AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Portes ouvertes [Automne 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Portes ouvertes [Automne 10]   Ven 27 Fév - 23:21

Aksel était épuisé. Il l'était déjà au réveil, suite à une nuit d'insomnie que la toux lui avait imposée, mais alors à présent... Son ami et poète au flegme taquin, Nielsen, lui avait rendu visite fin de matinée et il en avait été réellement heureux ; Aksel l'avait accueilli avec une gaieté de coeur qu'il n'avait plus ressentie depuis un moment. Mais quelle énergie dépensée pour se concentrer sur la conversation afin de pouvoir y participer sans trop de mal, sans parler de l'effort qu'il faut pour s'empêcher de grimacer sous la douleur ou d'être pris de quintes de toux trop régulières... Mais l'esprit acéré et l'humour un peu caustique de son ami avait adouci sa souffrance  et Niels, un peu magicien sans doute, lui avait même extirpé quelques bons fous rires vite éteints par la toux sanglante. Bien entendu, Aksel s'était débrouillé pour que le jeune poète ne remarque pas le sang, ç'aurait été inconvenant. Le frère de l'Oblat avait en effet développé quelques astuces afin de ne pas inquiéter plus qu'il ne fallait ses proches. Par exemple, il s'était muni d'un tissu couleur rouge sang dont il se servait comme mouchoir afin d'assourdir ses quintes...

Ensuite, sa soeur jumelle avait débarqué telle une tornade, comme à son habitude. La voir lui procurait toujours autant de plaisir mais Kaïran était par nature une personne fatigante à suivre dans ses discussions. Elle bouillait d'une énergie qu'elle semblait absorber de son environnement - Aksel y compris. Mais il ne se voilait pas la face : si elle était si surexcitée et en apparence exultant d'optimisme, tout cela n'était qu'un masque afin de dissimuler son désarroi face à l'état de son frère jumeau. Aksel la connaissait par coeur et le savait donc pertinemment, mais il préférait faire semblant de ne rien voir. Un jour viendrait où il lui parlerait en tentant de l'apaiser et lui dirait au revoir. Mais ce jour n'était pas encore arrivé !

Comme Kaîran quittait la chambre, Aksel poussa un long soupir et se tassa dans ses quatre oreillers de plumes. Il pouvait relâcher la pression. Mais comme son regard empreint de nostalgie se perdait au loin, à travers les hautes fenêtres de sa chambre lumineuse, de petits coups timides furent frappés à la porte. Cette façon de s'annoncer si effacée... Elke ? Quelle joie ce serait de la revoir ! Mais... dans quel état était-il pour la recevoir. La petite avait un grand coeur et se faisait déjà assez de souci pour les autres ainsi. Mais égoïstement, Aksel décida de la faire entrer directement, sans prendre le temps d'enfiler une tenue plus élégante et d'afficher un air plus fier. Avant de tergiverser davantage avec son propre esprit, Aksel se redressa à nouveau dans son lit, bien décidé à paraître moins pitoyable que ce qu'il ne se sentait.

-Entrez, fit-il d'une voix qu'il voulut ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Ven 27 Fév - 23:57

Encore sous le coup de la plaisanterie douteuse de Nielsen, Elka avait les joues plus roses que d'ordinaire quand elle cogna doucement à la porte d'Aksel. Son coeur battait un peu plus fort pour le coup, mais en ce qui la concernait, c'était vrai. C'était sans doute sa longue absence, la séparation tout aussi longue d'avec Aksel, et l'appréhension de le trouver vraiment très changé. Il l'autorisa à entrer et elle obéit immédiatement sans se laisser plus de temps pour réfléchir ou analyser ce qu'elle ressentait.

Dans la chambre un peu sombre, elle retrouva le décor familiers des longs après-midis de l'hiver dernier et surtout, elle trouva tout de suite le visage de l'amitié. Si la vue de ses traits plus tirés et de son teint plus pâle qu'auparavant lui causa un petit choc, elle n'en montra rien et avança tranquillement après avoir refermé derrière elle. Un doux sourire aux lèvres, elle vint directement s'asseoir sur le bord du lit du malade et prit sa main pour la porter à ses lèvres en guise de salut.

- Je suis tellement heureuse de te retrouver.

Elle reposa sa main sur le lit mais laissa la sienne par dessus, pâle et légère, si petite. Elle paraissait toute rose à côté du teint un peu trop verdâtre d'Aksel. Mais elle ne voyait rien, toute entière concentrée sur le plaisir de revoir enfin le jeune homme. D'une certaine manière, c'était un peu pour lui qu'elle parcourait le pays avec tant d'application tous les étés, pour lui rapporter nouvelles et chansons pour le distraire. Quand il serait las, elle se tairait et ils resteraient là, à apprécier le calme, à écouter les bruits de la maisonnée, comme deux vieux amis que les silences n'effraient plus depuis bien longtemps.

- Comment te sens-tu ? Je ne te dérange pas trop ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 28 Fév - 9:32

Comme il l'avait supposé, ce fut bien la menue et délicate barde qui fit son entrée. Elle semblait en proie à l'assaut de ses émotions et quelque peu déstabilisée, mais sa joie non feinte de retrouver Aksel sembla prendre bientôt le pas sur les reste. Avec plaisir, le malade la suivit du regard, un  sourire de connivence aux lèvres. Dans le silence, la jeune femme le salua à sa manière habituelle et il en fut heureux, mieux valait toucher sa main que son visage !

-Pas autant que moi, si tu veux mon avis ! lui répondit-il d'un ton gai.

Il le regretta un peu, songeant qu'Elke pourrait mésinterprêter ses paroles comme un reproche ; elle vagabondait, forte de sa santé, tandis que lui se mourrait entre ses draps qui lui semblaient faire une prison, certes confortable. Il était loin de nourrir de telles jalousies et acceptait plus ou moins bien son sort.

La voilà qui recouvrait sa large main virile de sa petite main fluette, en signe de protection sans doute. Loin de se sentir humilié, cette attention propre à Elke lui mettait du baume au coeur, mais... La jeune femme, tout comme son entourage proche, souffrirait bien trop lorsqu'il rendrait les armes. Avec amertume, Aksel songea qu'il aurait été moins égoïste de pousser ses proches à se détacher de lui.

-Hé bien, comme tu vois : je ne suis pas au meilleur de ma forme aujourd'hui, mais j'ai passé une nuit particulièrement difficile. Ca ira mieux demain après une bonne nuit de sommeil réparateur, répondit-il, sans pouvoir lui mentir tout à fait, mais peu désireux de l'affoler.

Il fixa son regard profond (et profondément cerné) dans celui, souvent évasif de timidité, de son amie.
-Et toi, comment te portes-tu ? Que me rapportes-tu comme nouvelles et aventures de tes voyages ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 28 Fév - 12:23

La gaité visiblement un peu forcée d'Aksel serra le coeur d'Elke mais, refusant de se laisser abattre, elle garda le sourire et serra la main du malade sous la sienne.

- J'ai un tas de nouvelles chansons et aussi des nouvelles des nôtres qui vivent loin, tu ne seras pas déçu...

Comme toujours, elle s'animait face à lui, mois intimidée à présent que leur intimité reprenait ses droits. Évidemment, c'était bien plus simple quand il n'y avait personne pour l'embarrasser.

- Par quoi veux-tu commencer ?

Elle lui désigna d'un geste son luth posé sur une table près de la porte puis serra à nouveau sa main avec un sourire plus malicieux.

- Sache que j'ai bien l'intention aussi de te demander des nouvelles de tous ceux qui restent à Jhaampe.

Le coeur battant, elle détaillait les traits du jeune homme. Elle le trouvait changé oui, affaibli certainement, mais ça n'enlevait rien à l'amitié profonde qu'elle lui portait. Il était exactement le même pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 28 Fév - 19:03

Elke semblait déjà plus à son aise et Aksel en fut heureux. Cela faisait des mois qu'ils ne s'étaient pas vus, mais ce n'était pas la première fois. Peut-être la dernière ? Il chassa ses pensées négatives en faisant inconsciemment un brusque mouvement de tête latéral et concentra son attention sur la barde qui était déjà parvenue à embrayer sur la musique. Tiens donc ! Un léger sourire amusé naquit sur ses lèvres pâles et à peine bleuies.

Un peu maladroit, il se laissait serrer la main sans bouger d'un pouce et continuait à dévisager son amie. Il lui semblait insensé qu'elle ne rencontre jamais de problèmes vu le nombre de voyages qu'elle effectuait en étant toujours seule, à sa connaissance du moins. Fluette et menue, le visage poupin, elle constituait une cible pourtant idéale.

-Sache que je compte bien entendre ta douce voix ! repartit-il du tac au tac. Mais dis-moi avant cela : tu n'as pas rencontré de problèmes sur la route ? Pas de brigands ni autre personnage mal avisé ?

Il n'imaginait trop facilement qu'on puisse user et abuser de la naïveté et de la pureté, qualités bien rares décidément, d'Elke.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 28 Fév - 19:45

Elke rit avec légèreté, prenant évidemment la question d'Aksel comme une plaisanterie. D'un naturel confiant et heureux, elle n'avait jamais songé qu'on puisse lui nuire d'une quelconque manière. Pourquoi des bandits s'en seraient-ils pris à elle ? Elle n'avait rien de valeur, rien qui vaille la peine d'être volé. À part peut-être sa nourriture, ses fourrures et son feu, toutes choses qu'elle partageait sans hésiter avec les rares voyageurs qu'elle croisait. Et puis elle était souvent reçue chez les habitants de la contrée, enfin au moins sept ou huit fois dans la saison.

- Oh non... Bien sûr que non. Aucun brigand digne de ce nom ne s'en prendrait à une musicienne itinérante, je n'ai rien à voler...

Elle serra encore sa main avec douceur, son sourire se faisant plus attendri.

- C'est gentil de t'inquiéter, mais vraiment, je t'assure que tu te fais des idées. Dans la nature, il ne peut rien m'arriver de mal...

Elle en était si persuadée. Plus encore quand elle se trouvait avec lui, allez savoir pourquoi. D'un mouvement fluide et souple, elle récupéra son luth et l'installa sur ses genoux en se calant avec un coussin au pied du lit du malade.

- Le temps que je finisse de l'accorder, je veux que tu me donnes des nouvelles...

Redevenue plus sérieuse, elle le dévisageait avec gravité. Jamais elle n'oserait lui demander directement comment avait évolué sa maladie ou ce qu'en pensaient les guérisseurs, mais elle était inquiète et ça se voyait. Dès qu'il l'aurait un peu rassurée, ils reprendraient le cours de leur conversation légère. Elle était là pour le distraire, pas pour le déprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 28 Fév - 20:32

La réaction amusée d'Elke n'avait rien pour le surprendre : la jeune femme était totalement inconsciente du Mal qui rongeait ce monde depuis toujours. Elle parvint par son attitude téméraire à le faire rire doucement, mais tout de même... Il n'y avait pas que la bourse qui attirait la convoitise d'un homme.

-Je sais bien qu'il faudrait être dénué de coeur pour oser songer à te faire du mal, mais certains le sont effectivement, la prévint-il toutefois.
Il hésita, puis...

-Tu n'aimerais pas avoir un bon chien comme compagnon de voyage ? Il pourrait dissuader les mal intentionnés et te tenir compagnie. Il y a justement un petit chiot blanc avec une jole truffe rose dans les écuries... Il t'irait bien !

Et tout à coup, cette idée qui lui était venue sans prévenir lui sembla primordiale et Aksel pria intérieurement qu'elle accepte le petit chien. Cette soudaine proposition lui sembla absurde et il se sentait un peu papa poule sur le coup, mais soit. L'idée lui plaisait.

Entre temps, la barde s'était déjà emparée de son arme musicale. Incorrigible. Et la voilà qui lui ordonnait de faire la gazette des mois passés. Aksel sourit malgré sa lassitude. Il n'avait pas grand chose à lui révéler malheureusement. On prenait soin de le tenir éloigné de la politique, trop accablante pour son état et on se contentait souvent de lui compter de petits faits anodins afin de le ménager au mieux.

-Hé bien... Je n'ai rien de bien intéressant à te révéler. Kaïran est égale à elle-même et Kristen de plus en plus mystérieuse et absente... J'ignore ce qu'elle fabrique. Les jours défilent, chacun semblable au précédant,...
Son regard s'attarda sur le paysage enneigé du dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 28 Fév - 23:21

- Oh !

Un large et heureux sourire aux lèvres, Elke imagina aussitôt ce nouveau compagnon qui l'accompagnerait dans ses pérégrinations et qui lui rappellerait chaque jour celui qui le lui avait offert.

- Mais... Tu ne préférerais pas le garder auprès de toi ? Il pourrait te distraire agréablement.

Mais à bien y réfléchir, Aksel serait sans doute mélancolique de ne pouvoir accompagner lui-même l'animal dehors en promenade. Oui, ce serait sans doute plus déprimant que bienfaisant pour lui.

- J'irai le voir, approuva-t-elle d'un hochement de tête. À ma prochaine visite, tu verras bien si je suis accompagnée ou non.

Plutôt que de s'étendre sur le sujet, elle acheva d'accorder son luth puis entonna sa première chanson, une ballade douce et calme relatant comment la Butte-aux-Cerfs se voyait de loin et servait de point de repère aux voyageurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Dim 1 Mar - 12:37

-Il y a toute une portée, peut-être en prendrais-je un aussi...

Mais le plus sage serait de prendre un vieux chien qui ne demanderait qu'à dormir devant un bon feu et finir ses jours confortablement. Pour sa plus grande joie, Elke semblait ravie de sa proposition ! Il avait hâte de les voir ensemble ; tous deux feraient un bon duo.

-Nous pourrons aller le voir ensemble, si tu veux. Ca me ferait du bien de me dégourdir un peu les jambes.

Par tous les moyens, Aksel tentait de quitter sa chambre mais il fallait toujours ruser pour éviter d'inquiéter ses soeurs. La mort ne l'effrayait plus tant ; il avait su peu à peu apprivoiser l'évidence. Mais se laisser mourir à petit feu dans une chambre, ça, c'était une idée qui l'horrifiait.

La jeune femme aux traits de petite fille acheva d'accorder son instrument et se mit à chanter. Aussitôt, le visage d'Aksel se décrispa quelque peu et son corps entier se détendit. Sa migraine constante ne l'en fit pas souffrir davantage, au contraire il l'oublia un instant. Enfoncé, dans ses oreillers, il se laissa aller. Autrefois, il avait aimé mêler sa voix à celle d'Elke mais à présent, il préférait savourer sans se fatiguer et sans risque de gâcher la mélodie.
Les descriptions qu'elles chantaient de la nature lui faisaient ardemment envie. Ce qu'il aurait donné pour se trouver sur la Butte-aux-Cerfs, chevauchant son coursier, en ce moment même !

-Ta voix s'embellit toujours plus, la complimenta-t-il, un vague sourire aux lèvres, lorsqu'elle eut achevé sa chanson. Me chanteras-tu tes propres aventures ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Dim 1 Mar - 19:09

- Si tu promets de ne pas trop en faire, alors oui, je serais très contente que tu m'accompagnes pour choisir.

Les yeux mi-clos, elle se concentra sur sa chanson, laissant courir ses doigts sur les cordes et voyant défiler dans sa tête les paysages qu'elle évoquait dans ses paroles. Lorsque résonna le dernier accord, elle garda le silence un moment, comme si elle peinait à reprendre pied dans la réalité. Le compliment d'Aksel la cueillit alors qu'elle revenait au présent.

- Merci, murmura-t-elle en s'empourprant jusqu'à la racine des cheveux.

Ses propres aventures ? En chanson ? L'idée était étrange et elle se mit à rire doucement en secouant la tête.

- Il ne m'arrive jamais rien, tu sais. Je me contente d'aller d'un point à un autre et d'y recueillir les nouvelles de ceux qui y vivent en échange de celles que j'ai apprises ailleurs.

Les yeux baissés sur son luth, elle s'était remise à caresser le bois lisse et brillant dans un geste machinal et familier.

- L'été prochain, il faudrait que j'essaye d'aller plus loin encore...

En fait, elle pensait aux Duchés. L'Oblat aurait-elle pris sa décision d'ici là ? Accorderait-elle aux siens le droit de partir en délégation de sa part dans les Duchés pour demander leur aide pour soigner Aksel ? Et surtout... Ce qu'elle craignait le plus : cela ne serait-il pas déjà trop tard ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Lun 2 Mar - 21:44

Telle une jeune adolescente en manque de confiance, Elke piqua un fard qui laissa son visage brûlant. Aksel feint de ne pas remarquer son état, ne désirant aucunement accentuer sa gêne. Mais il fallait qu'elle apprenne à accepter un compliment. Elle s'esclaffa même lorsqu'il la questionna sur la possibilité de chanter ses aventures.

-Ne sois pas si modeste, Elke, intervint-il d'une voix douce. Mais tes chansons décrivant les paysages qui s'offrent à tes yeux sont déjà, en quelque sorte, le récit de tes expériences.

Calme d'apparence, le malade luttait contre une terrible envie de tousser, mais son amie parlait et il se retint avec grande maîtrise. Ce n'est que lorsqu'il voulut lui répondre qu'il fut pris de violentes quintes auxquelles il ne put rien faire. Tâtonnant ses poches, il finit par sortir de l'une d'elle un large mouchoir en tissus fin d'une couleur rouge sang qu'il se h'âta de plaquer contre ses lèvres mais déjà une goutte de sang était venue corrompre la pureté du blanc de sa literie. D'un geste qu'il voulut nonchalant, il recouvrit bien vite la tache éclatante d'un morceau de son drap de lit et s'étant enfin repris, il fit semblant de rien.

-A peine me reviens-tu que tu parles déjà de tes prochains voyages ? la taquina-t-il avec un fin sourire qui détrompait ses paroles. Si tu comptes que je te laisse t'échapper, il me faudra mon quota de ballades et de promenades !

Le ton enjoué qu'il prenait dénotait quelque peu avec son récent accès de toux, mais il n'avait pas le coeur à rendre morose leurs retrouvailles.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Mar 3 Mar - 9:57

Habituée aux quintes de toux d'Aksel et à prétendre qu'elles n'existaient pas pour ne pas le mettre mal à l'aise ou le rendre triste, Elke s'apprêtait à laisser passer celle-là comme les autres. Elle remarqua immédiatement cependant qu'il y avait quelque chose de différent. Son état était beaucoup plus grave qu'auparavant et qu'elle ne s'y était attendu. Kirsten et Nielsen l'avaient prévenue pourtant, mais dans son monde de chansons, elle avait refusé de regarder la réalité en face. A présent, elle la prenait de plein fouet et son cœur tomba dans sa poitrine comme un pierre. Chranzuli leur vienne en aide !

Son expérience de la maladie d'Aksel lui permit de ne pas paniquer mais une réelle détresse se lisait dans ses yeux mauves. Elle délaissa son luth adoré et gagna la tête du lit pour s'asseoir aux côtés du jeune homme qu'elle entoura de l'un de ses bras avec une douceur infinie. C'était bien la première fois qu'elle se permettait une telle familiarité avec lui et elle espérait bien qu'il ne le prendrait pas mal. Il lui avait semblé voir du sang mais elle ne le voyait plus à présent et, dans le doute, n'osa pas demander à Aksel ce qu'il en était.

- Je ne partirai plus jamais si c'es pour te retrouver moins bien à mon retour, osa-t-elle murmurer en appuyant sa tête sur son épaule.

Là, contre lui comme si c'était elle la malade, elle se laissa aller à fermer les yeux quelques instants, chassant de son mieux sa peine et sa détresse.

- As-tu besoin de quelque chose ? De l'eau ? Une tisane ? Une autre chanson ? Fit-elle après un moment.

Relevant la tête pour lever les yeux vers lui, elle s'efforçait de sourire, de retrouver un peu de légèreté et de malice pour ne pas que la maladie s'immisce entre eux dans ces moments de paix qui n'appartenaient qu'à eux. Jusque là, ils avaient toujours réussi à passer des après-midi entiers hors du temps à bavarder et chanter, mais qu'en serait-il à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Mar 3 Mar - 18:38

Comme il s'y attendait, sa petite comédie nonchalante ne fonctionna guère et la jeune barde s'était empressée de venir se coller à lui, un de ses bras entourant ses épaules autrefois viriles. Elke semblait boulversée. Bien plus que lui-même. D'un coup, elle semblait avoir pris conscience de sa faiblesse, comme si elle s'était jusqu'alors voilé la face.

-Ne t'en fais pas tant, la sermonna-t-il doucement.

Touché mais un peu mal à l'aise, il se défit discrètement de l'étreinte d'Elke. C'est qu'il n'avait plus l'habitude d'être touché, même par une main amie, et il se sentait déjà étouffer à être enfermé ainsi entre quatre murs depuis le matin. Il avait toujours été un peu claustrophobe et son état n'arrangeait rien à la chose. Néanmoins, craignant de la blesser, il lui frôla la joue de sa paume froide et la dévisagea avec tendresse.

-Je n'ai besoin de rien, hormis ta présence et ton sourire. Mais tu n'as pas à rester ici plus que de raison. Vis ta vie, je sais que tu ne m'oublieras pas, quoiqu'il puisse arriver, tenta-t-il de la rassurer, le regard serein.

Bien que faible, Aksel se redressa au milieu de ses coussins et commença à s'agiter un peu, trouvant tout à coup insupportable d'être cloîtré au lit davantage.
-Et toi, désires-tu quelque chose à boire ? Je ne t'ai même rien proposé, quel mauvais ami je fais !

Il se leva lentement et avec les précautions normalement réservées à un âge avancé pour disparaître dans une autre pièce attenante à ses appartements. On entendit de nouvelles quintes de toux fort impressionnantes, et puis plus rien, mais il revint bien vite, ayant délaissé sa robe de nuit pour une tenue sombre plus élégante quoique toujours bien confortable (l'ancêtre du jogging !), un plateau couvert de petits gâteaux entre ses mains tremblantes. Il n'avait pas eu le coeur à les manger, étant seul mais à présent, ces petits mets venaient à point !

Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Mer 4 Mar - 9:56

Malgré toute la douceur d'Aksel quand il la repoussa gentiment, Elke se sentit mortifiée d'avoir été trop loin avec lui. Cette familiarité inhabituelle due à son angoisse avait fait naître un certain malaise entre eux et elle s'en voulait terriblement. Elle le laissa donc se lever et la quitter sans faire un geste pour l'aider. Inutile de l'humilier davantage. Elle ne bougea pas non plus en l'entendant s'agiter et tousser dans la pièce à côté. En le voyant si malade, elle avait un peu oublié qu'il était un homme fier. Cela lui ressemblait si peu de manquer à ce point de délicatesse qu'elle s'en voulait autant que si elle l'avait insulté. Quand il revint avec les petits gâteaux, elle était prête à l'accueillir avec son doux sourire habituel. Elle avait tiré les draps sur le lit et ramassé son luth qui les attendait sagement dans un fauteuil.

- Merci, répondit-elle simplement en prenant un biscuit.

Elle en grignota un bout mais renonça rapidement, l'appétit coupé par sa bourde monumentale.

- Je suis désolée d'être si maladroite, finit-elle par murmurer, la tête basse, incapable de se contenir plus longtemps.

Elle ne pouvait pas garder de telles choses sur le cœur. Et elle ne pouvait plus le regarder en face non plus.

- Veux-tu que je fasse revenir Nielsen ? Il sera sans doute de meilleure compagnie que moi.

C'était certainement la dernière chose qu'elle désirait mais le bien-être d'Aksel primait avant toute autre chose. Et si elle n'était pas capable de lui apporter gaieté, légèreté et oubli de son état, elle était une bien mauvaise amie et il méritait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Mer 4 Mar - 13:53

Quand il revint avec son plateau, Aksel s'installa avec une maladresse due à la fatigue et à la douleur. Assis sur le lit à côté d'Elke, ce n'est que lorsqu'elle le remercia qu'il remarqua son trouble. Il l'observa en biais, grignotant un biscuit distraitement et bien décidé à découvrir ce qui la perturbait tant. Il fut bien surpris lorsqu'elle prit la parole pour s'excuser ! Ses yeux lumineux s'agrandirent un instant, marquant ainsi son incompréhension.

-De quoi t'excuses-tu ? D'être la jeune femme la plus gentille et sensible qui soit ?

Il tendit une main vers le visage d'Elke afin de lui redresser délicatement le menton et de l'obliger à le regarder dans les yeux.

-Si je ne désirais pas ta compagnie, je te le ferais savoir clairement, mais ma douce amie m'a bien manqué durant ces derniers mois. Reste, s'il te plaît.

Tiens, elle avait donc croisé Nielsen dans le couloir, quelle étrange rencontre ç'avait dû être ! Les deux personnages étaient tous deux artistes, mais tellement opposés ! Néanmoins, Aksel les appréciait de manière égale, quoique pas de la même manière.
Elke était bien trop triste, tout à coup et il semblait que ce fut par sa faute et son indélicatesse.
Lâchant le visage de la barde, l'homme aux cheveux grissonnants eut un petit sourire :
-Tu as donc rencontré ce cher Niels ! Que penses-tu de lui ?

Voilà une bonne diversion à l'inquiétude infondée d'Elke !
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Ven 6 Mar - 8:24

Les lèvres tremblantes, Elke sentit une chaleur inconnue se déployer en elle alors que les doigts d'Aksel venaient effleurer son menton pour lui relever la tête. Ses pommettes rosirent mais un sourire hésitant se dessina bientôt sur ses lèvres, éclairant ses traits jusqu'à ses yeux qui avaient gardé toute leur douceur.

- Oh Aksel, tu m'as tellement manqué, toi aussi !

Saisissant sa main entre les siennes, elle en baisa le dessus avec une tendresse qu'elle n'aurait pas osée d'ordinaire. Bien vite d'ailleurs, elle relâcha son bras et se redressa pour lui faire face avec plus de dignité. Il avait droit à une amie correcte au lieu d'une serpillère geignarde. Mais c'était si difficile parfois quand elle était seule sous le regard de quelqu'un. D'Aksel en particulier. Il l'interrogea alors sur Nielsen, changeant habilement de sujet pour faire revenir un peu de légèreté entre eux. Voilà bien une chose dont elle-même était incapable.

- Il est... aimable, commença-t-elle, hésitante et peu certaine de ce qu'elle pensait réellement.

S'ils se côtoyaient depuis longtemps, les deux artistes s'étaient jusque là plus ou moins consciemment évités. Comme s'ils sentaient que l'entente entre eux serait délicate mais que pourtant, ils étaient tous deux les amis les plus proches d'Aksel - à l'exception de sa famille, naturellement.

- Je ne sais pas trop quoi te dire, nous avons rarement l'occasion de parler, lui et moi. Il est très préoccupé de ton état, en tout cas, et un musicien certainement doué.

Le regard fuyant, elle nouait et dénouait ses mains, signe de sa nervosité. Elle ne pouvait pas dire qu'il la mettait mal à l'aise par ses manières trop franches et qu'il se moquait un peu d'elle, sans méchanceté certainement, mais de manière à la faire trembler et rougir. Il était un ami fidèle et loyal pour Aksel, cela seul suffisait à lui assurer les faveurs de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Lun 9 Mar - 9:22

A son grand plaisir la petite barde semble retrouver sa joie et elle semblait même légèrement dépassée par l'afflux d'émotions positives. Spontanée, elle lui saisit la main pour la baiser ; geste qu'Aksel trouvait quelque peu curieux lorsqu'il était adressé à un homme de la part d'une femme. Mais s'il s'inquiétait que la jeune femme ne s'attache trop à lui, il était égoïstement ravi de l'avoir auprès de lui et d'être le sujet d'une si grande attention.

La réponse hésitante qu'elle lui offrit au propos de son impertinent ami lui tira un nouveau sourire.
-Aimable, c'est ainsi que tu le définirais ? répéta-t-il avec calme mais une lueur d'amusement brillait dans ses yeux. Il tenta un instant de les imaginer se courtiser et la conclusion qu'il en tira fut mitigée. De toute manière, il n'aurait pas son mot à dire dans cette histoire et c'était fort bien ainsi.

-C'est un bon ami, fidèle et très divertissant, renchérit le noble d'un ton gai. Il faut simplement pouvoir creuser un peu pour voir au-delà de son armure dans laquelle il a l'habitude de se caparaçonner.

Malgré une vision un peu trouble, Aksel se leva à nouveau avec l'agilité d'un vieillard prudent et entreprit de leur faire une tisane. L'eau étant mise constamment à chauffer au dessus de l'âtre, il lui suffisit de remplir deux coupes d'eau et de plantes mais la tâche lui sembla éreintante. Il réservait à Elke une mixture sucrée et fleurie tandis que lui se préparait son mélange de plantes médicinales mais atrocement amères.
A plusieurs reprises, il dut se cramponner à l'un ou l'autre meuble lorsque des vertiges le prenaient. Décidément, il n'était pas en état aujourd'hui et c'est avec amertume qu'il songea que leur visite aux écuries devrait être reportée malgré son envie de sortir.

-Demain, auras-tu du temps pour venir me voir et choisir ton chiot ? demanda-t-il, les yeux fermés et cramponné aussi discrètement que possible au dossier d'une chaise. Lui qui avait voulu la rassurer en lui démontrant qu'il n'était pas complètement infirme...
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Mer 11 Mar - 10:09

- Oh... Je ne sais pas... Sans doute...

Embarrassée à l'idée de froisser Aksel au sujet de son ami Nielsen, Elke n'osa rien dire de plus. Le peu qu'elle avait vu le jeune homme et lui avait parlé n'avait pas suffi pour qu'elle perce la carapace dont parlait Aksel. Elle n'était même pas certaine de vouloir le faire. Nielsen était si... froid. Et hautain. Mais elle ne voulait pas s'attarder sur ce sujet délicat et le chassa de sa tête d'un petit haussement d'épaules et d'un sourire tranquille.

Suivant des yeux les évolutions d'Aksel dans la pièce alors qu'il leur préparait des infusions, elle s'inquiéta vivement de son état, ne perdant rien de ses hésitations ou de ses vacillements. Elle s'abstint pourtant d'intervenir ou de l'aider. Elle l'avait déjà froissé un peu plus tôt et voulait éviter de réitérer l'expérience. Elle n'ignorait pas qu'il devait se sentir diminué et désirer prouver qu'il pouvait encore être autonome. Sa tisane en main, elle l'écouta, la tête légèrement penchée, et un grand sourire éclaira bientôt ses traits.

- Je n'ai pas d'autres projets que de venir te tenir compagnie aussi souvent que tu en exprimeras le désir, tu sais.

Elle trempa ses lèvres dans la boisson chaude et en savoura le parfum fleuri et délicat. Aksel semblait fatigué cependant. A trop vouloir lui prouver qu'il tenait debout, il s'était épuisé sans doute, aussi se hâta-t-elle de terminer sa tasse.

- Je ne veux pas te déranger plus longtemps, mais je reviendrai demain si ça te convient. Et nous irons ensemble aux écuries.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 14 Mar - 21:16

Toujours agrippé au dossier de bois de la chaise, Aksel porta son regard sur la jeune femme et sourit aux mots qu'elle prononça. Ainsi, il pouvait disposer d'elle à sa guise ? Voilà qui était pour le réjouir, mais si la jeune femme se forçait à demeurer temporairement sédentaire uniquement pour lui... Il aurait de quoi culpabiliser !

-J'en suis flatté, ma bonne amie.

Elke était plutôt du genre timide et avec peu d'amis ; il essayerait de la mêler davantage aux autres... Ca ne lui ferait pas de tort de s'ouvrir et d'avoir un entourage sur lequel compter. Tout à ses pensés, Aksel recouvrit une vision décente et, sa chope fumante en main, il entreprit de regagner son lit. Soulagé d'y être parvenu sans encombre, il poussa un léger soupir et s'assit contre la tête de lit.

-Tu ne me déranges jamais. Je m'excuse plutôt de déranger ta fraîche et vivace existance avec ma lassitude de vieillard prématuré, répondit-il un sourire narquois à lui-même destiné aux lèvres. Je vais boire mon infusion, mais lorsque je l'aurai finie, je sombrerai sans doute dans un sommeil lourd. C'est le prix pour être un peu plus fringuant et pouvoir parader avec toi au bras demain !

Il trempa les lèvres dans son breuvage et s'installa plus confortablement, passant sa couverture par dessus ses jambes.
-Avant de partir, voudrais-tu me chanter une dernière chanson pour aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   Sam 28 Mar - 17:14

C'était elle qui était flattée. Elle était toujours heureuse et honorée de tenir compagnie à Aksel. Le seul fait qu'il apprécie ses chansons et réclame parfois sa présence suffisait à illuminer sa vie et son humeur.

- Ne t'excuse pas, s'il te plaît. C'est mon plaisir de venir te voir et d'égayer tes journées si je le peux, murmura-t-elle avec un sourire contrit.

Elle était tellement peinée qu'il soit malade, tellement désolée que son état empire au lieu de s'améliorer. Mais elle ne voulait pas insister lourdement ou lui rappeler sa condition de manière déplaisante. Elle aimait le voir détendu et sourient. À sa demande, elle bondit pour reprendre son luth avec enthousiasme.

- Bien sûr !

Elle l'aida à tirer la couverture sur lui puis s'assit au bord du lit sans le déranger pour entonner un air doux et relaxant qui l'aiderait à s'endormir. Lorsque les derniers accords s'éteignirent dans le silence de la pièce, son prince dormait paisiblement et elle n'eut plus qu'à se retirer sans bruit pour le laisser prendre tout le repos dont il avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portes ouvertes [Automne 10]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Portes ouvertes [Automne 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» portes ouvertes de Carpiagne
» PERHAPS F X CANICHE/GRIFFON 9 ANS (59) ASSO VAGABOND & CO
» Journées Portes-Ouvertes du Cubzaguais
» Event N°2 • Journée portes ouvertes à l'université

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Jhaampe
-