AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mar 1 Fév - 18:30

L'air était vif et froid au Bourg, et la bise côtière n'arrangeait rien. L'humidité était une vraie plaie à chaque hiver en Cerf, et les pavés commençaient déjà à geler alors que le soleil se dessinait encore à l'horizon. Vainqueur resserra son écharpe par dessus sa pèlerine. La buée continuait de filtrer au travers des épaisses couches de tissus, et le roi sourit sous sa cape. Il devrait s'habiller comme cela, même lors de ses virées en ville où il s'en fichait d'être reconnu : des capes et tissus informes peut-être, mais c'était diablement plus chaud que ces broderies de femmelettes qu'on s'amusait à lui offrir comme présents pour le printemps approchant.

Progresser dans les rues de Bourg-de-Castelcerf était plus compliqué que prévu, et Vainqueur n'était pas encore des plus habitués à se déplacer incognito. Il avait heureusement gardé une lame à sa ceinture, pas son épée personnelle bien sûr, mais d'assez bonne facture pour que l'on comprenne qu'il sache s'en servir. Quand bien même, aucune carriole ne se poussait de son chemin et les manants rangeant leurs étalages en cette fin de journée n'arrangeait rien. Difficile d'avoir l'air pressé et autoritaire lorsque votre visage était presque entièrement recouvert pourqu'on ne le voit pas. Le dernier Loinvoyant soupira, grogna et bouscula deux-trois personnes dans la foulée, indifférent aux protestations. Cette fichue taverne ne devait plus être bien loin tout de même !
Vainqueur marmonna dans son écharpe des malédictions incompréhensibles sur sa mère, sur Clément, sur ces bouffons qui voulaient tout planifier pour les Pirates Rouges alors qu'on en voyait plus depuis belle lurette et qu'avec cet hiver pourri ce serait sûrement l'année la plus calme de la décénnie - et dieu qu'est-ce qu'il aurait aimé que ce soit le contraire ! Encore heureux, il avait réussi à prétexter une excuse pour s'éclipser avant la fin. "Réviser des traités avec Chalcède", c'était pas si éloigné de la vérité au final en plus, et c'était diablement assez pour convaincre ces larves de reporter cette fichue missive de Labour sur des vifiers à plus tard.

Vainqueur s'arrêta d'un coup. Ca y est, il était perdu. Il n'avait plus qu'à espérer que les commandants de Béarns et de Rippon l'attendent encore. La tentation de contacter ses rendez-vous par l'Art le titilla un instant, mais il remarqua quelques gosses des rues pas loin de lui. La quinzaine sûrement, l'hiver avait dû être dur. Et il y avait même une fille dans le tas. Vainqueur leva la main en les hélant.

- Hey les mômes, 2 pièces pour celui d'entre vous qui me montre où est cette fichue taverne paumée de La Cuillère Gourmande ! Des volontaires ?

L'idée de traiter avec des gosses des rues lui plaisait atrocement. Par El, sa mère aurait détesté ça ! Et rien qu'imaginer sa face déconfite suffit à Vainqueur pour le convaincre qu'il faisait le bon choix. Ses fidèles soldats ne lui en voudront pas d'attendre encore un peu. Ils étaient sûrement déjà repus, saouls et au chaud avec des putes aux bras... enfin pour le type de Béarns, le commandant de Rippon avait toujours été un gars loyal et compétent mais un peu trop coincé.


Dernière édition par Vainqueur Loinvoyant le Mar 6 Sep - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mer 2 Fév - 23:58

S'occuper quand on est une pauvrette miséreuse n'est pas toujours facile, il faut bien l'avouer. Quand on est tout petiot, ça va encore. Il suffit d'un bout de bois à machouiller et le temps passe à une vitesse folle, mais quand on va sur ses 15ans, c'est une autre paire de manches. C'est qu'on a des exigences à cet âge là, surtout quand on a connu des temps fastes comme c'est arrivée à Flèche durant 7 belles et longues années de sa courte vie.
Mais au moins avait-elle quelque chose pour elle: un grand sens de l'adaptation et des amis très inventifs. L'idée du jour? Les runes. L'un des plus vieux jeu du monde. Vous en aviez trois en main; il fallait les lancer en essayant de faire des prédictions sur la façon dont elles allaient se stabiliser. Celui qui tombait le plus juste, remportait la mise et cette dernière augmentait en fonction de la précision de la prédiction.
Elementaire, n'est-il pas? Et pourtant sujet à controverse si on en croyait les haussements de voix au sein du petit groupe.
Tous se pressaient autour d'un tonneau, et ce dernier n'était même pas plein de bière, quand la tombée de la nuit les surprit accompagnée de sa gaine de froid. Une discussion s'éternisait, empêchant chacun de partir se mettre au chaud, et tous avaient commencé à s'écarter du tonneau quand une voix s'éleva, jetant le silence sur l'assemblée d'enfants ainsi rassemblée.

"- Hey les mômes!"

Hmmm... Celui là, déjà, il commençait mal, disait le regard noir que Flèche ne manqua pas de lui envoyer, en coin. Et elle ne fut pas la seule. Pour la plus part, ils se targuaient d'avoir les muscles pour se faire traiter en adulte. Pour Flèche, elle en avait juste marre qu'on la prenne pour un gamin de 12 ans alors qu'elle était presque une femme. Enfin, ça, c'était quand elle n'en jouait pas pour mieux arnaquer le premier passant venu.
Le proposition de l'homme commença tout de même de lui chatouiller l'intérêt à coup de monnaie sonnante et trébuchante. Pour preuve, elle fit signe aux garçons qui se chamaillaient dans son dos de se taire. Si, pour la plus part, ils ne savaient pas trop où tout ceci allait les mener, son plus proche voisin, et meilleur ami Goeric, esquissa un sourire qui ne disait rien qui vaille. Avec son air pressé et ses habits de bonne facture, celui-là, il avait des allures de pigeons. Enfin, pigeon à moitié, si on en croyait l'épée à sa ceinture et l'aura dangereuse qui s'en dégageait.

"- C'est 4 sous, vot' seigneurie."

A cette réplique lancée par Flèche, un peu bravache et l'accentuation des mots forcée pour paraitre un peu plus bouseuse qu'au naturel, quelques enfants baissèrent le nez, piteux, et commencèrent à reculer, comme pour mieux fuir cette situation embarrassante. De peur ou de gène, la moitié s'éclipsa, sachant très bien que Flèche jouait au plus bête et qu'elle risquait gros sur ce coup-là.

"- C'est qu'elle est pas tout près votre auberge, et qu'il fait faim et froid." S'excusa Flèche avec son air de crapule même pas dissimulé et sa bouille toute mouchetée.
A ses côtés, Goeric affichait un sourire goguenard et nonchalant, les runes sautant dans sa main. Ces deux-là n'avaient clairement pas besoin de faire l'aumône pour survivre. Il n'en allait pas autant des trois autres enfants restés là, et qui attendaient que la situation se tasse pour en récupérer les miettes. Pour l'instant, ils attendaient que Flèche et Goeric en aient fini, en bons chefs, mais ils rongeaient leur frein, on pouvait le sentir.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Sam 5 Fév - 1:31

La réplique survint aussi vive et sûre qu'il avait lancé son exclamation. Vainqueur haussa un sourcil, ne sachant trop quoi penser. Une partie de son éducation lui criait que l'on n'avait pas à lui parler sur ce ton quand bien même il faisait semblant d'être un simple-passant-comme-les-autres et l'autre ne souhaitait que rentrer dans le jeu proposé par la gamine.
Vainqueur releva légèrement la tête et détailla l'enfant, qui n'était pas finalement aussi jeune qu'il avait pu le croire au premier abord. Son sourire était provocateur et ses yeux démentaient la bêtise qu'elle mettait dans sa voix. Le roi ne put retenir un immense sourire se dessiner sous son écharpe.
Et il partit d'un grand rire.

- Héhéhé, si t'es assez futée pour marchander, je suppose que tu l'es aussi pour trouver ton chemin. Je vois que j'ai choisi la bonne personne... hein la môme ? Oublié son rendez-vous à la taverne, oublié ses plans de conquête, Vainqueur était dans l'instant présent tout à son amusement de répondre à cette jeune fille qui voulait la jouer fine avec lui. Une pièce pour te prouver que je ne mens pas, et on verra pour le reste une fois sur place.

Le roi déguisé mit quelques bonnes petites secondes avant de trouvé lui-même où il avait rangé sa bourse dans ses nouveaux habits improvisés. Elle était pleine, et elle était grande. Un seul sous en sortit, tintant légèrement et Vainqueur ne manqua pas de se gorger de la lueur de convoitise qui s'allumait dans les yeux des enfants. La plupart était des mioches, l'un était assez costaud pour faire un bon soldat et la gamine semblait autant reine ici au Bourg que lui pouvait l'être sur son trône. La bourse disparut bien vite, happée à l'intérieur des vêtements du roi et Vainqueur s'amusait à faire tourner la pièce entre ses doigts dans une attitude pleine de confiance en lui.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mar 8 Fév - 18:35

Il était bizarre ce bonhomme. Il avait quelque chose dans son allure qui criait qu'on devait s'adresser à lui avec respect. Mais ce n'est pas pour autant que Flèche y prêta attention ni qu'elle fit mine de remballer son audace. Il y avait bien trop en jeu, et notamment sa fierté, pour qu'elle fasse mine de rabattre son caquet. Au lieu de ça, elle redressa le menton à son tour, et offrit à Vainqueur sa posture de petite cheffe. Le rire qu'on lui rendit en retour, par contre, elle ne s'y attendait pas. Ni l'acceptation pure et simple de son étrange négociation. Sa posture manqua s'en fissurer, un instant, juste avant que la demoiselle ne se reprenne.
L'homme était-il fou pour accepter ainsi de se faire plumer? Ou inconscient, au choix. Surprise, mais, plus que tout, flattée par cette réponse, Flèche jeta un regard circonspect en coin à son acolyte, Goeric, puis aux autres enfants toujours présents, à la recherche d'un indice laissant deviner un piège, mais elle ne trouva rien.
Alors, elle renvoya un regard noir à l'homme, comme un écho à son "hein la môme?"
Se faire traiter de môme, elle n'aimait pas ça, mais ce qu'elle aimait encore moins, c'était de se faire avoir. Et à ne pas s'y tromper, elle était entrain de se faire avoir. Pour preuve la façon dont elle acquiesça silencieusement juste avant de faire quelques pas vers Vainqueur. Il y avait quelque chose de désarmant chez cet homme-là, dans sa nonchalance, notamment, et son entrain. Flèche ne pouvait pas résister, même si elle n'aimait pas trop cette idée.
Un peu grognon, mais surtout pleine de mauvaise foi, la miss s'avança de cette allure en crabe qui signifie "bon, je te l'accorde, on va faire un petit bout de chemin toi et moi, mais va pas te faire d'illusion, j'te fais pas confiance pour autant".

"- Une pièce pour eux, une pièce pour moi." argua-t-elle, main tendue et regard provocant dardé sur Vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Jeu 17 Fév - 0:12

Soit elle se méfiait, soit elle était trop fière pour accepter quoique ce soit sans un brin de négociation et dans les deux cas, Vainqueur était des plus ravis. Elle boudait en avançant vers lui à petits pas, vers la pièce qui dansait dans sa main.

Le roi serra la pièce dans son poing et eut une légère moue songeuse. Le petit jeu était bien sympathique, mais il avait tout de même besoin d'aller à cette fichue auberge. Et puis ce n'était pas comme s'il manquait d'or à dépenser. Le seigneur des Quatre-Duchés hocha la tête, venant de prendre sa décision.

- Libre à toi de la donner à tes camarades ou de la garder, mais tu ne verras pas le reste avant que j'ai bougé d'ici. Vainqueur déposa doucement la pièce au creux des doigts de la fillette tout en continuant de lui sourire. Et donc maintenant qu'on a réglé ces détails, allons-y. Et fidèle à sa parole, il commença à avancer d'un pas dans une direction totalement aléatoire, tout en lançant un regard en arrière à la fillette. Si elle ne le guidait pas, il était fichtrement bien avancé.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Dim 20 Fév - 11:57

Il ne fallait pas s'y tromper, derrière son air de sale gosse qui n'en faisait qu'à sa tête, Flèche aimait bien se contenter de suivre les grands et d'écouter ce qu'ils avaient à lui apprendre de beau. Seulement, bien souvent, les grands ne la prenaient pas au sérieux, ce qui l'énervait profondément. Ou pire, ils se contentaient de l'envoyer voir ailleurs s'ils y étaient pour se débarrasser bien gentiment des mioches encombrants.
Sans même se rendre compte qu'elle n'était plus une enfant! Malgré tous ses défauts, sa mère, au moins, ne la prenait plus pour une enfant et lui donnait sa part de travail à accomplir (et même plus encore). Mais le reste du monde mettait bien trop de temps au gout de Flèche à comprendre qu'elle devenait une femme, une vraie!
Autant dire que Flèche se trouvait face à un dilemme affreux. Elle refusait radicalement de se laisser traiter comme une simple gamine. Ne valait-il pas mieux, dans ces conditions, juste envoyer paitre cette homme qui la traitait de gamine? A moins qu'il ne soit préférable de jouer son jeu pour l'instant histoire de le lui faire payer plus tard. Hm, oui sans aucun doute cette dernière option était elle préférable.
C'est en tout cas ce qu'elle se disait alors que, piquée par le ton de cet homme, elle ne résistait pas à l'envie de relever le défi; avec une certaine délectation qui plus est.
Le temps de s'alarmer de le voir partir comme il l faisait, Flèche envoya sa pièce au plus petit des gamins resté à ses côtés (le pauvre avait eu une mauvaise journée et n'avait récolté que peu de victuailles) et se lança à la suite de Vainqueur.

Grmbll... C'était bien un soldat celui-là, ou un noble, pour se montrer si impatient.
La moue mécontente et les sourcils froncés en l'expression qui signifiait clairement que Vainqueur était un fardeau à ses yeux, la miss bougonna suffisamment fort pour qu'on l'entende.

"- Si vous voulez y aller, au moins, faite le dans la bonne direction."

De quoi déstabiliser n'importe qui pour peu qu'il ne sache pas où il va. Flèche n'en attendait pas plus alors qu'elle accélérait le pas, dans la limite acceptable par son égo, pour rejoindre son bagage du moment. C'est qu'elle voulait bien le laisser dicter ses règles, mais dans le domaine du raisonnable. Et, là, il était entrain de dépasser les bornes.
A lui de se faire mener par le bout du nez! Voila ce qu'elle signifiait clairement tout en veillant à repasser devant Vainqueur.

"- Un guide, ça se suit, ça se précède pas."

Un peu plus et elle se mettrait à lui apprendre la vie! Ce qui semblait on ne peu plus déplacé venant d'une gamine à personne.

"- Et on dit s'il vous plait."

Eh oui, rien que ça. Elle manquait pas d'air! C'est qu'elle était sérieuse, en plus, si ce n'était la petite lueur de malice au fond de son oeil.

"- Ou je vous prie."

C'est qu'on lui avait appris les bonnes manières, même si elle n'y croyait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Sam 26 Fév - 16:03

Un sourire de soulagement se glissa sur ses lèvres, alors que le roi entendait la gamine rappliquer vers lui. C'était une chose de vouloir s'amuser avec elle, de ne pas perdre la face ou toute autre prétention stupide auquel son caractère le poussait. C'en était une autre de prévoir sa réaction avec tact. Cela passait ou cela cassait.
C'était passé.
La voix bougonne le fit se retourner promptement, et la mine de son guide était ravissante. Le jeune homme toujours trop sûr de lui s'arrêta le temps qu'elle arrive à son niveau, l'air nonchalant, une main reposant tranquillement sur son épée et souriant toujours comme si peu de choses avaient réellement d'importance.

La jeune fille, toujours un petit peu remontée au grand bonheur de Vainqueur, se planta devant lui et mit les choses au clair. Le roi hocha la tête prêt à la suivre, puis attendit qu'elle bouge, finit par prendre une moue légèrement impatiente et intriguée, et patienta encore. Qu'attendait-elle donc pour le guider ?

Vainqueur ouvrit de grands yeux et perdit son sourire, incrédule. S'il vous plait ? Une grimace d'incompréhension commençait à lui déformer le visage quand, dans son élan de succès, sa nouvelle guide rajouta même un "je vous prie". Le jeune roi pencha la tête sur le côté, comme si examiner son interlocutrice sous un nouvel angle pouvait l'aider à mieux la comprendre.

- Euh...

Elle était sérieuse, le fixant droit dans les yeux. Vainqueur resta un instant figé. Une pointe de malice peut-être, mais elle était sérieuse. Vraiment. Il poussa un léger soupir de satisfaction accompagné d'un petit sourire en coin. Il ferma les yeux humblement et baissa la tête.

Je vous prie de m'excuser si mon comportement vous a déplu de quelque manière. Le seigneur de Quatre-Duchés releva son regard pour croiser de nouveau celui de Flèche. Il souriait toujours, mais la sincérité filtrait sans retenue de sa personne dans son ton, et même dans son vouvoiement. Votre répondant me plait bien et j'ai tendance à en jouer, sans être des plus adroits pour savoir quand m'arrêter. Vainqueur marqua une légère pause. J'ai toujours besoin d'un guide. S'il vous plait.

Le roi souriait toujours, attentif à la réaction de la jeune fille, la regardant du haut de toute sa taille mais dorénavant sans aucun air supérieur. Si Vainqueur était toujours sincère, il ne s'excusait qu'envers les gens qu'il respectait - chose qui arrivait donc assez rarement au sein d'une Cour pleine de bienséance. La gamine avait une fichue personnalité.

- Mmm, sans rien avoir contre le "guide" et surtout étant assez curieux, pourrais-je vous... Le guerrier s'arrêta, grimaça un moment, et repassa au tutoiement sans plus attendre. Chassez le naturel, comme on dit. te demander ton nom...

Un "s'il te plait" final fut rajouté avec un large sourire et très peu de sérieux, sans grande motivation autre que l'effet de style, Vainqueur étant bien loin d'apprécier la politesse à sa juste valeur. Mais il avait dans l'idée que la jeune demoiselle pensait la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Dim 6 Mar - 21:37

Qui c'était la reine de Bourg-de-Castelcerf? Hein? Hein?!! C'était Flèche!!!
A la limite de jubiler, la demoiselle prit le temps de se rengorger, goutant visiblement son plaisir, avant d'accorder une petite révérence à l'inconnu. Grande dame, elle en oublia son égo démesuré et sa réserve pour découvrir l'enfant enjouée qui se cachait derrière. Celle-là même qui avait l'habitude qu'on accomplisse la moindre de ses volontés et qui appréciait tout particulièrement les paroles flatteuses de l'homme.
Alors, de sale gosse butée elle se transforma en véritable meneuse qui, d'un geste, accorda à son suivant ses excuses gracieuses.

"- Et c'est avec plaisir que votre guide je serais, mon bon seigneur."

Certes, le "bon seigneur" n'était pas sérieux, mais Flèche avait grand plaisir à le prononcer, ce qui se voyait. Et ceci étant dit, la miss était prête à tracer sa route sans plus faire de cérémonie. Et pour preuve, elle tendit la main et crocheta celle de Vainqueur pour mieux l'embarquer à sa suite, en un geste sortit tout droit de l'enfance.
D'aucun aurait pu s'en étonner, mais il était réalisé avec tant de naturel qu'il serait dur d'y résister. Surtout si on pensait que le geste était bardé de bonnes intentions, ce qui n'était pas forcément le cas... Habituer sa victime à la proximité physique faisait parti du plan de cette fieffée crapule. De cette façon, il devenait plus facile de dépouiller son prochain qu'en se trouvant à dix empans de lui, n'est-il pas?
Quant à savoir si elle prêtait attention au regard de Vainqueur, c'était une autre histoire. A ce qu'il semblait, elle s'en contrefichait, soucieuse uniquement de la suite des évènements.
Jusqu'à ce qu'elle hausse un sourcil interrogatif aux propos hésitant de sa suite. Hmm, sans rien avoir contre le guide, qu'il disait...? Au passage du vouvoiement au tutoiement, le haussement de sourcils eu même tendance à s'accentuer, le côté hautain de la mimique ne laissant que peu de place à l'amusement. Ce qu'elle avait l'air sérieuse, voir sentencieuse, en attendant la question. D'autant plus quand elle laissa trainer le silence en guise de tapis rouge pour sa réponse.

"- Cassy."

Le nom était sorti comme à reculons, à coup de pudeur difficilement réfrénée et de regards jetés dans les coins obscures. Et s'il se trouvait être un mensonge, il était difficile de s'en rendre compte tant la demoiselle savait s'y faire en la matière.

"- Mais faudra voir à pas l'ébruiter."

Le regard qu'elle lui envoya en guise de ponctuation avait tout pour cnvaincre son interlocuteur, ce qui ne l'empêcha pas d'être balayé ausi vite qu'il était venu, remplacé par son enthousiasme habituel.

"- Et toi, t'es quoi? Un mercenaire? T'as déjà tué des gens? J'parie que oui et que plein. Et qu'en plus t'es du genre à pas faire des grands gestes comme Fine-lame en fait chaque fois qu'il veut épater son monde. Toi, t'es celui qui case un coup bien placé et puis s'en va, pas vrai?"

Et loin de vouloir avoir raison, Flèche réclamait surtout des détails, plein de détails, autant que sa soif lui permettrait d'en ingurgiter. Mais sans oublier de poursuivre sa route, ni de coller aux basques de Vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Dim 13 Mar - 12:25

Le Roi des Quatre-Duchés fut embarqué sans plus attendre par la gamine, dans un enthousiasme communicatif. Marrant comment son bourg défilait devant ses yeux au pas de course, il avait l'impression de retomber dans une sorte d'émerveillement devant la nouveauté. La surprise était agréable et novatrice par rapport à une Cour qui le minait plus que jamais dernièrement. Il apprécia de se rendre compte qu'il pouvait encore s'émouvoir comme un enfant pour autre chose que pour ses grands projets.

Il était facile de retomber de cet état de grâce, et un simple "Oh" fut l'unique commentaire qu'il fit à la découverte du prénom de sa guide. Cassy. Il n'avait rien contre le prénom en soit, mais quand on s'appelait Vainqueur et que l'on croyait dur comme fer en ses capacités de victoire, les noms avaient une valeur plus que symbolique.
Cassy, cela ne lui évoquait absolument rien. Le jeune roi guerrier était déçu pour le coup. Il aurait parié qu'une jeune fille arrivant autant à l'impressionner en si peu de temps se devait d'avoir un nom à la hauteur. C'était à se demander s'il n'accordait pas trop facilement son intérêt ces temps-ci - bordel, c'était vrai qu'il s'ennuyait parfois à mourir lorsqu'il portait la couronne, mais pas à ce point ! - et le dernier Loinvoyant s'en inquiéta quelque peu. S'il était bien incapable de mener des négociations, sa force résidait dans la loyauté qu'il inspirait à ses partisans. Se faisait-il aussi des idées là-dessus ?
Tout à ses pensées, Vainqueur était à des années lumières de se doutait qu'on venait de lui mentir.

- Un mercenaire ? L'attention de Vainqueur se réveilla en même temps que son sourire. Non, mais j'avoue que cela pourrait être intéressant. La gloire et l'aventure, accessibles du bout de l'épée.

Vainqueur regarda les nuages un instant, l'air pensif tandis que son sourire ne faisait que s'élargir jusqu'à en devenir presque carnassier. Il lâcha la main de sa guide, fit trois rapide pas en avant et se retourna vers elle pour raconter son histoire tout à reculons. Les yeux de Vainqueur pétillaient comme des soleils et, peut-être comme Fine-Lame, il écarta les bras dans un grand geste théâtral pour se mettre à raconter ce qui lui tenait à coeur.

- Ma dernière plus grande bataille remonte a longtemps maintenant, c'était il y a plus de 10 ans lors de la dernière "grande" attaque des Pirates Rouges - bien que grande, tu me l'accorderas, n'est sûrement pas le meilleur adjectif vu les récits que l'on a du temps de cette brute de dragon de Sagesse, il portait mal son nom finalement celui-là. Bref, comme à leur habitude les Outriliens avaient frappé vite et fort, tant et si bien qu'au moment où nous arrivions, renforts de CastleCerf, le combat n'était déjà plus à faire sur Terre, mais par El il n'était pas question de laisser ces enflures s'en tirer à si bon compte après avoir piller le royaume.

Vainqueur venait de frapper son poing dans la paume de sa main, comme s'il était vraiment prêt à en découdre avec un Outrillien fictif en face de lui. L'odeur d'embrun de CastleCerf aidait et, le hasard faisant bien les choses, une petite brise se leva piquant les yeux comme sur le pont d'un bateau.
Tout le monde avait entendu parler de cette attaque, non pas pour son importance toute relative ou la surprise d'en voir une après des années calmes, mais surtout parce que Vainqueur avait participé à la riposte. Et au lieu de se contenter de défendre les rivages, il avait donner l'assaut. Les pertes avaient été conséquentes pour les deux camps, mais la victoire indéniable. Ce point de l'histoire faisait souvent débat, entre les regrets d'avoir sacrifié tant de vie et les déclarations comme quoi les pillages s'étaient encore réduits.

- Nous les avions intercepté à la sortie de la baie, après que Brun ait planifié leurs différentes possibilités de départ - ah oui, Brun c'était déjà un vrai stratège à cette époque là... Brun ? Le maitre d'armes du château ? Non ? Bah, je continue - et les premiers bâtiments avaient déjà lancés leur volées de flèches enflammées rapidement suivies des grappins.
Le navire que nous avions abordé commençait déjà à flamber, et avec notre arrivée les Outriliens n'avaient pas vraiment le temps de s'occuper des flammes. J'ai atterri le premier sur le pont adverse, sectionné le bras d'un premier assaillant, évitant la hache d'un autre et brisant la mâchoire d'un troisième avec la garde de mon épée.


Vainqueur ne se gênait absolument pas pour mimer le combat et impliquait grandement la jeune fille dans sa chorégraphie. Le jeune roi avait le pied agile, simplement de la chance ou alors un don pour éviter les passants mais pas une fois il ne perdit pied tout en gigotant, reculant et parlant tout à la fois. Il planta sa main droite devant lui, et on aurait vraiment cru qu'il venait d'ouvrir un ventre.
Le souverain parlait vite et sous le coup de l'excitation, comme un enfant fier de ses exploits.

- Une dague frôla mon oreille tandis qu'une autre atteignant mes côtes... Héhé, ce n'était qu'une question de temps devant tant de surnombre avant que...? Avant que je succombe ? Ah non, s'étonna-t-il en haussant les épaules comme si cet évènement ne lui avait jamais effleuré l'esprit avant que mes amis n'atterrissent eux-aussi sur le pont bien sûr, et là la mêlée ne fut plus qu'une vraie boucherie. J'ai sauvé le petit William, qui était tombé avec un Outrilien prêt à lui ouvrir la gorge. Les cousins Horyll et Clay ont pourfendu le pirate qui m'avait sonné d'un coup de bouclier. J'avais perdu mon épée mais gagné une dague et une hache. On ne goûtait même plus à sa propre sueur mais au sang qui nous éclaboussait, tandis que dans les cris de rage et les hurlements, plusieurs hommes eurent le temps de brûler vifs avant que nous ne remarquions que *vraiment* il fallait que nous quittions ce cercueil flottant. J'ai jeté un Outrilien à la mer en mettant pied sur le bastingage, et un gosse de 15 ans s'est agrippé à moi pour pouvoir lui aussi regagner notre bâtiment. Nous volions dans les airs.

Le roi agrippa Flèche par les épaules sans lui demander son avis et la lança derrière lui comme si elle ne pesait rien. Il courut pour se replacer devant elle et continuer son récit. Les gens aux alentours avaient l'impression d'avoir le mal de mer, et on pouvait presque sentir la fumée dans l'air. Une goutte de sueur colla une mèche de cheveux de Vainqueur à sa tempe, il ne pouvait s'empêcher d'Artiser pour rendre son récit plus réel, plus grand, plus incroyable. La rue était le pont d'un navire, les gens tournaient la tête vers eux et s'écartaient sur leur passage, et Vainqueur était plus flamboyant que jamais.

- Ca a été un vrai calvaire pour remonter à deux, vu qu'on s'était malencontreusement écrasés contre la coque plutôt que de faire un joli atterrissage sur le pont. Hahaha, des dizaines de bras nous ont tirés vers le haut et nous nous étions comptés le temps d'un instant, tous encore crispés par l'adrénaline et la mort. Une seconde après, nous étions déjà sur pieds et crions au capitaine d'aller empaler le navire pirate le plus proche !

Le conteur improvisé prit une grande inspiration, mais n'enchaîna pas. La bataille sur l'autre navire avait été brillante elle-aussi, mais elle était aussi la dernière de la journée et Vainqueur ne pouvait pas la dissocier du moment où la soif de combat retombait et où il était temps d'achever les blessés des deux camps. C'était quelque chose que les soldats ne partageaient qu'entre eux. On pouvait parler de victoires et de batailles, mais pas de la mort.
Il préféra changer de sujet.

- Enfin non, ma technique de combat est plutôt simple. Je regarde mon adversaire dans les yeux. Les yeux de Vainqueur étaient des aimants, et le jeune roi faisait trois mètres de haut irradiant la confiance en soi.Et il sait qu'à la fin il n'y aura qu'un seul vainqueur.

- Moi.
Le pire dans tout ça, ce n'était pas que cette phrase n'avait aucun sens, c'était qu'il y croyait tellement qu'elle semblait vraie.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Dim 17 Avr - 22:31

En guise de soif de détails, on peut dire que Flèche en eut pour sa curiosité. Vainqueur était un interlocuteur de choix pour la demoiselle, du genre dont elle se délectait les soirs de veillé. A tel point qu'elle se fit le meilleur des auditeurs dont le roi sous couverture aurait pu rêver. Et vas-y que j'ouvre de grands yeux émerveillés! Et que je te rajoute une bouche-bée par-ci et un "non... pas possible" par-là. Juste ce qu'il fallait de ponctuation pour alimenter l'enthousiasme du conteur. Même qu'elle en oublia sa réserve et ses idées derrière la tête pour se transformer en une gamine conquise. Sous le charme, elle l'était, et pas qu'un peu.
A peine Flèche eut elle le temps de se dire qu'elle n'avait jamais entendu de récit aussi criant de vérité qu'elle se retrouvait embarquée dans l'action. Adversaire autoproclamé, elle se mit en garde face à son roi. De fictif, l'outrilien prit forme sous les traits d'une gamine de trois pommes de haut mouchetée de tâches de rousseur mais pas moins prête à en découdre et à esquiver les attaques. Jusqu'à ce que la gamine en question trouve plus avisée de se glisser aux côtés de l'homme et de mener le combat avec lui. Moins risqué, sans aucun doute, même si elle se riait du danger, qu'on se le dise!
Un vendeur d'étoles passant par-là? Qu'il trépasse sous les coups de Flèche! Gagnée par l'influence de l'Art de Vainqueur, ce dernier pulsant par vagues tout autour de lui, elle en perdit toute retenue et manqua faire tomber le marchand. Sous ses vociférations, le combat se poursuivit, mais plus loin, et ainsi, l'échange allant, Flèche et Vainqueur parcoururent les rues jusqu'à se rapprocher dangereusement de leur objectif: la taverne de la Cuillère Gourmande.
A l'élévation du niveau de vie ambiant et aux regards de plus en plus outrés qu'on envoyait à nos deux batailleurs, on pouvait s'en rendre compte: cette taverne n'avait rien à voir avec celles qu'on trouvait sur le port.
Heureusement pour tout le monde, c'est ce moment là que choisit Vainqueur pour mettre fin à son récit. D'un seul coup, Flèche reprit ses esprits, un peu essoufflée et tenant un bol à la main. Le temps de se demander pourquoi elle était armée d'une si étrange manière, une femme lui fila un taquet derrière la tête et lui reprit l'objet, apparemment excédée.
L'ambiance était retombée, nul doute, aussi vite que la vague d'Art avait reflué.

"- Mais..."
Protesta Flèche, faiblement et l'air ahuri, juste avant de se retourner vers Vainqueur. Ste vieille bique lui avait gâché son effet et fait rater le début de la conclusion à la limite de l'apothéose de son interlocuteur maintenant adulé. Pour sur, Flèche ne le lui pardonnerait pas.
Ce qui n'empêcha pas la demoiselle de rejoindre le train en marche et de ponctuer le "moi" finald'un "Vive le roi!" bien senti, poing levé.

Elle n'avait pas trop réfléchit à ce qu'elle venait de dire, l'ayant lancé à l'instinct. Et avec un peu de chance, elle ne réaliserait pas de si tôt. Restait que l'homme l'avait impressionné par son aura de meneur et qu'elle en était toute retournée.
A la façon des militaires, elle se sentait prête à le suivre jusqu'au bout du monde, à tel point qu'elle se transforma en sangsue à la recherche d'un point d'accroche. Toute bourdonnante, elle tourna autour de son roi, l'enveloppant de son enthousiasme et de son adulation.

"- Wah! C'était dément! La façon dont tu as pffou... Et puis paaaaf! J'en r'viens pas...! J'aimerais savoir en faire autant... La lame qui se glisse par en dessous pour mieux revenir par au dessus! Et puis v'la que je pivote et que je fonds vers l'ouverture... Hah! Et l'autre a rien vu venir!"

Et la voila qui jubile, toute seule, jusqu'à réaliser un truc et se figer sur place, l'air pensive le temps d'une difficile reconsidération de la situation.

"- En fait non, mon truc c'est plutôt la discrétion. Au corps à corps, je me ferais juste rétamer. Les outriliens sont costauds quand même."

D'un haussement d'épaule, elle signifia un "tant pis" bien pensé face à cette triste constatation puis passa à autre chose.

"- Alors, j'aurais le droit à combien de pièces?"

C'est qu'elle avait de la suite dans les idées, la miss. Et rien n'empêchait qu'elle revienne, ensuite, à cette histoire de combat épique.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mer 15 Juin - 18:11

Un petit bout de femme avec un bol à la main et un sourire d'enfer. "Cassy" était devenue en un instant un soldat fidèle et Vainqueur lui était parti dans ses rêves de gloire et de batailles. Il sursauta presque autant que sa guide lorsqu'on lui reprit son arme improvisée des mains, et il tourna la tête tentant sans succès de cacher le petit rire moqueur qu'il ne pouvait empêcher.

Le jeune roi ne résista pas à vouloir faire encore parler son égo, tout excité qu'il était par la vivacité de son propre récit. La réaction de la gamine lui fit perdre son sourire carnassier et, la bouche à moitié ouverte et l'air gêné, Vainqueur se demandait si Flèche avait vraiment deviné qui il était ou si elle avait dit ça dans l'excitation du moment. Il se recomposa rapidement un sourire et hocha la tête, marmonnant lui aussi un Vive le roi... Comment diable avait-elle fait ? Avait-il donner ne serait-ce le moindre indice ? Il avait dit quelque chose peut-être ? Qu'avait-il dit-déjà ?
La gamine tournait autour de lui en bondissant partout et le roi ne pouvait s'empêcher de l'apprécier. C'était tout ce qui lui importait pour le moment. Et la taverne.

Il manqua de lui rentrer dedans alors qu'elle s'arrêta sans prévenir. Elle parlait à moitié toute seule, se posant mentalement des questions et y répondant d'elle-même. Le roi commençait à évaluer leurs différences et ressemblances - toutes plus qu'hypothétiques et inventées au vu du peu de temps que durait leur courte marche, mais son imagination compensait de beaucoup - et il se demanda quel genre de garçon des rues il serait devenu à sa place. Le retour aux pièces de monnaie lui vola un éclat de rire.

- Mmmhhh... Vainqueur tapota son index et majeur sur son menton, l'air faussement absorbé dans une grande réflexion face à cette question, et faisant de son mieux pour ne pas répondre et laisser un autre "hmmm" meubler le silence et finalement croisant les bras tout en continuant à marcher. Ca en vaut au moins...
-Mon Roi !

Vainqueur cligna des yeux un instant, se demandant s'il avait vraiment bien entendu, avant de tourner la tête, les deux sourcils dressés d'incompréhension.
Une montagne humaine de plus de deux mètres, bardée de muscles et de fourrure la rendant encore plus massive, une choppe dégoulinant de bière dans une main et les fesses d'une femme aux seins nues dans l'autre.

- HAR HAR HAR ! Enfin vous voilà ! L'accent de Béarns était tellement fort qu'il fallait tendre l'oreille pour comprendre les mots qui déferlaient depuis l'épaisse barbe alcoolisée. En trois grand pas, l'homme était arrivé à hauteur de Vainqueur et il balança sans plus attendre la fille de joie sur les pavés pour taper avec une virilité se voulant amicale sur les épaules de son roi, renversant en passant la majeur partie de sa choppe dans un grand arc de cercle que Flèche et Vainqueur esquivèrent du mieux qu'ils purent.

Vainqueur s'écarta et toussota légèrement, pointant du doigt son visage à moitié caché par ses vêtements. Le géant fronça les sourcils. Et il les fronça encore plus. Et il comprit finalement.

- Pardon mon *hips* Roi, vous vouliez une entrevue privée. Laissez moi vous payer une bière *hips* ou quatre plutôt, pour me faire pardonner mon Roi. Avec une vitesse d'exécution que seule l'alcool pouvait provoquait, il laissa sa chope s'écraser au sol pour fouiller ses vêtements jusqu'à en sortir une bourse déjà bien entamée.
Vainqueur la lui prit des mains.

- "Je" vais m'occuper de gérer ça, d'accord ? Va m'attendre avec Glaus... et sans ton amie du moment. Bien. Le jeune roi parlait gentiment comme à un enfant, avec visiblement l'habitude de la situation. Le géant salua tel le commandant qu'il était - tandis que Vainqueur secouait la tête de dépit - et tourna les talons pour rejoindre l'auberge non loin. Le roi des Quatre-Duchés redescendit son regard vers la gamine qui venait d'assister à la scène, simple spectatrice.
Il soupira. Puis gloussa de rire en secouant la tête devant l'enchaînement improbable d'évènements qu'était ce début de soirée.

- Combien de pièces tu veux plutôt ? lança-t-il tout en conservant un sourire en coin. Vainqueur ouvrait la bourse de son général et non la sienne. Ca lui apprendra.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mar 21 Juin - 13:20

Hmmm...? Comment ça, hmmm? L'oeil mauvais, Flèche regardait Vainqueur faire durer le suspens et elle avait beau savoir qu'il se jouait d'elle, ça n'en était pas plus facile à supporter. On ne se jouait pas de la voleuse la plus agile et intrépide de Bourg-de-Castelcerf! Pas sans risques en tout cas.
Prenant rapidement sa décision, la miss se campa là, mains sur les hanches et prête à en découdre. Son interlocuteur n'avait rien à craindre, pour l'instant, mais bien vite, un éclair malin passa dans le regard de la demoiselle, annonciateur d'une volonté farouche d'en découdre, peu importe que l'entreprise paraisse une folie aux yeux des plus raisonnables.
Flèche était tout sauf raisonnable. Sauf que Vainqueur avait repris sa route et ne voyait pas ce qui l'attendait.
Bardée de mauvaises intentions, et sure de son succès, Flèche approcha dans son dos, prête à se glisser sous son bras pour mieux lui faire un croche-pied et lui voler sa bourse. Du moins, telle était son intention en posant la main sur le bras de l'homme.
Quand un géant fit son apparition et la stoppa dans son élan, bouche bée et cœur enraillé. Qu'il était effrayant! Juste assez pour que Flèche préfère rester hors de sa vue, ce qu'elle fit en se dissimulant derrière Vainqueur. A l'entente du terrible accent venu du nord, la demoiselle en eut des sueurs froides et resserra son emprise sur le bras de son guerrier préféré.
Elle avait déjà eu à faire avec des béarnais. Le souvenir qu'elle en gardait était plutôt douloureux et nul doute que si elle avait su qu'ils étaient de passage en ville, elle aurait veillé à les éviter soigneusement. Ce qu'elle fit précipitamment quand le géant se rua sur son compagnon du moment. Elle manqua presque en trébucher et tomber sur les fesses dans l'urgence, et ce n'est qu'à grand peine que la curiosité l'empêcha de fuir sans demander son reste.
Au lieu de ça, elle resta quelques pas en retrait, sur le qui-vive, témoin attentif et silencieux de cette scène qui se jouait sous ses yeux.
Mon roi? Tient, lui aussi le surnommait ainsi... Que c'était amusant! Il faut dire qu'il avait la classe son guerrier préféré, il était normal qu'on lui donne ce surnom.
Quand à imaginer que cet homme était vraiment le roi Vainqueur? C'était parfaitement impossible. Le vrai roi était une brute qui ne se promenait jamais sans sa promise, Sir brun. Enfin, c'est ce qu'en disait la rumeur. Et Flèche avait pleine confiance en la rumeur. Surtout quand elle lui permettait d'imaginer le maitre d'arme avec une ombrelle pour unique attirail....
Flèche n'aimait pas le maitre d'arme. Mais ce qu'elle aimait encore moins, c'était les Béarnais. Elle en revint donc très vite à son problème du moment, le temps de voir son héros remettre un géant à sa place de quelques mots bien placés. Même qu'il récupéra sa bourse sans avoir à la lui voler.

- Alors... C'est ça le secret pour prendre sa bourse à un Béarnais? Suffit de la lui demander?!

La miss semblait remise de sa frayeur, mais il restait dans son attitude quelques traces de méfiance au milieu de la surprise. Il fallut attendre que le géant retourne dans sa taverne pour que la prudence s'évapore comme rhum dans le verre d'un marin.
Alors:

- C'est ton second, c'est ça? Et ta troupe de mercenaire t'attend dans la taverne? Ils t'appellent "mon roi"! C'est... C'est... C'est la chose la plus incroyable que j'ai jamais vu! Oh, dit! dit! Je peux venir! Je me mettrais dans un coin, juste pour écouter vos histoires. Je vous embêterais pas, promis. Vous saurez même pas que je suis là. En faite, je pourrais même aider au service s'il faut. J'ai déjà fait ça, tu sais. Pas longtemps, et puis je me suis faite virer par Gradouble parce que je me suis bagarrée avec un client, mais c'était pas ma faute, c'était un ivrogne et il avait pas été correcte. Oh... Allez! dit oui!

Et que la demoiselle était convaincante... Pour mieux appuyer sa demande, elle le pressait de ses regards suppliants et de ses câlineries d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mar 28 Juin - 22:14

Malgré ses sourire et son enthousiasme, l'arrivée et les salutations de son général avait douché son humeur l'espace d'un instant. Il avait mis quelques efforts - assez peu tout de même, la guerre étant presque déjà en marche - pour avoir un entretien "privé" avec ses commandants, et quelques paroles enivrées gâchaient le tout. Vainqueur se demandait ce que sa guide du moment avait bien pu entendre et compris de tout ceci.
Le ton bravache, tremblant du bout des lèvres. Le Roi des Quatre-Duchés tourna la tête vers la gamine et sourit gentillement.

- Ca dépend du nombre de bières que le Béarnais a bu. Vainqueur reporta son regard vers le géant qui s'éloignait. Il risquait beaucoup à braver Glace ainsi, piochant directement dans les troupes du Duc. Et ça dépend du Béarnais.

Le jeune guerrier décida d'oublier ses préoccupation d'anonymat, il n'avait jamais été bon pour penser trop longtemps sur ce qui ne pouvait être changé et il était temps de payer Flèche pour le service rendu.
Elle ignora la suggestion sous un flot de parole. Vainqueur pencha la tête sur le côté, songeur mais attentif, le sourire d'un adulte déjà conquis par la curiosité de la fillette des rues.

Le roi soupira, diablement partagé entre sa raison et ses envies. Il se gratta le cuir chevelu tandis que Flèche continuait à le supplier silencieusement. Elle n'avait pas l'air d'en démordre. Vainqueur soupira de nouveau.
Il referma les lanières de la bourse et la glissa dans son manteau, la conversation ne tournait plus autour de quelques pièces. Et lorsqu'il reposa ses yeux dans ceux de Flèche, le dernier né des Loinvoyant était extrêmement sérieux.
Vainqueur chercha un moyen de se mettre au niveau de son interlocutrice avant de renoncer - accroupi ou à genoux il serait trop bas, et penché en avant il y avait mieux comme posture pour ce qu'il avait à dire. Il choisit finalement de se tenir droit, la main sur la garde de son épée comme le soldat qu'il était.

- Tu vois juste, mais seulement en partie. Aucune bande ne m'attend à l'intérieur, seulement des hommes de valeur... et loyaux. Je n'entre pas à La Cuillère pour raconter de simples histoires, mais échanger mes plans avec mes troupes. Et ceux-ci ne sont destinés qu'à leurs oreilles.

Vainqueur marqua une pause, le temps d'une inspiration. Il n'avait pas cligné des yeux une seule seconde.

- Si tu souhaites venir, prête serment sur ton nom et ton honneur que tu ne répèteras à quiconque ce que tu verras et entendras en ce lieu. Que les Pierres Témoins soient juges et garantes de ta parole... Il était difficile de savoir si Vainqueur était convaincu ou non... surtout lorsqu'il rajouta, presqu'à contre-coeur un ... Cassy, légèrement hésitant.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Sam 9 Juil - 14:43

Dès le début, Flèche sentie qu'elle avait gagnée. A partir du moment où Vainqueur soupira, conquit, autant dire que la demoiselle eu beaucoup de mal à contenir son enthousiasme et à ne pas sauter dans les bras du monsieur pour lui faire un gros calin de remerciement.
Pourtant, bien qu'elle se retienne, on ne pouvait pas se tromper sur ses intentions, ses yeux brillants d'enthousiasme et débordants de reconnaissance.
Sauf que... Au delà de son envie, il y avait quelques petites choses auxquelles réfléchir et qui ne manquèrent pas de s'imposer à son esprit alors que Vainqueur présentait les termes du marché. Elle l'écoutait, bien sur, mais on pouvait voir son regard s'égarer en direction de l'entrée de la taverne, toute à ses préoccupations qu'elle se trouvait.
Rentrer là-dedans...? Hmm... Voila qui méritait réflexion. Du genre duel acharné entre l'envie d'en découvrir plus et la peur de tomber sur des montagnes de muscle aussi impressionnantes qu'effrayantes.
Quand à cette histoire de jurer fidélité? Pas d'problème! Flèche n'agissait qu'avec la conviction la plus totale, quoi qu'elle fasse.

Sur ce, elle avait arrêté de gigoter comme une mioche, les sourcils froncés. Et c'est sans réflechir plus que ça qu'elle contredit Vainqueur:

"- Flèche. J'm'appelle Flèche. Et oui, j'avais menti."

Mais on n'allait pas en faire un drame, hein...? Ce n'était pas dans son programme en tout cas.

"- Quand il est question d'honneur, ça veut pas forcément dire qu'on fait ça gratuitement, hein...?"

Et oui, on ne rêvait pas. C'était bien tout ce qu'il restait de son grand questionnement intérieur. Tous les autres points ayant été réglé assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Dim 10 Juil - 17:29

Le coin des lèvres de Vainqueur se plissa légèrement en un début de sourire, comme si le véritable prénom de Flèche était une information qu'il tentait d'apprécier tout en souhaitant garder le sérieux du moment.
Il approuva d'un petit signe de tête, tout en ne lâchant pas sa guide des yeux. Le prénom lui allait mieux que Cassy en tout cas. Vive et acérée, directe. Elle n'hésita pas une demi-seconde à lui faire sortir de nouveau sa bourse. Vainqueur resta impassible l'espace d'un instant, constatant avec une pointe de désappointement que la Flèche s'éparpillait très facilement.

Il rouvrit le pan de son manteau, replongea sa main à l'intérieur des laines, en ressortit la bourse du Béarnais. Vainqueur la soupesa, il devait y avoir une dizaine de pièces environ. Il avait grave la flemme de perdre son temps à l'ouvrir, et le montant était plus que suffisant. Il lança le petit butin à la gamine. Il ne l'avait toujours pas lâcher des yeux.
Vainqueur attendait.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Dim 10 Juil - 23:48

D'un geste leste, Flèche attrapa la bourse au vol, les yeux brillants de ne pas en croire sa chance. Avait-elle jamais possédé autant d'argent? A soupeser le tout, il y avait des chances pour que la réponse soit non.
Étourdie par tant de richesse, Flèche chercha quelques instants quoi faire de l'objet, n'ayant surement pas les poches suffisamment grandes pour accueillir tout ça d'un coup. Il lui faudrait diviser les pièces pour en dissimuler un peu partout dans sa tenue. C'est qu'elle possédait beaucoup de petites poches, mais pas une seule qui soit suffisamment grande.
En désespoir de cause, Flèche finit par relever des yeux un peu perdus sur Vainqueur. Tant pis, elle gardait la bourse à la main. Ou peut-être qu'elle pourrait l'accrocher à sa ceinture... Comme le faisait les riches....
Ah oui, bonne idée! Et c'est avec un sourire réjouit qu'elle se mit au devoir d'obtempérer.

"- Je comprends mieux, maintenant, pourquoi les riches sont assez bêtes pour porter leur bourse à la ceinture... Ils ont pas le choix!"

Et vas-y que je ris d'un air réjouit avant de reprendre contenance tant bien que mal.

"- Bien. J'aime pas trop me lancer dans un truc que j'connais pas. Mais j'crois que j'peux t'faire confiance, l'ami."

Et ça, c'était pas seulement la bourse qu'elle tenait dans la main qui le lui disait. Mais c'était pas totalement juste non plus. Régulièrement, elle se lançait tête baissée dans le pire des traquenards. L'appel de l'aventure, en quelque sorte, l'envie de provoquer le destin, aussi. Elle était donc une habituée des traquenards. En plus, il fallait bien avouer qu'argent ou non, elle aurait suivit Vainqueur. Mais ça, question de fierté, ce n'était pas avouable. Enfin, spa tout, mais c'était temps de parler sérieusement:

"- J'fais quoi? J'dois rester un pas derrière toi et rester attentif à ce que ton assiette et ton verre soient toujours pleins? T'sais, j'peux faire plein d'trucs. J'peux même me faire passer pour un gars et aller chiper c'que tu veux, si t'as b'soin. Tout, je l'fais et pas qu'un peu. Si tu veux, j'peux même disparaitre et plus qu'on m'voit."
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Lun 11 Juil - 18:00

Vainqueur n'avait jamais vraiment compris l'attrait qu'avait l'argent pour le commun des mortels. Certes, oui il "comprenait". Mais cela lui semblerait toujours étranger - un des privilège d'être roi sûrement. Il ne releva pas l'humour de Flèche sur les nobles et leurs bourses. Elle rigola toute seule.
La gamine s'arrêta d'elle-même et se donna de nouveau de l'allure. On aurait pu prendre Vainqueur pour une statue tellement il n'avait pas cillé depuis ses dernières paroles. A l'inverse, la jeune fille des rues continua de son flot de paroles maintenant habituel. Vainqueur jura intérieurement : les réflexions de Flèche lui avaient encore arracher un sourire alors qu'il souhaitait rester de marbre.

- Ce que je veux, je te l'ai déjà demandé. Vainqueur parlait lentement et avec patience, comme s'il expliquait quelque chose de nouveau... mais non sans avoir une pointe d'agacement tel un précepteur face à un élève récalcitrant. Prête serment.

Il vint à l'esprit que la fillette n'avait peut-être jamais engagée sa parole aussi formellement auparavant. Il prit une inspiration et récita comme si ses paroles étaient les mots sacrés d'un dieu ancien. Celui que l'on nommait "honneur".

Moi, Flèche... jure sur mon nom et mon honneur... Vainqueur marquait des pauses, attendant que la gamine répète après lui. que je ne répèterai à quiconque... ce que je verrai et entendrai en ce lieu... Que les Pierres Témoins... soient juges et garantes de ma parole.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mar 12 Juil - 15:25

Prêter serment... L'air perdue, Flèche perdit de sa superbe pour jeter des regards en coin perplexes. Prêter serment? Mais c'était pas un truc de noble, ça? Autant dire que ça avait des allures de jeu dans son esprit, le genre de scène qu'on joue entre gamins des rues mais qu'on ne s'attend pas à vivre pour de vrai. Qu'on ne sait pas vivre pour de vrai.
Flèche était prête à déclarer Vainqueur complètement fou quand il entama sa ritournelle.
Moi, Flèche... jure sur mon honneur...

Le cérémonial et le ton sentencieux avaient de quoi lui en ficher un coup à la demoiselle. A tel point qu'elle en sentit ses poils se dresser sur tout son corps. Ce qui était à la fois très exaltant et parfaitement flippant. De quoi la mettre très mal à l'aise en tout cas.
Surtout quand Vainqueur prononça le mot en H.
Sur son honneur...? Non mais... Il était serieux, là?!
Flèche hésita un instant sur le conduite à tenir, voyant bien que l'homme en face d'elle attendait quelque chose. toujours est-il qu'en lieu et place d'une simple répétition, c'est un tout autre discours qu'elle lui servit:

"- T'sais que.... Enfin, on peut pas vraiment dire que j'ai ce qu'on appelle un honneur. J'm'y entend dans c'que j'fais, j'dis pas le contraire, attention! J'peux même m'engager à pas t'faire une crasse dans l'dos en souvenir des bons moments qu'on a passé ensemble.Mais ces histoire d'honneur, j'y ai jamais pité grand chose."

Bah ouai, quoi. Tout ce qu'elle voyait en général, c'était qu'il y avait un objectif à atteindre. Quand à le faire avec honneur, elle n'avait aucune idée de comment il fallait s'y prendre.
Ce qui la plongeait dans un profond état d'anxiété à ce qu'il semblait. Et pour preuve, elle en gigotait sur place autant que s'il elle avait eu une envie pressante.

"- Par contre, j'peux jurer sur les pierres témoins, pas de doute! C'est qu'elles me fichent la frousse sévère, les dames noires."

Et à la lueur d'espoir dans son regard, on voyait qu'elle voulait que ça suffise pour Vainqueur. C'est qu'elle ne voyait pas quoi donner de plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Sam 16 Juil - 15:42

Il lui demandait trop. Cela crevait les yeux, il l'avait sortie de son petit monde pour la projeter dans le sien et elle n'y était pas préparée. Vainqueur eut un sourire attendri devant la Flèche la plus mal à l'aise qu'il ait vue. Elle paraissait encore plus enfant qu'elle ne l'avait jamais été de leur courte rencontre.
Vainqueur changea de position, reportant simplement son poids sur sa jambe gauche et lâcha le pommeau de son épée. L'air solennel et soldatesque en prenait un sérieux coup, et il espérait que la tension qu'il inspirait aussi. Il avait laissé Flèche tenter de le convaincre, chercher des moyens détournés d'éviter l'inévitable de sa demande.
Il secoua doucement la tête.

- Clair que jurer sur les Dames Noires, c'est déjà pas rien. Mais moi, j'en ais rien à foutre des statues. Ce sont les personnes qui m'intéressent. Toi. Flèche. L'honneur, c'est peut-être qu'un mot ou un concept, mais si tu hésites autant avant de t'y engager, ça veut dire que t'as déjà plus d'idées là-dessus que la plupart des gens. Tu me plais bien gamine. Toute trace de moquerie ou de taquinerie avait disparu cette fois-ci, seule restait l'affection du sobriquet.

Il haussa simplement les épaules.

- Pas grave. C'est peut-être mieux comme ça. Vainqueur n'arrivait pas vraiment à voir ce qu'il lui semblait mieux dans le fait que Flèche ne le suive pas - la sécurité de la fillette des rues peut-être - mais ça lui paraissait la chose à dire sur le moment. Merci. Le mot était simple, mais il était difficile d'imaginer qu'il le disait uniquement pour de simple directions données et déjà payées à prix d'or.

Le roi des Quatre-Duchés tendit son bras paume ouverte en direction de Flèche. Et lorsqu'elle vint pour lui serrer la main, il lui prit l'avant-bras dans la poigne que les soldats se donnaient entre eux. Vainqueur avait du mal à lâcher prise, la gosse avait tellement envie de venir avec lui. Il se força à écarter son bras et à faire quelques pas en direction de la taverne.
Il tourna la tête par-dessus son épaule. Puis il s'arrêta un instant, ouvrit la bouche comme s'il voulait dire quelques chose mais se ravisa.

La taverne n'était pas loin. Vainqueur avala sa salive.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Sam 16 Juil - 20:20

Chancelante, Flèche resta un instant à espérer que jurer sur les dames noires suffirait. Jusqu'à ce que Vainqueur fasse clairement savoir que ce n'était pas le cas. Alors, elle perdit pour de bon de son enthousiasme, sa tendance à exprimer un peu trop ce qu'elle ressent sur son visage ne laissant aucun doute à ce sujet.
Le pire c'est que la sale gosse se savait très expressive et qu'elle avait profité plus d'une fois de son regard crève-coeur. Mais cette fois-ci, elle n'avait même pas à forcer le trait; elle était vraiment déçue. Et la demoiselle supportait très mal la déception.
Accusant le coup, elle recula d'un pas, visage baissé pour mieux dissimuler son émoi. Et pour cause, elle ne savait pas comment réagir dans ce genre de situation. Automatiquement, elle s'était mise sur la défensive, prête à s'échapper. Sauf qu'elle n'en avait pas envie. Comme un chat qu'on chasse mais qui veut toujours voler votre repas, elle se tenait à bonne distance sans pour autant se décider à déguerpir comme sa fierté blessée le lui commandait.
Pour le mieux? Grondant intérieurement, sa colère pointa le bout de son nez, bras dessus bras dessous avec son égo.
Il n'avait pas le droit de la laisse tomber comme ça! IL méritait qu'elle le lamine en quelques répliques acides et bien placées.
Sauf que... A son merci et à la poigne qu'il vint serrer autour de la sienne, sans qu'elle n'ait la présence d'esprit de refuser le contact, la flamme fut soufflée d'un seule coup.
Plus rien, pas un pet de colère. Nada. Calme plat. Elle était pourtant bien lancée, la Flcèeh, elle avait même entr'ouvert les lèvres pour s'exprimer. Mais finalement, elle referma la bouche.
Juste avant de la rouvrir, dans un ultime sursaut.

"- J'comprends pas... T'es censé être gentil ou méchant, là?"

Alors même qu'elle formulait cette question, un peu hargneuse, elle mettait le doigt sur ce qui la perturbait vraiment et qui n'était surement pas une question de noir ou blanc.

"- C'est pas juste. T'as pas le droit de... De..."

De quoi déjà? Allez, Flèche, un petit effort!

"- De faire des demi-mesures..." finit-elle par conclure en chouinant pour de bon.

Difficilement, ce qui lui restait en travers de la gorge était sorti. Mais on voyait qu'elle peinait à mettre des mots sur ce qui la chiffonnait. C'est qu'elle n'avait pas l'habitude de se poser des noeuds au cerveau ni de les résoudre.

"- T'as pas à m'faire confiance. J'me f''rais pas confiance. Mais si tu dois m'empêcher d'entrer la-dans, va falloir trouver mieux qu'ça."

Elle trouverait ça tellement injuste qu'on lui refuse l'entrée de la taverne pour une question d'honneur, pas de doute. Et que cet homme soit du genre injuste ne lui plaisait pas du tout. Il fallait qu'il lui prouve le contraire. Et il n'y avait pas que la pointe de défi dans le ton de sa voix qui appelait ce genre de preuve.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Mar 23 Aoû - 19:32

Elle le prenait plutôt bien. Il entraperçut sa guide du coin de l'oeil lorsqu'il tourna la tête. Elle n'avait l'air ni extrêmement énervée, ni totalement effondrée, elle n'était pas partie de rage et elle ne lui avait pas couru après pour l'arrêter. Vainqueur détourna les yeux et continua encore quelques pas avant que les mots ne l'arrêtent.

Putain elle en posait des questions. Gentil ou méchant ? Bordel, il essayait simplement de n'être rien du tout. Faut croire que c'était difficile. Vainqueur marmonna à ses jambes d'avancer, faisant comme si de rien n'était. Sauf que les jambes, ça n'avait jamais eu d'oreille.

Le mot demi-mesures, ou le chouinement - Vainqueur était convaincu que c'était demi-mesure, les chouinements ça ne l’atteignait pas. Du coup, il se retourna pour de bon, bras croisés sur son torse et tête un peu trop relevée comme s'il ne regardait pas déjà Flèche d'assez haut d'ordinaire. Le regard était sévère et la mâchoire crispée.
Et à la pointe de défi qu'elle lui lança, Vainqueur y répondit malgré lui, plantant son regard en travers d'elle comme un cavalier chargeant au galop, lance droit devant.

Le silence dura trop longtemps pour ne pas être gênant, et il le fit durer encore plus. Il avait envie de la laisser là, tout d'un coup. Autant qu'il souhaitait revenir sur son fichu orgueil pour la ramener avec lui. Il était son roi, et il souhaitait qu'elle lui obéisse sans discuter et qu'elle le comprenne en même temps. Vainqueur, t'es vraiment un crétin fini.

- J'ai confiance en toi. Toujours. J'ai confiance dans tous les habitants des Six Duchés. J'ai confiance en *mon* peuple. Je te connais et je t'aime bien. Je connais tous mes sujets, même si cette gamine je dois l'aimer peut-être un peu plus que les autres. Mais non, je ne souhaite pas que tu te joignes à moi. Pas maintenant. J'ai posé ma condition, sans rien te donner en retour, sans garantie, sans même mon nom, et oui, elle te coûte cher. Quel engagement ce serait si ce n'était pas le cas ? C'est le pas que je te demande de faire vers moi.

Il n'avait que très peu parlé avec symbolisme et images jusqu'à maintenant, et le changement de registre était un peu étrange, même pour lui. Il se parlait peut-être plus à lui-même d'ailleurs. Comment interpréter un tel charabia si l'on ne savait pas qu'il était Vainqueur, qu'il était roi ? L'aura qu'il dégageait était sûrement moins ambigüe, on retrouvait peut-être même un brin d'Art dans sa gestuelle et en cet instant la souveraineté était comme une force aussi physique que les autres règles de la nature.

Il avait envie de rajouter mille et une raisons, il voulait écarter ses putains de bras et de faire des dessins avec, il souhai... Rajouter quoi d'autre ? Pour se donner bonne conscience au final ? Que lui, si elle en avait besoin, il ferait n'importe quel pas et même tous les pas du monde, elle était habitante de son royaume, elle faisait partie de son royaume et chaque parcelle en valait autant que la globalité.
Elle était trop futée pour ne pas saisir l'occasion et lui demander de nouveau de but en blanc de la prendre avec lui. Le discours devait s'arrêter là.

Il laissa un dernier moment ses yeux se remplir de l'image de la gamine du Bourg. Et il partit.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 32

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   Lun 5 Sep - 13:18

Gloup. Vainqueur s'était arrêté, et ça, c'était plutôt une réussite. Mais maintenant, il la regardait en silence, avec un air qui ne lui disait rien qui vaille. Et ça, c'était pas prévu.
Ne sachant pas trop comment réagir, Flèche se dandina sur place, jetant des regards partout sauf vers Vainqueur.
Mal à l'aise, elle l'était, pas de doute. Et plus que tout, elle s'en voulait et désirait se faire pardonner. Sauf qu'elle ne voyait pas comment faire sans paraitre lâche. Inacceptable, donc!

- J'ai confiance en toi.

Quoi? Il avait parlé et en réponse, Flèche leva un regard surpris sur lui. Il avait confiance en elle? Hah! Alors ça, c'était la meilleure! Comment pouvait-on avoir confiance en elle? Prête à se moquer de lui, pour commencer, puis se demandant sérieusement pourquoi il avait confiance en elle, Flèche finit par refermer son clapet.
L'air toujours aussi butée et en lutte avec elle-même (attitude caractéristique de la gamine qui se fait gronder), elle écoutait et ronchonnait intérieurement. Il ne lui avait pas demandé de s'engager, il avait parlé d'honneur, rien à voir! Pff. S'il voulait de l'engagement, il ne pouvait pas trouver mieux que Flèche à ce qu'elle pensait. C'est qu'elle se sentait prête à intégrer corps et âme la cause de Vainqueur. Et le monsieur y mettant les formes à coup d'Art et de prestance, Flèche n'en vécu que plus mal sa façon de refuser sa participation. Définitivement.

Mais au moins avait-il marqué un point en présentant la situation de façon suffisamment flatteuse pour que Flèche l'accepte. Elle n'insisterait plus. Ce qui ne voulait pas dire qu'elle accepterait sa façon de dire au revoir. Lui courant après, elle lui tira la main pour l'arrêter avant de passer ses bras autour de sa taille et de lui faire un bref câlin.
Une fois l'étreinte accordée, geste permettant de sceller correctement cette rencontre d'un jour, la demoiselle se détourna, le regard toujours chargé de rancœur.

- Poule mouillée! Balança-t-elle, pleine de mauvaise foi et en conclusion avant de partir à son tour, se carapatant à toutes pattes.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Préparations pour le printemps [Mi-mars - 19h]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réplique de Mirlande Manigat avec l'ouverture de sa campagne à Solino
» Planning des animes pour le printemps 2015
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» triste fin pour SGU
» Virus du 7 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Commerces et habitations
-