AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coeur de cible [juillet 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Coeur de cible [juillet 09]   Dim 11 Mar - 21:20

L'affiche avait été placardée, deux semaines auparavant, un peu partout dans le Bourg, mais aussi au château. Le papier était de petite qualité, et le message plutôt succinct.

Citation :
COURS D'ARCHERIE - PERFECTIONNEMENT
Lune de l'Oraison jour 16
Leçon gratuite pour archers confirmés
Hommes et femmes acceptés
Cour de Castelcerf
Rendez-vous aux portes du château. 9h précises

9h était le dernier compromis auquel était parvenu Brun. S'il n'avait tenu qu'à lui, la leçon aurait eu lieu à 7h. On le lui avait déconseillé, disant que cela découragerait les éventuels participants, en ce début de semaine. Mais par El ! voulait-il d'élèves ainsi ramollis du fondement ? Enfin... Il était 8h40, et il en avait assez d'attendre.

Les cibles étaient en place depuis longtemps. Comme il ignorait totalement combien de personnes répondraient à l'appel, il en avait prévu 10. De toute façon, il ne pouvait compter sur aucun de ses élèves coutumiers ; ceux-là, il savait déjà ce dont ils étaient capables. Cela supprimait déjà tous les membres de la garde et de la noblesse d'épée, ce qui n'était pas rien. Non : cette leçon avait été prévue pour les autodidactes, les talents cachés, s'il en était, ou à naître. L'opération était hasardeuse, mais vaudrait peut-être la chandelle. Il espérait seulement que la mention "perfectionnement" n'aurait pas été oubliée...

Après avoir vérifié une dernière fois que tout était bien en place, le maître d'armes se dirigea vers les Portes. Les premiers archers ne devraient pas tarder à arriver... De quel côté des murailles, cela, il l'ignorait.


Dernière édition par Brun Braveterre le Dim 26 Jan - 14:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mar 13 Mar - 13:39

Ce matin là, Acuité s’était levée aux aurores. Un coup d’œil par la fenêtre lui avait appris que la journée serait claire et ensoleillée. Ni une, ni deux, elle s’était habillée à la garçonne, équipée d’un pantalon et d’une tunique en coton ; elle avait grossièrement attaché ses cheveux en une longue natte qui retombait sur son épaule, prête pour une partie de chasse à l’arc en compagnie de Rousseplume. Taebryn l’attendait dans la salle à manger. Grand Dieu….cet homme de main ne dormait-il jamais ?

Comme il voulait l’accompagner, elle avait réussi à échapper à son chaperonnage, arguant qu’elle n’irait pas loin et que son père lui avait enseigné les rudiments du combat, de quoi se défendre contre quelques malfrats. Pour appuyer son affirmation, elle avait tapoté d’une main légère la dague qui pendait mollement à sa ceinture de cuir. Au fur et à mesure que le temps s’égrainait, elle rajoutait des arguments sur la sécurité et les patrouilles de du duché.
L’homme avait fini par abandonner, bien que le dernier épisode de chasse en compagnie de Vainqueur avait presque mal tourné. Il savait la jeune fille plus en sécurité seule qu’avec le Roi. Il savait aussi que l’épisode avait suffisamment choqué sa maitresse, pour qu’elle ne retente pas l’expérience de sitôt. Il ignorait par contre, que malgré sa peur ce jour là, elle avait été fort excitée par l’adrénaline diffusée en ses veines et qu’elle ne regrettait en rien cette sortie.

Aussi, un sourire sur les lèvres, elle s’était extirpée de la vue de l’homme et marchait d’un pas vif vers les écuries et surtout vers la fauconnerie. Le pas de ses bottes en cuir résonnait sur la pierre sombre tandis qu’elle quittait les locaux.
Elle entra dans les écuries et immédiatement, les effluves animales lui sautèrent au nez. Comme elle salua le Maitre d’écurie, ce dernier s’enquit de savoir s’il devait sceller Robuste. Ce à quoi la noble répondit qu’elle n’aurait besoin que de son faucon aujourd’hui.
Il hocha la tête et parti lui chercher son oiseau de proie.

Pendant ce temps, Acuité vérifia encore et toujours son arc et ses flèches. Tout était en ordre. Elle fabriquait ses flèches elle-même, avec des plumes d’oiseaux trouvées de-ci de-là.
L’homme revint enfin avec Rousseplume sur le bras, le gant de la blonde dans l’autre main, qui tenait également la petite bourse de cuir chargée de viande.
Ravie, Acuité salua l’oiseau d’une gratouille sur le poitrail. Le faucon y reconnu la marque de sa maitresse et piailla d’impatience. Il savait depuis longtemps qu’une visite d’Acuité signifiait une chasse proche.

Son arc dans le dos, elle enfila son gant et pris son oiseaux avant de se diriger vers les Portes.
C’est alors que sur le côté de l’écurie, elle découvrit une affiche placardée, annonçant des cours de tir à l’arc. L’idée lui plut immédiatement. La date annonçait l’évènement ce même jour. Bien qu’un peu en avance par rapport à l’heure annoncée, elle reprit la route des Portes, le pas léger de pouvoir assister à des cours gratuits.

Certaines Dames faisaient de la couture ou de la broderie, de l’art floral aussi parfois. Acuité préférait l’arc, la chasse, la fauconnerie et s’habiller avec des chausses et des tuniques de coton, comme un garçon. Ainsi elle était bien plus à l’aise pour ses activités favorites.

Arrivant au lieu de rendez-vous, elle aperçu le Maitre d’Arme. Instantanément, elle se raidit. La dernière fois qu’elle avait croisé son chemin, c’était durant la chasse avec Vainqueur. Il ne lui avait pas particulièrement mal parlé, mais son comportement était froid et mystérieux. Son physique pourtant était plus qu’avenant. Aussi bien lui que Vainqueur, ne devait pas avoir de mal à trouver de la femme pour leurs soirées. Il était dos à elle, mais elle l’avait reconnu de suite à sa façon de se tenir. Une certaine prestance émanait de cet homme, certainement lié à la manipulation des armes. Il était un guerrier, mais un guerrier éduqué.

Lorsqu’il se retourna et posa son regard sur elle, elle se crispa un peu plus et s’arrêta, incapable d’aller jusqu’à lui. Intérieurement, elle pria pour ne pas se retrouver seule avec lui. Il lui sembla évident que les cours seraient dispensés par Brun. Pourtant, lors de sa lecture de l’affiche, elle n’y avait pas du tout pensé.
Elle serra les dents et fronça les sourcils devant sa propre bêtise…
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mar 13 Mar - 19:56

Comme à son habitude, Brun s'était mis à bavarder avec les gardes. Ou plutôt, Brun écoutait les gardes bavarder, non sans ponctuer régulièrement la conversation de signes d'assentiment ou d'enthousiasme. Junior, un jeune homme qui venait tout juste d'entrer dans la garde (en réalité, il s’appelait Juin, mais tout le monde l'appelait Junior, bizutage l'oblige), se réjouissait de l'arrivée prochaine du Tournoi et des multiples épreuves viriles qui ne manqueraient pas de se dérouler pendant ce temps - sans parler de l'arrivée massive des jeunes filles de tous les Duchés, mais lui ce qu'il préférait c'était les petites brunes à forte poi...

Soudain, Junior sembla s'apercevoir qu'il s'aventurait un peu trop loin ; ses lèvres se soudèrent tandis que son regard noisette se rivait sur un point fixe, derrière l'épaule de Brun. Ce dernier ne put ignorer ce changement radical d'humeur, lui qui s'était résigné à souffrir tous les détails. Faisant volte face, le maître d'armes découvrit la présence d'Acuité, plantée quelques mètres derrière yeux - devant Junior, pour être exact.

- Ah ! s'écria Brun avec contentement. Sa première élève venait d'arriver. Quoique : le faucon qui trônait sur son poing ne lui serait guère utile pour une leçon d'archerie...
- Vous venez pour un cours de tir au pigeon ? lança-t-il sans réfléchir, l'air amusé.

Puis il réalisa que ces paroles n'étaient sans doute pas très heureuses. Le jeune âge d'Acuité ne devait pas lui faire oublier à qui il s'adressait ; s'il n'avait qu'un faible sens de la hiérarchie, il observait toujours scrupuleusement les convenances. Et puis, nombreuses étaient les personnes qui se révélaient susceptibles lorsqu'on touchait à leur animal de compagnie, qu'il s'agisse d'un bichon, d'une perruche ou même d'un insecte (il avait connu un vieux garde qui était particulièrement attaché à l'un de ses morpions, qu'il prénommait Victor pour des raisons obscures). Lui-même avait fait une expérience de ce genre, lorsqu'un autre garde lui avait dit qu'il avait "belle allure sur son baudet", un jour qu'il rentrait à cheval ; par respect pour sa jument Flamme, il avait failli attenter à l'intégrité de son cuir chevelu, et s'était retenu par pure force de la volonté.

- Hem... tâcha-t-il de se rattraper, en débitant les premières paroles qui lui passaient par la tête. Acuité, je vous présente Junior, membre de la Garde depuis quelques semaines. Junior, Acuité Loinvoyant.
Les présenter l'un à l'autre n'avait strictement aucun intérêt, étant donné que Junior n'assisterait pas à la leçon de tir (Brun avait eu le temps de constater que son talent à l'arc n'était pas gagné). Il était seulement question de ne pas rester sur ce qui pouvait ressembler à une moquerie. Par ailleurs, cela présenta un certain potentiel comique. En effet, Junior, qui ne s'attendait certainement pas à cela, se fendit d'une espèce de révérence en balbutiant, rouge comme une pivoine en Chalcède :
- Très... très z'honoré...

Hésitant entre gêne et fascination, Brun dévisagea le jeune garde. Il commençait à comprendre pourquoi on l'appelait Junior. Il avait indéniablement trouvé quelqu'un de plus maladroit que lui en matière de courtoisie galante. Et pourtant, Acuité n'était ni petite, ni brune, et ni...

S'enlevant de la tête ces considérations déplacées, Brun se retourna vers l'intéressée et poursuivit, d'un ton plus "normal":
- J'espérais que vous viendriez.
Mais les mots étaient décidément trompeurs, ce matin là, et il dut préciser :
- Étant donné la manière admirable dont vous avez abattu ce daim, la dernière fois.
Le compliment était mérité et ne lui coûta rien. Sur le moment, il avait surtout éprouvé un grand soulagement et un agacement certain quant aux paroles de la jeune fille. Mais avec le recul, il devait reconnaître qu'elle n'avait pas volé sa réputation de chasseuse.

- Par contre, les autres ne sont pas encore arrivés. Nous allons devoir patienter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mar 13 Mar - 22:17

Lorsque Brun l’interpela, elle sursauta légèrement espérant qu’il n’y vit que du feu. Elle ne s’attendait pas à un tel enthousiasme de sa part, lui qu’elle croyait si froid. Et puis, il lui lança une plaisanterie, qu’elle ne releva pas même si ses lèvres se pincèrent légèrement. Toutefois il tenta une autre approche en lui présentant un garde, une nouvelle recrue plus exactement.
Elle le contempla, étonnée tout d’abord, puis leva un sourcil lorsqu’il balbutia son contentement, dans une espèce de révérence ratée. Son teint était rouge et il paraissait très embarrassé. Peut-être la pression de voir ses manières jugées par Brun.

Elle lui fit un sourire aimable et esquissa à son tour une légère révérence, parfaitement exécutée. Contrairement au jeune homme, elle en faisait des vingtaines par jour. Le rougissement du garde forcit et Acuité ne pu que se retenir de rire de l’effet qu’elle lui faisait.

Elle sortait tout juste de l’adolescence, ses formes de femme avaient fait leur apparition, et même si elle n’était pas aussi gironde que les femmes en ville, elle portait naturellement une sorte de grâce dans sa silhouette fine.

Brun se tourna à nouveau vers elle, comme s’il venait de se rendre compte qu’elle était toujours là.
Alors il prononça ces mots :

- J'espérais que vous viendriez.


S’empourprant presque instantanément, elle du se détourner faisant mine de rattacher une mèche de ses cheveux dans sa natte pour ne pas se faire remarquer. Comment pouvait-il lui dire cela ? Et devant un garde qui plus est ? Son cerveau ne fit qu’un tour dans une telle situation lorsqu’il reprit :

- Étant donné la manière admirable dont vous avez abattu ce daim, la dernière fois

Elle fut un peu déçue par la suite elle devait bien se l’avouer. Tout comme elle dû bien s’avouer que le Maitre d’arme ne la laissait pas indifférente. Il était pourtant bien plus vieux qu’elle, mais cet argument ne tenait pas la route à l’époque actuelle. Bien des jeunes femmes étaient mariées avant même l’âge d’Acuité, avec des hommes possédant le double de printemps de Brun. Non…ce qu’il l’attirait vraiment, c’était cette espèce de carapace qui l’entourait. Quelque chose d’indescriptible qui était pourtant là et qui l'entourait de mystère. Oui, c’était surement cela et dans quelques jours, ce sentiment aurait disparu comme il était venu.

Toutefois, son compliment semblait sincère. Semblait seulement. Impossible de jauger s'il’était encore une moquerie du Maitre d’Arme. Elle posa sur lui ses pupilles noires, tentant de le percer à jour et comme il reprit à nouveau la parole, elle battit des paupières, déstabilisée, à l’écoute de ce qu’il disait.
A son tour, elle rétorqua avec un sourire :

- Le Roi avait déjà fait le plus gros du travail. Je n’ai fait qu’achever la bête et j’ai agis dans la précipitation. Un archer se doit d’être plus concentré.

En réalité pensa-t-elle, elle avait achevé la bête avant que les bois de celle-ci ne déchirent l’estomac de leur Roi qui se croyait invincible et qui mettait sa vie en danger sans se soucier des conséquences. Puis elle reprit :

- Il n’était pas prévu que je vienne ici. Voyez-vous (dit-elle en tendant son faucon vers lui) je partais en chasse avec mon « pigeon ».

Elle aussi pouvait se montrer ironique et cette ironie fit sourire le garde, dont elle avait déjà oublié le nom.

-Ce n’est que par hasard, au détour des écuries que j’ai vu votre affiche. J’ai décidé de venir voir qui se présenterait. Il semble que je doive encore patienter pour le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mar 13 Mar - 22:56

Brun fut surpris de voir comment Acuité réagit à ses paroles. Car il lui semblait bien qu'elle avait légèrement rosi. Son regard alla d'Acuité à Juin, de Juin à Acuité. Etait-ce contagieux ? Mff... sans doute l'âge qui voulait ça. Les hormones, tout ça... Sa propre adolescence lui paraissait à des années lumières. Il préférait ne pas se rappeler le jeune homme renfermé qu'il était alors ; c'est simple, en dehors de ses escapades avec Vainqueur, il passait sa vie à l'entraînement. Et s'il s'était ouvert au fil des années, cette deuxième chose, à bien y réfléchir, n'avait pas fondamentalement changé... Au moins n'avait-il jamais été victime d'un quelconque rougissement. Dans les situations embarrassantes, il se contentait de devenir plus cireux que d'habitude. Mais cette nuit, il avait bel et bien dormi ; son teint était donc à peu près celui d'un être normal, et son humeur plutôt bonne, malgré une légère anxiété due à l'imminence de ce cours peu banal.

- Le Roi avait déjà fait le plus gros du travail. Je n’ai fait qu’achever la bête et j’ai agis dans la précipitation. Un archer se doit d’être plus concentré poursuivit Acuité, dont le trouble apparent s'était déjà évaporé. Brun secoua la tête en signe de désaccord.
- Bien sûr que vous avez agi dans la précipitation ! Mais quand n'agit-on pas dans la précipitation, à part à l'entraînement - ce qui ne compte pas vraiment ? Non, vous avez fait ce qu'il fallait, agi avec sang froid sur le vif, en vous accommodant des circonstances.
Et puis il se rendit compte qu'il avait déjà adopté un ton de professeur. Il avait même levé l'index vers le ciel, comme s'il spéculait sur le temps du lendemain. Bah, après tout, il ne prenait qu'un peu d'avance.

Le "pigeon" revint sur le tapis (la répartie le fit sourire) et trouva son explication. Acuité partait chasser en réalité.
- Ce n’est que par hasard, au détour des écuries que j’ai vu votre affiche. J’ai décidé de venir voir qui se présenterait. Il semble que je doive encore patienter pour le savoir.
Le regard du maître d'armes balaya les alentours, avec un certain agacement.
- Effectivement. Le rendez-vous n'est qu'à 9h. Si vous préférez aller chasser, je vous donnerai cours un jour prochain, avec les enfants des autres Nobles. Mais comme vous venez d'arriver, vous voulez peut-être faire des rencontres ; dans ce cas, je peux vous garantir que celles-là seront pour le moins hasardeuses... C'est bien ma veine si avec une leçon gratuite, on ne se récolte pas un bandit de grand chemin ou un gamin du Bourg.

A vrai dire, il pensait à une gamine en particulier ; mais sans doute leur dernière entrevue, dans les cachots du Bourg, l'aurait-elle découragée.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Dim 15 Avr - 13:10

Décidément, ce Maître d’Arme était insaisissable. Un minute plus tôt il l’a conviait à ce cours et à présent il lui proposait de retourner vaquer à ses occupations.
Cela l’énervait franchement et elle pinça les lèvres sans s’en rendre compte. Face à cet homme, elle ne savait jamais quelle était la bonne façon d’agir. Elle avait vraiment envie d’assister à ce cours, pas pour rencontrer de nouvelles personnes, juste pour passer du temps avec Brun. Serait-elle capable de lui montrer ses talents d’archère ? Et ses talents le toucherait-il ?

Certes il avait paru quelque peu impressionné par son tir sur le daim. Mais la jeune fille n’était pas aussi imbue de sa personne, elle savait pertinemment quand sans l’intervention de Vainqueur, elle n’aurait pas tiré. Cette flèche n’était arrivée que pour protéger son grand cousin. Tsss protéger son grand cousin…Si son père eut été présent, il aurait très certainement désapprouvé ce geste, tout comme il aurait désapprouvé que sa fille participe à une chasse à courre de ce genre.

Elle n’avait agit que dans l’urgence, sans réfléchir, simplement guidée par son instinct. Mais après tout, peut-être que sans cela, Vainqueur s’en serait quand même sorti. Nul ne le saura jamais.
Un peu vexée, mais arborant un sourire comme à son habitude, elle lança :

- Donnez-moi juste le temps de ramener Rousseplume à la fauconnerie, je participerai à votre cours avec grand plaisir.

Puis elle tourna les talons, reprenant le chemin des écuries.

- Oh ! précisa-t-elle une dernière fois. Merci de veiller sur mon arc et mon carquois en attendant !

Et sur ses paroles elle détacha son carquois d’une main, le joignit a son arc et l’envoya dans les airs en direction du Maitre d’Arme, espérant qu’il les rattrape au vol. Chose qu’il fit à la perfection.
Elle lui envoya un nouveau sourire, satisfaite et rassurée que ces précieux accessoires n’aient pas mordu la poussière, puis repris sa route.
Elle expliqua simplement au garçon d’écurie qu’elle avait changé d’avis, et il prit grand soin de son crécerelle.
Lorsque la jeune fille revint sur ses pas, il y avait déjà une personne de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Lun 16 Avr - 20:29

Héée ben... Comment Alizée en était arrivée là? Bonne question! Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi la demoiselle se frappait des aller-retour en marmonant un peu plus entre le château et l'entrée où se tenait le lieu d'attente du cour de tir.
Elle avait mangé avec ses parents deux jours plus tôt, sa mère ayant été soldat avant de rencontrer son père et avoir une fille, elle avait bien sur eut vent de l'initiative du maître d'arme d'initier les novices à l'arc avec un cours gratuit. Toujours desespérée de voir sa fille unique aussi maigrichonne et avec si peu de muscles, toujours fourrée dans ses manuscrits sans jamais faire d'exercices physiques... Bref, elle savait depuis longtemps que la jeune fille ne ferait jamais carrière dans l'armée et elle avait accepté sa passion sans broncher, mais sans perdre espoir tout de même!

Elle avait tenté de lui inculquer le maniment des épées et des petites armes telles que les dagues, mais sans grand succés... L'arc semblait être la seule arme où elle pouvait avoir un semblant de potentiel, si on pouvait appeler ça comme ça! Et sans franchement lui demander son avis, elle l'avait presque incrit de force en lui assurant qu'elle allait bien s'amuser... Mouais, à voir!
Ne voulant pas decevoir sa mère, elle avait décider d'y reflechir un peu quand même... Et puis finalement elle avait rencontrer fortuitement un jeune soldat qui participait justement à cet entrainement, un dénomé Junior trés sympathique qu'elle avait un peu cotoyé quand ils étaient enfants qui avait réussit à la convaincre un peu plus.

Mais une fois en vue du groupe, elle regretta : elle risquait de se mettre une honte mémorable sur le dos pendant un bon moment et ne pourrait peut-être plus jamais sortir en publique, sa maladresse habituellement confiné dans ses appartements ne tarderait pas à devenir légendaire... Voilà au moins des années qu'elle n'avait pas toucher un arc!

Elle finit par prendre son courage à deux mains: au pire, elle s'exilerait dans un état voisin!

"Ahem... Bonjour...! Heu je.... Je viens pour le heu... Cours de tir..."
Pas trés fiére la donzelle... Surtout face au maître d'arme qui franchement en imposait, même au milieu de tous ses gaillards! Enfin, elle aperçut Junior derrière et aprés un petit signe complice, elle se detendit un peu, et encore un peu plus quand elle vit arriver au loin la Dame Acuité, apparement en tenue et prête pour le cours! Au moins un deuxiéme visage familier et sympathique!
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Jeu 17 Mai - 18:53

Surpris, Brun attrapa au vol les affaires d'Acuité ; il posa le carquois contre le mur, à côté de lui, et mit l'arc, plus fragile, en travers de son épaule - il était beaucoup plus petit que le sien, et cela lui fit drôle.

L'air pensif, il regarda la jeune femme s'éloigner vers les écuries. Elle venait à peine de disparaître que la voix de Junior sonna à ses oreilles. Il avait seulement quelques semaines au service de la Garde du château et en faisait encore un peu trop :
- Bienvenue à Castêêêlcerf. Veuillez décliner votre identité !

Quatre personnes se trouvaient là, bientôt rejointes par un cinquième. Il y avait un homme d'âge mûr, la barbe grisonnante et la bedaine naissante, l'air passablement grognon ; une jeune femme au regard perçant, qui devait avoir quelques printemps de moins que lui ; un grand adolescent aux cheveux désordonnés, le visage constellé de tâches de rousseur et un beau coquard bleuâtre à son œil gauche ; un homme solide aux vêtements râpés, aux airs de braconnier ; et une femme d'une quarantaine d'année, le vêtement raffiné. Tous avaient leur arc en bandoulière et un panel d'expressions sur le visage, de la méfiance à une franche jovialité, en passant par l'impatience et la curiosité.

Il était neuf heures précises.

Brun s'avança, posa une main sur l'épaule de Junior pour le faire taire, et dit :
- Bonjour à tous. Mon nom est Brun, je suis le maître d'armes du château et c'est moi qui vais vous faire leçon aujourd'hui, si c'est bien pour cela que vous êtes tous venus...?
Les cinq têtes approuvèrent.
- Nous allons donc commencer sans tarder. Veuillez prendre place au fond de la Cour.
Et il pointa du doigt l'endroit en question, où les dix cibles attendaient vaillamment d'être transpercées.

Alizée arriva sur ces entrefaites. Elle n'avait pas l'air très sûre d'elle. Brun tâcha de l'identifier alors qu'elle peinait à achever sa phrase. Il sourit pour la mettre à l'aise.
- Oui, c'est bien ici, soyez la bienvenue. Vous êtes l'historienne du château, n'est-ce pas ?
Il passait toujours en coup de vent dans la bibliothèque, mais il l'y entrevoyait presque systématiquement. Et puis il avait une bonne mémoire des noms et des visages.
- Vous trouverez un arc sur le lieu de tir, j'en ai mis quelque uns à disposition, au cas où poursuivit-il alors qu'Acuité les rejoignait.

Acuité, mais pas seulement... Dans son dos se profilaient les silhouettes de Taebryn et de Vaillant.
Dix cibles ne seraient pas de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Lun 21 Mai - 22:54

Alors qu’elle s’avançait vers le groupe qui se formait peu à peu, Acuité aperçu Taebryn qui se rapprochait d’elle, accompagné de Vaillant. Voilà bien deux personnes qu’elle aurait apprécié de ne pas voir. Mais elle n’avait pas le choix, et devant le public, elle se devait de se montrer noble et bien élevée. Taebryn lui fit une réflexion sur sa tenue vestimentaire, bien loin des robes de Dame qu’elle était censé porter. Acuité, avec un sourire forcé, lui rétorqua qu’elle s’en allait à la chasse avant de rencontrer le Maitre d’Arme. Le ton était sec, le visage de Taebryn était outré. Elle gratifia Vaillant d’un simple bonjour, trop pressée de l’esquiver en arrivant à proximité du groupe.

Lorsque son regard se posa sur Brun à nouveau, elle tâcha de masquer vivement sa déception face aux deux nouveaux venus, mais le sourire qu’elle afficha eut bien du mal à se réaliser.

C'est alors qu'elle aperçut la présence de Dame Alizée, qui la surprit vivement. Elle avait toujours croisé la jeune femme dans les couloirs du château les bras chargés de bouquins et de parchemins, jamais elle n’aurait imaginé la voir ici.
De plus, la rousse semblait vraiment perdue, à la limite de repartir en courant, ce qui fit vraiment sourire Acuité avec une compassion non feinte. Le tir à l’arc n’était pas monnaie courante chez les Dames. Cette pratique ne plaisait d’ailleurs pas à sa mère, mais elle avait gagné l’accord de son père depuis petite, et ce dernier l’avait initié avec fierté, devant les progrès de son élève.

- C’est une première pour vous ? demanda-t-elle à la bibliothécaire.

Elle salua le reste du groupe, puis se rendit auprès de Brun dans l’espoir de récupérer son arc et son carquois. Ensuite, elle attendrait les directives du Maitre d’Arme, lui seul savait comment le court était censé se dérouler.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Lun 28 Mai - 12:55

Tandis que les élèves venus du Bourg s'éloignaient vers les cibles, Brun observa discrètement la conversation houleuse qui semblait avoir lieu, à quelques mètres de là, entre Acuité et Taebryn. La relation entre ces deux-là l’intriguait. A peine plus âgé que sa maîtresse, l'homme semblait jouer à la fois le rôle de garde du corps et de chaperon. Il obéissait très probablement aux directives de Glace Loinvoyant. Mais la jeune fille était-elle si indisciplinée, et la Cour de Castelcerf si incertaine pour qu'une telle présence soit nécessaire ? Voilà qui posait nombre questions.

Tandis qu'Acuité adressait la parole à Alizée, avec laquelle elle entretenait manifestement des relations plus amicales, Brun échangea quelques paroles avec Vaillant. Il entraînait déjà le jeune homme avec les autres membres de la Noblesse de Castelcerf, et sa présence ici n'était donc pas parfaitement justifiée. Cependant Vaillant n'était arrivé que depuis quelques mois au château, porté par l'Appel d'Art, et s'il avait déjà un niveau appréciable à l'épée, il avait encore des progrès à faire à l'arc. Il serait dommage d'ignorer un bon potentiel, alors que le nombre de participants n'était pas excessif. Il garda donc ses remarques pour lui et accueillit le jeune homme avec cordialité. Il espérait qu'il ne se montrerait pas prétentieux avec les autres tireurs, comme il avait coutume de le faire à l'entraînement.

Enfin Acuité le rejoignit, et il sembla se souvenir d'un détail important.
- Ah, oui dit-il distraitement.
Il retira l'arc de son épaule et le tendit à la jeune femme ; son carquois était resté contre le mur, à deux pas. L'entraînement allait pouvoir commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mer 30 Mai - 14:48

Finalement, ça pourrait peut-être êre amusant, au fur et à mesure que les invités arrivés , elle reconnut des têtes, même si elle ne passait pas beaucoup de temps en compagnie de la cour, voilà l'ocasion de se rattraper!
Elle adressa une sourire timide au maître d'arme en lui confirmant son identité sans pour autant lui preciser qu'elle serait certainement plus efficace avec une plume qu'avec un arc et qu'il allait peut-être perde un homme ou deux dans l'histoire... Inutile de penser tout de suite au pir, aprés tout, il n'était pas impossible que tout ce passe bien auourd'hui!
Elle accueilla la presence de Dame Acuité avec plaisir et aprés une petite reverence de mise, lui répondit chaleureusement :


"Oui, on peut dire ça Ma Dame! Mais je gagerait que ce n'est pas le cas pour vous!" tendis qu'elle la suivait au fond de la cour pour recuperer un arc et quelques fléches. Il y a longtemps, on lui avait expliqué comment choisir son arme en fonction de sa taille, son poids et sa force, mais voilà longtemps que ces informations avaient été remplacés par des données géographiques ou mathématiques...

Elle en prit un qui lui sembla petit et adapté à sa taille menue, et se rejouit de voir que , en fin de compte, ses bras n'étaient pas si maigrichons que ça, comme quoi, à force de porter des volumes aussi lourd qu'une enclume, ça finit par muscler un peu!!
Et qui sait, d'ici la fin de la séance elle parviendrait à manier l'arc suffisament correctement pour se permettre de se la jouer autant que ses compagnons l'entourant...!


Dernière édition par Alizée Forestier le Ven 21 Sep - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mer 6 Juin - 21:42

Brun ne put pas s'empêcher d'écouter le semblant de conversation qui se tissa brièvement entre Acuité et Alizée. En effet, le contenu de la chose l'intrigua : "on peut dire ça" ? Ça quoi ? Que c'est "une première" ? Une première à l'arc, ou... une première leçon avec lui ?
Brun jeta un regard en coin à l'historienne alors qu'elle choisissait une arme sans grande conviction. Il avait comme un mauvais pressentiment. Et pour cause, il ne l'avait jamais vue à un quelconque entraînement. Il espérait qu'elle avait bien compris qu'il s'agissait d'un cours pour archers confirmés. Enfin...

Taebryn lui aussi était en train de choisir son arc, avec plus d'expérience lui sembla-t-il. Alors qu'il rejoignait ses neuf élèves, qui s'étaient attroupés devant les cibles, le maître d'armes se demanda s'il avait prévu de venir à la leçon où s'il s'y était greffé dans le seul but de surveiller Acuité. L'air sévère du jeune homme lui arracha un sourire. Avec les airs de garçon manqué de sa protégée, la tâche ne devait pas être facile...

Voyant que les archers étaient pressés de commencer, Brun donna les premières consignes. Le nombre de participant lui facilita la tâche : avec neuf archers pour dix cibles il n'eut pas à formuler des évidences telles que "une personne par cible, et attendez votre tour..." Le genre de chose qui vous paraissent stupide mais qu'il s'avère utile de préciser, même avec des élèves confirmés. Il n'y avait qu'à voir la façon dont le jouvenceau aux taches de rousseur se précipita vers la cible la plus proche, bousculant au passage le vieux grognon apparemment peu désireux de marcher jusqu'à l'autre bout de la piste...

Quelques minutes plus tard, donc, ils étaient tous en position face à leur cible, à une distance respectable : plutôt facile pour un bon archer, mais inatteignable pour un amateur. Brun donna le signal, et enfin les flèches fusèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Lun 11 Juin - 22:10

Acuité sourit puis hocha la tête à l’affirmation déguisée de la bibliothécaire. Puis, chacun prit possession de sa place devant la cible. Le silence s’installa de lui-même

Inspirer. Expirer. Inspirer. Retenir son souffle. Se concentrer. Viser. Lâcher prise. Expirer.

Ce rituel, elle le pratiquait depuis longtemps. Force, patience et discipline étaient les maîtres mots qui régissaient sa vie d’archère. Les entrainements n’étaient jamais aisés, mais ils étaient salvateurs. Le bruit de la corde qui se détend d’un seul coup, le sifflement de la flèche dans l’air, le bruit mat de la pointe s’enfonçant dans la cible et qui résonne doucement, tous ces détails qui se suivaient dans cet ordre précis lui apportait un bien-être inégalé.

Dans un moment pareil, elle était seule au monde, concentrée. Le reste n’avait pas d’importance, seul comptait sa cible. Expirant lentement, en fermant les yeux, comme si elle emmagasinait son énergie, sa main attrapa machinalement une seconde flèche dans son carquois, et la plaça contre la corde qu’elle tendit à nouveau, tout près de sa joue rose.

Au loin, elle entendait la voix du Maître d’Arme, donnant conseils et avis. Ses lèvres s’étirèrent lentement sur le côté, lorsque sa seconde flèche se planta encore plus au cœur de la cible. Le centre parfait n’était pas loin, mais cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas entrainée sur une cible fixe, préférant la chasse, l’adrénaline et l’anticipation de l’animal. Aussi, ses reflexes posés eurent plus de mal à revenir.
Du coin de l’œil, elle observa Alizée un instant. Que faisait-elle ici ? Il était clair qu’elle n’avait jamais tenu un arc de sa vie. Mais tout le monde devait bien commencer un jour, aussi, elle scruta la jeune femme avec une bienveillance non feinte. Alors, elle aperçut Brun, qui se déplaçait derrière chacun de ses élèves, ajustant un bras, redressant une tête ou un dos.
Il serait bientôt au niveau d’Alizée, et puis bientôt à son niveau. Qu’éprouverait-elle s’il devait lui toucher l’épaule ou la nuque ? Non, il n’en ferait rien tout simplement car il n’y avait aucune position à modifier chez elle. Elle en fut presque déçue. Le cri d’Alizée juste à côté la fit sursauter et la flèche qu’elle décocha alla se planter dans le mur à une bonne dizaine de centimètres du bord de la cible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Lun 9 Juil - 15:31

Apparement, tout le monde autour d'elle savait parfaitement comme s'y prendre, personne ne semblait avoir besoin des conseils du maitre d'arme et ce dernier ne parraissait pas ressentir le besoin d'aider des gens qui savait déjà comment ça marche... Et là, la demoiselle regretta enormément sa venue! Comment est-ce qu'elle avait pu se laisser entrainer là-dedans? Ok il fallait qu'elle se defende, mais bon, il y avait un prix, et si sa maladresse n'était pas encore connue de tous dans le château, voilà qui n'allait pas tarder!

Zieutant tout autour d'elle, scrutant comme les autres s'y prennaient avant que le maitre d'arme ne s'en rende compte et ne la mette à la porte du cours toute suite, elle modifia un peu sa position, se calqua sur la Dame Acuité et se concentra, tenta d'ouvrir un oeil, puis deux, puis un, bref, elle tatonnait!
Quand enfin, Brun approchant, elle lâcha sa fléche et que cette derniére alla se planter sur la cible, pas au centre, mais elle avait touché la cible est c'était le plus important pour elle, elle fit un petit saut sur place pour relacher sa tention avec un soulagement de joie, mais en retombant sur le sol, son pied droit glissa sur une pierre et son corps ceda sous son poids, un grand cri de surprise accompagnant sa chute, faisant sursauter du même coup sa voisine de tir.

La voilà belle, les fesses sur le sol, ave la moitié du groupe qui avait les yeux rivés sur elle. Elle n'avait plus qu'à pretendre qu'elle s'était tordue la cheville ou brisé le col du femur pour pouvoir quitter le cours en toute dignitée....
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Ven 13 Juil - 20:26

Les flèches fusèrent, certaines mêmes à plusieurs reprises. Brun les laissa procéder selon leurs habitudes : cela serait plus révélateur que n'importe quel exercice prédéfini.
A ce stade, il n'y avait pas grand chose à dire ; quelques positions à rectifier pour plus de précision... mais il avait là affaire à de bons archers. Il fut heureux d'apprendre qu'il ne perdrait pas son temps. Peut-être même son objectif secret serait-il rempli avec succès.

Faisant d'abord une revue rapide des archers en présence, le maître d'armes arriva près d'Alizée alors que sa première flèche s'enfonçait dans le corps de cible, sans pour autant friser le cœur. Perplexe, il fut témoin de sa petite danse de la victoire. Abasourdi, il assista à sa chute (comment s'y était-elle donc prise, sur le sol plat de la cour ?), et se précipita vers elle tandis qu'un cri sonore lui échappait. La flèche d'Acuité siffla, se planta dans le mur et le jeune homme aux tâches de rousseur éclata d'un rire grossier, jusqu'à ce que sa voisine aux yeux rapaces le transperce du regard.

- Vous allez bien ? questionna le maître d'armes alors qu'il tendait la main à l'historienne pour l'aider à se relever. La réponse était assez évidente mais il se méfiait des personnes de faible constitution qui étaient capable de se casser un os en trébuchant sur une plate-bande de fleurs.
Tous les regards étaient tournés vers eux et il fut s'armer de diplomatie pour déclarer, avec sincérité :
- Bravo pour ce premier tir. Vous débutez à l'arc, n'est-ce pas ?
Malgré sa maladresse manifeste, il ne voulait pas la dégoûter d'emblée de l'exercice : n'avait-elle pas atteint sa cible ?
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mer 18 Juil - 12:13

Dépitée, Acuité resta un moment à contempler sa flèche, plantée dans le mur. Impossible. Cela ne lui était jamais arrivé, même dans ses débuts. Et il avait fallut que la scène se déroule ici, aux yeux de tous, aux yeux de Brun. La honte la submergea, d’autant plus qu’elle entendit un rire moqueur de la part d’un autre participant. De son autre côté, la voix de Taebryn résonna :

- Joli tir Acuité ! s’exclama-t-il.

Et il pouffa de rire, accompagné par Vaillant et quelques autres. Elle offrit à tous deux un regard glacial, puis leur fit une révérence tout aussi ironique que les paroles de son chaperon. Ce qui fit redoubler les rires de ces deux là.

Mais la jeune femme n’était pas au bout de ses peines. La sollicitude avec laquelle le Maître d’Arme s’adressa à la rouquine assise sur le sol la piqua au vif. La jalousie s’immisça au fond d’elle et crispée, elle préféra s’avancer vers le mur afin de récupérer sa flèche, plutôt que d’assister à cela.

Et puis, il valait mieux profiter du fait que la jeune femme ne tirait pas pour le moment. En tant que novice, il pouvait être dangereux de rester à proximité des cibles tandis qu’Alizée était armée.
Acuité reprit donc sa place et tenta de retrouver sa concentration pour préparer sa petite vengeance envers Taebryn. Depuis sa position, elle avait une distance supplémentaire pour atteindre la cible du grand béarnais qui serait d’autant plus en biais. Une difficulté supplémentaire, mais rien d’infranchissable. Elle se concentra et tira une flèche qui alla se planter en plein dans le mille de la cible de son chaperon.
Elle entendit derrière elle un « ohh » du même jeune homme aux tâches de rousseurs qui avait rit, quelques minutes auparavant.
Alors, triomphante, elle envoya un sourire satisfait et fort prétentieux à Taebryn accompagné d’un geste moqueur.


Dernière édition par ACUITE LOINVOYANT le Jeu 19 Juil - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Jeu 19 Juil - 19:47

Ces derniers temps, Vaillant ne crachait jamais sur un entraînement : le Tournoi se rapprochait et il n'était pas aussi bon à l'arc qu'il l'était à l'épée, pas aussi bon qu'il l'aurait voulu, bref pas aussi bon.
Cependant, alors qu'il se dirigeait vers les cibles, il regretta presque sa décision au vu de ses "frères (et sœurs) d'armes" : un papi bedonnant, un grand gamin à peine sorti d'une rixe de taverne, une vieille bourgeoise, un espèce de bûcheron, une historienne... Heureusement qu'Acuité était là pour remonter un peu le niveau, malgré sa chaleur habituelle - et, disait-on, congénitale. (Et ma foi, cette autre fille là-bas n'était pas mal, quoiqu'un peu maigrichonne...)
Une piètre compagnie dans l'ensemble ! Le maître d'armes devait avoir du temps à perdre pour entraîner pareilles recrues. Ses consignes simplistes ne présageaient rien de bon pour la suite... qui fut effectivement haute en couleurs : d'abord, la rouquine s'affaissa sur elle-même après avoir tiré une pauvre flèche ; suivie de près par Acuité qui, déconcentrée par son cri, lui fit une rude concurrence en tirant carrément dans le mur !

Malgré tout le respect qu'il avait pour sa camarade, Vaillant ne put s'empêcher de rire lorsque son serviteur - un dénommé Taebryn, avec lequel il avait fait la route - s'écria :
- Joli tir, Acuité !
La situation ne manquait pas de piquant. (L'entraînement ne serait peut-être pas aussi ennuyeux, finalement !) De toute façon, ces deux là passaient leur temps à se chamailler. En fut témoin la nouvelle flèche qu'Acuité planta juste au cœur de sa cible, rien que pour lui faire les pieds. Un bien joli tir, sans ironie cette-fois ! Mais à cette distance là, il n'y avait pas de quoi se vanter.
Désireux de ne pas rester en reste, et de se ranger dans la catégorie de ceux qui n'avaient pas deux mains gauches, Vaillant banda son arc à son tour. Sa flèche fusa en direction de la cible de Taebryn et vint se planter tout juste sur cette d'Acuité qui, sous le choc, pendouilla vers le bas. Fier de lui, Vaillant bomba le torse et rendit à Acuité son regard de défi, non sans avoir gratifié Taebryn au passage d'un éclair de connivence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Lun 17 Sep - 19:15

[Avec un peu de retard et mes plates excuses!]

Un peu sonnée, la maladroite accepta tout de même la main tendue qui l'aidait à se relever, ne pouvant toute fois empêcher ses joues de rosir de gêne au passage. Rose qui vira bientôt au rouge quand elle vit la Dame Acuité , qui avait loupé sa premiére cible à cause d'Alizée , aller se ficher dans la cible de son garde du corps, et au rouge cramoisit quand un autre à deux cible de là fit mouche également...
Non mais vraiment, elle aurait mieux fait de rester au lit!

Elle retrouva toute même momentanement l'usage de la parole pour répondre au maître d'arme qui faisait l'effort de la reconforter un peu :


"Hum oui désolé, j'esperai que ça ne se voie pas autant, et que je ne me ferai pas autant remarquer dés les premiéres minutes..." dit-elle timidement. Bon, au moins, elle avait atteint la cible, et la sienne, ce qui était dejà pas mal en soit!"Je pense qu'il va me falloir beaucoup plus d'effort et d'entrainement que cette simple leçon pour pouvoir pretendre savoir me servir d'un arc autrement qu'en presse-papier!" ajoutat-elle en s'epoustant les fesses et en rassemblant ses flêches éparpillé un peu partout autour d'elle.

Elle ne savait même pas encore si elle devait retenter sa chance, ou se contenter sagement de regarder comment s'y prenait les autres. Aprés tout, l'experience c'est bien, mais le savoir theorique c'est pas si mal non plus, non?
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Jeu 20 Sep - 23:51

L'historienne attrapa sa main et, rosissante, se releva. Au moins n'avait-elle rien de mal.

Elle fit si bien son mea culpa qu'il ne put lui en vouloir. Toutefois les flèches qui, pendant ce temps, fusaient d'une cible à l'autre lui tapaient sur les nerfs. Il tâcha de faire abstraction de l'indiscipline puérile de ses élèves pour répondre à la jeune femme :
- Je pense aussi.

Le verdict était clair et net, sans enjolivures. Certains l'auraient jugé brutal, mais il s'agissait d'un simple constat, sincère et sans mépris.

Brun poursuivit :
- Vous devriez plutôt venir à la leçon du mardi.
Il se garda de préciser que ce cours, destiné aux débutants, réunissait pour l'essentiel des enfants de dix ans.
- Cela vous conviendrait mieux. Vous pourrez apprendre en douceur.

Et, réalisant qu'il avait l'air de la congédier (mais effectivement mieux vaudrait qu'elle s'abstienne de tirer désormais... on était jamais trop prudent), il ajouta :
- Je vous invite à demeurer, toutefois. Vous pourrez observer la position de vos camarades, bonne ou mauvaise, pour mieux trouver la vôtre par la suite.

Enfin, après un bref sourire, il reporta son attention sur ses autres élèves - Vaillant, Taebryn et Acuité en particulier - et fronça les sourcils.
- Je vous serai reconnaissant de vous contenter chacun de votre propre cible. Il n'y a pas de quoi se glorifier de tirer juste à cette distance là ; le premier venu y parviendrait dit-il d'un ton acerbe, apparemment mécontent, et sans réaliser la maladresse qu'il commettait peut-être vis-à-vis d'Alizée.

Et, pour corroborer ces propos, il leur ordonna de se reculer de plusieurs mètres. La difficulté s'en trouvait nettement corsée.

- Vous allez devoir apprendre à jouer ensemble, et non pas les uns contre les autres, si vous voulez former l'équipe de Cerf au Tournoi des Moissons, poursuivit-il, l'air de rien, en leur révélant, plus tôt qu'il ne l'avait pensé, le but de ce cours improvisé.
- Un honneur, cela va sans dire, qui ne sera pas à portée de tous.


Dernière édition par Brun Braveterre le Lun 24 Sep - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Lun 24 Sep - 11:59

La remontrance tomba comme un coup de hache. Acuité s’était laissé aller à sa petite vengeance personnelle, tant pour remettre Taebryn et Vaillant à leurs places, que pour tenter d’ignorer l’intermède entre son cher Maître d’Arme et la libraire du château. Mais ledit Maître d’Arme n’avait pas apprécié ses exploits de tir sur les cibles d’à côté.

Aussi, elle envoya à son chaperon et son nouvel ami, un regard foudroyant avant de reculer de quelques mètres, comme demandé par leur professeur. Enervée, elle tendit une nouvelle flèche, prête à fendre l’air comme les précédentes. La cible était plus loin, mais cela lui sembla encore facile. Nombre de fois, en chasse, elle avait touché cibles plus petites et bien plus éloignées.

Tâchant de se résoudre à la concentration, les sourcils froncés, elle essayait de faire abstraction de cette colère qui bouillonnait au fond d’elle. Les mots suivants, prononcés par le Maître d’Arme, lui firent relâcher la tension sur la corde, et son visage se tourna dans sa direction, surprise, mais surtout avide d’en savoir plus.

- L’équipe de Cerf au tournoi ? demanda-t-elle.

Une compétition ? Un challenge ? Elle adorait ça. Son esprit combatif exultait dans ce genre de défis. Ses joues se teintèrent légèrement lorsqu’elle se rendit compte que le Maître d’Arme n’était pas si loin d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Mar 9 Oct - 20:32

Au moins le maître d'arme avait le merite d'être franc : elle n'avait pas , mais alors absolument pas le niveau demandé ici, et même un aveugle aurait pu le voir!
Néanmoins, elle eut un petit sourir d'espoir quand il lui proposa tout de même de participer à d'autres cours ! Certes elle serait certainement parmis des gamins de 10 ans mais qu'importe, elle sentait qu'il ferait en sorte qu'elle n'abandonne pas si facilement!

Elle opina du chef et ajouta :

"Merci , pour vos encouragements, j'essayerai de venir mardi prochain!" et elle partit s'asseoir un peu plus loin derriére pendant que Brun tentait de rassembler ses élèves qui se dissipaient pour leur annoncer leur possible participation au tournois.

La rouquine se regala devant l'exitation générale provoqué par l'annonce et alla s'installer un poil plus prés pour pouvoir suivre les conversations , sans pour autant risquer de se prendre une fléche perdue!
Sortant son carnet à dessin de sa sacoche, elle se mit à dessiner les scénes qui se déroulaient devant ses yeux. Aprés tout, ça lui servirait toujours de pouvoir illustrer ses recits quand elle rapporterai le deroulement du tournois sur ses parchemins. En fait, elle se sentait un peu comme dans les coulisses VIP des futurs champions du tournois!
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Sam 13 Oct - 19:31

Le maître d'armes fut aussi mielleux envers la rouquine (il aurait mieux fait, jugea Vaillant, de la remettre à sa place, qui n'était sûrement pas ici) que cinglant vis-vis de leurs exploits, qu'il récompensa en les éloignant conséquemment de leurs cibles. Le Baugien soupira à part lui : quel rabat-joie !

Mais voilà qu'il leur révélait comme une fleur qu'ils étaient en train de participer aux épreuves de pré-sélection pour le Tournoi ! Pour Vaillant, cela changeait tout. Désappointé, il croisa le regard d'Acuité mais n'y lut que de l'excitation. Face à sa curiosité, le maître d'armes ne put que préciser ses allégations.

Il leur expliqua que l'équipe de Cerf serait composée de treize archers et archères sélectionnés parmi la noblesse aussi bien que parmi la roture (ce qui expliquait manifestement son "cours gratuit" d'aujourd'hui). Qu'elle affronterait les équipes de Béarns, de Bauge et de Rippon lors de la fête des moissons. S'ensuivit le détail des épreuves rapidement tiré, le maître d'armes étant apparemment impatient de reprendre l'entraînement.

Mais il n'allait pas s'en tirer à si bon compte. Déjà le bûcheron lui demandait à combien s'élevait la récompense (Vaillant leva les yeux au ciel), sans parler du gamin qui trépignait et de la bourgeoise qui aborderait un petit sourire fier. La jeune femme ne se dérida pas, et le vieux tendit et détendit à trois reprise la corde de son arc comme si cela allait lui porter chance.

Vaillant les méprisait tous. Il se demandait bien l'intérêt d'une telle "équipe civile". La roture ne saurait jamais égaler la noblesse en talent et en prestige au Tournoi des Quatre Duchés. Pourquoi aller aussi loin, s'abaisser aussi bas ? Le château grouillait de tireurs d'élite. Il n'y avait qu'à piocher dedans. Même un petit bout de femme comme Acuité était capable de tirer un pigeon en plein vol, face au soleil.

Cependant, les tireurs enthousiasmés prenaient leurs marques et encochaient. les flèches ne succédèrent une à une. Rares étaient celle qui ne frôlèrent pas le cœur. Même le gamin, même le vieux avaient fait mouche.

Si bien que quand vint son tour, Vaillant hésita. Il ne voulait pas courir le risque de se voir refoulé par le maître d'Armes, être jugé trop peu doué pour défendre les couleurs de Cerf, surtout face à une telle bande de bras cassés. Pourtant, il était bien conscient que le tir n'était pas son point fort ; il n'était venu là que pour s'entraîner, par Eda ! L'annonce lui fit l'effet d'un coup fourré.

L'air détaché, il passa son arc à son épaule et tira sa révérence.
- Je vous souhaite bien bonne chance, Messires ! Pour ma part, je participe déjà à la Grande Mêlée. Puissiez-vous avoir pour l'honneur de Cerf des traits aussi affutés que mon épée !
Et, après un salut au maître d'armes, un clin d’œil à Acuité et un sourire à Taebryn, il quitta la Cour d'un pas enlevé.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Sam 17 Nov - 19:20

Surprise, Acuité ne put qu'assister au départ de Vaillant. Il lui fit un petit clin d'oeil tandis qu'il quittait les lieux. Interdite, elle le regarda s'éloigner avant de reporter un regard interrogateur sur Taebryn qui paraissait tout aussi circonspect. Il haussa les épaules et reprit son arc en main.

Participer à la grande mêlée ne l’empêchait pas de faire l'épreuve de tir à l'arc pourtant. Elle se garda bien de le juger, il était évident que son point fort était l'épée, et non l'arc. A elle donc de montrer ce dont elle était capable.

L'opportunité de briller était bien trop belle, il fallait saisir cette chance.
Décidée et remontée à bloc, elle reprit position prête à tirer. La distance n'était pas énorme, mais elle devait faire un tir parfait.

Elle se concentra sur sa respiration et tendit sa corde en un geste parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Sam 17 Nov - 20:23

La nouvelle, bien sûr, ne fut pas sans susciter de nombreuses réactions. L'intérêt s'alluma dans les yeux noirs d'Acuité. La fierté, la surprise, la cupidité, l'impatience dans d'autres. Vaillant tira même sa révérence, avec une bonne dose de mauvaise foi et son ironie habituelle ; l'humilité n'était pas son fort.

Le maître d'armes ne regretta pas exagérément ce premier (second, si l'on incluait Alizée) départ : le jeune homme ne manquait pas de talent, mais il n'aurait sans doute pas été sélectionné ; il reporta donc rapidement son attention sur ses autres élèves, après avoir donné quelques informations. Ils étaient là pour s'entraîner, et il était encore trop tôt pour débattre des modalités du Tournoi !

Les flèches fusaient, frôlant pour la plupart avec le cœur de cible. Il y avait là, indéniablement, du potentiel. Vint le tour d'Acuité et il s'avança vers elle. Il se tenait en retrait, derrière ses élèves, pour ne pas les gêner. Mais, en l’occurrence, il opta pour une autre démarche. Il ne doutait nullement des capacités de la jeune Loinvoyant, après l'avoir vue à l’œuvre ; mais un simple cri n'avait-il pas suffi, l'instant précédent, à la lui faire manquer sa cible ?

Aussi s'approcha-t-il, furtif, alors qu'elle bandait son arc, et lui murmura derrière l'oreille :
- Restez concentrée...
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   Dim 18 Nov - 0:29

Le souffle du Maître d'Arme la déstabilisa tant et si bien, que ses doigts agrippèrent la corde. Elle se crispa dessus, tremblante, le temps de se remettre de ses émotions. Elle s'était tellement concentré sur son tir, qu'elle ne l'avait pas entendu ni senti arriver. Mais, ce murmure, si anodin qu'il pouvait paraître pour lui, éveillait tous les sens de la jeune femme.

Un homme, si proche d'elle, et pas n'importe lequel. Son coeur tambourinait si fort dans sa poitrine, qu'elle crut qu'il pourrait l'entendre. Pourtant, le Maître d'Arme se tenait toujours là, si près, trop près.

Elle déglutit difficilement avant de murmurer à son tour :

- Par Eda...vous...vous m'avez surprise...

C'était un demi-mensonge. Effectivement elle ne s'attendait pas à ce qu'il vienne derrière elle. Reprenant ses esprits, elle se rendit aussi compte que ses doigts étaient toujours crispés sur son arc. Ses joues lui cuisaient terriblement, et elle fut presque soulagée de le savoir derrière elle et non devant.
Hésitante, elle reprit :

- Je...après mon tir,...mon bras risque de partir en arrière...vous...devriez vous reculer un peu...

Là c'était un mensonge. le seul qu'elle eut trouvé plausible sur l'instant pour qu'il s'éloigne afin qu'elle recouvre ses esprits, car il était évident que s'il restait aussi proche, elle ne toucherait jamais sa cible.
Sans oser se retourner, elle attendit de sentir qu'il s'éloignait d'un pas ou deux.
Alors, elle se concentra à nouveau sur ses mains tremblantes. Se forçant à se détendre pour ne pas échouer. Mais son coeur battait si fort, qu'elle pouvait sentir les vibrations jusque dans la corde. Sa flèche ne partirait jamais droit.

S'imposant la discipline, elle respira une fois, puis deux, profondément...lentement. Puis elle lâcha la corde et ferma les yeux. Honteuse, elle ne voulait pas voir le résultat de ce tir perturbé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coeur de cible [juillet 09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coeur de cible [juillet 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les extérieurs :: Archives V1 et V2
-