AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Indiscrétions [août 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Indiscrétions [août 09]   Lun 19 Mai - 17:19



Iris se souvenait très bien du chemin. Le couloir, qui ne lui rappelait déjà pas de bons souvenirs, était éclairé d'une lueur tremblotante et fantomatique. A cette heure avancée de la nuit, tout le beau monde était rassemblé au Bal Masqué, et le reste du château semblait totalement désert. Comme si les domestiques eux-mêmes étaient de la fête. Ce qui ne manquait pas d'arranger son affaire...

Elle ne s'expliquait pas pourquoi elle avait planifié cette petite virée. Elle se sentait seule et inutile ; elle avait des questions et avait résolu d'y répondre elle-même.

Arrivée devant la chambre du Béarnais, elle pesa sur la porte, mais celle-ci était fermée. Étouffant un juron, elle jeta un regard à droite, puis à gauche, et entreprit de retirer ses épingles à cheveux. Par chance, elle en avait en abondance, et sa coiffure sophistiquée s'affaissa au fur et à mesure qu'elle en extirpait les barrettes métalliques.

Munie de ces outils improvisés, elle s'accroupit, trifouilla la serrure et se fendit d’un sourire satisfait quand le déclic d'ouverture résonna comme dans une église. A pas de loups, elle s'engouffra dans la pièce, oubliant sur le seuil l'une des fleurs en tissu qui l'avaient faite Rose pour cette soirée d'apparat.

La porte se referma derrière elle et elle se retrouva dans l'obscurité. Par chance la lune était rousse et, habituée à œuvrer dans le noir, elle discerna bientôt les principaux éléments de la pièce. Elle avait de la chambre un souvenir partiel. Elle se dirigea vers la grosse malle de cuir qui faisait l'angle et l'ouvrit. Elle était remplie de linge qui sentait bon le savon.

Mue par la curiosité plutôt que par de mauvaises intentions, elle plongea ses deux bras dans la malle et en retira les objets qu'elle trouva. Avec une application d'écolière, elle les disposa en arc de cercle devant elle et les explora méthodiquement.

Elle ouvrit d'abord la boîte dont il avait sorti l'onguent, lors de sa précédente "visite". Il était toujours là dans son écrin de bois, parmi de nombreux autres, qu'elle ouvrit et renifla tous. Certains avaient une odeur infecte, d'autres sentaient les fleurs. Elle se demanda à quoi ils pouvaient bien servir. Il y avait aussi des sachets de poudre et quelques pinces et petits outils. Une vraie trousse à pharmacie.

Elle trouva aussi un poignard d'une longueur effrayante et une petite bourse en cuir. Elle fit jouer sur le premier les lueurs de la lune et vida la seconde sur le plancher. S'y trouvaient des piécettes de monnaie non-cervienne, une boucle de cheveux blonds et des petits cailloux en forme d'animaux. Elle rangea précautionneusement tout et remis les objets à leur place. Puis elle se dirigea vers le bureau.

Il était bien mieux rangé que la dernière fois, et elle crut y distinguer encore une tache de vin. Les tiroirs étaient remplis de paquets de lettres soigneusement ficelés auxquels elle ne toucha pas. Une feuille pliée en deux et apparemment inachevée trônait sur le haut de l'un d'eux. Elle s'en empara et s'approcha de la fenêtre pour tenter de déchiffrer quoique ce soit. Mais elle lisait très mal la langue des Duchés et elle ne reconnut que deux mots réguliers, Castelcerf et Acuité.

Elle se demandait ce que ce dernier mot pouvait bien vouloir signifier lorsqu'elle entendit le bruit d'une clé dans la serrure. Elle n'avait aucune idée du temps qu'elle avait passé ici. Prise de panique, elle lâcha la lettre et, sans réfléchir, plongea sous les draps.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Lun 19 Mai - 22:40

Taebryn rentrait du bal, enfin, cette maudite soirée mondaine était achevée. Il avait eut un mal fou à contenir Acuité dans un rôle de fille de bonne famille. La jeune femme aimait bien l’alcool, et ce soir elle lui avait montré à quel point. Finalement, après l’avoir cherché pendant trop longtemps, il avait finit par atterrir devant sa chambre. Lorsqu’il avait frappé délicatement, une voix râleuse avait marmonné quelques mots comme «  laissez-moi dormir en paix ». Il n’était pas sûr d’avoir bien compris mais avait reconnu sans nul doute la voix de l’oiselle.
Rassuré, il était retourné une dernière fois dans la salle du Bal, espérant retrouver Iris en vue de s’expliquer sur leur dernière nuit ensemble. L’Outrilienne n’y avait pas été de main morte et lui avait lâché au visage être là pour le travail. A quoi s’attendait-il de toute façon ? Malgré l’espoir qu’il avait caressé, elle était parti elle aussi, très certainement au bras d’un riche noble.
Secouant la tête pour se débarrasser de ses pensées de  possession, il arriva devant sa porte. Enfin, il allait pouvoir se reposer. Mais une fois la clé dans la serrure, il se rendit compte que celle-ci était déjà ouverte. Hésitant un instant, il se demanda si la fatigue lui jouait des tours. Il était persuadé d’avoir fermé à clé en sortant. Prudent, il ouvrit la porte lentement, et se glissa à l’intérieur près à contrer une éventuelle attaque. Comme rien n’arrivait, il alluma la bougie sur son petit bureau et jeta un coup d’œil à sa chambre. Tout lui parut normal, jusqu’à ce qu’il remarque le tiroir le plus haut du meuble, ouvert. Il s’avança et remarqua aussitôt que le rapport qu’il était entrain de rédiger avait disparu. Qui avait osé ? Qui avait pénétré dans sa chambre pour fouiner dans ses affaires ?
Un espion du Roi ? Avait-il tout emporté ? Frénétiquement, il regarda le paquet de lettres situé dans le tiroir. Le lien qui les unissait n’avait pas été brisé, mais alors, qu’est ce que cela signifiait ?
A la lueur de la bougie, il remarqua une masse sur le lit. L’espion n’avait vraiment rien trouvé de mieux ? Il sortit la dague accroché à sa taille et s’avança sans bruit vers sa couche. La masse se précisa et il reconnu les formes d’une personne à travers la couverture.
Il pointa la dague approximativement au niveau du ventre et y appuya le bout de la lame, afin de faire ressentir la pression de l’arme à l’intrus.

- Une couverture n’est pas une armure, commença-t-il avec fermeté. Dis-moi ce que tu cherches ou fais face à ta mort !

Le corps sembla s’agiter, et lorsque la couverture glissa pour dévoiler le visage d’Iris, il recula les yeux écarquillés.

- Par El, qu’est-ce que tu fais là ?

Sa main lâcha instantanément la dague qui tomba sur le sol en un bruit métallique.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mar 20 Mai - 21:02

La lumière de la chandelle filtra sous le drap, et cela lui rappela ses jeux d'enfants. Passée la surprise première, qui l'avait poussée à se cacher, la jeune femme n'était pas vraiment effrayée : elle savait très bien qui était dans cette pièce. Pour autant, elle n'était pas dépourvue d'une certaine appréhension. L'homme l'avait accueillie à grands cris la première fois qu'elle était entrée ici - et, au bruit qu'il faisait en fouillant son bureau, elle craignait qu'il ne soit très satisfait de son exploration secrète. 

Les pas se rapprochèrent, quelque chose de pointu lui piqua le ventre et elle étouffa un hoquet de stupeur, alors qu'il la menaçait de mort. Les choses prenaient un tour sinistre et elle se reprocha son imprudence. Croyait-il avoir affaire à un assassin ou un espion ? Et qui était-il pour nourrir pareilles craintes ?

Sans attendre, elle dévoila son visage, pâle sous le maquillage. L'arme tomba sur le sol. Il semblait plus surpris qu'elle-même.

- Par El, qu'est-ce que tu fais là ? s'exclama-t-il, et elle répondit aussitôt :
- Rien.
Puis, sentant la médiocrité de l'excuse, elle ajouta :
- Je t’attendais.
Ce qui n'était pas tout à fait un mensonge, à bien y réfléchir.

Reprenant ses esprits, elle ramena ses genoux contre sa poitrine et observa la pièce faiblement éclairée. Elle n'avait laissé que peu de traces de son passage. Seule la lettre, au sol, et le maquillage qui maculait déjà les draps dénonçaient son indiscrétion.
- Tu as fini ? demanda-t-elle, sans préciser de quoi elle voulait parler.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mer 21 Mai - 15:03

Il avait faillit l'embrocher comme un vulgaire poulet et tout ce qu'elle trouvait à lui dire c'était qu'elle l'attendait. Il n'en croyait pas un mot. Enfin, plus ou moins. Oui elle était dans sa chambre, mais il était évident qu'elle avait fouillé ses affaires. Taebryn pensa également que si elle se retrouvait ici, c'était parcequ'elle n'avait pas trouvé de client valable ce soir. La danse ou l'alcool avait du avoir raison des quelques bons partis du soir. Malheureusement pour elle, il n'avait pas suffisamment d'argent pour une nuit d'amour, alors il s'attendait tout autant à la voir déguerpir d'ici quelques minutes. Qu'avait-elle découvert? Une peur sourde se mua au fond de lui, et sans lui répondre dans l'immédiat, il se saisit de la lettre posée sur le sol.

C'était son rapport de la semaine qu'il devait envoyer au Duc Glace Loinvoyant dans deux jours. Il y faisait état de ce qu'avait fait Acuité et des rumeurs qui courraient au château en ce moment.

Les yeux rivés sur le parchemin, il hocha la tête et marmonna:

- J'ai en effet fini mon service.
ce qui n'était jamais véritablement vrai, il pouvait être appelé à n'importe quel moment du jour ou de la nuit si Acuité le désirait. Mais vu la quantité de vin qu'elle avait ingurgité ce soir, il pensait bien être tranquille jusqu'à demain tard.

Puis, levant la lettre pour mieux la montrer, il demanda d'un ton plus ferme cette fois-ci :

-Tu l'as lu? Je serais curieux de savoir ce que tu as trouvé en fouillant mes affaires.

Il s'assit alors sur le rebord du lit, non loin d'elle afin qu'elle comprenne que tout idée de fuite sans réponse était exclue.
D'un geste rapide, il pouvait l'attraper si elle décidait de s'envoler. Suspicieux, il plongea ses yeux dans les siens à travers la faible luminosité, et attendit qu'elle lui donne une véritable excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mer 21 Mai - 19:31

L'homme remarqua la lettre et la ramassa. Et la relut. Peut-être n'était-elle pas de lui. Quoiqu'il en soit, elle devait contenir quelque chose d'important, car il avait l'air mécontent lorsqu'il demanda :
-Tu l'as lue ? Je serais curieux de savoir ce que tu as trouvé en fouillant mes affaires.

L'accusation était claire et nette, et elle s'en offensa, même si c'était sa stricte vérité. Elle était venue ici pour l'attendre, ou pour mieux le connaître, et il n'en avait strictement rien à faire. Tout ce dont il se préoccupait, c'était de ce foutu bout de papier.

Il aurait été facile pour l'Outrîlienne de se disculper, de dire qu'elle n'avait pas lu, ou pas vraiment, pour la bonne raison qu'elle se savait pas lire la langue des Duchés. Mais elle n'en avait pas envie. Après tout, elle n'avait rien fait de mal. Et elle n'aimait pas sa façon menaçante de se poser devant elle.

- Rien d'intéressant, rétorqua-t-elle donc d'un ton provocant.
Elle donna un coup de menton en direction du mur opposé.
- Mais je n'ai pas encore terminé. Il reste l'armoire, là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mer 21 Mai - 22:24

Taebryn hésita. Devait-il rire de sa dernière plaisanterie? La courtisane le provoquait et il souhaitait vraiment jouer le jeu, mais ici, il n'était pas qu'un simple domestique, et il ne pouvait risquer d'être découvert, même pour ses beaux yeux.

Il relu rapidement la lettre, elle ne contenait rien de compromettant. Tâchant de camoufler un sourire rassuré, il se leva et rangea la lettre sur la pile, dans le tiroir qu'il referma.
Puis il posa ses mains sur ses hanches et soupira, comme un père ayant surpris sa fille après une bêtise stupide.

Il revint vers le lit dans une attitude plus décontractée.

-Il n'y a que des vêtements dans cette armoire. Alors à moins que tu souhaites me voler une de mes chemises...

Il haussa subrepticement les épaules avant de lui tendre la main pour qu'elle sorte du lit.

- Pourquoi m'attendais-tu ici...et par El, comment es-tu rentrée?

Avant même qu'elle ne réponde, alors que sa bouche s'ouvrait pour commencer à parler, il précisa en s'approchant d'elle, la forçant à le regarder dans les yeux :

- Pas de mensonge, lâcha-t-il sur un ton faussement menaçant. La vérité, rien que la vérité.

Bien qu'il le refuse, l'espoir naissait en lui. L'idée qu'elle puisse être venue de sa propre initiative lui plaisait. A travers la nuit et les mœurs du Nid, peut-être avait-il réussit à toucher la jeune femme plus qu'elle ne le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Dim 25 Mai - 14:00

Il relut la lettre et la rangea dans le tiroir, désormais verrouillé. Voilà qui était fort mystérieux. Mais cela ne l’intriguait plus guère, à présent qu'il était dans la pièce.

-Il n'y a que des vêtements dans cette armoire. Alors à moins que tu souhaites me voler une de mes chemises... poursuivit-il, et elle haussa les épaules à son tour.

Croyait-il qu'elle était venue ici pour voler ? Dans ce cas, elle n'aurait pas choisi sa chambre, car il n'avait pas l'air de rouler sur l'or. Et puis, non merci. Elle gagnait suffisamment d'argent, il savait bien comment et elle allait le lui signifier vertement lorsqu'il la questionna.

Elle bouda sa main tendue et s'apprêtait à répondre que la porte était ouverte lorsqu'il l'interrompit à nouveau.

La vérité, rien que la vérité ? Elle ignora la première partie de sa question, car elle n'aurait su y répondre elle-même. Quant à la deuxième... elle n'allait pas lui détailler comment elle avait crocheté sa serrure. S'il était suffisamment observateur, il comprendrait lui-même.

- Par la porte, répondit-elle donc, narquoise.
Et puis, détachée :
- Si tu as des choses à cacher, tu ne devrais pas les garder ici.
Elle venait de prouver que n'importe qui pouvait y avoir accès.

Un ange passa et elle osa, rattrapée par sa curiosité :
- C'est quoi Acuité ?
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Dim 25 Mai - 23:07

Il aurait souhaité l'entendre dire qu'elle était venue pour lui, parcequ'il lui manquait ou qu'elle avait besoin de lui. Mais au lieu de ça, elle retourna encore la situation.
Il avait des choses à cacher bien entendu, mais d'expérience, il savait qu'un cadenas sur un coffre, allumait l'intérêt d'un voleur, bien plus qu'un coffre tout court.
Ici, personne ne pensait que le bon Taebryn, chaperon grand et simple de la petite duchesse pouvait avoir des chose à cacher. Il n'éveillait nul soupçon et travaillait fort pour cela.

Iris était différente, pour une raison qui lui échappait, elle souhaitait en apprendre plus sur lui. Simple curiosité? ou intérêt réel, il n'aurait su le dire.

C'est alors qu'elle lui demanda ce qu'était une Acuité. Son attitude candide rongée par la curiosité était adorable et devant le "quoi" concernant Acuité, il éclata d'un grand rire franc qui lui tira presque les larmes.
S'asseyant sur le rebord du lit, comme elle rechignait à se lever, il répondit, son sourire toujours posé sur son visage.

- Pas quoi mais qui. Acuité, c'est le prénom de la jeune fille que je sers.

"...Dont je m'occupe ou dont j'ai la charge" aurait été plus exact. Mais cela aurait attiré encore plus de questions et il n'avait pas envie de bruits de couloir indiquant qu'Acuité pouvait être à sa charge. Ici, il devait apparaître comme un simple domestique aux ordres de la jeune femme.

Et puis, il se rendit compte que dans ce moment de rire, il venait d'avouer qu'il n'était justement qu'un domestique. Son sourire s'effaça car après un tel aveux, il était persuadé que la courtisane ne voudrait plus jamais entendre parler de lui, le domestique sans le sous. Se relevant en croisant les bras, il lui dit simplement :

- Je comprendrais que tu ne veuilles plus me revoir tu sais.

Il le savait lui, et cela lui faisait vraiment mal. Cette douleur teintait un peu sa voix rauque et malgré tous ses efforts, il ne pouvait véritablement le cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Lun 26 Mai - 20:49

Il hurla, mais de rire.
Réprimant un sursaut, l'Outrîlienne le dévisagea, cherchant à comprendre la cause de son hilarité et s'étonnant de le voir ainsi. C'était la première fois qu'il était aussi gai...

Il s'assit sur le bord du lit et expliqua :
- Pas quoi mais qui. Acuité, c'est le prénom de la jeune fille que je sers.

Elle fut surprise, c'est vrai. Elle ne s'attendait pas à ça. L'homme n'avait pas franchement l'air d'un valet de chambre. Il n'en avait pas les manières ni la carrure. Aussi resta-t-elle sur son idée première : le Béarnais était garde du corps. Il devait seulement travailler pour une "jeune fille" haut placée.

Assurément c'est elle qu'il cherchait, au Bal. Elle se sentit un peu agacée, et cela dut se lire sur son visage car, soudain, il s'éloigna et déclara d'un ton grave :
- Je comprendrais que tu ne veuilles plus me revoir, tu sais.

Iris le fixa à nouveau sans comprendre. Il avait l'air vraiment triste et cela la troubla. Que s'imaginait-il ? Qu'il n'était pas assez bien pour elle ? Qu'elle ne fréquentait que la crème de la noblesse - si tant est qu'elle souhaite le fréquenter ?

- Et moi je suis une putain, répondit-elle calmement, sans mépris ni ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Lun 2 Juin - 22:39

La jeune femme sembla réfléchir un instant, et les derniers mots qu'elle prononça le clouèrent sur place. Elle assumait ce qu'elle était tout simplement. Et puis, il y avait autre chose. Sa phrase sonnait comme une réponse à la question qu'il n'avait pas osé poser.

A ce moment là, il n'eut qu'une seule envie : la prendre dans ses bras et l'embrasser.
Se contenant avec difficulté, il la regarda depuis sa haute stature et décroisa les bras, comme vaincu.

- Oui, commença-t-il doucement. Une adorable putain au caractère bien trempé.

Et armé d'un sourire triste, il caressa sa joue en un geste tendre avant de reprendre :

- Ma condition implique que je n'ai pas beaucoup d'argent. Si je le pouvais, je louerais tes services chaque jour pour profiter de ta présence, mais surtout pour éviter d'avoir à te partager. Mais ce n'est pas le cas et je dois n'être qu'un pauvre fou, pour avoir osé espérer que tu sois venu ce soir par ta seule volonté, parce que tu me voulais, moi.

Il se tue subitement. Par El...quel homme d'âge mûr se comportait de la sorte. Une bouffée de chaleur l'envahi soudain, se sentant aussi ridicule qu'un adolescent déclamant une cour pour la première fois.
Pour donner le change, il se racla la gorge en se grattant la barbe, et se mit à arpenter la pièce vers son armoire de laquelle il sortit une bouteille de vin de sureau.
Il remplit deux verres et avala le sien d'un trait.

Cette soirée était juste une farce. Depuis le bal jusqu'à maintenant, il lui sembla que la roue du destin, se jouait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mar 3 Juin - 13:41

Iris prit le gobelet et but en silence, réfléchissant aux phrases qu'il avait prononcées. Elles étaient longues et elle avait dû faire un effort pour comprendre. Mais elle en saisissait la substance : il la voulait rien qu'à lui, mais il n'en avait pas les moyens.

Elle ne sut si elle devait s'en sentir déçue. C'était le rêve de la plupart des filles du Nid : s'attacher un homme riche qui les entretiendrait. Mais tout dépendait de l'homme, car l'on se trouvait alors à la merci d'un seul. Sven ne rôdait plus derrière la porte pour intervenir si les choses tournaient mal. Était-ce finalement un gain de liberté ?

La question ne se posait pas avec Taebryn. Il n'était pas assez fortuné, et elle le savait depuis le début.
- Je sais bien que tu n'as pas d'argent, énonça-t-elle sans douceur.
Elle fit un geste pour désigner la pièce. Les meubles simples parlaient d'eux-mêmes. C'était à la portée de n'importe quel idiot. Et l'on savait très bien au Nid comprendre qui tenait les cordons de la bourse. Instinct de commerçant.

- Je ne suis pas venue pour ça.
Pour quoi, alors ? Elle aurait été bien incapable de le dire. Elle s'ennuyait au Bal, et elle avait été contente de l'y trouver. Elle s'était alors posée des questions sur son compte. Sa curiosité avait fait le reste. Ne pouvait-elle agir pour autre chose que pour l'argent ?

- Quel est ton nom ? demanda-t-elle gravement, faisant fi de cet agacement.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Ven 6 Juin - 9:05

Elle ignorait jusqu'à son nom. Il tenta de se souvenir de chacune de leur rencontre et tomba dénue. Pas une seule fois il avait prononcé ce simple mot, qui caractérisait son tout.

Elle s'était donné à un homme contre de l'argent, sans même se soucier de savoir comment l'appeler. Son aversion pour les pratiques de courtisane grandit instantanément. Certes un nom ne changeait pas grand chose dans un lit, mais lorsque lui même avait cédé aux plaisirs de la chair improvisés, il s'était au moins soucié de connaître le nom de la jeune fille, qu'elle fut domestique comme poissonnière.

Ce manque de respect l’écœurait. Et cela lui sembla encore plus incompréhensible qu'elle se tenait là, devant lui.
N'hésitant pas à appuyer sur le fait qu'il ne roulait pas sur l'or et que sa condition ne lui donnerait jamais accès à une fille comme elle. Fille qui préférait les pièces tintantes et trébuchantes à une véritable relation.

Elle le rendait fou. Si rien ne correspondait à ses critères de putain, alors pourquoi venait-elle ici? Pourquoi ?
Ravalant sa mauvaise humeur, il prononça son propre nom. Par El, depuis combien de temps n'avait-il pas eu à se présenter.
Cela lui parut ridicule.

Pour évacuer sa colère, il arpenta la pièce et ouvrit sa fenêtre, laissant entrer une bourrasque de vent glacé. Cela lui fit du bien, comme si le froid apaisait son trouble.
Il resta un instant, le regard porté sur l'horizon, buvant son verre à petites gorgées tout en réfléchissant à cette farce que l'Outrilienne lui jouait.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Sam 7 Juin - 18:31

- C'est un drôle de nom, répondit Iris, alors que ses lèvres le formulaient silencieusement.
Drôle de nom pour elle, l'Outrîlienne... Mais ça ne sonnait pas non plus comme les noms habituels des Duchés, qui voulaient dire quelque chose. A moins que Taebryn veuille dire quelque chose qu'elle ignore.

Celui qu'elle pouvait désormais nommer s'était mis à tourner dans la pièce comme un lion en cage, et finit par ouvrir la fenêtre. La brise glacée qui s'introduit dans la chambre l'informa que l'heure avait tourné, faisant fuir la tiédeur de cette nuit d'été. Elle serra les draps contre elle, puis s'aperçut qu'elle les maculait de maquillage et les laissa retomber sur ses genoux. La rumeur de la mer envahissait la pièce, et elle se sentit un instant chez elle.

Sensation fugace, car bientôt la gêne s'installa. L'homme buvait en silence, à la fenêtre, l'ignorant totalement. Il avait lâché son nom d'un air amer, accueillant bien piètrement la première marque d'affection, ou du moins de réel intérêt, qu'elle lui témoignait. Peut-être, en dépit de toutes ses belles paroles, n'avait-il pas tellement envie de partager sa compagnie. Les mots prononcés, je comprendrais que tu ne veuilles plus me revoir, sonnèrent différemment à ses oreilles. Ses sautes d'humeur la troublaient et elle en eut soudain assez de ce silence. Qu'il soit clair pour une fois et l'accueille ou la renvoie.

- Je peux partir, si tu veux, dit-elle enfin en finissant son verre de vin.
Il n'était plus si sucré sur sa langue.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Dim 8 Juin - 23:00

- Je peux partir, si tu veux,

Il se retourna, surpris de cette annonce subite. Se sentait-elle renvoyée? Par El, il ne savait même pas pourquoi elle était venu jusque là.

- Je ne le souhaite pas, dit-il doucement.

Les mots lui échappèrent, et il se demanda un instant si le vent les avait porté jusqu'aux oreilles de la belle.
Puis, jugeant dans son maintient qu'elle avait peut-être froid, il referma vite cette ouverture de la nuit qui capturait la chaleur d'été.

Il se rapprocha d'elle à nouveau, et se saisit de la bouteille pour remplir le verra de la courtisane, avant le sien.

- J'aimerais que tu restes, reprit-il d'un voix plus ferme. Mais je n'ai pas les moyens de te garder, ne serait-ce que quelques heures. Alors fais ce qui est le mieux pour toi.

Sa tête s'inclina légèrement, comme touché par l'émotion qu'elle lui inspirait. Au fond de ses pensées, il espérait tellement qu'elle soit venu juste pour lui, en tant que femme, non en tant que courtisane. Mais ce genre de pensées étaient pour les faibles. Et plus il la regardait, plus il avait envie de l'embrasser et de la faire sienne à nouveau, juste pour une nuit si c'était tout ce qu'elle pouvait lui offrir.

Oui, elle le rendait faible, cela l'effrayait et l'agaçait en même temps. La journée, en de rares occasions il pensait à elle. Mais dès qu'il se trouvait en sa présence, plus rien n'avait d'importance. Il se demanda alors, si elle en avait seulement conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Lun 9 Juin - 0:26

L'homme nia dans un murmure, ferma la fenêtre et se rapprocha d'elle. Assis sur le bord du lit, il remplit à nouveau son verre et elle s'en amusa : cherchait-il à la soûler ? Il lui faudrait de la patience à ce jeu là. Mais à la suite de ses paroles, le sourire de l'Outrîlienne se figea. Par El et Eda réunis, il était têtu comme un âne !

- Laisse tomber l'argent ! s'écria-t-elle en tapant du poing sur sa poitrine. Fallait-il un marteau pour le lui rentrer dans le crâne ?
Le coup était sans méchanceté mais non sans force - et, plus déséquilibré qu'autre chose, Taebryn faillit renverser son verre. Mais elle s'en moquait bien.

- Va pas te faire des idées, crut-elle bon de préciser, prudente. On parle, c'est tout.
Et, comme pour illustrer ses paroles non sans ambiguïté, elle s'allongea sur le lit, le menton dans la main.
- Raconte-moi ton histoire, demanda-t-elle avec la calme assurance des enfants.
Ce que les meubles ne lui avaient pas appris, peut-être les mots le lui diraient-ils...


Dernière édition par Iris le Lun 9 Juin - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Lun 9 Juin - 15:12

Son verre de vin vacilla. Pas parce qu'elle avait une force incroyable, ça non, mais surtout parce que sa réaction le surprit. Son petit poing dressé contre sa poitrine qui lui faisait l'effet d'une attaque de mouche, et sa voix, s'élevant dans l'obscurité ressemblait si peu au comportement d'une courtisane.

Il retrouvait là le caractère bien trempé qu'il aimait tant chez elle. Et même si elle précisa n'être là que pour partager sa compagnie, rien d'autre, il ne put que sourire. Au début, il essaye de la cacher, mais plus ses lèvres s'étirait, plus il comprenait qu'elle était là sans autre but que de passer du temps avec lui. Il en fut touché et heureux.

Elle était venu sans promesse d'argent, elle était venue juste pour le voir et apprendre à le connaître. ce qui se confirma par la suite, lorsqu'elle lui demanda se lui raconter son histoire.

Confortablement installée sur son propre lit, elle attendait qu'il prenne la parole. Sa position aux allures de petite fille impatiente détendit grandement l'atmosphère jusqu'alors tendue et incertaine.

Il se décida alors, de lui faire ce plaisir. Et puis, lui aussi avait des questions, alors il espéra que ce soit donnant-donnant.

- Mon histoire? commença-t-il avec un sourire. Puis il s'installa sur son lit, glissant un oreiller sous son dos qu'il apputait contre la tête de lit. Assit certes, mais quelque peu avachi, il continua:

- Je suis né en Béarn, non loin de Castellonde. C'est très différent d'ici. Là-bas, si on n'y prend pas garde, le froid vous glace le visage, jusqu'aux os.

Il prit une attitude terrifiante, comme s'il gelait sur place, puis sourit à nouveau, espérant arracher un petit rire à la belle femme.

- Après la mort de mes parents, le Duc m'a offert une place dans son château, il a prit soin de moi et voilà. Je le sers lui et sa fille. Désolé d'anéantir tes espoirs de vie incroyable!

Il bu une nouvelle gorgée de vin. Il avait délibérément omis la partie de sa vie indiquant l'assassinat de ses parents par l'ours et le vifier. Cela n'était que rumeur, mais lui en était persuadé. Il ne parlât pas non plus de son apprentissage très spécial offert par le Duc.

D'un air détaché, il se tourna vers la jeune femme.

- Et toi? Tu n'es clairement pas Cervienne, et j'ai du mal à croire que Iris, soit ton vrai nom.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Lun 9 Juin - 15:54

Il s'installa et commença à raconter. Elle était toute ouïe, et pouffa à ses premières paroles. Pas à cause de son mime, mais à cause de son prétendu froid de Béarns. Elle venait des Îles de glace et s'amusait de la frilosité des Duchés.

L'histoire fut vite résumée mais lui donna à réfléchir. Ses parents étaient morts. Il servait un Duc. Et dénigrait encore sa vie sans éclat.
- Cesse de dire ça ! dit-elle avec l'autorité d'une mère. Un homme doit être sûr de lui.
Il ne faisait que s'excuser de n'avoir pas d'argent, d'être un domestique... Ça n'était pas très viril.
- Tu sers un Duc. Ça n'est pas si mal.
Elle-même n'aurait pu dire la même chose. Mais elle survivait, elle vivait, et cela lui suffisait désormais.

Et puis il l'interrogea à son tour. Elle n'aimait pas trop ça, mais ne pouvait pas se taire, ou il ferait de même. Elle pointa son visage peint du doigt et répondit, sur le ton de dérision :
- Vraiment, tu ne devines pas ?
Son sourire s'évanouit quand elle poursuivit :
- Iris est mon nom d'ici. J'ai renoncé au reste.

- Comment tes parents sont-ils morts ? reprit-elle après un silence, sans l'ombre d'une gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mer 11 Juin - 23:03

- Mais je suis sûr de moi, s'indigna-t-il. Je suis aussi réaliste. Le Duc prend soin de moi, je ne m'en plaindrait pas.

Et je n'ai vraiment pas de quoi me plaindre songea-t-il.

Plus qu'un domestique, il était en quelques sortes les yeux et les oreilles du Duc ici au chateau, puisque Acuité semblait s'éloigner de la loyauté paternelle.
Bah, ce ne serait qu'une passade.

Il ne pouvait dire cela à la jeune femme, sa couverture devait rester debout. Il devait être le grand costaud un peu nigaud qui servait la petite duchesse de Béarn. Ce rôle lui pesait de plus en plus. Mais avait-il le choix?
En dehors de sa formation avec le Duc, il ne savait rien faire d'autre. Ni naviguer sur les flots, ni même cultiver la terre. Juste observer, rendre compte, et de temps en temps, au besoin, faire disparaître une personne gênante.

Elle lui posait beaucoup de question, alors qu'elle même ne se livrait pas. Il voulait bien jouer le jeu, mais elle devrait payer un peu plus de sa personne.
Tout d'abord il sourit devant son attitude, mais très vite, son sourire s'effaça en même temps que le sien. Son passé devait être douloureux, mais il pouvait être là pour lui apporter un présent meilleur.

- Mes parents ont été attaqués par un animal sauvage, j'étais jeune, je ne m'en rappelle pas vraiment, dit-il d'un ton faussement détaché.

En réalité, il s'en souvenait trop bien et était persuadé que c'était un vifier qui avait envoyé sa bête. Mais nulle preuve n'appuyait sa théorie. Alors lui aussi, avait décidé de passer à autre chose en plaçant sa confiance dans le Duc, qui le vengerait.

- Tu poses beaucoup de questions, lâcha-t-il avec un sourire, puis il continua avec intérêt. Comment t'es-tu retrouvée ici, en Cerf? Pourquoi avoir quitté tes îles?

Il bu à nouveau une gorgée de vin, puis se tourna vers elle, appuyant son menton dans son poing. La soirée finalement était plutôt agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Sam 14 Juin - 17:37

C'était une belle mort, songea Iris, et elle voulut lui demander quel animal l'avait apportée. Mais il n'avait pas l'air d'aimer en parler, et elle pouvait respecter ça.

L'inverse n'était pas vraie. A nouveau il la questionna, bien qu'elle lui ait signifié sa rupture avec son passé:
- Comment t'es-tu retrouvée ici, en Cerf ? Pourquoi avoir quitté tes îles ?

La question était douloureuse, et on lui avait souvent posée. Mais pas en tête à tête, dans l'intimité, avec une sincère curiosité. Elle sentit les souvenirs remonter et en fut mortifiée.

- Je suis venue en bateau
, répondit-elle, le prenant au pied de la lettre.
Mais même cette pensée était désagréable. Le voyage avait été long et difficile. Elle l'avait payé au prix fort et savait que chaque nœud l'éloignait à jamais de sa terre natale.

- Je n'ai pas envie d'en parler, avoua-t-elle soudain, d'une voix altérée.
Elle se tourna contre le mur pour masquer ses larmes qui ne venaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Sam 21 Juin - 21:32

Sa voix trembla un peu, et elle se détourna de lui. Se rendant compte à quel point il avait été maladroit, il garda le silence quelques instants. Ses questions n'avait pour but que de connaître un peu plus la jeune femme, mais son passé semblait trop douloureux. Qu'imaginait-il? Qu'elle avait eu une enfance heureuse pour finir courtisane?

D'un main douce et il toucha l'épaule pour la réconforter et murmura d'un voix qu'il voulu tout aussi douce :

- Pardonne moi.

Il n'avait rien à ajouter et n'avait qu'une seule peur : qu'elle saisisse cette occasion pour mieux s'enfuir. Il ne le permettrait pas.

Cherchant un sujet de conversation, il se ré-installa le dos appuyé contre la tête du lit, et plaça ses bras derrière sa nuque, comme un coussin. Il se racla la gorge et reprit :

- Et sinon...hum..qu'est ce que tu aimes manger? Personnellement, j'aime beaucoup le canard et euh...

Il pouffa de rire, c'était vraiment ridicule. En général il savait parler aux femmes, mais face à elle...il ne faisait que des faux pas.

- Pardonne moi encore...c'était ridicule, mais très honnêtement, je ne sais pas vraiment ce sur quoi je peux t'interroger.

Et au moment même où il prononçait ses paroles, il su exactement la question qu'il souhaitait lui poser. Avec un sérieux qu'il lui était propre, il tourna sa tête dans la direction de la belle brune et demanda presque avec douleur :

-Es-tu déjà tombée amoureuse d'un de tes clients?
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mer 25 Juin - 20:33

Le contact fugace de sa main sur sur son épaule était chaud, et curieusement réconfortant. Iris eut un pâle sourire, alors que l'homme s'efforçait de faire la conversation. En temps normal, l'Outrîlienne n'avait aucun problème avec le silence ; mais ses souvenirs la taraudaient et les bavardages du Béarnais l'aidèrent à s'en échapper. Elle lui en fut reconnaissante et se retourna vers lui. Alors il plongea ses yeux dans les siens et lui demanda solennellement si elle était déjà tombée amoureuse d'un de ses clients.

- Non, répondit-elle avec un peu trop de spontanéité. A quoi bon ?

Puis, prenant conscience que ces paroles risquaient de le blesser, elle tâcha d'expliquer :
- Les hommes d'ici sont différents.
Elle n'avait pas envie de se lancer dans un grand discours. Le système matriarcal des Îles d'Outremer était assez peu connu dans les Duchés. Le peuple ne retenait que leur allure martiale en mer, celle des hommes qui pillaient leurs côtes. Celle des hommes, justement.

Elle se rapprocha de lui et demanda :
- Et toi ?
Bien sûr la réciproque était bancale, car le Béarnais n'avait pas de "client". Mais il comprendrait, assurément, le sens de ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mer 25 Juin - 21:10

Sa spontanéité le toucha en plein coeur. Il s'était fait des idées. Pourtant, elle justifia un peu plus ses paroles, comme si elle s'était risqué à une réponse inadéquate. "Les hommes d'ici sont différents".
Il se demanda bien ce que cela voulait dire. Il ne connaissait pas les iles Outriliennes. Et lui, était-il différent de ces hommes de Cerf? La question lui brûlait les lèvres mais il se garda bien de la lui poser.

Puis, elle se rapprocha de lui et lui demanda à son tour si lui était tombé amoureux d'un de ses clients. Parlait-elle d'Acuité qu'elle considérait comme une cliente? Il sourit tendrement à la courtisane tant son idée était saugrenue.

- Non, répondit-il en soupirant. L'amour j'ai l'impression que c'est un peu compliqué.

Ce n'était pas un sentiment qu'il connaissait bien. A vrai dire, il pensait être amoureux d'Iris. Mais était-ce bien le cas...était-ce vraiment de l'amour?

A Castelonde, il y avait bien eu Ondine. Une domestique aux yeux d'un bleu azur hypnotisant. Elle était la première avec qui il avait partagé ces nuits. Il était si jeune, et elle bien plus âgée. Plus que de l'amour, c'était une sorte de fascination qu'il éprouvait à son égard, rien de comparable donc à ce qu'il ressentait pour la courtisane.

Elle était là, si proche de lui, qu'il pouvait sentir la chaleur qu'elle dégageait. Il mourrait d'envie de l'embrasser, de connaître à nouveau la douceur de ses lèvres, mais il se ravisa. Elle avait clairement énoncé les règles et n'était venue que pour parler.

- Tu ne vas pas rester courtisane toute ta vie quand même...commença-t-il.

Ce genre de métier fonctionnait bien lorsqu'on était jeune, en vieillissant, les clients se faisaient de plus en plus rare. Que ferait-elle alors?

- Tu n'as jamais songé qu'un de tes clients pourrait t'épouser?

Quelle naïveté Taebryn! Il se mordit la langue à peine la question posée. Elle allait surement croire qu'il voulait l'épouser à présent...alors que ce n'était pas le cas. Il s'inquiétait juste de la voir finir sa vie seule, comme une vieille courtisane, vaguement connue à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Dim 29 Juin - 20:33

Iris éclata de rire. Le Béarnais était vraiment drôle, avec ses questions saugrenues.
- On n'épouse pas les filles comme moi, répondit-elle en souriant.
Elle était flattée malgré tout qu'il puisse penser le contraire.

Il l'interrogeait sur l'avenir, mais elle-même n'y songeait pas. Elle avait toujours vécu au jour le jour jusqu'à présent. Il est vrai qu'elle avait réfléchi plusieurs fois à ce qu'elle pourrait faire si elle était chassée du Nid. Mais c'était une hypothèse à laquelle elle ne pouvait se résoudre. Il avait beau mépriser sa situation, elle était bien plus confortable qu'auparavant.

- J'ai connu pire... murmura-t-elle.
S'il savait les bas-fonds dans lesquels elle avait traîné, il ne lui parlerait pas d'épousailles.
- Plus tard, je ne sais pas... je trouverai bien quelque chose.

A vrai dire, elle n'avait aucune idée de quoi. Elle chassa au loin ces pensées d'angoisse et répondit, tendant le flanc à la flatterie comme un chat endormi :
- J'ai encore le temps, tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Taebryn Ruderacine
Cinq-Duchés
Garde de Béarns
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Homme de main du Duc de Béarns
Âge: 27 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Mar 1 Juil - 9:45

Strong by London Grammar on Grooveshark

Elle ronronnait, avide de compliments. Il sourit voyant clair dans son petit jeu mais décida d'y participer tout de même.

- Oui tu as encore le temps, commença-t-il flatteur, puis ajouta d'une voix inquiète, mais...qu'est-ce que c'est que ça?

Et il se releva comme s'il passait au crible le haut du crâne de la jeune femme.

- Non! des cheveux blancs?? déjà? je crois que finalement le temps t'est compté!

Et sur ses mots il éclata de rire devant l'expression sur le visage de la jeune femme.

- Je plaisante, lâcha-t-il rapidement. Tu es parfaite et je suis sûr que tu as de la ressource...à ta manière.

Pourtant, malgré cela, une pointe d'inquiétude lui étreignait le coeur. Dans toutes les histoires de courtisanes qu'il avait entendu, aucune n'avait de fin heureuse. Taebryn ne pouvait se résoudre à laisser ce petit joyaux finir sa vie avec difficulté. Elle n'était pas d'ici et elle était seule, il décida alors de continuer à la surveiller, peu importe les choix de la belle, il serait là en cas de coup dur.

Étrange ce sentiment de vouloir la protéger malgré elle. Très étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Cinq-Duchés
Prostituée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: ex-prostituée Outrîlienne
Âge: 22 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   Ven 4 Juil - 23:51

Iris saisit dans ses cheveux soit-disant blanchis une fleur en tissu et la lança sur Taebryn.
- Peuh ! Tu es bien plus vieux que moi ! répliqua-t-elle.

Elle se demanda quel âge pouvait bien avoir l'homme. Probablement la trentaine. Sa carrure et son attitude renfermée (quoiqu'il riait, à présent) le vieillissaient sans doute.

- L'âge de te trouver quelqu'un de convenable à épouser, plaisanta-t-elle à son tour. Pour lui faire plein de petits Béarnais qui courent tous nus dans la neige !

L'image lui plut et elle eut un sourire mélancolique. Son destin lui paraissait bien plus enviable que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indiscrétions [août 09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Indiscrétions [août 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nous ne sommes pas des amies. Nous sommes des étrangers avec des souvenirs.
» (m) sean maguire ☩ il fut un temps où nous étions heureux
» Viktoria « Dans notre jeunesse, nous vivons comme si nous étions immortels. »
» (F) SCARLETT JOHANSSON + nous n'étions pas fait pour cette vie
» « Le meilleur moment de solitude serait d'être seul comme si nous étions deux. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les appartements :: Archives V1 et V2
-