AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]    Lun 17 Aoû - 19:47

Tout semblait désert, et c'était bizarre. Tsanah observait à droite et à gauche, sa première pensée étant qu'avec des rues aussi calmes elle pourrait sans problème crocheter une serrure ou deux pour se remplir un peu les poches. Voleuse un jour, voleuse toujours... Cela faisait partie des réflexes qu'elle avait acquis et entretenu avec soin. Alors qu'elle réfléchissait à une cible intéressante, elle aperçut le signe de son employeur. Un vrai rabat-joie celui là...
La mercenaire le suivit néanmoins vers l'endroit qui, à l'oreille, devait concentrer toute la population du village. Son cheval était bien moins haut que celui de l'homme qui l'accompagnait, aussi elle se contenta de le regarder se redresser sur ses étriers. Elle se demandait bien s'il avait réussi à voir quelque chose, puisqu'elle ne voyait rien. Tsanah entendait juste les gens crier et comprenait très bien de quoi il s'agissait: des Vifiers. La colère de tous ces gens envers une magie qu'ils ne comprenaient même pas énervait au plus haut point la femme aux cheveux blancs, mais elle ne dit rien. Ils n'avaient qu'à faire plus attention ! L'ancienne esclave était finalement heureuse que Daeron ait choisi un autre chemin, et elle ne comptait pas faire quoi que ce soit pour sauver ces vifiers. Et risquer des ennuis en prenant position publiquement pour eux ? Hors de question !
Elle sursauta en sentant une main de son épaule, et avait déjà la main sur la garde de son épée lorsqu'elle remarqua qu'il ne s'agissait que de son employeur. Elle se doutait bien qu'il avait du faire ça en s'imaginant qu'elle voudrait faire quelque chose pour sauver les pauvres âmes données en pâture à la foule. Mais ce n'était pas son genre de jouer les héros.

 -Viens, on s’en va.


Elle hocha la tête et fit faire demi-tour à Charbon, prenant le chemin du centre du village. On s'en va, d'accord, mais Tsanah n'avait pas fait une croix sur son ravitaillement.
Sans vraiment faire attention à l'homme, elle choisit avec attention une ruelle bien déserte et descendit de cheval. Elle s'approcha de la porte de ce qui devait être une boutique, et frappa poliment pour s'assurer qu'il n'y avait personne. Une fois cela fait, elle se dirigea tranquillement vers les fontes de Charbon chercher son matériel, en priant pour que son employeur lui fiche la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]    Mer 19 Aoû - 12:49

Sablechaud tressaillit à son contact, mais ne réagit pas plus que ça. A peine pouvait-il discerner une lueur de colère dans son regard. Elle hocha la tête et fit demi-tour. 
Vaillant s'apprêtait à tourner bride quand il aperçut la pierre noire sur le sol. La même roche veinée d'argent que les Pierres Témoins de Castelcerf. Il fronça les sourcils. Ça ne pouvait pas être une coïncidence. Avait-elle ici la même fonction rituelle ? Les villageois en avaient-ils fait une pierre sacrificielle ? A moins qu'ils aient fait jurer la vérité aux Vifiers ?

Piqué, il piqua les flancs d'Assaut pour rattraper Résistance. Elle aussi, l’intriguait. Comment pouvait-elle être aussi insensible au sort de ces sorciers ? Elle aurait pu être là, à leur place, livrée aux menaces de la foule. N'y avait-il une sorte de solidarité entre Vifiers ?
Elle disparut au coin d'une ruelle. Une minute plus tard, Vaillant la rattrapa. Elle bricolait la serrure d'une boutique.
- Qu'est-ce que tu fous ? s'exclama-t-il, surpris et offensé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]    Mer 19 Aoû - 17:19

Ses outils récupérés, elle ne perdit pas de temps pour se mettre au travail. La serrure n'était vraiment pas compliquée, et avec toute l'expérience qu'elle avait dans ce domaine, Tsanah était certaine de parvenir à l'ouvrir très vite et sans aucun problème.

-Qu'est-ce que tu fous ?


La voleuse leva les yeux au ciel. Décidément il ne pouvait pas la laisser tranquille dix minutes, il fallait forcément qu'il vienne mettre son nez partout et jouer les rabat-joie.

-Je cueille des pâquerettes, ça se voit pas ?

Il ne fallait pas être d'une intelligence supérieure pour comprendre qu'elle était en train de crocheter la serrure, dans le but de commettre un vol. Parce qu'il était bien gentil, Machin-rive, mais c'était son idée d'aller se ravitailler et ils n'avaient pas prévu de passer par beaucoup de villages. Si ces gens n'étaient pas là pour vendre, elle elle était là pour acheter. Elle aurait pu sacrifier quelques pièces de sa moitié de salaire, mais sans vendeur elle avait eu une toute autre idée. Tsanah était une fille pleine de ressources.

- Si ça pique ta conscience, tu pourras toujours laisser des pièces sur le comptoir. Mais y a pas beaucoup de villages sur notre route, je te ferais remarquer, alors faut profiter de certaines occasions.


Après quelques autres bruits métalliques et quelques mouvements de poignée, la mercenaire ouvrit sans mal la porte et regarda l'intérieur sans entrer pour autant. Elle se doutait bien que son employeur n'irait rien prendre lui même - il avait l'air bien trop propre sur lui - et elle se demandait si elle allait partager son butin. Peut-être que ça suffirait à lui attirer sa sympathie, ou au moins son silence. Tsanah se contenta de repérer ce qui l'intéressait depuis l'extérieur: à ce stade il serait encore facile de faire croire qu'ils avaient frappé et que le propriétaire avait mal fermé la porte. Il y avait beaucoup de nourriture, des fruits principalement, ainsi que quelques babioles sans grand intérêt.
Elle regarda par terre, remarqua que le sol était vraiment sale. Au moins on ne remarquerait pas de traces de son passage au sol, c'était parfait. Elle rentra donc, d'un pas rapide, et saisit un peu de tout, veillant à ne pas en prendre trop afin que ça n'attire pas l'attention. Elle sortit sans trop se presser et fourra ses toutes nouvelles acquisitions dans les fontes de Charbon avant de retourner fermer la porte. En silence.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]    Mar 25 Aoû - 18:20

Tsanah avait certainement opéré vite et efficacement, mais l'être qui veillait sur la boutique irradiait d'une présence si minuscule, qu'elle n'aurait pu le remarquer qu'en concentrant tout son Vif sur les alentours. Et encore. Elle ne pouvait donc pas se douter que, à l'instant où elle pénétrait dans l'établissement, l'un des couples rassemblés autour de la pierre de mémoire échangeait quelques mots. L'homme, un colosse qui avait été l'un des plus véhéments dans ses cris d'orfraie, se détourna bientôt en grande hâte, pour reprendre le chemin du village. Le temps que la voleuse termine de ranger ses biens mal acquis, et lui arrivait par une ruelle transversale. Il déboucha face aux voyageurs avec une expression de taureau furieux, tout prêt à charger.
« Qu'est-ce que vous faites ici ? Et d'abord, vous êtes qui ? »
grogna-t-il comme il prenait Tsanah les mains dans le sac, ou plutôt, sur la porte. Il s'adressait cependant tout autant à Vaillant, qui partageait la grâce du regard peu amène dispensé par l'arrivant. Son air noble ne le dispensait pas d'apparaître comme, à l'évidence, complice.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]    Mar 25 Aoû - 19:23

- Je cueille des pâquerettes, ça se voit pas ? le rembarra Sablechaud.
Le sang monta aux joues de Vaillant. Il eut envie de la gifler pour lui produire le même effet. Cette fille était vraiment mal élevée. Rien de mieux qu’une bonne correction pour lui rabattre le caquet ! Dommage qu’elle soit grande et forte, mais son loup n’était pas là : c’était l’occasion ou jamais.
 
Sauf qu’à force de peser le pour et le contre, il n’était plus si en colère. S’habituait-il à ce qu’elle le rudoie ainsi ? Bah, n’était-ce pas le propre des femmes d’avoir la langue acérée ? Il n’allait quand même pas frapper une donzelle ! En plus, elle n’avait pas tord. Ils avaient faim, ou auraient faim, ce qui revenait au même, et cette foutue boutique était fermée. Il allait laisser de l’argent, ce serait comme s’il avait acheté les vivres normalement. Et il retiendrait la somme sur la paie de la voleuse, à l’arrivée… il ricanait d’avance de la voir s’indigner.
 
Il ricana moins lorsque Résistance s’attarda dans la masure, et encore moins lorsqu’un inconnu massif les prit la main dans le sac. Ou plutôt la prit, car lui-même n’avait rien à se reprocher, si ce n’est de rester en si mauvaise compagnie. Une saine colère le reprit. La mercenaire était payée pour le protéger, mais elle le mettait en danger par ses actes inconsidérés ! Comme avec son stupide canidé !
 
 - Résistance Sablechaud, mercenaire. Elle est en train de vous voler des vivres. Une vraie garce, répondit-il sans réfléchir, aiguillonné par le plaisir mesquin de la revanche.
Il n'avait pas prévu, à cet instant, que ce plaisir se paierait des verrous, dont lui seul parviendrait à se tirer. Il devrait poursuivre son voyage solitaire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Après demain dès l'aube, à l'heure où grogne le loup, nous partirons... [Vaillant - Octobre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Demain, dès l'aube...
» Demain dès l'aube [Ft Meruva]
» Demain, dès l'aube, à l'heure ou... [PV Margot]
» "Demain dès l'aube" (21/05; 06H17)
» Demain dès l'aube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Béarns, Bauge, Rippon, Haurfond :: Rippon :: Archives V1 et V2
-