AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Mer 24 Déc - 15:00

Vaillant et Chiara s'étaient retrouvés dans le petit belvédère où ils avaient leurs habitudes. Si l'on pouvait qualifier d'habitudes les rendez-vous erratiques fixés clandestinement à tout moment de la nuit ou de la journée, selon l'emploi du temps du Duc.

M'aimes-tu assez pour te contenter de cela ? avait demandé Chiara.
Aujourd'hui Vaillant avait acquis la certitude de ses sentiments, pourtant il ne pouvait répondre par l'affirmative. C'était excitant au début, et il devait admettre qu'elle faisait des efforts et prenait des risques pour qu'ils puissent partager des moments d'intimité.
Mais à présent que les combats s'intensifiaient, il ne pouvait plus se permettre d'être interrompu dans sa pratique de l'Art par quelque promesse charnelle qu'il ne pouvait ignorer. Il voulait être à la fois sur le front et dans son lit : les deux options lui étaient interdites et se perturbaient mutuellement.

Il avait pris sa décision la veille en découvrant la lettre de Taebryn. Son ami désespérait de retrouver Acuité. Il se devait d'être présent pour l'aider, ou du moins le soutenir, même s'il ne pensait pas pouvoir dénicher la jeune fille. Voilà des mois qu'il essayait vainement de la joindre par l'Art.
Finalement le prétexte était excellent pour rejoindre enfin le front dont il avait été exclu depuis le début... Mais quitter Castelorme n'était pas si facile, à présent qu'il y était résolu. Il avait empaqueté ses affaires, mais réfléchissait encore à la manière de prendre congé. La chance voulut que Chiara le fasse appeler ce soir-là.

Dans le belvédère, il s'était bien gardé d'obscurcir leurs ébats par l'annonce de son départ. Au contraire, il ne lui avait fait aucun reproche sur l'heure choisie, ni le nombre de jours séparant leur rendez-vous du précédent. Et s'était employé à la faire jouir, chose facile désormais, car il la connaissait bien - ou son corps du moins.
Ils avaient leur tendre routine désormais, et Vaillant rabattit comme d'habitude (bien que la température estivale ne le nécessite plus) une étole sur leurs corps entrelacés. Encore essoufflés, ils s'absorbaient dans la contemplation du ciel, puis Vaillant commençait à parler. Chiara écoutait, le relançait par des questions avisées. Lui l'interrogeait aussi parfois, mais jamais sur ses origines chalcédiennes ou sur son mari.

Cette fois, le jeune homme resta silencieux. Il avait l'impression de lui avoir tout livré en l'espace de deux mois, et puis, l'instant ne s'y prêtait pas. Attentif, il cueillait comme autant de gemmes les secondes qui lui restait avec elle, caressant du bout du doigt les arrêtes de son visage.
- Tu vas me manquer... souffla-t-il enfin, ne sachant comment lui annoncer autrement son départ imminent.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Jeu 25 Déc - 17:18

Alanguie et délicieusement épuisée, Chiara reposait, les yeux clos, tout contre le corps encore frémissant et chaud de son amant. Peu à peu, les tremblements de son propre corps s'apaisaient et le souffle lui revenait. Les doigts légers de Vaillant couraient sur son visage, un rien taquins mais surtout incroyablement tendres. La duchesse savourait chaque seconde telle une bénédiction des dieux. Elle connaissait un tel bonheur entre ses bras, une seconde jeunesse, rien ne parvenait à assombrir ces heures heureuses.

Ce n'est que lorsqu'elle était loin, lorsqu'elle retrouvait la froideur glacée des appartements ducaux, qu'elle se prenait à douter. Raki et elle se livraient une guerre secrète depuis des semaines. L'Épée Ardente était une épine dans le talon du Duc mais la Duchesse refusait de lâcher prise, refusait de voir Rippon souffrir davantage de cette guerre insensée, allant même jusqu'à mettre des bâtons dans les roues de ceux qui exécutaient les ordres du Roi. Voilà qui faisait enrager particulièrement Raki et amenait plus de tension encore dans le couple ducal. C'était à peine s'ils s'adressaient la parole à présent. Mais tout irait mieux à la fin de cette guerre absurde songeait Chiara.

En attendant, il y avait Vaillant. Or, le jeune homme lui réchauffait le coeur d'une manière qu'elle n'aurait jamais soupçonné au début de leur aventure. D'ailleurs, si quelqu'un lui avait dit un jour qu'elle aurait une liaison avec un homme assez jeune pour être son fils, elle lui aurait ri au nez. Mais le fait est qu'elle était profondément éprise et ne pouvait envisager de s'éloigner de Vaillant à présent. C'est pourquoi elle prit ses mots pour une plaisanterie, tout d'abord, ne comprenant pas qu'il allait réellement la quitter.

Pourtant, en ouvrant les yeux, elle vit son visage grave, son regard déterminé, et l'absence de toute malice dans son expression. Le froid s'insinua en elle alors, car elle connaissait ce regard, tout comme elle n'ignorait rien des ambitions de son amant. Elle avait espéré le retenir auprès d'elle mais en réalité il cherchait depuis le début une échappatoire. Une brève lueur de panique passa dans ses yeux alors qu'elle se redressait, tirant l'étoffe pour couvrir sa poitrine bien que ce soit totalement superflu devant lui.

- Tu veux partir ?
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Jeu 25 Déc - 23:59

Chiara le sonda du regard et se redressa brusquement, serrant contre elle la couverture.
- Tu veux partir ?

Elle l'interrogeait clairement sur sa volonté, et il devait reconnaître que c'était bien de sa volonté qu'il s'agissait. Il voulait partir, personne ne l'y obligeait, personne ne le réclamait : certainement pas Vainqueur, ni même Taebryn dans sa missive. Mais il était las d'attendre ici sans servir à rien. Il devait provoquer son destin.

Il tendit la main vers Chiara mais n'osa pas la toucher. Il avait déjà fait l'expérience de ses colères, et ne souhaitait pas en provoquer une.
- Le convoi de ravitaillement part demain, murmura-t-il, tâchant d'être aussi habile avec les mots qu'avec les caresses. L'occasion ne se représentera pas avant un moment...
Il limitaient les trajets pour ne pas tomber dans les griffes de la milice chalcédienne. Elle savait très bien cela.

- Je ne resterai pas très longtemps... ajouta-t-il sans certitude.
Il s'estimerait déjà heureux si on ne le renvoyait pas. Mais pourquoi le renverrait-on ? Il y avait d'autres Artiseurs à Castelorme pour faire les pigeons voyageurs. Et puis Vainqueur lui devait bien ça, même si sa faute n'était sans doute plus pour lui que de l'histoire ancienne...

- Je dois me rendre utile... pour le Royaume... tenta-t-il de se justifier.
Il savait que la Duchesse désapprouvait cette guerre, et soupçonnait même que cela soit l'un de ses principaux sujets de discorde avec son mari. Mais ils ne parlaient pas de politique, pas plus qu'ils ne parlaient de Raki ou... de quoique ce soit d'autre d'important, réalisa-t-il avec ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Ven 26 Déc - 0:32

La main qui tenait l'étoffe se crispa et ses jointures blanchirent alors que Chiara plaquait son deuxième poing sur sa bouche en tournant vivement la tête. Vaillant venait de confirmer par ses paroles ce que son coeur avait déjà compris. Il ne l'aimait pas assez pour se contenter de ce qu'ils avaient. Elle le savait déjà en réalité, mais s'était voilé la face jusque là, espérant repousser l'inévitable en l'ignorant purement et simplement. Bouleversée par la nouvelle, elle ressentait autant de colère que de peur et de peine.

- Tu n'en sais rien, rétorqua-t-elle dans un chuchotis amer alors qu'il lui affirmait pouvoir revenir vite.

Non, il n'en savait rien. C'était la guerre, tout pouvait se produire. Elle savait bien, elle, de quoi les Chalcédiens étaient capables. Vaillant serait-il suffisamment prudent ? Suffisamment protégé ? S'il ne revenait pas... Elle ne pouvait l'envisager. Elle sentait perdue soudain et oscillait dangereusement entre les larmes et l'explosion de fureur. L'impuissance lui faisait souvent cet effet-là. Car il n'y avait rien qu'elle puisse faire, elle en était consciente. Elle mourait d'envie de hurler et de cogner, de se libérer de sa colère. Mais elle se maîtrisait bien trop pour cela.

- Les hommes sont tous les mêmes, grinça-t-elle entre ses dents.

Elle détestait le tremblement qu'elle entendait dans sa voix et qui racontait un peu de son bouleversement émotionnel. Elle détestait se sentir aussi vulnérable et aussi seule. Jamais elle n'aurait du s'autoriser à s'attacher à Vaillant, elle payait bien trop cher à présent. Nerveuse, les mains tremblantes, elle balaya rageusement l'humidité au coin de ses yeux puis se mit à fourrager de sa main libre dans leur habituel désordre pour tenter d'y trouver sa chemise.

Elle n'avait aucune idée de la manière appropriée de réagir quand votre amant vous quitte pour le front ; elle était, pour une fois, aussi démunie que toute autre femme devant cette situation. Mais ce qui était certain, c'est qu'elle allait pleurer à un moment ou à un autre, peut-être même sans attendre le secret de sa chambre. Voilà pourquoi elle ne pouvait regarder Vaillant mais continuait à lui tourner le dos en fourrageant dans leurs vêtements.

Sa dernière phrase faillit lui faire perdre la tête et la fureur explosa en elle. Bondissant sur ses pieds, fébrile et tremblante, elle cherchait quoi faire, comment se calmer, mais rien ne pouvait apaiser cet état insensé dans lequel elle se trouvait. Nerveuse, agitée, elle serrait toujours convulsivement l'étoffe contre elle sans paraître y prendre garde.

- Tu ne peux pas me quitter, gronda-t-elle soudain en se figeant pour jeter au jeune homme un regard aussi accusateur que désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Ven 26 Déc - 1:03

Tous les mêmes. Il avait déjà entendu cette phrase des dizaines de fois, mais c'était la première fois qu'elle lui faisait mal. Car cette fois, il essayait de faire les choses bien, et ne supportait pas de se voir comparer et confondre avec tous les autres. La seule idée qu'il puisse y avoir des autres, un autre, était déjà suffisamment pénible.

- Ne dis pas ça, gronda-t-il à voix basse, tâchant de ne pas se mettre lui aussi en colère. Ça n'était vraiment pas le moment.
Elle lui tournait le dos et fourrageait furieusement dans les coussins, à la recherche de ses vêtements qu'il ramena discrètement derrière son dos. Il ne voyait pas trop comment sauver la situation. Encore moins lorsqu'elle se dressa soudain devant lui.

Les mots qu'elle prononça et l'expression de son visage lui brisèrent le cœur. Il aurait voulu bondir sur ses pieds pour la prendre dans ses bras. Au lieu de quoi il se releva péniblement et s'approcha prudemment, craignant de se prendre une gifle. C'était un risque à prendre, et il se contenta de l'attraper par les hanches pour l'attirer doucement contre lui.

- Je ne suis pas en train de te quitter, dit-il avec, cette fois, une assurance complète. Comment pouvait-elle croire cela ?
- Je t'aime. Je te promets que je reviendrai.
Il n'était pas conscient qu'il prononçait ces mots pour la première fois.

- Sauras-tu m'attendre ? ajouta-t-il, avec un pointe d'anxiété.
Car il avait ici le plus dangereux des rivaux : celui qui était légitime. Il songea qu'il n'était peut-être qu'une passade ou une distraction pour Chiara, que sans doute les choses auraient changé à son retour. Que les époux se seraient réconciliés ou qu'un quelconque scrupule aurait remise la Duchesse dans le droit chemin. 

Plus que par ses yeux mouillés, il sentit sa résolution faiblir...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Ven 26 Déc - 10:06

Elle aurait voulu se débattre et lui échapper, le frapper, fuir, ne plus voir la réalité déplaisante de son départ, mais quand il la ramena contre lui, enveloppant ses hanches de ses grandes mains puissantes, elle fondit comme elle le faisait toujours. Elle se détestait d'être aussi faible et vulnérable face à lui mais la vérité c'est qu'elle était incapable de rien lui refuser ou de le repousser.

Les bras repliés contre elle serrant la protection dérisoire que lui offrait l'étoffe soyeuse, elle se laissa aller contre lui avec un soupir étranglé. Elle ne voulait pas pleurer, pas maintenant. Surtout pas alors qu'il venait de prononcer enfin les mots qu'elle attendait depuis deux mois. Certes, elle savait parfaitement qu'il était amoureux d'elle, il le lui avait maintes fois prouvé par ses actes ou avoué à mots couverts, mais l'entendre l'avouer enfin lui faisait un effet qu'elle n'aurait pas cru possible, en particulier en ces circonstances.

- Oh Vaillant... Je t'aime tant, moi aussi...

Perdue dans l'étreinte des ses bras, le front appuyé contre la peau tiède de son torse, elle songea qu'elle n'avait aucun droit de le retenir. Il était un homme fier, droit, bien né, sa place était auprès de ses pairs non dans la cage dorée de Rippon à tenir compagnie à une duchesse vieillissante. Quand elle renversa la tête en arrière pour le regarder, son sourire n'avait pas quitté ses lèvres. car il l'aimait et le lui disait. Il promettait de revenir et voulait qu'elle l'attende. Elle était devenue la preuve vivante qu'une femme amoureuse est prête à toutes les folies.

- Je ne cesserai jamais d'attendre ton retour...

Relâchant finalement l'étoffe pour libérer l'une de ses mains, elle effleura sa mâchoire du bout des doigts comme pour l'attirer vers elle alors qu'elle se haussait sur la pointe des pieds. Un frôlement, plus qu'un baiser. Le bruissement soyeux de l'étoffe qui glissait entre leurs deux corps nus.

- Promets-moi que tu seras prudent, je t'en prie.

Il serait déjà bien assez de devoir se ronger les sangs ici avec un mariage qui battait de l'aile pendant qu'il courrait mille dangers. S'il ne revenait jamais, elle en deviendrait folle de douleur. Et puis il y avait cette mince lueur d'espoir qu'elle voulait partager avec lui. Elle attendrait son retour pour ne pas le retenir avec des illusions, mais pour cela, il fallait qu'il revienne. Il serait plus mûr alors, peut-être, d'un caractère plus posé, plus sûr de lui. Peut-être pourrait-il effacer de son cœur la blessure d'amour-propre qu'il lui infligeait en lui préférant cette guerre qu'elle abhorrait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Sam 27 Déc - 13:24

Heureux d'avoir désamorcé la bombe, Vaillant tenait Chiara dans ses bras. A son tour, elle avait promis de l'attendre, et réclamait une seconde promesse. Mais celle-ci était bien inutile.

- Je vais seulement rejoindre les Artiseurs... répondit Vaillant en caressant ses cheveux.
Il n'allait pas crapahuter dans les marécages pour étriper du Chalcédien. Sa magie ni sa santé ne le permettaient. Finalement, il allait sans doute faire la même chose là-bas qu'ici ; mais au moins il serait en première ligne, au cœur de l'action.

- Et puis je pourrai peut-être aider à retrouver Acuité... elle a disparu depuis plusieurs mois, mais qui sait ? poursuivit-il avec un sourire triste, sans trop y croire lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Dim 28 Déc - 0:27

Seulement rejoindre les Artiseurs... Mais au front ! Il n'était pas assez naïf pour croire qu'elle allait avaler qu'il n'y avait aucun danger à être aussi près de la guerre, même en restant en arrière auprès du clan d'Art. Cela dit, elle comprenait son impatience. Si elle avait été un homme, elle-même aurait rejoint le front depuis longtemps. Par ailleurs, elle savait que sa jambe allait mieux. même s'il ne retrouverait sans doute jamais sa mobilité ni sa souplesse d'antan, il était déjà beaucoup moins raide que quelques semaines auparavant. Le climat doux de Rippon y était peut-être pour quelque chose, se plaisait-elle à imaginer. Quand il mentionna la recherche d'Acuité Loinvoyant cependant, elle se raidit. Glissant entre ses mains, elle se retourna pour s'adosser à son torse, laissant son regard se perdre dans l'obscurité du dehors à travers la fenêtre.

- Personne ne l'a encore trouvée, même pas son garde du corps attitré, rétorqua-t-elle un peu sèchement.

Sans remettre en aucune manière en question les capacités de Vaillant, elle pensait qu'il s'illusionnait s'il croyait pouvoir trouver la jeune fille quand les autres avaient échoué. Ou peut-être cherchait-il une excuse pour s'éloigner d'elle, ce qui était pire. Il avait beau être amoureux et le lui avoir avoué pour la première fois ce soir, il n'en était peut-être pas moins las ou étouffé par sa maîtresse.

- Si Glace n'occupait pas le trône en l'absence de sa Majesté, il serait sans doute parti s'enterrer en Béarns pour tenter de faire oublier cet affront. Sa propre fille qui disparaît à son nez et à sa barbe, c'est plus qu'il n'en peut supporter.

Une part d'elle espérait que la jeune fille avait suivi sa voie de sa propre volonté, juste comme elle-même l'avait fait près de vingt-cinq années plus tôt. Mais une autre part d'elle-même souhaitait que se prolonge ce trouble car à son retour de Chalcèdes, Vainqueur serait alors occupé à remettre Glace à sa place et Rippon aurait tout loisir de prendre son indépendance. Enfin... Tout ne serait pas si simple, mais ça aiderait, c'était certain. En attendant, Acuité était une belle excuse pour Vaillant et elle enrageait de ne pouvoir le retenir, mieux le protéger et l'aimer. Si seulement il n'était pas nu contre elle, elle se concentrerait sans doute mieux et réussirait alors à lui donner envie de rester. Mais elle perdait tous ses moyens avec lui, exactement comme elle le lui avait dit la première fois qu'ils étaient venus au Belvédère, la première fois qu'ils avaient fait l'amour.

- Je hais cette guerre, cracha-t-elle soudain à voix basse en laissant retomber sa tête en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Dim 28 Déc - 23:10

Chiara se retourna contre lui et Vaillant commença à penser à tout autre chose que la guerre. Mais ses paroles suivantes le découragèrent.
Pour une raison inexpliquée, la Duchesse semblait contrariée qu'il veuille chercher Acuité. C'était tout naturel, et il en avait fait honteusement peu jusqu'ici. N'était-elle pas, n'avait-elle pas été son amie ?

- Son "garde du corps" n'a pas l'Art, rétorqua-t-il, vexé qu'elle ait si peu foi en lui.
Certes ses tentatives pour contacter la jeune femme avaient été vaines jusqu'ici... ainsi que toutes celles du Clan d'Art et de Vainqueur. Mais le Maître d'Art n'avait pas semblé vraiment décidé à la chercher, et le Roi guerrier avait sans doute d'autres priorités. Pourquoi désespérer ? Il était hors de question de tirer un trait sur Acuité, quelque soit le déshonneur qu'elle ait causé à sa famille. A vrai dire, il s'en fichait.

- L'amour propre de Glace n'est pas notre affaire, répondit-il spontanément.
Puis il réalisa qu'il avait peut-être parlé trop vite. Chiara était Duchesse, après tout ; peut-être se sentait-elle proche de son homologue de Béarns ? Peut-être même était-elle proche de lui tout court ? Il avait du mal à imaginer personnalités plus dissemblables, mais Chiara était un vrai caméléon en société. D'ailleurs, il jouissait de son feu, mais elle était glace pour la plupart.

Il se demanda comment elle réagirait si sa fille Sérénité disparaissait. Rien à voir avec Acuité qui n'en faisait qu'à sa tête, pourtant... la Duchesse ne semblait pas non plus capable de la contrôler. Contre l'avis de sa mère, la jeune fille semblait décidée à épouser Vainqueur. Oserait-elle fuir le foyer familial pour réaliser cette ambition ?

Tout à ces réflexions, il sentit la nuque de Chiara ployer et entendit ses paroles dures. Toujours silencieux, il l'embrassa dans le cou. C'était comme brosser le poil d'un tigre, mais que pouvait-il faire face à sa rage - pire, à sa peine ?
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Lun 29 Déc - 10:12

L'Art ! Ceux qui le possédaient n'avaient que ce mot-là à la bouche. Mais l'Art ne faisait pas de miracles et en l'occurrence, il ne faisait pas non plus gagner la guerre. Elle était désolée pour le Duc et la Duchesse de Béarns que leur fille ait disparu mais ne se sentait pas plus concernée que cela. Comment eut-elle réagi si Sérénité avait pris la fuite ainsi ? Voilà une question qui resterait à jamais sans réponse.

En revanche, songea-t-elle brièvement, il faudrait bientôt marier cette petite dinde qui commençait à avoir été un peu trop vue sur le marché des célibataires. Dix-sept ans était un bon âge pour se marier de toute façon. Il ne restait qu'à lui trouver un bon parti et qui saurait la garder à sa place. Vaillant aurait fait un bon candidat en d'autres circonstances, quoique sa noblesse ne soit pas aussi flamboyante qu'on pourrait l'espérer pour la fille du Duc de Rippon. Mais il avait un sang ancien et un nom respecté.

L'idée était plus répugnante pour elle que n'importe quelle autre, cependant. Toute autre femme dans le lit de son amant lui donnait des envies de meurtre. Faisant glisser ses mains le long des bras du jeune homme qui l'entouraient, elle mêla ses doigts aux siens avec un soupir d'aise alors qu'il promenait ses lèvres dans son cou.

- J'ai peur, Vaillant, chuchota-t-elle, adoucie par ses baisers.

Resserrant ses doigts autour des siens, elle tourna la tête pour rencontrer ses lèvres et échanger avec lui un baiser passionné qui avait quelque chose de désespéré. A chaque fois qu'il s'éloignait d'elle, elle redoutait qu'il ne rencontre une jeune fille qui lui ferait oublier la duchesse qu'il croyait aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Mar 30 Déc - 1:42

- J'ai peur, Vaillant, chuchota Chiara, et il n'y avait rien à répondre à ça.
Il aurait pu dire qu'il n'y avait rien à craindre, mais ça n'était pas la vérité. Il aurait pu dire que la vie était trop courte pour avoir peur, mais ça n'aurait avancé à rien. A vrai dire, la peur de Chiara le flattait un peu, le soulageait aussi. C'était après tout un défaut féminin qu'il était rassurant de trouver chez celle dont la force de caractère défiait le "sexe faible". Sa vulnérabilité la rendait plus humaine et le rendait plus fort.

Il fallut un baiser pour qu'il saisisse son angoisse. La profondeur, chez elle, des sentiments qui ne faisaient que le traverser. Elle était la rivière souterraine, puissante et silencieuse ; lui le ruisseau vif au dehors, qui jaillit et s'égare entre les rochers. Il partait à la guerre, et ne parvenait à ressentir qu'une joie infantile et impatiente comme une brûlure. Il regrettait seulement d'avoir à laisser Chiara pour quelques mois. Mais à présent qu'elle lui avait promis qu'elle l'attendrait, il n'avait pas vraiment de regrets. Seulement celui d'être la cause de sa tristesse.

Soudainement inspiré, il enleva sa médaille et passa la longue chaîne autour du cou de Chiara. Les maillons avaient l'air tellement plus épais sur sa peau délicate... mais la déesse trouva sa place entre ses seins.
- Tu veux bien la garder pour moi ? dit-il.
L'image pieuse lui avait été offerte par sa mère, et ça n'était sans doute pas très viril. Mais de tous les objets qu'il possédait c'était le plus intime, et il se sentait déjà nu sans le bijou, arborant précisément sa tenue d'Adam.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Mar 30 Déc - 14:22

Occupée à profiter de la chaleur des baisers de Vaillant, Chiara ne saisit pas tout de suite ce qu'il faisait mais quand il passa la chaîne à son cou, elle comprit brutalement et son cœur bondit comme un fou. Baissant la tête pour observer la médaille qu'elle effleurait de ses doigts et qui reposait à présent bien à l'abri entre ses seins, elle frémit longuement, partagée entre une émotion violente et une terreur plus grande encore.

- Je ne la quitterai pas, murmura-t-elle d'une voix très basse pour dissimuler l'émotion qui l'étranglait.

Elle ne réfléchissait pas aux aspects pratiques de cette promesse, au fait que Raki lui poserait immanquablement des questions s'il la voyait avec. Elle savait seulement qu'à compter de ce soir, la médaille d'Eda confiée par Vaillant ne quitterait sa peau à aucun moment. Elle serra fort son petit poing autour du bijou, puis glissa les mains autour du cou de son amant en se tournant pour lui faire face. Hissée contre lui, elle nicha son visage dans le creux de son cou et le serra aussi fort qu'elle le pouvait, trop bouleversée pour parler davantage ou même pour lui laisser voir son visage. On était bien loin de la passion brûlante mais détachée qu'elle avait imaginée au début. Vaillant avait balayé chacune de ses barrières, troublé jusqu'à son âme, et à présent elle était plus amoureuse et plus perdue que jamais.

- Quand pars-tu ? Chuchota-t-elle contre sa peau avec l'espoir insensé qu'il réponde "jamais" et que le monde entier disparaisse pour les laisser vivre leur amour.

Pourtant, elle ne le retiendrait pas davantage. il avait le droit de partir, le devoir même, et il méritait de faire partie de la destinée des Duchés qui se jouait à la frontière chalcédienne.

- Jure moi que tu reviendras un jour... Même si c'est dans très longtemps...

Car Eda seule savait où il irait ensuite. Il appartenait à sa famille, à son Roi, à son clan d'Art. Il serait peut-être envoyé ailleurs ensuite et ne pourrait revenir à Castelorme avant de longs mois, voire des années. Elle en était déchirée d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Sam 3 Jan - 19:21

Chiara parut touchée par son présent, et il en fut content. L'instant suivant, elle se fondit contre lui avec une intensité qui l'effraya. Elle mettait tellement d'enjeu dans ce départ qu'il avait l'impression d'étouffer, et pas seulement à cause de ses bras qui l'enserraient. 

- Demain matin, avec le convoi, répéta-t-il, honteux de cette échéance précipitée.
Par l'Art, il savait depuis longtemps qu'un convoi s'acheminait, mais n'avait pas encore décidé de s'y joindre alors. L'idée le taraudait déjà, mais il avait fallu la lettre de Taebryn pour le décider tout à fait... Depuis la veille il tergiversait, ne sachant comment l'annoncer à Chiara. Qu'aurait-il fait si elle ne l'avait pas fait mander ? Il préféra ne pas penser à la lâcheté qui aurait pu être la sienne. Les choses s'achevaient bien ainsi : il serrait la Duchesse contre lui ; elle était triste, elle avait peur, mais elle lui restait fidèle et tolérait sa décision. Elle semblait même prête à accepter qu'il parte pour jamais, et il en fut un peu blessé. Au fond, cela ne l'arrangeait-elle pas ?

- Je t'ai dit que je ne serai pas long, répondit-il un peu sèchement.
Puis il se reprit et poursuivit, susurrant à son oreille :
- Reste avec moi cette nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Lun 5 Jan - 10:46

Le visage caché dans le creux du cou de Vaillant, Chiara laissa échapper un léger souffle amusé. Le jeune homme se montrait parfois si naïf. Ne voyait-il pas que l'avenir allait les séparer ? Que la guerre l'éloignerait longtemps, qu'il ne penserait plus autant à elle et qu'il ne redouterait bientôt plus de rentrer à Castelcerf pour son apprentissage de l'Art ou chez lui pour prendre la suite de son père, épouser une fille comme il faut et lui faire des enfants.

Elle savait bien pour sa part, que leur intermède amoureux ne durerait que le temps qu'il voudrait bien lui accorder. Elle était celle qui resterait au bord du chemin quand il prendrait son envol vers des cieux plus cléments. Mais alors, peut-être lui resterait-il un beau cadeau. Elle l'espérait de toutes ses forces. Relâchant doucement son étreinte, elle se laissa glisser le long du corps de son amant et renversa la tête en arrière pour lui sourire bravement alors que ses doigts se mêlaient à ses cheveux dorés.

- Même si tu penses pouvoir revenir vite, je sais quelle valeur tu as. Vainqueur t'enverra sans aucun doute à un endroit où tu seras plus utile qu'à Castelorme sitôt que tu auras fini ce que tu veux faire au front. Il a besoin de toutes les forces disponibles et tu en es une à ne pas négliger.

Détachant ses doigts de sa nuque, elle frôla son visage au passage puis replia les bras contre ses flancs et appuya sa tête contre le torse tiède de Vaillant. Il était beaucoup plus alerte à présent, ne boitant presque plus, ne se servant de sa canne que lorsqu'il ne pouvait faire autrement. Nul doute que le Roi saurait voir en lui un allié puissant. S'il se montrait suffisamment convaincant pour vaincre les réticences du jeune homme.

- Je reste avec toi cette nuit et je te ferai mes adieux demain comme il se doit, chuchota-t-elle très bas, comme un secret. Et je serai là quand tu reviendras.

Ses doigts glissèrent le long de sa cuisse cette fois. Elle n'y avait jamais vu autre chose que le stigmate de sa vie de guerrier et l'avait encouragé de tout son coeur sur la voie de la guérison. Il ne serait plus jamais le même mais il pouvait néanmoins être un combattant redoutable, un artiseur respecté et bien d'autres choses encore. Sa blessure ne resterait qu'une étape sur sa route, un changement de cap radical dans sa personnalité, et peut-être yy verrait-il un jour le symbole de ce qui les avait réunis. Car s'il n'avait pas été blessé, il n'aurait pas été là ce jour là pour l'accompagner se promener à cheval autour de Castelcerf. Rien n'aurait été pareil et même l'avenir de Rippon en aurait été bouleversé.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Sam 10 Jan - 16:26

- Je ne laisserai plus Vainqueur m'envoyer où que ce soit, souffla Vaillant avec un sourire... rebelle ? heureux ?
Il l'était en tout cas d'entendre la "valeur" qu'il avait pour Chiara. Cela le grandissait à ses propres yeux - et ce depuis leur première rencontre, quand il n'était encore qu'un homme diminué, avec sa rancœur seule pour le tenir debout.

Il la laissa caresser ses cheveux, son visage, s'appuyer sur sa poitrine et glisser ses doigts le long de ses jambes. Son corps n'avait plus de secret pour elle, plus de pudeur si ce n'est cette blessure où substituait l'orgueil. En l'état présent, il se sentait surtout excité et... étrangement reconnaissant.

- Merci, dit-il tout bas en glissant sa cuisse entre ses jambes, mais en gardant ses mains à hauteur de son visage.
Il tira sur l'une des boucles rousses qui encadraient sa figure, geste répété et pourtant spontané. Il avait envie de l'embrasser, mais c'était la solution de facilité. Alors, il ne pourrait ni ne voudrait plus parler, emporté par un désir plus naturel que les mots, des mots qui n'étaient pas faciles à prononcer...

- Ne viens pas demain... Le convoi part à l'aurore et je n'arriverai jamais à partir, si tu es là.
Il craignait surtout qu'elle ne puisse pas, précisément, lui faire ses adieux "comme il se doit" en public. L'image de la Duchesse hautaine et convenable n'était pas celle qu'il voulait emporter avec lui en Chalcède, dans son cœur et ses draps...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   Lun 12 Jan - 10:07

Enveloppée par la chaleur de Vaillant, un sourire rayonnant levé vers son beau visage si fier, Chiara chassait la peine et la peur de son cœur pour se concentrer sur le présent, sur la beauté et le positif. A nouveau, il tirait sur l'une de ses mèches et son sourire se fit plus tendre. il avait pris cette habitude et elle aimait tout particulièrement le fait qu'ils eussent leurs propres rituels, leurs propres gestes intimes. Il lui refusait les adieux en public et pourtant elle souriait encore. Car elle comprenait au fond d'elle que, qui que soient les personnes en présence, il serait incongru et déplacé qu'elle vienne faire ses adieux au convoi.

- Très bien, chuchota-t-elle, la voix émue.

Il avait raison, elle le savait, mais elle avait de la peine quand même. Parfois il lui semblait trop dur de ne pouvoir être réellement avec lui. En même temps, l'opportunité lui en eut-elle été donnée qu'elle n'eut as quitté Raki pour lui. Elle craignait bien trop le scandale, la misère, d'être mise au ban d'une société qu'elle dominait sans pitié. Et pourtant Eda savait qu'elle était profondément amoureuse de Vaillant. Leur situation resterait inextricable, mais elle boirait la coupe jusqu'à la lie.

Son sourire s'était fait tremblant mais restait brave. Glissant à nouveau ses mains autour du visage du jeune homme, elle l'attira vers elle pour l'embrasser avec douceur et une certaine fièvre également. Elle avait si peur de le perdre qu'elle le voulait encore, comme pour conjurer le sort qui les séparait. Un jour, songea-t-elle en caressant ses lèvres des siennes avec douceur, un jour il occuperait un poste important à Castelcerf. Peut-être diplomate ou Maître d'Art même. Un jour, il lui échapperait. mais en attendant, il était encore à elle pour un moment.

- Reviens-moi vite, murmura-t-elle encore entre deux baisers enfiévrés. Nous avons encore beaucoup de choses à faire ensemble, à nous dire, à découvrir...

Reculant lentement, elle s'adossa à l'une des colonnes du petit belvédère dont la pierre froide la fit frissonner. Hissée contre son amant, elle noua ses jambes autour de lui et s'abandonna une fois encore à la passion dévorante et désespérée qui l'habitait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faites la guerre, pas l'amour [PV Chiara - juin 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis (With Marie de Guise
» Charlotte Meredith Meyer
» Eledorl Marine • En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de près.
» Faites l'amour pas la guerre ! Non pas l'amour, ça fait des gosses : sa crient, sa puent, faites des crêpes ! C'est bon les crêpes !
» Faites l'amour pas la guerre. Enfin non faites pas l'amour ça fait des gosses, ça crie, c'est chiant. Faîtes des crêpes, c'est bon les crêpes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Béarns, Bauge, Rippon, Haurfond :: Rippon :: Archives V1 et V2
-