AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapprochement [09/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Rapprochement [09/09]   Jeu 8 Aoû - 12:50

Cela faisait plusieurs jours qu'Acuité était alitée, attendant que le temps et les baumes fassent leurs œuvres. Les douleurs s'étaient estompées tout comme les marques qui entachaient son corps. Ne restaient que sa blessure à l'arcade sourcilière et quelques hématomes sur son cou et sa joue.
Mais ces sensations n'étaient rien comparé à son mal être qui persistait. Ses souvenirs un peu flous, aussi bien visuels qu'olfactifs, elle les avait en horreur.

Et puis, les visites s'étaient enchaînées. Des personnes qu'elle connaissait et d'autres qui avaient profité de l'occasion pour venir s'enquérir de sa santé et se présenter. Elle était fatiguée de ces faux-semblant, de l'image parfaite et glaciale qu'elle se devait d'arborer.
Heureusement, depuis l'agression, elle avait découvert quelque chose qui lui était salvateur. Dangereux, mais salvateur. Lorsqu'elle ne dormait pas pour récupérer, elle artisait.

Bien entendu, elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre et restait hésitante, prudente. Mais elle explorait chaque jour les frontières de son esprit et de son don. Elle avait déjà réussi à établir des murailles pour se protéger d'un contact extérieur, et ne pouvait s'empêcher, le regard au loin, à travers la fenêtre de laisser s'étendre sa magie à la rencontre de la vie rutilante qui se déroulait là-bas.

Parfois, elle caressait l'esprit d'un pêcheur qui se demandait si la journée allait lui être propice. D'autres fois, c'était un fermier qui peinait à labourer son petit champ de bord de mer.
Et aussi, elle se posait beaucoup de questions concernant l'Art. Ces personnes auxquelles elle s’agrippait quelques instants, sentaient-elles sa présence?
Elle douta que non.

La porte s'ouvrit doucement avec un léger grincement, et la jeune blonde tourna son regard vitreux dans sa direction. Se détacher de l'Art n'était pas facile et elle mettait toujours un certain temps à regagner entièrement son corps.
Cependant, à travers l'ombre de la pièce, elle reconnut la stature et la démarche de celui qui s'approchait de la chaise où elle s'était installée face à la mer.

Le vent joua quelques secondes avec ses cheveux défaits alors que Vainqueur s'arrêta à hauteur de sa petite cousine, et cette dernière du lever le visage pour le contempler.

- Vainqueur, murmura-t-elle d'un ton morne, cela me fait plaisir de te voir. Et elle sourit avec le peu de chaleur qu'il lui restait de cette journée. Le soleil se couchait déjà, balayant la chambre de couleurs mordorées tirant sur le rouge. " Comment va ton bras?...comme tu dois m'en vouloir."

Elle tendit une main vers lui et reporta son regard vers la fenêtre. Vainqueur lui apparaissait comme un catalyseur de son don. Il irradiait l'Art et lui donnait envie de se replonger dans la contemplation du monde.
Sans savoir vraiment comment, elle ne pouvait s'empêcher de laisser son don se propager, frôlant avec une facilité qui la déconcerta les portes de l'esprit du Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Lun 12 Aoû - 22:42

Il avait trouvé judicieux d'attendre quelques jours avant de s'enquérir lui-même de l'état de sa petite cousine. Rien d'étrange à cela : les bruits du château étaient amplement suffisants pour connaître de son rétablissement physique et surtout, Vainqueur ne voyait pas vraiment d'intérêt à rester inactif à un chevet ou à bavarder avec une personne trop fatiguée pour cela.
Une petite moue lui vola donc la face en constatant le regard huileux d'Acuité, rapidement remplacer par un sourire réconfortant lorsque celle-ci émergea des brumes de son esprit. Il n'avait pas pensé à demander si on lui administrait une drogue quelconque, mais peut-être était-ce simplement la fatigue ou l'ennui de sa condition.

- Génial alors, c'était un peu le but héhé, s'amusa-t-il à répondre tout en s'avançant pour prendre une chaise proche du lit.

Plutôt désarçonné par la remarque (il s'attendait à lui demander des nouvelles justement, pas vraiment à lui en donner) et par la main tendue d'un côté et le regard de l'autre, il réagit lentement s'appliquant à prendre la main dans les siennes dans un geste protecteur assez commun mais attendu, puis répondant toujours en souriant.

- Mon bras va bien donc. J'aurai sûrement une petite cicatrice, mais c'est pas grave, ça en fait juste une de plus. Et je suis supposé t'en vouloir pour ça alors que toi, tu es au lit depuis des jours et l'air toujours aussi épuisée qu'avant ?

Il tapota le dos de la main d'Acuité comme si elle était toujours une enfant et eut un petit rire nerveux, tentant d'atténuer ses derniers traits d'humour douteux : il venait de rappeler de but en blanc la piètre condition de la fille de Béarns.
Heureusement pour lui, elle avait l'air ailleurs et Vainqueur n'eut pas le courage de la déranger si tôt. Si près et main dans la main, il ne pouvait plus ignorer qu'elle artisait. Cela expliquait pas mal de chose, tant son regard que l'infime sensation étrangère aux bordures de son esprit. Comme un papillon balayé par les vents violent d'une plaine, aux portes d'une immense tour.
Sans défense, sans animosité, le climat laissait tout de même peu filtrer : les émotions de Vainqueur n'étaient pas cachées, mais elles étaient denses, regroupées, compactes comme de la pierre. Et la surface n'en donnait donc pas une bonne impression : un concentré brut d'égocentrisme et de confiance en soi, sur lesquels glissaient comme insignifiants les aléas de tous les jours dont Vainqueur ne s'embêtait pas à être concerné.

Le roi la laissa encore tâtonner avec l'Art un moment. Il ne fermait jamais véritablement son esprit : tout du moins, il avait appris à garder ses émotions pour lui lorsqu'il le souhaitait, mais il laissait généralement les portes de sa cervelle ouverte aux quatre vents pour ceux qui auraient l'audace d'y entrer. Vainqueur souhaitait toujours être réceptif envers ses amis, et il n'était pas moins persuadé de pouvoir réduire en miette l'esprit d'un quelconque ennemi s'aventurant trop près.
Néanmoins, l'application avec laquelle sa cousine artisait expliquait facilement son regard absent. Et, sans chercher à voir en elle en retour, il s'appliqua à lui fermer son esprit pour la faire revenir à elle. Le faire doucement et délicatement lui prit malgré tout un temps fou, tant c'était à l'inverse de son caractère habituel - et tant l'Art était une affaire de personnalité. C'est donc avec lui aussi un regard légèrement voilé par tant de subtilité qu'il s'enquit enfin de savoir comment allait Acuité.

- Comment tu vas ? Bien qu'il se douta des ses états d'âme, ayant assisté lui-même à une partie de l'agression, il préférait lui laisser l'ouverture, elle parlerait si elle en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Lun 12 Aoû - 23:30

Vainqueur était là, tout prêt d’elle. Si proche et pourtant si éloigné de son esprit qu’elle laissait vagabonder au loin, au-delà des flots sombres. Pourtant, elle sentait la chaleur de la main du Roi qui tenait la sienne, il lui sembla même sentir l’infime battement de son cœur. Ce battement lent et régulier l’apaisa presque instantanément, lui offrant un sentiment de bien-être et surtout de sécurité.

Les paroles qu’il prononça ne firent qu’accentuer cette impression, même s’il ne paraissait subitement moins à l’aise qu’elle ne s’y attendait. Son esprit vagabondait, bien qu’elle fût titillée par le tapotement sur sa main.
Elle voulait lui répondre, elle voulait le regarder mais quelque chose l’appelait au loin. Avec dépit, elle se rendit compte qu’elle ne pouvait s’y soustraire. Son esprit paraissait s’émietter dans l’immensité de l’Art et elle ne savait plus se recentrer.

Vainqueur l’y aida doucement, lui fermant alors son esprit avec une délicatesse et une douceur qui l’étonna. La dernière fois que son grand cousin avait utilisé l’Art en sa présence, elle était tombée de cheval. Vainqueur artisait avec la force brute, instinctive et animale et ce changement de nature la laissa pantoise un moment.
Cependant, son esprit revenait peu à peu en elle, et son regard se reporta alors dans celui du Roi. Il avait l’air fatigué. Elle faillit le lui dire, mais il la devança avec sa question.

Avant de répondre, elle gonfla légèrement la poitrine, relevant la tête avec force.

- Je vais bien, commença-t-elle.

Elle regardait ses mains abîmées, et se souvint des marques qui lui entachaient le visage.

- Enfin, aussi bien qu’on peut le souhaiter, s’empressa-t-elle d’ajouter avec un sourire.

Le silence se fit quelques minutes, et Acuité ne put s’empêcher de détourner le regard en direction de ses mains. Vainqueur tenait toujours la sienne. Était-il inquiet ? Elle leva à nouveau les yeux vers lui. Il l’observait.
Avait-il deviné qu’elle n’avait pas tout dit ? Quelle perspicacité, décidément. Gênée, elle chercha ses mots avec minutie.

- Tu as entendu mon appel ? Mais je ne comprends pas comment vous êtes arrivés si vite…( elle posa sa main libre sur la joue du Roi en un mouvement protecteur). Tu m’as sauvé la vie en m’entendant…vous deux, vous m’avez sauvé la vie en vous battant…Par Eda, combien étaient-ils ? Sept ou huit ?

Les yeux brillants, elle mesurait la chance qu’elle avait eut. N’ayant rien vu de la bataille, elle en ignorait le déroulement et depuis, personne ne lui en avait rien dit. Mais elle comptait bien sur la spontanéité de Vainqueur pour rattraper son retard.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Jeu 22 Aoû - 0:56

Pouvoir dire "je vais bien" était toutefois une belle petite victoire, et Vainqueur connaissait assez les restes de blessures pour sourire lui aussi à l'évocation des dernières marques par sa petite cousine. Mais c'était aussi un premier combat, une première scène de violence et laquelle ! Le roi avait assez également assez combattu pour savoir qu'il y avait plus à dire et il ne lâcha pas Acuité pour si peu.

Une petite moue filtra lorsqu'il se rappela la chance immense qu'ils avaient tous eut cette journée là, et il la laissa faire avec sa joue lorsqu'il commença à répondre.

- Coïncidence ou destin, je te laisse choisir. J'estime surtout que c'était une chance incroyable, Brun... Vainqueur s'arrêta avant de balancer les vraies raisons de leur présence à Brun et lui dans la forêt, à savoir les doutes de Brun quant à l'attitude de sa petite cousine envers lui. Heureusement, Acuité continua et il n'eut pas à finir sa phrase. Je crois que c'était ça, huit. Enfin, sept plutôt juste pour ce combat : l'un d'entre eux était déjà mort un peu plus loin.

Il préféra ne pas insister, les sous-entendus devraient faire l'affaire vu qu'il n'avait absolument pas envie de mettre Acuité - de nouveau - face à la vérité d'un premier meurtre. Le roi haussa simplement les épaules pour détendre l'atmosphère et reprit la main d'Acuité pour faire cesser les caresses sur sa joue. Le sauvetage ne lui avait pas coûté personnellement, il trouvait une telle reconnaissance plutôt déplacée.
Elle l'interrogeait toujours du regard toutefois, et il eut un petit sourire en coin avant de partager les détails de la scène.

- Rien de bien héroïque là dedans, on les a pris par surprise et on avait des arcs. Deux sont donc tombés très vite, et ensuite on a du foncer au contact pour être sûr qu'il ne t'arrive rien. On s'est réparti le travail, j'ai l'habitude de combattre avec Brun. C'était donc risqué - tout combat l'est - mais pas particulièrement délicat, et ils t'ont ignoré pour se concentrer sur nous dès que nous sommes apparus. Ils ne t'ont rien "fait" donc, et tu as aussi su... te défendre.

Vainqueur n'hésita que brièvement pour évoquer de nouveau l'homme qu'avait tué Acuité, même si par contre il passa plutôt rapidement sur le reste, plutôt inconscient de la condition féminine de sa cousine et de ce à quoi elle avait échappé.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Ven 30 Aoû - 19:11

Ainsi, aucun d’entre eux n’avait abusé d’elle. Elle n’avait pas osé la question mais l’aveu que vainqueur venait de lui faire la soulageait grandement. Chose qu’elle exprima avec un profond soupir. Le sentiment de dégoût qu’elle supportait depuis plusieurs jours s’était lui aussi, un peu estompé.

Son corps, qu’elle-même ne connaissait que peu n’avait pas été mis à sac par ces mécréants  et seule sa pudeur s’était sentie offensée.
Sa poitrine, bien que menue s’était retrouvée sans vêtement et couverte d’un sang qui ne lui appartenait pas. Une vision à laquelle elle ne préférait pas penser. Elle se concentra plutôt sur le résumé que Vainqueur était entrain de lui faire.

Se partager le travail signifiait-il que Vainqueur se battait tandis que Brun s’assurait de la survie de la jeune fille ? Sinon pourquoi se tenait-il à ses côtés à son réveil ?
Elle laissa ses interrogations de côté, car la fin de l’intervention de Vainqueur la ramena à ses mauvais souvenirs et surtout à l’homme qu’elle avait tué.
Ce n’avait été que de la légitime défense, mais les faits été là. Elle avait tué, pour la première fois de sa vie. Ce genre d’événement n’arrivait jamais aux Dames, mais elle, avait franchi un cap, une limite qu’elle ne soupçonnait pas avant tout cela. Devait-elle tout lui raconter ? ou seulement quelques morceaux choisis ? Par où commencer ?

Après quelques secondes de réflexion, elle  décida de ne pas s’attarder sur la bataille; en fait, elle avait un autre sujet qu’elle souhaitait aborder avec lui.
Son regard sombre se planta dans les yeux du Roi, et au delà de la fatigue et de l’éloignement que lui prodiguait l’Art, on pouvait lire de la conviction.

- J’ai lancé Robuste au galop, et j’étais persuadée de leur échapper. Mais l’un d’entre eux s’est accroché à la martingale du cheval et nous à fait tombé dans la plaine. Là…il a tenté de me violer et m’a frappé…à plusieurs reprises... Je me débattais et j’ai pu saisir une flèche, évadée de mon carquois tombé plus loin. Alors…j’ai enfoncé la flèche dans le cou de l’homme…( elle marqua une courte pause) plusieurs fois, jusqu’à ce qu’il s’effondre.

Elle n’attendait pas de réaction à son récit dans lequel elle ne faisait que décrire les faits sans aucune passion. Et avant même que Vainqueur put en dire quoique ce soit, elle poursuivit, de façon tout aussi intense :

- Je ne regrette rien de mon geste. Et pour être honnête, c’est peut-être cela qui m’effraie. Mais il y a pire. Depuis que Maître Ordajonc à porté mon appel à l’aide par le biais de l’Art…Oh Vainqueur…je ne veux plus m’y soustraire. Je sais bien que cela peut-être dangereux mais..je ne peux pas attendre les cours pour progresser. Je veux maîtriser l’Art aussi bien que toi sinon mieux. Et je veux que tu m’y aides.

La requête était osée, et elle se doutait bien qu’il la renverrait à ses cours d’Art, mais elle se devait de tenter le coup. Après tout, si elle devait faire partie de son clan, il devrait bien y mettre un peu du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Mer 4 Sep - 17:31

Au moins, son court récit avait plutôt l'air de la soulager. Et il agit comme un déclic pour qu'Acuité énonce tout haut ce qu'elle avait sur la conscience. Tuer un homme, pour n'importe quelles raisons, au final, c'est toujours un bordel de tripes et de sang. Vainqueur le constatait encore dans la description faîte par sa petite cousine, et il força une petite grimace en réponse, bien qu'il s'y était attendu fortement.
Ce qui le surprit par contre, ce fut la rapidité avec laquelle Acuité arriva à mettre tout ça de côté. Pire ? Le roi hocha la tête sans pour autant trop y croire, même s'il concevait que c'était une bonne chose qu'au moins elle ne regrettait pas son geste : c'était elle ou lui. Vainqueur préférait que ce soit lui qui soit mort. Point à la ligne.

- Donc tu me dis que l'Art t'attire irrésistiblement et qu'il faudrait donc que je t'aide à l'utiliser plus ? Oh, l'utiliser mieux, pardon. Vraiment ? Il eut un petit sourire en coin, oh comme il la comprenait bien. Tous les Artiseurs ne comprenaient que trop bien. Toutes les mises en garde, c'est du flan pour les gens têtus comme toi et moi - ha, ça se voit dans tes yeux, si convaincue. Alors voilà plutôt une autre raison que tu pourras ruminer : j'ai besoin d'un clan d'Art et pas d'une Artiseuse solitaire, or si je t'avance toi, je mets en l'air la mécanique du groupe.

Pour une fois, il avait trouvé un argument assez vite et qui en plus, lui semblait cohérent. Il fallait dire que le sujet de la lenteur de la formation de Clément lui crispait déjà les nerfs depuis un bon moment : les raisons de l'Appel d'Art et de la formation étaient d'avoir un groupe prêt pour le printemps prochain ! Aux dires des progrès effectués, on en était loin. Vainqueur essayait donc de se convaincre du mieux possible que se passer d'Artiseurs pour la guerre avait aussi ses avantages, comme un clan mieux formé donc. Conneries ouais...

- Donc pas d'aide de ma part, petite cousine. Le meilleur conseil que je puisse te donner, c'est de te rétablir vite : l'ennui et l'inactivité sont les plus grands ennemis des Artiseurs. On a trop tendance à vouloir se créer des jeux dans sa tête quand on a un tel pouvoir et du temps libre. Mais au moins...

Il venait de remarquer un jeu des cailloux dans la chambre d'Acuité. Comme quoi Clément continuait avec cette méthode. Paraitrait que ça aide à former des schémas, à reconnaître des pensées, des pièges et autre. C'était sûrement vrai, mais Vainqueur avait toujours été nul à ce jeu et, comme il détestait perdre, ce n'avait pas vraiment été la partie la plus agréable de son apprentissage.
Ca lui fournissait tout de même un bonne occasion de s'occuper les mains et à se concentrer sur autre chose qu'Acuité convaslecente. Il avait envie de se sentir concerné par l'état de sa petite cousine, pas d'en avoir pitié. Autant arrêter les frais et s'aérer les esprits. Surtout qu'il était également curieux de voir s'il était toujours aussi mauvais - peut-être que le fait de ne pas avoir joué lui avait appris des trucs ? - et, on pouvait toujours parler en jouant de toute façon.

- Au fait, j'ai pas trop mis en vrac tes relations avec le type qui veille sur toi ? Tae...Tae-quelque chose, Ca venait juste de lui traverser l'esprit : il y était allé un peu fort sur le coup. La pensée le fit sourire, légèrement moqueur : il ne regrettait vraiment pas lui non plus en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Ven 4 Oct - 17:38

Comme l’on pouvait s’y attendre Vainqueur refusa la requête de la jeune femme. Elle avait pourtant rassemblé son courage pour lui demander une telle faveur. Etre formée en plus par le Roi, seule un membre de sa famille pouvait oser demander pareille chose. Pourtant, alors qu’il lisait la conviction dans son regard sombre, elle trouvait dans le sien, un long écho à l’envie de s’abandonner à la magie.

Toujours rester sur ses gardes, ne jamais céder. Cette tension aux frontières de son esprit était éreintante à la longue. Elle n’en avait conscience que depuis peu, depuis combien de temps Vainqueur se battait-il contre ces pulsions ?

Déçue bien que compréhensive de sa réponse, elle décida de ne pas lui en tenir rigueur et l’espièglerie s’alluma dans son cœur. Avec ou sans son aide, elle ne limiterait pas les cours au Maître Ordajonc.
Oh bien sûr, elle ne savait que trop bien que le clan devait fonctionner ensemble tel les rouages d’une horloge, mais son impatience grandissait minute après minute et elle savait, qu’elle ne pourrait attendre les plus lents d’entre eux. Tant pis pour la cohésion. Il serait temps de s’en occuper plus tard.

Le temps libre serait vraisemblablement son pire ennemi. Qu’à cela ne tienne, elle occuperait son temps en continue. Déjà, dans son esprit avait germé l’idée de prendre des cours d’épée. Pas de simple cours pour débutant, mais de vrais cours d’épéiste. Elle devait être capable de se défendre seule, et mieux que ce qu’elle avait fait jusqu’à présent.

L’art viendrait, tout naturellement s’ajouter à ce loisir. Peut-être pourrait-elle concilier les deux ? Cette nouvelle idée la fit sourire légèrement. Et c’est la question concernant Taebryn qui l’a ramena à la réalité de sa chambre.

- Taebryn ? demanda-t-elle surprise. Pourquoi aurais-tu mis en vrac notre relation ? Comme je te l’ai déjà dis, je suis partie chasser seule, car c’est ce que j’aime faire. Je ne le convie jamais à ce genre d’activité. Et peu importe ce que tu pourras dire vainqueur, je reste convaincue que s’il avait été présent, il serait mort à l’heure actuelle. Tu connais mal ce lourdaud de chaperon. Il aurait sauté dans le tas pour me permettre de fuir. Mais c’est à moi que tu as lancé tes griefs sur le chemin du retour, non à lui. Et je n’ai pas eu l’occasion de le voir depuis. Peut-être qu’il m’en veut. Je ne saurais te dire.

Au fur et à mesure qu’elle avançait dans son monologue, l’expression de Vainqueur changeait et elle avait l’impression de le prendre de court. Mais ignorant où il voulait en venir, elle ne pouvait que défendre son pot de colle de garde du corps, dont elle avait un mal fou à se débarrasser. D'un autre côté, elle mourrait d'envie de lui demander si le Maître d'Arme lui en voulait. Il n'avait rien dit sur le chemin du retour et depuis, elle n'avait eu aucune nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Mar 8 Oct - 14:11

Acuité n'était donc pas au courant ?
Le visage de Vainqueur passa par tous les stades de l'incompréhension alors que sa petite cousine lui expliquait ce qu'elle lui avait déjà dit auparavant. Il essaya de scruter son regard en lui lançant plein de pensées comme "hey, c'est de la droite que je lui ai mise que je parlais", mais le souverain n'obtient rien en retour. Puis enfin, il comprit qu'elle n'était au final au courant de rien.

- Ah ben, vu que je l'ai pas vu depuis non plus, je saurai pas te dire. Néanmoins, ce serait peut-être pas mal que tu sois au courant que je lui ais mis mon poing dans la figure. Sur le coup, ça lui avait vraiment semblait la meilleure chose à faire. Maintenant avec quelques jours de recul, il n'en était plus trop sûr. Pendant que tu étais dans les vapes. En y réfléchissant un peu, on pourrait même dire qu'il avait attendu qu'Acuité ne puisse plus agir pour dégommer son garde du corps en privé. Euh... bon, j'étais un peu sur les nerfs, j'avoue.

Vainqueur grimaçait légèrement en repensant sa gaffe du moment, tentant de nouveau de trouver pourquoi il s'était autant emporté. Puis il s'en souvint, fronça les sourcils de colère et s'emporta dans des explications à grands gestes énervés

- Mais il a autant été stupide que toi :, c'est son travail de te surveiller que tu le veuilles ou non, et il n'a pas su le faire. Tu as ta part de responsabilité dans l'affaire, mais au moins tu faisais pas la maline après toi.

Ce qui était somme toute plutôt normal, vu les conséquences qu'avait failli subir Acuité pour son geste. Et quand Vainqueur le comprit enfin, il s'arrêta net. Même si c'était déjà peut-être un poil trop tard. Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Mar 15 Oct - 22:29

La nouvelle lui fit ouvrir des yeux ronds. Surprise, était-ce vraiment le sentiment qui l'habitait à ce moment là?
Vainqueur avait délibérément envoyé son poing dans la figure de Taebryn. Elle avait peine à y croire mais le reste des explications de son grand cousin finirent de la convaincre.

Au fur et à mesure du discours, elle restait là, sans rien dire, les yeux et la bouche ouverts, écoutant les paroles de cet audacieux personnage qui avait usé de son statu de Roi pour faire valoir sa justice.

Chaque mot semblait sonner comme un semblant d'excuse, regrettait-il son geste? Et puis le silence vint, là encore, le Roi semblait intimidé, état d'âme qui ne lui qui correspondait vraiment pas.

Le temps que la jeune femme digère les nouvelles, le silence se fit. Il sembla durer une éternité avant qu'Acuité ne baisse la tête en avant, comme blessée. Et puis, ses épaules remuèrent par soubresauts et bientôt, le rire, contenu dans un premier temps mais qui explosa subitement avec forts éclats tandis que son visage aux joues cramoisies de cette émotion, s'inclinait légèrement sur le côté. Les larmes perlaient à ses yeux et elle les essuyaient à mesure que le son s'évadait de sa bouche.

De temps en temps, elle reprenait son souffle mais vraiment...depuis combien de temps n'avait-elle pas rit ainsi?
Le pire était qu'elle ne saurait dire si cela était lié à la scène qu'elle n'imaginait que trop bien ou à son grand cousin, qui se tenait bien droit devant elle, lui avouant une faute comme un enfant espiègle persuadé de se faire punir pour sa bêtise.

- Tu l'as frappé? Ahahahah...mais enfin...Vainqueur....ah non vraiment...je n'arrive pas à m'arrêter...ahahaha

Et cette dernière phrase, qui lui était destinée avec la plus grande maladresse du monde. Cela en était presque touchant, et elle rit de plus belle.

- Je te jure....Ah lala..excuse moi...

Elle voulu sortir son mouchoir de sa table de chevet, mais se souvint trop tard que le-dit mouchoir avait échoué dans les mains du Maître d'Arme. Alors, comme une simple enfant, elle s'essuya ses yeux de son revers de manche en un geste naturel.
Petit à petit, elle reprit son sérieux, avec grande difficulté certes, mais quand même.

- En effet, nous avons été stupide...

Et elle se racla la gorge comme pour indiquer que le sujet était clos, avant de reporter son regard sombre, mais bizarrement éclairé par une étincelle d'amusement. Oui, elle l'aimait bien finalement, ce grand cousin téméraire pour ne pas dire suicidaire. Il avait la délicatesse d'un éléphant marchant sur des oeufs, mais c'est ce qu'elle appréciait. Pas de faux-semblants. Juste lui, sa nature sincère, et leur lien qui se créait bien malgré elle.

Depuis son arrivée à Castercelf, beaucoup de choses avaient d'ores et déjà changé.
Lorsque l'atmosphère reprit de son calme et de son sérieux, elle osa néanmoins :

- Br..aheum...Le Maître d'Arme semblait aussi sur les nerfs. Il n'a pas dit un mot sur le chemin du retour.

Il n'y avait pas de question explicite dans ses mots. Mais le sens de ses paroles appelaient une réponse. Oui, elle voulait savoir ce qu'il en pensait. Elle souhaitait savoir s'il lui en voulait. Si les rumeurs disaient vrai, Vainqueur serait le mieux placé pour lui en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Jeu 24 Oct - 23:52

Elle baissa la tête et Vainqueur pâlit affreusement. Ca y était, il avait encore parlé trop vite, sans prendre le temps de réfléchir, en se laissant emporter par les émotions du moment. Conséquence ? Au lieu d'écarter sa cousine de ses malheureux souvenirs, il venait de lui replonger le nez en plein dedans !
Par El, Eda, les pierres noires et tous les autres fichus trucs sacrés que ce monde pouvait bien posséder, il n'était juste qu'un gros lourd sans aucune once de tact ! Sa mère avait raison, il devait changer ! Absolument ! Apprendre à se comporter avec les gens, consacrer plus d'attentions aux choses qui lui semblaient peu importantes de prime abord, les détails du royaume en tête de liste - là, il était carrément en train de la faire pleurer avec ses petites épaules qui faisaient des bonds pire qu'un bateau dans la tempête.
Une promesse, c'était une promesse qu'il se faisait à lui-même : tout son comportement à revoir, tout et mainte...

Et elle se mit à rire.

- Ha....haha... incroyable hein ?

Incroyable surtout qu'il ait failli changer d'un seul millimètre sa façon de penser. Et pourquoi en plus ? Pour rien, rien de grave n'était arrivé. Acuité, elle allait très bien cette petite. Vainqueur venait juste de perdre quelques cruches d'eau en transpiration et en stress sur le moment, mais tout allait bien qui finissait bien. Il s'était promis quoi déjà ?
Au final, lorsque Acuité se remit de son fou rire d'un petit raclement de gorge, Vainqueur venait lui aussi de se remettre de ses émotions.

- Brun ? Bof, il n'a jamais été un grand bavard tu sais. Il devait être dans ses pensées, il aime bien se travailler l'esprit. Surtout avec toi vu que... Là où Vainqueur se rappela pourquoi il avait été miraculeusement présent avec son meilleur ami dans la forêt, lors de l'attaque. Et il décida donc de changer la fin de sa phrase en cours de route... que c'est lui qui s'est inquiété pour toi en premier - et il en a subi ta droite rageuse d'ailleurs, ça m'a bien fait sourire ça, tiens. Bref, c'est le Maître d'Arme comme tu l'as dit, donc il s'occupe un peu de la sécurité du château en entrainant et côtoyant les gardes, il devait se sentir un peu responsable. Puis t'es son élève à l'arc, il devait encore plus, euh, s'inquiéter quoi.

Vainqueur haussa les épaules. Il avait fait ce qu'il avait pu. Brun, mon pote, j'sais déjà même plus ce que je viens de baragouiner, mais bonne chance pour te débrouiller avec quand tu croiseras la cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Dim 3 Nov - 21:36

Brun s’était inquiété pour elle…Brun s’était inquiété pour elle…l’idée rebondissait dans son esprit en boucle, obstruant toutes les autres pensées en cours.  S’il s’était inquiété c’est qu’il tenait à elle non ? On ne s’inquiète pas pour les personnes qui ne nous intéressent pas.

Alors, cette étrange sensation qu’elle avait ressenti en ouvrant les yeux ce jour là, en le voyant si près d’elle, était-ce de l’espoir qu’il tienne suffisamment à elle pour être présent ?
Et comme pour donner plus de consistance aux bafouillis de son grand cousin, elle murmura :

- Brun s’est inquiété pour moi ?

La petite prière résonnait encore à ses oreilles, gonflant son cœur d’espoir et si Vainqueur regardait bien, il le lirait dans ses yeux. Elle détourna ce regard brillant pour ne pas se trahir plus.

- Lorsque je suis revenu à moi, je ne m’attendais vraiment pas à vous voir…à le voir si près de moi et l’esprit encore embrumé, je l’ai pris pour un de mes agresseurs alors..j’ai frappé vois-tu ?

Un aveu à la fois mignon et ridicule. Elle s’en voulait, mais pire que ça, elle pensait qu’il lui en voulait. Et le regard interrogateur qu’elle reporta sur Vainqueur traduisait cette idée.

- M’en veut-il dis moi ?

Et avant même qu’il ne réponde, elle se rendit compte que depuis quelques minutes, elle affichait cet amour qu’elle tenait tant à camoufler à tous. Il fallait qu’elle se reprenne, pour le bien être du Maître d’Arme.

- Et puis d’ailleurs ! Comment se fait-il que tu ne sois pas celui auprès duquel je me suis éveillé ? En tant que grand cousin, j’aurais espéré que tu sois plus inquiet que le Maître d’Armes du château.

Et voilà, une petite remontrance simulée, accompagnée d’un sourire goguenard pour signaler la plaisanterie et surtout, pour éviter de songer à nouveau que l’un comme l’autre l’avaient retrouvé à demi-nue.
Inquiet ou non, aujourd’hui, c’est le Roi qui était à son chevet et pas l’homme qu’elle aimait.

Alors, devait-elle vraiment croire les dires de Vainqueur ? Mieux valait peut-être les ignorer ? Son cœur battait tellement vite à la simple idée que Brun pouvait nourrir des sentiments à son égard. Même s’ils n’étaient pas dévoilés au grand jour, savoir simplement qu’ils existaient lui suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Sam 9 Nov - 18:51

C'était une catastrophe, constatait un Vainqueur effrayé. Il avait dû dire un truc vraiment pas opportun pour pouvoir faire naître autant d'étoiles dans les yeux de sa cousine - était-ce seulement humainement possible d'être autant entichée de quelqu'un qu'elle connaissait à peine ?
Puis elle se mit à parler. Avec cette petite voix toute mignonnette. " M'en veut-il dis-moi ? ", ohh et elle prenait toujours autant le temps d'inverser sujet et verbe pour poser ses questions.

- Mais non voyons. Genre, il aurait pu répondre quoique ce soit d'autre à ces petits yeux pleins de vie ? Le roi avait un sourire mièvre aux lèvres et quelques larmes aux yeux - même si ces dernières étaient parce qu'il se foutait mentalement de la gueule de Brun et du pétrin dont il n'arriverait jamais à se démêler tout seul.

Et lorsqu'elle en rajouta pour terminer le sujet en beauté, plaisantant sur des comparaisons de degré d'inquiétudes, il ne put s'empêcher d'éclater de rire.
Sincèrement. Joyeusement. A en pleurer.
Vainqueur essuya deux fois les larmes qui perlaient à ses paupières, en secouant sa tête de gauche à droite, l'air de ne pas y croire, la jeunesse vraiment, ça rebondissait vite. Et c'était tant mieux.

- Wah, déjà remise à me balancer des piques en pleine tête, je m'incline, ô petite cousine. Il leva les bras au plafond avant de les rabaisser en signe de soumission devant tant de divinité. Vainqueur pouffa en haussant les épaules.
Puis il donna "amicalement", du moins dans son idée bien virile de la camaraderie, un bon coup de pied dans l'un des pieds de la chaise d'Acuité et en profita pour se mettre debout par la même occasion, reprenant son sourire dévorant.
- Ça fait sérieusement plaisir de voir que tu vas bien. La prochaine fois que je te croise, t'as intérêt à être debout, histoire que je m'inquiète de tes progrès à l'arc plutôt - faudrait pas que tu me dépasses tout même, héhé.

En la regardant de haut maintenant, il ne put s'empêcher un nouveau sourire en coin. S'imaginant que ça devait ressembler à ça d'avoir une petite soeur, un truc parfois chiant plutôt peste et souvent indiscipliné mais fichtrement attachant. Dommage que Prospère ait pas été des plus productifs, ç'aurait été sûrement drôle.

- Allez, et pas trop d'Art ok ? Sinon je balance tout à Clément. Parce que fallait quand même finir par une petite mise en garde, sinon ces adolescentes pouvaient *vraiment* tout se permettre. Même si Vainqueur avait pour une fois, et sûrement avec raison, des doutes quant au succès de cette action.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   Mar 15 Avr - 16:03

C'est que le sourire de son grand cousin était fichtrement contagieux. Elle hocha la tête pour acquiescer ses derniers mots tout en sachant pertinemment qu'elle ne tiendrait pas compte de cette mise en garde.

L'Art. Elle n'avait pas la moindre idée du degré de maîtrise que possédait Vainqueur, mais elle était sûre toutefois qu'il était puissant. Très puissant. Elle avait pu le voir lors du tournoi.

Alors qu'il quittait sa chambre, elle lui fit un petit signe de la main toujours accompagné de ce sourire attachant. Elle avait déjà ressenti une grande attraction envers Vainqueur, comme un chef de meute, qu'elle ne pouvait que suivre. Cette sensation s'amplifiait au fur et à mesure que son affection cette fois-ci grandissant.

Ils étaient du même sang et leur entente grandissait de jour en jour. A moins que tout ceci ne soit lié à l'Art? Etait-il possible que dans sa grandeur, il fasse en sorte que son clan l'aime et lui soit loyal?
Elle n'en avait pas la moindre idée, et elle ne pouvait décemment pas poser la question à Maître Ordajonc.

Il lui faudrait donc mener ses expériences toute seule. L'Art. Elle l'avait effleuré seulement quelques jours auparavant, et elle avait hâte de retrouver cette sensation aussi effrayante qu’enivrante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapprochement [09/09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rapprochement [09/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapprochement [PV]
» Un rapprochement (PV Samia)
» Rapprochement et Eau turquoise [PV Crystal]
» Rapprochement entre l’Université UNICARIBE et la Fondation Aristide
» Rapprochement ? Ft Yong Jae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les appartements :: Archives V1 et V2
-