AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sortie clandestine (printemps 10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Jeu 11 Juin - 1:24

Et elle le regarda disparaître lentement entre les arbres. Le faucon poussa de petits sons, comme des roucoulements.

- Mhh... Je sais... S'il s'éloigne encore d'elle...

Puis elle murmura quelques mots à l'oiseau qui s'envola sur le champs avant qu'elle ne se dirige vers un petit cours d'eau non loin de la clairière. Elle ira pêcher un poisson et ira cueillir des têtes de violons. La chasseresse avait donné une directive bien précise à son compagnon de tous les jours, chose qu'elle ne fait que très rarement.

Le rapace au plumage brun était bien haut dans les airs et faisait de grands cercle au-dessus d'Aksel. La forêt n'étant pas encore dense, il pouvait voir aisément où était l'homme et la ponette. Narjis ne voulait pas épier le frère de l'Oblat; c'est pourquoi elle avait demandé à l'oiseau de l'avertir si quelque chose devait arriver.

Tout en marchant vers l'endroit où elle ira pêcher, elle ramassait les pousses de fougères, qui sont fort nutritives en cette saison, et les déposa sur un morceau d'écorce recourbé qu'elle avait arraché d'un vieil arbre mort.

Le jeune blonde arriva donc près de la petite rivière et s'installa sur la grève. Elle retira son manteau, pris sa lance et la leva au-dessus de sa tête, demeurant totalement immobile, les yeux rivés dans l'eau. Elle était patiente. Elle attendra le bon poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Ven 19 Juin - 11:16

Dans les sous-bois, Aksel et Rai de Lune zigzaguaient silencieusement entre les branches sèches sur le sol. La jument allongeait de temps en temps l'encolure afin de haper une herbe ou l'autre sans pour autant s'éloigner de l'homme auquel elle servait d'appui. La main enfouie dans la lourde crinière noire et blanche, le noble se penchait, puis se relevait précautionneusement... Mais à chaque fois qu'il se redressait, la tête lui tournait de plus en plus. Sa tension était bien faible et son corps avait besoin de sucre. La ponette le surveillait du coin de l'oeil, dubitative, et elle ne fut guère surprise de voir son humain de compagnie s'asseoir lorsqu'il tenta de se redresser avec son chargement de branchages dans les bras. Lassé de se trouver dans un tel état de faiblesse depuis plusieurs mois déjà, Aksel demeura néanmoins calme. Il leva les yeux vers la jument qui était occupée à le dévisager. Il remarqua alors un faucon qui décrivait d elarges cercles au dessus de leurs têtes ; il s'agissait sans doute de celui de Narjis et Aksel n'avait aucune envie de lui causer davantage de souci.

-Je sais que tu n'y es pas habituée, ma belle, mais ce serait vraiment bien si tu pouvais te coucher et me laisser monter sur ton dos...

Plusieurs minutes passèrent dans le bruissement des animaux de la forêt et, finalement, la ponette approcha du malade, les naseaux frémissant. Elle s'agenouilla sans se coucher complètement devant un Aksel médusé mais qui n'hésita pas longtemps. Ses branches sous le bras gauche, il s'accrocha de la main droite à la crinière emmêlée et se hissa sur le dos qui n'avait jamais connu de selle ni de contrainte de Rai de Lune. Toujours accroché aux crins, Aksel n'eut aucun mal à demeurer en place quand la ponette se redressa d'un bond, déséquilibrée par ce poids inhabituel. Son flanc palpitait de nervosité. Tout cela était contraire à sa nature et pourtant... Elle prit un pas dynamique après avoir fait demi-tour et se dirigea vers le campement. Malgré sa faiblesse, Aksel avait un large sourire aux lèvres. Cette petite ponette sauvage était un vrai don du ciel !
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Ven 19 Juin - 21:12

Après quelques minutes d'attente, elle harponna un beau gros poisson. Le faucon poussa un cri et vient se poser sur son épaule.

- D'accord..... On y retourne...

Elle traversa de nouveau la forêt en éveil pour rejoindre Aksel et la ponette au campement de fortune. Lorsqu'elle dirigea son regard vers le feu, elle écarquilla les yeux avant puis un grand sourire d'afficha sur ses lèvres. Le frère de l'Oblat était bien assis sur le dos de l'équidé sauvage.

- Et bien... Tu vois ce que je vois?

En guise de réponse, l'oiseau donna quelques coups d'ailes et s'envola vers l'homme et la ponette. Il atterrit non loin d'eux et poussa un cri. Au même moment, Narjis arriva avec sa prise et les pousses de fougères. Son sourire avait diminué en un petit sourire en coin.

- Merci beaucoup pour le bois Aksel. Voulez-vous attiser le feu ou vider le poisson ?dit-elle alors qu'elle déposa ses cueillettes sur le sol.

Certes, Aksel n'était pas au plein de sa forme mais il démontra une fervente envie d'aider. Elle se dit que s'il ne bougeait pas un peu, il finirait par mourir momifié. Et puis, son compagnon de passage semblait aller mieux... un peu mieux.

Le faucon sautilla sur le sol vers la chasseresse pour venir lui picorer les bottes.

- Non mais va t'en pêcher du poisson si tu es aussi impatient ! Sur ces mots, il s'envola. - Pffff... petit prince.... Comme si l'oiseau l'avait entendu, il répliqua du hauts des cieux avant de disparaître au-dessus de la forêt.

Le soleil devenait de plus en plus fort et réchauffait la clairière. Narjis retira son manteau et elle détacha une lanière de cuir de son poignet. Avec ses deux mains, elle ramena ses cheveux blonds vers l'arrière et les attacha avec la lanière. Assise sur un petit coin sec, elle arrangea les têtes de fougères et les lava. Ensuite, elle les déposa dans quelque chose qui pouvait ressembler à une casserole et y ajouta de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Dim 21 Juin - 11:29

La ponette les avait ramenés sagement au campement. Elle avait bien fait un écart ou l'autre, surprise par cette charge encombrante et inhabituelle mais l'homme qui était assis sur elle était agile et la dérangeait le moins possible. Pourtant, lorsque le pied d'Aksel se prit dans un buisson, Rai de Lune bondit en avant, son instinct de fuite étant plus fort que sa raison. Mais elle se calma bien vite et tout se passa bien.

Lorsque Narjis refit son apparition, Aksel était toujours sur le dos de la jument, son chargement de bois sous le bras. Avant de mettre pied à terre, il caressa l'encolure frissonnante et déposa un baiser sur la crinière de sa curieuse monture.
-Merci, ma belle.

Il passa sa jambe droite par dessus la croupe et se laissa glisser au sol. Il se sentait bien mieux que quelques minutes auparavant. Il déposa ses branchages à 2 mètres du feu et observa la chasseresse. Elle avait eu le temps de pêcher et de ramasser des herbes !
-Je vois que vous êtes toujours aussi efficace ! Je peux m'occuper du feu.

Le jeune homme n'aimait pas particulièrement jouer dans les viscères et sentir le poisson, par contre les éléments l'avaient toujours fasciné. Alors qu'il s'était approché du feu, il remarqua que Rai de Lune était immobile derrière lui, mais bien plus prôche qu'il y a quelques secondes. Elle semblait parfois jouer au jeu des enfants "1,2,3 soleil". Ca le fit sourire tandis qu'il s'affairait à ranimer le feu et à refaire des pics pour embrocher les poissons évidés.

Une fois sa tâche accomplie, il se rassit sur sa couche.
-Qu'allez-vous faire de votre journée une fois que nous aurons mangé ? demanda Aksel, à la fois curieux et envieux.
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Dim 21 Juin - 16:49

Narjis sourit à son compagnon lorsqu'il fit la remarque sur son efficacité tandis qu'elle s'affairait à dépecer le poisson. Elle retira les viscères et le nettoya pour ensuite le placer au-dessus du feu, aux côtés de la casserole de pousses. Après être allé porter les entrailles de sa proie dans la forêt, pour les mêmes raisons que la veille avec les restants du sanglier, elle revient s’asseoir près d'Aksel.

- Ce que je vais faire aujourd'hui ?, elle leva les yeux et vit le faucon descendre vers eux avec un petit poisson. Une fois sur le sol, il s'éloigna pour manger son repas frais. Narjis sourit

- Il boude.

Elle se retourna vers le frère de l'Oblat.

- Je vais probablement continuer ma traque. Il y a un magnifique cerf dans les parages. Il est trop jeune pour le moment mais je pourrai certainement le chasser l'automne venu. Ce sera une belle bête que je pourrai vendre ou échanger à Jhaampe.

Elle tourna le poisson pour le faire cuire de l'autre côté. Puis, fidèle à son habitude, elle observa Aksel.

- Et vous ? Qu'allez-vous faire aujourd'hui ? Mis à part vous faire gronder.

Narjis avait remarqué que le jeune homme n'était pas très susceptible alors elle se permit cette petite taquinerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mar 30 Juin - 15:10

La réaction caricaturale du rapace engendra un sourire sur les lèvres d'Aksel. Il avait presque l'impression d'assister à une pièce de théâtre ! Ces deux-là se connaissaient bien et formaient un couple étonnant.

Mhh. Ainsi, Narjis ne se défaisait jamais de son occupation. C'était un mode de vie curieux et Aksel ressentit un élan de compassion pour le jeune cerf que la flèche de Narjis ne manquerait pas. Bien qu'il adorât vagabonder dans les montagnes, le malade ne se serait pas vu prendre la place de la chasseresse. Certes, il aimait manger de bons petits plats mais il préférait ne pas assister à leur abattage alors qu'ils étaient encore en vie. Certains l'auraient jugé sensible mais Aksel n'en avait que faire.

-Peut-être nous reverrons-nous alors ? commenta-t-il d 'une voix distraite, le regard vague. Encore faudrait-il qu'il vive toujours et que la chasseresse ait l'envie d'aller s'enfermer etre quatre murs pour rendre visite à un sombre inconnu malade et peut-être même contagieux.

L'idée de son retour au palais n'avait rien pour égayer son humeur et Aksel regrettait déjà la brièveté de cette nuit à la lueur de la lune.
-Ohhh hé bien, je vais faire semblant de regretter ma conduite, comme un gamin de 5 ans tout en songeant à une nouvelle stratégie à adapter en vue d'une prochaine évasion.

Son regard était redevenu vif et lumineux. Tandis qu'ils conversaient, le poisson cuit émettait une délicieux fumet qui fit gronder l'estomac de jeune homme qui avait pourtant bien mangé la veille. Le ciel était bleu et prometteur d'une belle journée de début de printemps.
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mar 30 Juin - 23:29

Le poisson étant prêt, elle s'étira au-dessus du feu pour venir le placer sur une roche qu'elle avait déposé entre elle et Aksel. Puis elle alla pêcher les pousses de fougères à l'aide d'un tissu propre qu'elle utilisa comme une petite puisette, les extrémités coincés entre l'index et le pouce de chacune de ses mains. Une fois le tissus trempé posé près du poisson, la jeune femme ouvrit bien comme il faut sa proie libérant ainsi un doux parfum de fumet.

- Nous revoir ? Pourquoi pas. J'aime bien votre compagnie. J'irai vous rendre visite lorsque je passerai à Jhaampe... Même si je n'y vais pas très souvent.

Elle redressa la tête et le regarda dans les yeux. Une fois de plus, elle l'observa sans gêne.

- Pourquoi dire que vous regrettez quelque chose alors que ce n'est pas le cas ? Votre vie est gérée par les autres à ce point ? , elle mangea un morceau de poisson.

Narjis, comme à son habitude, disait cela en toute naïveté. Pour la première fois, la chasseresse avait pitié de lui. Ce n'était pas dû à sa faiblesse physique ni à cette supposée maladie mais plutôt parce qu'il devait resté enfermé entre quatre murs. Parce que les autres en avait décidé ainsi. Il était beaucoup plus prisonnier qu'elle ne le croyait.

Elle continua à manger lentement, écoutant le jeune homme, alternant poisson et pousse de fougère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mer 23 Sep - 11:05

La question de la chasseresse tira un sourire sans joie au noble. Evidemment, une jeune femme passant sa vie dans les montagnes ne devait pas pouvoir envisager de passer le restant de ses jours à dépérir dans un lit même si ce dernier se trouvait dan sun magnifique palais et entouré de ses proches. Aksel aurait très bien pu envoyer tout son petit monde promener et faire ce qu'il avait envie, quitte à mourir plus tôt que s'il ne demeurait sagement dans sa chambre. Au moins, il aurait le sentiment de vivre, comme en cet instant où il se trouvait à manger du poisson avec une belle inconnue et sa compagne équine. Mais c'était sans compter sur les sentiments de ses proches. Comme ils se sentiraient mal et s'inquiéteraient, voire s'en voudraient, si Aksel venit à se rebeller et à les fuir ! Il ne pouvait pas leur faire ça... Même si leur amour l'étouffait dans de telles circonstances.

Les yeux dans le vague, le grand homme fronçait ses sourcils striés de blanc par la maladie. Son regard se fit plus précis quand il le reporta sur la jeune femme.
- Je ne peux pas les tracasser plus que je ne le fais déjà, répondit-il d'une voix ferme. Comment pourrais-je leur en vouloir d'essayer de me soigner ? Il haussa les épaules et attrappa un morceau de poisson qu'il croqua d'un air concentré. Ils tiennent à moi et pensent faire le meilleur pour moi. Même si mon coeur préférait largement se trouver ailleurs...

Il grignota un nouveau morceau de poisson et adressa un sourire à Narjis.
- Mais j'espère pouvoir renouveler au moins une fois cette petit expérience dans les montagnes, avec une si charmante inconnue qui parvient à faire de délicieux repas sans trop d'ingrédients !

La ponette grise s'était quant à elle éloignée, occupée à grignoter des brins d'herbes mêlés de pousses diverses. Elle smeblait adorer les chardons et la menthe sauvage, constata Aksel avec amusement. Ce n'était pas vraiment le même genre de cheval que les chevaux présents dans les écuries du palais...
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mar 29 Sep - 1:27

La chasseresse haussa un peu les épaules. Comment leur en vouloir, en effet. Ils croient que les potions et les décoctions le guériront... mais, selon elle, il y avait là un tout autre mal...

Puis elle lui sourit frnachement, dévoilant ses dents presque trop blanches pour une sauvageonne de la montagne.

- Revenez quand vous le voulez. J'enverrai l'oiseau de temps en temps, elle regarda l'animal,  S'il le veut bien. À ce moment, laissez-lui un message et je vous rejoindrai là où il vous plaira. Mais n'attendez pas trop longtemps, sinon votre ponette et vous-même risquez d'en payer le prix...

Et elle laissa passer quelques secondes.

- J'aime bien votre compagnie. Vous êtes... différent.

Narjis prit un autre morceau de poisson et jeta un coup d'oeil à son compagnon ailé, simplement pour voir où il est. Son regard se posa ensuite sur la ponette. Une bête sauvage a l'état pur, comme elle, comme l'oiseau... et comme le jeune homme assis devant elle. Seulement, il ne le savait pas encore. Le cri de la liberté deviendra de plus en plus fort, la chasseresse en était convaincue.

Puis le faucon poussa quelques petits cri tout en sautillant vers son amie.

- Non... Pas tout de suite...

La jeune blonde leva les yeux vers Aksel et le fixa... une fois de plus, sans dire un mot. Elle pensait, réfléchissait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mer 30 Sep - 14:31

Bien qu'il devait davantage s'apparenter à un boulet qu'à une aide pour Narjis, cette dernière l'invitait à revenir lui tenir compagnie quand bon lui semblait. Comme il était agréable de rencontrer encore des personnes désintéressées et pourtant tellement intéressantes ! Mais un détail du discours de la blonde l'interpella : "sa" ponette pourrait en payer le prix ?

-Cette ponette est sauvage et n'a pas besoin de moi pour vivre ; elle semble se débrouiller assez bien toute seule. C'est plutôt moi qui ai besoin d'elle, fit remarquer pensivement Aksel.

La remarque de la jeune femme le fit sourire. Différent ? Il ne voyait pas vraiment en quoi il se dissociait des "autres", si ce n'est par sa malade qui semblait incurable. Mais il n'allait pas chipoter et préférait accueillir le compliment avec un regard chaleureux pour son interlocutrice.
-Vous arrive-t-il souvent de rencontrer des inconnus et de leur faire ainsi à manger ? questionna-t-il, curieux d'entendre s'il était un privilégié. Peut-être la jeune femme ne recontrait-elle jamais personne dans les Montagnes, après tout. Mais celle-ci était fort sociable et disposait de beaucoup de savoir-vivre.

Tandis qu'il achevait son repas en grignotant des herbes alimentaires rassemblées par Narjis, celle-ci s'adressa à son oiseau avant de tourner un regard songeur vers Aksel. Un peu surpris, le frère de l'Oblat ne put se retenir de demander :
-Quelque chose vous tracasse ?

Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mer 30 Sep - 22:58

Un sourire se dessina sur ses lèvres avant de répondre :

- Habituellement, j'évite de croiser les gens; pour le peu qui ose s'aventurer ici. Les hommes sont généralement grossiers, hautains et croient que tout leur appartient. Vous êtes le premier et certainement le seul à qui j'aurai fait à manger.

Et tout ceci, elle se disait sur un ton neutre, voir détaché. Non pas parce qu'elle plaçait Aksel sur le même pied d'estal que les autres mais parce qu'elle était comme ça. Quelque chose s'était brisé en elle lors de la mort de ses parents et la chasseresse était maintenant convaincu que cela ne lui reviendrait jamais.

Lorsque le frère de l'Oblat lui demanda si quelque chose la tracassait, elle secoua doucement la tête. Le faucon, quant à lui s'envola. La jeune femme se contenta simplement de répondre :

- Je crois qu'il est jaloux.

Cette fois, elle rigola.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mer 7 Oct - 15:13

Un sourire entendu étira les lèvres bleuies d'Aksel. Ce dernier n'avait aucun mal à imaginer Narjis refuser les avances de brutes épaisses en braquant son arc sur les importuns du même air neutre et distant ave lequel elle parlait en ce moment. Ce qui faisait donc de lui un petit privilégié. Quoique... Bien que Narjis pouvait parfois sembler très froide, celle-ci avait un très bon fond et c'était bien parce qu'il ne tenait plus debout qu'elle était venue vers lui ! Il conserva ces amères pensées pour lui et se contenta d'acquiescer.

-C'est le plus prudent, approuva le jeune homme. Il existe malheureusement de nombreuses personnes avec peu de valeurs et il faut d'autant plus vous méfier en tant que femme, j'imagine.

La jeune blonde changea tout à coup d'attitude lorsqu'elle évoqua la jalousie de son rapace. Un oiseau ? Jaloux ? Mais cela n'étonnait pas tant que cela Aksel, après toutes les marques d'affection qu'il avait pu apercevoir entre Narjis et son compagnon à plumes depuis hier.
-J'imagine qu'il est temps pour moi de vous laisser, je n'ai que trop abusé de votre gentillesse et de votre patience, comme vient de nous le rappeler à juste titre votre faucon.

Il avait dit cela d'un ton léger, tout en se redressant. La jeune femme devait avoir mieux à faire que veiller sur un homme encombrant par sa maladie. Ses gestes attirèrent l'attention de la ponette rustique qui cessa de brouter pour fixer son regard sur les humains, une touffe d'herbes dépassant de la bouche. Aksel lui rendit son regard, se prenant à espérer que le petit équidé le raccompagnerait durant une partie du chemin qui le séparait du palais.
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Jeu 15 Oct - 1:39

Imitant Aksel, la jeune femme se redressa à son tour. Elle secoua l'arrière de son pantalon, au niveau des fesses et regarda en direction de l'oiseau.

- Il reçoit toute mon attention habituellement et votre présence le perturbe un peu. Disons que nous sommes souvent seuls alors...

Puis elle se mit à ramasser les quelques choses qu'elle avait ; la gamelle, le filet, deux roches pour faire un feu et d'autres objets utiles. La chasseresse fourra tout dans un petit baluchon fait de peau. Narjis reserra ses bottes et son manteau avant de se tourner vers le frère de l'Oblat.

- Je peux vous raccompagner jusqu'à l'orée de la forêt... À moins que vous ne désirez passer un peu de temps seul.

Ses yeux verts plongea dans ceux d'Aksel, la tête légèrement penchée vers la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Jeu 15 Oct - 20:02

Le jeune homme observa Narjis qui s'affairait à rassembler son petit ménage et à fourrer le tout dans un baluchon de fortune. Il n'était pas partisan du luxe du tout et pourtant, Aksel se voyait mal survivre avec si peu de choses et surtout en étant si seul. Pour cela, le noble admirait sa nouvelle connaissance.

-Votre compagnie m'est fort agréable mais je ne veux pas vous retarder davantage. Ne vous sentez pas obligée de me tenir compagnie si la solitude ou la chasse vous manque, répondit Aksel, devinant que ce ne devait pas être facile pour une femme si "sauvage" de fréquenter trop longtemps la "société". Ceci dit, je serai ravi de prolonger notre rencontre, ajouta-t-il d'un ton guilleret.

Comme ils étaient prêts à démarrer, la jument des neiges fut assez perspicaces pour remarquer que les humains étaient sur le départ et elle s'approcha lentement, prudemment, d'eux pour finalement s'arrêter juste à côté d'Aksel qui posa une main câline sur l'encolure à la crinière en bataille.
-Toi aussi, tu viens, ma belle ? lui murmura Aksel, conquis par cette jolie créature si attachante.

Ah si seulement elle pouvait entrer dans le palais, voire dans sa chambre ! Mais bon, il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin, se raisonna-t-il. Il avait 30 ans à présent, il n'était plus un gamin !
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Ven 16 Oct - 19:07

Tout en lançant le baluchon sur son épaule, elle répondit :

- La seule chose qui me retarde dans la vie est la température capricieuse des Montagnes, rien d'autre. Alors, je vous raccompagne.

Son ton était tout simplement... simple. La chasseresse allait droit au but, comme toujours. Ses pensées divaguèrent un peu et elle se demanda quelle était cette manie des gens de la ville de toujours tourner autour du pot ? Même au marché de Jhaampe on lui répondait des « moi aussi je connais des chasseurs», «il parait que...» ou encore «comment ça se passe dans les Montagnes ?» et tout ça alors qu'elle veut seulement vendre ou échanger les produits de sa chasse. Répondre par oui ou non est si difficile ?

La blonde leva les yeux un instant vers le ciel, fixant le faucon qui décrivait de grands cercles autour d'eux. La forêt était calme. Elle se pencha et prit un long morceau de bois qu'elle tendit à Aksel.

- Tenez, ça va aidera à stabiliser votre démarche.

Puis elle changea de sujet, comme ça, sans raison.

- Que ferez-vous une fois rentré au château ?

Un cri dans le ciel se fit entendre quelques secondes avant que le rapace vienne se poser sur l'épaule gauche de Narjis qui commença à marcher lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Jeu 29 Oct - 20:52

Alors que Narjis lui tendait un bois rigide mais fin, Aksel tourna son regard vers la ponette. C'est qu'il aimait bien prendre appui sur cette belle jument qui, bien que petite, n'en était pas moins costaude, au contraire. Néanmoins, le jeune homme était un fervent partisan des bonnes manières et saisit donc le bout de bois en remerciant la chasseresse.

Maintenant qu'ils s'étaient mis en route, Aksel se rendit compte de la faiblesse de ses jambes qui s'échinaient tant bien que mal à le porter. Son moral s'assombrit mais il tenta de n'en rien montrer. Il n'allait quand même pas larmoyer après avoir parcouru dix mètres ! Quelle pitié. Il aurait parié que la ponette l'aurait laissé la monter, comme la veille lorsqu'il avait eu un malaise en ramassant du bois. Et pourtant son orgueil le lui interdisait. Du moins, il se le refusait pour l'instant.

- J'irai panser mon étalon si mon corps me le permet, et je lirai très probablement. Si Elke, mon amie barde, le veut bien, je la convierai dans ma chambre. Elle est toujours douce et prête à chanter de belles aventures colorées ; sa voix transporte tout ses auditeurs et les fait voyager.

Subitement devenu silencieux, il songea à sa réapparition à l'arbre palais. Et avec elle, à l'éloignement de la jument sauvage qui marchait en cet instant à son côté et dont l'oeil surveillait attentivement cet humain attachant en piteux état. Perdu dans ses pensées, le malade trébuchait fréquemment sans s'en rendre vraiment compte. Mais une racine plus sournoise que les autres manqua le mettre sérieusement à terre et il revint les pieds sur terre. En contemplant le paysage qui les entourait, Aksel en conclut qu'il leur restait vingt minutes à dos de Vagabond, son étalon, et donc une bonne heure de marche avant d'atteindre leur destination. Cela était bien. Même si ses jambes flageolantes mettaient ses nerfs et sa fierté à rude épreuve.

Mais Aksel était calme et souriant. Il le fallait. C'était ainsi qu'l avait toujours été. Il se força donc à sourire, même si personne ne le regardait en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Lun 9 Nov - 13:00

La chasseresse blonde écoutait son compagnon de marche tout en se demandant à quoi ressemblait la vie de château. Non pas parce qu'elle enviait Aksel mais plutôt par curiosité. Il devait certainement croiser des gens sans arrêt, aller dans des banquets où la nourriture est abondante, rencontrer les familles royales des autres villes et provinces, se tenir droit, bien parler et tout et tout.

Un frisson parcouru l'échine de Narjis lorsqu'elle s'imaginait à la place du jeune homme. Décidément, cette vie là ne serait pas pour elle. Les grands espaces, l'odeur de la fôret, la caresse du vent sur sa peau... Tout cela lui manquerait beaucoup trop.

Après un moment, elle rompit le silence :

- Si jamais l'envie de vous évader vous reprenait, faites-moi signe. J'aime bien votre compagnie.

Elle tourna la tête et lui sourit.

L'oiseau, quant à lui, émit un petit son ; on aurait dit un roucoulement. La jeune femme leva les yeux vers son acolyte et ria franchement.

- Lui aussi d'ailleurs, même s'il fait semblant de ne pas vous apprécier.

Narjis continua d'avancer au rythme du frère de l'Oblat, prenant soin d'emprunter un chemin le moins accidenté possible. Elle n'était pas pressée et personne ne l'attendait. À cette réflexion, son coeur se serra un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mar 24 Nov - 16:55

Les douces paroles de Narjis firent naître un véritable sourire sur les lèvres bleuies du noble Aksel. Elle était bien du peuple des Montagnards ! Spontanée et franche : autant pour les critiques que pour les compliments.

-Merci, ce sera avec grand plaisir et très prochainement, je l'espère. Mais comment pourrais-je savoir où vous êtes ? Il me semble que vous n'avez pas de maison ou de cabane où vous revenez régulièrement... ?

Quand elle commenta l'attitude du faucon, Aksel répondit, taquin :
-Tant qu'il ne tente pas de me lacérer le visage avec ses griffes et son bec, je m'estime heureux !

Et ils poursuivirent leur route, quatres compagnons tous très différents les uns des autres.
Au bout d'un moment, Aksel sentit sa tension faiblir davantage encore et avant qu'il ne s'arrête pour s'asseoir, la ponette sauvage vint positionner sa tête dans le dos d'Aksel qui put s'y appuyer. Et lorsque le vertige se calma, la jument se décala et présenta son dos au jeune homme...
-Merci ma douce, murmura-t-il en se mettant d'abord en sac à patate sur elle, puis en prenant place normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Sam 28 Nov - 20:27

Continuant d'avancer, elle répondit :

- Avec le retour de l'été, la clairière est le seul endroit où je me pose régulièrement. Je peux y faire un feu sans craindre de brûler toute la forêt.

Lorsque le jeune homme parla du faucon, elle éclata de rire. La chasseresse savait très bien que si le volatile n'avait pas apprécié le frère de l'Oblat un tant soit peu, ce dernier aurait déjà eu le visage lacéré.

Mais lorsqu'Aksel sembla avoir une faiblesse, Narjis s'arrêta puis sourit tout en observant la scène. Non, elle ne se moquait nullement de l'homme malade devant elle mais les réactions de la ponette confirmaient de plus en plus ses soupçons. Aksel sera un Vifier avec l'équidé, elle en était certaine !

La blonde attendit qu'il soit bien installé sur le dos de la ponette et laissa cette dernière venir à sa hauteur. Ils continuèrent de marcher ainsi ; Narjis à pied avec l'oiseau sur son épaule et Aksel en... selle.

Une question lui vint en tête et, étant comme elle est, la posa :

- Quel âge as-tu ?

C'était la première fois qu'elle tutoyait le frère de l'Oblat. Elle l'avait fait comme ça, spontanément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Jeu 4 Fév - 13:08

Les mains enfouies dans l'épaisse crinière blanche et noire de la ponette, plus pour les réchauffer que pour se tenir à cru, Aksel baissa les yeux vers Narjis. Leurs nouvelles positions le gênaient quelque peu : il était bien loin de prendre la chasseresse pour une écuyère ! Mais de toute manière, celle-ci ne s'en offusquait pas. Et puis, il ne montait pas non plus un fougueux destrier, mais une ponette bien rustique et sans harnachement.

Fidèle à elle-même, la jeune femme blonde, passant du coq à l'âne s'intéressa à son âge tout en le tutoyant pour la première fois. Ce dont Aksel fut ravi puisque cela laissait envisager que Narjis n'avait que faire de son statut et qu'elle souhaitait qu'ils deviennent plus familiers.

-Je vais tout doucement sur mes 31 ans. Mais j'aurais aimé que tu me connaisses à mes 25 ans ! Nous aurions pu vagabonder des semaines durant ensemble dans les Montagnes. J'étais alors invincible et peu prudent, toujours prêt pour l'aventure au grand air. Le passage à la trentaine ne fut guère bénéfique pour moi, alors que la rumeur selon laquelle il s'agit du meilleur âge court toujours. Je ne passerai sans doute pas les 32 années. Mais peut-être est-ce préférable.

Le jeune homme se refusait à se plaindre face à ses proches qui étaient davantage inquiets que lui de son état de santé. Mais en parler à Narjis lui faisait le plus grand bien, cela le soulagea en quelque sorte. Il chercha néanmoins à croiser son regard bleu et sourit, le regard triste, comme pour s'excuser de s'être ainsi épanché.

-Et toi, Narjis, combien de printemps as-tu vécu ?
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Dim 7 Fév - 16:39

La Montagnarde souriait franchement.

- Je ne crois pas que ton caractère ai changé depuis ta vingtaine. La preuve, tu t'es enfui du palais de Jhaampe pour courir dans les Montagnes et ce, sans personne pour veiller sur toi malgré ta faiblesse. Tu finis par croiser une inconnue, tu passes la nuit à la belle étoile et tu montes sur le dos d'une ponette sauvage sans selle. Si ça ce n'est pas être peu prudent et aventurier, je ne sais pas ce que c'est !

Cette fois, elle éclata de rire. Elle était loin de se moquer d'Aksel mais trouvait que ses propos étaient assez ironiques quand on y pensait bien. Lorsque son rire se calma, toujours à la hauteur de l'équidé, elle répondit :

- Je viens de passer mon 28e printemps. Et je ne suis pas déçue de ne pas t'avoir rencontré il y a cinq ou six ans. Non pas parce que tu es désagréable de compagnie mais plutôt parce que je n'étais pas... J'étais plus sauvage.

Comme si le rapace approuvait la réponse de Narjis, il battit des ailes en poussant un petit cri.

Effectivement, il fut un temps où la chasseresse n'était pas de bonne compagnie. Mais tout ça, c'est du passé maintenant et ressasser le passé ce n'est jamais bon.

- Nous approchons de l'orée de la forêt. Après ton départ, si la ponette me suit, je m'assurerai qu'elle ne manque de rien et elle sera la bienvenue près du feu une fois la nuit tombée.

Narjis fixait maintenant un point invisible, droit devant elle.

- Tu sais, j'espère que tu passera le cap de tes 32 ans. J'aime bien ta compagnie mais je crois que la ponette l'apprécie encore plus.

Et elle continua d'avancer, les yeux rivés droits devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mar 9 Fév - 11:37

Le sourire de la sauvageonne était communicatif et Aksel joignit son rire au sien. C'était vrai, qu'ainsi énoncé, son comportement ne semblait pas si sage et mesuré que cela ! Hé bien tant mieux ! Voilà la preuve qu'il vivait toujours, la preuve qu'Aksel n'était pas encore tout à fait éteint dans ce corps malade.

Quand Narjis évoqua le passé et son ancienne personnalité, le jeune homme préféra s'abstenir de lui poser des questions à ce sujet. Si elle en éprouvait l'envie ou le besoin, Aksel songeait qu'elle aborderait d'elle-même le sujet. Elle changea très vite de sujet tandis que les abords de l'arbre-palais se dessinaient peu à peu sous leurs yeux. Le ciel s'était couvert au fur et à mesure qu'ils avançaient tous les trois.

-Merci pour elle, répondit-il s'implement quand la jeune femme proposa de prendre soin de la jument sauvage. J'ignore ce qu'elle décidera de faire mais je sais qu'elle sera en de bonnes mains si elle t'accompagne.

Par contre, Aksel préféra garder le silence suite à la dernière intervention de la blonde. Il arriverait ce qui devait arriver et personne ne pouvait connaître de quoi serait fait le futur. La vie continuerait avec ou sans lui.

Quand l'étrange trio parvint à une centaine de mètres du palais, de gros flocons se mirent à tomber et Aksel leva les yeux vers le lourd ciel gris-blanc. Des flocons se déposèrent sur ses longs cils et se glissèrent dans les mèches devenus grises de sa chevelure. Il savoura un instant encore sa liberté, la nature, la douce chaleur émanant de la ponette et le froid de la neige.

-Voudrais-tu te restaurer chez moi ? Ou simplement boire une bonne tisane avant de te remettre en route ? Peut-être que si je ramène une jolie jeune femme avec moi, peut-être me pardonnera-t-on mon escapade, ajouta le malade, les yeux rieurs.

Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Mer 10 Fév - 20:21

La blonde ne put s'empêcher d'éclater de rire à nouveau et le taquina.

- Tu te servirais de moi comme alibi ?

Bien qu'elle n'ai pas rencontré beaucoup de gens dans sa jeune vie, Narjis trouva qu'Aksel était le plus sympathique et amusant de tous. Il était franc, honnête et surtout, surtout !, il ne se considérait pas supérieur à elle malgré son statut de fils de l'Oblat de Jhaampe. Oui, la chasseresse sauvage aimait sa compagnie. Elle haussa un sourcil et le regarda, une lueur d'amusement dans les yeux :

- Je veux bien t'accompagner pour une tisane mais à deux petites conditions.

Et elle enchaîna sans vraiment laisser le temps à l'homme de répondre :

- De un, l'oiseau doit pouvoir entrer; ça, c'est si il ne décide pas de prendre l'air pendant ce temps. De deux, je n'y connais absolument rien aux... comment dire..., elle chercha ses mots, à la façon dont je dois me comporter envers les autres. Tu sais, l'Oblat, les gens qu'on croise dans les corridors et tout et tout.

Pour le première fois, Narjis laissa paraître une vulnérabilité. Ce palais, c'était loin d'être son milieu, elle ne s'y sentirait certainement pas aussi à l'aise qu'en plein forêt mais, la seule raison pour laquelle elle y allait, c'était qu'elle serait en compagnie d'Aksel.

Elle avait toujours faire ce dont elle avait envie alors pourquoi changer aujourd'hui ? Elle souhaitait passer encore un peu de temps avec le fils de l'Oblat et elle le fera, seulement s'il concède à ses petites demandes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Jeu 11 Fév - 10:32

-Mais un bel alibi, alors, renchérit l'homme, un pâle sourire sur ses lèvres virant au bleu.

Aksel fut agréablement surpris quand sa compagne de route répondit positivement à son invitation. Sans trop se l'expliquer, il avait songé qu'elle trouverait bien une excuse ou l'autre pour se défiler. Après tout, elle lui avait déjà répété plusieurs fois qu'elle ne supportait que mal la société. C'est donc touché, qu'il acquiesca simplement de la tête, curieux de connaître ces fameuses conditions qu'elle lui imposait. Bein oui, malgré tout, il parlait avec une femme, aussi sauvage qu'elle puisse être, il fallait bien que Narjis montre elle quelques exigences.

Amusé, il l'écouta les énoncer, baissant les yeux vers elle. Ces conditions n'étaient pas bien sévères et firent sourire Aksel. La chasseresse, bien que souriante, remettait en doute ses capacités sociales et éprouvait sans doute le besoin d'être rassurée.
-Je ne pensais pas t'inviter sans ton rapace. Vous ne faites qu'un, il sera évidemment le bienvenu ! Mais un de mes amis possède un rat auquel il tient comme à la prunelle de ses yeux et qui vagabonde un peu partout dans les couloirs... S'il pouvait éviter de le gober, ce serait sympathique, répondit Aksel à la première règle.

Et comme ils approchaient réellement du palais et qu'une légère rumeur de bruits dûs à l'activité humaine se faisiat entendre, la jument s'arrêta sans prévenir et renacla : elle n'irait pas plus loin. Aksel se laissa alors glisser sur la terre ferme, se tenant à la crinière le temps de reprendre son équilibre au sol mis à mal par de légers vertiges.

-Pour ce qui est de ton malaise social, ne t'en fais pas. Tu es avec moi. Et puis, mes proches sont loin d'être des orgueilleux susceptibles. Tout ce que tu risques de subir, ce sont leurs questions, ajouta le malade en souriant.

Bon, il avait omit de mentionner sa soeur jumelle qui était à la fois hautaine, orgueilleuse et très susceptible de prime abord, mais Aksel se garda bien d'effrayer la jeune femme. Il se tourna vers la ponette et passa une grande main douce sur sa grosse joue plate et poilue. Sans prononcer un seul mot, il la remercia et il lui sembla que - peut-être était-ce son regard ?- l'équidé lui répondit. Leurs regards se croisèrent, incertains mais pleins de tendresse. Aksel déposa un bisou sur le front de la ponette et, après un dernier regard, entreprit de franchir les derniers mètres qui les séparaient du palais.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narjis
Montagnes
Chasseresse
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Chasseresse
Âge: 28
DC: 0

MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   Sam 13 Fév - 19:48

Elle sourit une fois de plus au frère de l'Oblat.

La jeune blonde resta un peu à distance pendant que le frère de l'Oblat disait au revoir à la ponette sauvage. L'oiseau, tant qu'à lui, resta sur l'épaule gauche de son amie et ne sembla pas vouloir s'envoler.

Narjis restera ainsi pour finalement suivre Aksel lorsque ce dernier entrera au palais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie clandestine (printemps 10)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortie clandestine (printemps 10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» "L'avènement du Cartel des Hutts" Première extension numérique Sortie printemps 2013
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Jhaampe
-