AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Lun 23 Fév - 19:44

Réveillée en sursaut par le bruit, Shyrin mit pourtant un moment à se redresser et ouvrir vraiment les yeux. Elle était si fatiguée. Elle aurait voulu retrouver son propre lit et y dormir pendant des jours et des jours. Mais ce ne serait plus jamais possible.

- Je suis désolée, balbutia-t-elle à son tour sans trop savoir pourquoi elle s'excusait.

Sans doute de s'être endormie ainsi sous la tente du Roi. Il était si difficile d'admettre qu'on ne la traiterait plus jamais en princesse. Elle se remit debout et lissa maladroitement la tunique. Cette tenue n'était certes ni seyante ni très décente mais chez elle, il n'était guère courant de se montrer pudique. On prenait des bains en communs dans d'immenses bassins de pierre, on dansait avec des voiles, et les robes étaient aussi légères que le vent. Tout lui semblait tellement sombre et lourd depuis qu'elle avait atteint le campement des Duchés. Depuis qu'elle avait quitté le domaine de son père, en réalité, réalisa-t-elle.

Vainqueur avait parlé de manger et son estomac se tordit douloureusement pour lui rappeler qu'elle n'avait pas fait un repas correct depuis son départ de chez elle. Il avait tendu le doigt vers ce qui ressemblait fort à une petite table d'appoint, aussi est-ce dans cette direction qu'elle avança. Discrète, silencieuse, elle devait sembler plus terrifiée qu'une petite souris. Elle trouva la table ainsi que le bol et le pain mais n'osa pas s'assoir. Debout devant le meuble, elle porta l'écuelle à ses lèvres et y trempa le pain pour grignoter. C'était loin d'être aussi fin que ce qu'elle avait l'habitude de manger, c'était étrange et peu délicat, mais elle avait si faim qu'elle n'allait pas faire la fine bouche.

- Merci, annonça-t-elle soudain en se rendant compte qu'elle avait oublié le Roi.

Il ne disait plus rien mais farfouillait dans ses coffres apparemment. craignait-il qu'elle lui ait volé quelque chose ? Cette pensée la mortifia mais elle n'osa pas l'exprimer. Pas tout de suite. Elle lui avait déjà crié dessus et l'avait insulté copieusement. Elle n'était qu'une prisonnière après tout et, compte tenu de ce qu'on faisait à ses semblables chez les Fanel, elle devait déjà s'estimer heureuse d'être debout, propre et de manger.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mar 24 Fév - 12:34


Farfouillant dans ses affaires, il ne fit plus attention à la jeune fille à partir du moment où il lui avait indiqué la nourriture. Une nouvelle obsession grandissait en lui, celle de prendre une gorgée de cette eau de vie de Bord-des-Sables, là, maintenant, de suite. Le Roi avait l'impression que sans cela, il ne serait pas à même de réfléchir convenablement.
D'abord ce village et ces pillages, et à présent sa petite cousine...Les Chalcédiens ne méritaient que son mépris et au sens plus large, la mort. S'il le pouvait il les détruiraient tous eux et leurs villes.
Il se jura intérieurement de leur rendre la monnaie de leur pièce, oeil pour oeil, dent pour dent.
A présent qu'il possédait Shyrin entre ses mains, il ne lui restait plus qu'à raser un village complet pour que les deux armées soient quittes.

Ses doigts se posèrent sur le verre froid qu'il recherchait et tirèrent la bouteille du fond d'une malle. Vainqueur émit un soupir approbateur, presque soulagée de l'avoir enfin trouvée.
Sans se soucier de la petite Princesse, il déboucha sa prise et leva le coude pour s'enfiler une rasade avant de venir se poser lourdement sur son trône de bois, trône de pacotille.
Là, il reporta son attention sur sa captive qui le fixait sans mot dire.
Le regard du Roi fit le va et vient entre sa bouteille et la jeune fille.

- J'ai donné ordre que votre suite reçoive à manger, lâcha-t-il en appuyant sa tempe sur son poing tout en s'accoudant sur son siège.

Il bu une nouvelle gorgée puis reprit :

- Je vous proposerais bien de cette délicieuse liqueur d'abricot mais...vous me semblez bien jeune pour ce genre de breuvage. Qu'elle âge avez-vous?


Peu lui importait ce que la Princesse pouvait bien penser de lui. Il était le Roi des Duchés, il menait une Guerre et elle pouvait s'estimer heureuse qu'il ne lui ait pas infligé le sort que ses semblables avait infligé à Acuité.
Vainqueur était peut-être un guerrier peu enclin aux bonnes moeurs et à l'étiquette de la cours, mais il n'était pas un rustre pour autant. Et puis, quelque chose lui soufflait que Shyrin lui serait utile, à un moment ou un autre.
Les otages de valeurs l'étaient toujours. Il comprenait d'autant moins que les barbares Chalcédiens aient sacrifié sa petite cousine.
Fallait-il être stupide? A moins que...ignoraient-ils tout de l'identité de leur captive?
Il secoua lentement la tête. Rien ne servait de se poser ce genre de questions, il était bien trop tard à présent pour y réfléchir, le mal était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mar 24 Fév - 13:58

Concentrée sur ce qui lui avait été servi en guise de repas, Shyrin ne vit pas vraiment que Vainqueur l'observait. Tressaillant au son de sa voix, elle rosit quand il lui annonça qu'il avait fait donner à manger à Shane et Ava. En digne petite princesse égoïste, il ne lui était pas venu à l'idée de se renseigner sur ce point avant de se jeter sur sa propre ration. Elle avala sa bouchée et s'essuya les lèvres d'un revers de main d'un air navré, honteux même. Ce Roi qui avait assez de pitié pour ne pas la tuer ou la faire fouetter, pour la laisser se baigner et la nourrir en plus, ce roi devait fort la mépriser d'être si inconséquente et égocentrique. Et à raison.

- Merci, répéta-t-elle d'une petite voix craintive.

Elle n'osait plus vraiment manger à présent qu'il la détaillait ainsi. Pourtant, il faudrait bien qu'elle s'habitue à vivre sous le regard d'inconnus. Elle ne serait plus jamais une princesse adulée et choyée par sa cour de serviteurs et d'amis. La question de son âge vint alors. Elle hésita brièvement à mentir. Peut-être la trouvait-il trop jeune pour avoir assez de valeur, pour que sa parole ait un poids quelconque ? Mais non, au ton de sa voix, elle comprit qu'il était seulement curieux.

- J'ai eu seize ans au début du printemps, admit-elle donc sagement.

Plantée comme une racine inutile et peu décorative à côté de la table, elle réalisa qu'elle n'avait plus vraiment envie de manger. Malgré la faim qui lui tournait encore la tête, elle reposa son bol, ne gardant que le pain qu'elle se mit à tripoter nerveusement. Elle avait l'estomac noué par la peur, par l'angoisse de son avenir incertain, et par ce roi au comportement inattendu.

- Et vous ? Osa-t-elle néanmoins demander.

Des dizaines d'autres questions tournaient dans sa tête à présent qu'elle avait commencé à réfléchir : où serait-elle logée et dans quelles conditions, allait-elle devoir travailler, serait-elle moquée et méprisée, punie même, peut-être ? Oui, sans doute ne serait-elle plus considérée comme une princesse mais comme une sorte de domestique. Il faudrait bien qu'elle apprenne. Tant que ses secrets n'étaient pas révélés, elle ferait face. Elle l'avait promis à Acuité et elle se l'était promis à elle-même. Et même si Vainqueur n'envisageait pas encore la paix, elle arriverait peut-être à le convaincre, à force. Du moins s'il ne l'enfermait pas loin de lui et de toute possibilité de communication.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des visages
Je suis tous
avatar

Messages : 417
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mer 25 Fév - 8:27


Vainqueur se frotta les yeux entre son pouce et son index subitement abattu par cette journée. La joie de la victoire lui paraissait bien face désormais et dès demain, il devrait annoncer à ses troupes qu'un membre Loinvoyant avait péri. Il en profiterait alors pour galvaniser un peu plus les troupes et leur donner la rage de continuer encore cette Guerre, jusqu'à ce que Chalcèdes capitule. Demain, songea-t-il.

La Princesse n'avait pas bougé, toujours droite comme un "i" devant la petite table. Son port de tête était celui d'une noble indéniablement, tout comme la façon dont elle s'était exprimée, grondante quelques heures auparavant. Elle ne pouvait pas mentir, du moins, il ne pensait pas qu'elle puisse être si bonne actrice. Il fut tenté alors, de la sonder par l'Art mais repoussa cette idée, connaissant sa capacité à artiser comme un boeuf. Sensation déjà désagréable pour une personne avertie alors pour elle qui en ignorait tout...elle risquerait de se sentir véritablement secouée. Et vue son apparence souffreteuse....les derniers jours avaient dû être pénibles pour elle aussi. Il imagina les deux jeunes filles, complotant sur la guerre et sur la marche à suivre. Acuité était emportée, mais pas totalement stupide. Qu'avait-elle bien pu lui dire pour la convaincre de quitter son pays et de se rendre aux mains de l'ennemis?

L'air de rien, elle donnait une nouvelle carte en main aux Duchés. Avait-elle tout planifié? Il grogna à toutes ses questions qui resteraient sans réponse à jamais désormais lorsque la Chalcédienne répondit.
Seize ans. Une enfant en somme qui pourrait être déjà fiancée dans les Duchés et sur le point de se marier. Il ne devrait pas l'oublier quand viendrait le moment de négocier, elle pouvait avoir plus de poids qu'une simple gamine.
A sa grande surprise, elle lui retourna sa question et il ne put réprimer un léger sourire face à cette attitude relativement audacieuse.
Il la jaugea un moment puis, appuya à nouveau sa tempe sur son poing.

- Presque deux fois le votre.

Il soupira avant de reprendre :

- Ecoutez, Princesse. Très franchement, je ne sais pas trop quoi faire de vous dans l'immédiat. Vous êtes une prisonnière de guerre mais...selon vos dires, Acuité vous envoie en quelques sortes, qu'aviez-vous prévu toutes les deux? Pourquoi avoir quitté votre pays, votre foyer juste pour vous constituer captive, cela n'a pas de sens...je mettrais bien cette folie sur le compte de la jeunesse mais....je pense qu'il y a autre chose.

Ses yeux se fixèrent sur elle à nouveau et sans vraiment en avoir conscience, son esprit artisa la jeune femme, à la recherche de ce qu'elle pourrait lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mer 25 Fév - 10:01

Deux fois son âge ! Par Sâ, elle ne l'aurait pas cru. A écouter Acuité, elle avait cru que Vainqueur avait quelques années à peine de plus qu'elles. Mais elle n'aurait pas du être surprise. Le premier gamin venu ne pouvait être roi, même s'il était né prince. Enfin pas tout seul... Enfin elle le supposait. Qu'en savait-elle, après tout ? Elle reposait l'inutile morceau de pain sur la table quand vint le flot de questions de Vainqueur. Elle aurait du s'y attendre. Chacune d'elles était légitime, devait-elle reconnaître. Quoi de plus naturel qu'il cherche à savoir ce qu'elle faisait là, pourquoi, comment et avec quel objectif. Mais elle n'était pas habituée à ce qu'on mette sa parole en doute ou qu'on lui demande des explications sur son comportement. Les mains sagement jointes devant elle, elle se plia pourtant de bonne grâce à l'exercice.

- Nous avons... Nous ne...

Les mots ne venaient pas, quelque chose la troublait. Elle chercha et prit soudain conscience que quelque chose dérangeait sa mémoire et son esprit. Quelque chose... Ou plutôt quelqu'un. C'était sans aucun doute la sensation la plus étrange et la plus dérangeante qu'elle ait connue. Soudain terrifiée à l'idée qu'on découvre ainsi la vérité sur Acuité ou sur sa vue, elle bondit en arrière et se cogna méchamment à un coffre stupidement posé au milieu de son chemin.

- C'est vous ! Accusa-t-elle en pointant Vainqueur du doigt. Elle a dit que vous étiez très fort pour ça !

La tête entre ses mains, elle s'accroupit en lui tournant le dos, se recroquevillant sur elle-même dans une tentative aussi désespérée qu'inutile pour se protéger de son intrusion.

- Ne faites pas ça, gémit-elle, paniquée. Je vous dirai ce que vous voulez, mais laissez-moi tranquille...

Il allait tout voir et tout serait perdu alors. Brusquement, il lui parut tout aussi effrayant que Bhaal Fanel lui-même. Certes, son "fiancé" était plus porté sur les abus physiques, mais l'intrusion de Vainqueur lui parut tout aussi violente et dangereuse. Les hommes prenaient-ils donc tous plaisir à s'imposer aux femmes ? Comment pouvait-elle espérer se protéger s'ils avaient tous autant de pouvoir sur elle ? Pouvait-elle fuir encore plus loin ? Leur échapper à tous ? Affolée, elle tenta de ramper vers le pan de toile qui la séparait de l'extérieur avec l'espoir délirant de se mettre hors de portée du Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mer 25 Fév - 12:49

Vainqueur sursaute de surprise lorsque la Princesse se cogne contre sa malle. Étrangement, le choc qu'elle subit le ramène à la réalité instantanément et il rompt le contact d'Art. A moins que ce ne soit le reproche qu'elle lui jette au visage, le doigt brandit dans sa direction comme on pointe une abomination.
Les yeux écarquillés, le Roi subit la réaction de la jeune fille sans vraiment comprendre ce qu'il se passe.
Terrifiée, elle cherche à échapper à l'emprise de son esprit autant qu'à la vue de son tortionnaire.
Par Eda et El réunis...."Elle a dit que vous étiez très fort pour ça ! " Les paroles résonnent à ses tempes.
Très fort pour quoi? Pour Artiser comme un sauvage? Ou pour terrorriser les jeunes femmes? Les deux peut-être?

Il souhaiterait la rassurer, lui tendre la main mais la vérité c'est qu'il meurt d'envie de fouailler son cerveau, de tout saccager pour comprendre ce qui est arrivé à sa petite cousine, pour chercher à percer une quelconque tactique de ces pourritures de Chalcédiens et Shyrin est là, prisonnière offerte comme un cadeau qu'on meurt d'envie de déballer pour en connaître le contenu.

Un nouveau gémissement de la Princesse le rappela à sa situation désespérée alors qu'elle tente de ramper pour s'éloigner de lui. Est-il si horrible qu'elle le perçoit? Lui-même n'en est plus très sûr, cette Guerre est entrain de le changer. Non, pas de le changer, de faire ressortir le conquérant sans pitié qu'il héberge en son sein.

Il se lève, sans un bruit et s'avance vers elle, de toute sa hauteur la dominant seulement par sa taille et par la situation. Recroquevillée sur elle-même, elle semble totalement à sa merci.

- Pardon, lâche-t-il subitement en lui tendant la main. C'est une mauvaise habitude, je ne voulais pas vous effrayer. Je...je tâcherais de me contrôler à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mer 25 Fév - 14:31

Shyrin couina comme un mulot terrifié quand la voix de Vainqueur résonna juste au-dessus de sa tête. Elle lui jeta un coup d'oeil et réalisa qu'il la dominait de toute sa hauteur, de toute sa force. C'était insupportable. Et toute terrifiée qu'elle soit, elle ne pouvait envisager de le laisser faire. Elle n'était pas une esclave que diable ! Son père ne l'avait pas élevée pour baisser les yeux devant l'ennemi ! La pensée de son père et de ce qu'il allait subir de la part de Bhaal et des autres guerriers pour avoir une fille traîtresse manqua l'achever sur place mais elle se ressaisit. Elle avait tracé sa route, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Et le bien du plus grand nombre était en jeu, pas seulement celui de son père et le sien.

Curieusement, la proximité du Roi lui redonna le courage et la volonté qui lui avaient manqué en le sentant pénétrer son esprit. Sa panique s'était évanouie et, si elle restait fort méfiante, elle n'en avait pas moins retrouvé un peu de sa noblesse. Dédaignant la main tendue, elle se remit debout d'un mouvement aussi fluide et gracieux que le lui permettait son don de danseuse compte tenu des circonstances et de sa peur.

- C'est très grossier, lui reprocha-t-elle sans pitié. Et d'une goujaterie sans nom.

Et toc, dans tes dents le tyran qui se prend pour un chevalier, songea-t-elle avec un sourire intérieur. Il avait promis de ne plus recommencer. Aussi, si elle se fiait à sa parole, pouvait-elle se permettre un peu de son insolence coutumière.

- Je vous interdis de fouiller dans ma tête. Les femmes ont leurs secrets, et ce n'est pas pour rien qu'elles les gardent pour elles, conclut-elle sur ce sujet en croisant les bras sur sa poitrine dans une attitude de défi.

Elle se rappelait de ses questions à présent et un peu de son courage l'abandonna en réalisant qu'elle devait parler à nouveau d'Acuité. Sa nouvelle amie lui manquait cruellement en cet instant. Comme elle aurait voulu qu'elle soit là auprès d'elle, qu'elle lui tienne la main, qu'elles puissent expliquer ensemble leur plan à ce Roi-bourrin. Les yeux baissés pour rassembler ses idées, elle entreprit de lui répondre même si elle mourait d'envie de l'envoyer sur les roses par pur principe, par caprice et mauvais esprit.

- Nous avons beaucoup parlé, Acuité et moi. Elle ne m'avait pas dit qui elle était au début. Elle voulait vraiment faire quelque chose pour son pays.

Même si elle ne voulait pas y retourner, pensa la Princesse non sans une certaine amertume. Resserrant ses bras sur sa poitrine, elle soupira doucement avant de poursuivre sans lever les yeux vers le Roi mais sans chercher à reculer non plus. Elle ne lui montrerait pas sa peur.

- Elle avait compris que je ne... Que je...

Non, elle ne pouvait pas s'humilier en racontant comment elle était devenue idiote au point de se croire amoureuse de Bhaal Fanel, au point de se laisser embarquer dans un mariage terrifiant. Elle choisit de réorienter sa phrase à la place.

- Mon fiancé s'est révélé plus porté sur la guerre et les conquêtes que je ne l'aurais cru mais j'avais déjà donné ma parole et mon père son accord...

Voilà, elle allait passer pour une écervelée inconséquente et changeante, mais tant pis. Il pouvait bien la prendre pour une sombre idiote tant qu'il reconnaissait la valeur de son sang et œuvrait dans le sens qu'Acuité et elle avaient désiré.

- Nous avons donc mis au point ce plan qui nous permettait de réaliser nos ambitions à toutes les deux : elle voulait ramener la paix entre nos deux contrées, et moi je voulais échapper à un mariage malheureux.

Elle serait pour toujours l'imbécile qui avait stoppé une guerre par hasard en tentant d'échapper à un fiancé par assez porté sur les fleurs à son goût. Par Sâ... L'humiliation n'aurait pas de fin. Cela dit, à présent qu'elle était prisonnière, cela n'avait sans doute pas grande importance. Ce ne serait qu'une pierre de plus à l'édifice de ses ennemis.

- C'est pour ça que je suis venue, conclut-elle en relevant la tête cette fois. Si vous me gardez comme otage, mon père fera en sorte de maintenir les clans sous sa coupe pour éviter qu'ils n'attaquent à nouveau les Duchés.

Ne comprenait-il donc pas ?! C'était lui qui était supposé être un Roi, un stratège, un guerrier ! Elle n'était que l'idiote qui s'était rendue sans savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mer 25 Fév - 21:28

La jeune fille ne repoussa pas sa main, mais elle ne la saisit pas non plus. Avec autant de dignité qui lui était permis, après ses sombres jours, elle se redressa avec une certaine grâce, Vainqueur du bien se l'avouer.
Il ne se sentit pas pour autant vexé qu'elle eut ignoré sa main et vu la peur panique qu'elle affichait quelques minutes plus tôt, il ne s'attendait pas non plus à ce qu'elle se jette sur lui.
Toutefois, lorsqu'elle de goujat et de grossier personnage il ne put s'empêcher de rire dans sa barbe. La ténacité de la gamine était grande, il ne pouvait dire le contraire et sa verve....bref.
Il se retint de se moquer d'elle quant à son discours sur les femmes, qu'en savait-elle du haut de ses seize ans?
Elle faisait bien des manières pour une prisonnière, mais il ne pouvait véritablement le lui reprocher. L'Art était une intrusion dans l'esprit d'un autre et faute d'être discret...le Roi était puissant. Il ne trouva donc rien à redire face à l'interdiction qu'elle lui imposa mais maugréa intérieurement, à l'idée qu'il ne pourrait même pas le faire en douce.

Aussi lorsque le sujet revint sur les plans que les deux jeunes filles avaient élaboré, le Roi écouta aussi attentivement que possible, malgré sa fatigue et sa peine. Peut-être trouverait-il dans les mots de la Princesse quelques failles à exploiter pour que sa victoire soit totale.

" Elle voulait vraiment faire quelque chose pour son pays". Et elle était morte pour ses beaux idéaux. Quel gâchis vraiment. Lui avait-elle confiée qu'elle était également la victime d'un mariage arrangé qu'elle ne cautionnait pas?
Si au début la princesse parlait tête basse, elle finit par relever le visage vers le Roi lui dévoilant les conclusions qui s'imposaient suite à la mise en place de leur plan.

Vainqueur la jaugea un instant avant de croiser les bras sur sa poitrine. Un silence pesant s'imposa à eux. Il y avait quelques incohérences dans son discours, aussi le Roi fut brusquement tenté de la forcer par l'Art à dévoiler ses secrets mais se ravisa. Il avait promis.
Sa bouche se déforma en une moue dubitative avant qu'il ne se détourne pour se réapproprier sa bouteille d'eau de vie, abandonnée plus loin.

Il se laissa lourdement tomber sur son trône de bois, non parce qu'il souhaitait marquer leur différence mais parce que c'était bien le seul foutu siège dans cette tente à posséder dossier ET accoudoir. Il en avait bien besoin.

Il lui fit un signe de la main pour l'inviter à s'approcher. Qu'elle s'installe où bon lui semble, il n'avait pas de quoi lui offrir un luxe que lui même ne possédait pas sur le front.

- Si je vous garde comme otage et que je veux assurer la pérennité de cette paix, cela signifie que je devrais vous garder à vie, vous en êtes bien consciente? Je ne pourrais pas vous laisser retourner chez vous avec de belles promesses, pas après tout ce qui s'est passé.

Il lui laissa quelques instant afin de digérer ses paroles et repris, le regard très sûr de lui :

- Je ne comprends pas pourquoi Acuité à tenté de s'enfuir après que vous ayez élaboré ce plan.

Alors il lui tendit la bouteille d'eau de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Mer 25 Fév - 22:08

Alors que Vainqueur croisait les bras sur sa poitrine lui aussi, Shyrin continua à le défier du regard. Ou du moins à lui tenir tête car c'était à peu près tout ce qu'elle pouvait espérer face à lui. Elle se demanda brièvement si ses traits étaient virils comme ceux de son père ou gracieux comme ceux de Bhaal, quelle était la couleur de ses yeux, et si elle aurait un jour l'occasion de le découvrir par le biais de Shane ou de quelqu'un d'autre.

Mais bien vite il se détourna et regagna son siège. D'un geste vague de la main il l'invita à.. À quoi d'ailleurs ? À approcher sans doute. Elle fit quelques pas dans sa direction mais n'osa pas chercher de siège de crainte de se ridiculiser en se trompant. Ce qu'il lui dit alors lui fit perdre un peu de sa superbe. Elle pâlit légèrement mais ne décroisa pas les bras. Au contraire, elle carra les épaules et serra les dents le temps de trouver le courage de répondre.

- Je sais. Sachez également que même si je désirais un jour retourner chez mon père, cela me serait impossible. J'ignore comment vous avez l'habitude de traiter les traîtres chez vous, mais en Chalcèdes, ils ne sont pas très bien accueillis en général.

Doux euphémisme pour dire que la traitrise était punie de mort. En tant que princesse, elle échapperait peut-être à ce sort mais l'alternative serait sans doute bien peu enviable. Être esclave de ses pairs ou même emprisonnée en Chalcèdes serait pire que de faire face au bourreau.

- Je sais que je ne rentrerai jamais chez moi. D'ailleurs je n'ai plus de chez moi. J'ai fait ce choix en toute conscience, affirma-t-elle encore.

Elle venait de réaliser en fait, en prononçant les mots, à quel point c'était vrai. Et irréversible. Elle ne pourrait jamais revenir en arrière. même son père adoré ne pourrait pas la sauver si elle rentrait au domaine. Même les esclaves seraient en droit de cracher sur elle. Vainqueur lui porta alors le coup de grâce avec sa question subtile. Par Sâ, était-elle idiote !? Si Acuité était découverte à cause de sa sottise, elle ne se le pardonnerait jamais ! Vite, vite ! Un nouveau mensonge ! Une nouvelle pierre autour de son cou !

- Non, non, c'est pas ça, tenta-t-elle de se justifier en bredouillant comme une imbécile. Je me suis mal exprimée.

Elle secoua la tête, cherchant à gagner du temps, puis réalisa qu'il lui tendait quelque chose. Sa bouteille, sans doute. Elle pouvait sentir les vapeurs d'alcool jusque là où elle était.

- C'est quand nous nous sommes enfuies qu'elle a été tuée... Nous nous sommes séparées et elle a été rattrapée...

Pouvait-elle la faire passer pour une héroïne ? Après tout, elle les avait réellement sauvés avec son Art. Et cela éviterait surtout d'avouer qu'Acuité ne revenait pas dans les Duchés avec elle mais s'en éloignait au contraire. Pourvu qu'il la croie... Et qu'il cesse de l'interroger sur ce sujet trop douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Jeu 26 Fév - 8:33

Elle s'avança mais s'arrêta au milieu de la tente, hésitante. Étrange scène que voilà, d'un point de vu extérieur on aurait pu croire que le Roi était en plein jugement. Mais n'était-ce pas le cas quelque part? A travers toutes ses questions, il la jaugeait et chercher à percer le moindre de ses conspiration si tant est qu'elle en eut.
La Princesse se rendait-elle compte que sa vie ne serait plus jamais la même? Se rendait-elle compte qu'elle risquait véritablement sa vie?
Il avait parlé de la garder en otage mais...comme on traitait les traîtres en Chalcèdes, un avenir peu joyeux risquait fort de l'attendre dans les Duchés.
Glace demanderait sa tête en réparation de la perte de sa fille, et ça Vainqueur n'en douta pas une seule seconde. Pour l'instant, sur le front, elle était à l'abris, mais dès que sonnera le retour au pays, il faudra lui trouver une réelle utilité sinon il ne donnait pas cher de son existence.

Le problème était que dans l'immédiat, il n'en avait pas la moindre idée et si la Guerre continuait sur le même rythme qu'actuellement, il n'aurait même pas besoin de se servir d'elle contre son propre peuple.
Chaque bataille était une victoire écrasante. Comment pourrait-il alors justifier de ne pas avoir exécuté la jeune femme?
Il secoua lentement la tête. La fatigue courrait dans ses veines et cela le persuada que ses idées n'étaient pas suffisamment claires pour y réfléchir sérieusement.

- Je vois, lâcha-t-il platement à ses explications sur la mort d'Acuité.

Que pouvait-il ajouter de plus? Rien. On ne ranimait pas les morts avec des paroles. Avec rien du tout d'ailleurs.
Comme elle ne bougeait toujours pas, et qu'elle ne semblait pas vouloir de la bouteille qu'il lui tendait, il se demanda si elle souhaitait autre chose.

- Peut-être souhaitez vous regagner votre suite. Nous pourrons discuter à nouveau après une journée moins chargée peut-être. Votre tente sera placé sous bonne garde, aussi bien pour vous empêcher d'en sortir que des esprits échauffés d'y entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Jeu 26 Fév - 10:25

Quelque chose de lourd s'était abattu sur les épaules de Shyrin qui se sentit faiblir. L'atmosphère de la tente elle-même semblait plus pesante à mesure qu'elle débitait ses mensonges. Un goût amer dans la bouche, la princesse fit encore un pas en avant alors que Vainqueur lui expliquait comment elle serait à la fois gardée et protégée. Sans doute essayait-il de la congédier poliment, mais elle avait envie de cet alcool à présent.

Elle avançait lentement pour se laisser le temps de bien mesurer la distance qui la séparait de la bouteille et ne pas risquer de tenter de l'attraper à une demie-lieue de sa réelle place. Enfin elle parvint au pied du trône et tendit une main hésitante. Avant qu'elle se soit ridiculisée, toutefois, le Roi lui avait fourré la bouteille dans la main, sans doute agacé qu'elle mette tant de temps.

- Croyez-vous... Pensez-vous... Pourrait-on s'en prendre à moi ?

Inquiète, elle dévisageait Vainqueur de ses grands yeux innocents. Elle se doutait bien qu'elle ne serait pas accueillie à bras ouvertes, ne serait-ce que parce qu'elle était Chalcédienne, mais elle avait naïvement espéré que les choses se passeraient mieux que prévu. Portant la bouteille à ses lèvres, elle but une gorgée d'eau-de-vie qu'elle faillit recracher aussitôt. La brûlure la fit tousser et ses yeux s'emplirent de larmes alors que son teint virait au rose foncé. Par tous les démons de Chalcèdes ! Elle rendit aussitôt le flacon à Vainqueur et se détourna pour tousser à son aise. Quand sa quinte fut passée, elle sentit une chaleur bienfaisante se répandre dans son corps, effaçant un peu de son épuisement et de ses douleurs au profit d'une sorte de bien-être brumeux.

- Vainqueur... Murmura-t-elle, un peu perdue. Que va-t-il advenir de moi ?

Allait-elle devoir passer le reste de sa vie en prison ? Jusqu'à ce qu'un soir, un garde plus corrompu que les autres laisse entrer un assassin pour venger la mort d'Acuité et des autres. Ou jusqu'à ce que le Roi se lasse de la nourrir, jusqu'à ce qu'il n'ait plus besoin d'elle et décide de la faire exécuter ou pire, de la renvoyer en Chalcèdes. Sa vie n'avait qu'une valeur toute relative. Que se passerait-il si les Duchés écrasaient Chalcèdes ? Plus personne n'aurait besoin d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Ven 27 Fév - 8:09

La Princesse finit par s'avancer à pas lents, la main légèrement tendue. Vainqueur jugea qu'elle s'était enfin décider à boire et lui plaça la bouteille dans les mains.
Les craintes qu'elle énonça le firent sourire par leur naïveté. Comment la jeune femme avait-elle survécu jusqu'ici par Eda? Elle semblait tellement fragile et innocente.
Il faillit éclater de rire pourtant. S'en prendre à elle...bien sûr.

Lorsque ses soldats sauraient ce que le camp détenait, certains esprit plus échauffés peut-être voudront s'amuser ou se venger.
Combien de frères d'armes étaient tombés? Combien de vies au total?
Vainqueur devrait donner des directives claires et prévenir Brun qui ne semblait pas revenir de toutes façons...quelle mouche l'avait piqué?

Et la princesse le regardait, l'inquiétude se peignant sur son visage aux traits délicats. Elle porta la bouteille à ses lèvres, lui coupant par là même l'herbe sous le pied.
La force de la boisson la fit tousser et ses joues devinrent rouges.
Vainqueur resta interdit. Pourquoi en avoir pris si elle ne le supportait pas? Les yeux presque ronds, il l'observa se remettre tandis qu'elle lui flanqua la bouteille dans sa main.

La question qu'elle lui posa juste après lui fit prendre peu à peu conscience qu'elle n'était pas si stupide. Naïve mais pas stupide.
Il lissa sa chemise puis glissa une main dans ses cheveux toujours mouillés.

- Vous êtes captive au sein d'un campement de Guerre Shyrin, commença-t-il lentement. Je ne vais pas vous mentir...oui, on pourrait s'en prendre à vous. Vous êtes Princesse de Chalcèdes, un symbole et un otage. En rentrant dans les Duchés, le père d'Acuité demandera réparations, j'en suis persuadé.

Il marqua une pause, réfléchissant quelques instants.

- Vous a-t-elle promis quelque chose? A-t-elle donné sa parole concernant...je ne sais pas, une faveur?

Il pouvait respecter et surtout honorer ce que sa petite cousine lui avait promis, mais toute promesse possédait ses limites, tout comme son propre pouvoir.
L'issue de la guerre serait la guide de l'issue de la captivité de Shyrin, et dans l'immédiat, il ignorait comment il pourrait la protéger le cas échéant. Il ignorait même, pourquoi il commençait à en avoir envie.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Ven 27 Fév - 10:23

Un peu étourdie par la chaleur de l'alcool, Shyrin peinait à tenir encore debout alors qu'elle était si épuisée. De guerre lasse, elle finit par s'asseoir là où elle se trouvait, au pied du trône du Roi. De toute façon, vêtue comme elle l'était d'une tunique quatre fois trop grande, les cheveux mouillés et pieds nus, elle ne pouvait plus tellement jouer les princesses. Elle replia ses jambes contre elle et les entoura de ses bras tout en secouant doucement la tête avec un petit soupir. Elle avait fort bien compris quel enjeu elle représentait et surtout quel symbole ce serait pour les soldats de la malmener. C'était comme se peindre une cible sur le front. Acuité avait-elle promis des choses ? Non. La duchesse n'était pas aussi naïve qu'elle et savait fort bien que sa vie serait menacée jusqu'à la fin de ses jours.

- Elle a seulement dit que je serai mieux traitée chez vous que les prisonniers de guerre chez nous.

Posant sa tête sur ses genoux, elle laissa son regard déjà flou se perdre dans le vague. La soirée de ses fiançailles tournait et retournait dans sa tête, tout ce qui s'était dit avec Acuité. Tout ce qu'elles avaient échangé et s'étaient confié ensuite, les quelques jours qui avaient suivi avant qu'elles ne prennent la fuite. Durant ce court laps de temps, Acuité était devenue une véritable amie, plus proche même que toutes les amies qu'elle avait pu ou cru avoir au cours de sa jeune vie. Elle ferma les yeux quelques instants, s'efforçant de retenir les larmes qui lui piquaient les paupières, puis reprit, d'une voix plus basse encore.

- Je ne ferai pas la difficile...

Elle se souvint de son souhait idiot : "vivre sans barreaux aux fenêtres, garder Shane et Ava près d'elle et danser parfois". Elle ne méritait même pas ça et elle ne désirait même plus l'obtenir. Finalement, une cellule de prison serait sans doute un endroit approprié pour une menteuse comme elle. Shane et Ava avaient une chance de refaire leur vie plutôt que de rester assister à sa déchéance. Quant à danser... Elle n'en éprouvait plus le désir et était certaine que plus jamais elle n'en aurait envie. Tout ce qui lui avait un jour apporté du réconfort devait être banni, elle n'y avait plus droit, elle avait tout perdu.

- Le père d'Acuité réclamera-t-il ma mort ?

Son propre père eut agi exactement de même, réalisa-t-elle. Elle ne pouvait pas en vouloir au lointain duc, même si elle ne tenait pas en haute estime cet homme qui avait voulu forcer son amie à un mariage non désiré, cet homme qui préférait la savoir morte qu'avec un enfant né hors mariage. Refermant les yeux, elle laissa finalement les larmes s'échapper de ses paupières sans chercher à lutter, sans faire de bruit.

- Je ferai ce que vous me direz, j'irai où vous voudrez, je ne chercherai pas à m'échapper, vous avez ma parole. Acuité m'était devenue très chère, je lui ferai honneur...

Et s'il fallait en arriver à sa mort pour apaiser les esprits et arrêter enfin la guerre, comme cela leur tenait tant à cœur à Acuité et elle, et bien soit. Loin de chez elle, loin de ceux qu'elle aimait, sans espoir ni même la danse pour la soutenir, elle n'était plus très sûre de vouloir vivre longtemps.

- Elle a dit que vous étiez audacieux et téméraire, et que vous seriez un grand roi, un jour. Elle a dit aussi que vous étiez juste et fort, un bon guerrier... Elle a raconté comment vous aviez sauté de cheval pour achever un daim qu'elle avait blessé...

Relevant la tête, elle le fixa de ses grands yeux humides et quasi aveugles. Elle ne disait pas tout ça pour sauver sa vie mais plutôt comme une sorte de testament, pour que les pensées et les sentiments ne meurent pas avec elle. Shane et Ava sauraient s'en sortir sans elle, et même si sa sœur n'aimait pas Naolann, elle avait bon coeur et elle s'assurerait que l'écureuil ne manquait de rien.

- Je vous dis ça pour que vous le sachiez, parce qu'elle aurait voulu que je vous le dise. Elle vous estimait vraiment beaucoup. Quand nous avons convenu que je me constituerais otage, elle m'a dit tout de suite que vous m'écouteriez et que vous sauriez prendre la bonne décision...
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Sam 28 Fév - 9:19

La jeune fille finit par s’asseoir là où elle se tenait quelques minutes plus tôt, c'est à dire...aux pieds de son trône de bois. Vainqueur leva un sourcil, ce comportement était plutôt incongru, venant d'un otage comme d'une jeune femme.
Le Roi avait la vague sensation d'avoir un animal de compagnie qui lui couvait les pieds. C'était déstabilisant et presque déplacé. Non carrément déplacé en fait. Elle était prisonnière de Guerre pas esclave. Seul son peuple était capable de telles horreurs. Il était sur le point de lui demander de se relever et de prendre une chaise, un coussin peu importe.
Mais il balaya la tente d'un regard et se rendit compte qu'il avait emporté le stricte minimum.

- Au moins vous ne serez pas fouettée, ni battue...dit-il tout bas plus pour lui-même que pour répondre à la jeune femme. Il se souvenait encore du rapport de Vaillant, indiquant les sévices qu'Acuité avaient connu.

Shyrin avait l'air pitoyable et terriblement triste. Le Roi s'attendait à ce qu'elle pleure et qu'elle importe un bon traitement, mais à contrario, la jeune femme persistait à se punir pour une raison qu'il ignorait. Glace demanderait-il se mort? Il ne pouvait en être sûr, mais c'était une possibilité à ne pas mettre de côté.
Soutenu par d'autres Ducs, oui, Glace pouvait le réclamer et pourrait même l'obtenir. Même s'il était de notoriété générale que Vainqueur prenait les décisions sans se soucier des conséquences, il ne pourrait lui-même passer au delà de tant de voix. D'autant plus que Glace possédait les rênes du pouvoir durant son absence.

Shyrin continua son monologue de sa voix fébrile, elle lui parla de ce qu'Acuité lui avait dit et le Roi eut un petit pincement au coeur à l'évocation des souvenirs de la chasse durant laquelle sa petite cousine l'avait réprimandé devant ses propres hommes. Un sourire en coin s'étira sur ses lèvres. Quel caractère!

Étrangement, savoir qu'elle le considérait en si haute estime lui mit un peu de baume au coeur. Se sentir soutenu par les siens? N'était-ce pas un magnifique sentiment?
Vainqueur se gratta le barbe lorsque la Princesse acheva son discours. Essayait-elle de le rallier à sa cause? De l'amadouer? Non, elle paraissait bien trop abattue pour ça, triste aussi. Ne pleurait-elle pas tout à l'heure lorsqu'elle avait relevé son visage vers le sien alors qu'il la dominait de totue sa stature?
Le sujet était sensible. Si elle n'était pas si jeune alors..peut-être n'aurait-il pas la désagréable sensation d'être un bourreau d'enfant.

Il s’éclaircit la gorge avant de reprendre :

- Le Duc peut demander votre tête en effet, mais pour l'instant, vous m'êtes un otage trop précieux pour qu'elle tombe.

C'était la vérité et le Roi n'était pas du genre à mentir ou à faire des beaux discours pour rassurer les prisonniers. Soyons honnêtes, si elle n'avait été Princesse, elle serait déjà probablement morte à l'heure qu'il était.

- Acuité avait une sacré forme de caractère...c'est un trait caractéristique familial. Vous la connaissiez alors je vous laisse imaginer le comportement de celui qui lui tout appris et qui l'a éduqué. Je ne vais pas vous faire de beaux discours Shyrin, j'en suis bien incapable, mais sachez que j'agirais en fonction de ce qui me semble le plus approprié pour vous. Mais pour l'instant, je vous en prie...cessez de me parler de ma petite cousine.

Il se frotta les yeux entre le pouce et l'index, chassant ainsi les prémices d'une peine qu'il ne permettrait pas. Il y avait désormais plus important, il fallait réfléchir aux possibilités. Acuité décédée, lui sur le front. Qu'adviendrait-il s'il ne rentrait pas non plus?
La réponse s'imposa d'elle-même: Glace sur le trône jusqu'à ce que sa nouvelle fille lui succède et si elle était plus malléable qu'Acuité...et bien, il y avait peut-être du soucis à se faire?

- Je n'ai que peu de confort à vous offrir ici, ajouta-t-il le sourire triste avant de boire une nouvelle gorgée d'eau de vie. Mais vous pouvez me demander ce que vous voulez, si je le peux vous l'obtiendrez.

Par Eda, avait-il déjà été aussi diplomate?
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Sam 28 Fév - 10:36

Au murmure de Vainqueur, Shyrin comprit qu'il était au courant qu'Acuité avait été fouettée par Bhaal. Cette pensée amena un léger frisson le long de son échine. À l'heure qu'il était, son fiancé devait être fou de rage. Sâ savait le sort qu'il lui réserverait s'il lui remettait la main dessus. Recroquevillée sur elle-même, elle se rendait bien compte que son attitude manquait de la dignité la plus élémentaire mais elle était si fatiguée. Et si triste aussi. L'espoir s'était flétri dans son coeur comme une fleur trop exposée. "J'agirai en fonction de ce qui me semble le plus approprié pour vous" avait dit le Roi. Elle comprenait, c'était juste. Il ne pouvait lui promettre ni la vie ni le confort tant qu'il ne savait pas comment réagiraient les autres à sa présence parmi eux. Même le plus puissant des rois ne pouvait diriger son pays sans s'appuyer sur le soutien et l'approbation des siens.

Elle comprit également que parler d'Acuité lui faisait de la peine et se mordit la lèvre en songeant à sa maladresse. Il lui était si difficile de ne pas penser à la jeune femme en permanence. Elle avait tellement envie de dire la vérité ! Mais elle avait donné sa parole. Son seul espoir était qu'un jour tout s'arrange d'une manière ou d'une autre. Mais, réalisa-t-elle, même si Acuité revenait rassurer les siens, son mensonge ne serait pas oublié pour autant. Tous la détesteraient encore plus que quand elle n'était que le messager de la mauvaise nouvelles. Par Sâ, c'était inextricable ! Elle était sans aucune doute dans le pire guêpier dans lequel elle s'était jamais fourrée de son plein gré.

À sa voix, elle comprit encore que Vainqueur était vraiment triste et las. Curieusement, cela lui donna assez de courage pour se reprendre un peu. Dénouant ses bras, elle se redressa et repoussa ses cheveux de son visage. Ses jambes repliées sur le côté à présent, elle resta néanmoins assise le temps de trouver la force de se lever. C'est donc toujours d'en dessous qu'elle leva les yeux vers son tout nouveau suzerain et geôlier, se demandant plus que jamais s'il était agréable à regarder.

- Mes es... Ma suite, se corrigea-t-elle, reprenant le terme qu'il avait lui-même employé. Je voudrais seulement être sûre qu'ils seront bien traités et auront une chance de vivre libres...

Malgré sa terreur à l'idée de vivre sans les yeux de Shane et les conseils d'Ava, elle devait tenter de les mettre à l'abri. N'était-ce pas là son devoir en tant que maîtresse ? Même si elle avait terriblement besoin d'eux, ils se trouvaient à présent dans une contrée où leur statut avait changé. Si elle désirait ménager la susceptibilité de ses juges, elle devait sans aucun doute tenter d'adopter leurs coutumes, faire le moins de vagues possibles. Quant à elle... Elle était si déprimée et se flagellait tellement pour ses mensonges qu'elle ne voulait rien d'autre que le minimum en attendant de savoir si elle serait jugée et exécutée. Un peu de ses forces revenu, elle se remit debout péniblement et serra ses mains devant elle. À présent qu'elle s'était autorisé un peu de détente, tout son corps était plus douloureux encore qu'avant et hurlait pour enfin obtenir suffisamment de repos pour se remettre.

- Je voudrais seulement pouvoir dormir si vous le permettez, demanda-t-elle donc avec une humilité qu'elle n'avait encore jamais montrée ni ressentie de toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Dim 1 Mar - 10:26

La Princesse leva son visage vers lui, le Roi. Installée comme elle l'était à ses pieds, elle paraissait si vulnérable et perdue que Vainqueur se sentait mal à l'aise de devoir soutenir son regard triste et chagriné. On aurait dit un petit animal entièrement soumis à la moindre volonté de son maître. c'était à la fois effrayant et déconcertant.

Cependant, elle finit néanmoins par se redresser sensiblement, malgré sa fatigue apparente, comme pris d'un nouveau courage soudain. Ainsi, elle s'inquiétait pour sa suite.C'était une attitude plutôt noble songea-t-il, la plupart du temps les domestiques n'étaient pas au cœur des négociations. Tout à ses réflexions, Vainqueur ne se rendit pas compte qu'elle était entrain de se remettre debout. C'est seulement lorsqu'elle lui parla de dormir qu'il revint à lui. Il l'a vit vaciller et se releva à son tour de son siège, presque tenté de la rattraper par le bras. Presque, il n'en fit rien.

La bienséance le lui aurait surement soufflé, mais la bienséance n'avait rien à faire dans cette guerre. Elle était prisonnière et il estima se montrer suffisamment magnanime.
Aussi, il l'accompagna jusqu'à l'entrée de la tente, la main placé derrière elle, frôlant son dos.

- Votre suite n'a pas d'inquiétude à avoir, même si...(il se râcla la gorge), bref ne vous inquiétez pas pour eux.

Il ouvrit le pan de la tente et héla un soldat en poste.

- Alvik va vous raccompagner, déclara-t-il à Shyrin, puis il se tourna vers l'homme. Soldat, ramenez la prisonnière à ses quartiers je vous prie.

Il la regarda une dernière fois sans oser lui souhaiter une bonne nuit, ce n'était pas vraiment approprié, d'autant plus qu'il savait que la sienne serait plus que médiocre.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Dim 1 Mar - 11:21

Un peu perde et trop fatiguée pour lutter ou se poser des questions, Shyrin se laissa guider sans la moindre résistance et sans un mot. Saisissait-elle réellement l'ampleur de ce qui était en train de se passer ? Peut-être, ou peut-être pas. Difficile à dire. Elle eut une brève pensée pour sa tenue indécente : une chemise du Roi, les cheveux défaits et humides, pieds nus, mais repoussa l'analyse à plus tard. Elle réfléchirait demain aux conséquences. Les gens penseraient sans doute qu'elle s'était donnée à Vainqueur, peut-être pour sauver sa vie et celle de ses esclaves. Qu'importait, après tout ? Elle était déjà honteuse, humiliée, vile et perdue. Ça pouvait difficilement être pire.

De retour sous la tente où attendaient Ava et Shane, elle parut plus perdue encore. En quelques mots elle leur expliqua que tout allait bien pour le moment puis se coucha sur une paillasse dure et inconfortable, refusant de s'étendre davantage sur quelque sujet que ce soit. À peine allongée, elle sombra dans un sommeil lourd, peuplé de cris et de cauchemars étranges qui la faisaient gémir et transpirer. Les bras de Shane refermés autour d'elle et Ava dormant sur son autre flanc, elle parvint finalement à se reposer un peu mais resta agitée et nerveuse. Le mensonge ne lui seyait guère, semblait-il.

A son réveil, le jour était levé mais le monde lui parut aussi plus sombre et plus froid. Calée entre les deux corps tièdes de ses esclaves, elle s'efforça de refermer les yeux, de se rendormir, mais ce fut peine perdue. Elle finit par renoncer et se leva pour observer l'extérieur, le campement, à travers un interstice de l'ouverture de la tente. Vainqueur lui avait fait peur en soulignant que ses hommes pouvaient songer à se venger sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Shane
Chalcèdes
Artiseuse en formation
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: demi-soeur de la princesse Shyrin
Âge: 16 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Sam 7 Mar - 19:15

Shane ne tenait pas en place. Malgré son pied bot et son épuisement, elle allait et venait dans la tente. Shyrin mettait trop longtemps à revenir ! Que faisait-elle ? Que lui faisait-ils ? Quelque chose n'allait pas ! Peut-être qu'elle avait trop énervé l'homme qui était venu leur parler, peut-être que le roi aussi doutait de son identité. Ou pire, peut-être qu'il la croyait mais la retenait comme une ennemie. Car c'étaient ce qu'ils étaient, non ? Les ennemis des gens qui les retenaient ici ! Des gens auxquels ils s'étaient livrés !

Le plan d'Acuité lui paraissait plus fou que jamais. Elle aurait dû se douter qu'ayant si peu de discernement pour elle-même, la jeune fille des Duchés ne serait pas plus sagace pour les conseiller. Shane se rongea les ongles. Elle aurait dû dissuader Shyrin de se lancer dans une aventure aussi insensée ! Pourquoi ne l'avait-elle pas fait ? Certes il y avait Bhaal, et Ava semblait confiant, mais... Ava était toujours confiant. Elle lui jeta un coup d’œil angoissé et constata qu'il s'était endormi.

A bout de nerfs, elle s'installa sur le sol, elle aussi, et se mit à pleurer. Elle ne se laissait jamais aller à ce genre d'extrémités en présence de Shyrin, qu'elle tentait plutôt de rassurer. Mais Shyrin n'était pas là et Sâ savait ce qu'il était advenu d'elle, ce qu'il allait advenir d'eux !
Intrigué, Naolann fourra son museau dans son oreille et elle le repoussa. Stupide écureuil ! L'animal sauta de son épaule et courut se réfugier derrière le corps endormi d'Ava. C'était bien le dernier de ses soucis.

Enfin, après une attente qui lui parut interminable, Shyrin réapparut, escortée par un soldat. Elle avait l'air déconfit et portait une tunique qui ne lui appartenait pas. Shane présagea le pire. La princesse affirma que tout allait bien, mais ça ne voulait rien dire : elle mentait si bien pour préserver sa fierté, et ce silence ne lui ressemblait pas. Shane n’insista pas, l'entoura seulement de ses bras pour lui apporter tout le réconfort possible. Shyrin dormit mal, elle-même dormit à peine.

Quand elle se réveilla en sursaut, son corps n'était plus là. Shane n'avait pas l'habitude de s'éveiller après sa maîtresse ; elle s'empressa de se mettre debout et s'approcha de sa sœur, posant une main légère sur son épaule. Dans le silence de la tente, à peine troublé par la vie du camp et la respiration régulière d'Ava, Shyrin tressaillit.
- C'est moi, chuchota Shane bêtement. Puis, n'y tenant plus :
- Ça va ? Comment ça s'est passé ? Il ne t'as pas fait de mal, dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Sam 7 Mar - 22:40

Le regard vide et perdu, Shyrin dévisagea quelques instants sa soeur qui venait de la sortir de sa rêverie, puis elle reporta son attention sur le camp qui ne cessait jamais de s'agiter au dehors.

- Il ne m'a pas fait mal, non.

Elle marqua une longue pause sans paraître se rendre compte à quel point Shane était impatiente d'entendre les nouvelles. Elle se sentait si lasse aujourd'hui, si mélancolique. Elle ne cessait de penser à Acuité et à Vainqueur. Au maître d'armes aussi. il ignorerait pour toujours qu'il avait un enfant dans les Montagnes et ce serait à cause d'elle. Son simple mensonge bouleversait la vie de tant de gens...

- Le Roi Vainqueur est aimable et conscient de l'opportunité que représente ma venue ici. Il n'a pas l'intention de faire cesser la guerre, cependant et je crains bien de vous avoir entrainés dans une vie de misère pour rien.

Relâchant un gros soupir, elle baissa la tête et enfouit son visage entre ses mains.

- Il assure qu'il nous protégera et qu'il fera au mieux mais nous ne sommes pas vraiment en sécurité. Avez-vous bien eu à manger hier soir ? Il m'a dit qu'il avait donné des ordres en ce sens...

Elle devait avoir l'air d'une fille perdue ainsi vêtue de la tunique de Vainqueur et après s'être manifestement baignée la veille. Shane croyait-elle qu'elle s'était offerte au roi ? Par Sâ, que lui restait-il encore qui ne soit lassitude ou désespoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Shane
Chalcèdes
Artiseuse en formation
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: demi-soeur de la princesse Shyrin
Âge: 16 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Dim 8 Mar - 18:29

Shane retint un soupir de soulagement, puis attendit avec anxiété des paroles qui ne la rassurèrent pas. Vainqueur n'allait pas mettre un terme aux hostilités. Ils s'étaient rendus pour rien.
Son cœur se serra, mais quand elle vit Shyrin enfouir son visage dans ses mains, un sursaut de courage la traversa. Elle devait être forte pour deux. Maternelle, elle caressa les cheveux de sa sœur qui, bien que propres, n'avaient jamais eu aussi peu d'éclat.

- Oui. Un soldat est venu. Il n'avait pas l'air hostile... Je suis sûre que tout se passera bien, répondit-elle d'une voix douce.
Elle essaya de s'en persuader elle-même. Après tout, le premier homme leur avait dit qu'il ne leur serait pas fait de mal, et le Roi s'était montré "aimable". Si on avait dû les brutaliser, cela aurait déjà été fait.
- Ava l'a vu, mentit-elle avec un sourire.

- Tu t'es lavée ? reprit-elle innocemment, profitant à nouveau du sommeil d'Ava.
Elle lui faisait parfaitement confiance, mais il y avait des conversations qu'un homme ne devait pas entendre. Car elle ne s'expliquait pas comment Shyrin avait pu se laver dans la tente de Vainqueur, et se retrouver ainsi couverte d'un vêtement à lui. D'ailleurs, il aurait pu trouver mieux. La chemise n'était pas digne d'une princesse, captive ou non !

- Tu veux ma robe de rechange ? proposa-t-elle timidement.
Elle craignait que sa maîtresse s'en sente insultée ; mais ce serait certainement mieux que de rester ainsi attifée !
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Dim 8 Mar - 19:04

Ah... Ava l'avait vu... Tout se passerait sans doute bien, alors. Mais en cet instant, Shyrin peinait à voir comment c'était possible. La main de Shane dans ses cheveux ne lui apporta pas l'apaisement habituel. Même la présence de sa soeur n'était pas aussi réconfortante que d'ordinaire.

- Oui. Le Roi m'a fait profiter de son bain, répondit-elle d'une voix lasse à l'interrogation de la jeune fille.

Relevant la tête, elle laissa son regard se perdre dans le vague. Elle était si épuisée, si... Si... Elle ne trouvait pas le mot juste en réalité. Mais elle était mal. Au point qu'elle ne s'était pas rendue compte de la confusion qu'aurait pu faire naître ses paroles au sujet du bain. Elle refusa sa robe d'un petit geste vague, cependant.

- Non. Je remettrai la robe de voyage. La jolie n'a pas résisté.

Et puis finalement, n'était-elle pas mieux dans cette tunique si peu seyante ? Elle méritait bien cette humiliation, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Shane
Chalcèdes
Artiseuse en formation
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: demi-soeur de la princesse Shyrin
Âge: 16 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   Sam 14 Mar - 20:10

De surprise, Shane ouvrit la bouche mais ne dit rien. Le Roi lui avait fait partager son bain ? Comment ça, le Roi lui avait fait partager son bain ?

Elle avait plein de questions et plus d'inquiétudes encore, mais se retint. Shyrin n'avait pas l'air disposée à parler. La petite esclave savait bien qu'on ne pouvait rien en tirer, quand elle était dans cet état là... ce qui était rare. La princesse n'avait pas l'habitude de se retrouver dans cet état hébétude ou de mélancolie. Plutôt de contrariété, plus facile à balayer. Mais Shane sentait bien que les choses avaient changé...

Elle passa la matinée à essayer de divertir Shyrin, faisant recours à Naolann, sollicitant Ava qui ne fut pas d'un grand secours, si ce n'est pour recommander la patience. Patienter, c'est tout ce qu'elles pouvaient faire ici !

Lasse elle aussi, Shane finit par abandonner et s'assit dans un coin. Elle se demandait s'ils auraient bientôt de la visite...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit est sombre et pleine de terreur [Fin juillet 10 - Brun et Vainqueur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [EVENT été 2016- PARTIE 2] La nuit est sombre et pleine de terreur.
» Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬
» Pour une lampée de sang... (rp mission) [Terminé]
» Une fois de plus, la nuit est sombre et dérangée [feat kaïgaan]
» La nuit est Sombre... [PV Tomas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Province des Etats Chalcèdes
-