AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Sam 1 Nov - 19:28

La nouvelle s'était peut à peu muée en choc. Le jour du départ de l'Armée, Acuité ne se présenta pas. Beaucoup dirent qu'elle était malade ou tout simplement trop fatiguée pour se lever. Il n'avait échappé à personne que la jeune femme était rongée par l'Art et que sa santé s'était affaiblie.
Après plusieurs heures, l'euphorie du départ était retombée comme un soufflé et en fin d'après-midi, Taebryn avait été convoqué par Glace Loinvoyant en personne.

A peine entré dans la pièce, le visage du Duc lui en appris long et avant même qu'il ne prit la parole, Taebryn savait qu'il se passait quelque chose de grave. La réalité était bien pire que cela : Acuité avait disparu.
Le Duc était furieux, Taebryn essuya nombres reproches, colères et ne cilla pas lorsque le Duc s'avança pour lui asséner un sérieux soufflet.
Son honneur était brisé, sa protégée était introuvable. Il avait lamentablement échoué.

Au delà de cela, il se sentait coupable et était mort d'inquiétude pour la jeune femme. Les jours qui suivirent, il arpenta les provinces de Cerf, cherchant dans les bosquets, interrogeant les badauds sur une quelconque jeune femme blonde qui serait peut-être passé par là.
Plus le temps passait et plus l'espoir se faisait mince, il poussa de plus en plus loin ses recherches et après deux semaines, décida de calmer ses idées et de se concentrer sur un plan plus concret.
Acuité pouvait être n'importe où. Elle était suffisamment rusée pour tromper son monde, son propre père et lui-même.
Un soir, alors qu'il réfléchissait à toutes les possibilités, traçant des lignes sur ses cartes pour ne pas repasser aux mêmes endroit, une lueur s'illumina sur ses traits tirés par la fatigue.
Le Maître d'Armes. Il se rappelait ce jour où la jeune femme était sortie en larmes de la tente d'infirmerie, et lui avait juste suivit, le regard vide, comme choqué.
Leur rencontre musclée qui n'avait rien donnée, mais Taebryn était persuadé que quelque chose se tramait entre eux.

Sa formation d'espion allait lui être utile. Au milieu de la nuit, il se glissa dans la chambre vide du Maître d'Arme. Tout était excessivement bien rangé, si bien que l'objet qui trônait sur sa table de chevet lui sauta au visage. Le mouchoir d'Acuité gisait là, cadavre du lien persistant qu'elle lui portait.

Le lendemain matin, Taebryn prit la route pour Chalcèdes, cravachant encore et toujours son cheval, galopant jusqu'au Maître d'Armes. Lui saurait, il en était sûr.
Au fils des jours, l'idée que Brun Braveterre sache où se cachait Acuité grandit, fit son nid et lorsqu'il arriva au campement sur le front, il n'avait qu'une idée en tête : se confronter à lui.

Son cheval était exténué et il se fit enguirlander par le palefrenier à qui il le confia, mais n'en avait cure. Une autre mission l'attendait. S'il avait fallut trois semaines à l'Armée pour arriver jusqu'ici, lui en mis moins de deux.
Rapidement, il demanda la tente du Maître d'Armes à un soldat, qui le lui indiqua.

Sans s'annoncer, il entra vivement, essoufflé par son voyage, sale et moite. Les seuls mots qui sortirent de sa bouches furent :

- Où est-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Sam 1 Nov - 21:41

Brun était repassé par sa tente pour faire une toilette rapide avant le déjeuner avec l'état-major. Ils mangeraient sans appétit et parleraient stratégie, et il abordait cette perspective avec un enthousiasme modéré. Mais la guerre n'était pas une partie de plaisir. Et encore moins celle-ci...

Depuis le début, tout allait de travers, sans même mentionner son départ chaotique de Castelcerf. La marche avait été longue et difficile. Rippon n'était pas ravi de les accueillir, ni la Duchesse ni la population ; s'ils ne pouvaient leur refuser assistance, ils le leur avaient bien fait sentir. Et puis, surtout, Chalcèdes. Et les Chalcédiens. Cette milice infernale qui n'avait de code de guerre que l'efficacité optimale et qui, dès les premiers jours, avait massacré à l'improviste plusieurs des leurs.

Brun ne s'était pas vraiment remis de la disparition de Soudaine. Il n'en parlait pas mais la subissait comme une ombre. Une ombre qui planait au-dessus de cette maudite jungle...

- Où est-elle ?
Le maître d'armes sursauta, symptôme de son état d'esprit, et se tourna vers cette étrange apparition. Un autre fantôme. Que fichait ici le Béarnais ? Il mit quelques secondes à comprendre.

- Elle n'est pas ici.
Il ne lui fit pas l'insulte de demander qui. Ils savaient tous les deux qui il avait à charge. Qui avait disparu. Qui cherchait la moitié du Royaume, tandis que l'autre se battait en Chalcèdes.

- Personne ne sait, reprit-il.
Car ce n'était pas un hasard si l'homme de main était venu l'interroger lui. Il n'était quand même pas venu exprès ?


Dernière édition par Brun Braveterre le Sam 15 Nov - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Sam 1 Nov - 23:22

Le Maître d'Armes sursauta mais Taebryn n'en tira aucune satisfaction. La colère lui masquait les yeux et l'homme eut le culot de garder son calme alors qu'il lui mentait, il en était sûr.

Ni une ni deux, il parcouru la distance qui le séparait de Brun en deux enjambées de géant, pour finalement attraper le Maître d'armes par le col. Il le souleva sans peine du sol comme s'il n'était rien, et à ses yeux, il n'était rien.

- Vous foutez pas de moi!!! Rugit-il les dents serrés en le regardant droit dans les yeux avec fureur.
De sa main libre, il sortit de sa poche le mouchoir d'Acuité, trouvé dans la chambre de Brun et le jeta sur la table d'appoint. Le carré de tissu atterrit sur le bois dans un bruit sourd, presque inaudible.

Il relâcha alors l'homme et pointa le mouchoir du doigt :

- Vous le reconnaissez n'est-ce pas? Qu'est-ce que vous cachez Braveterre? Je vous l'avais déjà demandé à l'époque car Acuité avait refusé de parler, vous ne m'aviez rien dit alors mais je sais qu'il se passe quelque chose...je le sens.

Véritablement hors de lui, il n'attendait qu'un seul mot de lui pour lui enfoncer son poing dans la figure.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Dim 2 Nov - 11:57

L'homme chargea et bientôt fut sur lui, le souleva du sol comme une demoiselle de trente kilos et lui postillonna au visage. Une situation inédite qui n'inquiéta pas outre mesure le maître d'armes. Il craignait surtout pour les coutures de la tunique à peu près propre qu'il venait de passer pour le déjeuner. Du reste, il ne pensait pas que l'homme oserait le frapper. C'était déjà bien assez de l'insulter ainsi.

En temps normal, cela l'aurait mis hors de lui. Les accusations et les menaces que le Béarnais avait déjà proférées à son encontre, une nuit d'août, l'avaient bien davantage ulcéré. Mais les choses étaient différentes alors. Alors, il n'avait rien à se reprocher. Aujourd'hui, il se savait coupable, même si ce n'était pas de ce dont le Béarnais l'accusait. Et si un coup partait, il l'aurait sans doute mérité... Un coup finissait par s'effacer, contrairement à ce qu'il avait fait.

L'homme finit par le reposer, en lui agitant devant le nez un petit carré de tissu. Qu'est-ce que c'était que ça ? Il finit par reconnaître le mouchoir d'Acuité. Il n'avait qu'un souvenir flou de la fameuse soirée. L'avait-elle laissé chez lui ? L'avait-il oublié là, obnubilé qu'il était par l'urgence de faire disparaître les draps - preuves incomparablement plus infamantes ? L'homme de main avait fouillé sa chambre. Cela le mit enfin en colère, et il serra les dents. Il ne pouvait pardonner une telle intrusion dans son intimité. D'autant plus que le roquet agissait de son propre chef, c'était limpide à présent.

- Qui vous donne le droit de fouiner chez moi ? rétorqua-t-il, aussi glacial que l'homme était brûlant. Et qu'est-ce que cela a à voir avec la disparition d'Acuité ?
Certes il n'avait pu s'empêcher de se demander si c'était à cause de lui que la jeune fille était partie. Elle avait pu se terrer de honte. Mais il croyait se souvenir... peut-être... qu'elle lui avait dit d'emblée qu'elle ne le reverrait plus jamais. Bien sûr il ne l'avait pas prise au sérieux, ivre qu'il était.

- Vous perdez votre temps, reprit-il, plus calme.
Après tout, il s'agissait de la vie d'Acuité. A ce titre, il pouvait prendre sur lui.
- Je ne sais pas où elle est. Où elle a pu aller.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Dim 2 Nov - 12:23

Taebryn s'apaisa un peu, mais les tremblements dans ses bras ne cessaient pas. Il ne regrettait pas d'avoir fouillé la chambre du Maître d'Armes car cela lui était apparut comme la meilleure solution.

- Je l'ai cherchée partout, commença-t-il et on pouvait sentir la lassitude dans sa voix. Durant des semaines, je suis même remonté jusqu'à la frontière de Béarns. Et puis, je me suis souvenu du tournoi, de ce jour où je l'ai vu sortir de la tente complètement chamboulée. Je vous ai vu à sa suite, mais quand j'ai voulu l'interroger elle a coupé court sans rien lâcher. Je suis venu vous voir ce soir là, mais là aussi ce fut un échec. Je connais Acuité depuis qu'elle marche et je pense qu'elle cherche à vous protéger parce qu'elle vous aime. Je le vois, dans sa façon maladroite d'agir. Je me suis donc permis de visiter votre chambre et j'y ai trouvé son mouchoir. Pourquoi était-il là bas? Est-elle venu se confier à vous? Je vous en prie, dites le moi.

Au fur et à mesure de son discours, sa voix s'était affaiblie, la colère faisant face à présent à une forme d’abattement. Acuité avait disparue et à l'heure où ils parlaient elle gisait peut-être morte quelque part. Cette idée lui était intolérable alors si le Maître d'Armes était au courant de quelque chose, il devait le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Dim 2 Nov - 14:53

L'homme semblait se calmer, et lui livrait ses hypothèses désespérées. Le voilà qui remontait au Tournoi ! C'était absurde. Il ne s'était rien passé sous la tente de l'infirmerie, ce jour là. Pour la première fois, il avait repoussé les avances d'Acuité, et il l'avait fait jusqu'au bout, jusqu'à cette dernière nuit... Mais ça, son chien de garde ne voudrait pas l'entendre. Pour lui, elle était encore une petite fille innocente, et lui jouait le rôle du grand méchant loup. Il avait envie de lui jeter la vérité au visage. Mais les enjeux dépassaient leurs petites querelles...

Il s'assit et réfléchit. Que pouvait-il et que ne pouvait-il pas livrer au Béarnais, à l'oreille de Glace ? Si Acuité l'avait protégé, comme l'homme le disait, il devait lui rendre la pareille. Il était prêt à assumer sa faute, mais c'était surtout sur elle que retomberait le déshonneur. Il devait préserver sa réputation, tout en disant la vérité, assez pour les aider à la retrouver...

- Je ne sais pas... dit-il en secouant la tête.
Il n'arrivait pas à se décider, pas à se souvenir, non plus, de ce qui s'était exactement passé. Il finit par se lancer.
- La veille du départ, Acuité est venue me trouver.
Il guetta la réaction de l'homme. Cela n'allait pas lui plaire...
- Elle venait... me dire au revoir, je crois. Me dire adieu... Elle disait... qu'elle ne me reverrait plus jamais. Ni en Cerf... ni en Béarns... ni en Rippon... répéta-t-il alors que ses paroles lui revenaient.

- Elle agissait... comme s'il n'y aurait pas de lendemain... comme si l'avenir ne comptait plus...
Gêné par ces aveux, il détourna les yeux. C'était la vérité. Elle s'était livrée à lui comme si plus rien n'avait d'importance. Comme le petit chaperon rouge se jette dans la gueule du loup.
- Croyez-vous que...? commença-t-il, mais cette idée sordide mourut sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Dim 2 Nov - 16:46

Ses yeux s’agrandirent avec les premiers mots du Maître d'Armes. Elle était venue le voir? Comme ça? Où ça? A quel moment? Il l'avait surveillé à plusieurs reprises durant la journée. Arc et Art pouvait aisément résumer son emploi du temps.

Il écouta la suite, jusqu'à l'éventualité d'un possible suicide.

Le béarnois ne put réprimer un sourire et regarda le Maître d'Armes un éclat de moquerie dans les yeux. Pourtant, Braveterre paraissait gêné comme s'il dévoilait un quelconque secret qu'ils auraient partagé à deux.

-Vraiment? Vous la connaissez si mal que ça? Commença-t-il. Impossible, Acuité ne s'est pas suicidée. Si elle est venu vous voir c'est qu'elle avait une idée bien précise en tête, elle avait un plan, j'en suis persuadé. A quel moment est-elle venue? Je ne l'ai pourtant pas lâché de la journée. Et surtout qu'avez-vous fait suite à ces déclarations?

Il arpenta le sol de la tente, les bras croisés en pleine réflexion, attendant que le Maître d'Armes ne lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Dim 2 Nov - 18:15

L'homme se rit de lui, mais il s'en moquait bien. Il était heureux d'être dans l'erreur sur ce point. Quant au soit-disant "plan" qu'Acuité avait en tête... elle ne lui en avait pas fait part, mais il devait être sacrément désespéré pour qu'elle agisse de la sorte.

- Le soir, mentit-il, toujours calme mais de plus en plus irrité.
Il n'était pas un criminel, et Taebryn n'était pas son bourreau. Il n'appréciait pas du tout cet interrogatoire grotesque et dangereux.

- Quant à notre conversation, cela ne vous regarde en rien. Je vous ai dit ce que je sais. Je vous laisse à présent : on m'attend.
Et il partit d'un pas assuré vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Dim 2 Nov - 18:34

- Attendez! Le soir? lança Taebryn surprit en l'attrapant par le bras.

Il ne mis pas une violence excessive dans son geste, mais relâcha quelque peu sa prise, se rendant compte que cela pourrait être mal interprété.

- Tout à l'heure j'ai mentionné le fait qu'elle vous aimait et vous n'avez pas réagit. Vous le saviez n'est-ce pas? Est-ce que...est-ce que vous lui rendiez ses sentiments? Sinon pourquoi serait-elle venue vous voir le soir? Est-ce que tous les deux vous...Non, je ne puis y croire...était-ce cela qu'elle protégeait??

Il avait crié la fin de sa phrase, complètement estomaqué par toute cette situation. Il lui apparaissait évident qu'elle était venue lui dire Adieu mais dans quel but? Que préparait-elle? Pour qu'elle en arrive à cette extrémité c'est qu'elle allait affronter un grand danger.
Un danger sans promesse de retour.
L'idée lui fit froid dans le dos et il se laissa tomber sur une chaise avec lourdeur. Par El, la situation lui apparaissait vraiment désespérée.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Lun 3 Nov - 21:49

A nouveau, l'homme l'arrêta et lui cria dessus. C'en était vraiment trop.

- Pourquoi êtes-vous venu ? Pour retrouver Acuité ou pour rassasier votre curiosité ? aboya le maître d'armes.

Il était près de la vérité, mais cette vérité ne servait à rien, elle était obscène et dangereuse, et leur appartenait. Pour la première fois, il partageait avec la jeune fille autre chose que ses talents d'archer : un secret.

- Nous sommes en guerre. J'ai mieux à faire que des ragots à base de mouchoirs. Et vous aussi, il me semble. Elle peut être n'importe où à l'heure où nous parlons.

Qu'il se sente mis en cause ! Il partagerait volontiers avec lui le fruit pourri de la culpabilité.

Il s'apprêta à sortir, enfin, mais se ravisa. Ce n'était pas à lui de fuir comme un malfaiteur ! C'était à cet homme, cet intrus, cet espion, de vider les lieux.

- A présent, sortez de chez moi, ordonna-t-il, le visage froid.
Et sa main droite se plaça sur la garde de son épée, clairement menaçante.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Lun 3 Nov - 23:37

Taebryn regarda le Maître d'Armes poser la main sur la garde de son épée. Était-il sérieux?
Souhaitait-il vraiment se battre?

Ce comportement ne fit que renforcer l'idée du Béarnois qu'il lui cachait quelque chose.
Il jeta sur lui un regard suspicieux persuadé qu'il ne lui disait pas tout.

- Je vous préviens que je vais rester quelques jours ici. Si vous vous souvenez de quoique ce soit au sujet d'Acuité....


Il passa la tête haute aux cotés du Maître d'Armes et se retourna une dernière fois avant de quitter la tente.

- Son père est furieux, dans son propre intérêt elle ne devrait pas rentrer en Cerf.

Cette phrase, lourde de sous-entendus et de sens, ne pourrait lui échapper. Si le Maître d'Armes la voyait, il lui transmettrait le message. C'est tout ce que Taebryn pouvait faire pour elle dans l'immédiat. Et c'est peut-être tout ce qu'il pourrait faire pour elle tout court.

Sur ses mots, il repoussa le pan de tissus et sorti.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   Mar 4 Nov - 20:44

Le maître d'armes lâcha la garde de son arme et hocha la tête. L'homme avait beau lui sortir par les yeux, avec son insolence crasse, il l'aiderait s'il le pouvait. Mais il voyait mal comment il pourrait lui être d'une quelconque utilité, dans la situation où il se trouvait. Ce n'est pas comme si la jeune fille venait, chaque nuit, lui chuchoter ses secrets !

Ce que déclara le Béarnais avant quitter la tente le laissa perplexe, et il y réfléchit une fois l'homme sorti. Ne pas rentrer en Cerf ? Par El, où Glace voulait-il qu'elle aille ? Il n'allait pas renier sa fille unique pour une simple fugue. Cela devait bien arriver aux jeunes filles de son âge... non ? Que risquait-elle réellement ? Pour sa fuite et... son déshonneur ?

Il se sentit coupable et se morigéna : c'était exactement ce que l'homme voulait. Et puis il n'avait pas le loisir de penser à ce genre de chose. Ce qui était personnel devait rester personnel : en temps de guerre, il en était de l'avenir du Royaume tout entier. Il soupira et sortit d'un pas vif, déjà en retard pour le déjeuner avec les officiers. Il espérait ne pas recroiser le Béarnais, à moins d'une bonne nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les limites de ma tolérance [début avril an 10 - terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie n'est pas un poisson d'avril [Ethan - Hot - Terminé]
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» 21 AVRIL 1971 /21 AVRIL 2010 DISPARUTION D'UN LEADER VISIONNAIRE !
» undi 27 avril 2009 FORCES OCCULTES, FORCES CULTURELLES A 969 mètres d’altitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Province des Etats Chalcèdes
-