AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Acuité Loinvoyant, fille du Duc de Béarns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Acuité Loinvoyant, fille du Duc de Béarns   Dim 8 Jan - 22:36

* Pièce d'identité :


Nom : Loinvoyant
Prénom : Acuité
Surnoms : Aucun ( pour le moment peut-être !)
Âge : 17 ans
Profession/occupation : Aucune, futur Artiseuse en formation.
Lieu de naissance : Castellonde
Lieu de résidence : Castellonde durant son enfance, Castercelf par la suite.
Ascendance (noble, marchand,...) : Lignée cadette des Loinvoyant
Opinion politique : Identique à son père.
Moyen de défense (arme ou technique de combat) : Possède une petite dague incrustée de Grenat dans le manche qu’elle arbore à sa ceinture, est habile à l’arc qu’elle aime utiliser pour chasser.
Magie (Facultatif: vif, Art, Magie des Haies,...) : l'Art.
Animal (préciser si de lien pour les vifiers) : Son faucon crécerelle, Rousseplume, qu’elle utilise pour la chasse.
Inventaire : Porte des robes médiévales en satin et velours, comme toute les dames. A sa taille, une ceinture en cuir et métal sur laquelle elle accroche sa dague et sa bourse d’or.
Signes particuliers : une fossette sur sa joue gauche qui se creuse lorsqu’elle sourit.
Aptitudes : Excellente chasseuse de petit gibier, elle n’a jamais pu s’attaquer à proie plus grande puisqu’elle aime chasser seule. Acuité est une jeune femme intelligente à l’esprit vif qui connait déjà sa place dans la société et accompagne aisément et efficacement son père en déplacement. Elle est débrouillarde , apprend vite et à surtout hâte de s’essayer à l’Art.


* Liens familiaux, amicaux et professionnels :

Acuité est très proche de son père qu’elle admire fortement. Elle lui voue une confiance absolue et toutes ses paroles sont d’or. Si son statu social ne lui imposait pas une certaine retenue, elle serait vraiment collée à son père nuits et jours tant elle l’aime, mais une fille de Duc se doit d’avoir une éducation parfaite qui implique aussi d’avoir à se comporter avec déférence et une certaine distance émotionnelle en toute circonstance.

La jeune femme porte une affection tout aussi sincère à sa mère, qui à pu, à l’abris des regard, lui apporter l’affection et l’amour dont Acuité avait besoin, enfant. Leur lien profond est toujours d’actualité, même si Acuité grandit de jour en jour et que bientôt elle sera femme. Elle aura alors moins besoin de sa mère, et elle le sait d’ores et déjà. De ce fait, depuis quelques temps, elle s’efforce de prendre un peu de distance en préparation à son départ pour Castercelf. Toutefois, elle s’inquiète un peu pour sa mère qui restera alors, bien seule à Castellonde.

Acuité n’a pas d’amis à Castellonde, elle était bien trop occupée à apprendre à gérer le domaine en compagnie de son père. La jeune femme à dû grandir un peu vite et n’a pas pu profiter de sa vie d’enfant et d’adolescente. Elle ne connait que peu sa famille de Castercelf, et le peu qu’elle connait d’eux, lui à été rapporté par son père. Elle appréhende d’autant plus son arrivée à Castercelf.

* Apparence physique :

Acuité possède une beauté naturelle, un charme qu’on ne peut nier. Elle n’est pas très coquette, là encore son éducation l’a poussé à rester humble et à ne pas tomber dans l’opulence.  Il est beaucoup plus facile de régner sur un Duché sans montrer de signe de richesse superflu. C’est pourquoi  elle ne possède pas de bijoux extravagants, juste quelques peignes et diadème en métal doré, cuivré ou argenté en fonction de ses humeurs, qui lui permettent de retenir ces longues boucles abondantes d’un blond vénitien ( qu’elle tient de sa mère d’ailleurs).

Son regard armé de pupilles brun/noir lui donne un air sérieux et froid si besoin, mais qui s’évapore dès qu’elle sourit. Son visage respire encore l’enfance et la tendresse, mais les traits de la femme qui s’éveille apparaissent petit à petit.
De la même façon, son corps à déjà fait apparaitre les formes féminines qui sied à son genre.

* Description psychologique :

Acuité est un peu frustrée. Frustrée comme toute adolescente qui est bloquée entre son besoin de liberté, d’aventures, et le conformisme qui régit sa vie. « Tiens toi comme ci, ne fais pas ça » sont les mots qu’elle a entendu le plus souvent en 17 ans, et franchement, qui n’en aurait pas ras le bol ?
Heureusement, son père l’a très tôt initié à la chasse à courre, pensant l’initier à l’équitation, mais qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’il découvrit que sa fille portait une réelle affection à la chasse à l’arc et à la fauconnerie. Elle à rapidement apprit à coordonner les deux et il lui à alors offert Rousseplume, un faucon crécerelle pour ses 15 ans.
Rapidement, la jeune fille à prit l’habitude de partir des matinées entières à la chasse et de rentrer avec quelques petites proies : lièvres, canard, lapins, faisans.
Pour Acuité, c’est un moment d’évasion des tâches quotidiennes, de la gestion, mais aussi un moment consacré à son seul bien-être.
Bien sur, elle est consciente des responsabilités qui pèsent sur ces épaules en tant que fille unique du Duché et il est vrai qu’elle aime accompagner son père en démarches pour le bien de leur domaine, mais ne serait-ce pas juste parce qu’il est présent ?
Elle sait plaire aux associés de son père, sourire lorsqu’il le faut, et taper du poing si nécessaire. Maligne, elle trouve facilement sa place en société et cherche toujours à faire honneur à son père afin qu’il soit fier d’elle.

* Histoire :

Fruit de l’union d’un mariage arrangé, Acuité n’a pas à se plaindre de l’enfance vécue à Castellonde. Choyée par ses deux parents elle n’a jamais manqué de rien sinon de liberté.
Très vite, son père l’a initié à la gestion du domaine en tant que digne héritière de celui-ci.
De ce fait, Acuité à dû grandir un peu vite et n’as pas vraiment profité de la naïveté de l’enfance.
Jouer avec ses poupées, c’était après les leçons de calcul et de maintient.
Tout naturellement, son caractère doux mais fort, s’est habitué à ce rituel au fil des années. Elle à toujours évolué dans ce milieu qu’elle n’apprécie pas plus que ça, juste par nécéssité.
Pour ses 15 ans, après une courte initiation, son père lui a offert un jeune faucon crécerelle, il avait remarqué l’intérêt de la jeune fille sur les rapaces utilisés pour la chasse.
Cet ami à été baptisé Rousseplume en référence aux couleurs chatoyantes de son plumage. Il est devenu fidèle, digne de confiance et digne de confidence de l’adolescente.

Ses troubles, ses doutes, son ennui, sa solitude, Rousseplume en sait tout.
Parfois,  Acuité à rêvé de partir à l’aventure, vers les îles pirates dont tout le monde sait le danger, ou vers  le désert des pluies qui recèle tant de mystère et de richesses, mais toujours, l’envol ne s’est fait que dans ses pensées.
Elle se sait bloquée dans ce monde, dans cette vie déjà tracée. Lorsqu’elle aurait 18 ans, son père pensera à lui faire faire un mariage arrangé, avisé, qui rapportera gros à sa famille. Elle sait que son père choisira bien, elle a confiance. Mais une fois mariée, tout changera. Son époux la laissera-t-il chasser à son aise ? Et ou vivraient-ils ? Sera-t-il beau ? Jeune ?
Tant de questions que son cœur préfère ignorer pour le moment.

En dehors du mariage, sa vie va changer d’ici peu, elle sera bientôt appelé. Son père lui en a parlé déjà. L’Art. Ce don qui vous transporte, ivre de savoir, ce don qui peut vous détruire mais qui si l’est maitrisé, peut vous rendre puissant.
Elle attend ce jour avec impatience. Le jour où elle se rendra à Castercelf, rencontrer son professeur d’Art, mais aussi sa grand-mère et son oncle, le roi servant.
Elle sera alors les oreilles et les yeux de son père, et elle le servira du mieux qu’elle le pourra.
Alors, Acuité se concentrera sur l’Art et deviendra puissante, très puissante. Son envol pour l’inconnu passera par l’Art, elle en est persuadée.

* Hors jeu :

• Avez-vous lu les romans de Robin Hobb ? Oui !! sauf Alien Hearth.
• Expérience RPG : J’ai évolué sur un forum SF, et un forum Hentai ( ahah)
• Avez-vous lu le règlement ? Oui
• Un commentaire ? Je suis ravie de trouver un forum sur l’univers de Robbin.
• A quel niveau désirez-vous vous impliquer dans le forum ? Un max si possible ( emploi du temps chargé…très chargé)
• Crédits avatar (graphiste, dessinateur et/ou célébrités) :  Photostudy blond girl de vurdeM


Dernière édition par Acuité Loinvoyant le Jeu 25 Fév - 15:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Acuité Loinvoyant, fille du Duc de Béarns   Sam 14 Jan - 20:56

Désolée d'avoir été si longue et d'avoir une fiche un peu courte, mais franchement, comme je l'ai dit à Vainqueur, le fichier word où je préparais la fiche ( depuis plusieurs jours) s'est fermé sans que je puisse le sauvegarder...
Cela m'a un peu démotivé sur le coup, alors ne m'en voulez pas d'avoir mis autant de temps!!!


fiche terminée!
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Acuité Loinvoyant, fille du Duc de Béarns   Dim 15 Jan - 1:04

ça me va!
Et en l'absence de Glace pour donner son avis, je te valide sourire
Il ne te reste plus qu'à jeter un oeil dans ce coin: http://laterredesanciens.forumactif.org/t1-le-guide-du-forum#86
Et plus particulièrement à la partie "entrer dans le jeu".

Have fun!
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acuité Loinvoyant, fille du Duc de Béarns   

Revenir en haut Aller en bas
 

Acuité Loinvoyant, fille du Duc de Béarns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Registre des personnages :: Personnages validés :: Des Cinq-Duchés
-