AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fumée et le feu [avril 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: La fumée et le feu [avril 09]   Lun 27 Juin - 21:49

De son bras gauche, Brun poussa furieusement la porte de l'Antichambre. Il était tard. La pièce lui était familière, aussi se dirigea-t-il droit sur la réserve d'alcool, par ailleurs bien en évidence, avant de fouiner du côté de la bibliothèque. Il finit par trouver ce qu'il cherchait, coincé entre deux manuels - et, de sa main gauche toujours, saisit la petite bobine de fil, dans laquelle était piquée l'aiguille. Non que Vainqueur et lui aiment passer leur temps libre à broder des abécédaires (après ce qu'il venait de vivre, l'idée le fit tiquer), mais les vieux traités avaient parfois des reliures défaillantes, qui nécessitaient d'être recousues.

Mais cette fois-ci, il n'était pas question de recoudre un livre. Il 'agissait plutôt d'éviter de mettre du sang partout. Les tapis de cette salle valaient une fortune, et il n'avait que trop attendu.
Après plusieurs essais qui achevèrent de le mettre hors de lui (il n'avait pas l'habitude de manquer d'adresse), Brun réussit à passer le fil dans l'aiguille, qu'il avait préalablement trempée dans l'alcool. Cette tâche accomplie (sans doute la plus difficile, après celle de calmer ses nerfs), il empoigna la bouteille et prit une longue rasade directement au goulot. Non qu'il craigne particulièrement la petite douleur à venir, mais il lui semblait profitable de noyer ses pensées. Il avait déjà bu plusieurs bières à la taverne et il n'était pas impossible, chose rare, qu'il soit légèrement éméché. Mais la chose la plus rare restait qu'il était blessé. Brun n'était jamais blessé. C'était son métier.

Affalé dans le canapé, le maître d'armes remonta sa manche souillée et commença à recoudre la longue estafilade qui s'étalait sur son avant-bras gauche. Les mâchoires serrées, il repensait à ce qui s'était passé dans sa taverne préférée.
L'homme était soûl mais qu'importe. Il avait déjà intercepté ce genre de chose au Bourg, mais qu'importe. Jamais d'aussi près, jamais si outrageusement. Il avait du mal à chasser de sa tête les supputations de l'homme. Il ne s'y était pas attendu, d'abord. Il s'agissait d'une toute autre rumeur, beaucoup plus intéressante. D'une rumeur qui avait des chances d'être vraie. Pas de ce tas d'ordures traîtres à la Couronne, immondes, totalement injustifiées et...

Brun tira un peu fort et le fil se brisa.
- Par les tripes d'Eda ! jura le maître d'armes, hors de lui.


Dernière édition par Brun Braveterre le Dim 26 Jan - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Sam 2 Juil - 18:48

Comment pouvait-il encore faire aussi froid en cette période de l'année ? Vainqueur frissonnait légèrement tout en serrant les pans de son manteau contre lui, son écharpe toujours autour du cou. Il était assez tard pour que l'absence de serviteurs, et de gardes, le retarde jusqu'à ses appartements et, la chance étant avec lui, on ne le questionna pas beaucoup sur sa destination malgré ses atours totalement hors de propos pour un roi et son visage à moitié enseveli sous ses vêtements.
Vainqueur musa un moment, ne prêtant aucune attention aux couloirs et détours qu'il connaissait par coeur. Son autorité et sa démarche naturelle suffisaient-elles à ses gens pour le reconnaître et imposer le respect ? Le roi sentit un sourire dévorer ses lèvres. Oh que l'idée était alléchante. Un éclat de rire plein de bonne humeur lui échappa. Par El, il était joyeux ce soir après ces quelques bières.

Il ouvrit la porte de l'antichambre en bataillant la poignée avec sa botte alors qu'un de ses bras était pris par l'immense tâche qu'était le délestage de toutes les épaisseurs de laines dont il s'était bardé pour sa virée au Bourg. Et que l'autre supportait trois épais livres poussiéreux que Vainqueur avait finalement décidé d'aller chercher entre-temps, ses pensées ayant dérivées depuis son aura personnelle, passant par l'invention de quelques insultes viriles dans l'espoir de rivaliser un jour avec sa garde préférée, puis vagabondant à quelques suppositions sur la couleur des serpents de mers légendaires rencontrés par d'aussi légendaires pirates, puis par le fait d'être un pirate lui-même - avec un perroquet, bien entendu. Et logiquement, la pensée du perroquet l'avait amené à passer par la bibliothèque.

La tête toujours dans ses vêtements, Vainqueur claqua habillement la porte d'un coup de talon. Une seconde plus tard, les vieux livres étaient jetés sans grande délicatesse - mais heureusement jetés sur des coussins, et les vêtements atterrissaient sur la chaise la plus proche. Le Roi s'étira, et finit enfin par remarquer son ami sur le canapé. Sa première pensée - sûrement abrutie légèrement par l'alcool - fut que Brun en avait bien de la chance de ne pas s'être assis sur la chaise où la tonne de laine avait finie. Vainqueur gloussa tout seul. Définitivement abrutie par l'alcool.

Le sourire du roi s'élargit.
- Hey, mais c'est que t'as déjà sorti la plus forte de la réserve. Hahaha. De quelques pas rapides, Vainqueur fut au niveau de Brun et empoigna la bouteille. Bon choix n'empêche.
Le jeune guerrier avait déjà reporté son attention et ses pas vers un autre coin de la pièce, parlant par dessus son épaule juste avant de prendre une courte gorgée au goulot. Yerk, c'était "vraiment" fort.
- J'ai plein de trucs à te raconter ! Ca a été une soirée plus productive que je ne l'aurai cru, et mmm où c'est rangé déjà ah ouais, il y a Glaus qui te passe le bonjour d'ailleurs.
Vainqueur était en train de grimper pour atteindre le sommet du étagère à moitié branlante, et soulevait des petites sculptures en les examinant d'un air scrupuleux. La bouteille d'alcool ne s'était miraculeusement pas encore renversée. Non, non, non pas ça, mmm... Ah enfin. Vainqueur atterrit d'un bond sur le plancher avec un certain vacarme, et jongla machinalement avec la statuette de Cerf emblème de son royaume, duché et famille... et en porcelaine.
-On va pouvoir régler les problèmes pour les routes et j'ai pas encore épluché les livres, mais faudra qu'on change la disposition c'est clair.
Que Brun suive ou non Vainqueur dans ses pensées, il n'en savait fichtre rien. Vainqueur versait consciencieusement l'onéreux alcool sur les bûches de l'âtre et y lança une bougie.

Un bond en arrière et un "Waao" d'exclamation en réponse au geyser de flammes plus tard, et le roi retournait vers son meilleur ami, son éternel sourire sur les lèvres. Et il prit place en face de lui. Fronça les sourcils. Et pencha la tête sur le côté un instant avant de réaliser ce qu'il voyait.
- Par El, mais t'es blessé ! Vainqueur partit d'un grand éclat de rire. Bon sang j'y crois pas ! Ok, passe moi cette aiguille et ce fil, t'as une histoire à me raconter Brun !


Dernière édition par Vainqueur Loinvoyant le Sam 9 Juil - 17:29, édité 1 fois (Raison : Petite édition du nom du type qui passe le bonjour pour coller avec ce qu'il y a écrit dans un autre RP)
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Dim 17 Juil - 17:42

Vainqueur offrit un Brun une diversion bienvenue : il luttait alors pour se retenir d'expédier l'objet le plus proche - à savoir la bouteille de gnôle, ce qui eut été fort dommageable - contre le mur d'en face. Un grand coup de botte annonça l'arrivée du Roi. Enfin, de cet espèce d'abominable homme des neiges qui s'avéra être le Roi. Un gloussement s'échappa, et Brun leva les yeux au ciel. La soirée s'annonçait animée.

Demeuré là dans une position improbable (la main droite tenait toujours l'aiguille, dressée comme dans l'attente de la foudre, la main droite serrée en un poing veineux et un bout de fil noir dépassant disgracieusement du bras gauche), Brun se laissa aller à la contemplation de Vainqueur.
- J'ai plein de trucs à te raconter ! Ca a été une soirée plus productive que je ne l'aurai cru, et mmm où c'est rangé déjà ah ouais, il y a Glaus qui te passe le bonjour d'ailleurs jacassait-il, dans une posture non moins originale, cherchant à son tour un bibelot dans l'étagère.

Brun tâcha d'imaginer ce qui avait pu se dire ce soir là, à la Cuillère Gourmande, avec les chefs des armées. Curieusement, il ne sentait pas d'humeur pour un compte-rendu complet - d'autant que, dans l'état actuel, Vainqueur eut été capable de le lui réciter en vers. Aucun sujet ne l'intéressait pourtant davantage, d'ordinaire, et il avait été amer de ne pouvoir se joindre à l'entrevue. Mais, sans doute en raison de l'heure tardive, ou plus encore de ses récentes aventures, il n'avait pas le cœur à l'ouvrage.

Il n'eut guère le temps de se morfondre. Dans un "SPROUCH" sonore, des flammes jaillirent soudain de l'âtre. Vainqueur fit un bond en riant, la bouteille de "carburant" à la main, avant de venir s'affaler face à Brun. Ce qui ne manqua de déclencher un nouvel accès d'hilarité.
- Par El, mais t'es blessé ! Bon sang j'y crois pas ! Ok, passe moi cette aiguille et ce fil, t'as une histoire à me raconter Brun !

Toujours immobile, le maître d'armes observa quelques secondes de silence, scrutant son ami d'un regard circonspect - comme pour s'assurer qu'il n'allait pas repartir gambader, l'instant suivant, à l'autre bout de la pièce.
- Tu n'as plus de sourcils, déclara-t-il ensuite, sur le ton de la conversation.
Puis, suivant les yeux de Vainqueur, il posa les siens sur sa "blessure", avant de revenir au visage de son roi. Le cerf en porcelaine effectuait de savantes spirales dans les airs, mais quand même...
- Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée articula-t-il, hésitant. Le brin noir se dressait toujours comme un arbre mort.
- De toute façon, ce fil est trop gros, s'avoua-t-il, penaud.

Il tira dessus avec circonspection, l'air très las. Il jeta un coup d'œil subreptice à Vainqueur, très agacé par la voltige de la babiole.
- Hum. Rien de bien intéressant à raconter à mon goût. Les plus petits esprits ont les langues les plus longues, ça se sait.
Celui là n'est pas prêt de s'en resservir de sitôt
, grinça-t-il, une lumière de jouissance traversant son visage.

Peu désireux de s'attarder sur le sujet, il poursuivit :
- Ordures mises à part, on raconte des choses intéressantes au Bourg. Figure-toi que la Reine mère serait prête à organiser un tournoi pour marier son vieux garçon de fils...
Et Brun sourit enfin, guettant la réaction de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Mar 23 Aoû - 20:10

Il tenta de lever les yeux pour voir le reste de ses sourcils. Il les fronça même pour les rapprocher de son angle de vue.
Un "Hum" quelque peu sceptique vint ponctuer son inspection, Vainqueur n'ayant évidemment rien trouver avec un examen aussi foireux.

Son Brun avait l'humeur à ras de terre ce soir... raaah, ça lui apprendra à être ténébreux et cynique et à trop penser dans sa tête.
- Meuh non, regarde, hop faut juste humidifier un peu... Ni une ni deux, après lui avoir piqué le tout, Vainqueur suçota le fil jusqu'à ce qu'il soit bien dressé et le fit rentrer du premier coup dans le trou de l'aiguille... et hop, ça rentre facile tu vois ? Allez envoie ton bras maintenant, femmelette.

Le sourire de Brun illumina sans plus attendre le visage de Vainqueur, qui sourit béatement en retour. Son meilleur ami venait de casser quelques gueules - pourquoi seulement qu'une ? - pour laver son honneur viril avec ses poings d'acier et... L'expression du roi se changea en une moue réfléchie et studieuse, les yeux mi-clos dans une attitude d'analyse pour répondre au sérieux du nouveau sujet aborder par son ami. Intérieurement, c'était plutôt un vrai vacarme, avec des hurlements tels "Putain, il est où le récit de la bagarre là ?!".

Vainqueur ouvrit grand les yeux de surpris, avant de sourire franchement devant l'idée.

- Et tu penses que c'est les donzelles qui vont se battre pendant qu'on regarde ? Waah, j'aurai jamais cru ça de ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Jeu 8 Sep - 3:16

Brun laissa Vainqueur manipuler son bras en le couvant d'un regard circonspect. Certes, l'haleine du Roi laisser aisément deviner qu'il n'avait pu bu que du petit lait ce soir là, mais après tout, il venait de passer brillamment le chat de l'aiguille... Au pire, il irait voir le médecin le lendemain pour qu'il reprenne les points de travers. Il n'allait pas gâcher ce moment de complicité avec Vainqueur. Brun se détendit et pensa à autre chose. C'est-à-dire, à la façon dont il pourrait bien rendre compte à son ami des propos orduriers qu'il avait entendu à l'auberge, et qui le concernaient plus que de moitié.

Mais, pour son plus grand plaisir, Vainqueur accepta de glisser sur le sujet. Il faut dire que la rumeur du tournoi était un morceau de taille à éclipser quelques détails épiques. Un morceau qui, de toute évidence, stimulait déjà son imagination... :
- Et tu penses que c'est les donzelles qui vont se battre pendant qu'on regarde ? Waah, j'aurai jamais cru ça de ma mère.

Brun eut un éclat de rire bref. L'image de ces Dames s'ébattant dans la boue lui était passée par l'esprit. Il tenta de la retenir, mais elle lui échappa, et il retrouva le sombre sérieux qui caractérisait, ce soir, son humeur après sa désastreuse virée en ville. Tâchant d'adopter un air dégagé (il se serait volontiers renversé dans le canapé, mais Vainqueur recousait toujours sa plaie), il poursuivit, après un silence :
- Plus sérieusement... je comprends que Bienséance puisse désirer un mariage. Après tout, tu es le Roi et le trône aura un jour ou l'autre besoin d'un héritier...

Visiblement, le sujet mettait Brun mal à l'aise. Était-ce d'évoquer la mort possible de Vainqueur, exercice douloureux à son cœur et à son esprit ? Ou de considérer, pour la première fois, avec vingt-neuf printemps et des considérations d'État, le mariage comme une option sérieuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Dim 18 Sep - 18:17

La blague réussit le temps d'un seul éclat de rire. Vainqueur eut un petit sourire en coin, l'air compréhensif. Entre son meilleur ami et lui, il avait sans doute possible la palme de l'insouciance et du manque de sérieux. Mais il était rare qu'il n'arrive pas à dérider Brun. Pas quand ce dernier avait quelque chose lui travaillant l'esprit. Et ce soir, cela semblait être le cas.
Vainqueur continua délicatement ses soins, laissant l'initiative du rythme de leur échange à son partenaire. Le maître d'arme pencha la tête en arrière, et commença d'un ton léger.
Perturbé, le roi fronça les sourcils et se mordit la lèvre inférieure - il allait planter Brun et ne souhaitait rater son coup.

La grimace continua même après, et Vainqueur se laissa aller à quelques commentaires plein d'agacement.

- Si elle veut un héritier, c'est surtout pour pouvoir être grand-mère et tenter de modeler un petit prince comme elle l'a toujours souhaité, vu qu'avec moi ça n'a pas marché. Après, je crois qu'elle a également toujours l'espoir qu'avoir une fille attachée à un bras m'assagisse d'une manière ou d'une autre - ou que je devienne un benêt béat débordant d'amûr et oublie ce pour quoi je suis fait.

Vainqueur s'emporta tout en continuant à recoudre Brun comme s'il avait une épée entre les doigts, ne laissant que peu de doutes sur le "pour quoi" il pensait être fait. Heureusement pour Brun que Vainqueur était doué à l'épée, même s'il était brutal.

- Glace ferait un très bon roi. En supposant qu'il arrive à s'acheter un manuel pour savoir sourire, mais bon. Si je meure avant d'avoir un "né-ri-tyé", il y a des règles de succession pour ça. Je suis pas encore assez imbu de moi-même pour penser que parce qu'un mioche sera de moi, ce sera nécessairement un bon monarque.

Le jeune roi secoua vivement la tête.

- Nan, un mariage ça veut dire que mon pouvoir s'affaiblit, que mon influence se partage avec ma moitié. Surtout si elle ne partage pas mes ambitions. Et, franchement, on a sérieusement pas besoin de ça maintenant Brun.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Lun 3 Oct - 0:05

C'était la première fois qu'ils avaient une conversation de ce genre, et Brun ne sentait presque pas l'aiguille, tant son attention allait aux paroles de Vainqueur. Paroles qui ne le surprenaient pas, mais que, sans trop savoir pourquoi, il lui répugnait d'accepter. L'idée même d'envisager la disparition de Vainqueur était déjà pénible au delà du possible, mais elle était, curieusement, rendue plus horrible encore par celle que quelqu'un d'autre que son fils puisse lui succéder.

- Glace, roi ?! Tu n'y penses pas sérieusement ? lâcha-t-il dans un hoquet.
A vrai dire l'hypothèse était tout à fait raisonnable, mais le personnage les hérissait tous deux, et, après les derniers événements révélés sur la gouvernance de Béarns (un sombre affaire de vifard impunément assassiné), cette seule pensée rendait Brun malade. Sentiment irrationnel qu'encourageait peut-être son récent excès de boisson, l'invitant à réagir à fleur de peau. Sa propre répugnance le laissait perplexe ; il ne se connaissait pas cet attachement sentimental à la lignée et n'accordait que peu de crédit à la pureté du sang, mais la chair de la chair dans le cas de Vainqueur trouvait chez lui une étrange résonance. Sa loyauté survivrait-elle, à cette condition, à la mort de son Roi ?

Et Vainqueur poursuivait son imparable argumentaire. Imparable, car humain. D'un point de vue plus politique, Bienséance l'aurait allégrement abattu en quelques secondes : la dynastie n'était pas sans importance pour le peuple et les nobles ; elle était la légitimité même du pouvoir, face à l'opinion et à l'ambition de la noblesse. Mais, derrière le titre, Vainqueur était d'abord un homme, et Brun ne pouvait lui reprocher ce discours qu'il aurait lui-même tenu à l'exacte identique : l'idée de se fiancer ne lui traversait pas l'esprit une seule seconde, et pour les mêmes raisons. Effectivement, avec Chalcède qui se profilait à l'horizon, ils n'avaient "pas besoin de ça"...

- Elles ne sont pas toutes comme ça... murmura-t-il en désespoir de cause.
Et puis il se demanda quelle mouche le piquait de défendre tout à coup la cause de Bienséance (qui, en matière politique, n'avait besoin de personne), et éclata de rire, reconnaissant enfin :
- En fait, je n'en sais rien !
Ses conquêtes personnelles se comptaient sur les doigts d'une main, et Vainqueur, pour en avoir provoqué (plus ou moins contre son gré...) la plupart, le savait pertinemment. Maître d'armes, il évoluait presque exclusivement dans des cercles masculins. Pas étonnant que cela soit au Bourg, seulement, qu'il ait entendu parler de ce qui devait déjà être, au château, le sujet coqueluche de conservation de ces Dames !


Dernière édition par Brun Braveterre le Jeu 6 Oct - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Jeu 6 Oct - 0:01

Le hoquet du maître d'arme fut accueilli par un haussement d'épaule d'impuissance. Que voulait-il qu'il fasse ? Vainqueur soupira de mécontentement. Le pire dans tout ça, c'était peut-être qu'il avait des idées, et que le simple fait d'y penser lui laissait un goût amère dans la bouche. A tel point que même finir en évoquant implicitement Chalcède ne lui sortit pas un sourire.

Il venait de finir de martyriser Brun, et troqua l'aiguille contre la bouteille de gnôle. Son regard se porta vers la carte d'invasion toujours dépliée. Sa dernière idée, dont il voulait mettre son ami au parfum, n'était pas celle dont son honneur était le plus fier : troquer des actes de législation contre le sang de vifiers - un plan qui aurait fait la fierté de sa mère, était-il sûr. La fin justifiait les moyens, et le vainqueur avait toujours raison. Une longue gorgée au goulot fit taire sa petite voix intérieure, celle qui lui murmurait parfois que son égoïsme se trouvait au bout de la route, et non l'intérêt du royaume.

- Pprrrrf...Kof ! Kof kof ! La fauteuil sur lequel le roi était assis, s'il avait pu, se serait bien plaint de l'agression soudaine à coup de postillons alcoolisés. Le seigneur des Quatre Duchés regarda du coin de l'oeil son ami, méfiant et interloqué par ce qu'il venait d'entendre.
Elles ne sont pas toutes comme ça... Hein ?!
Son ami éclata de rire et tenta de se justifier, mais Vainqueur ne fut pas dupe. Le sourire de l'homme - éméché - qui venait de comprendre illuminait son visage.

- Huhu... mouais, hihi. Le roi se pencha vers Brun et lui tapota la poitrine du bouts de la bouteille, comme si l'interpeler de la sorte était vraiment nécessaire pour avoir son attention. Moi j'dis que t'en pinces pour quelqu'un... "Ouh non, elles sont pas toutes comme ça, olala", haha ! Alors, c'est qui ?
Allez !
Dis-moi quoi.
Mmm...
A moins que... Haha, non, me dis pas que t'as pas encore osé te déclarer ?


Vainqueur était totalement passionné : elle avait les cheveux roux et elle était plus grande que le maître d'arme, avec des tâches de rousseurs et une robe un peu paysanne mais une peau blanche de noble. Un air de sainte nitouche de manante ébahie devant la noblesse, mais sacrée garce à caractère sous la coquille ?! Son meilleur ami l'avait rencontrée près d'une rivière après avoir tué des bandits - il n'y avait pas eu de sérieux bandits en Cerf depuis des mois - et son cheval réclamait une pause. Leurs regards s'étaient croisés, et... et cet idiot avait oublié de lui demander son nom !!
Les yeux de Vainqueurs pétillaient, alors que trois autres versions de la rencontre, toutes aussi farfelues que la première, venaient de naître dans son esprit embrumé.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Dim 23 Oct - 23:42

- Pprrrrf...Kof ! Kof kof !
Vaporisé, Brun sursauta, avant de tourner vers son ami un regard interrogateur. A son air goguenard, il ne tarda pas à comprendre...

Moitié excédé, moitié amusé, il leva les yeux au ciel et soupira :
- Par El ! Tu ne vas pas recommencer !
Il ne comptait plus les aventures "percées à jour" par Vainqueur. Il suffisait qu'il croise une lavandière à peu près bien proportionnée en sa compagnie pour que la machine s'emballe.

Il confisqua la bouteille à Vainqueur, en but une longue rasade et murmura, l'air pensif :
- Quoique je devrais peut-être... Au moins, on ne jaserait plus.

Il ne tarda pas à regretter ces paroles, et s'absorba dans la contemplation de sa nouvelle cicatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Jeu 3 Nov - 9:14

C'était une fille des Îles Pirates, avec la peau tannée par le sel et les combats. Elle était nue en train de se baigner quand Brun, sur son bateau de pêche parcourant le monde tel le grand aventurier qu'il était, tomba à l'eau. Son intelligence incroyable lui permit de comprendre que s'il faisait semblant de se noyer, la jeune fille irait lui porter secours et qu'une belle histoire s'en suivrait... Ahh, malheur aux parents qui, par la suite, s'opposèrent à leur amour naissant.
Lorsque son ami lui piqua la bouteille des mains, Vainqueur comprit tout : il accepta sagement que Brun noie son chagrin dans l'alcool, pauvre petit jeune coeur brisé.

- On jase en ville ? Bah, s'il n'y avait pas de rumeurs à ce raconter, les tavernes de la ville perdraient la moitié de leur commerce. C'est quoi qui se raconte ces temps-ci pour que ça te tracasse autant ? Le jeune roi avait l'air plus curieux que réellement inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Ven 23 Déc - 23:49

- C'est quoi qui se raconte ces temps-ci pour que ça te tracasse autant ?
Brun jeta un regard en coin à Vainqueur et but à nouveau. Il commençait à se sentir mal.

Il avait déjà esquivé la question une fois, il aurait pu aisément remettre le couvert, trouver autre chose, n'importe quoi... Mais il lui semblait que Vainqueur avait le droit de savoir. Voire que Vainqueur devait savoir pour agir en conséquence.
Agir en conséquence : il prenait peut-être la chose trop au sérieux. Peut-être Vainqueur en rirait-il : cela avait été sa propre réaction aux premières bribes saisies au vol, quoique vaguement dégoûté. C'était tellement absurde ! A moins que cela ne le mette en colère, comme il l'était aujourd'hui. Des individus, pire, des sujets, semblaient vraiment croire à cela. Osaient vraiment croire à cela. Brun connaissait bien son ami et pourtant il était incapable de prévoir quelle serait sa réaction, tant les options étaient extrêmes.

Il n'avait pas envie de chercher des mots fleuris pour expliquer la chose. Mais lui-même répugnait à répéter les mots crus qui avaient été ceux de l'homme. Après avoir réfléchi un instant, il marmonna, usant d'un exemple très clair :
- Certains au Bourg pensent que... toi et moi... nous franquedons.
Sa voix était lugubre alors qu'il déformait le patronyme du courtisan bien connu pour ses mœurs, Franquedé - mais qu'ils connaissaient mieux, grâce à une certaine Orge, sous le nom de "Cul de Soie".
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Dim 29 Jan - 23:08

Vainqueur faisait son possible pour demeurer sérieux. Son ami de toujours avait l'art de se torturer l'esprit, contrairement à l'insouciance désinvolte qui caractérisait le souverain dans la plupart des domaines. Brun semblait chercher ses mots. Le roi attendit calmement.
Certains au Bourg pensent que... toi et moi... nous franquedons.
Mmmmm.... Vainqueur tendit le bras pour prendre la bouteille, l'air de rien. Il avait l'impression de rater quelque chose, il ne savais pas quoi, mais il l'avait sur le bout de la langue comme un vieux sujet de conversation depuis longtemps terminé. Franquelin ? Etrange, son esprit associait ça à une tortue... et à un chapeau en plus. Franbedon ? Ca, il était presque sûr que ça ne voulait rien dire.
Finalement, après un temps interminable, les yeux de Vainqueur s'ouvrirent quand ils prirent conscience de ce que Brun lui racontait. Une moue, un haussement de sourcils, puis un haussement d'épaules et un regard dubitatif ? Non, sérieux ?

- Ha...haha...hahaha !!! Le jeune roi eut la présence d'esprit de poser la liqueur avant que ses crises de rire ne le plient complètement en deux. C'était tellement inattendu qu'il en pleurait, et Brun était la cerise sur le gâteau, gêné au point de bredouiller le nom de Cul de Soie pour dire franchement les choses. A moins que ce ne soit son sérieux naturel. Vainqueur hésita, et tenta de se calmer entre deux pouffements mal réprimés : Brun était décidément sérieux. Hmmpf... C'est... ...

Le dernier Loinvoyant n'arriva pas à trouver un qualificatif approprié. Il tapota de ses doigts sur son genoux agacé, par son manque d'imagination ou par la rumeur elle-même peut-être.

- C'est des racontars de joyeux bougres éméchés ou c'est plus... problématique ? Tu penses que je devrai faire quelque chose ?

Il avait du mal à rationaliser cette conversation qui semblait n'avoir aucun sens, mais si une telle rumeur prenait souche autrement que sur le ton de la blague, cela pouvait jouer sur sa popularité. Le fait qu'il n'ait pas encore d'épouse était à double tranchant, nobles filles et jolies gueuses rêvaient ainsi de pouvoir tenter leur chance tandis que les plus responsables s'inquiétaient de la succession du royaume. La seule chose qui était sûre, c'est que Brun avait toujours un bon conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Ven 24 Fév - 0:55

Les secondes s'égrenèrent, silencieuses. Cette absence totale de réaction de la part de Vainqueur laissa Brun légèrement désemparé. N'avait-il pas compris ce qu'il venait de dire ? Par El, il espérait ne pas avoir à s'expliquer à nouveau...
Et puis, le Roi éclata d'un rire tonitruant. A la mesure de la nouvelle. Il en pleurait même.

Brun se sentit vaguement humilié. Il ne savait pas si cela était préférable que Vainqueur ne se formalise pas de la chose, ou s'il était déplorable qu'il ne mesure pas les conséquences qu'une telle rumeur pouvait avoir. Il se contenta de s'enfoncer dans le canapé et d'attendre que cela passe, l'air aussi sombre que lorsqu'il était entré.
Puis Vainqueur reprit ses esprits.

- C'est des racontars de joyeux bougres éméchés ou c'est plus... problématique ? Tu penses que je devrais faire quelque chose ?

Brun réfléchit un instant. Il jouait avec la bouteille, sans plus y toucher.
- Ce n'est pas la première fois que j'entends des choses de ce genre. Je ne t'en ai pas parlé avant car cela semblait relever de la mauvaise plaisanterie de taverne. Mais je crois que la rumeur s'est fortifiée d'elle-même.
Il était facile de rejeter la faute sur la nature même du bouche à oreille. Les dires circulaient, s'amplifiaient sans se nourrir d'aucune preuve empirique. Mais se dédouaner moralement n'allait pas régler leurs affaires.
- Peut-être apparaissons-nous trop souvent ensemble en public. Je ne sais pas.

Il reposa la bouteille, la contempla un instant puis décida d'aller de l'avant.
- Quand à ce que l'on peut faire... difficile à dire. Il faudrait un geste fort. Mais tu ne vas pas te marier juste pour ça.
Quant à se séparer, il n'en était même pas question. Quelques frasques, peut-être... mais ce ne serait certainement pas au goût de Bienséance.
Revenir en haut Aller en bas
Vainqueur Loinvoyant
Roi des Cinq-Duchés
avatar

Messages : 603
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Fonction: Roi des Quatre-Duchés
Âge: 29 ans
DC: 0

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Sam 3 Mar - 18:09

Les réflexions de Brun étaient pleines de bon sens, et le roi ne pouvait qu'opinait dans la direction des paroles de son maître d'armes. Mais le fauteuil confortable, l'heure avancée de la soirée et l'alcool n'aider pas à donner au souverain un air très attentif : pourtant il passait une main dans ses cheveux avec une moue absorbée - pincer les lèvres était une technique très connue d'aide à la réflexion, or ces yeux concentrés ressemblaient plus à deux fentes à moitié endormies et son attitude relâchée informelle encourageait à supposer la paresse.

Vainqueur ne trouvait pas beaucoup de choses intelligentes à dire : à "geste fort", il avait directement pensé à un défilé militaire ou à un tournoi pour occuper ailleurs l'esprit de la populace pendant un temps... avant de se rendre compte rapidement que l'idée tenait plus de la stupidité que du génie. Cela n'aidait pas vraiment le roi, qui s'enfonça un peu plus dans les cousins moelleux de son fauteuil.

- Le truc, c'est qu'à part un mariage, je vois pas ce que l'on peut sérieusement proposer d'autre. Et j'y ai pas du tout réfléchi : quel serait le meilleur parti pour qu'une majorité des Ducs approuvent une telle union sans que le reste des familles des autres prétendantes me tirent la gueule ? On a réussi à se créer un bon système d'alliances et de fidélité dans l'armée, et briser le statut quo actuel des jeux de pouvoirs par un mariage, ça peut avoir des conséquences là-dessus.

Le roi marqua une pause, laissant sa réflexion en suspend. Il s'était lui-même d'avoir dit un truc aussi sérieux sur le sujet.
Un léger sourire en coin lui étira les lèvres, et il se redressa en place pour se donner plus de contenance.

- Seule Chalcède compte. Je donnerai moi-même au peuple les raisons de se faire ses propres rumeurs sur mon compte.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   Jeu 12 Avr - 19:02

- Chalcède... répéta Brun, rêveur.
Intarissables, ils en avaient parlé des heures, ils en parleraient des heures encore... Mais pas ce soir, non...

Déjà éprouvé par sa soirée mouvementée, le maître d'armes se sentait soudain épuisé. Sans doute le contrecoup du soulagement. Car si leurs conclusions n'avaient pas été très constructives, il se sentait plus léger d'avoir confié la rumeur à Vainqueur. Il lui semblait désormais pouvoir envisager la chose sous un angle plus pragmatique, à défaut de parvenir à s'en amuser, encore.

- Oui, on va leur en mettre plein la vue... murmura-t-il pour son plaisir, alors que son rythme cardiaque frisait le zéro absolu.
Dans sa tête embrumée se mélangeaient les images fantasmées d'une expédition massive sur des terres inconnues, brûlées par le soleil, et des chiffons de couleurs décorant les rues de Cerf, annonce de fête...
Un tournoi, un grand tournoi... De nouveaux visages, de la bière et des joutes, beaucoup de joute...

- Je crois que je vais dormir là...
bafouilla-t-il alors que sa tête tombait sur son bras recousu.
Inutile de compter les années depuis lesquelles cela ne lui était pas arrivé : il s'endormit sur le champ, face à Vainqueur, au joyeux désordre de l'Antichambre, à la bobine de fil, la chandelle fondue, les cartes de guerre et la bouteille d'alcool, plus qu'à moitié vide...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fumée et le feu [avril 09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fumée et le feu [avril 09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le cake au saumon fumé
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» 21 AVRIL 1971 /21 AVRIL 2010 DISPARUTION D'UN LEADER VISIONNAIRE !
» undi 27 avril 2009 FORCES OCCULTES, FORCES CULTURELLES A 969 mètres d’altitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les appartements :: Archives V1 et V2
-