AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Dim 18 Jan - 18:07

C'était un dimanche maussade sur le marché de Bourg-de-Castelcerf. Un dimanche maussade qui lui rappelait un autre dimanche maussade, qui dans sa mémoire était devenu ensoleillé, parce qu'elle avait déjeuné avec Taebryn, qu'il s'étaient embrassés et avaient commencé à se voir pour de vrai. Comme un homme et une femme libres.
Ou presque ! Car on voyait bien ce que tout ça avait donné ! Ou plutôt on commençait à le voir. Le ventre légèrement bombée sous sa robe. Elle se retrouvait enceinte et sans père, à nouveau. Mais cette fois, sans famille, bientôt sans toit et avec la certitude qu'elle était incapable d'élever un enfant.

Peut-être que ce dimanche de mai n'était pas maussade après tout. Peut-être qu'elle évoluait seulement dans les brumes de son désespoir. Elle était comme anesthésiée. Elle n'aurait même pas besoin de son ventre pour se faire virer. Elle n'avait plus aucune énergie au lit, sans parler du client sur lequel elle avait vomi. Elle avait les yeux rouges et les traits tirés. Focalisée sur la catastrophe qui l'attendait, elle était aveugle au monde extérieur.
Aveugle, mais pas complètement sourde. C'était quoi ce ramdam ? On criait. Une échauffourée ? Plus par réflexe que réel intérêt, l'Outrîlienne s'approcha. Elle fut surprise de découvrir Lawena, la fille aux couleurs qu'elle avait jadis rencontrée, aux prises avec deux hommes qui l'insultaient. La traitaient de putain Chalcédienne.

Sentant grandir en elle un élan de révolte et de solidarité, Iris se jeta dans la mêlée. Sans songer qu'elle avait désormais un petit à protéger...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Dim 25 Jan - 21:25

Pour Lawena, ça n’était qu'une journée comme une autre. Elle faisait quelques emplettes de routine au marché du bourg, et son panier commençait à peser à son bras lorsqu'elle s’arrêta devant un étal où des pommes bien rouges semblaient lui faire de l’œil. Elle n'avait pas remarqué la matrone qui se dirigeait exactement dans la même direction, le regard hostile. Lorsqu'elle tendit la main vers un fruit, la femme vint se coller sous son nez.
« C'est à moi. »
Elle haussa les sourcils, étonnée devant le ton comme le contenu, et s’efforça de rester diplomate, gardant son air certaine que tout pouvait s'arranger.
« J'vais pas tout prend', 'savez, ma brave dame. Y'en a assez pour qu'on partage, 'croyez pas ? »
La colère de l'autre ne semblait attendre qu'une occasion pour enfler, et elle prit le marchand à parti de ce qui devait lui sembler sa plus pure légitimité :
« Vous allez quand même pas lui vendre à elle plutôt qu'à moi, hein ? Je partage rien du tout avec ceux-là, moi, non, plutôt crever ! Et personne devrait rien accepter de leur vendre, moi je dis. »

Ponctuant sa tirade d'un crachat en direction de l’étrangère, elle éleva la voix pour appeler son époux en un hurlement digne d'un corbeau en parade nuptiale. L'homme apparut en un instant à ses côtés, et à son regard, Lawena vit qu'il partageait les convictions de sa grognasse. Pour une carrure largement plus impressionnante, cependant. Son instinct de survie lui disait de fuir au plus vite, et tant pis pour ce qu'il lui manquait encore.
« Bah, mangez don' tout si c'est c'qui vous chante, après tout... Et j’espère ben qu'vous vous étouff'rez avec ! »
Avec son tempérament, elle n'avait pas pu résister à une dernière pique, mais la regretta aussitôt formulée. Derrière son étal, le marchand, prudent, était déjà en train d'assurer que, non, il ne vendrait rien à "quelqu'un comme ça". Et une jambe anonyme se tendit devant l’esclave enfuie alors qu'elle tentait de tourner les talons. Elle évita la chute, mais sa retraite se trouvait coupée, et le mari était sur elle. Il lui arracha son panier du bras en commençant à lui jeter ses prétendus méfaits au visage.
« Alors, ça vous suffit pas de nous massacrer les nôtres, en plus, vous venez nous manger notre pain comme si vous étiez chez vous ! Comment on a pu permettre que quelqu'un de votre sorte arrive jusqu'ici ? Personne veut de vous ! Sale putain Chalcédienne ! »

Pendant sa tirade, il avait renversé les courses par-dessus la tête de la teinturière, les légumes lui heurtant le visage, alors que les œufs se cassaient sur son crâne. Un autre se baissa pour ramasser une à une les pommes de terre et s'en servir de projectile, tout en faisant écho à l'argumentation du premier :
« Ouais, c'est pas nous qu'allons vous nourrir en plus ! Y'a rien pour vous ici, rien, on vous laissera pas faire. Allez, rentre chez toi, la putain Chalcédienne ! »
Atterrée par la violence des réactions, Lawena n'avait d'abord pas réussi à bouger. Oh, elle avait bien remarqué quelques manifestations d'hostilité ces derniers temps, mais tellement minimes qu'elle ne s'en était pas inquiétée. Pourtant, quand elle vit ses emplettes éparpillées à ses pieds, perdues pour la plupart, elle retrouva sa voix en même temps que sa hargne.
« Nan mais ça va pas, vous croyez quoi, qu'j'ai volé tout ça ? J'ai travaillé aussi dur qu'toi pour avoir d'quoi m'les payer. Et j'ai r'en à voir avec ces salopards d'chalcédiens, r'en de r'en, tu m'entends ? Nan mais tu m'as r'gardée ? J'les déteste p't-êt'e b'en plus qu'toi, même ! »
Toute focalisée sur ses détracteurs, elle n'avait pas remarqué la nouvelle arrivante.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Lun 2 Fév - 17:11

Iris bondit comme un diable pour arracher à son tour le panier des mains du gros bonhomme. Surpris, l'homme se retourna et elle le frappa avec. L'osier craqua sur son gros nez.
- Laissez-la tranquille, bande de ploucs ! s'égosilla-t-elle. C'est les esclaves qui sont tatoués, pas les Chalcédiens !
L'assertion était approximative mais l'Outrîlienne n'était pas tellement au-dessus de la sagesse populaire. Elle regarda avec un rictus satisfait le tarin du bonhomme saigner avant que la mégère se jette sur elle avec un cri outragé.

Le chaos était total : les deux femmes s'insultaient en s'empoignant par tout ce qui dépassait, manquant à chaque instant de glisser sur les œufs brisés. La foule poussait des cris enthousiastes ou haineux, les diatribes anti-pirates rouges s'ajoutant aux harangues anti-chalcédiens. Les légumes furent ramassés et commencèrent à pleuvoir dans toutes les directions. Voyant qu'on dévalisait son étal, le marchand sortit de ses gonds et courut chercher la garde. Cette fille était folle : elle avait déjà attaqué sa collègue marchande de poissons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Jeu 5 Fév - 19:27

L'irruption de l'outrîlienne offrit à Lawena un instant de répit, pendant lequel elle put reprendre un minimum ses esprits : les événements précédents avaient cascadé et dégénéré à une vitesse éclair. Surprise, elle reconnut la putain avec qui elle avait eu une prise de bec dans les rues mal famées du bourg, et pourtant, pas de doute, c’était bien elle, cette furie qui venait à son secours. Elle ne put s’empêcher de sourire d'un air torve lorsque le visage de l'homme se rougit en-dessous du nez, et, perdu pour perdu, se mit elle aussi à viser ses agresseurs à coups de fruits, de préférence bien mûrs.

Pourtant, lorsque le marchand, depuis l'arrière de son étal, se décida à détaler vers les dieux savaient où, elle se douta de ce que cela pouvait cacher. N'ayant aucune envie de se trouver face à quelque représentant officiel de la loi que ce soit, car elle n'accordait guère de confiance en leur impartialité, elle résolut donc de s'esquiver en douce... avec un peu de chance, l'empoignade serait devenue suffisamment générale pour que plus personne ne se soucie de celle qui en avait été la cause initiale. Sauf qu'il fallait aussi s'arranger pour entraîner sa presque sauveuse, pas question de la planter là.

Lawena se glissa donc sous l’étal, histoire de disparaître un instant, et rampa jusqu'aux deux paires de jambes qu'elle savait appartenir aux femelles en plein combat. Son bras se détendit en direction d'une cheville bien grasse, et elle pinça de tout son cœur et de tous ses ongles. Profitant du hurlement outragé de celle qui ne s'attendait pas à une telle fourberie, elle s'extirpa de sa cachette quelques pas plus loin, du côté d'Iris, qu'elle s’efforça d’entraîner à sa suite dans une course donc le but était simple : mettre le plus de distance possible entre elles et la foule.

[HJ : un dé pour la suite (oui j'aime les dés), et donc la réussite de la fuite :
1-2 : complètement loupé
3-4 : quelques personnes les poursuivent
5-6: disparition parfaite]


Dernière édition par Lawena le Jeu 5 Fév - 19:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 835
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Jeu 5 Fév - 19:27

Le membre 'Lawena' a effectué l'action suivante : Le hasard en action

'Hasard' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Dim 8 Fév - 22:01

La mégère poussa un cri strident. Iris crut que c'était à cause de la touffe de cheveux qu'elle avait arrachée, et n'eut pas le temps de se détromper : la teinturière surgit de nulle part, l'attrapa par la main et l'entraîna hors de la mêlée.
- Elles s'enfuient ! Rattrapez-les ! hurla la pincée en se lançant à leur poursuite, suivie de son mari à gros nez et de quelques badauds vindicatifs.

- Par ici ! souffla Iris en attirant Lawena dans une ruelle.
Profitant de leurs quelques longueurs d'avance, elles se planquèrent derrière un gros tas d'ordures. La tribu hurlante continua tout droit sans se retourner. Une minute passa, le vacarme décrut et Iris se courba sur le pavé pour vomir. Dans son état, l'odeur des ordures était insoutenable.

L'Outrîlienne s'essuya dans sa manche et regarda autour d'elle. Un peu plus loin dans la ruelle grinçait l'enseigne d'un tripot pas comme les autres : le Monticule.
- Viens. Entrons-là, dit-elle à la Chalcédienne.
Personne ne viendrait les chercher dans cet endroit !

Barbouillée, rincée par l'échauffourée, Iris poussa la porte et s'attabla dans un coin. La pièce était presque déserte, à l'exception de quelques couples d'hommes qui se tenaient par la taille. Lawena vint s'assoir à ses côtés et Iris se serra contre elle, autant pour faire illusion auprès du patron que pour chercher un peu de chaleur humaine. Après ce bref coup de colère, l'énergie s'était retirée d'elle comme une vague découvre les cailloux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Mar 10 Fév - 21:22

Bon sang, et voilà qu'on se mettait à leurs trousses... Lawena avait compté sur l'effet de surprise pour disparaître sans attirer l'attention, mais elle s’était visiblement montrée un peu trop optimiste. Heureusement, la putain outrîlienne n’était pas dénuée de ressources, et l'ex-esclave se laissa entraîner par des ruelles que l'autre connaissait assurément mieux qu'elle. Retenant son souffle, et ce n’était pas à cause de la puanteur, elle vit passer leurs poursuivants, sans un regard pour leur improbable planque. Elle ne s'autorisa à respirer à peu près normalement que lorsque sa compagne d’échappée commença à remuer, et... à dégobiller dans un coin ?

Toujours silencieuse, la pseudo-chalcédienne la considérait soudain plus attentivement, remarquant ce que l’adrénaline de l'échauffourée au marché avait masqué. Elle la suivit cependant sans faire de commentaire, encore un peu choquée par tout ce qui s'était passé, et pénétra à sa suite dans l’étrange établissement.
« Qu'est-c'qu'c'est donc que c't'endroit ? »
fit-elle à mi-voix en découvrant les lieux, mais comprenant vite, elle n'essaya pas de briser les efforts d'Iris pour faire illusion auprès des autres personnes présentes. Laquelle Iris semblait maintenant toute prête à... bah, Lawena ne savait pas trop à quoi, mais son air lui disait que ça n’était rien de bon.

« T'es sûre qu'ça va ? Tu veux boire que'qu'chose ? Ou p't-êt' qu'c'est pas conseillé ? Moi j'prendrais b'en un truc costaud, en tout cas. »
Elle termina de déchirer un pan de tissu presque désolidarisé du reste de ses vêtements, pour s'essuyer un peu mieux des résidus d’œufs et autres éclaboussures variées, ses gestes redevenant rageurs à repenser à tous ces cerviens bien-pensants qui jugeaient sur un regard. Mais ils n’étaient plus là, et lorsqu'elle retourna les yeux vers l'outrîlienne visiblement épuisée, avec son gros ventre, c'est envers elle que ressortit la pointe d’énervement, même si elle parlait toujours à voix basse.
« Et toi, qu'est-ce qui t'a pris, aussi, t'de mêler d'ça, et dans ton état ? »
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Dim 15 Fév - 13:29

- Moi aussi, couina Iris, mortifiée que Lawena ait découvert son état.
D'accord, elle venait de dégobiller au beau milieu d'une rue. Mais son ventre ne se voyait pas tant que ça. N'est-ce pas ?

La Chalcédienne avait l'air énervée contre elle. En temps normal, Iris lui aurait rétorqué une phrase bien sentie, mais elle n'en avait ni l'énergie ni l'envie. Elle devait reconnaître que son intervention n'avait pas amélioré les choses, au contraire...

- Désolée pour ton panier, murmura-t-elle, piquant du nez.
L'objet s'était écrasé sur celui de l'homme, et était resté là-bas, sur le pavé, avec les provisions qui ne maculaient pas les vêtements ou les cheveux de Lawena.

- J'en ai marre qu'ils nous traitent comme ça, reprit-elle sans révolte. Au marché je paie toujours deux fois plus cher que les autres...
Et bientôt elle perdrait son travail et ne pourrait plus se le permettre !

L'Outrîlienne sentit les larmes lui monter aux yeux. Heureusement, le patron arriva pour faire diversion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Jeu 19 Fév - 9:28

Lawena ouvrit des yeux ronds lorsqu'Iris s'excusa.
« Mon panier ? Mais, on s'en fout, de c'te panier, tu crois qu'c'est ça l'plus important ? C'est qu'des bouts d'osier mis ensemb', ça s'rachète ou ça s'refait. Bordel, y auraient pu nous étriper, qu'y s'en s'raient pas privés... »
Oui, elle s’énervait encore, mais elle faisait un effort pour ne pas trop hausser le ton au risque de se faire repérer. Et de voir l'outrîlienne s'attacher à un détail matériel aussi trivial, alors qu'elle s’était jetée dans la mêlée avec une vie supplémentaire au ventre... à moins que ça n'ait été intentionnel ? L'ex-esclave fut pourtant ramenée à des considérations plus concrètes par la suite, et demanda à l'homme venu prendre leur commande ce qu'il pouvait leur servir de bien costaud.

Elle n'en revient à Iris qu'une fois le maître des lieux éloigné et, voyant l'abattement de l'autre, baissa elle aussi les épaules.
« Y nous aiment pas parce qu'on leur ressemb' pas. Moi aussi, ça m'tape sur les nerfs, mais qu'est-ce qu'on peut ben y faire ? D'habitude, ça va pas si loin... Et pis, j'sais pas toi, mais moi, j'préfère encor' êt' ici. Si on est là, c'est ben pa'c'que c'tait pire avant. »
Maigre réconfort que celui-là, cependant. La teinturière en était consciente, alors qu'elle tapotait le dos d'Iris en gestes apaisants.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Lun 23 Fév - 11:28

La teinturière s'énerva encore, et Iris rentra les épaules. Puis le patron vint prendre leur commande, et elle reprit plus calmement :
- Y nous aiment pas parce qu'on leur ressemb' pas. Moi aussi, ça m'tape sur les nerfs, mais qu'est-ce qu'on peut ben y faire ? D'habitude, ça va pas si loin... Et pis, j'sais pas toi, mais moi, j'préfère encor' êt' ici. Si on est là, c'est ben pa'c'que c'tait pire avant.

Iris réfléchit. Ça n'était pas pire avant, elle était très bien dans son île, dans sa famille, dans son clan. Même si elle avait des difficultés à s'affirmer, malgré ses soucis de cœur, et jusqu'à l'enfant... son bannissement... Là, ç’avait été horrible, et elle avait crut pouvoir reconstruire une autre vie dans les Duchés. Mais voilà qu'au moment où elle était enfin parvenue à une situation confortable, tout recommençait. Elle était enceinte à nouveau, et seule, bien plus seule qu'auparavant.

Rompu à la discrétion, le tavernier posa deux petits verres devant elles et s'effaça. Iris regarda l'objet rempli d'un liquide jaunâtre, où flottait des morceaux de fruits. Ça sentait jusqu'ici, une odeur brûlante et sucrée. L'Outrîlienne resta là à fixer le verre, incapable de se résoudre à le boire ou pas. Comme si de cette décision tout son avenir dépendait. Allait-elle vivre pour elle seule, ou pour le petit être indésirable qui grandissait dans son ventre ? L'un comme l'autre l'effrayait, et elle était paralysée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Jeu 26 Fév - 16:34

La tentative de Lawena pour relativiser leur situation sembla tomber complètement à l'eau. Cependant, loin de partager les hésitations de l'outrîlienne, elle saisit son verre sans tarder, le huma et marmonna une approbation. Puis elle retourna les yeux vers l'autre et leva le récipient.
« Allez, santé, c'pas une raison pour s'laisser abattre ! »
Il y avait plus de révolte que de jovialité dans ses paroles, mais l'attitude totalement abattue d'Iris l’arrêta dans son geste.
« Bon, reste pas comme ça, ça t'f'ra pas d'bien. Raconte-moi donc, plutôt. »
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Ven 27 Fév - 12:22

Lawena tenta de l'encourager, et Iris sourit tristement. Elle ne pouvait pas rester comme ça. Du bout des doigts, elle attrapa le petit verre et le fit tinter contre celui de Lawena. Elle dit quelque chose en Outrîlien puis elle trempa ses lèvres dans l'alcool. Une sensation de chaleur envahit sa gorge et l'enfant bougea. Essayait-il de protester ? Si tant est qu'il possède déjà une volonté après ces quelques mois d'existence. Elle ignorait depuis combien de temps il était là... Mais il existait, c'était certain, elle le sentait un peu plus chaque jour, et même la Chalcédienne l'avait remarqué.

Elle tourna deux yeux interdits vers Lawena. Leurs contours en amande étaient bordés de larmes, mais elle avait une bonne excuse : l'alcool était fort. Elle but une nouvelle gorgée, toujours hésitante. L'inconnue l'invitait à la confidence, pouvait-elle tout lui raconter ? Quoiqu'il n'y avait pas grand chose à dire... Mais elle n'avait pas envie d'en parler aux filles du Nid, et n'avait pas d'autres amies. Elle se remémora sa première rencontre avec la Chalcédienne et se dit que la vie était vraiment bizarre. Plus loin dans le bar, deux hommes s'embrassèrent. Iris envia leur complicité.

- T'as des enfants, toi ? couina-t-elle enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Mer 4 Mar - 10:17

Celle qui n’était au fond pas plus Chalcédienne que sa vis-à-vis avait porté franchement son verre à ses lèvres, et claqué la langue de satisfaction à ressentir la brûlure de la boisson. Elle ne cherchait pas la subtilité, juste quelque chose de bien fort, et ce qui leur avait été servi faisait parfaitement l'affaire pour réchauffer les boyaux.
Sauf qu'il n'en était à l’évidence pas de même pour Iris. Elle se força à patienter sans ajouter de ses formules un peu brutales, qu'elle avait pourtant grande envie d'opposer à l'attitude amorphe et apitoyée de l'autre. Elle craignait malgré tout de la pousser complètement dans ses retranchements, et ce n'aurait guère été charitable, surtout après son action au marché.

Puis vint la question, faisant ressortir des souvenirs que Lawena avait crus enterrés suffisamment profond, et son regard flamboya un instant en s'enfuyant vers un coin vide de la salle. Un crissement fort désagréable la ramena à la réalité, et elle desserra sa main crispée sur son verre, pour éviter de reproduire involontairement l'horrible son de ses ongles s'y pressant.
« Non, »
lâcha-t-elle finalement d'un ton définitif, et elle prit une longue inspiration pour finir de retrouver son calme. Puis, en baissant la voix, et l'air un peu plus sombre :
« Si c'est d'quoi t'en débarrasser à coup sûr qu't'as b'soin, j'peux t'trouver ça. Mais j'pense qu'tu dois savoir aussi. Juste qu'i' faut t'décider vite, mais pour ca, j'peux pas t'aider. T'as l'choix. Mais c'est qu'toi qui dois choisir, personne d'aut'. »
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Sam 7 Mar - 18:20

Iris se tortilla sur sa chaise, mal à l'aise. S'en débarrasser, oui... elle y avait bien pensé. Ça avait l'air si simple, à écouter la teinturière ! Iris savait que de nombreux moyens existaient, et que les filles du Nid, comme les autres, s'en servaient. Mais ça n'était pas vraiment le problème. Après ce qui s'était passé... elle ne se sentait pas le courage de... et puis, il y avait...

- Je peux pas, souffla-t-elle. Et puis, y'a le père. Il va p't'être revenir.
Elle n'avait pas l'air sûre d'elle-même. Elle n'était pas même sûre que c'était lui le père, même si elle avait des soupçons. Après tout, elle vivait de l'amour et si les Oiseaux se protégeaient des affres de la maternité, un accident pouvait toujours arriver. Voudrait-il encore d'elle en ces circonstances ? Voudrait-il, pourrait-il subvenir à leurs besoins à tous les deux ? Il fallait déjà qu'il revienne... la guerre s'éternisait, plus gourmande d'hommes que n'importe quel bordel.

Sentant le désespoir l'envahir, l'Outrîlienne reporta son attention sur Lawena.
- Des petits, t'en veux pas ? demanda-t-elle.
C'était peut-être pas très prudent de poser la question, vu comme la Chalcédienne avait agrippé son verre. Mais c'était toujours mieux que de se mettre à chialer devant une inconnue, dans un pub miteux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Mer 18 Mar - 19:17

« Qu'est-ce qu'tu fais avec cet' saloperie, si tu veux pas ? Décide-toi. »
Sa main écarta le verre de la prostituée, en même temps que quelques jurons furent prononcés dans sa langue maternelle.
« P't'être ? Ah ouais ? Et y va t'emm'ner sur son grand ch'val blanc aussi ? C'qu'est sûr, c'est qu'pour l'heure, il est pas là. Alors tu f'rais mieux d'pas compter sur lui. Les hommes, 'sont pas doués pour prend' leurs responsabilités, avec ces trucs-là. »
Lawena avait bien du mal à comprendre ce qui avait pu se passer, connaissant la profession d'Iris. Un client spécial ? Un véritable amoureux ? Elle aurait pourtant cru les putains immunisées contre ce sentiment.

« Pas pour l'moment. Et jamais si j'l'ai pas voulu aussi, »
renvoya-t-elle d'un ton définitif, à l'évidence peu désireuse de s'attarder sur son cas à elle. Aussi se hâta-t-elle d'en revenir à la future mère.
« Mais c't à toi d'décider, là. On s'en fiche, du reste. C'est toi qui va l'porter et toi qui va l'élever, si tu l'garde. C'pas juste un truc pour quelq' jours, non, c'pour toute sa vie. Alors, à toi d'voir c'que tu veux faire. T'as d'la chance, t'as l'choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Dim 12 Avr - 18:09

Lawena écarta son verre d'un geste brusque. Iris le regarda s'éloigner d'un air de regret. Pour la boisson, ou pour la décision qu'elle venait d'énoncer ? Elle baissa la tête, ployant sous le sermon de la Chalcédienne. Pourtant, ses paroles sans fard lui faisaient du bien. Elle avait l'impression d'être rentrée chez elle, où les femmes de son Clan étaient fortes, bien plus fortes qu'elle.

L'Outrîlienne prit une grande inspiration. Lawena avait raison. Elle ne pouvait pas compter sur Taebryn, du moins pas pour l'instant, ni peut-être plus tard s'il ne reconnaissait pas l'enfant. Elle allait devoir se débrouiller seule, cette fois. Et y arriver, cette fois. Elle avait, peut-être pas de la chance, mais de la volonté. Mais pas assez d'astuce pour se figurer comment y arriver...

- T'sais pas où je pourrais travailler ? souffla-t-elle.
Les jours "heureux" au Nid lui étaient comptés... Mais avec ses origines et dans sa condition, elle voyait mal qui voudrait l'employer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Jeu 23 Avr - 19:20

La tatouée avait envie de secouer Iris comme un prunier pour la faire réagir, mais elle réussit à s'en abstenir encore cette fois-ci. Et, vue la question qui suivit, il semblait que ce ne soit pas nécessaire. Enfin, la jeune femme cessait de se lamenter pour passer à l'action, seule, et Lawena eut un sourire d'encouragement à son endroit.
« Tu crois qu'j'suis la meilleure personne à qui d'mander ça ? »
fit-elle, le visage ouvert, mais avec un soupçon d'amertume en arrière-plan.
« On m'f'ra pas plus d'cadeaux qu'à toi, tu l'as ben vu t't'à l'heure. Pac'qu'ils s'imaginent qu't'es com' ces pirates , et moi com' ces foutus Chalcédiens. Enfin bon… Qu'est-ce tu sais faire ? Enfin, à part, euh, c'que tu fais maint'nant ? J'connais un peu d'monde dans tout c'qui va avec l'tissu, com' des couturières, de c'genre. Mes clients. »
Elle sembla réfléchir un instant, termina son petit verre, et reprit la parole.
« Mais toi, t'as pas un peu des… r'lations qui pourraient t'trouver une bonn' place quelqu'part ? »
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Ven 8 Mai - 22:13

- Je sais coudre des peaux, répondit Iris sans conviction.
C'était il y a longtemps, et elle n'était pas sûr que ce genre de commerce soit florissant dans les Duchés, où le temps était plus clément.
- J'pourrais coudre chez moi... quand l'enfant sera là... murmura-t-elle tandis que l'idée semblait se faire un chemin dans son esprit.

Elle tourna des yeux plein d'espoir vers Lawena, puis les baissa à nouveau. Ses clients... elle faisait tout, ou précisément ne faisait rien, pour qu'ils deviennent des "relations". Les autres filles ne se gênaient pas, disant qu'il y avait bien d'autres avantages à en tirer que leur argent. Certaines caressaient même l'illusion qu'un jour, un client riche et beau les emmènerait. Mais elle n'était pas douée pour ça.

Avec un pincement de cœur, l'Outrîlienne se souvint que Taebryn l'avait demandée en mariage, avant de partir. Cela lui paraissait si loin désormais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Mer 13 Mai - 14:20

« Pour fair' des habits ? J'crois pas qu'c'est trop la mode, par ici, mais t'peux toujours essayer. P't-êt' pour ceux d'plus au Nord, où qu'y fait plus froid. Et pis, si t'as envie, j'peux d'mander à ceux à qui j'vends mes couleurs, si ça l's'intéresse. »
Lawena aurait voulu sembler moins défaitiste, la jeune femme avait déjà assez de mal à ne pas baisser les bras pour qu'elle s'efforce de ne pas en rajouter une couche, mais il fallait bien se montrer réaliste, aussi, et ne pas faire miroiter des mirages.

« C'est tout ? »
ajouta-t-elle au bout d'un moment, en prenant soin de ne mettre aucune tonalité accusatrice dans son ton. Il y avait forcément quelque chose d'autre que l'Outrîlienne pouvait avoir appris, non ? Elle n'était pas une de ces désœuvrées de la noblesse qui passaient leur temps à dire du mal en buvant de petites gorgées de tisanes doucereuses, sans jamais rien faire de leurs mains.

« T'as une baraque à toi ? C'est d'jà bien. Ça t'f'ra d'jà un souci d'moins. »
commenta-t-elle au murmure de la future mère, qui la faisait partir sur une pente bien plus positive, même si elle ignorait naturellement qu'elle se trompait.
« Pis p'têt tu peux apprend' à coud' des tissus normaux aussi, ça doit pas êt' si différent. On a qu'à s'associer, tout' les deux, non ? »
conclut-elle avec un sourire. Était-elle sérieuse ? Peut-être…
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Sam 23 Mai - 17:39

Les paroles de Lawena ne firent que confirmer les pensées d'Iris. C'est pas parce qu'elle avait cousu deux trois vêtements pour les membres de son Clan qu'elle allait pouvoir en vivre. Ça marcherait jamais.

- C'est tout ?
La voix de la teinturière était neutre, pourtant l'Outrîlienne le prit comme une gifle.
Je sais baiser comme tu baiseras jamais, pensa-t-elle, mais elle se retint. Son visage parlait pour elle. 

Qu'est-ce qu'elle s'imaginait, la Chalcédienne ?! Qu'elle avait jamais rien essayé ? Qu'elle avait pas enchaîné les boulots d'esclave pour essayer de survivre, avant de finir à la rue ? Avec son visage tatoué, elle aurait dû comprendre ça.

- Je sais tatouer, mais c'est pas très à la mode en ce moment, rétorqua-t-elle, blessée.
Et non, elle n'avait pas de maison à elle. Elle le faisait exprès, ou quoi ? Quand elle devrait quitter le Nid, elle n'aurait plus rien. Elle se sentait vraiment comme une merde.

Dans un réflexe de défense ou d'orgueil mal placé, Iris se leva brusquement, ignorant la main tendue de Lawena dont la sollicitude lui faisait soudain horreur.
- Laisse tomber, trancha-t-elle.

Elle attrapa son verre, le vida d'un trait et fila vers la porte. Bientôt elle avait disparu dans les rues du Bourg, laissant Lawena payer l'addition.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   Sam 23 Mai - 19:55

Pas du tout impressionnée par la réaction de la catin, Lawena resta de marbre. L'autre n'avait peut-être pas envie de voir la réalité en face pour le moment, mais elle devrait bien en passer pas là à un moment ou un autre. Et tant pis si, pour l'heure, elle la maudissait.
" Mouais, "
fit-elle seulement, sentant l'inutilité d'insister face à celle qui se comportait en petite fille vexée, et ne tenta même pas de la retenir lorsqu'elle prit la mouche, et la porte, par la même occasion.

Restée seule dans le bouge où l'avait conduite l'outrîlienne, la fille des îles libres haussa les épaules, et prit le temps de terminer sa consommation à petites gorgées. Elle n'allait tout de même pas s'énerver pour des humeurs de femme enceinte ! Sauf que, tout de même, une nostalgie des terres de son enfance s'installait peu à peu. Elle commanda un second verre de la même liqueur corsée dans l'espoir de la faire passer, et ce fut la désapprobation de Suroît qui la dissuada de continuer encore sur la même voie. Un peu plus tard, et un peu moins triste, elle retrouvait sa maisonnette dans la falaise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Etrangères [mai 10 - Lawena et libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Commerces et habitations :: Archives V1 et V2
-