AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tisanes et rumeurs [avril 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Mar 5 Juil - 16:12

Heidi était toute excitée. Elle avait tout préparé, et sautillait sur place. Ses invitées devaient arriver d'une minute à l'autre. Aucun problème. Elle avait pris un plaisir tout particulier à s'entretenir avec les Gardes pour leur expliquer que le joli petit carton d'invitation rose qu'elle avait envoyé avait valeur de sauf-conduit pour pénétrer dans l'enceinte du château et jusqu'à ses appartements. Dans l'enceinte du château : car si Rune et Orge n'auraient que quelques marches à monter, Héllia et Lawena vivaient à Bourg de Castelcerf. Et jusqu'à ses appartements : car il n'était pas venu à l'esprit d'Heidi qu'il n'était pas dans les mœurs d'inviter ses "amies" à prendre le thé au sein même de sa chambre.

Chambre transfigurée, par ailleurs. Déjà, à son état normal, elle était assez originale. La taille du lit, qui trônait au milieu de la pièce, était en elle-même assez impressionnante. On aurait dit un énorme macaron recouvert de diverses couches roses, jaunes et oranges - comment pouvait-on encore avoir besoin de tant d'édredons à cette époque de l'année ? Sans oublier la garniture vert pâle qui tombait en nappes translucides du haut du meuble pour former un baldaquin moussu.
Le lit était entouré de divers tapis montagnards à la laine si épaisse qu'on aurait pu y marcher pied nu. (D'ailleurs, Heidi marchait pied nu et faisait même déchausser ses invités, ce qui entraînait parfois des éclats de rires gênés et odeurs plus ou moins suspectes.) Se chevauchant les uns les autres, comme jetés là, ils donnaient une certaine impression de désordre dans la chambre par ailleurs proprette.
Au coin de la pièce, aux dimensions appréciables quant on connaissait l'utilité de la montagnarde à la Cour (on la sollicitait au mieux une ou deux fois par jour...), planait une grande lampe champignoïde en verre soufflé qui diffusait une agréable lumière bleue. Enfin, un brûloir diffusait une odeur exquise sur une petite table, laquelle était entourée de quatre chaises en paille, qui juraient parfaitement avec le reste du décor.

C'est là que s'installeraient ses précieuses invitées... si elles venaient. Car Heidi, comme à son habitude, avait lancé l'invitation l'avant-veille, sur un coup de tête. Elle avait envie de compagnie (étrangement, elle ne croisait pas grand monde ces derniers temps...) et, surtout, avait entendu une rumeur bien crousti, dont elle avait hâte de débattre avec ses amies. Leurs visages défilèrent lentement dans sa tête blonde. Lawena, qui partageait avec elle le goût des couleurs vives, et chez laquelle elle se rendait souvent pour "rafraîchir" ses tentures pastel. Héllia, qui savait lui procurer des plantes qui auraient nécessité plusieurs jours de route, en échange de quelques compensations. Orge, qu'elle n'avait croisé que quelques fois, mais qui avait, lui avait-on dit, des origines montagnardes. Et enfin Rune, nouvelle arrivée à Castelcerf, qu'on disait herboriste ! La jeune femme vérifia le contenu de ses trois théières pour la cinquième fois et, étouffant des couinements, se mordilla les ongles.

Soudain, vautré sur le lit, Jamp aboya.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Ven 8 Juil - 17:28

Une ombre rasait les couloirs de Castelcerf. Elle avait soigneusement évité les cuisines, puis s’était faufilée dans les raccourcis des serviteurs pour ne pas passer par la grande salle. Elle avait attendu, patiemment cachée derrière une tapisserie, en croisant les gardes du château. Arrivée à un embranchement, elle jeta un coup d’œil dans le couloir adjacent et, personne en vue, elle le traversa en courant, vaillamment, et, si près, si près! de son but, elle… s’empêtra dans ses jupes et glissa sur le ventre en se râpant les poignets au sol.

Orge n’osait pas se relever ; si quelqu’un l’avait vue se manger le dallage, s’il y avait un seul témoin, elle savait qu’elle devrait l’éliminer. Mais sérieusement, ce même dallage n’était pas des plus confortables et ses oreilles écarlates ne captant aucun bruit, elle risqua un coup d’œil discret et se releva, presque en sifflotant, comme si de rien n’était. Regard à gauche, regard à droite, pas de témoins. Soupir. Elle s’épousseta et joignant ses mains dans son dos, elle reprit son chemin, pour s’arrêter, quelques mètres plus loin, devant une porte close.

De sa bourse, la soldate sorti un papier rose, froissé, qu’elle tint du bout des doigts comme un serpent venimeux. Une grimace sur le visage, elle le déplia et hésita. Elle, que ses compagnons d’arme surnommaient Orgie, en rapport à sa finesse et à ses manières délicates, invitée à un thé ? Dans les appartements privés de l’herboriste du château ? Certes, elles étaient d’origine montagnarde toutes deux. Mais pourquoi un thé ?

Lorsqu’elle avait parlé de cette invitation à Fureur lors d’une visite chez elle, celle-ci lui avait confié qu’il ne fallait pas lui chercher de raison. Elle lui avait même conseillé de s’y rendre et de se préparer comme il fallait pour cela. Outre le fait que l’herboriste soit de la même origine qu’Orge, elle était en plus appréciée à Castelcerf : on recourrait fréquemment à ses services, que ce soit pour un furoncle aux fesses, des problèmes de sommeil, même pour traiter des blessures plus sérieuses et certaines infections. Mieux valait être amie avec elle. Quand la jeune garde avait commencé à protester et à tergiverser, Fureur, qui la connaissait comme personne, la mit dehors et lui lança à la tête une jupe à se mettre. Et finalement, la voilà.

Alors qu’elle allait frapper au battant, genée par sa mise, elle entendit un chien aboyer. Un Chien ? Elle donna trois coups à la porte et le battant s’ouvrit sur la blonde herboriste. Orge ne put que s’exclamer :

- Heidi ! Elle toussota derrière sa main et se reprit en lui tendant le carton d’invitation reçu l’avant-veille : Je ne sais pas s’il s’agit…

Les nuances de rose, de bleu, d’orange, de jaune, de vert lui avaient sauté à la gorge et malgré la flagrante impolitesse de ce geste, Orge ne put s’empêcher d’observer la chambre de son hôte, les yeux largement écarquillés et sans aucune discrétion. Avec la vision qui lui piquait les yeux, lui vint cependant une odeur exquise, qui lui rappela vaguement les herbes que sa propre mère faisait brûler chez elle, dans le bref laps de temps qu’elle avait passé chez elle. Partagée, la graine reporta les yeux sur Heidi, tout sourire.

- Cette odeur, ça me rappelle quelque chose. Oh, et puis vous avez ce gâteau !


Orge n'hésita plus et entrant dans la pièce comme une tornade.

- Ma mère faisait le même, en disant que la recette lui venait de sa grand-mère !


Dernière édition par Orge Brandeson le Dim 10 Juil - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Dim 10 Juil - 0:21

Heidi éclata d'un rire joyeux, déjà comblée. L'entrée enthousiaste d'Orge la ravissait, et elle se réjouissait par avance de faire sa connaissance. Qu'elle soit d'origine montagnarde n'était pas pour gâter l'affaire : ce n'était pas qu'Heidi se sente incomprise à la Cour (elle n'était pas assez lucide pour ça), mais pouvoir partager de tels souvenirs avec une compatriote était le nec plus ultra... A l'instant, Orge ne semblait pas penser différemment :
- Cette odeur, ça me rappelle quelque chose. Oh, et puis vous avez ce gâteau ! Ma mère faisait le même, en disant que la recette lui venait de sa grand-mère !

Renfermant la porte derrière la garde, de peur que Jamp ne s'échappe (aucun risque, toutefois, il était trop occupé à renifler les fesses de l'invitée), Heidi répondit :
- Je l'ai fait exprès pour vous, c'est une chance ! Ce sont vos amis gardes qui m'ont dit que vous aimiez avoir la bouche pleine !
Et elle rejoignit son invitée, candide, la couvant de son regard légèrement louche.
- Vous êtes ravissante dans cette robe ! Mais... je préfère que l'on se tutoie !
Elle se jeta sur le bord de son lit, qui rebondit deux ou trois fois.
- Assied-toi, Orge ! J'ai amené quelques chaises, mais le lit et le tapis sont très confortables aussi ! Fais comme chez toi ! D'ailleurs tu dois te sentir un peu chez toi, n'est-ce pas ? As tu vécu dans les Montagnes ?

Puis, la pendule en bois sculpté sonnant la demi-heure, de son joli carillon :
- Ah, mais tu es la première arrivée ! Héllia, Rune et Lawena ne devraient plus tarder. Les connais-tu ?
Et encore, déroulant le flot de paroles, avec un bref éclat de rire :
- Mais je manque à tous mes devoirs ! Veux-tu du gâteau ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Mar 12 Juil - 11:44

Rune referma son herbier.
Elle venait d'avoir une querelle avec l'herboriste de Castelcerf. Il soutenait que les plantes des montagnes étaient étranges car c'était des herbes exotiques acclimatées au climat du Nord. Rune qui avait vu des plantes venant de Chalcède et plus au Sud, grâce à ses cousins marchands, savait que toute ressemblance entre les deux types de plantes était tirée par les cheveux. De plus, il était impossible d'acclimater les plantes exotiques, même en les mettant dans les pièces les plus chaudes du château, elles mourraient invariablement pendant l'hiver.

Pour l'herboriste, il existait des plantes encore plus au sud, que l'on avait jamais vues et très semblables. L'hypothèse de Rune était non moins farfelue, elle pensait que l'influence de la magie des Anciens (ceux-là mêmes que le Roi Sagesse avait rencontré) aurait pu causer cette évolution.

Elle espérait pouvoir parler des herbes des montagnes avec Heidi afin d'avoir des arguments a asséner lors de sa prochaine discussion avec l'herboriste...

Relisant le carton d'invitation,
Spoiler:
 
Rune se rappela un des adages de sa tante :
"Les nobles et les riches ne sont jamais fous, ils sont excentriques ; ils ne sont jamais grossiers, ils sont francs et directs".
Cette maxime convenait parfaitement pour l'occasion, Rune n'était jamais entrée dans la chambre de quelqu'un qui n'était pas de sa famille, ou l'une de ses plus proches amies. Mais après toutes ces manières, qui horripilaient déjà Rune à Castellonde, et étaient encore pire ici - elle n'aurait jamais cru que ce fut possible - elle n'allait pas dire non a un peu de bizarrerie!

D'autant que les seules promenades a cheval possibles ici devaient être faites en amazone, avec une robe, et sous la surveillance d'un chaperon, a une allure "ne dépassant pas un trot enlevé". Elle attendait avec impatience les entraînements guerriers à cheval, en espérant qu'ils auraient enfin un peu de bon sens, et ne l'obligent pas a porter une fichue robe rose sur un vieux canasson lymphatique.

En tout cas pas de robe rose pour Rune aujourd'hui! Mais une robe quand même, la robe en soie violette qu'elle portait habituellement au plus chaud de l'été. Elle se rappela qu'il lui faudrait trouver une couturière qui ne tienne pas absolument a lui faire porter du rose saumon et grimaça en se rappelant l'insistance de la brodeuse de Castelcerf... Elle devait trouver le moyen de se renseigner durant cet après-midi!

Arrivant dans les quartiers plus protégés des nobles, elle montra son carton d'invitation à un garde. Tiens, c'est bizarre, elle aurait juré que cette tapisserie venait de bouger !? Une fenêtre était ouverte, mais il n'y avait aucun souffle de vent. Le garde n'avait rien remarqué, et il lui rendit sa carte rose en lui indiquant la direction.

Arrivée à l'endroit indiqué, elle s'interrompit avant de frapper. Et si c'était la mauvaise porte? Et si elle allait entrer et commettre un impair terrible, en envahissant les quartiers de quelqu'un d'important?
"Je l'ai fait exprès pour vous, c'est une chance! Ce sont vos amis gardes qui m'ont dit que vous aimiez avoir la bouche pleine! "
Elle ne devait pas être au bon endroit, en fait, elle s'était surement trompée dans un des couloirs, elle était maintenant sûre qu'elle aurait dû tourner a gauche au lieu de la droite à la dernière intersection...

*grincements de ressort de lit*
Non, ce n'était surement pas le bon endroit! Rune recula d'un pas, puis entendit une horloge carillonner la demi-heure. Elle allait être en retard! Regardant à gauche, puis à droite, espérant apercevoir un indice qui l'orienterait dans la bonne direction... Une porte peinte de couleurs bizarres, ou décorée avec des objets étranges, une odeur de plantes...

Elle sentait bien une odeur d'herbes enivrantes émanant de la porte devant laquelle elle était, mais...
"Héllia, Rune et Lawena ne devraient plus tarder."

Laissant passer quelques secondes, Rune prit son courage a deux mains et frappa discrètement à la porte: Toc, toc, toc?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Sam 16 Juil - 0:29

L'incongruité de la situation ressurgit d'un coup. Orge se retrouva figée au milieu de la pièce, le petit chien d'Heidi lui jappant après et tentant de lui sauter dans les bras tandis qu'Heidi elle-même continuait à parler comme si de rien n'était. La garde avait été éduquée par des principes déjà beaucoup plus familiers que la plupart des cerviens, que la plupart des gens des six-duchés même, mais ça, cela surpassait de loin tout ce qu'elle avait jamais pu vivre.

- Je l'ai fait exprès pour vous, c'est une chance ! Ce sont vos amis gardes qui m'ont dit que vous aimiez avoir la bouche pleine !


Elle resta interloquée un moment après avoir reprit ses esprits. La Soldate avait l'esprit beaucoup trop vif pour n'y voir qu'une simple allusion à son amour de la bonne chère, et des théories saugrenues défilaient déjà dans son esprit sur qui avait pu dire quoi, et à quelle dents elle présenterait ses phalanges en premier. En attendant, politesse et dignité. Elle inspira profondément et décrispa ses poings serrés.

Orge fit enfin un sourire maladroitement défroissé en direction de son hôte. Hôte qui, bien heureusement, ne semblait pas voir à quel point son invitée était maintenant secouée et mal à l'aise. Tout en tentant de chasser Jamp en l'éloignant du pied, Orge prit, à l'invitation d'Heidi, place sur une des chaises. Si on lui avait demandé sincèrement, elle se serait déchaussée et assise sur le tapis moelleux, mais elle aurait été à portée du torchon sur pattes. Et autant la garde aimait les chiens fiers et braves, fidèles compagnons chasseurs, autant celui-ci lui donnait l'impression, de par sa taille, ses jacassements et sa coupe, d'être un croisement entre un poulet décoratif et un... Un... Elle n'aurait su le dire.

- Eh... Je.. Non, eh... Non.

Heidi parlait sans s'arrêter, et Orge elle-même faillit ne pas entendre que l'on frappait de nouveau à la porte. Tentant une dernière fois de chasser Jamp, elle posa malencontreusement une botte sur l'une de ses pattes, et la chose jappante parti en couinant se réfugier dans les jupes de sa maitresse, dont il était visiblement très familier.

- La porte, je crois que quelqu'un a frappé. À la porte.


Les yeux grands ouverts levés vers son hôte, Orge planifiait déjà la méthode la plus ingénieuse pour faire s'enfuir le toutou d'intérieur d'Heidi. Tout en sachant que c'était irréaliste et stupide, et qu'elle ferait mieux de se montrer une meilleure invitée que ça. Dépitée, elle se laissa aller sur sa chaise, jetant des coups d'oeil méfiants vers Jamp, qui la regardait de même depuis l'autre bout de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Sam 16 Juil - 13:28

Hellia avait reçu une invitation pour se rendre au château. Mais Hellia n'était pas d'humeur. Hellia ne voulait pas y aller. Hellia avait peur en réalité, mais Hellia ne l'avouerait pas. Mais qu'à cela ne tienne! Flèche avait l'habitude des humeurs d'Hellia. Il faut dire qu'Hellia était sa mère et que depuis deux ans que son mari était mort, elle avait beaucoup de mal à s'en remettre. à tel point qu'elle ne sortait jamais de sa boutique. C'était Flèche qui s'occupait des ravitaillements en tout genre et des corvées. Bien sur, la demoiselle, aimant aussi à vaquer à ses propres occupations, s'en acquittait aussi rapidement que possible et allait même jusqu'à rechigner à l'occasion parce que, bon, elle à autre chose à faire quand même que d'aller faire des courses pour sa mère! C'est que la boutique, c'est pas la sienne... Et puis les plantes, spa son truc d'abord.
Enfin, ça, c'était les autres jours, parce que là, c'était quand même une invitation à Castelcerf! Autant dire que Flèche avait souvent essayé de s'y rendre. Que, parfois, elle avait réussit à y entrer, mais que la plus part du temps, elle s'était faite jeter en beauté. Échec total pour la demoiselle! Alors, pensez bien, cette fois-ci, c'était le genre de corvée dont elle s'acquitterait avec plaisir.
Sauf que...

"- On t'connait, toy, t'es qu'une traine-misère, une tireuse d'embrouilles. T'crois quand même pas qu'on t'laisserait v'nir tout charnebouler dans l'castel. Y a pas écrit l'joyeux samaritin sur la tête à Bertin!"

Premier accro... Le garde à l'entrée du château l'avait reconnu et malgré l'invitation, il refusait de laisser entrer Flèche. mais qu'à cela ne tienne! la demoiselle n'allait pas s'en laisser compter si facilement.
Après tout, elle avait un laisser-passer:

"- T'peux bien m'empêcher passer, mais au moins, spa moi qui va m'faire fouetter les fesses parce que la bonne gens du château n'a pas ses remèdes contre les lendemains de fête difficiles ou ses bougies parfumées comme il faut... Parce que t'vois, c'est pas une simple tisane que tu m'empêches d'aller boire. c'est une véritable rencontre au sommet, une négociation intense que tu mets à mal. T'as pas honte de condamner tous les habitants du château juste parce que tu crois malin d'empêcher une enfant de passer!"

Pleine d'espoir et persuadée que son discours ne pouvait que faire mouche, quelle ne fut pas sa surprise quand, d'un coup de pied bien placé, Flèche fut violemment remise à sa place. c'est-à-dire sur le chemin menant à Bourg-de-Castelcerf.

Grrr. Dépitée et l'esprit bardée de mauvaises pensées à l'égard de la garde toute entière, Flèche s'en redescendit vers la ville, les épaules courbées. Un jour, Castelcerf lui ouvrirait grand ses portes et ses habitants lui offriraient une ovation!
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Lun 18 Juil - 20:22

- Eh... Je.. Non, eh... Non avait répondu Orge, qui s'était assise sur l'une des chaises en paille. Comme une vague, Heidi sentit la déception l'envahir : la garde ne voulait pas de son gâteau ! Elle lui jeta un coup d'œil subreptice : trônant sur une large assiette en émail bleu, le morceau, parfaitement sphérique et bombé à loisir, devait bien faire quinze centimètres de haut. Certes sa couleur gris amande n'était pas pour séduire... mais enfin !
Heidi joignit les mains, une affreuse petite moue de tristesse se peignant sur ses lèvres, avant de disparaître. A nouveau ce dut l'illumination : Orge avait sans doute répondu à une autre de ses questions (sa vie passée dans les Montagnes, la connaissance d'Héllia, Rune ou Lawena...) ! Électrisée par une nouvelle bouffée d'enthousiasme, Heidi se promit de parler moins vite. Jamp courut se réfugier dans ses jupes, et elle éclata de rire.

- Jamp vous a-dore ! allait-t-elle déclarer, ravie, mais la garde reprit la parole.
- La porte, je crois que quelqu'un a frappé. À la porte.
- A la pooorte ?! répéta Heidi en sursautant, comme si l'idée était juste incroyable. L'instant suivant, elle se ruait contre le panneau de bois, l'arrachant à moitié de ses gonds.
- RUUUUNE ! s'écria-t-elle, bras ouvert, en découvrant la jeune fille, qui semblait flotter dans une robe évanescente. A côté, la Montagnarde, dans sa longue robe vert sapin au gros col brodé, semblait taillée dans un baobab.

On avait beau dire, Heidi s'était faite aux usages de Castelcerf. Aussi n'attendit-elle pas que son invitée se fonde dans ses bras, mais s'écarta légèrement pour la laisser entrer.
- Je t'en prie ! Orge vient juste d'arriver ! reprit-elle, plus modérée. La connais-tu ? Elle fait partie de la Garde royale du Roi ! susurra-t-elle avec délectation, apparemment grisée d'admiration. Peut-être espérait-elle qu'Orge leur ferait part de quelques anecdotes bien senties sur le beau roi Vainqueur...
- Nous allions procéder à la découpe du gâteau ! poursuivit-elle en battant des mains, oubliant déjà sa promesse de tempérance. A son image, Jamp s'était mis à bondir autour de la nouvelle venue, ses petites dents jaunes agrippant le tissu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Sam 23 Juil - 1:02

Brusquement, la porte s'ouvrit, causant un courant d'air monstrueux dans les couloirs froids, et un ouragan vert jaillit de l'ouverture. Plus le temps de s'interroger sur les bruits, la porte était la bonne...
A la grande surprise de Rune, elle ne fut pas engouffrée dans l'étreinte étouffante de la grande montagnarde. Heidi avait des manières qui faisaient que même lorsqu'on la connaissait peu, on avait l'impression de retrouver une vieille amie.
Dès son entrée, Heidi lui présenta Orge, dont l'arrivée au premier cours d'Art avait été très...remarquée.

Soudainement consciente d'un tiraillement sur sa robe, elle baissa les yeux pour apercevoir un ... chat pelé? poulet vicieux de compagnie? marcassin domestiqué? Les dents et les couinements interrogateurs laissaient à penser que c'était un chien, mais les yeux globuleux et le pelage miteux faisaient douter l'observateur que l'animal ait un jour eu des loups pour ancêtres...

Décrochant la bête de sa robe en la saisissant par la peau du cou, Rune la redéposa a bonne distance de la table, a laquelle attendait déjà Orge, qui avait bizarrement l'air gênée. En s'en approchant, Rune, qui n'était pourtant pas très habile dans l'art de marier les couleurs, remarqua qu'Heidi avait fait un effort de présentation. Toutes les couleurs de la palette du peintre étaient réunies dans la pièce, avec certains bonus remarquables, tels le violet cendreux, la pêche vibrante, le carmin gris, le vieux citron et la coquille d'oeuf émue.

Heureusement, Heidi la sauva de ce cauchemar psychédélique...
- Nous allions procéder à la découpe du gâteau !
... pour que les odeurs combinées du brûloir et du gâteau, bien qu'exquises, l'achèvent.
- Il a l'air très apétissant, vous l'avez fait vous-même?
Rune tomba plus qu'elle ne s'assit sur sa chaise.
- Je ne reconnais pas l'odeur des herbes dans le brûloir, qu'avez vous utilisé? Cela ressemble a de la sariette, mais en moins amer.
Les odeurs étaient presque l'équivalent des couleurs.
- C'est des herbes des Montagnes?
Un intérêt vif perçait désormais, malgré la désorientation oculaire et olfactive.
[wow]2857/cust[/wow]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Dim 24 Juil - 17:04

Orge fronça les sourcils en voyant entrer Rune. Elle était sûre de l'avoir déjà vue quelque part, mais où ? La question l’obnubila un instant. Jamp, qui n'avait pas attendu pour se jeter sur l'invitée suivante, comme pour narguer Orge - Elle en était sûre, cette petite chose hideuse la narguait ! - se fit refouler en un temps record. Haha !

C'est les yeux ronds que la garde suivi la jeune femme en violet pendant qu'elle s'effondrait ensuite littéralement sur sa chaise, dans une réaction à la mesure de l'opulence olfactive et visuelle de la pièce.
La garde réprima un sourire absolument ravi ; au moins n'était-elle pas la seule à être surprise et à moitié béate devant Heidi.

Cela la détendit, et elle profita de ce que l'herboriste exubérante s'était tournée vers le gâteau pour leur en découper des tranches pour demander à Rune :

- Nous nous sommes déjà vues quelque part, j'en suis sûre. Vous vivez au château ?

Et elle se retourna à temps pour réceptionner sa part. Même le croisement poulet-chien avait droit à son assiette miniature.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Jeu 28 Juil - 12:10

Tendant son assiette (en porcelaine très colorée) pour goûter le gateau à la recette Montagnarde, Rune répondit à la demande de la Garde :
- Je suis arrivée au château il y a quelque temps pour l'appel d'Art, cela fait un peu plus d'une semaine maintenant. Je venais de Castellonde en Béarns, et vu la longueur du voyage, j'étais heureuse d'avoir une chambre qui m'attendait ici.
Un bref sentiment de malaise s'empara de Rune lorsqu'elle se rappela la compulsion imposée par l'appel. Ce n'était pas quelque chose qu'elle avait envie de réexpérimenter de sitôt.
- Je pense que vous vous souvenez de moi maintenant. Un léger sourire affleura sur les lèvres de Rune J'étais également présente durant la première leçon d'Art. Au fait, savez vous qui est la personne à l'air martial qui est entrée après vous?

S'adressant à Heidi :
- A propos, durant mon voyage, je suis passée assez près des Montagnes, et je me demandais si vous pourriez m'aider à identifier quelques herbes, et m'en dire plus sur leurs propriétés et les usages qui en sont faits dans votre pays natal.

Spoiler:
 
[wow]2857/cust[/wow]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Jeu 28 Juil - 14:15

Avec une concentration qui leur garantissait un bref répit de silence, Heidi découpait le volumineux gâteau. Entre chaque part, qui devait former un isocèle parfait, la jeune femme s'autorisait quelques réponses aux questions qui volaient.

- Merci, Rune ! Oui, c'est moi qui l'ai fait ; c'est une vieille recette montagnarde qu'Orge et moi connaissons bien, dit-elle en lestant l'assiette de celle-ci d'une portion considérable, pareille à une brique.
- Quant aux herbes, c'est du houspi. Ça pousse partout dans les montagnes, derrière les pierres, au bord des chemins, mais pas moyen d'en trouver ici ! Ça me rappelle mes escapades, et puis, ça purifie l'air.
L'odeur était fraîche et sucrée. Le gâteau, lui, dégageait une arôme aussi compacte que sa consistance. Rune fut certainement surprise, toutefois, de constater, quand Heidi la servit, que le pavé ne pesait guère. A mieux y regarder, il semblait presque moussu.

Après s'être servie elle-même, Heidi découpa une lichette pour Jamp, qui se rua dessus avec tout l'empressement du monde - pourtant très occupé à slalomer entre les pieds de la garde - et commença à mastiquer avec des petits bruits humides.
- Je ne lui en donne pas trop s'excusa sa maîtresse : ça lui donne des palpitations.
Si Orge s'en doutait déjà, Rune ne tarderait pas à s'apercevoir des effets de la pâtisserie...

Et enfin, elle s'assit - par terre, sur le tapis, aux pieds de ses deux invitées, qui discutaient. Derrière la petite table, seule la tête blonde d'Heidi dépassait, ce qui faisait un drôle d'effet. Ses yeux s'élargissant en soucoupe sous sa masse de cheveux, elle tâcha de rattraper le fil de la conversation.
- Annnnnnnnnnnh ! s'écria-t-elle soudain, faisant un petit bond. Tu possèdes aussi l'Art, Orge ?
Puis, sans lui laisser le temps de renchérir :
- Quelle chance vous avez ! Et comment s'est passé la première leçon ? Qu'a dit le maître d'Art ? Il a l'air si charmant avec sa barbe !

Heidi était si surexcitée, tout à coup - la généreuse portion de gâteau qu'elle venait d'enfourner dans sa bouche, faisant craquer les petits grains rouges, n'y était sans doute pas pour rien - qu'elle oublia les questions de Rune sur les herbes des Montagnes, et même les trois théières qui attendaient patiemment leur heure.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Ven 29 Juil - 20:24

Effectivement. La première leçon d’art, Orge s’en souvenait maintenant… Son nom était Ordajonc, la jeune femme était sûrement de la même famille que le respecté maître. La soldate ne voulait pas savoir quelle opinion l’élève avait d’elle maintenant. Elle se ratatina sur sa chaise et répondit brièvement :

- Oh, Brun… Le maître d’arme. Un peu ronchon, mais sympathique. C’est… Le confident de sa majesté Vainqueur, fit-elle avec un haussement de sourcils entendu.

Elle reporta ensuite son attention sur la portion de gâteau, chipotant avec sa fourchette la pâte, hésitant à en prendre une bouchée. Elle regarda la touffe de cheveux blonds qui dépassait de la table et le tapis moelleux sous ses pieds. Quelle était l’occasion qui valait d’être fêtée avec un tel gâteau ? Heidi savait certainement son effet, il n’était même pas possible de se poser la question : alors pourquoi le servir maintenant ? Elles ne fêtaient rien d’important à ce qu’elle savait. Ou alors c’était simplement l’excentricité de sa concitoyenne Montagnarde qui en était à l’origine ? Orge n’avait qu’à regarder autour d’elle pour savoir qu’Heidi n’avait probablement pas besoin du gâteau pour en ressentir les effets. Orge sourit pour elle-même ; fichtre, elle aimait bien l’herboriste originale, en fait !

Elle prit une bouchée du gâteau, savourant son goût légèrement fumé et ses billes croquantes de…

- Annnnnnnnnnnh !

Avant de sursauter et de faillir s’étrangler au bruit soudain que fit Heidi. La soldate avala sa part et toussa, pivoine, pendant que l’herboriste du castel continuait de parler. Un gros soupir plus tard, et Orge reprenait une bouchée. C’est qu’il était vraiment bon, ce gâteau ! Elle avait oublié de répondre et de demander, d’ailleurs, en quel honneur il leur était servi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Mar 2 Aoû - 22:03


Le petit carton rose, couvert de pattes de mouches incompréhensibles à l’œil non exercé de l'ex-esclave, l'avait tout de même intriguée. Quelque chose d'écrit, ça devait être d'une quelconque importance, et elle avait donc résolu d'aller se faire expliquer la signification des signes cabalistiques lorsqu'elle en aurait l'occasion. Mais comme elle n'allait pas non plus se presser pour un bout de papier, même un peu épaissi et coloré de ce rose dont les ménestrels ennuyeux faisaient leurs insipides chansons d'amour, ce fut deux jours après avoir reçu l'invitation que Lawena l'emmena se faire traduire en langage parlé. Après avoir demandé à plusieurs de ses connaissances qui s'étaient avérées tout aussi illettrées qu'elle, elle eut droit à un déchiffrage tâtonnant, duquel elle retint quelques concepts essentiels : invitation, château, et surtout, l'origine de tout cela.
" Ah, Heidi, "
avait-elle commenté, et cela suffisait à résumer l'image qu'elle avait de la montagnarde.

Se rendant compte que l'invitation était en fin de compte pour le jour même, la teinturière n'en termina pas moins tranquillement ce qu'elle avait à faire au Bourg, avant de retourner chez elle sans presser le pas, car le concept de retard lui était quasiment inconnu, à moins d'urgence vitale. Elle n'avait pourtant pas hésité quant à sa réponse à l'invitation, parce qu'il y avait moyen de bien s'amuser en compagnie d'Heidi, et qu'elle tenait là une occasion inespérée de poser un pied sur le sol de pierre du château de Castelcerf, occasion qui risquait de ne pas se présenter souvent.

Elle prit tout de même le temps d'épousseter ses vêtements, un peu brunis par son passage au marché, mais n'en changea pas, parce qu'il n'y avait pas de raison. D'ailleurs, ses jupes lui permettraient de présenter à sa cliente occasionnelle un nouveau ton, un vert pomme qu'elle avait longuement cherché, et qui se mariait parfaitement à l'orangé de son surcot. Attrapant au passage un châle assorti au carton d'invitation, Lawena se mit en route pour les hauts quartiers.

La garde avait été relevée depuis le passage d'une certaine adolescente, et l'homme de faction la laissa passer, non sans l'avoir détaillée avec un air plus que soupçonneux auparavant. Mais par chance pour l'ex-esclave, il connaissait Heidi de réputation, et n'en était pas à une excentricité près de la part de l'herboriste montagnarde. Lawena se retrouva donc dans les couloirs de Castelcerf, nez en l'air pour n'en rien perdre, si ce n'est elle-même, car il lui fallut demander son chemin à plusieurs reprises avant de se retrouver devant la bonne porte, de laquelle provenaient déjà les bruits de vives conversations. Retrouvant un semblant de bonnes manières, l'ex-esclave y frappa en prononçant le nom de son hôte d'un ton interrogatif, et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Mar 23 Aoû - 18:16

- Et comment s'est passé la première leçon ? Qu'a dit le maître d'Art ? Il a l'air si charmant avec sa barbe ! venait tout juste de s'écrier Heidi, surexcitée, avant de couler un regard anxieux vers Orge.
La jeune femme venait de s'étouffer, et le temps que la Montagnarde décide s'il était opportun ou non de lui taper dans le dos (à Castelcerf, il fallait toujours réfléchir avant d'agir...), elle avait déjà repris son souffle. Aux petits soins, Heidi lui versa une tasse de thé, "pour faire passer". La théière en cuivre dégageait de fortes odeurs de thym et de violette.

Dans le silence d'un instant, elle crut entendre son nom. Avait-on frappé à nouveau ? Reposant la théière, et après avoir invité du regard Rune à se servir (elle n'avait que l'embarras du choix, et reconnaîtrait sans doute l'odeur des herbes), Heidi trotta vers la porte.
- Lawena ! Bienvenue ! s'écria-t-elle, plus modérée (elle devait ménager ses invitées, jusqu'à la Grande Nouvelle), en s'écartant pour laisser passer la teinturière.
- Assied-toi ! Nous venons tout juste de commencer le gâteau ; j'espère que tu as faim ! Je te présente Rune et Orge... artiseuses en secret ! "chuchota"-t-elle avec enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Lun 5 Sep - 0:26

Toute grommelante, oh ça, Flèche l'était tandis qu'elle redescendait vers le bourg. C'est qu'elle n'aimait pas que les choses aillent dans le sens contraire de celui qu'elle avait prévu.
Elle s’appelait pas Flèche pour rien, la bougresse...
Pour preuve, alors qu'elle croisait un convois d'artistes en route pour tenter leur chance au château, elle se mit immédiatement en tête de tenter sa chance. Acrobates et jongleurs rivalisant d'adresse, la caravane avançait en direction de l'entrée du château. Flèche le comprit rapidement, ils espéraient impressionnés les gardes pour mieux entrer et tenter leur chance à la cour. Une stratégie que Flèche avait déjà régulièrement observée, avec plus ou moins de réussite... Mais là n'était pas la question: c'était sa chance, voila tout.

Le temps de se faufiler à bord du charriot, d'y dégoter quelques étoffes bariolées et de s'en vêtir, et elle prenait la pose en une position improbable digne du plus grand des acrobates. Heureusement, la pratique de l'escalade et de tous types de cabrioles lui avait conféré une souplesse et un équilibre à toute épreuve. Aussi, quand un garde, ayant jugé cette troupe itinérante digne du bon peuple de Castelcerf, vint vérifier qu'il ne se trouvait rien de dangereux dans cet équipage, il ne trouve rien à redire sur cet énième clown occupé à réaliser des étrangetés dans la carriole. Bien au contraire, c'est avec empressement qu'il fit signe à tout ce petit monde de circuler et d'aller s'installer à l'arrière du château, là où ils ne dérangeraient personne en attendant l'heure du conte et des autres divertissements.

Mais avant que les artistes itinérants n'aient atteint leur lieu de campement, Flèche s'était déjà faufiler hors de leur habitat pour mieux détaler sur les pavés jusqu'aux appartements d'Heidi.

Ce qui ne se fit pas aisément. Non pas que le destin s'acharne sur Flèche... Mais les distraction étaient par trop nombreuses et la capacité d'attention de la demoiselle rudement mise à l'épreuve. Par ici, des fleurs comme elle n'en avait jamais vu, par là, un cheval dégageant une puissance prête à exploser à toute instant. un étalon, sans aucun doute possible. Et pour finir, un panel de personnages tous plus hauts en couleur les un que les autres. Tout ce qu'il fallait pour titiller la curiosité d'une jeune roturière en goguette.
Jusqu'à ce qu'elle se rappelle qu'elle avait un rendez-vous et qu'elle reprenne sa route! A tel point qu'elle avait mis autant de temps à rentrer dans le château qu'à parvenir jusqu'aux appartements de son hôtesse.

L'esprit trop sollicité pour s'inquiéter de se tromper de porte ou de négliger les usages, Flèches en arriva à tambouriner à la porte d'Heidi, bien en retard sur l'horaire et des images brillantes plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Mer 14 Sep - 22:23

- Eh bien, il ne manque plus qu'Hél...

Heidi venait tout juste de renfermer la porte qu'on frappa à nouveau - moins discrètement, cette fois... Un sourire joyeux aux lèvres, la Montagnarde répéta les mêmes gestes pour découvrir... une silhouette aux habits amples et bariolés, qu'elle n'identifia pas immédiatement. En vérité, même si la frimousse tachetée lui était vaguement familière (elle avait dû la croiser quelquefois en coup de vent, lors de ses visites régulières à la boutique d'Héllia), elle crut avoir affaire à un jeune saltimbanque. Elle savait qu'à Castelcerf, les vêtements "exagérément" colorés étaient l'apanage des artistes. Mais que diable celle-ci venait donc faire ici ?

- Il y doit y avoir erreur... murmura-t-elle, troublée. Je n'ai pas demandé...

Et puis, elle se dit qu'un peu de distraction ne serait sans doute pas malvenu, et ouvrit grand sa porte, profitant de l'opportunité malgré le sentiment croissant que quelque chose clochait...
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Dim 18 Sep - 0:07

Et voila qu'on lui ouvrait la porte. Face au regard surpris d'Heidi, Flèche sourit de toutes ses dents, réjouie au plus haut point de se trouver là. Tant pis pour ses propos étranges, elle entra, suivant son invitation, et jeta un regard curieux aux appartements de son hôtesse.
Si elle était consciente de la méprise à son endroit, ce fut uniquement pour en jouer d'une petite réplique glissée tout en prenant place au milieu de la salle.

- J'vous préviens, j'dois pouvoir marcher sur les mains et faire quelques acrobaties, mais pas d'quoi amuser les plus exigeants. En fait, ma spécialité, c'est de vider les assiettes.

Sur ce, Flèche jeta un regard en coin vers les deux autres femmes présentent dans la pièce.
Avec un hochement de tête:

- Flèche Tigraine, pour ne pas vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Dim 18 Sep - 22:24


" Bonjour Heidi, "
répondit l'ex-esclave avec une accolade pour toute cérémonie, et sans se priver d'examiner la pièce, ou plutôt, ses couleurs, d'un œil tantôt curieux, tantôt expert. Avec un petit sourire satisfait alors qu'elle reconnaissait certaines de ses 'œuvres'. Elle était visiblement en retard, mais ça ne devait pas être bien grave, aussi fit-elle seulement un commentaire approbateur :
" T'es bien installée. "
Elle entra comme elle y était conviée... pour s'arrêter devant les invitées, que son hôte lui présentait maintenant.

" Oh, vraiment ? M'est avis qu'le secret n'va pas tarder à s'éventer, "
commenta-t-elle avec un clin d’œil entendu vers les deux autres.
" Lawena, teinturière, "
indiqua-t-elle avec une parodie de révérence qui ne faisait rien pour sembler sérieuse. Elle finit par s'asseoir à son tour, alors qu'un nouvel invité, plutôt pressé, à en croire les frappes contre la porte, interrompait la montagnarde.

Laissant sans remords Heidi se débrouiller de l'arrivante, elle en profita pour se tourner vers les voisines :
" Vous faites dans quoi, la musique, la peinture, ou... aut' chose ? "
Il était question d'art, avait-il semblé à l'ex-esclave. Elle n'avait en effet pas entendu la majuscule, et quand bien même elle l'aurait pu, elle n'était pas dans les Duchés depuis assez longtemps pour avoir entendu parler de la magie Loinvoyant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Lun 26 Sep - 21:04

Les yeux dans le vague, Orge accepta avec gratitude le mélange très étrange qui flottait maintenant dans sa tasse. Thym et violette ? Eh bien... on ne pourrait savoir ce que cela donnait qu'une fois qu'on l'aurait goûté. Tandis que son hôtesse se levait, la soldate en jupe porta le breuvage à ses lèvres et aspira une gorgée. Et laissa la tasse penchée collée à ses lèvres tandis qu'elle décryptait les informations que lui renvoyaient son nez et ses papilles gustatives. Ces informations la laissaient perplexe.

Entre temps, Heidi avait fait entrer une autre femme. Les couleurs de ses jupes l'intriguèrent, ainsi que le tatouage en haut de sa joue. Une ancienne esclave ? C'était rare d'en croiser à Castelcerf. Mais celle-ci était assortie à Heidi, aussi ce n'était pas étonnant qu'elles se connaissent. La garde en jupes, au moment de la saluer, fit quelques bulles dans sa tasse. Elle l'écarta vivement de sa bouche tout en s'essuyant le menton d'une manche.

- Orge, Garde du roi.

Et elle reprit une gorgée. Quelqu'un d'autre frappait à la porte, et Lawena engageait déjà la conversation ;

" Vous faites dans quoi, la musique, la peinture, ou... aut' chose ? "


Les yeux d'Orge se fixèrent sur la teinturière. C'était une blague ?

- Tu viens d'où toi, en fait ? Fit-elle, agressive, persuadée que la nouvelle venue se moquait d'elle. Et ça ne lui plaisait pas.

Elle ne leva même pas les yeux vers Flèche, occupée qu'elle était à dévisager l'ancienne esclave. Elle avait un goût amer dans la bouche, et en voulant décroiser et recroiser ses jambes de l'autre côté, elle s'emmêlait dans sa jupe.

- Mais bon sang de fichu de... ! Elle ne savait pas pourquoi elle était venue, finalement, à part pour se ridiculiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: TISANES ET RUMEURS   Sam 1 Oct - 14:24

Suivant l'invitation d'Heidi a se servir du thé, Rune se décida pour un mélange appelé "Bonne étoile" à Castellonde (Menthe verte crépue, Anis, Bleuet, Morceaux de pomme), en essayant d'y déceler la touche personnelle que la montagnarde avait à coup sûr ajouté au mélange. De la myrtille peut être ?

Elle était en train d'attendre que le thé refroidisse en examinant le gâteau, et sa consistance mystérieuse, moelleuse, quasiment moussue, parsemée de grains rouges, quand deux invitées arrivèrent coup sur coup, toutes deux habillées d'habits bariolés.
Par Eda, encore des couleurs, comme si cette pièce en avait besoin.

La femme s'était présentée comme une teinturière, et la qualité des tissus et le travail sur les nuances en faisait foi.
Rune réprima un sourire lors de la présentation d'Heidi "artiseuses en secret". Cela faisait presque un mois qu'elle était arrivée après l'appel d'art et sans autre raison valable d'arriver à Castelcerf, son nom de famille la trahissait également, et elle avait hâte que les gens arrêtent de chuchoter et de se retourner sur son passage.
Enfin, il est possible qu'Orge ait pu réussir à garder le secret de son côté.

Voyant qu'Heidi allait être occupée à couper des parts de gâteau, et qu'elle était un peu décontenancée par l'arrivée de la jeune saltimbanque, Rune décida de la seconder en servant du thé aux nouvelles arrivées.
- Vous voulez boire quelque chose? Heidi nous a préparé un mélange de thym et violette, une tisane à base de menthe et d'anis, et ..." Rune souleva la dernière théière, observa une infusion cristalline de couleur mandarine pâle, et inspira légèrement.
- Du thé blanc avec de la ... bergamote?
[wow]2857/cust[/wow]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Mar 4 Oct - 22:48

- Flèche ?! Oh mais oui c'est toi ! s'écria la Montagnarde sans se poser davantage de questions. Elle posa ses mains sur son ventre, heureuse d'avoir rassemblé toutes ses invitées (ou presque) autour d'elle, comme des poussins. Et plus heureuse encore de veiller à leur bien-être, coups d'aile et graines de maïs :
- Je vais te servir une grooosse part de gâteau.

Et elle s'exécuta en sifflotant, agitant légèrement son postérieur au rythme de la mélodie, ce qui eut le bonheur d'échapper à l'attention des poussins en question, qui pépiaient déjà entre eux. Au prix de quelques méprises...

- Vous faites dans quoi, la musique, la peinture, ou... aut' chose ? avait demandé Lawena. Ce qui était plutôt rigolo, mais n'étonna pas Heidi outre mesure. Elle se rappelait du temps où elle était arrivé à la Cour et où elle ne comprenait rien.
- Non, il s'agit de l'Art avec un grand A, comme Absrouf précisa-t-elle avec un petit éclat de rire, sans songer qu'il n'y aurait guère que Rune pour connaître le nom de cette plante diurétique.
C'est la magie des Loinvoyant. C'est quand on entend des voix. Ça sert à voir dans la tête des gens expliqua-t-elle d'un air docte, en brandissant sa pelle à tarte. Quelques petits grains rouges virent se ficher dans la chevelure d'Orge, qui jura.

- Lawena vient de Rippon, poursuivit Heidi, très fière de partager sa "science". Elle ne perçut pas l'agressivité de la Garde, ou du moins elle ne s'en formalisa pas. Elle espérait ne pas s'être trompée d'ingrédient dans son gâteau. Cela n'était pas sensé avoir cet effet là.

Puis elle déposa l'énorme part de gâteau dans les mains de Flèche (elle avait oublié l'assiette), remerciant d'un sourire Rune qui s'était chargée de servir le thé :
- Vous voulez boire quelque chose? Heidi nous a préparé un mélange de thym et violette, une tisane à base de menthe et d'anis, et ... du thé blanc avec de la ... bergamote ?
- On ne peut rien te cacher, répondit la Montagnarde en rosissant de plaisir. Il manquait toutefois un élément imprévu, qui resterait, espérait-elle inaperçu : Jamp avait perdu quelques poils dans la théière...

Elle lui jeta un coup d'œil affectueux alors qu'il se soulageait sur les pieds de la plus jeune invitée.
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Jeu 13 Oct - 14:06

L'appel du gâteau suffit à détourner son attention des trois autres personnes présentes dans la pièce.
Gâaateau.
Et vla qu'elle commence à saliver la mioche. C'est que le plateau était appétissant. Un rêve pour un ventre sur pattes. Mais la part se fait attendre. Apparemment, Heidi était sensible aux diversions. Bien trop à son gout. A tel point que que Flèche du bien s'intéresser à ce qu'il se passait dans la pièce, elle aussi.
Derrière l'épaule d' Heidi et alors que cette dernière s'adressait aux trois autres femmes, l'adolescente ajouta une réplique de sa spécialité pour ponctuer la définition de l'Art:

- On peut aussi manipuler les gens avec l'Art, comme si c'était des marionnettes. Leur faire faire tout c'qu'on veut.


Pour illustration, elle leva les mains et en agita les doigts à la vue de tous. Bien sur, elle ajouta un sourire inquiétant parce que ça faisait toujours sensation.

- Même tuer.


Mais aussi tôt que la part de gâteau se dirigeait vers elle, elle oublia ce qu'elle était entrain de raconter pour se concentrer sur un sujet autrement intéressant: son estomac. Elle était entrain d'humer le savoureux parfum de la pâtisserie, cherchant à en détecter toutes les notes, quand quelque chose de chaud lui coula sur les chevilles.
Perplexe, elle baissa les yeux dans cette direction et constata de la situation. Une boule de poils s'était fait plaisir apparemment. Sans tergiverser, Flèche la repoussa en soulevant le pied de façon assez virulente. Autant dire que le geste tenait presque du coup de pied, mais pas tout à fait.

- Schou... Psalmodia-t-elle pour parfaire son injonction.

Quand à se faire faire pipi dessus, ce n'avait jamais été un drame pour notre gamine des rues. Il y avait plus salissant. Attrapant un linge qui trainait, elle se mit au devoir de s'essuyer, et puis s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Lun 17 Oct - 0:14


A la réaction brutale d'Orge, Lawena ne fit d'abord que pencher la tête en étrécissant les yeux, comme si elle la reconsidérait - et c'était bien le cas. La teinturière ne comprenait pas ce qui, dans sa question, avait pu contrarier la pratiquante de l'art, quel que soit celui-ci. Puis ce fut un haussement de sourcils qui commenta les jurons de la garde en pleine bataille avec ses jupes, mais elle jugea plus sage de rester coite malgré un fou rire qui montait. Si elle se souciait fort peu de l'avis des autres à son encontre, l'ex-esclave préférait tout de même éviter d'en rajouter, face à celle qui était apparemment une combattante déjà passablement énervée.

Leur hôtesse ramena à elle l'attention de son monde, éclaircissant ce qui concernait l'Art. Ou du moins, s'y essayant.
" Abs... c'quoi donc qu'ça ? "
Le talent d'Heidi semblait plutôt être de sauter d'un sujet à l'autre sans préambule, mais il en aurait fallu plus pour perdre Lawena, qui se servait en même temps une part de gâteau.
" Entend' des voix ? Par chez moi, on appellerait pas ça une magie. "
fit-elle entre deux bouchées, et un rire s'échappa de sa gorge. Les ajouts de Flèche n'étaient pas pour l'aider à considérer tout cela sérieusement - il y avait plus crédible qu'une gamine en habits de saltimbanque et manifestement douée pour la profession. Et de loin. Cela ne l'empêcha pas de jeter un regard suspicieux aux deux 'magiciennes', mais sa méfiance était plus envers une imposture que pour les soi-disant pouvoirs des deux femmes.

" Z'êtes d'la famille du roi, alors ? "
Son hôte avait présenté la 'capacité' comme venant des Loinvoyant, et Lawena avait beau se tenir ignorante de tout ce beau monde, et heureuse de l'être, elle savait que c'était la dynastie à la tête des Duchés. Ces filles de l'Art n'avaient pas franchement des allures de princesses - un petit rire fut cette fois étouffé derrière une manche couleur d'abricot bien mûr. Une qui jouait les domestiques avec la théière, et l'autre qui ne savait pas porter une jupe sans s'y emmêler, quelles belles princesses elles faisaient ! L'ex-esclave accepta cependant le breuvage, qui allait sans doute aider le gâteau à passer.
" Verse-moi donc d'ça. J'm'y connais point en herbes à tisane. "

Heidi l'avait prise de vitesse pour répondre à Orge, mais Lawena sembla se rappeler qu'elle avait voulu ajouter quelque chose. La conversation avait trop dévié, et puis il y avait eu le gâteau, la tisane, et la teinturière avait oublié.
" J'suis pas vraiment d'Rippon, en fait. 'fin j'ai fait qu'passer là-bas, queq' lunes. J'tais encore plus loin avant. Mais j'croyais qu'ça se voyait... "
un sourire ironique joua sur ses lèvres
"... comme l'nez au milieu d'la figure ! "
conclut-elle, ravie de sa formulation, et pas gênée le moins du monde de rire avec son passé chalcédien : pour s'en détacher, c'était plus efficace que d'en pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Lun 24 Oct - 14:53

La main de la soldate passa de façon minutieuse dans sa chevelure, pour tenter d’enlever autant de petits grains rouges que possible, sans devoir défaire sa queue de guerrier. Malgré sa présence à un thé, il ne lui serait jamais venu à l’idée de la défaire pour se fondre dans le paysage. Autant demander à un loup de se scier les dents parce qu’il dine avec des poulets. Et là, les poulettes en question ne cessaient de piailler, se faisant visiblement très bien aux manières de leur hôtesse. Orge soupira, perdant le fil de la conversation pour observer le groupe d’invitées ; on ne peut plus éclectique. Entre sa compagne d’apprentissage d’Art, simple et réservée, la saltimbanque qui n’en était visiblement pas une mais l’aurait mérité – Orge rit intérieurement du camouflage qui avait permis à Flèche d’entrer, mais elle devrait sermonner les gardes en factions à l’entrée du château pour ne s’être pas montrés plus vigilants – en passant par la teinturière marquée sur le visage et aux manières des plus rurales, on n’aurait pu faire de compagnie plus… désassortie. Elle préféra ignorer l’image que la garde devait elle-même leur envoyer.

" Z'êtes d'la famille du roi, alors ? "

Lawena semblait trouver l’idée amusante, en tout cas.

- Par le trouffion d’Eda… Elle se reprit. C’est pas aussi simple. Enfin, de toute façon ça ne regarde que les Artiseurs !

Orge avait préféré s’emporter plutôt que d’avouer à quel point la question la troublait et qu’elle n’avait que des suppositions à ce sujet. Son apprentissage n’était pas suffisamment avancé que pour lui permettre de répondre. Peut-être Rune aurait-elle un début de piste, mais ce serait son problème, si elle tentait d’expliquer la chose à Lawena. De même, elle préféra ignorer les rires de la teinturière quand à son origine. Il ne devait pas être agréable pour elle que de porter ce fardeau au quotidien, et Orge piqua un fard à penser qu’elle relevé la chose avec légèreté et dédain.

*Mais c’était sa faute, elle n’avait qu’à pas se moquer.*


Il n’empêche que son ventre se crispa et qu’elle préféra se concentrer sur la part de gâteau qu’il lui restait, enfournant une autre bouchée, pour avoir la bouche pleine et une excuse pour ne plus parler. Comme si elle se souciait de politesse, d’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   Mer 9 Nov - 0:58


Rune avait écouté la discussion sur l'Art, un peu abasourdie par les propos des invitées.
Elle avait trouvé les questions de ses comparses apprentis artiseurs peu appropriées, mais elle n'avait pas pensé que c'était à cause d'une ignorance totale des principes fondamentaux de cette magie. Elle-même ne savait pas tant de choses que ça - et elles pouvaient tout aussi bien être vraies, que déformées, ou des contre-sens totaux - mais elle aurait pu passer pour un maître en la matière, si grandes étaient les lacunes des convives.

- L'Art est une magie que l'on retrouve parmi les familles qui ont du sang de la lignée Loinvoyant, par exemple, pour mon ascendance, je peux prouver seize quartiers de noblesse. On retrouve également cette magie parmi les gens d'origine métissée, Orge en est une bonne illustration, avec du sang des Quatre-Duchés et du sang du Peuple des Montagnes.
La raison pour laquelle on dit que l'Art est issu des Loinvoyant, c'est parce que le Roi et les maîtres d'Art préféraient former des gens au sang pur, qui ont plus de chance d'être loyaux à la couronne.

Quant à ce qu'on peut faire avec l'Art, les quelques personnes versées dans l'étude de ce sujet à Castellonde n'arrêtaient pas de chicaner.
Rune haussa les épaules et but une gorgée de thé.

- La seule chose dont je suis sûre, c'est que l'on peut réellement parler d'esprit à esprit. C'est comme ça que j'ai été appelée ici. * Et oui, Flèche, on peut probablement contraîndre les gens.* Elle frémit en se rappelant la contrainte - pourtant faible - mêlée à l'appel d'Art. Mais ca ne servirait à rien de la mentionner ici, Orge ne l'ayant pas ressentie, et on pouvait faire mieux comme sujet de conversation.

Regardant au fond de sa tasse, et cherchant un sujet plus léger :
- Quelqu'un sait lire dans les feuilles de thé?


[wow]2857/cust[/wow]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tisanes et rumeurs [avril 09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tisanes et rumeurs [avril 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» 21 AVRIL 1971 /21 AVRIL 2010 DISPARUTION D'UN LEADER VISIONNAIRE !
» LES FAUSSES RUMEURS OU TRUCS DU NET
» undi 27 avril 2009 FORCES OCCULTES, FORCES CULTURELLES A 969 mètres d’altitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les appartements :: Archives V1 et V2
-