AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poissons frais [octobre 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Poissons frais [octobre 09]   Ven 26 Sep - 20:30

Le vent d'automne soufflait et la grisaille s'étendait sur Bourg de Castelcerf. Il était tôt pour les lézards et tard pour les matinaux : le marché du dimanche était déjà planté depuis plusieurs heures, et battait son plein en cette fin de matinée maussade.

Iris était de mauvaise humeur. Elle avait des cernes sous les yeux, pour cause une longue nuit avec un client qui n'en avait jamais assez, sans être particulièrement doué. Sur les coups de trois heures du matin, elle avait envisagé de l'assommer avec un vase. Mais le bougre avait fini par s'endormir.

Au réveil, elle s'était réfugiée dans l'arrière boutique où elle avait subi les railleries de ses collègues, toutes plus fraîches et mieux loties. Il ne restait presque plus rien à manger au Nid, et elle avait dû se contenter d'une brioche un peu rassie de la veille. On s'habituait vite aux bonnes choses.

Elle était donc, en ce jour de repos, de corvée de marché. Elle avait sous le bras un panier d'osier et sur la peau une robe sans forme, couleur de feuille morte. Ses cheveux hirsutes étaient noués à la va-vite en une tresse qui disparaissait sous son châle, mangeant la moitié de son visage. Pourtant, cela n'empêchait pas la marchande de la regarder de travers.

Cela faisait à présent dix minutes qu'elle patientait devant l'étal à poissons. Elle atteignait la conviction que la bonne-femme faisait exprès de ne pas la servir, privilégiant toujours les autres clients. Elle finit par l'interpeller, saisissant la poiscaille avec autorité. La marchande la ferait payer, ou bien elle partirait avec.

Le prix était si élevé que c'en était ridicule. Sortant de ses gonds, Iris la traita de voleuse, l'autre de "sale étrangère". Elle lui lança le poisson à la face, l'autre l’attrapa par son châle et elles se hurlèrent des insultes au visage.

Le marchand de légumes dut venir les séparer. Un attroupement s'était formé autour des deux femmes, et la rumeur allait bon train. Le montreur d'ours, voyant fuir sa clientèle, en était dépité.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Sam 27 Sep - 13:44

Il était tôt, trop tôt, mais le sommeil l'avait fuit de toutes façons, et il était évident qu'il ne le retrouverait pas avant ce soir.
Résigné, il avait fini par se lever, après s'être tourné puis retourné dans son lit en vain.
Habillé simplement, comme à son habitude, il s'était simplement armé d'un long manteau, car les matinées étaient fraîches en cet automne. Et puis, il avait pour projet de s'acheter une miche de pain frais et d'aller la dévorer simplement dans les falaises afin de profiter de la vue infini sur l'horizon et sur cette mer moins froide qu'en Béarns mais pour le moins identique.

Son pays lui manquait et ce sentiment grandissait jours après jours, à chaque nouvelle frasque d'Acuité, ou chaque convocation du Duc.
Il était fatigué de cette vie de devoir servir l'un pour mieux surveiller l'autre. L'autre qui l'esquivait dès que possible.

Emmitouflé de la sorte, il avait franchis les portes du château et avait lancé ses pas sur le chemin sinueux qui menait au bourg.
Le marché allait bon train, et au lieu d'une miche de pain, il avait finalement empli sa besace de deux petits pains aux miel et aux épices, d'un bon bout de fromage et d'un autre de viande séchée. Il eut pu avoir tout cela au château pour rien, mais il préférait acheter son petit déjeuner, peut-être dans le but d'être un monsieur tout le monde pour une fois.

L'agitation du marché s'était amplifié tout d'un coup, et comme la foule, il s'était approché de la zone de grabuge.
A priori, deux femmes étaient entrain de se battre et un autre marchand avait du intervenir pour les séparer. Mais les insultes allaient bon trains et l'attroupement qui les entouraient finit par rire et compter les points.

Taebryn hésita à ajouter son grain de sel, mais l'idée que la garde de Cerf le ferait bientôt le laissa sur place. Après tout, il était simplement venu déjeuner. Ses talons étaient sur le point de faire demi-tour lorsqu'un détail attira son attention.
Une des deux femme lança une insulte qui ne signifiait rien, mais l'accent avec lequel elle gronda le fit s'y intéresser.

Il l'observa un peu plus en détail, car à priori, cette femme n'avait rien à voir avec la rose du Nid. Pourtant, sous cette tenue des plus modeste, il la reconnu. Iris.
Sans maquillage, sans belle coiffure et sans belle robe, tout autre que lui l'aurait trouvé repoussante, pourtant, il se sentit presque privilégié de la voir de la sorte. Sans aucun artifice, comme au levé du lit. Il faut dire qu'il n'avait jamais eu ses faveurs de ce coté là, chaque nuit passé avec elle le laissait seul au monde le matin.

Devait-il intervenir? Il hésita, après tout, elle l'avait encore abandonné lors de leur dernière rencontre alors pourquoi s'attarderait-il sur elle?
Sa raison lui disait d'agir, mais son coeur, vexé par les comportements précédents de la jeune femme ne pouvait s'y résoudre.

Soudain, leurs regards se croisèrent et avec précipitation, il tourna les talons.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Dim 28 Sep - 16:31

Sous la poigne de l'homme, Iris se résigna à défaut de se calmer. Elle n'avait pas envie que la Garde s'en mêle. Il y avait déjà suffisamment de monde pour les regarder.

Elle jeta aux badauds un regard mauvais. Elle ne put que le voir : il était grand et sa tête dépassait nettement de la foule. Aussitôt, il s'échappa.

Abattue, Iris ramassa son panier et partit, sans remercier le marchand ni insulter la femme. Elle n'était pas plus avancée, sans poisson ni rien à manger, avec une vilaine griffure dans le cou.

A l'autre extrémité du marché, elle avait semé les regards et son envie de pleurer. Intérieurement, elle se mit à maudire le Béarnais pour se soulager.

Elle ne l'avait pas vu depuis la fin de l'été. Ils s'étaient quittés plutôt bons amis, mais il n'était jamais venu la voir. Il était à présent évident qu'il avait toujours honte de sa compagnie. La catin outrîlienne qui faisait des esclandres et n'était même pas jolie...

Elle lui avait trouvé des excuses. Elle savait que son maître, le Duc de Béarns, était venu à Castelcerf et que c'était sans doute beaucoup de travail, ou des mœurs à respecter. Mais il aurait pu lui faire passer un message (il ignorait qu'elle se savait pas lire) ou venir la voir en dehors du travail.

Au bout d'un mois, elle avait résolu à l'oublier. Elle faisait cela très bien, même si elle perdait chaque fois un peu de sa lumière, à laisser des choses derrière elle.

- Et pour vous, ma p'tite dame ? tonna le nouveau poissonnier, et elle lui passa commande avec une voix bancale.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 29 Sep - 0:31

C'était lâche...très lâche, trop lâche pour lui. Ses pas s'éloignant, ses remords se firent de plus en plus grands, et soudain, il fit demi-tour. Non, il valait mieux que ça et elle aussi. Elle ne méritait pas de pareil traitement et il voulu le lui dire, s'excuser.
Peu importe qu'elle ne voit en lui qu'un client, qu'elle se moque de lui, il ne s'abaisserait pas à ça.

Il revint devant l'étal de la poissonnière mais ne l'y trouva pas. Son regard la cherchait de tous les côtés et il devait paraitre colle un chien fou aux yeux des badauds. Peu importe. Il ne voyait Iris que trop rarement à son goût, alors il ne pouvait passer outre cette opportunité.

Soudain, au loin, il la reconnu. Elle était de dos, ses épaules étaient voûtées et sa tête basse, comme si elle était abattue.
Ce n'était peut-être qu'illusion, mais cela lui vrilla le coeur.

Il s'avança à grandes enjambées dans sa direction et se posta à quelques mètres derrière elle. Sans vraiment réfléchir, il laissa échapper les première paroles qui lui traversèrent l'esprit.

- Relâche ce poisson. J'ai largement de quoi manger...pour nous deux, précisa-t-il.

Et pour illustrer ses propos, il leva sa besace bien pleine.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 29 Sep - 22:04

Taebryn réapparut, à la grande surprise d'Iris. Mais elle n'en laissa rien voir.

- C'est pas pour moi, c'est pour le Nid, répondit-elle sans enthousiasme particulier.
Puis elle se retourna vers le poissonnier, ignorant totalement le Béarnais. C'est pas parce qu'il avait des petits pains qu'elle allait laisser tout le monde mourir de faim !

Cependant elle tint compte de sa remarque et commanda des sardines. Moins que nécessaire. Qui grillaient bien au feu.

Elle paya et rejoignit l'homme. Dans le marché bondé, ils firent quelques pas sans se regarder. Elle lui en voulait encore et mit un point d'honneur à ne pas parler la première. Mais il semblait aussi doué qu'elle à ce petit jeu et elle finit par craquer.

- Où on va ? demanda-t-elle, s'en remettant à lui.
Mais pouvait-il l'entendre au milieu du brouhaha ?
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 29 Sep - 22:41

Elle acheta quand même son foutu poisson. Peu lui importa au final, puisqu'elle se plaça à côté de lui, indiquant ainsi qu'elle le suivrait.
Il ne parlèrent pas. Lui avait encore bien trop de rancœur à son égard, mais il était toutefois soulagé qu'elle ne l'ai pas envoyé paître. Et puis, il appréciait cette ballade de très bon matin à ses côtés. De loin, ils devaient paraître comme un petit couple et l'idée le fit sourire. S'il eut osé, il lui aurait même saisit la main.

Soudain, elle parla, lui demandant où ils comptaient aller.
Malgré le brouhaha de la foule, il l'entendit parfaitement. Peut-être parcequ'il était concentré sur elle. Comme à chaque fois qu'il se trouvait auprès d'elle, le reste n'avait plus ni intérêt, ni importance.

-D'abord, chercher du cidre. Après, si tu veux bien, il y a un endroit où j'aimerais aller.

Il avait parlé sur le ton de la conversation, l'air dégagé, comme si cette situation était des plus normale, alors qu'elle ne l'était pas. Il s ne s'étaient pas vu depuis longtemps. Et la dernière fois, elle s'était encore envolée avant qu'il ne se réveille. Pourtant, leur nuit avait été calme. Ses baisers lui avait manqué. Son regard obliqua sur ses lèvres et son visage. Naturelle, elle était encore mieux. Il n'aurait eu aucune honte à se promener avec une telle femme tous les jours.

Et puis, le stand de cidre arriva. Il commanda au marchand une bouteille ainsi que deux pommes, au cas où ils aient encore faim, puis, sans même lui demander son avis, il l'entraîna vers les falaises.

Le soleil se levait.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Dim 5 Oct - 14:45

Ils firent une pause à l'étal du cidrier (un bonhomme rougeaud aux joues comme deux pommes) et repartirent vers la mer, toujours en silence. Iris suivait, docile, elle ne se posait pas de questions. Elle verrait bien assez tôt ce mystérieux endroit où il voulait l'emmener.

Heureusement, le temps s'était un peu dégagé, mais le vent soufflait toujours. Elle enfouit son visage dans son châle et tâcha de maintenir l'allure. L'homme était grand et ses foulées plus rapides que les siennes. Et puis ses bottes lui sortaient un peu des pieds, elle n'avait pas mis de chaussettes. L'herbe haute lui mouillait les mollets. D'habitude, elle ne portait pas de robe en promenade.

Elle chipa une pomme dans sa besace et croqua dedans, peu préoccupée par l'idée d'engloutir le dessert avant même que le repas ait commencé. Elle n'avait presque rien mangé au petit-déjeuner, et elle avait faim. Elle aurait aussi pu gober une sardine, car le poissonnier les avait vidées ; mais les habitants des Duchés ne mangeaient pas le poisson cru et elle ne voulait pas que Taebryn la prenne pour une sauvage.

Le fruit était acidulé et faisait un ramdam d'enfer à l'intérieur de ses joues, couvrant même le bruit des vagues. Une mouette les frôla en riant, leur coupant la route un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Dim 5 Oct - 21:58

Ils finirent par arriver au bord des falaises et une mouette leur coupa la route. Il se tourna un instant vers Iris et vit qu'elle croquait une pomme, l'air de rien.
Taebryn ne put s'empêcher de sourire. C'était une certitude, cette Iris là n'était définitivement pas la même que celle qu'il avait vu en soirées.

Le chemin devint plus anguleux, puis, des rochers leurs barrèrent la route. Il ouvrait la marche, tâtant le passage pour éviter une glissade malencontreuse ou un éboulement de roches.
Dès qu'il jugeait qu'il n'y avait plus de danger, il attrapait la main de la belle, pour l'aider à descendre à son niveau. Après de longues minutes à s'inquiéter pour elle ou pour une cheville, il finit par ne plus la lâcher.

Enfin, ils arrivèrent dans un petit recoin de sable foncé, entre des rochers. Les vagues un peu plus loin frappaient avec violence, mais là où ils étaient, ils ne risquaient rien.
Le vent jouait sans cesse dans ses cheveux, et il se demanda alors si Iris n'avait pas trop froid.
Il se tourna alors vers elle et lui posa directement la question.

Avant même qu'elle ne lui ai répondu, il commençait déjà à faire un petit feu.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Dim 12 Oct - 16:01

La promenade se transformait en randonnée. Iris n'en avait pas tellement envie mais ne dit rien. Sans vraiment avoir besoin de son aide, elle accepta la main du Béarnais. Quand il décida de ne plus la lâcher, elle n'y vit pas d'inconvénient.

Enfin, ils arrivèrent dans une petite niche surélevée entre les rochers. Face à la mer, l'endroit était pourtant protégé du vent. Non, elle n'avait pas froid, il fallait plus qu'un automne en Cerf pour cela, pensa-t-elle, mais il avait déjà commencé à faire du feu. Bah, il faudrait bien ça pour griller les sardines.

Elle s'assit sur une pierre et le regarda œuvrer en silence. Il n'y avait pas grand chose à faire d'autre ici. Il n'y avait rien, c'était juste un coin perdu de la côte. Qu'est-ce que cet endroit avait de si particulier ? A part être désert comme un vieux moulin...

- Y doit pas passer grand monde, par là, dit-elle d'un air soupçonneux.
S'il l'avait emmenée ici pour être seul avec elle, il allait être déçu. Après ce long mois qu'il avait passé à l'ignorer, il n'aurait rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Dim 12 Oct - 16:33

Affairé sur son feu, il ne remarqua pas qu'elle l'observait en silence.
La petite touffe de brindilles et de mousse finit par s'embraser, et Taebryn eut un léger sourire, satisfait de lui même. Il ajouta quelques branches, le peu qu'il avait pu trouver dans les environs. Cela suffirait largement à se réchauffer un petit peu.
Il se frotta les mains devant le feu qui grimpait à présent un peu plus haut, lorsqu'Iris prit la parole.

- Y doit pas passer grand monde, par là.

Du tac au tac il répondit :

- Non en effet c'est relativement tranquille. Et c'est ce que j'aime, être tranquille, précisa-t-il.

Il la regarda du coin de l'oeil et ne comprit pas l'expression qu'elle affichait. Bon sang mais à quoi pensait-elle?

- J'y emmène les femmes qui me laissent en plan au petit matin, pour les jeter à la mer depuis la falaise. C'est bien mérité tu ne crois pas?, ajouta-t-il d'un ton très sérieux.


Là dessus, il croisa les bras et s'appuya le dos sur le rocher derrière lui, plongeant son regard dans l'horizon. Les femmes étaient toujours trop compliquées et celle-ci ne faisait pas exception.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Dim 12 Oct - 19:19

Essaie un peu pour voir, voulut rétorquer Iris, mais elle s'abstint. Elle ne voulait pas le provoquer, ne lui faisant pas totalement confiance. Il avait ses secrets, elle le savait. N'avait-il pas braqué une arme sur elle, lorsqu'elle s'était introduite chez lui ?

Elle se contenta donc de le foudroyer du regard inutilement, car il regardait ailleurs. Ses accusations étaient absurdes et elle ne comprenait pas qu'on puisse se vexer pour si peu. On aurait dit un petit garçon qui chouinait parce que sa maman ne lui avait pas tenu la main jusqu'au matin. Il s'imaginait quoi ? Qu'elle avait que ça à faire de rester poireauter à côté de lui pendant son sommeil ?

- C'est vrai c'est tranquille, rétorqua-t-elle froidement, ignorant sa question. Parfait pour les hommes comme toi qui s'endorment à tout bout de champ.
Et, d'un geste vif, elle empala une sardine sur une fine baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 13 Oct - 10:55

Sa répartie le piqua au vif. Vexé comme un poux, sa mine se renfrogna d'avantage à mesure que sa tête d'enfonçait dans ses épaules.
La colère fit alors son apparition, dirigée vers lui-même, de se laisser encore embarquer par cette femme. Cette foutue catin qu'il ne pouvait pas laisser tranquille. Elle le rendait dingue, et depuis qu'il avait goûté au parfum des ses lèvres, de son corps tout entier, il avait du mal à passer à autre chose.
Le problème était peut-être là.
La solution lui sembla toute indiquée alors, il lui suffirait de voir d'autres femmes et il finirait bien par l'oublier.

Du coin de l'oeil, il la regarda enfiler des sardines sur des baguettes. Elle paraissait également un peu en colère vu la violence de ses gestes.
Bien fait songea-t-il.
Mais il ne s'arrêta pas là. Reportant son attention sur la mer grise et le bruit des vagues qui claquaient en contre bas, il finit par décroiser les bras pour les glisser derrière sa tête, s'en servant de coussin.

- Que veux-tu...certaines femmes favorisent l'endormissement, que ce soit par le geste ou parfois...par les paroles.

Là. C'était méchant et bas. Mais il s'en moquait, après tout elle aussi se moquait de lui. Il n'était qu'un client parmi tant d'autres pour elle, alors il était peut-être temps de se détacher de ses espoirs qu'il y ait un jour quelque chose de plus solide entre eux.
Un goéland hurla alors, comme sonnant le glas d'une fin annoncée.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 13 Oct - 19:05

Un troisième poisson dans la main, Iris suspendit son geste. Elle n'arrivait pas à y croire ! Il l'invitait à déjeuner pour finalement l'insulter. Et c'était réussi. Elle était blessée, elle était en colère.

Avec force, elle lui jeta la sardine au visage et se leva d'un bond. Sans plus de cérémonie, elle saisit l'anse de son panier et partit à grands pas furieux. Un peu trop furieux : ses bottes trop lâches dérapant sur les cailloux, elle faillit dévaler la pente.

Elle parvint à rétablir son équilibre sans lâcher son déjeuner, et continua comme si de rien n'était. Sans se retourner, elle entreprit d'escalader les rochers qui lui barraient la route vers le Bourg.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 13 Oct - 19:19

Le poisson lui arriva en plein visage avec un bruit claquant, laissant une trace dégoûtante sur sa joue avant de retomber mollement sur ses genoux.
Surpris, il tourna un visage furieux vers Iris. Qu'est-ce qui lui prenait?
C'est alors qu'il la vit se lever et sans mot dire, partir son panier à la main. Elle avait l'air d'une furie.

Il resta un instant, recroisant ses bras se demandant s'il devait ou non la rejoindre. S'essuyant la joue d'un revers de manche, il finit par se lever, et courut à sa suite.
Pourquoi à chaque fois qu'il la rencontrait les choses tournaient à l'improbable? Elle le traitait comme un pigeon, elle n'avait rien à faire de lui et pourtant, il était entrain de courir au milieux des rochers, manquant de se tordre les chevilles pour elle. La réalité le frappa subitement. Il ne voulait pas la perdre.
A plusieurs reprises, il appela son nom avec force, mais elle ne fit ni demi-tour, ni ne se retourna.
Quel caractère par El!

Il finit par arriver à sa hauteur, essoufflé par cette course et lui attrapa le poignet pour l'arrêter.

- Iris, attend! ordonna-t-il. Je suis désolé si je t'ai mis en colère. Je suis désolé. Mais tu m'emmerdes à la fin! Tu débarques dans ma chambre et tu disparais à nouveau, qu'est-ce que je dois penser dis le moi? Si tu...

Sous ses pieds il sentit un rocher rouler et le temps qu'il baisse la tête, ses jambes se dérobèrent dans le nouveau vide qui venait de se créer. A contre réflexe, il lâcha la main de la jeune femme pour ne pas l’entraîner dans sa chute, mais lui dévala plusieurs mètres au milieu de la terre, du sable et des cailloux, jusqu'à ce qu'un rocher plus large n’amortisse le poids de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 13 Oct - 19:38

Il voulait s'époumoner ? Qu'il s’époumone ! Elle en avait fini avec lui. Il n'y avait rien à attendre d'un type pareil.
Pourtant, lorsqu'elle l'entendit s'approcher, lorsqu'il l’attrapa, elle ne se déroba pas. Comme si, au fond, elle voulait lui laisser une seconde chance.

Il commença sa diatribe, mais alors la pierre céda sous son poids et il dégringola sur la falaise.

Elle faillit crier, mais s'aperçut vite qu'il était hors de danger. Il était seulement hors de portée, coincé sur son rocher quelques mètres plus bas. Elle décida de profiter de la situation.

Prenant ses aises, elle s'assit sur le sol, laissant pendre ses jambes nues dans sa direction. Elle lui jeta un regard condescendant, jouissant vraisemblablement de sa position de supériorité. Là où il était, il était obligé de l'écouter. Bien tranquille - puisqu'il aimait ça, être tranquille.

- Je suis pas à ta disposition, dit-elle, calmée mais acerbe. Si tu veux me voir, tu sais où j'habite. Mais t'es pas venu, c'est tout.

Il avait sans doute mieux à faire avec ses Ducs et tout ça. Alors c'était pas la peine de chercher des excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 13 Oct - 20:22

La première chose qu'il fit lorsque le sol se stabilisa, fut de toucher l'arrière de son crâne, là ou une pierre l'avait heurté. Sa main ressortie à peine rouge, il ne s'inquiéta donc pas de cette égratignure. Il bougea chacune de ses jambes, et en dehors de quelques douleurs typiques de l'hématome, il n'avait heureusement rien de casser.

Il releva la tête pour juger de la distance de sa chute et aperçut Iris, enfin, les jambes pendantes d'Iris. Lui se redressa assis dans un premier temps.
Elle le regardait de haut et avait l'air bien satisfaite de cette situation. Cela le vexa. Comment pouvait-elle être contente qu'il soit tombé, ça aurait pu être grave.
Cette réaction démontrait bien, à quel point elle s'en fichait de lui.

- Je suis pas à ta disposition. Si tu veux me voir, tu sais où j'habite. Mais t'es pas venu, c'est tout.

Il la regardait toujours, mais ses yeux étaient ronds de surprise.

- Quoi? Au Nid tu veux dire? Mais tu crois franchement que j'ai les moyens?

Mais qu'est ce qu'elle croyait? Qu'il était riche? Décontenancé, il porta un regard déçu à son attention.
S'il était riche, il la verrait tous les jours, mais ce n'était pas le cas et il était peut-être temps pour lui de se faire une raison.

Il soupira.

- Toi aussi tu sais où j'habite et t'es pas venu non plus. Éloigne toi du bord s'il te plait, on ne sait jamais.

Sur ses mots, il se releva en grimaçant, et s’épousseta doucement pour ne pas aggraver ses douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 13 Oct - 21:42

Voilà qu'il recommençait avec cette histoire d'argent ! Il était vraiment de mauvaise foi. Elle lui avait déjà dit de laisser tomber. Plusieurs fois. A moins qu'il ne veuille que ce à quoi seul l'argent lui donnait droit... Oui, c'était sans doute ça. Il avait beau se la jouer romantique, il était juste comme les autres.

- Éloigne toi du bord s'il te plait, on ne sait jamais, dit-il, et elle fit la sourde oreille.
Elle avait même envie de lui jeter des petits cailloux de là où elle était, il n'aurait pas pu les éviter, sur son rocher. Mais ç’aurait été vraiment trop cruel, même s'il le méritait bien avec ses remarques stupides.

- Tu crois que c'est facile pour les filles comme moi d'aller au château ? rétorqua-t-elle. Il faut soudoyer les gardes et ils croient qu'ils peuvent se servir au passage.
C'était pas des as de la finesse, mais ils faisaient leur travail. Les éléments étrangers à la citadelle, et a fortiori les filles de mauvaise vie, n'entraient pas librement.

Et puis ça n'était pas à elle de lui faire la cour. N'était-ce pas ainsi que les choses se passaient, ici, dans les Duchés ?
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 13 Oct - 22:19

Malgré sa mise en garde, elle persista à rester assise sur le bord. La peur prit possession des entrailles du Béarnois. Si elle glissait, elle aurait peut-être moins de chance que lui.

- Tu crois que c'est facile pour les filles comme moi d'aller au château ? Il faut soudoyer les gardes et ils croient qu'ils peuvent se servir au passage.

Il la fixa, interdit. Pas une seconde il ne s'était douté d'une chose pareille et sur l'instant, il eut juste envie de mettre une raclée aux gardes. Comment osaient-il en profiter...L'honneur de la garde de Cerf en prenait un coup.

- Je suis désolé, je l'ignorais, lâcha-t-il avec une sincérité poignante. Chatiment n'est pas mal dans son genre, penses-tu vraiment qu'elle me laissera te voir sans lui verser quoique ce soit? Vu le prix exorbitant que nous avons payé la première fois, ce n'est pas ton corps qu'elle vend, c'est ton temps. Et c'est tout ce que je demande, Iris, un peu de ton temps.

Il ne la quittait pas des yeux et sa tête commençait à lui faire mal alors il décida de se rasseoir en repliant les genoux vers lui pour y appuyer ses coudes. De ses mains, il maintint son crâne douloureux. Par El, il ne fallait surtout pas qu'elle tombe, elle se briserait en deux.
Sans même la regarder il réitéra sa requête.

- Éloigne toi du bord s'il te plait.


Cette fois-ci, l'ordre ressemblait plutôt à une supplication.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Mer 15 Oct - 19:26

Daignant entendre la demande de Taebryn, Iris replia ses jambes sous elle. Puis elle répondit, se penchant légèrement en avant pour pouvoir le regarder :
- Châtim ne contrôle pas tout. Sinon personne ne voudrait travailler pour elle.

Car c'était un fait : les filles du Nid travaillaient là de leur plein gré. Elles étaient parfois sévèrement traitées, mais jamais brimées. Au contraire, Châtiment les protégeait, dans une certaine mesure, de la violence des clients et de la misère du monde extérieur. Aucune n'était assez bien née pour pouvoir prétendre à mieux.

- On est pas des esclaves comme en Chalcèdes.
On en parlait beaucoup, ces derniers mois.
- Alors mon temps, j'en fait ce que je veux.
Les autres étaient nombreuses à se pavaner avec leurs conquêtes. Iris ignorait si elles ne leur faisaient rien payer, mais peu lui importait.

- La preuve, je suis là, non ? Même si je suis tellement ennuyeuse...
C'était bas, dans la situation piteuse où il était, et après les semblants d'excuses qu'il lui avait faites. Mais elle lui en voulait encore de sa pique et de son absence...
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Mer 15 Oct - 22:30

Il l'écouta attentivement, malgré la douleur qui commençait sérieusement à lui marteler le crâne.
Elle s'écarta du bord et il en fut soulagé. Sa dernière phrase lui arracha même un sourire en coin.

Il se redressa et chercha un accès afin de pouvoir remonter auprès d'elle. Au final, il se fit lui même un chemin, agrippant des rochers après s'être assuré de leur bon ancrage; et après des minutes qui lui semblèrent une éternité, il parvint jusqu'à l'Outrilienne.
Il était couvert de poussière, d'égratignures et de brindilles des quelque arbustes rabougris qu'il avait entraîné dans sa chute, mais peu lui importait. Il se déplaçait tête haute, comme si rien de tout cela ne s'était passé.

- Tu sais, si je m'endors à côté de quelqu'un, c'est juste que je me sens bien, que je ne suis pas sur la défensive quoi, lança-t-il en passant à côté d'elle.

Se rendant compte qu'il se dévoilait peut-être un peu trop, il ajouta :

- Une bouteille de cidre nous attend la-bas. On fait la paix?

Et pour appuyer sa demande, il lui tendit la main.

Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Sam 18 Oct - 19:13

Iris regarda les efforts de Taebryn pour remonter. Ça n'avait pas l'air facile et le Béarnais laissa échapper quelques grognements.

Quand il eut regagné le sentier, elle se sentit toute petite, assise par terre à l'ombre de sa silhouette démesurée. Elle ne pouvait plus le regarder de haut ; mais cela ne la gênait plus tant que ça.

Elle se releva d'un bond alors qu'il s'approchait, et le dévisagea. Il était plus amoché qu'elle le pensait. Son visage était écorché et les saletés dans les cheveux lui donnaient un air enfantin. Mais la décharge électrique qui passa entre eux lorsqu'elle saisit sa main n'avait rien d'enfantin.

- Les Îles ne font jamais la paix avec les Duchés, répondit-elle, mais il était clair qu'elle plaisantait.

Et s'il en doutait encore, cela ne fut plus possible après qu'elle se soit hissée sur la pointe de ses bottes pour l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Sam 18 Oct - 23:29

Vu le regard qu'elle posait sur lui, il devait vraiment être dans un sale état.
Il en fut presque honteux, mais il n'y était pour rien dans sa chute, c'était dans une tentative de la retenir. Et la tentative n'avait pas échoué.
Il pourrait tomber encore, si cela lui permettait de la faire rester.

Elle se saisit de sa main, lançant une boutade en même temps, mais il eut à peine le temps de sourire qu'elle était déjà entrain de l'embrasser.
Elle lui avait manqué : ses lèvres, son odeur, son goût, tout. Et c'était à présent qu'il goûtait à nouveau à sa personne que cela lui apparaissait comme une certitude.

Il l'enlaça, heureux tout simplement. Dans la brise marine, sur les falaises, il n'avait besoin de rien d'autre que de son corps contre le sien.
Le baiser fut rompu un instant pour mieux la regarder. Sans tout son attirail, au naturel, elle était encore plus belle, et l'homme se sentait comblé qu'elle daigne enfin lui montrer son affection.
Car il était évident que sa présence à ses cotés était de sa volonté, elle aurait pu ne pas le suivre et pourtant, elle était là, tiède présence au creux de ses bras.
Il déposa un baiser sur son front et reprit sa main, afin de la ramener à l'endroit où la bouteille les attendait un sourire dessiné sur ses lèvres, sourire dont il ne parvenait pas à se défaire. Il assura leurs pas, mais ne voulait pas la lâcher, ayant trop peur qu'elle s'échappe à nouveau. Et lorsqu'il s'assit, il l'incita à s’asseoir juste à côté de lui.
Alors seulement, il déboucha la bouteille de cidre et lui tendit le goulot.


Dernière édition par Taebryn Ruderacine le Lun 20 Oct - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Dim 19 Oct - 17:40

Le baiser s'acheva chastement et Iris resta un peu sur sa faim. Mais une autre faim la taraudait et elle se laissa reconduire sans protester jusqu'au lieu du pique-nique. Il avait l'air heureux et cela lui suffisait. Et puis, elle était fatiguée.

Le petit feu brûlait encore. Elle posa son panier sur le sol et s'assit contre lui. Attrapa la bouteille et but une longue lampée. Ça pétillait, c'était bon. Elle sourit et la lui rendit pour qu'il se désaltère à son tour.

Les sardines sacrifiées à leur querelle gisaient sur le sable, mais elle en avait d'autres dans son panier. Sereine, elle recommença à les embrocher et les mit à griller sur le feu. Une odeur alléchante emplit l'air iodé. Il n'y avait plus qu'à attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 34

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 20 Oct - 0:20

Le cidre avait bon goût. Il se désaltéra puis reposa la bouteille à côté de lui. Assise, Iris recommençait à embrocher des sardines. Il ne pouvait s'empêcher de la regarder, un air d'idiot vaguement affiché sur ses traits. Dans la fraîcheur de cette matinée, nul ne dit mot. La brise suffisait à parler pour eux, et c'est tout naturellement que le grand Béarnois passa un bras autour des épaules de la frêle Outrîlienne.
Geste dont le but était autant de la réchauffer que de garder un contact avec elle. C'est peut-être par surprise qu'il prenne autant ses aises qu'elle se tourna dans sa direction, à moins qu'elle eut quelque chose à dire. Il n'en eut pas la moindre idée, car il l'embrassa à nouveau.

Rien à voir avec le baiser presque timide échangé des minutes plus tôt. Après s'être posé la question maintes fois, il avait décidé de ne plus agir comme un de ses clients. Après tout, elle passait du temps avec lui sans rien en contrepartie, c'est donc qu'elle en avait envie.
De plus, ce n'était pas la première fois qu'elle l'embrassait sans raison apparente, alors peut-être qu'il lui plaisait tout simplement?

Il la serra un peu plus contre lui tout en tâchant de rester calme et galant. Mais l'envie qui naissait en lui n'avait rien à voir avec les sardines. Il la désirait ardemment, et le fait de ne pas l'avoir vu depuis si longtemps n'y était pas pour rien.
A l'abris sur leurs rocher, ils avaient tout d'un couple normal passant du temps ensemble. Un couple sans histoire, rencontré au hasard du marché. Un couple sur le point de partager un repas ou de passer directement au dessert, la mouette qui les regardait ne se posait même pas la question.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   Lun 20 Oct - 21:42

Elle se tournait vers lui pour lui demander comment il aimait la cuisson du poisson quand il l'embrassa. D'abord surprise, elle s'abandonna bientôt au baiser. Qui réveillait en elle des sensations non pas nouvelles, mais différentes. Ce n'était pas un baiser du Nid : c'était un baiser qu'elle avait choisi.

Depuis combien de temps n'avait-elle pas embrassé un homme de son propre gré ? Depuis combien de temps n'avait-elle pas... aimé avec sincérité ? En était-elle encore capable ?

Le désir et l'effroi se disputaient en elle. Ce qu'elle offrait toutes les nuits avec désinvolture lui semblait tout à coup grave et solennel. Elle n'était pas prête à se livrer, et les avances du Béarnais lui paraissaient soudain précipitées. Il avait déjà eu ce que son corps réclamait, là-bas, au moulin. Mais pour Iris, cela ne comptait pas. Aurait-il agi ainsi avec n'importe quelle fille qu'il rencontrait pour la quatrième fois ?

Troublée, elle se déroba et s'absorba dans la préparation des sardines. Elle aurait voulu lui dire qu'elle n'était pas sûre de pouvoir lui donner ce qu'il attendait, mais elle ignorait ce qu'il attendait, et elle ne savait pas poser ce genre de question, ne savait pas bien parler.

- Alors... ton Duc est revenu ? dit-elle pour meubler le silence, devenu insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poissons frais [octobre 09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Poissons frais [octobre 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mort d'un nombre important de poissons dans le Lac Azuei
» Bernard Clavel, l'insoumis, est mort, hier, 5 octobre, il avait 87 ans
» [Rapport de Bataille] 31 Octobre 2008
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» Organisation Tournoi Mordheim's Day 1 du JDP8 octobre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Commerces et habitations
-