AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'échappée [décembre 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: L'échappée [décembre 09]   Dim 21 Sep - 19:47

Avec sa canne, Vaillant se laissa rapidement distancer. Dans le hall, nul trace de Chiara et de son gorille. Mais voilà que Malice, sa domestique, réapparaissait. Elle lui jeta un drôle de regard, comme à un insecte qu'elle ne s'attendait pas à trouver là, et s'en fut. Il se contenta de la suivre jusqu'à l'extérieur.

Des lanternes colorées illuminaient la façade du théâtre. Cela lui rappela l'entrée du bordel de Châtiment, et ce n'était pas un hasard. La présence de ses filles sur scène en était la preuve éclatante. Pas étonnant qu'une Duchesse aie choisi de fuir pareil spectacle. Pourtant, sa fuite l’intriguait encore, et la curiosité menait ses pas après deux semaines d'indécision.

Emmitouflée dans ses fourrures comme une belette angora, la Duchesse attendait sa voiture. Elle était flanquée d'un valet dont la carrure massive lui rappela Taebryn, l'air amical en moins. Aussi Vaillant ne s'approcha pas, restant prêt de l'entrée, comme s'il était juste sorti pour prendre l'air. Il avait conscience de ne tromper personne, mais ne voulait pas s'imposer.

- Madame la Duchesse nous quitte déjà ? lança-t-il, respectant devant les domestiques les convenances d'usage. Le regard vide qu'elle lui avait lancé quelques minutes auparavant, comme si elle ne le connaissait pas, lui prouvait bien qu'elle souhaitait s'en tenir là.
Il insista néanmoins sur le titre, et la légère ironie de sa voix laissait deviner qu'il lui en voulait de cette froideur convenable.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 22 Sep - 0:47

Chiara tressaillit en reconnaissant la voix qui l’interpellait alors qu’elle attendait sa voiture à l’entrée du théâtre. Il l’avait suivie ! Son cœur manqua un battement mais elle se retourna pourtant avec une lenteur calculée, dominant ses réactions de manière parfaite. Elle considéra le jeune homme en silence, un délicat sourcil arqué au-dessus de son regard brillant et un demi sourire amusé étirant ses lèvres. Dans son dos, la voiture était avancée et Malice revenait déjà. Elle jeta un regard impérieux à la servante qui comprit aussitôt ses désirs. Le valet ouvrit la portière et déplia les deux marches avant de lui tendre la main pour l’aider à monter dans l’habitacle. Elle prit place sur la banquette de velours vert foncé et arrange ses jupes autour d’elle. Malice avait pris place à côté du cocher. La Duchesse tendit alors la main vers l’extérieur comme une invitation et sa voix s’éleva depuis l’ombre de la voiture.

- Montez.

Le valet tenait toujours la porte mais il était clair qu’elle ne s’adressait pas à lui mais au jeune Fructurive. Il n’y avait personne devant le théâtre ni dans la rue, personne pour les voir quitter les lieux ensemble et seuls dans une voiture couverte, personne pour répandre de vilaines rumeurs. Elle avait entendu ses reproches muets, compris sa frustration, aussi lui offrait-elle ce qu’il leur avait refusé depuis deux semaines en ne venant pas la voir.

Si elle devait se montrer complètement honnête avec elle-même, force lui était de reconnaître qu’elle n’avait rien fait non plus. Elle ne lui avait pas fait passer de message ni n’avait recherché sa compagnie. Elle avait pris peur après leur troublante promenade. Elle avait mis ces quelques jours à profit pour tenter de se rapprocher de Raki. Mais le Duc était distant et irritable depuis son arrivée à Castelcerf. Ils s’opposaient sur tant de sujets à présent que les appartements ducaux étaient devenus un champ de bataille où les armées se tenaient prêtes sans jamais batailler franchement.

C’était peut-être ce qui la décidait à franchir le pas ce soir et à se ménager un moment d’intimité avec le jeune homme qui l’avait troublée si fort. Il était le seul à lui avoir fait cet effet depuis sa rencontre avec Raki. Et Raki ne la regardait plus comme avant, même si elle savait qu’il l’aimait toujours autant qu’elle l’aimait elle-même. Frustrée d’amour, de tendresse, d’admiration aussi, elle n’était pas décidée à franchir le pas mais hésitait suffisamment pour donner sa chance à Vaillant.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 22 Sep - 20:01

Il crut qu'elle allait partir, sans un mot. Il en fut blessé, mais pas surpris. Pourtant, contre toute attente, elle l'invita à monter. Il ne tergiversa pas et s'exécuta. La porte du fiacre se referma sur eux et la voiture se mit en branle.

Il s'assit en face d'elle et la regarda. Elle était verte dans un écrin vert. Un espace si confiné que leurs genoux se touchaient.

Il ne savait pas par quoi commencer. Il voulut lui dire qu'il n'avait pas osé venir, attendant un signe de sa part. Il voulut dévorer son cou comme de la chair fraîche. Mais il maintint sa ligne de conduite : faire comme si de rien n'était, bien qu'ils soient face à face, seuls dans un fiacre.

- Rentrons-nous au château ?
Ce "nous" en soi était déjà une victoire.
- J'en déduis que le spectacle vous a laissé de glace...

Le jeu de mot était facile - et comme s'il avait conscience de la médiocrité de ses paroles, il lui offrit son plus beau sourire. Celui du gamin tête brûlée qui sautait sans la mare pour attraper la plus belle grenouille...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 22 Sep - 22:04

Il ne fallut qu’un instant pour que Vaillant monte, que la portière se referme sur eux et que la voiture se mette en branle. Figée sur sa confortable banquette, Chiara s’aperçut alors qu’elle avait retenu son souffle. Sa voiture lui semblait spacieuse d’ordinaire mais ce soir, avec le jeune homme en face d’elle, elle se sentait oppressée, écrasée par sa présence et sa virilité. Depuis quand ne s’était-elle pas sentie aussi fragile et vulnérable face à un homme ? Trop longtemps, susurra une petite voix insidieuse dans sa tête. Un demi-sourire en coin s’attardait sur ses lèvres mais son souffle, comme sa voix, était bloqué dans le fond de sa gorge.

Juste au moment où le silence allait devenir pesant, le jeune Fructurive parla. Il dit « nous », puis « château », accroissant le trouble de la Duchesse, puis la surprit avec sa sortie sur le spectacle. Contre toute attente et dans le silence feutré de l’habitacle seulement rythmé par les sabots des chevaux, Chiara éclata d’un rire frais et léger. Même à ses propres oreilles, le son cristallin parut incongru tant il était inhabituel et inattendu. Elle n’avait pas ri comme ça depuis des années, depuis sa jeunesse, depuis… L’avait-elle jamais fait ? Peut-être avec Raki lorsqu’ils apprenaient à se connaître. Mais elle se contrôlait depuis si longtemps pour gravir tous les échelons de la société qu’elle avait oublié comment se laisser aller.

- En fait, j’ai trouvé ça plutôt divertissant, mais j’ai du partir, expliqua-t-elle avec malice quand son rire s’éteignit de lui-même.

Écartant légèrement un pan de sa cape, elle révéla la tache qui maculait ses genoux. Le sourire qu’avait arboré Vaillant, celui d’une jeune homme espiègle prêt à décrocher la lune pour elle mais à coups de lance-pierres, lui avait curieusement donné la liberté de se comporter elle-même avec plus de légèreté que d’ordinaire. Tout comme lors de leur promenade à cheval, il lui semblait rajeunir au contact de Vaillant. Les yeux brillants, elle s’était légèrement penchée vers lui, oubliant pour une fois de se tenir si bien, de jouer à la Duchesse de marbre et de glace.

- Est-ce au château que vous voulez aller ? Je peux aussi demander au cocher de faire le tour de la ville jusqu’à ce que nous nous lassions de bavarder. Ou alors, nous pouvons trouver un endroit tranquille.

Elle rougit brusquement, réalisant de quoi ces propositions avaient l’air. Par Eda, elle se comportait comme l’une de ces filles de joie vérolées qui hantaient les bas-fonds de cette maudite cité ! Mortifiée, elle se mordit la lèvre et essaya de se rattraper de son mieux.

- Je ne voulais pas dire pour… Enfin, je ne pensais pas… Ce qui adviendra…

Elle en bafouillait de confusion, troublée. Elle ne voulait pas dire non, mais pas passer pour la dernière des roulures non plus. Et puis nul ne savait où leurs bavardages les mèneraient ce soir ou un autre jour. Peut-être ne seraient-ils à tout jamais que de curieux amis. Ou peut-être bien plus. Mais pour l’instant, elle en perdait son latin, ce qui était aussi inhabituel que perturbant.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Mar 23 Sep - 21:08

Elle éclata de rire à ses paroles sans saveur. Avait-il été trop audacieux en se croyant du voyage ? Mais non, elle ne le tournait pas en dérision. Elle était joyeuse, tout simplement.

- Oh, émit-il lorsqu'elle lui révéla la raison de sa fuite.
Il ne s'attarda pas sur la tache, renonçant à identifier si elle venait d'une tomate ou d'autre chose. C'eut été inconvenant, et bientôt elle se penchait vers lui comme pour lui faire des confidences.

Ce fut à son tour d'éclater de rire. Sa gêne et sa maladresse étaient adorables, et ses paroles inattendues dans la bouche d'une Duchesse.

Il lui fit la grâce de changer de sujet. Il aurait eu peine à démentir que de telles pensées ne lui trottaient pas aussi dans la tête.

- Vous n'allez pas renoncer aussi facilement ! Il paraît qu'il y aura une fontaine de champagne. Vous ne voulez pas rater ça... dit-il, très sûr de lui.
- Laissez-moi vous offrir une nouvelle robe.

Il était tard, mais qu'importe ! Le Bourg vivait toujours pour qui en avait les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Mar 23 Sep - 21:42

- Oh oh ! Une fontaine de champagne, vraiment ? Rit encore Chiara.

Elle s’était détendue si rapidement et du seul fait d’avoir revu Vaillant que ça tenait du miracle. Et puis il s’était montré assez aimable pour ne pas s’attarder sur sa maladresse mais au contraire changer de sujet pour donner à leur échappée un tour plus léger. C’était si agréable ! La suite la fit à nouveau changer de couleur, en revanche. Empourprée jusqu’à la racine des cheveux, elle se mordit la lèvre en baissant les yeux. Se faire offrir une robe par Vaillant était certainement de la dernière inconvenance. C’était même d’une rare indécence et n’importe qui l’apprenant la traiterait de trainée avec raison. Pourtant… Pourtant elle était diablement tentée.

- Je ne sais pas…

Fuyant le regard du jeune homme, elle se tordit les mains sur ses genoux quelques instants, incapable de prendre une décision qui risquait de mettre en péril tout ce qu’elle avait passé des années à bâtir avec tant de soin et de patience. Pourtant…

- C’est d’accord, murmura-t-elle finalement dans un souffle.

Elle avait soudain la sensation de se jeter volontairement dans le vide après avoir marché au bord du gouffre à l’aveuglette. Mais tout comme il lui était difficile de faire face à sa responsabilité dans cette aventure dangereuse, elle n’arrivait plus à regarder Vaillant. Elle avait peur à présent. Horriblement peur de se tromper. Même si elle ne pouvait résister à sa propre soif de passion et de tendresse.

Attrapant l’embout évasé d’un tuyau accroché près de la portière, elle y souffla quelques mots à destination du cocher et de Malice. Sa domestique savait tout ce qu’il y avait à savoir sur les endroits où ils allaient, cela faisait partie de ses attributions, elle saurait sans peine trouver une échoppe discrète ou une couturière suffisamment vénale. Du moins c’était à espérer, sinon elle prendrait un poste aux cuisines dès leur retour à Castelorme.

Un frisson la parcourut comme si elle venait de signer sa propre chute. Elle dissimula ses mains tremblantes dans les replis de sa cape et s’efforça de prendre un air naturel. Pour y parvenir, un seul moyen : paraître froide et hautaine, comme d’habitude. Vaillant pouvait-il voir au-delà des apparences ? Comprenait-il à quel point elle était terrifiée et avait besoin d’être rassurée ? Que c’était sa peur qui avait assombri sa belle humeur alors qu’elle était si joyeuse à l’idée de partager ce moment d’intimité avec lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Mar 23 Sep - 22:23

Sa proposition suscita chez Chiara honte et hésitation. Pourtant, elle était presque innocente, très terre-à-terre : sa robe était salie, il lui en fallait une nouvelle. Même si l'idée que son corps se mouvrait dans ce nouveau vêtement ne lui était pas indifférente...

- Juste une robe, murmura Vaillant, comme pour la rassurer, et elle finit par accepter.

Mais cela lui avait coûté. Après avoir donné ses ordres, elle s'était refermée sur elle-même. La femme qui riait était redevenue la Duchesse. Un masque de froide dignité pesait sur son visage. Elle était plus fragile qu'elle n'en avait l'air, et il fut peiné qu'elle se méfie de lui. Il n'avait pas pour but de la compromettre. Il n'agirait pas avec elle comme avec les autres filles...

La voiture s'arrêta dans une ruelle proprette, devant une petite boutique à la façade de bois brillant. Aux élégantes en lettres cursives se déployait sur son fronton. Le titre était bien choisi, et l'adresse, certainement, aussi. Discrète et raffinée. Comme sa clientèle huppée.

Elle avait pris l'initiative et il choisit de la lui céder en la laissant descendre la première de la voiture, aux bras de son valet. En la laissant le précéder à frapper à la porte. Pénétrer, après quelques minutes d'un silence un peu lourd, dans la boutique après qu'une vieille femme se soit effacée avec respect.

La pièce, aux dimensions surprenantes, était encore plongée dans l'obscurité. Avec une efficacité redoutable, la vieille s'affaira pour tout éclairer. La scène avait des allures de conspiration et il comprit ce qui avait gêné la Duchesse, dans cette sortie en catimini. L'échappée était sans nul doute excentrique...

Vaillant s'approcha d'un portant et se mit à feuilleter les vêtements. Malgré les meilleures matières, les habits semblaient vides et plats sur leurs cintres - tristes mues de femmes. Il se sentit indiscret et s'éloigna vers les présentoirs à bijoux. Il commençait à douter de son idée et observait à la dérobée les faits et gestes de la Duchesse.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Mar 23 Sep - 22:53

« Juste une robe », avait dit Vaillant. Elle avait confiance en lui, certes, et mourait d’envie de se laisser aller à ses désirs secrets, à cette légèreté interdite. Mais c’était incroyablement difficile pour une maniaque du contrôle comme elle, pour une personne qui avait construit sa vie toute entière sur une maîtrise totale des moindres détails. Une fois dans la boutique, elle commença à se détendre pourtant. Même si d’ordinaire elle faisait venir les couturiers à Castelorme, se retrouver au milieu des étoffes et des fanfreluches avait quelque chose de familier. Elle s’assura que le valet occulte les fenêtres avant de se poster devant la porte, envoya Malice faire le tour pour surveiller une éventuelle porte arrière, puis se tourna vers la couturière âgée mais manifestement compétente.

- Je suis la Duchesse de Rippon et si je requiers vos services ce soir, c’est qu’un incident a endommagé ma robe.

Coupant court aux politesses et propositions d’aide d’un simple geste de la main, elle poursuivit avec douceur mais fermeté.

- Je désire choisir moi-même en toute tranquillité. Je ferai appel à vous pour les retouches indispensables lorsque mon choix sera fait. En attendant, je vous serais reconnaissante de me laisser faire le tour de vos modèles en paix.

Inutile de préciser qu’elle serait dédommagée pour le dérangement. C’était implicite et évident. Une fois que la femme eut regagné son arrière-boutique et que Malice fut revenue, Chiara souffla. Un petit peu. Elle se tourna vers Vaillant qui semblait un peu perdu et l’observa quelques instants. Sa nervosité s’était calmée, son cœur battait avec régularité à présent, et un sourire malicieux était revenu sur ses lèvres.

- Allez vous m’aider à choisir ? Il me plairait de ne pas me reposer que sur moi-même pour une fois.

Voilà qui était un aveu surprenant. Elle n’aurait su expliquer elle-même pourquoi elle avait dit cela. C’était cependant la stricte vérité. Elle contrôlait tout et tout le monde depuis longtemps, il lui était plaisant de lâcher prise, de s’en remettre à un autre pour décider à sa place, même si ce n’était que pour une robe. Pendant qu’elle parlait, Malice s’était approchée et avait déboutonnée l’interminable rangée de minuscules perles nacrées dans son dos. La Duchesse ainsi défaite attendait – presque décemment - près d’un paravent peint que son jeune ami se décide à lui apporter quelque chose à se mettre à la place de la robe souillée qui glisserait bientôt de ses épaules. La lourde cape qui l’avait couverte gisait sur un fauteuil non loin avec son châle délicat. Elle avait accepté de se découvrir, de s’ouvrir et surtout de se mettre en danger. Car dans on dos, sous ses cheveux relevés sur sa nuque, il y avait des marques qui posaient des questions auxquelles elle ne voulait pas répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Mer 24 Sep - 19:15

Une fois qu'elle eut régenté son monde, ce qui parut lui procurer quelque apaisement, Chiara requit son aide. Vaillant fut surpris. Les femmes sollicitaient toujours leur avis, pour finalement n'en tenir aucun compte - du moins était-ce qu'il avait entendu dire, car il n'avait pas l'habitude de faire les boutiques avec ces dames.

Il leva le nez des parures et se rapprocha des portants. Mais il était surtout intéressé par les pieds qu'il voyait dépasser de sous le paravent. Elle qui avait été gênée de franchir le seuil lui demandait maintenant de se tenir près d'elle, un simple panneau de bois dissimulant sa tenue d'Eve. C'était à n'y rien comprendre, mais il n'allait pas s'en plaindre.

Il choisit trois robes, cherchant quelque chose qui irait bien avec ses cheveux. Une bleue, une blanche sans doute trop virginale. Et une noire qui lui plut aussitôt, avec un col bateau et un crevé rouge par le milieu. Sans un mot, et sans œillade déplacée, il lui tendit les vêtements et alla s'assoir dans le fauteuil où elle avait jeté sa cape.

Il froissa le châle entre ses doigts et attendit, s'apprêtant à jouir du spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Mer 24 Sep - 19:53

Chiara ne jeta qu’un regard peu intéressé à la robe blanche avant de la rejeter aussitôt. La bleue retint suffisamment son attention pour qu’elle l’étudie plus attentivement, mais c’est finalement la noire qui s’avéra le choix le plus judicieux. Ne serait-ce que parce que c’était une couleur inhabituelle pour elle. Jamais elle n’avait porté de robe aussi contrastée, aussi voyante. Et jamais un homme n’avait choisi une robe pour elle. Raki donnait parfois son avis, mais elle savait que le sujet ne le passionnait pas tant que ça. Elle écarta rapidement la pensée de son mari qui risquait de nuire au charme de l’instant et laissa tomber la robe ouverte qu’elle retenait contre sa poitrine.

En camisole, corset et jupons, elle enjamba les épaisseurs d’étoffe souillée et attrapa donc la beauté noire. Sans l’aide de Malice, disparue de leur vue pour leur laisser un peu d’intimité, il lui fallut plus de temps que d’habitude pour s’introduire dans la robe. Elle y parvint cependant et laissa retomber l’étoffe luxueuse jusqu’à ses pieds. Les bras passés dans les manches, elle remonta le corsage et… se trouva incapable de le fermer dans son dos. Saisie d’une audace nouvelle, elle sortit de derrière le paravent pour se montrer à Vaillant, les deux mains plaquées sur le haut de la robe pour le maintenir en place.

- Je suis désolée… Je suis incapable de me boutonner moi-même…

Elle rosit et son sourire se fit franchement mutin. Elle voulait qu’il approche à présent, qu’il voie l’effet qu’il lui faisait s’il parvenait à déceler les petits frissons qui la parcouraient ou le tremblement de ses mains. Quelques boucles détachées de son chignon retombaient gracieusement sur sa nuque, dissimulant au moins partiellement les marques et évitant le choc au jeune homme s’il passait derrière elle pour la lacer. Et le reste était invisible sous ses sous-vêtements, l’honneur était sauf pour le moment. Enfin, façon de parler, car à présent elle était obsédée à l’idée qu’il pose les doigts sur elle, qu’il frôle enfin sa peau. Alors elle saurait si elle avait imaginé tout cela ou si son trouble était partagé.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Jeu 25 Sep - 19:27

Le robe tomba au sol dans un froufrou. Vaillant sourit et s'enfouit un peu plus profondément dans son fauteuil. Mais bientôt, les pieds derrière le paravent se mirent en mouvement. Contre toute attente, la Duchesse émergea en terrain découvert.

- Je suis désolée… Je suis incapable de me boutonner moi-même… dit-elle, les joues roses et l'air de ne pas y croire. Comme dans une farce populaire.

Elle avait renvoyée sa suivante et toute âme qui vive. La pièce était terriblement silencieuse et vacillait à la lumière des chandelles. Il se demanda un instant si ce n'était pas pour une autre raison qu'elle avait fait calfeutrer les fenêtres...

Il se leva sans l'aide de sa canne et s'approcha d'elle. Ses bottes faisaient un fracas terrible sur le plancher. Sans la toucher, il la contourna, et commença par le bouton du bas. Le premier d'une longue rangée.

Concentré, il dut se retenir pour ne pas compter à voix haute. Il n'était pas arrivé à dix quand, dans le cou, il l'embrassa.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Jeu 25 Sep - 20:03

Au premier frôlement de ses doigts, Chiara sentit la tête lui tourner. Les yeux à demi clos, elle crispa les doigts sur l’étoffe sur sa poitrine et s’efforça de dompter ses émotions. En vain. Les sensations étaient trop puissantes pour qu’elle y résiste. D’autant qu’elle rêvait de s’y abandonner. Aussi crut-elle perdre la tête quand ce furent au tour de ses lèvres de se poser sur elle. Elle en frémit toute entière et un léger son de bien-être, à mi chemin entre le soupir et le gémissement, s’échappa de ses lèvres entrouvertes.

S’il lui était infiniment difficile de l’encourager, de le supplier de continuer même comme elle le désirait, elle ne pouvait pas davantage le repousser comme elle l’aurait du. Figée et tremblante dans un premier temps, elle s’amollit pourtant sous la caresse des lèvres de Vaillant. Elle se laissait aller peu à peu et bientôt son dos à demi nu reposa contre le torse du jeune homme.

- Vaillant…

Elle avait soufflé son nom comme une supplique mais que voulait-elle vraiment ? Elle était bien incapable de le dire elle-même en cet instant. Ce qui était certain, c’est qu’elle ne voulait pas que les choses aillent trop vite ni se laisser allonger au milieu d’une échoppe comme la dernière des servantes. Non, avec Vaillant elle désirait magie et romantisme, innocence et légèreté, comme si elle n’avait pas quinze ans de plus que lui. Comme si elle n’était pas mariée ni duchesse. Elle avait soudain le désir, le besoin vital même, de connaître une passion juvénile telle que dans les contes. Si seulement elle pouvait oublier sa culpabilité. Si seulement ses baisers n’étaient pas si délicieux…
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Ven 26 Sep - 19:56

La Duchesse émit un soupir qu'il ne put vraiment interpréter comme une protestation. Abandonnant les boutons, Vaillant entoura sa taille de ses bras et poursuivit son entreprise de dévoration. Du cou, ses lèvres remontèrent vers l'oreille, disparurent vers la nuque... où elles sentirent un étrange sillon.

Surpris, il eut un instant d'hésitation. Cela suffit à Chiara pour se retourner contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Sam 27 Sep - 9:51

Par tous les démons de Chalcède, non ! Il ne devait pas voir ça. Pas tout de suite. Il découvrirait bien assez tôt les imperfections inavouables de la Duchesse, inutile de commencer ce soir. Chiara se retourna donc pour faire face à Vaillant et à sa destinée qui l’amenait aujourd’hui sur une voie qu’elle n’eut jamais pensé emprunter. Les bras repliés entre eux, les mains à plat sur le torse du jeune homme, elle s’efforça de calmer sa respiration, les yeux rivés à son cou pour ne pas croiser son regard trop vite. Elle avait tellement honte et se sentait infiniment coupable. Mais pourtant, une force diabolique, une irrésistible tentation la poussait dans ses retranchements. Elle devait lever les yeux.

Quand elle y parvint enfin, ce fut pour se perdre dans le regard à la fois limpide et enfiévré de son amant. Aussitôt son cœur se remit à battre plus vite et son souffle se fit plus contraint. Laissant glisser une main le long de son torse puis de son cou, elle frôla son menton et ses lèvres puis posa la paume contre sa joue. Son regard n’avait pas quitté celui du jeune homme, elle s’y perdait, s’y noyait, devenait autre. Il paraissait vraiment la désirer, vraiment l’admirer, la trouver belle et intéressante. Pouvait-elle y croire ?

Trêve de questions, il était temps d’agir. Se haussant sur la pointe de ses pieds nus, elle prit appui contre lui et se haussa jusqu’à poser ses lèvres sur les siennes avec un soupir de pur délice. Par El, c’était encore meilleur que ce qu’elle avait imaginé ! Que les dieux d’ici et d’ailleurs les protège tous les deux, elle s’était embrasée comme une torche et se consumait à présent de désir pour le nobliau né quinze ans trop tard et trop modestement. Raki était loin, Raki lui en voulait d’œuvrer pour l’indépendance, Raki ne l’avait pas tenue ainsi serrée contre lui depuis belle lurette. Raki l’aimait-il encore ?

Plutôt que de s’attarder sur cette question et sur son mari, elle repoussa une fois de plus l’idée dans un coin de sa tête où elle pourrait l’oublier pour le moment. Car en cet instant, elle ne voulait ni ne pouvait penser à rien d’autre qu’à la langue de Vaillant qui s’était glissée entre ses lèvres, envahissant sa bouche pour danser avec la sienne. Les sensations violentes se répercutaient dans son corps tout entier, jusque dans ses orteils en équilibre, mais surtout dans son ventre où des langues de feu s’étaient mises à la dévorer.

- Vaillant, murmura-t-elle à nouveau tout contre ses lèvres, éperdue.

La riche étoffe noire avait quelque peu glissé sur ses bras, révélant des épaules rondes parsemées de taches de son ainsi qu’une gorge laiteuse. Ses doigts glissèrent dans les mèches dorées du guerrier et s’y entremêlèrent alors qu’elle lui réclamait un nouveau baiser, son deuxième bras enroulé autour de sa nuque, la poitrine pressée contre son torse et les jambes mêlées aux siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Dim 28 Sep - 16:06

La Duchesse était aussi avide que lui, sinon plus. Il lui donna volontiers le baiser qu'elle réclamait, et ses mains s'aventurèrent sous la robe tandis qu'il la tenait contre lui, la soulevant presque pour la hisser à sa hauteur. Dans son exploration, il sentit distinctement les marques sur son dos, mais ne fut plus surpris ni curieux. Une autre pensée l'obsédait.

Il entrevoyait clairement la suite des événements. Dans l'instant présent, il n'y avait rien que son corps désire davantage ; mais son esprit lui soufflait qu'à terme, cela ne plairait pas à Chiara, ni à lui-même. Il voulait plus, mieux qu'une aventure à l'échappée. Il ne voulait pas voir la honte et la rancœur dans les yeux de la Duchesse la prochaine fois qu'elle le croiserait. Lui-même souhaitait lui garder une certaine part de mystère. Secrètement, il avait peur, aussi, de ne pas être à la hauteur.

Avec douleur, il se retira doucement du baiser qui les unissait trop profondément, et desserra légèrement son étreinte. Sans quitter ses yeux clairs, il remit une à une derrière ses oreilles les mèches folles qui tombaient désormais devant son visage. Il lissa la dernière jusqu'à la pointe, comme lors de leur première rencontre, il sourit d'un air d'excuse.

- Voyons voir cette robe, murmura-t-il en la contournant à nouveau, pour finir son ouvrage.

Il ne voulait pas lire dans son regard la déception ou le mépris. Elle se sentait peut-être insultée, ou doutait de sa virilité. Il serait toujours temps de la lui prouver plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Dim 28 Sep - 17:50

Au moment même où Chiara se laissait véritablement aller, lâchait prise et s’abandonnait aux étourdissantes sensations nées de leurs baisers enfiévrés, Vaillant y mis fin brutalement. Le souffle court et les yeux emplis d’incompréhension, elle le dévisagea sans comprendre. Il l’arrêtait dans son élan après l’avoir enflammée et avait maintenant ce geste tendre. Ce même geste qu’il avait déjà eu lors de leur première promenade. Elle s’en souvenait très nettement. Mais… Pourquoi ?

Au lieu de poser la question, elle cherchait son souffle, incapable de comprendre ce qui leur arrivait et ce qui pouvait bien passer par la tête du jeune homme. Cherchait-il à l’humilier ? Non. Elle ne le croyait pas. Elle ne pouvait croire avoir été bernée si facilement par un joli sourire et une œillade pleine de désir. Il fallait qu’il y eut plus, sans quoi elle ne se ferait plus jamais confiance pour juger les êtres.

Il l’avait serrée si fort, il avait mis tant de passion dans ses baisers, il ne pouvait avoir menti là-dessus, elle en eut mis sa main au feu. Et pourtant. Il était repassé dans son dos et s’affairait à refermer sa robe à présent. La vérité éclata soudain dans sa tête comme si on avait brutalement ouvert un volet en plein midi. Les marques ! Il avait senti sous ses doigts les reliefs, les irrégularités sur sa nuque, peut-être même dans le bas de son dos. Il devait être dégoûté, déçu qu’elle ne soit pas parfaite, la trouver monstrueuse même.

Le souffle coupé à cette idée, l’esprit encore embrumé par la passion partagée, elle serra un poing contre son ventre corseté et tendit l’autre main pour prendre appui contre le mur. Elle en avait les jambes coupées. Pour la première fois depuis de très longues années, elle eut envie de pleurer de rage et d’humiliation. Voilà pourquoi elle n’aurait jamais du lever les yeux sur un autre homme que Raki. Lui au moins l’acceptait et l’aimait telle qu’elle était.

- Je suis désolée, murmura-t-elle, mortifiée. Je ne vous importunerai plus.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Dim 28 Sep - 23:04

Le corps de Chiara parla avant elle. Alors qu'il agrafait les derniers boutons, entre ses omoplates, il le sentit se raidir tout entier. Puis elle prononça les paroles qu'il avait redoutées.

- Ne dis pas n'importe quoi, gronda-t-il comme à une enfant, passant naturellement au tutoiement.
Les convenances n'avaient plus guère de sens après l'intimité qu'il avaient partagée.

Il était exaspéré. Les femmes ! S'ils suivaient leur désir, elles se sentaient outragées ; s'ils ne le suivaient pas, elles se jugeaient méprisées. Quelques soient leurs efforts, elles n'étaient jamais satisfaites. Et il n'avait sans doute pas choisi la plus simple...

- Tu n'as pas envie de ça. Pas ici... reprit-il plus doucement, caressant les épaules épousées par le col échancré.
Elle pouvait peut-être se contenter de voluptueux baisers, mais pas lui.
- Plus tard... murmura-t-il comme une promesse, mais soudain le doute l'envahit.
Et s'il avait tout gâché ? Si l'occasion ne se représentait jamais ?

Il fit taire ces terribles scrupules, et regarda le miroir en pied qui leur faisait face.
- Tu es très belle, dit-il simplement, comme un fait plus que comme un compliment.
Le noir seyait à son âge et à son statut, mais la coupe soulignait sensuellement la finesse de sa taille et la délicatesse de son cou.

Il se demanda si elle oserait la porter devant tout le monde, au théâtre et ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Dim 28 Sep - 23:45

Chiara tressaillit alors que le jeune homme la gourmandait comme une enfant. Le passage au tutoiement avait été à la fois brutal et incroyablement naturel, il la troubla plus que de raison. Il avait fini de fermer la robe à présent et ses mots d’explication caressèrent son oreille de même que ses doigts ses épaules. Rougissant de son emportement, elle comprit qu’elle s’était méprise et avait manqué de confiance en lui comme en elle.

Son corps se détendit perceptiblement et elle releva lentement la tête pour voir son regard dans le miroir, la manière dont sa silhouette paraissait la dominer et l’envelopper à la fois. Il n’était pas dégoûté, non. Bien au contraire, il avait lu dans ses pensées. Car c’était bel et bien la vérité, elle n’eut voulu pour rien au monde qu’il la traite comme une fille de ferme. Elle voulait bien plus. Le compliment acheva de lui faire reprendre contenance et cette fois, c’est avec un sourire ravi qu’elle croisa son regard dans la glace et y resta accrochée.

- Merci, répondit-elle simplement.

C’était un fait qu’elle était belle mais il lui était infiniment agréable de lui plaire à lui. Qu’il la trouve belle. Un instant, elle faillit jouer les coquettes, elle n’était pas certaine que cette robe soit vraiment appropriée. Mais ils étaient au-dessus de ça, tous les deux. Elle se contenta de le regarder et de lui sourire avec franchise.

- Tu as raison. Pas ici. Ce serait une erreur. Nous valons mieux que cela.

Elle rosit délicatement et baissa les yeux en se retournant vers lui.

- Cette robe est très audacieuse par rapport à ce que j’ai l’habitude de porter. Elle vous… Elle te plaît ?

Elle avait levé la tête pour le regarder à nouveau, une main appuyée contre son torse et l’autre cherchant la sienne pour mêler ses doigts aux siens. Elle ne voulait plus douter et ne cherchait pas non plus à minauder. Non, elle flirtait en toute simplicité, sans chichis, elle voulait lui retourner le compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 29 Sep - 21:50

- Oui, répondit Vaillant en attrapant distraitement sa main, alors qu'il l'étudiait du regard.

L'habit ne lui paraissait pas si déluré, mais il maîtrisait mal les standards d'une Duchesse. Il se rappelait ce qu'elle portait lors de leur promenade à cheval, mais c'était une robe d'extérieur, cela ne comptait pas. Et il ne se souvenait pas de ses tenues précédentes. Elle lui paraissait alors si lointaine et inaccessible qu'il n'y avait pas prêté attention.

- Mais ça peut être n'importe quelle autre, dit-il avec un geste désignant les portants.
Elle ne semblait pas convaincue par son essayage, et il avait tout son temps.

- Essaie la blanche, reprit-il avec un sourire amusé. J'ai envie de te voir avec quelque chose que tu n'aurais jamais porté...
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Jeu 2 Oct - 21:08

Le sourire de plaisir de Chiara n’avait rien de feint ou d’embarrassé. Elle s’amusait vraiment avec Vaillant et à essayer des robes. Elle serra brièvement ses doigts entre les siens puis lui tourna le dos.

- Défais-moi, demanda-t-elle avec une mine de gamine capricieuse qui joue un bon tour.

D’un coup d’œil malicieux par dessus son épaule, elle vérifia qu’il s’exécutait tout en s’assurant qu’il avait compris qu’elle n’ordonnait pas mais espérait. Une fois déboutonnée, elle retourna derrière le paravent, ménageant leur pudeur et leur maîtrise d’eux-mêmes. Là, la robe noire glissa à ses pieds et elle l’enjamba avant de la suspendre au montant. La robe blanche prit sa place et elle revint vers le jeune homme, le même air coquin sur le visage, pour qu’il ferme le vêtement et l’admire encore.

La soirée était oubliée, la désastreuse pièce de théâtre plus encore. Elle ne pensait plus à rien à vrai dire mais profitait uniquement de cet instant trop rare de détente, et d’excitation à la fois. L’aventure était savoureuse et le risque la rendait plus piquante, mais au-delà de ça, elle appréciait sincèrement la compagnie du jeune Vaillant. Demain elle aurait tout le temps de se sentir coupable, de se flageller, de prier pour que personne ne le découvre jamais. Mais en attendant, ce moment de découverte passionnée et d’amusement était à eux.

- Alors ? Reprit-elle avec le même air candide et mutin.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Dim 5 Oct - 14:11

Vaillant s'exécuta, se prêtant volontiers au jeu qu'il avait lui-même initié. Alors qu'il défaisait les boutons qu'il avait eu tant de mal à nouer, il eut envie de tout recommencer, d'enfouir à nouveau sa tête dans son cou, mais...

Il eut une pensée pour les domestiques qui attendaient derrière la porte et se promit d'être sage désormais. Pour cette nuit, il serait le Vaillant chevalier des contes pour petites filles, galant mais dénué de toute pensée impure. Ou presque...

- Fraîche et pétillante... comme une coupe de champagne, commenta-t-il d'un air amusé, en la faisant tourner une fois sur elle-même.
Les volants blancs lui évoquaient justement l'écume de la boisson.

Ainsi vêtue, Chiara faisait dix ans de moins. Avec ses volants, son décolleté sage et ses fines bretelles, la robe était un habit de jeune fille, d'oie blanche qui s'encanaille à son premier bal. Vaillant rit encore et tâcha d'imaginer la Duchesse à cet âge là, mais alors il réalisa qu'il serait lui-même au jardin d'enfant, à peine plus âgé que Sérénité, alors qu'elle séduisait Raki...

Il se troubla et lâcha sa main. Il avait tord sans doute de vouloir plus, car c'était plus qu'elle ne pouvait lui donner, Duchesse, mère et femme mariée. Il aurait mieux fait de prendre égoïstement ce qu'elle lui offrait, et qu'il n'aurait osé espérer un mois auparavant.

Avec violence, il l'attira à lui, et l'embrassa à nouveau. Mais cette fois, c'était différent. Elle valait mieux que cela, mais ce n'était pas son cas.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 6 Oct - 16:17

Chiara n’eut guère le temps de se poser la moindre question. Un instant ils riaient et tournoyaient dans une cascade de volants et de fanfreluches d’une blancheur virginale totalement inappropriée et d’une ironie piquante ; l’instant d’après, Vaillant avait lâché sa main et son sourire s’était éteint. Le rire de la Duchesse mourut sur ses lèvres alors qu’elle croisait son regard à présent grave, intense, presque… dangereux. Quelque chose lui était passé par la tête qui lui avait fait perdre sa belle humeur et sa légèreté. À peine ouvrit-elle la bouche pour lui demander de quoi il s’agissait qu’elle se retrouva attirée dans ses bras pour un nouveau baiser. Non qu’elle eut quoi que ce soit contre les baisers mais, ainsi pressée contre son torse dur, les bras emprisonnés entre eux, elle ressentait avec une intensité particulière la violence de ce baiser-ci. Vaillant y mettait une passion désespérée comme s’il ne devait plus jamais la revoir et cela lui glaça le sang d’une manière inexplicable. En temps ordinaires, elle maîtrisait les situations et les êtres mais là, tout était en train de lui échapper. Il fallait dire qu’elle n’avait encore jamais rien fait d’aussi fou et risqué.

Lorsqu’il lui laissa enfin le loisir de reprendre son souffle, elle parvint à faire glisser une main vers le haut pour frôler des doigts ses lèvres meurtries par es rudes baisers de son amant. En était-elle blessée, choquée ou en colère ? Non pas. Au contraire. Elle se sentait plus encore poussée à comprendre le jeune homme et ce qui les attirait irrémédiablement dans les bras l’un de l’autre. Son expression était celle d’une surprise non feinte. Que diable se passait-il ? Pourquoi tout lui échappait-il ainsi alors qu’elle était d’habitude si rationnelle et terre-à-terre. Hormis pour les cartes, souffla une petite voix dans sa tête, mais elle l’ignora simplement. Le revers de ses doigts glissa le long de la mâchoire de Vaillant alors que ses yeux cherchaient les siens. Leurs regards se verrouillèrent et cette fois encore, étourdie, incapable de penser avec lucidité, elle s’abandonna à l’intensité dévorante de ses baisers. Par Eda, c’était si bon ! Elle en eut ri de plaisir tant c’était délicieux. Mais elle parvenait à peine à reprendre son souffle entre deux salves et tenait encore moins sur ses jambes. Les bras de son amant, seuls, la maintenaient debout et plaquée à lui, moulée contre son grand corps ferme.

- Vaillant, murmura-t-elle quand il écarta une deuxième fois ses lèvres des siennes.

Leurs souffles erratiques entremêlés paraissaient résonner à l’infini dans cette pièce tapissée de soieries et de brocards. Pour ne pas se laisser tenter une nouvelle fois avant d’avoir pu parler, Chiara ferma les yeux et appuya doucement son front contre celui du jeune homme. Sa main avait glissé à nouveau, enveloppant son cou pour venir s’enrouler autour de sa nuque, les doigts mêlés à ses cheveux massant inconsciemment les tensions.

- Que se passe-t-il ? Qu’est-ce qui a changé ? Tu sembles troublé…

Elle chuchotait dans leur silence érotique, les lèvres tremblantes et le souffle saccadé. S’il l’embrassait encore, elle était certaine de céder, il la voulait si violemment qu’elle ne se sentait pas la force de le refuser, quand bien même ce lieu n’était pas celui qu’elle eut choisi en premier. Après tout, s’ils devaient devenir amants, l’obscurité et la clandestinité seraient leurs amies les plus intimes, ils devraient se contenter de ce qu’ils trouveraient et le jeu n’en serait que plus piquant, la passion plus brûlante. Non ? L'endroit n'avait pas la moindre importance, seul comptait ce qui naissait entre eux et la petite part de bonheur qui pouvait en découler pour chacun d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Lawena
Cinq-Duchés
Teinturière
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: teinturière
Âge: 28
DC: Clément, Saule

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 6 Oct - 18:52

(HJ : bon, je crois que j'ai assez attendu, c'est le bon moment ange_panne )

Quoi de plus normal pour une teinturière, que de se rendre avec une petite charrette à bras chargés de tissus colorés par ses soins, jusqu’à l’échoppe d'une couturière du bourg ? Sa cliente n’était pas de ces artisans en vue qui exhibaient leurs créations à tous les passants, mais plutôt de celles dont de nobles dames pouvaient chuchoter le nom comme une confidence, dans l'ambiance feutrée de leurs salons personnels.

Autant dire que Lawena était plus que satisfaite d'avoir ferré un tel poisson. Et même si elle aurait bien été voir à quoi ressemblait cette fameuse pièce de théâtre, il lui avait fallu travailler d'arrache-pied pour rattraper un coupon jaune d'or, qui était sorti du bain coloré avec une horrible teinte caca d'oie. L'une des plantes avait dû se gâter, soupçonnait-elle, mais en attendant, il n'avait pas été question de répit tant qu'elle n'avait pas l'assurance de pouvoir fournir sa si précieuse cliente à temps. Ça avait été très juste, mais elle avait finalement réussi à produire la bonne couleur, et elle allait livrer ce soir, comme prévu.

Elle s'autorisa un soupir de soulagement en arrêtant son chariot devant les Élégantes. La boutique était allumée, constata-t-elle : très bien, au moins, la patronne n’était pas partie à l'inauguration du théâtre, comme tant de cerviens. Avec une pensée affectueuse pour Suroît, qui s’était perchée sur le toit, et devait l'avertir si quelqu'un s'approchait de sa marchandise, elle se dirigea vers la porte, l'ouvrant sans s'annoncer, puisque la vieille couturière devait se trouver à l’intérieur.

Le spectacle qui s'offrit à elle n'avait pourtant rien de ce à quoi elle s’était attendue... Après un instant où elle resta figée sur le seuil, elle retrouva son humeur habituelle, et referma la porte derrière elle en émettant un sifflement qui mêlait surprise et amusement.

« Je ne fais que passer, »
chantonna-t-elle avec un clin d’œil à l'intention des deux « clients », avant de se diriger en effet vers l’arrière-boutique sans avoir l'air de leur prêter plus d'attention que cela. Celle qu'elle venait voir avait du se réfugier dans son antre pour laisser le couple à ses... hum... activités. Étrange choix de lieu pour celles-ci, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 6 Oct - 19:54

La Duchesse ne résista pas, et Vaillant perdit toute réserve. Seules ses questions malvenues parvinrent à l'arrêter. Il était bien résolu à ne pas y répondre, et allait chercher à nouveau à l'embrasser lorsque la porte grinça.

Surpris, choqué, contrarié enfin, il stoppa son geste et braqua ses regards vers l'entrée. Une femme au visage tatoué, vêtue de manière voyante, se tenait là. Elle les siffla grossièrement, s'excusa sans s'excuser et s'éloigna vers l'arrière boutique.

Il ne vint pas à l'esprit de Vaillant que l'inconnue pouvait travailler là, et qu'il n'était peut-être pas dans son bon droit. Il ne voyait qu'une chose : elle les avait interrompus, elle les avait vus, elle était indésirable. Elle était l’œil violant leur échappée, second retour à la réalité.

Se dénouant de Chiara, il se dirigea vers l'entrée d'un pas furieux, ou presque. Il en avait oublié son infirmité et, emporté par son élan, manqua de trébucher. Il se rattrapa lourdement sur sa jambe valide, et boita jusqu'à la porte qu'il verrouilla.

Humilié, il s'absorba dans la contemplation du plancher. C'est alors qu'il vit, perdu au sol, ce petit morceau d'étoffe qui luisait comme une flaque d'or.

Il se baissa précautionneusement, le ramassa et l'observa. Il avait retrouvé un semblant de sourire lorsqu'il releva les yeux vers Chiara.
- C'est cela qu'il te faut, lui dit-il, en agitant le coupon comme un petit drapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   Lun 6 Oct - 20:50

Au contraire, de Vaillant qui braquait un regard hostile sur l’intruse, Chiara enfouit son visage dans le creux de son épaule avec un couinement de désarroi. Par tous les démons de Chalcède, qui pouvait bien les interrompre ainsi ?! Et pourquoi son valet posté à l’extérieur ne l’avait-il pas retenue, arrêtée, menacée ? Eda soit louée, sa voiture ne portait pas les armoiries ducales. Mais ses cheveux. Certes, elle n’était pas la seule rousse en ville, mais combien pouvaient s’offrir le luxe d’un carrosse et d’une boutique abandonnée à sa seule fantaisie ? Déjà mortifiée, elle se sentit glacée quand Vaillant la quitta pour aller fermer la porte. Elle se réfugia derrière le paravent et s’y laissa tomber sur un tabouret laissé à l’usage de qui le voudrait.

Le visage entre les mains, elle s’efforçait de retrouver son calme et une certaine contenance quand la voix de son jeune amant lui parvint. Il semblait déterminé à effacer cet intermède déplaisant. Relevant la tête prudemment, elle s’assura que l’indésirable femme avait disparu avant de poser les yeux sur Vaillant qui agitait au loin une étoffe délicate d’une ravissante teinte dorée. Il avait vu juste, devait-elle reconnaître, c’était la perfection. Mais elle se sentait encore terrifiée et les jambes coupées. Plutôt que de pleurer sur sa propre culpabilité cependant, elle fit face comme elle en avait l’habitude.

Elle se redressa et en quelques pas rapides fut de nouveau auprès du jeune homme. Son sourire était encore tremblant et elle se sentait infiniment vulnérable, mais devant le courage dont il faisait preuve, elle ne put que le suivre. Elle jeta les bras autour de son cou et se haussa contre lui pour l’embrasser à son tour à pleine bouche. Essoufflée, elle ne s’arrêta que pour souffler contre ses lèvres avec un sourire perceptible.

- Tu as raison, c’est exactement ce qu’il me faut…

C’est en prononçant ces mots qu’elle en saisit le double sens et éclata alors d’un rire un peu rauque mais infiniment heureux. La peur première était passée et personne en ce monde n’était incorruptible. La jeune femme ne les avait qu’à peine aperçus et pourvu qu’elle ignore leurs noms et leurs visages, elle ne pourrait rien raconter d’autre que les faits bruts : elle avait vu un homme et une femme s’embrasser passionnément dans la boutique d’une couturière. Si elle tremblait toujours du risque qu’ils prenaient, elle se sentait à même d’y faire face. Il leur suffisait après tout de disparaître après avoir correctement dédommagé la propriétaire s’ils le souhaitaient.

- Veux-tu partir ? Lui demanda-t-elle donc tout bas, cherchant dans son regard des réponses autant que l’admiration qu’elle avait tant besoin d’y lire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'échappée [décembre 09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'échappée [décembre 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Un fou échappé de l'asile
» Activité a New York en Novembre et Décembre
» 17 Décembre 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Commerces et habitations :: Archives V1 et V2
-