AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 2 Nov - 22:44

Bhaal s'avança dans la propriété. C'était vaste et digne du Guerrier de la Nation. La plantation était bien entretenue et l'atmosphère qui y régnait était calme, presque reposante.
Cela le changeait des claquements de fouets qui retentissaient en permanence ou presque chez lui. Il réajusta sa tunique, bordée d'un long gilet sans manche aux broderies extravagantes, et glissa une main dans se cheveux pour s'assurer de leur bonne tenue.
Dans l'allée, il renifla l'air embaumé des fleurs aux parfums suaves tout en réfléchissant à la tournure que prenait la Guerre.

Sa milice faisait un carton, elle avait déjà blessé l'Armée des Duchés par deux fois et Bhaal avait bon espoir que bientôt, elle l'a mettrait à genoux et surtout à ses pieds.
Du coup, la journée lui parut particulièrement plaisante, il venait s'entretenir avec Hobes et surtout lui vanter les mérites de sa brillante idée.

Sur le point de frapper à la porte imposante en bois sculpté, son regard fut attiré par quelque chose qui brillant sur le côté.
Il se tourna et aperçu Shyrin affublée de son horrible éclopée. Prenant soin de faire comme s'il ne l'avait pas vu, il toqua donc à la porte.
Une esclave apparut dans l’entrebâillement pour lui signaler que Hobes n'était pas là. Bhaal en fut immédiatement agacé, lui qui avait fait tout ce chemin!

Quelqu'un devait payer pour cet intolérable manque de respect et dans le jardin,paisiblement assise sur un banc se trouvait Shyrin.

Il s'avança donc vers elle et la gratifia d'une salutation tout à fait correcte, avant de lui baiser la main.

- Bien le bonjour Princesse, on vient de m'indiquer que votre père Hobes est absent. Savez-vous s'il rentre ce jour?demanda-t-il avec un ton et un sourire parfait
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 2 Nov - 23:15

Tranquillement installée au jardin avec Shane, Shyrin profitait du soleil printanier déjà chaud et doux comme un bon gâteau tout juste apporté des cuisines. Gâteau qu'elle comptait bien goûter incessamment d'ailleurs. Plus que quelques minutes à attendre et elle enverrait sa soeur chercher de quoi se rafraîchir et se restaurer pour elles deux. La princesse acheva de tresser les queues des fleurs choisies dans le jardin de son père et admira sa guirlande avec fierté. Elle serait du plus bel effet dans l'entrée de la maison. Certes, elle travaillait pratiquement à l'aveuglette, mais ses doigts étaient habiles et Shane savait lui choisir les plus belles fleurs.

Une ombre tomba soudain sur elle, la faisant tressaillir et frissonner légèrement comme un mauvais pressentiment. Devant elle se tenait Bhaal Fanel, aussi fier et arrogant qu'il l'était toujours. Il la salua fort poliment, lui baisa même la main, puis attaqua sans plus de manière. Comment un seul être pouvait-il paraître à la fois aussi parfait et aussi inquiétant ? C'était incompréhensible. Une main au-dessus des yeux pour se protéger d'un rayon de soleil aveuglant, elle le salua tout aussi courtoisement et écouta sa question.

- Bonjour à vous, Bhaal Fanel.

Depuis le début de la guerre, Hobes s'absentait presque tous les jours. Il rentrait souvent toutefois, ce dont sa fille lui était reconnaissante. Elle aimait profondément son père et n'aimait guère être privée de sa compagnie. Réfléchissant à ce qu'il avait dit ce matin là avant de la quitter, elle hocha lentement la tête.

- Il a promis de rentrer avant le coucher du soleil, informa-t-elle donc obligeamment leur visiteur tout en l'invitant à s'asseoir sur le banc avec elle d'un geste gracieux.

D'un regard de biais, elle vit à sa posture que Shane était assez mal à l'aise et se souvint que sa soeur lui avait dit être un peu effrayée par le guerrier. Depuis qu'il avait failli l'embrasser sous un ciel étoilé juste avant et après l'avoir grondée comme une enfant, Shyrin elle-même restait d'un avis plutôt mitigé. Elle connaissait les ambitions de son père toutefois et faisait donc en sorte de se montrer ouverte avec ce fiancé potentiel.

- Accepteriez-vous que je vous tienne compagnie en attendant son retour ? Shane s'apprêtait à aller chercher de quoi me restaurer, si vous désirez vous joindre à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Mar 4 Nov - 17:29

Il saisit l'opportunité qu'elle lui offrait : s'installer sur le banc à ses côtés. Cependant, il prit le soin de laisser une certaine distance entre eux deux. Ainsi, Hobes ne rentrait pas de sitôt, voilà qui était fort fâcheux. Que Shyrin lui propose de lui tenir compagnie tenait du miracle.
Cette enfant était soit sotte, soit volontairement dans l'idée de séduire le Chalcédien.

- Bien, susurra-t-il. C'est très aimable à vous Princesse.

Et là dessus, il la regarda donner des directives à son empotée d'esclave qui aurait mérité nombre de coups de fouets au lieu d'un statu aussi élevé au sein de la maison.
Il la regarda s'éloigner en claudiquant, sans toutefois comprendre comment Sa pouvait être aussi miséricordieux. Si cette fille était né dans la maison Fanel, elle trouvé la mort sur le champ.

Pas de place pour les êtres impurs.
Une fois que la domestique ne fut plus à portée de vue, Bhaal reporta son attention sur Shyrin. Il arma son visage d'un sourire narquois.

- Alors? avez-vous retrouvé le chemin du campement l'autre soir? Personne ne vous a revu de la soirée. Beaucoup étaient très inquiets.


Beaucoup oui, mais pas lui. Le trajet filait tout droit, même aveugle elle aurait retrouvé sa tente. ce qu'elle avait du faire en réalité, perturbée par les mots qu'il lui avait lancé.

- Oh! ne bougez surtout pas.

Et sur ses mots, il approcha les doigts de son visage, pour retirer une feuille prise au piège dans ses cheveux dorés. Sans se soucier de la troubler ou autre, il jeta la verdure dans un souffle un peu plus loin et posa ensuite son regard sur elle.
Toujours aussi désirable, songea-t-il et toujours aussi détestable.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Mer 5 Nov - 20:39

Jusqu'à ce que Shane s'éloigne, Shyrin avait gardé une attitude digne, le dos bien droit, un léger sourire serein flottant sur ses lèvres. Tout cela n'avait rien que de très normal, n'est-ce pas ? Bhaal était un ami de son père après tout. Et le scène de la nuit au campement lui semblait lointaine et floue. Peut-être avait-elle mal interprété ses mots, ses attitudes ? Ou peut-être pas. Mais elle ne pouvait pas reculer, ayant compris depuis longtemps combien cette union importait à Hobes. Pour une obscure raison, il estimait beaucoup le jeune Fanel.

La question sournoise par laquelle il attaqua la conversation faillit lui faire perdre de sa superbe et amena un joli fard de honte et de colère sur son front et ses pommettes. Il la taquinait sans doute. Il ne pouvait oublier qu'il l'avait presque embrassée. Ce presque qui la gênait tant jusque là était rassurant à présent qu'elle était face à lui. Quelque chose lui disait qu'elle n'aimerait pas forcément être embrassée par un homme aussi arrogant.

- J'étais fatiguée après notre entrevue, répartit-elle avec une assurance qu'elle était loin de ressentir. J'ai préféré prendre un bain et me détendre.

Figée par son ordre de ne pas bouger, elle tressaillit cependant alors qu'il approchait la main de son visage. le craignait-elle ? Ou s'attendait-elle à ce qu'il caresse sa peau ? Il ne fit ni l'un ni l'autre en tout cas. Le souffle un peu oppressé, elle baissa les yeux avec un sourire qui se voulait modeste dans l'espoir de dissimuler son trouble.

- Je... Merci, murmura-t-elle simplement.

Reportant son attention sur le jardin ensoleillé, elle s'assura qu'aucune silhouette n'était en vue avant de reprendre la conversation avec son invité surprise.

- Sans doute n'étiez-vous pas vous-même très inquiets quant à mon sort, sinon vous m'auriez raccompagnée jusqu'à ma tente, lui asséna-t-elle, un peu pincée tout de même.

Qu'il ose revenir sur cet épisode humiliant n'était vraiment pas digne d'un homme de sa réputation. Sa réputation était d'ailleurs ce qui amena sa question suivante. Pour indiscrète qu'elle soit, elle ne l'en rendait pas moins brûlante de curiosité.

- Avez-vous une maîtresse attitrée ?

Elle avait rougi à nouveau, réalisant fort bien ce que sa question avait d'inconvenant, mais elle voulait savoir à qui elle avait affaire. Surtout si quelque chose devait être conclu entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Sam 8 Nov - 8:53

Le sourire de Bhaal s'élargit. La princesse pouvait être manipulée avec une simplicité aussi enfantine qu'elle. C'était à la fois intéressant et déprimant. Le jeu ne serait pas bien difficile et le trouble dont elle fit preuve lorsqu'il dégagea la feuille le lui confirma.
Mais cela restait un jeu, un jeu auquel il était particulièrement doué, l'ayant pratiqué toute sa vie.

Son sourire s'élargit un peu, aux paroles de la Princesse. Souhaitait-elle qu'il lui demande pardon de l'avoir laissé seule au camps l'autre soir? A moins que ce ne soit quelques tous de passe passe de mots juste pour qu'il lui montre un intérêt quelconque?

Il la regarda avec air de compassion, comme si elle n'était qu'une pauvre petite sotte.

- Shyrin, pourquoi me serait-je inquiété? C'est moi-même qui vous ai indiqué le chemin. je n'ai pas douté un seul instant que vous ne soyez pas capable de marcher en ligne droite.

Il espéra que sa réplique la fit bouillir, attisait sa flamme de petite princesse trop bien choyée. Mais la question qu'elle posa par la suite le laissa un peu perplexe.
Cette enfant essuyait méprise et dédain de se part, il prenait un malin plaisir à la tourmenter et pourtant, elle cherchait encore à savoir si elle pouvait faire partie de ses prétendantes.
C'était aussi adorable qu'affligeant.

Il posa son coude sur son genou après avoir croisé les jambes et plaça ensuite son menton sans sa paume.
Son sourire devint réellement amusé et il la fixa avec intensité pendant un moment.

- Pourquoi souhaitez-vous le savoir petite Princesse? Voudriez-vous tenter votre chance pour devenir celle-ci?

Il se demanda alors comment la jeune fille allait réagir. Laisserait-elle encore sa colère l'emporter, ou donnerait-elle le change comme si de rien n'était? Ce qui était certain, c'est qu'il commençait vraiment à prendre un malin plaisir à ce petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Sam 8 Nov - 9:50

Piquée au vif, Shryin serra les dents alors qu'une rougeur révélatrice envahissait à nouveau son front. Bhaal avait un don inné pour la mettre hors d'elle en seulement quelques mots en apparence innocents. Elle bouillait et pourtant, plutôt que de s'emporter et de crier, elle puisa dans des ressources intérieures insoupçonnées et un éclair de génie lui traversa l'esprit.

- Pourtant, avec ce que vous m'aviez fait boire, vous auriez pu en douter, Bhaal Fanel, asséna-t-elle d'une voix trop mielleuse pour être honnête. À croire que vous vouliez qu'il m'arrive du mal.

Voilà, c'était sa faute à lui, pas la sienne. Elle arqua un sourcil, les lèvres pincées par la colère mais tentant toujours de se dominer pour ne lui montrer quel mépris lui inspiraient ses viles manoeuvres. Du moins si elle avait bien compris. C'était bien la première fois qu'elle se lançait dans ce genre de joute et cela lui semblait fort risqué. Si elle se trompait ? Si elle disait une énorme bêtise qui la ridiculisait ? Ou pire : si elle fâchait vraiment Bhaal et qu'il en tenait son père pour responsable ?

Alors que le jeune homme se mettait à l'aise, elle se décala légèrement de côté et s'assit de manière à être à demi face à lui. Même si les expressions les plus subtiles qui se dessinaient sur son visage lui échapperaient toujours, elle pouvait ainsi lire - même si peu que ce soit - dans ce qu'elle voyait des attitudes de son corps. Et puis cela avait eu le mérite de mettre une distance plus convenable entre eux.

- Ne dites pas n'importe quoi, rétorqua-t-elle vivement à sa question.

Honte et colère le disputaient toujours en elle mais le ton de la voix de Bhaal suggérait qu'i prenait du plaisir à la taquiner ainsi, qu'il la poussait volontairement dans ses retranchements. Dans les replis de sa robe délicate, ses poings étaient serrés comme si elle s'apprêtait à le frapper et son coeur battait follement dans sa poitrine. Elle était furieuse.

- Je ne suis pas de l'étoffe des maîtresse, je suis une princesse. Pour m'avoir, il faut m'épouser. Mais celui qui le fera devra se débarrasser des ses maîtresses avant mon arrivée. Je ne veux pas de rivale sous mon propre toit et si je dois me charger moi-même de les faire déguerpir, ce ne sera pas en leur offrant des fleurs, croyez-moi.

Elle était unique et entendait régner sans partage sur sa maisonnée, quoi de plus normal ? Détournant son regard aveugle du guerrier comme pour lui signifier que sa réaction lui importait peu, elle poursuivit sur un ton qui se voulait détaché mais sentait tout de même le dédain et une certaine colère.

- Je ne faisais que me renseigner sur les habitudes des guerriers de votre espèce puisque je n'ai que mon père pour exemple. Nous sommes déjà convenus, vous et moi, que nous ne voulions pas l'un de l'autre, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 9 Nov - 8:48

Son sourire s'élargit et il éclata d'un rire fort et sonore. Et plus il la regardait, plus l'expression outrée qu'il affichait le faisait rire. Il crut bientôt ne plus pouvoir s'arrêter, mais quand la crise se dissipa, il eut vraiment apprécié un verre d'eau ou de vin.

Elle était délicieusement facile à manipuler et démarrait au quart de tour, une vrai attraction à elle seule vraiment.
Il essuya un semblant de larme qui pointait au coin d'un de ses yeux et reporta son attention sur une Shyrin irritée au possible.
Il se demanda même si elle n'allait pas le gifler. Non, Shyrin n'oserait jamais et il valait mieux pour elle dans tous les cas. Son petit discours de femme unique l'avait tué littéralement. Nous étions en Chalcèdes, les hommes ici pouvaient prendre plusieurs femme, cela ne dérangeait personne. Son père en était l'exemple même. Au delà de posséder plusieurs épouses, il partageait sa couche avec des putains d'esclaves. La Princesse en était d'ailleurs le fruit.
Etait-ce pour cela que Shyrin voulait être unique? Parce qu'elle savait comment les choses se passaient en général et qu'elle le refusait. Ou bien étaient-ce les graines de Hobes qui avaient fini par germer dans son esprit?

Avec le plus grand sérieux il plongea son regard dans le sien.

- Shyrin, votre père n'est pas un cas isolé, commença-t-il doucement. Vous le savez bien, ici en Chalcèdes, la femme n'a que peu de droit et il courant qu'un homme possède plusieurs femmes.

Il marqua une pause.

- Je suis peut-être un peu différent car je n'ai pas été élevé dans cette façon d'agir. Je prône la femme unique.

L'idée sonnait incroyablement romantique, mais pour lui, il s'agissait juste d'un aspect pratique. Moins de bouches à nourrir, moins de problème à régler. Les femmes, apportaient toujours des problèmes et pouvait avoir quantité de pouvoir dans les draps d'un homme.

Il attendit un peu et se délecta de l'image que Shyrin affichait à présent.

- Alors, comme nous sommes déjà convenu vous et moi que nous ne voulions pas l'un de l'autre, dites-moi quel charmant guerrier aura droit de tenir votre bras pour mieux vous classer parmi les trophées de sa maisonnée?


Elle se leurrait d'illusions si elle pensait devenir l'unique épouse ici. C'était comme espérer un mariage d'amour. Il y avait trop à gagner avec un mariage, de ce fait on ne les faisait jamais à la légère.
Cette candeur était à la fois rafraîchissante et drôle. Peu importe l'union qu'elle ferait, la petite Princesse risquait de tomber de bien haut.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 9 Nov - 10:05

Il se moqua d'elle si fort, si longtemps et si ouvertement, qu'elle hésita à se lever et l'abandonner là, comme le grossier personnage qu'il était. Mais elle était une princesse et elle connaissait les usages. Les esclaves qui se succédaient dans le lit de son père ne pouvaient pas s'affirmer dans la maisonnée car Hobes la lui avait confiée depuis belle lurette. À elle ! LA princesse ! La seule et unique véritable princesse et héritière de cette contrée de rustres. Folle de rage, elle dut résister de toutes ses forces à l'envie de lui sauter à la gorge pour le cogner et lui faire ravaler ce rire outrageant. Il était vraiment odieux, il la rendait folle. Avant qu'elle ait levé la main sur lui, dieu merci, il s'arrêta et reprit son sérieux. L'humiliation lui rougissait le front et elle avait du se planter les ongles dans les paumes en serrant les poings de toutes ses forces pour ne pas le gifler, mais cette fois, elle avait résisté.

Un espoir fou lui donna le tournis alors que Bhaal énonçait lui-même des préférences différentes de celles des autres hommes, différentes de celles de son père surtout. Il pouvait parfois se montrer si surprenant et si doux. Elle en restait comme deux ronds de flan et c'est généralement là qu'il lui assénait le coup de grâce, profitant de sa faiblesse momentanée. Ce qui ne manqua pas de se produire, comme toujours. La lumière s'éteignit et son visage se ferma alors qu'elle se détournait de lui tout en se forçant à détendre ses mains. La piqûre de ses ongles dans sa chair avait laissé de vilains petits croissants rouges où la douleur pulsait mais elle n'y votait pas assez pour savoir si ça avait saigné ou non. Elle posa donc sagement ses mains sur ses genoux pour les cacher à son invité.

- Je ne sais pas, admit-elle avec une pointe de mélancolie.

C'était un fait, plus Bhaal la rejetait et retournait ses propres paroles contre elle, plus il apparaissait comme le seul à pouvoir lui donner ce qu'elle désirait. Pourtant, elle repensait parfois à ce que lui avait dit Shane au sujet des rumeurs qui couraient sur le compte du guerrier. Elle avait bien tenté de se renseigner auprès de son père mais il l'avait envoyée promener sans ménagement, arguant que ce n'étaient que des ragots de bonnes femmes.

- Je ne veux pas être un trophée de plus dans une maisonnée pleine de bâtards, poursuivit-elle cependant alors que lui revenait une force rageuse qui faisait bouillir son sang. Le sang des Cardia. Je veux une place à moi, je veux être la maîtresse de maison, je veux être reine en ma demeure !

Elle s'était échauffée et parlait d'un ton vif, rageur, affirmant ses désirs comme elle avait appris à le faire depuis l'enfance. Pourtant, elle savait fort bien que dans ce cas précis, il ne lui suffisait pas d'énoncer son caprice pour qu'il soit aussitôt satisfait. il ne le serait même sans doute jamais. Elle baissa les yeux sur ses mains et se demanda brièvement si elles étaient aussi racées et fines qu'elle l'imaginait et que l'affirmait Shane quand elle l'interrogeait. La vague de colère première se retirait lentement et elle revint sur le guerrier pour l'interroger à son tour avec calme.

- Pourquoi n'êtes-vous pas comme les autres ? Pourquoi ne multipliez-vous pas les aventures, les maîtresses et les enfants chez vous ?

Mais la véritable question était celle qu'elle voulait lui poser à chaque rencontre et à laquelle il ne répondait jamais, celle qui la désespérait véritablement : pourquoi la repoussait-il ? Pourquoi ne voulait-il pas d'elle alors qu'il était évident pour tout le monde qu'il n'y avait pas mieux assorti comme couple ? Sauf pour ce qui concernait Shane, bien sûr. Sa demi-soeur était terrifiée par Bhaal et ce qu'elle lui avait raconté dépassait l'entendement, mais la solution viendrait en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 9 Nov - 18:59

Il avait vraiment réussit à pousser la jeune fille dans ses derniers retranchement et pour la première fois, il voyait qu'elle réfléchissait réellement aux questions que ses paroles suscitaient. Bhaal se délecta de ce moment où il lui sembla que la petite Princesse choyée se transformait en femme, capable de réfléchir certes, mais qui n'aurait pas pour autant une vie meilleure.

Il réprima un sourire lorsqu'elle s’enflamma sur la place de bâtards dans une maisonnée, oubliant très certainement qu'elle était l'une d'entre eux. Le menton tenue par sa paume, il la regardait en proie à ses propres dilemmes.

Soudain, elle reporta son attention sur lui et lui posa la question qu'il attendait. car toute cette manipulation n'avait qu'un but cruel, faire en sorte que Shyrin le désire lui sans qu'il n'ait le besoin de se transformer en une sorte de séducteur des bas fonds.
C'était honnête, une fois mariée, elle ne recevrait que peu de considération du guerrier. Il la visiterait dans sa couche la nuit durant mais rien de plus, il n'avait de toute façon ni le temps, ni l'envie de plus.
Son petit sourire la nargua.

- Je ne veux pas trop diluer mon sang, lâcha-t-il sur le ton de la confidence. Ma famille est un vieux clan, je ne veux pas le voir s'élargir au profit de la perte de nos compétences et de nos caractéristiques. Je préfère de loin une seule épouse parfaite, que dix épouses imparfaites. Et Sa sait que j'en demanderais beaucoup à ma femme.
Les plaisirs de la chair sont éphémères, il y a plus important.


Soudain, il s'étira avant de changer de position.

- Vous savez tout de moi Shyrin Cardia. A moins que vous n'ayez d'autres questions?

Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 9 Nov - 19:42

Hochant la tête, Shyrin écouta sagement la réponse de Bhaal. Ça se tenait, bien sûr. Et elle trouvait cela rassurant même. Qu'il accorde une telle importance au sang et au rang lui redonnait espoir pour elle. Puisqu'il voulait une épouse parfaite, il ne pouvait manquer de remarquer qu'elle était la mieux placée dans toute la Chalcèdes pour répondre à ses critères.

Quand il s'étira cependant, elle ne put s'empêcher de tressaillir légèrement. Il avait tout du prédateur devant ses yeux troublés, elle ne pouvait pas s'empêcher de repenser à cette nuit-là, plusieurs mois auparavant, quand il l'avait terrifiée et fait pleurer même. Elle se força pourtant à calmer les battements de son coeur et à garder sa sérénité. Elle n'avait vraiment aucune raison de le craindre, en particulier dans les jardins de la demeure de son père, à portée de voix de son personnel.

Elle avait changé depuis cette nuit de campement sauvage en terrain neutre. Elle se trouvait plus réfléchie et plus mûre. Mais c'était sans doute présomptueux de sa part d'y penser en ces termes. En tout cas, elle estimait s'être un peu assagie. Si elle était toujours une princesse capricieuse et réclamant l'attention et l'admiration de tous, elle avait appris à se montrer plus prudente avec les hommes du clan en revanche, à ne pas les provoquer inutilement.

- Je sais que vous ne voulez pas énoncer la liste de vos critères de crainte de voir les femmes changer autour de vous pour tenter de vous manipuler...

Elle marqua une pause et leva les yeux pour les fixer aux siens. Du moins autant qu'elle puisse en juger.

- Je sais aussi que j'ai dit que je ne vous épouserais jamais lorsque j'étais si en colère contre vous. Mais je n'oublie pas qui je suis ni qui vous êtes. Je sais que malgré mes rêves, il m'incombe certains devoirs, dont celui d'épouser l'homme choisi par mon père et pour des raisons qui me dépassent sans doute.

Elle restait calme cette fois, maîtresse d'elle-même et surtout lucide. Une grande première. Baissant les yeux sur les mains jointes sur ses genoux, elle inspira un coup avant de poursuivre, un léger fard aux joues.

- Y'a-t-il seulement une chance que vous me considériez un jour comme une épouse acceptable ?

Dans le cas contraire, elle devrait sérieusement réfléchir à d'autres prétendants. Hobes n'avait que Bhaal en tête et à la bouche, il lui rebattait les oreilles des mérites du jeune guerrier et ne serait pas facile à faire changer de point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Lun 10 Nov - 18:09

L'expression de la petite Princesse changea. Si par le passé son visage enfantin ne reflétait aucun intérêt adulte, Bhaal du se rendre à l'évidence en l'écoutant parler: Elle avait mûrie et elle avait réfléchit.
Il l'observa attentivement et se demanda s'il était à l'origine de cette variation. Depuis cette fameuse soirée au camp, où il l'avait autant attiré qu'effrayé, elle semblait avoir grandit. Pour lui ce n'était qu'un jeu, une façon de montrer sa suprématie, mais il lui apparaissait à présent que Shyrin avait pris bien des choses au sérieux et qu'elle s'y était préparé.  Il reporta son attention sur elle et le menton toujours dans sa paume, il sourit à l'énonciation de femmes souhaitant le manipuler. Aucune femme sensée n'oserait essayer. La surprise de voir que ce sourire était tout à fait naturel le déconcerta un instant.

Il fit mine de replacer une mèche des ses cheveux noir pour se donner une nouvelle contenance et remarqua que Shyrin rougissait.
Par Sa...elle était vraiment entrain d'essayer de se faire une place en tant que sa future épouse.
S'il avait été seul, Bhaal se serait surement frotté les mains. Le plan qu'il ourdissait depuis des années commençait déjà à porter ses fruits.
Bientôt, Shyrin serait sienne et son clan avec. Et comme prévu, la demande viendrait d'elle.

La satisfaction fit gonfler son coeur et il afficha une expression faussement compatissante.

- C'est déjà le cas, lâcha-t-il soudain tout en observant la réaction de la jeune fille. Mais vous Shyrin...en dehors du devoir ordonné par votre père, que souhaiteriez-vous? Serais-je un parti acceptable? par pour le Clan Cardia mais pour vous Shyrin.

Il lui donnait là l'occasion de croire qu'il tenait à son avis, alors qu'en réalité, il n'en avait strictement rien à faire. Shyrin était une femme et son rôle était déjà établi depuis fort longtemps.
Mais il souhaitait toutefois voir jusqu'où il pourrait l'emmener. Poussant le vice plus en avant, il lui saisit la main avec délicatesse et la baisa du bout des lèvres.

- Je suis navré de vous avoir mis en colère. Mais je crois que c'est ainsi que je vous préfère, enveloppée de feu


Il ne la relâcha pas dans l'immédiat, attendant qu'elle soit celle qui romprait le contact.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Lun 10 Nov - 20:47

- Oh...

Stupéfaite, Shyrin s'empourpra violemment, les yeux écarquillés et fixés sur le visage flou de Bhaal. Elle s'était attendu à bien des choses mais certes pas à cela. En fait, elle avait pensé qu'il se moquerait d'elle encore et de sa pitoyable tentative pour l'attendrir. Tout au contraire, il paraissait touché et sincèrement désireux de connaître ses sentiments.

Elle en resta ébahie quelques instants, au point de ne pas résister quand il prit sa main. Les baisers au bout de ses doigts la firent frémir. Personne ne l'avait jamais traitée ainsi. Bien sûr, de jeunes crétins lui avaient débité des fadaises, des poèmes ou tenté de lui voler un baiser, mais aucun n'avait jamais fait preuve de tant de force et de romantisme à la fois. Aucun ne s'était jamais réellement soucié de ce qu'elle désirait, elle, de ce que cachait son coeur de jeune fille.

- Bien sûr, balbutia-t-elle, troublée. Vous êtes... Vous êtes... Très bien...

C'était d'une platitude à pleurer mais il l'avait prise au dépourvu. Elle ne l'aimait pas, certes, elle ne le connaissait qu'à peine. Mais s'il pouvait se montrer toujours aussi aimable, alors elle lui garderait respect et confiance. Il lui laissait entrevoir la possibilité d'une avenir heureux à ses côtés. Déconcertée par ce qui ressemblait fort à un compliment et était totalement inattendu, elle ne lui retira pas sa main immédiatement.

- Vous ne voulez pas... Que je corrige mon caractère ? Que je sois toujours douce et d'humeur égale avec vous..?

Abasourdie, elle pensa finalement à sa main qu'elle lui retira en douceur pour la reposer sur ses genoux. Elle en profita pour baisser les yeux sur ses deux mains à présent jointes, se donnant un peu de temps pour réfléchir et s'apaiser. Elle avait cru pendant des semaines lui être totalement indifférente. Elle avait pensé qu'il ne voyait en elle qu'une gamine fatigante, pas un parti convenable. S'il la considérait à présent comme une fiancée potentielle, tout changeait. Elle en avait le coeur allégé au point d'avoir complètement occulté les racontars rapportés par Shane.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Mar 11 Nov - 8:34

Il partit dans un rire contrôlé. La princesse était troublée.

- Que vous corrigiez votre caractère? A quoi bon? Et de toute façon, y arriverez vous?

Il planta son regard clair dans le sien, les lèvres déformées par un étrange sourire dont la compréhension ne se révélerait qu'avec ses prochaines paroles.

- Le caractère...L'humeur...n'est-ce pas ce qui fait qui nous sommes? Changer ne sert à rien, il vaut mieux assumer ce que l'on est, même si parfois....ce sont des tendance compromettantes.

Il n'ignorait pas ce que l'on racontait sur lui, cela aurait été de la folie de le faire. Et de toute façon, sa sœur était un témoignage vivant des horreurs auxquelles il pouvait se livrer.
A coté des tortures qu'il lui avait fait subir, la mort de ses parents n'apparaissait que comme une délivrance méritée presque douce.

Il regarda la petite Princesse, serait-il capable de la garder intacte? Cela dépendrait d'elle effectivement. Si ses humeurs le mettaient en colère, il serait bien obligé de lui apprendre à le respecter. Et si elle le refusait dans sa couche, là encore, il lui apprendrait que son rôle premier est  de se donner à lui quand il le désire. Ce qui ne devrait pas arriver trop souvent au vue de sa répulsion envers les bâtards.

Il porta son regard au loin et d'un ton égal il reprit :

- Je me demande ce que fabrique votre esclave...

La chaleur était étouffante et ne lui avait-elle pas promis des rafraîchissements? Mais son éclopée d'esclave semblait prendre un malin plaisir à le laisser se dessécher. Intérieurement, il bouillonnait de colère, mais ne pouvait le montrer dans l'immédiat sinon il risquait de compromettre tout le travail achevé de cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Mar 11 Nov - 12:54

C'était un fait : corriger son caractère quand on atteignait l'âge adulte semblait chose impossible. Pourtant, décidée comme elle l'était à faire fonctionner ce mariage potentiel, Shyrin aurait tout tenté pour y arriver. Elle était donc fort soulagée de ne pas être confrontée à ce probable échec. Elle ne comprit pas bien la fin de sa phrase et leva sur le jeune homme un regard un peu perdu.

- Des tendances compromettantes ? Craignez-vous que je ne sois dévoyée ?

Peut-être voulait-il parler de la danse ? Mais elle en mourrait de chagrin s'il la privait de danse et de musique ! Elle se mordit la lèvre, confuse, en attendant sa réponse qui sonnerait peut-être le glas de leur union ou de sa passion.

Concentrée sur lui pour ne pas laisser échapper le peu d'informations qu'elle récoltait par ses attitudes et ses mots, elle en avait oublié Shane et la touffeur de ce jour. Elle tourna donc elle aussi son regard vers la maison, les sourcils froncés.

- Peut-être le gâteau n'était-il pas prêt aux cuisines...

Puis se rendant compte que ce n'était pas une excuse, elle secoua la tête. Elle hésita brièvement à demander à Bhaal si Shane pourrait rester chez son père en cas de mariage, mais l'idée d'être séparée de son esclave personnelle lui était insupportable. Elle avait besoin d'elle en permanence, ne serait-ce que pour la guider dans les endroits qu'elle ne connaissait pas par coeur ou quand des meubles avaient été déplacés. Elle avait un besoin vital de l'avoir à ses côtés à tout instant, sinon son secret serait découvert et elle serait perdue.

- Shane n'est pas très rapide à cause de son pied, mais elle me sert fidèlement. Tant qu'elle reste à mon seul service, ça ne gêne personne qu'elle soit un peu lente.

C'était ce qu'elle pouvait dire de plus gentil et de plus clair pour la garder à son service personnel. Bhaal le comprendrait-il ?

- Elle a un peu peur de vous, je crois. Les esclaves bavardent entre eux, ces ingrats, et elle aura écouté quelque ragot malveillant...

Moins douce, plus hautaine à nouveau, elle se replaçait à son niveau. Bien au-dessus de cette caste inférieure que représentaient les esclaves. Jamais de sa vie elle n'avait considéré la condition de sa mère comme quelque chose faisant partie d'elle. Elle était la fille de Hobes, la princesse du clan Cardia.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Mar 11 Nov - 17:33

Cette naïveté aurait pu être touchante. Elle aurait pu si ce n'avait pas été Bhaal. Son sourire dansant toujours sur ses lèvres, il s'amusait du spectacle que Shyrin offrait. Visiblement, elle n'avait pas comprit qu'il parlait de ses propres tendances, par Sa...c'était réellement déconcertant.

- Non non, commença-t-il en agitant les mains pour l'inciter au calme. Je crois que rien ne pourrait vous pervertir.

Il lui apparut alors que la jeune femme semblait soulagée. Si seulement elle savait dans quoi elle mettait les pieds... Bien évidemment, à ses yeux, Bhaal était mystérieux et charmant. tout changerait une fois le mariage prononcé, mais son esprit d'adolescente amourachée ne pouvait pas percevoir ce genre de danger.

Comment pouvait-elle se contenter d'une esclave travaillant lentement. Chez lui, la production était importante et quiconque ne pouvait tenir le rythme ne restait pas longtemps dans la plantation. Pas longtemps en vie.

- Les esclaves aiment se plaindre de leur condition et n'hésitent pas à baver sur la main qui les nourrit. Croyez-vous que j'ignore ce qu'il se dit sur moi? Je serais bien sot de ne pas le savoir.  ( Il soupira)Mes parents sont morts prématurément, mais au lieu de pleurer sur le sort de ma soeur et de moi-même, la populace a préféré imaginer toute sorte d'horreur nous concernant.C'est ainsi mais cela ne m'a pas empêché d'hisser le Clan Fanel aux sommets. Quand on désire ardemment quelque chose Shyrin, on doit le prendre. C'est aussi ce qui m'amène ici aujourd'hui.

Il se leva et replaça ses vêtements pour que son allure soit impeccable, puis lui tendit la main.

- Puisque votre esclave semble s'être égarée, accepteriez-vous de marcher un peu avec moi? Hobes m'a parlé de vos jardins aquatiques, j'aimerais beaucoup les voir et cela nous rafraîchira peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Mar 11 Nov - 18:03

Non seulement Shyrin écoutait mais de plus, elle approuvait. Même si les esclaves étaient bien traités chez les Cardia, elle n'ignorait pas que ça ne se passait pas si bien partout et que les esclaves se montraient parfois d'une grande ingratitude. La preuve était que Bhaal lui-même était au courant de l'infamante rumeur qui voulait qu'il ait tué ses propres parents et qu'il n'y accordait pas plus d'importance que cela.

Sa dernière phrase en revanche lui parut fort énigmatique. Que voulait-il dire ? Pourquoi était-il venu ce jour-là ? Avant qu'elle ait pu l'interroger toutefois, il se leva et lui tendit la main pour réclamer une promenade. Elle hésita brièvement. Elle n'était pas sensée se promener seule avec des hommes, Bhaal lui avait dit lui-même qu'elle se mettait en danger en les provoquant par sa démarche. Mais ils étaient sur ses terres, il y avait des esclaves et des gardes non loin, que craignait-elle ? Bhaal avait assez prouvé qu'il la respectait. il avait pratiquement dit qu'il voulait l'épouser. Non vraiment, elle n'avait pas à hésiter. Elle devait bien faire confiance à son futur mari, non ?

Elle glissa alors sa petite main dans la sienne et se leva à son tour. Avant qu'ils commencent à marcher toutefois, elle prit le temps d'arranger sa robe, elle aussi. Elle était légère et vaporeuse, certes, à cause de la chaleur, mais décente et parfaitement appropriée à une après-midi au jardin, même avec un invité surprise.

- Vous verrez, c'est un endroit magique, confirma-t-elle avec un gracieux sourire. Que vouliez-vous dire au sujet de ce qui vous amène aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Shane
Chalcèdes
Artiseuse en formation
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: demi-soeur de la princesse Shyrin
Âge: 16 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Mar 11 Nov - 18:48

Shane pâlit lorsque Bhaal s'approcha d'elles, tranquilles dans le jardin. Il l'ignora, mais pas Shyrin... qui l'invita à lui "tenir compagnie" ! La petite esclave dut se retenir pour ne pas jeter un regard horrifié à sa sœur et maîtresse. N'avait-elle rien retenu de ce qu'elle lui avait révélé au sujet de Fanel ?

Avec soulagement, elle quitta les lieux pour aller leur chercher de quoi se restaurer. Le gâteau que Shyrin désirait n'avait pas tout à fait fini de cuire, et elle attendit en se torturant l'esprit. Pour s'occuper, elle pressa des citrons frais. Dans la cuisine, elle interrogeait tous ceux qui passaient pour savoir quand le maître rentrerait. C'était lui que Bhaal était venu voir...

Un quart d'heure plus tard, le gâteau était prêt, les citronnades aussi. Elle abandonnait tout espoir lorsqu'il y eut du remue-ménage. Hobes venait de regagner ses quartiers et tonitruait comme à son habitude, distribuant les tâches - son cheval, ses bottes, son estomac, ses épaules fatiguées...

Bondissant de joie, Shane saisit son plateau garni et sortit dans le jardin. Elle arriva juste à temps. Shyrin et Bhaal s'étaient levés, main dans la main comme s'ils étaient déjà fiancés. Elle frémit et se pressa, tâchant sans y arriver d'atténuer son boitement. Elle savait que ça n'était pas gracieux, ni agréable à regarder. Certains trouvaient même cela offensant, et elle était prête à parier que Bhaal était de ceux-là.

- Maîtresse... Monsieur Fanel... murmura-t-elle, les yeux baissés, en prenant soin de ne pas interrompre leur conversation.
Elle leur tendit le plateau et glissa :
- Le maître est rentré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Jeu 13 Nov - 21:05

La ridicule petit boiteuse arriva avec son plateau chargé de gâteau et de boissons. Si elle avait été l'esclave de Bhaal, elle aurait prit le fouet pour son manque de rapidité. Il la regarda avec dédain, laissant Shyrin répondre de sa domestique.
Cependant, il se servit lui même un verre et trempa les lèvres dans la citronnade fraîche avec l'impression de revivre.
Ainsi, Hobes était de retour pour leur entretien, mais il venait de proposer à Shyrin de l'accompagner dans les jardins. C'eut été facile de la planter là, pourtant, étant donné qu'il avait déjà le père dans la poche, il voulait s'assurer qu'elle aussi tomberait dans ses filets.

- Fort bien, commença-t-il. Rapportez lui que je me trouve dans son domaine présentement, mais que notre entretien attendra. Je suis engagé auprès de Shyrin pour l'heure.

Et pour saluer ses propos, il regarda la Princesse droit dans les yeux et lui murmura :

- Qu'en pensez-vous?

Elle pourrait prendre tout ceci comme un affront pour son père, mais c'était aussi un moyen détourné de Bhaal pour lui montrer que nul ne lui dictait ses faits et gestes.
Il reposa son propre verre vide sur le plateau de Shane et entama le gâteau, attendant que la Princesse ne décide de la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Jeu 13 Nov - 21:51

Il était écrit que Shyrin n'aurait pas sa réponse. Peut-être n'était-elle pas vouée à réellement saisir tout ce que Bhaal disait. il semblait toujours sous-entendre des choses trop subtiles pour elle, ce qui la faisait se sentir idiote et immature. C'était peut-être ce qui l'avait aidée et soutenue dans son désir de changement depuis leur rencontre au campement spécial.

En tout cas, pour le moment, elle ne saurait pas ce que le jeune homme avait voulu dire par sa phrase mystérieuse. Shane venait d'arriver avec son plateau et d'annoncer le retour de son père au domaine. Baissant les yeux pour dissimuler sa déception, elle se garda bien d'intervenir avant que Bhaal prenne sa décision lui-même. Après tout, elle ne savait pas quelles affaires l'avait amené à solliciter cet entretien mais c'était sans doute plus important qu'une promenade avec elle.

La surprise fut de taille quand il choisit de repousser l'entrevue pour se consacrer à elle et un joli sourire vint éclairer ses traits. Il l'avait choisie, elle ! Elle était plus importante que son père, que leurs affaires ! Passer avant les affaires du clan aurait du être normal mais depuis le début de la guerre, la vérité c'est qu'elle n'était plus totalement le centre de l'attention, ce qui la frustrait. La décision de Bhaal venait donc de lui donner exactement ce qu'elle désirait si fort, gonflant son coeur de bonheur et de gratitude.

- Oui, souffla-t-elle un peu trop vite et avec un peu trop d'enthousiasme.

Elle se reprit et se composa une expression sereine, heureuse et calme. Tout en faisant signe à Shane de lui servir un verre de citronnade - chose dont elle était totalement incapable elle-même compte tenu de son trouble - elle indiqua donc à celle-ci ce qu'elle attendait d'elle.

- Dis à mon père que notre invité le rejoindra dans environ une heure.

Sur ce, elle but son verre et le lui rendit, puis tendit la main à Bhaal elle-même avec un sourire léger. Elle ne pouvait pas reculer ou renoncer, elle ne le voulait pas. Tous ses espoirs et ses projets venaient enfin de prendre vie, de se transformer en concret.
Revenir en haut Aller en bas
Shane
Chalcèdes
Artiseuse en formation
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: demi-soeur de la princesse Shyrin
Âge: 16 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Sam 15 Nov - 19:16

Bhaal n'avait plus tant envie de voir Hobes. C'est Shyrin qu'il voulait. Et Shyrin le voulait aussi. Il n'y avait qu'à voir comment son visage s'était illuminé... Shane sut, à cet instant, que sa maîtresse était perdue.

Que pouvait-elle faire ? Que devait-elle faire ? Elle aurait dû rester avec sa sœur, pour la surveiller, pour la protéger, pour ne pas la laisser une heure avec cet individu dangereux. Mais elle était esclave et elle devait obéir aux ordres. Or on la renvoyait, faire le messager.

Elle laissa le plateau sur le banc et s'inclina, tâchant de masquer son trouble. Puis fit demi-tour et marcha d'un pas irrégulier vers la maisonnée. Hobes, elle l'espérait, réagirait... Elle était loin de se douter de la requête que Fanel était venu présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 16 Nov - 10:40

C'est avec un plaisir non dissimulé que Bhaal vit la Princesse remballer son esclave sans l'ombre d'une hésitation. La facilité avec laquelle il 'lavait manipulé pour se retrouver seule avec elle le déconcerta presque. Shyrin vivait dans un rêve éveillé où la séduction avait toute sa place. Soit. Bien que ce ne soit pas sa tasse de thé, Bhaal ferait un effort. Chalcèdes méritait bien cela.

Il eut un regard dédaigneux pour la boiteuse qui s'éloigna et arbora son plus beau sourire lorsqu'il se tourna à nouveau vers Shyrin.

-Très chère, souffla-t-il en lui tendant le bras pour qu'elle y prenne appui.

Ensemble, ils se mirent en route, traversant le domaine de Hobes. Bhaal jubilait intérieurement de savoir que tout ceci lui appartiendrait un jour. La place du premier Clan lui appartiendrait et qui sait...peut-être souffrira-t-il de garder Shyrin à ses côtés.
Il osa un regard en coin dans sa direction et la jaugea. Ces traits étaient gracieux, c'était une belle jeune femme, mais Bhaal pouvait reconnaître dans les lignes de son visage, les traits de l'esclave qui l'avait engendrée. La répugnance s'insinua dans son ventre et il reporta son attention sur ce que lui montrait la Princesse. Là un buisson, là une fleur, promenade à mourir d'ennui.

Cependant, il fit mine de s'y intéresser, du moins jusqu'à ce qu'ils arrivent aux jardins aquatiques. Multitudes de Bassin agrémentés de fleurs aux parfums délicats, de nénuphars aux couleurs pastel et d'échassiers colorés les attendait. La beauté du lieu le fit s'arrêter lentement.

- Magnifique, murmura-t-il.

Son regard se posa sur chaque élément, cherchant à ne pas perdre le moindre détail. Il remarqua plus loin, une alcôve formée par des branches d'arbres se fondant parfaitement dans le décor et offrant pour les visiteurs un lieu paisible où se reposer.  Sans plus attendre, il y entraîna la Princesse, sans même lui demander son avis. Pourquoi refuserait-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 16 Nov - 16:12

Subjuguée par la nouvelle que Bhaal la trouvait digne de lui et par le fait qu'il préfère passer du temps avec elle plutôt qu'avec son père, Shyrin rayonnait littéralement. Elle prit le bras du jeune homme tout naturellement et s'engagea avec lui dans les allées de leur magnifique jardin. Un jour peut-être, elle parcourrait ces mêmes allées à son bras mais en tant que sa femme. Cette idée la galvanisait.

Appuyée avec légèreté sur le bras si galamment offert, elle lui désignait les beautés du parc avec enthousiasme : ici une fleur rarissime rapportée pour elle d'une contrée lointaine et entretenue avec soin, là des buis taillés pour former un petit labyrinthe élégant comme il y en avait, paraît-il dans les jardins des châteaux des Duchés.

L'attraction maîtresse du parc était cependant incontestablement le jardin aquatique. C'était comme un lieu sauvage et particulièrement bien agencé à la fois. On pouvait s'y perdre aisément et se retrouver plus tard sur un joli petit pont de bois brut, au milieu d'un bosquet de roseaux agités par la brise, au bord d'un étang à l'eau clair peuplée de poissons multicolores ou encore parsemée de nénuphars délicats. Shyrin adorait cet endroit, s'y sentant comme dans un royaume enchanté, aussi la réaction de Bhaal la ravit-elle au plus haut point. il paraissait aussi émerveillé qu'elle.

Il l'entraîna cependant rapidement à l'écart du sentier vers une petit alcôve végétale où elle savait que s'égaraient parfois des couples en quête de discrétion. La pensée de ce qui pouvait s'y produire la fit s'empourprer mais elle ne se laissa pas impressionner cette fois. Elle était chez elle, ici, sur son territoire et sous la protection de son père. C'était elle l'hôtesse, et à elle de lui faire les honneurs de son jardin. Elle prit place sous la treille délicate et invita le jeune homme à faire de même d'un simple geste.

- Alors, comment trouvez-vous nos jardins aquatiques ? Vous plaisent-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 16 Nov - 16:56

Ils s'installèrent tranquillement au milieu de la végétation et Shyrin s'empressa de lui demander son avis sur les jardins. Il marqua une légère pause avant de répondre comme s'il souhaitait faire monter le suspens. Toute cette mise en scène l'amusait et avec un sourire il finit par répondre :

- Oui, ce genre de décor me plait. C'est d'autant plus agréable de le partager avec vous, ajouta-t-il du bout des lèvres.

Il la fixa avec intensité, attendant de voir la réaction qu'aurait l'adolescente, mais s'il ne se trompait pas, elle rougirait. Il se délectait au préalable de la voir s’empourprer, cela lui donnerait le signal de départ pour continuer son petit jeu de séduction. Oui, elle lui mangerait dans la main et il ferait d'elle sa femme, avant de mieux s'en débarrasser. Sans s'en rendre compte, il glissa une la pointe de sa langue sur ses lèvres minces, prenant de l'avance sur le plaisir qu'il ressentirait de la savoir complètement à sa portée.

Le romantisme du jardin l'aiderait dans son entreprise, elle céderait, oh oui...elle céderait il en était sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Shyrin Cardia
Chalcèdes
Princesse
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Princesse
Âge: 17
DC: Chiara Lunabille, Elke, Jana Qassem

MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Dim 16 Nov - 19:25

Et comme Bhaal l'avait prévu sans qu'elle en sache rien, Shyrin s'empourpra jusqu'aux oreilles. En revanche, cette fois, elle resta maîtresse d'elle-même. Savoir que Bhaal envisageait réellement de l'épouser lui avait rendu une assurance qu'elle n'avait pas ressentie depuis le début de cette fichue guerre. Elle sourit donc avec naturel avant de lui répondre gracieusement.

- C'est très aimable à vous de dire de telles choses.

Se détournant de son regard qui lui paraissait trop intense malgré le voile flou devant ses yeux, elle reporta son attention sur les magnifiques créations aquatiques devant eux et sourit plus largement. Le bruit de l'eau était apaisant et rafraichissant malgré la chaleur torride de cet après-midi. L'ambiance était réellement magique. Rêveuse, elle s'abandonna quelques instants à la contemplation des couleurs et des lumières délicates qui dansaient devant ses yeux, puis tressaillit en réalisant qu'elle n'était pas très polie de ne pas mieux faire la conversation.

- Avez-vous de semblables jardins chez vous ?

À nouveau, elle se tourna vers lui comme si elle le dévisageait avec attention. Les mains sagement posées sur les genoux, elle semblait calme, détendue, une vraie princesse.

- Parlez-moi du domaine Fanel, je vous en prie, que je puisse l'imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   Lun 17 Nov - 14:26

Shyrin détourna son regard pour mieux se délecter de la beauté du décor. Même lui était obligé de se rendre à l'évidence. Ces jardins étaient véritablement sublimes et la petite note de fraîcheur qu'ils apportaient dans l'air était agréable. Alors elle se tourna à nouveau vers lui avec une attitude plus sage, presque réfléchie et lui demanda de lui décrire son propre domaine.
La pauvre, elle risquait d'être bien déçue.

- Non, malheureusement. Personne chez nous ne possède un tel don pour arranger ainsi la végétation. Quant aux bassins, cela me semble encore plus compliqué, comme si l'équilibre aquatique ne tenait qu'à un fil.

Il croisa ses jambes et s'installa un peu plus confortablement, appuyant son dos sur la treille.

- Nous cultivons principalement du chanvre et la végétation alentour est beaucoup moins dense qu'ici. Le domaine à été conçu pour être une machine de production, il n'y a nul part d'esthétisme la dedans. Pourriez-vous quand même vous y plaire?

Il la dévisagea, attendant patiemment que la question fasse son chemin dans l'esprit de la Princesse. Elle souhaitait imaginer le domaine, il lui proposait carrément de s'imaginer vivant dans le domaine. Allait-elle comprendre le sens caché de ses propos? Il jura que oui et se donna un air presque gêné, comme s'il venait de lâcher un secret qu'il aurait dû taire.
Toujours dans la comédie, ses yeux se posèrent à nouveau sur le jardin, comme si cet aveu pouvait être oublié, mais il savait bien qu'elle ne l'oublierait pas. Il lui montrait la facette d'un homme sensible comme si elle pouvait faire naître dans son coeur un quelconque sentiment amoureux.
Lui donner de l'espoir, la briser ensuite? Bah, cela ne durerait pas. Elle s’accommoderait de lui ou elle périrait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite diplomatique avortée[Mars 10 - Shyrin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Visite diplomatique Flash back [Pv Esmelda] 1749 TERMINE
» Visite Diplomatique [Pv Nerewel]
» LE RETOUR DE TU TUD PASSEPORT DIPLOMATIQUE EN POCHE
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Chalcède
-