AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Sam 15 Nov - 21:33

Les jours passaient et se ressemblaient. Tous les matins, aux aurores, les soldats devaient être prêts à passer à l'action. La milice Chalcédienne semblait être comme une ruche d'abeilles virulentes, elle ne laissait jamais en paix les Duchés.
Peu importe quelle section s'éloignait du campement, elle tombait toujours dans un piège. Tout trajets avec Castelorme avait été coupé, et le moral de l'Armée était au plus. Ce n'était pourtant que le début de la Guerre et Acuité se demandait comment évoluerait la situation.

Elle avait subit une attaque de la milice lors d'une mission de repérage. Là-bas, au milieu des arbres et des marécages, elle avait faillit mourir. La femme couverte de cicatrices hantait ses nuits, par la peur et le souvenir qu'elle lui rappelait. La jeune femme se souvenait le goût horrible de la boue du marécage, de l'eau épaisse s'infiltrant dans ses narines, dans sa bouche, de l'air qui manquait à ses poumons.
Comme pour contrecarrer ce cauchemar, elle inspira profondément. Elle était en vie. mais cette mésaventure lui avait prouvé qu'elle risquait sa vie tous les jours. Cependant, pouvait-elle faire autrement?

Le regard plongé dans le feu crépitant non loin d'elle, sa main caressait instinctivement la balafre qui traversait sa joue, conséquence de sa fuite dans la foret. La plaie avait du mal à cicatriser avec l'humidité. Chaque soir, elle s'isolait des autres, et s'évertuait à artiser, ces commandants chalcédiens pour tenter de les mettre en déroute. Le Clan la cherchait parfois, et elle devait stopper son Art, pour rester camouflée.

Alidel et Miel, ses deux acolytes, ne comprenaient pas vraiment son besoin d'être seule le soir. Les deux jeunes gens s'étaient rapprochés, ce qui poussait un peu plus Acuité à se mettre en retrait. Elle profitait alors de ses moments de solitude, pour mieux se rappeler son pays et surtout sa volonté d'être là pour protéger son Royaume. Quand elle le pouvait, elle artisait. Et justement, cette soirée lui promettait une bonne migraine d'Art au lendemain matin.

Assise sur le sol en tailleur, sa capuche rabattue sur sa tête, ses mains jouaient instinctivement avec une flèche qu'elle passait entre ses doigts.
Elle pouvait sentir la présence de son arc dans son dos tout comme le vide à sa ceinture, sa dague de Béarns ayant été envoyé par le fond du marécage par la guerrière Chalcédienne.
Le son du feu tintait doucement à ses oreilles et les flammes lui brûlaient le visage, collant quelques mèches blondes sur la peau de son visage. Déambulant dans un autre univers propre aux Artiseurs, elle lâcha prise.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 12:04

La nuit était tombée et la garde encerclait le campement, donnant à ses habitants une confortable illusion de sécurité. Jusqu'à ce que leur tour vienne, ils pouvaient se reposer, jusqu'au lendemain...

Las, comme tant d'autres, mais avec une responsabilité plus lourde à porter, le maître d'armes sortit de sa tente et arpenta le campement. Ce soir Vainqueur n'avait pas besoin de lui, il pouvait vaquer à ses occupations - ou plutôt à son absence d'occupations. Dans ce cas, il faisait comme les autres soldats. S'asseyait autour d'un feu et racontait - ou écoutait - des histoires, jouait aux cartes ou aux dés pour se divertir et fraterniser. L'alcool était rationné et les soirées étaient plutôt calmes, voire mélancoliques, et il eût préféré parfois qu'elles fussent un peu plus furieuses.

Sur sa route, il remarqua un soldat solitaire, près d'un foyer, et s'approcha. Il n'était pas commun de rester ainsi tout seul, peut-être avait-il besoin d'un peu de compagnie. Mais ses sentiments changèrent du tout au tout lorsqu'il arriva à quelques mètres du soldat.

Était-ce un tour de la lune ou l'arc dans son dos était-il blanc, et gravé selon son souvenir ? Il reconnut distinctement l'arme qu'il avait offerte à Acuité, il y avait des mois de cela. Achetée chez son armurier, qui ne faisait que des pièces uniques.

Ses pensées se bousculèrent dans sa tête et en un instant, il fut sur le soldat. L'attrapa au collet et le projeta sur le sol, se moquant bien risquer de briser l'arme qui l'avait dénoncé. Son cœur battait fort et il était aussi furieux que s'il se trouvait devant un meurtrier, un charognard ou un traître.

- Où as-tu pris cette arme ?! beugla-t-il, ses bottes dangereusement proches du visage de l'inconnu.
Visage dont il n'avait rien distingué, si ce n'est la cicatrice et dans le regard, une brève lueur de peur. Dans sa chute, la capuche s'était baissée, révélant une tignasse blonde et emmêlée.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 15:38

Aussi souvent que possible, Acuité cherchait à travers l'Art les Chalcédiens susceptibles d'être facilement influencés. Ce soir ne faisait pas exception, et quelque part au fond d'elle, elle rêvait de trouver cette femme couverte de cicatrices pour sonder son esprit. Ce soir encore, elle échouait.
Avec amertume elle traînait à proximité du fleuve d'Art, quand l'image se déforma subitement. Les sourcils froncés, elle se sentit comme aspirée de cet univers pour réintégrer son propre corps au moment où celui-ci était soulevé de son rondin de bois.

Dans l'incompréhension la plus totale, elle reconnu cependant la voix de Brun, plus grave et plus forte qu'à son habitude. Horrifiée, elle resta pétrifiée alors qu'il la jetait à terre et lui hurlait dessus. Sa capuche s'abaissa, laissant apparaître ses mèches blondes plus sales et plus emmêlées que jamais. La vie sur le front était bien différente de la vie de château.
En chutant, l'arc s'était enfoncé entre ses omoplates, lui arrachant une grimace de douleur et elle remarqua instantanément les bottes du Maître d'Armes si près de son visage. Allait-il la frapper?

L'homme qui se trouvait devant elle n'était plus Brun, mais un homme furieux et violent. Elle ne comprit pas ce qui avait pu le mettre dans un tel état.

- Par tous les Dieux, souffla-t-elle, véritablement inquiète quant à ce comportement insolite. Es-tu devenu fou?

Son œil se posa sur lui avec désapprobation tandis qu'elle se redressait sur son séant, un plis barrant sa bouche. Sans mot dire, elle attrapa son arc et l'observa sous toutes les coutures afin de vérifier qu'il n'avait rien de cassé.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 16:42

Pas une seconde le maître d'armes n'avait pensé que le soldat qui tenait l'arc pouvait être sa légitime propriétaire. Mais cette voix ne laissait pas de doute.
- Par tous les Dieux, répéta-t-il, abasourdi.
Il s'accroupit, saisit son menton dans sa main sans se soucier de son regard noir, et la dévisagea.

C'était bien elle. Acuité. L'héritière de Béarns. Jadis son élève. Sale et amochée, la chevelure sacrifiée, mais c'était bien elle.
- Qu'est-ce que tu fais là ? souffla-t-il.
Son uniforme parlait pour elle, mais il n'arrivait pas à y croire. Qu'elle se soit enrôlée comme un simple soldat. Et qu'elle vive cette sale guerre depuis le début.

Peu à peu, l'incrédulité laissa place à la colère. C'était vraiment insensé !
- Laisse-ça, ordonna-t-il en lui confisquant l'arc qu'elle tripotait sous toutes les coutures.
Par El, ça n'était pas un jouet ! Elle avait tué avec, sans doute, et c'était un miracle qu'elle soit encore en vie.

- Sais-tu que tout le monde te cherche ? la sermonna-t-il.
Oh oui, elle était au courant, il était prêt à le parier. Mais elle s'en fichait bien, comme une petite enfant gâtée.
Il ne la traitait plus comme Acuité Loinvoyant, pas non plus comme une amante que pour lui, elle n'avait jamais été ; plutôt comme une petite sœur indisciplinée.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 17:16

Il s'approcha et lui saisit le menton entre les doigts. Elle le laissa faire, qu'il juge par lui-même de la personne qui se trouvait face à lui, et qu'il avait jeté à terre sans aucune retenue. L'expression qu'il affichait autant que sa propre formulation reprise à travers sa bouche lui arracha un sourire en coin.

- Moi aussi je suis contente de te revoir, murmura-t-elle pour elle-même avec ironie.

Elle pensait ne jamais le revoir, et leurs retrouvailles s'annonçaient houleuses. Bien consciente qu'il n'assumerait jamais la nuit qu'ils avaient passé ensemble, bien consciente qu'il ne la considérerait jamais que comme une petite fleur fragile issue de Béarns, elle préféra ne pas ajouter un mot, le laissant s'épancher sous le choc qu'elle venait de lui envoyer.

Son arc n'avait rien, et elle remercia Eda intérieurement. Cependant, elle n'eut pas la possibilité de le remettre à son dos car dans un excès de colère, il le lui confisqua avant de la sermonner comme une enfant capricieuse.
Entre les privations de ses dernières semaines, la fatigue accrue, la nourriture qui la rendait malade, la peur qui la rongeait mais qui à la fois la galvanisait, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Pour qui se prenait-il?
Agacée, elle se releva et se campa fermement sur ses jambes face à lui.

- Rend moi mon arc, ordonna-t-elle la main tendu en avant. J'en ai besoin, nous avons une mission de reconnaissance demain matin l'aurais-tu oublié?

Elle soupira tandis que la colère montait en elle. Leurs têtes à têtes se terminaient toujours mal et elle avait l'intuition que celui-ci ne fera pas exception.

- Bien sûr que je le sais, je ne suis pas stupide, railla-t-elle. Le Clan passe son temps a essayer de briser mes défenses pour me retrouver. Il ferait mieux de se concentrer sur les Chalcédiens, je me sens seule dans cette entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 17:48

- Moi aussi je suis contente de te revoir, chuchota Acuité, et il resta interdit.
Bien sûr qu'il était heureux de la revoir, ou plutôt de la savoir en vie. Mais elle s'était mise elle-même dans ce pétrin, il n'allait pas la plaindre. Qu'elle se comporte enfin comme l'adulte qu'elle disait être !

La guerre l'avait changée, déjà, il s'en rendit compte lorsqu'elle se dressa devant lui et réclama son arme avec autorité. Mais si elle était vraiment le soldat dont elle se donnait l'air, elle ne lui aurait pas parlé ainsi. Il était son supérieur, cette fois. Il se garda bien de lui en faire la remarque, et lui tendit son arc. Cependant il ne le lâcha complètement qu'après avoir déclaré :
- Il est hors de question que tu y ailles.

Le ton était sans réplique et il ne la laisserait pas lui désobéir. Elle devait prendre conscience de la gravité de la situation, de sa situation.
- Il n'y a pas que le Clan. Taebryn est là aussi. Il...
Il faillit ajouter que l'homme avait trouvé le mouchoir, mais se ravisa. Cela n'avait aucune utilité.

Troublé, il lui tendit la main et dit, avec douceur :
- Viens avec moi. Vainqueur doit te voir.
Elle ne bougea pas et il s'abaissa à ajouter :
- S'il te plaît...

Il ne servait à rien de rendre les choses plus compliquées qu'elles ne l'étaient déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 18:25

Son interdiction lui fit froncer les sourcils mais avant qu'elle ne puisse lui répondre il lui annonça que Taebryn était là. Elle le savait. Avec peine, elle avait vu son chaperon déambuler à travers les tentes et les rangs, à la recherche d'un fantôme, d'une Acuité qui n'était plus. Quelques fois, elle avait eu envie de courir vers lui et de lui dire qu'elle était désolée de ruiner ainsi sa vie, mais sa volonté de protéger les Duchés était supérieure à sa propre sécurité et à sa propre existence.

Brun n'acheva pas sa phrase et elle se douta qu'il s'était passé quelque chose. Les deux hommes ne s'appréciaient pas, s'étaient-ils disputé ou battu?
Elle fut tentée d'y réfléchir mais la douceur avec laquelle il lui demanda de le suivre lui fit tourner la tête. Son coeur tambourinait dans sa poitrine et l'espace d'un instant elle le regarda avec hésitation. Il lui tendait la main et elle mourrait d'envie de la saisir autant que de se lover dans ses bras. Son corps se mit à trembler légèrement face à l'indécision qui grandissait en elle et sa colère s'évanouit définitivement lorsqu'il la supplia.

- Non...murmura-t-elle avec douceur le regard plongé sur la main tendue.

Elle releva la tête et verrouilla ses pupilles sombres dans les siennes tout en resserrant son arc contre elle. Elle souffrait de lui apporter cette réponse, car elle se doutait que cela déclencherait l'ouragan chez l'homme qui se tenait devant elle.

- Je ne peux pas Brun... pardonne moi, dit-elle lentement. Ma place est ici. Je suis une archère, je suis une artiseuse et il est hors de question que j'attende dans la chambre de mon château que d'autres se battent pour mon pays, pour mon héritage.

Elle n'espéra pas qu'il se rallie à elle, mais au moins qu'il soit en mesure de la comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 19:00

C'était puéril sans doute, mais Brun prit personnellement ce refus. N'avait-elle aucune confiance en lui ? N'avait-elle aucune considération pour chacun de ses proches ? Pour Taebryn qui la cherchait, pour Vainqueur, pour son père, pour sa mère qui s'inquiétaient pour elle, pour sa sœur qu'elle n'avait jamais vu ? Pour lui enfin, qui tâchait de préserver sa vie, quand apparemment elle n'en avait rien à faire ?! Non, il ne lui pardonnait pas son insupportable et absurde rébellion.

Il perdit son sang froid et tonna :
- Ta place n'est pas ici ! Ta place est tout sauf ici ! Regarde autour de toi, bon sang ! Ce n'est pas comme ça que ton pays a besoin de toi. Des archers, on en a à la pelle ! Tu veux que je te retrouve sur un tas de cadavres ?!
Car c'était cela, au fond, qui lui faisait le plus peur. Pas que l'héritière de Béarns fasse défaut à son Duché, ni que leurs frasques soient révélées. Mais qu'il doive la laisser, comme les autres, sans sépulture dans cette maudite jungle.

Alors son visage s'ajouterait à tous ceux qu'il ne pouvait pas oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 20:03

Lorsqu'il explosa, elle ferma les yeux dans un sursaut avant de reculer d'un pas. L'effroi passé, elle prit la peine de regarder tout autour d'eux. Brun était bruyant, incapable de calmer sa colère et elle était inquiète qu'il attire de trop l'attention quand elle faisait tout pour se rendre invisible depuis plusieurs semaines.

Comme elle s'y attendait, il ne comprenait pas son point de vue. Si quelques mois plus tôt elle s'en serait offensée, aujourd'hui elle était habituée à sa façon d'être. Après tout, cela faisait aussi parti de l'homme qu'elle aimait et elle l'avait accepté. Elle déposa avec affection l'arc blanc contre le rondin de bois puis croisa les bras sur sa poitrine.

Hésitante, elle se sentait presque coupable à l'idée qu'il puisse la retrouver morte. Cette situation avait déjà bien faillit arriver. Mais l'aurait-il seulement reconnue couverte de boue comme elle l'était?
Décidée, elle brida sa peur de le décevoir à nouveau et s'avança jusqu'à se retrouver à quelques centimètre de lui. Si elle dépliait ses bras, elle pourrait l'enlacer et tenter de le calmer...Non, cela ne ferait qu'aggraver la situation.
Elle le regarda, l'oeil triste.

- Si les situations étaient inversées, je préférerais te retrouver sur un tas de cadavres plutôt que de recevoir une missive annonçant ton décès. Comment pourrais-je seulement y croire alors?

Sa voix retenait une certaine douleur, comme si l'image même de Brun mort se gravait en elle au moment où elle l’énonçait. Elle détourna les yeux dans le feu crépitant avant de poursuivre d'un voix lasse.

- Es-tu inquiet à l'idée de perdre une héritière Loinvoyant ou simplement de perdre celle avec qui tu as partagé ta couche une fois? Ta colère est justifiée seulement si tu tiens à moi plus qu'à n'importe lequel de tes soldats. Et quand je dis moi, je ne parle pas de l'héritière de la lignée que tu te tues à préserver. J'agis selon mes convictions et mes valeurs Brun, crois moi je t'en prie, quand je te dis que ce n'est pas qu'un souhait égoïste de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 21:15

Acuité jetait des regards anxieux autour d'eux. Il faisait du bruit, il s'en rendait compte et il s'en moquait bien. Il n'avait rien à cacher - ou presque. Mais personne ne s'approcha d'eux. Personne ne pouvait imaginer ce qu'il était en train de se passer. On pensait juste que la maître d'armes invectivait un soldat, et on gardait bien de s'en mêler.

Quand elle alla vers lui, calme, il crut que ses paroles avaient enfin fait mouche et qu'elle allait le suivre sans faire d'histoires. Mais ce ne fut que pour dérouler ses arguments absurdes. Si elle n'était pas ici, il n'apprendrait pas sa mort par missive, pour la simple et bonne raison qu'elle ne courrait aucun danger entre les murs épais de la citadelle. Et qu'elle n'aille pas lui faire croire qu'elle allait guerroyer juste parce qu'elle s'inquiétait pour lui.

Lui aussi, il avait les nerfs à vif et l'âme sombre. Il n'était pas d'humeur à supporter son éternelle rengaine sur l'héritière et la fille, dans une énième tentative pour qu'il lui avoue des sentiments inappropriés. Il vécut particulièrement mal le fait qu'elle lui rappelle sa faute. Oui, ils avaient couché ensemble, et non, ça n'aurait jamais dû arriver. Il était soûl, il voulait jouir de sa compagnie, il avait laissé son affection pour elle et ses sensations l'emporter. Il avait été faible ; cela ne se reproduirait plus.

- Ça suffit, siffla-t-il en lui attrapant le bras. A présent tu vas venir avec moi.
Sa poigne était ferme et son regard orageux. Il était prêt à la traîner jusqu'à la tente de Vainqueur, s'il le fallait. Pour remettre les choses en ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 21:31

Elle pensait trouver une faille dans son coeur, mais dû se rendre à l'évidence, jamais elle ne l'atteindrait. Sans prévenir, il lui agrippa le bras avec force. D'abord surprise, elle comprit rapidement à travers sa phrase ce qu'il comptait faire : la ramener directement à Vainqueur.

-Non, souffla-t-elle d'abord, et puis sa voix s'agita un peu plus par la panique. Non!!

Mais comme il persistait à ne pas la lâcher, elle reprit un peu plus fort :

- Brun arrête! Tu me fais mal!

Elle aurait pu supplier, mais la force qu'il mettait dans sa poigne n'aurait pas cédé pour autant, elle en était sûre. Pourquoi était-il tombée sur elle ce soir? Pourquoi n'avait-elle pas été plus prudente?
Les larmes aux bords des yeux, elle rageait sur cette maudite situation et sur ce maudit bonhomme qui ne disait jamais rien sauf sous l'emprise se l'alcool.
La colère montait dans sa gorge et elle se moqua bien qu'on l'entende dans les minutes qui suivirent. De sa main libre, elle essaya de lui faire relâcher sa prise, mais comme un étau prenant au piège du gibier, il ne lâcha pas.

- Je ne rentrerais pas! gronda-t-elle dans une ultime tentative de le faire lâcher. Que ça te plaise ou non, ce n'est pas à toi de décider de ma vie. Plus personne ne décidera de ma vie. Lâche moi!!!

Le souffle court, elle remarqua un ou deux regards au loin qui cherchaient peut-être à apercevoir quelques échanges suffisamment croustillants qui permettraient de lancer une rumeur allégeant un peu l'atmosphère lourde de la Guerre.

- Je t'en prie, finit-elle par implorer tout bas alors que sa main libre caressait la poigne de fer qui lui retenait le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 16 Nov - 22:46

Il n'aimait pas ça, mais il n'avait pas le choix. Se répétant que c'était pour son bien, ce dont il était d'ailleurs persuadé, Brun se fit sourd aux supplications d'Acuité. Se barricadant en son fort intérieur et érigeant autour de lui ce qui était, à son insu, des murailles d'Art.

Acuité se débattait, il devrait vraiment la trainer à travers le campement. Désireux de leur éviter, à tous deux, cette humiliation, il se baissa rapidement, passa ses bras sous ses genoux et ses épaules, et la souleva du sol. Elle ne pesait rien du tout, et cela le conforta dans sa décision de l'extraire de cet environnement hostile.

- Je décide que tu ne risqueras pas ta vie ici, répondit-il, inflexible. Tu es trop jeune et tu es trop précieuse pour le Royaume. Et puis j'ai une dette envers toi.
Il voulait éviter le sujet, mais réalisait que ça n'était pas possible. Les choses entre eux avaient changé, il le sentait en la tenant contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Lun 17 Nov - 1:05

Enfin l'étau autour de son poignet se desserra. Elle se sentit soulagée pensant qu'il avait changé d'avis mais il n'en était rien. Avec une rapidité et une facilité déconcertante, il la souleva du sol pour la porter dans ses bras. Surprise, elle s'agrippa au tissu couvrant son torse par réflexe et sentit une douce chaleur lui monter aux joues. La dernière fois qu'ils avaient été si proches, il n'y avait nul vêtement entre eux. Son esprit divagua quelques instant pour se remémorer la douceur de sa peau et de ses lèvres. De là où elle était, elle pouvait sentir son odeur et elle se rendit compte avec violence à quel point il lui avait manqué durant ses dernières semaines.

- Je décide que tu ne risqueras pas ta vie ici, lâcha-t-il avec fermeté. Tu es trop jeune et tu es trop précieuse pour le Royaume. Et puis j'ai une dette envers toi.

Elle tourna son visage vers lui, incrédule. Ce n'était pas à lui d'en décider quoiqu'il puisse en dire, c'était à elle. Si son cœur lui appartenait, c'était bien la seule chose qu'elle lui donnait sans condition. Retenant son souffle, elle buvait ses paroles comme hypnotisée par le calme qu'il affichait soudain. Ses doigts remontèrent jusqu'à son cou avant de s'enrouler autour de sa nuque. A nouveau, la mémoire de ses sens la ramenait deux mois en arrière et cela la troubla considérablement. Leurs visages étaient si proches que cela en était presque indécent.

- Quelle dette ? Murmura-t-elle doucement.

Après deux mois de terreur sur ce territoire, elle lui était vraiment difficile de résister à se laisser aller juste un peu contre lui. Sa chaleur, son odeur, ses bras l'attiraient comme si elle n'avait pas son mot à dire et que seul son corps avait pouvoir de décision.

Peu lui importa qu'on les voit tous les deux, après tout elle n'était pas censée être ici, alors que raconteraient les rumeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Mar 18 Nov - 11:48

Acuité avait cessé de se débattre, elle enroula même ses bras autour de son cou.
- Tu sais bien, répondit Brun dans un murmure.
Il aurait voulu lui dire qu'il était désolé, mais ça n'aurait servi à rien. A l'instant, il se sentait surtout soulagé que la jeune fille revienne à la raison.

- Rentrons à la maison, dit-il, et ces paroles lui firent du bien à lui aussi, comme s'il allait laisser tous ses soucis derrière lui.
Il regarda Acuité, ses yeux, s'attarda sur sa cicatrice. Elle devait se soigner, sinon la plaie allait s'infecter. Mais ça n'était pas à lui de lui dire, pas à lui de prendre soin d'elle. Vainqueur et Taebryn sauraient s'en occuper.

Il sourit tristement et commença à marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Mar 18 Nov - 12:08

Acuité ne comprenait toujours pas de quelle dette il parlait. Elle n'avait jamais rien fait pour lui, en dehors de cacher ses sentiments à son égard ou le mettre en colère. Leur histoire était aussi chaotique qu'étonnante.
Elle le regardait avec l'envie dévorante de l'embrasser tant elle le trouva touchant dans le soulagement qu'il affichait. A ce moment là, elle n'eut plus aucun doute, il s'inquiétait vraiment pour elle et elle seule.

Elle écouta son mensonge avec calme. "Rentrons à la maison" sonnait comme la promesse de finir leurs jours ensemble, mais elle savait que ce n'était pas ce qu'il souhaitait dire alors. Lui, resterait sur le front; elle, rentrerait en Cerf où elle serait mariée de force à un quelconque noble choisi par son père, et ne pourrait que prier pour la survie de Brun. Elle passerait ses nuits à se faire couvrir par le corps d'un autre, alors que toutes ses pensées iraient vers lui et lui seul. Ce destin lui fit horreur et le sourire triste de Brun raffermit sa volonté, alors même qu'il commençait à marcher.

Elle lui sourit avec tendresse, aveu timide d'un second adieu dissimulé sur le point de se produire. Plongeant son visage dans son cou, s'imprégnant une dernière fois de son odeur, elle murmura dans un souffle :

- Je t'aime Brun, pardonne moi.

Et sur ces mots, elle appuya fermement ses mains à plat sur la poitrine du Maître d'Armes. Le repoussant pour mieux se séparer de son corps en une fraction de seconde tandis que ses jambes basculaient dans le vide, détachées de ses bras.

Avec un bruit lourd, elle atterrit sur le sol meuble perdant l'équilibre et chutant sur ses fesses. Elle se redressa rapidement et pris ses jambes à son cou, saisissant son arc abandonné sur le rondin au passage, elle s'enfonça dans la forêt sans un regard en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Dim 23 Nov - 14:11

Brun eut à peine le temps de comprendre les paroles d'Acuité que violemment elle le repoussait. Déséquilibré, il recula de plusieurs pas. Tombée sur le sol, le jeune fille se releva d'un bond et fonça vers son arc.

Sidéré, le maître d'armes lâcha un affreux juron et se lança à sa poursuite. Mais Acuité, légère, filait comme une flèche. Il ne lui cria pas de revenir : il préférait garder son souffle pour la course et sa voix pour alerter la garde.

Ce qui fut sans effet. Acuité disparut dans la forêt.

- Rattrapez-la ! ordonna-t-il aux deux soldats qui l'avaient rejoint. Puis il fit demi-tour et courut vers les écuries. Il n'avait pas le temps de prévenir Vainqueur. Il espérait lui ramener saine et sauve sa petite cousine...

Mais dense et dangereuse était la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Sam 29 Nov - 8:16

Elle courrait, courrait de toutes ses forces et de toutes ses tripes, sans se retourner. Elle entendit la voix du Maître d'Arme dans son dos et reporta son attention sur les deux gardes qui lui feraient bientôt face. Ils ne sortirent nulle épée, peut-être parce qu'en la voyait arriver elle ne leur sembla pas très dangereuse. Avec souplesse, elle esquiva la première paire de bras qui tentait de la cisailler sur la taille. Le second garde était déjà loin lorsqu'elle s'enfonça dans la foret.

Celle-ci dense et humide collait à ses bottes et cela lui demanda un effort considérable pour ne pas chuter à plusieurs reprises. Les branches basses et les lianes s'emmêlaient dans ses cheveux, les tirant et en arrachant au passage. Mais peu lui importait, dans l'immédiat elle souhaitait simplement mettre le plus de distance possible entre elle et le camp.

Les voix ne cessèrent pas, elle entendait qu'on la cherchait et savait déjà, que Vainqueur serait furieux après Brun, comme après ses autres hommes de l'avoir laissé filer. Mais elle ne pouvait s'inquiéter de leurs sorts, le sien était bien plus préoccupant.

Elle décida de changer de tactique et de profiter de la noirceur de la forêt pour mieux s'y camoufler. Glissant derrière les larges troncs d'arbres, se faufilant à travers les marécages qui mouillaient ses chausses. Elle devint aussi invisible que l'ombre de la nuit et vit rapidement les lumières du camps disparaître alors qu'elle en faisait de même.

Elle marcha toute la nuit et juste avant que le soleil de commence sa course, des voix Chalcédiennes l'attirèrent dans une direction. Discrète, elle s'en rapprocha et par la même occasion, atterrit non loin d'un camp de la milice. Cela ne pouvait -être qu'eux. Les tentes étaient de fortune et les hommes se levait sereinement. Ils n'était pas nombreux et se rassemblaient autours d'un feu.
Elle les observa un moment, remarquant qu'ils sortaient toujours leur nourriture de la même tente. Cela lui donna une idée qui lui permettrait peut-être de rentrer au campement des Duchés avec plus de considération. Peut-être que Brun changerait enfin d'avis.

Actuellement, ils n'étaient que trois autour du feu et la distance entre elle et eux était respectable pour une archère confirmée.
Elle saisit trois flèches de son carquois et en encocha une, gardant les deux autres en mains pour pouvoir tirer rapidement après ça. Sans aucune hésitation, elle tira sur le premier, libérant un cri d'alerte des deux autres avant que sa seconde et troisième flèche ne les frappent à leurs tours.

Rapide, mais pas suffisamment, à présent, elle allait devoir courir. Ses pas rapides et léger l'amenèrent près du feu d'où elle tira une branche et l'espace d'un instant, elle eut même le sens pratique de se demander où ils avaient trouvé du bois sec.
Chassant ses idées de son esprit en secouant la tête, elle lança la branche enflammée sur la tente protégeant les vivres, mais l'humidité de la nuit n'aida pas à y mettre le feu, elle insista donc avec une seconde branche mais n'eut pas le temps de s'attarder sur son plaisir manifeste. Le camp était déjà bien trop éveillé, elle fit demi-tour satisfaite mais ne s'attendait pas à se retrouver face à celle qui avait faillit la tuer. Elle sentit le choc derrière sa tête et perdit connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Luve Fanel
Chalcèdes
Soldat
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: soeur de Bhaal et lieutenant de l'armée chalcédienne
Âge: 27 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   Sam 29 Nov - 17:03

Ça n'était pas encore l'aube, Luve dormait. Elle était épuisée par le rythme de leurs raids, aussi éprouvant pour eux que pour les Duchés. Sans parler des premières marques d'insoumission qui avaient commencé à se faire sentir dans les rangs de la milice. Sa blessure n'avait pas aidé. Être une femme était déjà suffisamment handicapant au commandement, elle n'avait pas besoin d'autre marque de faiblesse.

Les bruits de l'attaque la réveillèrent instantanément, et elle jaillit de sa tente. Sa chevelure lui tombait aux épaules et ses yeux étaient bouffis de sommeil, mais son sabre était déjà dans sa main. Elle avisa vite de la situation. Trois hommes gisaient transpercés et une intruse s'agitait à quelques mètres, brandissant une branche enflammée. Luve reconnut la gamine qui l'avait plantée et ses réflexes furent décuplés.

Cette fois, elle ne fit pas dans le raffinement. Elle surgit derrière elle et la frappa lourdement avec la garde de son arme. L'ennemie s’effondra et la Chalcédienne hurla des ordres. Éteindre les premières flammes de l'incendie avant qu'elles ne se répandent. Se préparer à l'assaut qui ne vint pas. Aussi incroyable et fou que cela puisse paraître, les éclaireurs le confirmèrent : la gamine les avait attaqués seule.

Tout fut méticuleusement réorganisé. Le feu éteint sans avoir fait trop de dégâts. La fille fouillée, ficelée et jetée dans une tente. Luve vint lui rendre visite après avoir sabré l'un de ses soldats. Elle n'aimait pas la manière dont il l'avait regardée, avec ses cheveux défaits, et il tombait à point nommé pour endosser la responsabilité de cette attaque intolérable. Une gamine seule avait tué trois des leurs !

La fille était inconsciente. Elle voulut lui décocher un coup de pied, mais son geste perdit toute force. Comme ses mains, la dernière fois, n'avaient pu l'étrangler. Luve étouffait de colère et de frustration. Elle avait bien des questions à son sujet. Comment l'archère les avait trouvés était bien la moindre...
Elle sortit et ordonna qu'on lève le camp. Leur position était trahie et leurs vivres endommagées. Et elle avait une prise que Bhaal devrait faire parler...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce qu'il faut accepter ou fuir [Avril an 10 - Brun Braveterre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce qu'il faut se détendre des fois... [ LEYIA ]
» Parce qu'il faut bien trouver une distraction (Elvir)
» [Sept. 2000]Parce qu'il faut bien qu'être préfets ait ses avantages [Ara]
» Buenevo, "Tony" Green. Parce qu'il faut bien vivre. (Attente de validation.)
» [0161] Seth – La folie est une vertu, il ne faut pas la fuir. [PHYLLALI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Province des Etats Chalcèdes
-