation qu'il redoutait. Il ne voyait pas comment il pouvait encore y échapper...

- Je ne le sais que depuis cette nuit. Je suis aussi étonné que toi, se défendit-il. A vrai dire, je n'en reviens pas.
Il resta là, assis sur le lit, surplombé par son ami. Il osait à peine le regarder. C'était bien pire qu'avec Taebryn, car il se moquait bien de l'estime du Béarnais.

- Je ne sais pas si elle m'a Artisé... j'ai eu une image d'elle... si réaliste et à la fois floue... je n'étais pas sûr que ce soit vrai...
Ce n'était pas les informations que Vainqueur voulait, et il tâcha de se concentrer.
- Elle était vivante, et en sécurité... elle était...

Par El, il n'arrivait pas à le dire ! Mère, mère de son enfant ! Il n'arrivait pas à s'y faire, il n'arrivait pas à l'assumer. Cela correspondait si peu à l'image d'Acuité, la jeune fille, l'héritière Loinvoyant, son élève talentueuse, la cousine de Vainqueur. L'image qu'il s'était fabriquée d'elle. En réalité, il ne la connaissait pas, parce qu'il n'avait jamais voulu prendre le risque de la connaître.

Il tendit la main vers son ami, et dit :
- Prends la vérité.
Qu'il use de l'Art sur lui. Qu'il voie tout. Qu'il n'ignore plus rien...
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Dim 25 Oct - 17:43

Le silence s'imposa entre eux. Brun semblait perdu et en proie à une angoisse étrange qui restait incompréhensible pour le Roi.
Et puis, il s'épancha, indiquant ce qu'il avait vu, ce qu'il avait ressenti à ce moment là. Pour Vainqueur, c'était de l'Art sans aucun doute, mais pourquoi Acuité l'avait contacté lui ?
Cela n'avait pas de sens. Brun lui-même ignorait posséder l'Art alors pourquoi lui ?
A travers son sommeil, il avait cru à un rêve, mais un rêve trop réel pour n'être que cela et il avait eu alors la puce à l'oreille.
C'est pour ça qu'il était venu voir Shyrin. Il avait appris l’infâme mensonge dont elle était à l'origine et avait cherché à la faire parler.

Indécis, il ne savait pas s'il devait se sentir heureux ou bien en danger quant à la résurrection d'Acuité.
Non, bien sûr qu'il était heureux...bien sûr. Acuité comptait à ses yeux et elle n'était pas une réelle menace.
Ses yeux contemplèrent un moment la main tendue de Brun. Pourquoi voulait-il qu'il fouille ses souvenirs, qu'est-ce qu'il n'arrivait pas à dire ?
Il n'avait pas besoin de contact pour l'artiser mais, cela pouvait aider oui. Aussi, le Roi entoura la main tendue de ses deux paumes et ferma les yeux.
Rapidement, il aperçut la vision de la nuit, Acuité fatiguée et amaigrie mais, arborant un sourire radieux sur ses lèvres, le genre de sourire que seules.....il y avait un enfant. Un nouveau-né, le sien sans le moindre doute.
Elle était en sécurité oui mais, par Eda se pouvait-il que le mauvais traitement des Chalcédiens ait apporté de leur sang dans la lignée Loinvoyant ? Non, il ne le tolérerait pas ! Etait-ce pour cela que Brun s'en était pris à Shyrin ?
Et puis, face à cette vision imposée, il reconnut subitement un environnement familier, cette tapisserie et...ce lit ?
La vision fugace d'une cuisse blanche et douce, d'un pan de tissu glissant sur une peau laiteuse, de cheveux blonds éparpillés sur un oreiller tandis qu'un souffle mourrait dans le partage d'un baiser...

Vainqueur recula subitement et son regard balaya la pièce qu'il reconnut sans mal dans la vision précédente.
Son regard incrédule se posa sur le Maître d'arme toujours assis.

- Non....murmura-t-il d'abord ne voulant pas y croire. NON !

La colère le submergea d'un coup, comme une vague soulevé par une tempête soudaine.

- NON ! Pourquoi ? Brun ! Quand était-ce ? Et cet enfant ? Et là encore...tu ne m'as rien dit...pire, tu m'as menti en me disant qu'elle ne représentait rien mais tu as pris ce que tout homme ne peut refuser. C'est pour ça qu'elle se fait passer pour morte....elle te protège et elle protège votre...NON, je ne peux y croire ce n'est pas vrai !

La violence avec laquelle il prononça ces mots résonna contre les murs de pierre et puis, comme le beau temps revient toujours après un orage, il s'apaisa de lui-même, meurtris, blessé.

- Comment-as-tu pu? lacha-t-il dans un souffle.

A présent, tout s'éclairait et tout prenait son sens. Les raisons de la fuite, de se faire passer pour morte, il les comprenait. Shyrin avait joué un rôle dans cette manigance et...au même titre que Brun, elle trahissait les Duchés en laissant pour portée disparue, l'une de ses héritières.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 26 Oct - 21:18

Brun n'attendait pas d'indulgence de la part de Vainqueur. Il avait engrossé sa cousine adolescente dans un état lamentable, et avait fait plus que lui mentir par omission. Et il le lui révélait par l'Art, avec tous les détails... Il espérait que son ami avait vu par ce biais, non seulement sa faute, mais le regret coupable qui l'accompagnait. Il espérait que son ami le comprendrait... Mais qu'y avait-il à comprendre ? Lui, si consciencieux, n'avait fait que céder à ses sens. Lui, si peu doué avec les femmes, avait défloré la seule à laquelle il n'avait pas droit de toucher.

Alors il ne pouvait pas en vouloir à Vainqueur de hurler. Ses accusations étaient vraies, sa colère et son dégoût, justifiées. Allait-il le frapper comme Taebryn ? Allait-il le chasser du château dont il s'apprêtait à partir ? Allait-il garder ce seul souvenir de lui ?

- Je n'ai rien à dire pour ma défense, répondit-il.
A défaut d'être honorable, il pouvait encore essayer d'être honnête. Il ne ferait rien pour minimiser sa faute.
- Je pensais réparer à mon retour ici, mais... quoique je puisse dire ou faire à présent, il est trop tard.
Abattu mais étrangement calme, il s'absorba dans la contemplation de ses mains. Il n'arrivait pas à croire que ces mains avait caressé le corps d'Acuité. Il ne sentait plus que les cals de son épée. Est-ce que la jeune fille avait vraiment essayé de le protéger ?

Il releva vers Vainqueur un regard résigné :
- Tout ce que je peux faire, c'est essayer de la retrouver. As-tu perçu où elle était ?
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Lun 26 Oct - 22:30

Comment pouvait-on ne rien avoir à dire pour sa défense ? Vainqueur lui avait quantité de questions à poser dont une qui ne cessait de passer en tête de groupe. Pourquoi ne pas lui avoir parlé de leur relation ? Il aurait pu agir, faire quelque chose pour eux mais à présent...à présent les Loinvoyant possédaient un second bâtard dans la nature. Et cela ne pouvait être toléré.
Le Roi observa son ami un moment, en plus de la fatigue, il semblait abattu. Était-il rongé par la culpabilité ? Était-ce ce mal-être qu'il avait perçu au fond de lui ?

Lorsque Brun releva un regard vers lui, Vainqueur lui offrit la même résignation affichée dans ses pupilles.
Il n'aurait jamais songé en arriver là et il n'aimait pas ce qu'il s'apprêtait à dire mais...il n'avait pas le choix.
Cet enfant représentait un danger pour la couronne. Il pourrait réclamer le trône un jour, monter les nobles contre le Roi actuel et El savait que Vainqueur n'avait pas la cote ces temps ci, qu'en serait-il dans 15 ans ? Où en seraient les vifiers d'ici là ? Et son propre héritage ?
Subitement, l'enfant d'Acuité lui apparaissait comme une menace réelle et tangible et les mots franchirent ses lèvres avec la froideur de l'hiver.

- Tu vas réparer ton erreur, commença-t-il lentement. Je te charge de les retrouver et quand ça sera fait, tu ramènera Acuité en Cerf.

Son regard s'ancra dans le sien et il reprit pour être bien certain que son ami comprenne ce dont il en retournait.

- Tu ne ramènera qu'elle.

Sa voix mourut, affaiblie par le sous-entendu trop lourd qu'elle recelait. L'enfant resterait sur place ou pire. Mais cette décision n'appartenait pas au Roi, Brun réparerait sa faute de la façon qu'il jugerait nécessaire.
Acuité serait rendu à son père, elle scellerait son destin elle-même en lui donnant la vérité ou non.
Il devait retourner voir Shyrin, lui dire qu'il savait pour l'enfant et la convaincre de lui donner l'indice qui leur manquait pour la retrouver.

- Est-ce que...je peux te faire confiance à nouveau ?

Une façon détournée de savoir de quel côté il se rangerait.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Heidi Jambeleste, Cendre, Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel, Jordken, Nielsen

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mar 27 Oct - 20:57

Vainqueur ne lui donna pas de réponse, mais des ordres. Ça n'était plus l'ami, mais le Roi qui parlait. Qui prononçait ces mots terribles.
Il n'y crut pas, d'abord. Il avait mal compris, pas vrai ? Vainqueur ne pouvait pas demander une chose pareille. Mais son regard ne flanchait pas.

Une part de lui comprenait que telle soit la décision d'un Roi. Mais certainement pas de son Roi, et encore moins de son ami.
- C'est de mon fils dont tu parles, répondit-il, glacial.

Que Vainqueur en tire les conclusions qu'il voulait sur sa loyauté. Elle ne ferait pas de lui un lâche ni un assassin. Il n'abandonnerait pas Acuité, il ne lui prendrait pas son enfant, et peut-être même ne la forcerait-il pas à rentrer. Jusqu'ici, employer la force n'avait rien donné. Le Roi voulait-il l'enfermer dans sa chambre à vie comme la princesse ennemie ?
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   Mar 27 Oct - 21:32

Les inquiétudes du Roi trouvèrent leur origine dans les mots prononcés par le Maître d'Arme. Lui qui n'avait jamais souhaité prendre femme, ni même regagner ses terres et encore moins perpétuer sa descendance, prenait une assurance insoupçonnée dans son nouveau rôle de père.

- Un fils illégitime, répondit le Roi sur le même ton. Un fils né en dehors du mariage qui pourrait, dans ses années futures menacer notre Royaume. Cet enfant ne devrait pas exister, tu le sais aussi bien que moi. Il est le fruit d'une erreur d'un nuit pas vrai ? Je doute que tu ais entretenu une relation avec Acuité, tu étais le premier à te plaindre de ses sentiments le jour où elle a été attaquée dans nos bois. Aurais-tu changé d'avis en te découvrant père ?

Les mots étaient durs, mais nécessaires et surtout prononcés avec la douleur de celui qui avait été trahi par ses liens les plus proches : son ami d'enfance et son propre sang.
Vainqueur avait-il été trop magnanime ou bien naïf ? Bien des jeunes femmes de l'âge d'Acuité étaient mariées et mère depuis plusieurs années, alors pourquoi restait-il si surpris qu'elle-même soit mère ? Peut-être était-ce parce que à ses yeux, elle serait pour toujours sa petite cousine... Aurait-il dû être plus dur et régner comme un souverain incompréhensif et intolérant ?
Il se posait la question face au fiasco qui s'étendrait à ses pieds dans les années à venir.

- Acuité devra reprendre sa place en tant qu'héritière, on ne peut pas la laisser dans la nature comme ça, si le premier imbécile découvre sa véritable identité, cela pourrait se retourner contre nous. C'est à son père de décider ce qu'il adviendra d'elle, pas à moi, ni même à toi. Mais je doute que Glace la laisse à Castercelf s'il apprend ce qu'il s'est passé...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vérité, rien que la vérité [novembre 10]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vérité, rien que la vérité [novembre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Lucrecia Graciozi - Toute la Vérité, rien que la Vérité.
» Je jure de parler sans haine et sans crainte, de dire toute la vérité, rien que la vérité. - Version courte
» Célérité
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les extérieurs :: Archives V1 et V2
-