AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Brun Braveterre, maître d'armes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Brun Braveterre, maître d'armes   Sam 18 Juin - 16:20

* Pièce d'identité :


  • Nom : Braveterre
  • Prénom : Brun
  • Surnoms : Court, son nom ne s’y prête guère – pas plus que son caractère…
  • Âge : 29 ans
  • Profession/occupation : Maître d’armes, ami de Vainqueur
  • Lieu de naissance : Haute-Garde, château du comte Braveterre de Rippon
  • Lieu de résidence : En tant que maître d’armes, Brun loge dans les quartiers de Castelcerf réservés à la haute « domesticité ». Il occupe ainsi une chambre sans prétentions quoique spacieuse et confortable, plus haut dans les étages que les autres courtisans. Toutefois, personne n’est dupe : Brun est trop proche du roi pour être réellement considéré comme un « simple » maître d’armes, et tout le monde sait qu’il ne tient qu’à sa volonté de rester dans ces quartiers sobres et retirés.
  • Ascendance : Second fils du comte Braveterre, Brun est indéniablement d’ascendance noble. Pourtant cette dernière a tendance à se faire oublier. Car qui songe au lointain fief de Rippon, château brûlé, reconstruit, géré par d’autres mains, dépouillé de sa famille régnante ? On voit surtout la simplicité de robe et de ton du maître d’arme. Noble ? Il l’est, grâce à la faveur du roi. Par leur relation seule, des plus proches à la Cour, toutes les portes s’ouvrent – tandis que, libéré des contraintes, il récolte de loin les avantages de son titre, les revenus de son fief suffisant amplement à sa subsistance.
  • Opinion politique : Inconditionnellement avec le roi Vainqueur, ce qui ne signifie pas qu’il approuve toujours ses décisions. Brun est en quelque sorte l’incarnation de la loyauté aveugle, au vu et au su de tous, ce qui a tendance à faire oublier sa lucidité. Déplorant (et admirant) souvent l’impulsivité du roi, il se rangera toujours derrière lui, trouvant bon gré mal gré les arguments pour justifier les décisions déjà prises. Il espère toutefois influer sur ces dernières, et on pourrait le qualifier de « conseiller » si Vainqueur était disposé à écouter quiconque. En matière militaire, d'abord : depuis l'adolescence, les deux amis échafaudent des plans échevelés de conquête, tracent des plans, déplacent des pions fictifs ; en ces temps de paix, il n'y eut certes que quelques campagnes, mais ils chevauchèrent ensemble. En matière politique, ensuite, bien plus officieusement : Brun assiste en effet, autant que faire se peut, aux Conseils du royaume - et les esprits aigus auront compris qu'il n'est pas vain de convaincre l'ami du Roi... Les mauvaises langues le diront avide de pouvoir et confortant les faiblesses de Vainqueur, mais la réalité s’en éloigne. Il semble cependant qu’on puisse douter de son objectivité quant au conflit contre Chalcède ; car celui qui partage l’enthousiasme du roi n’a-t-il pas vu, enfant, sa famille massacrée par ces barbares ?
  • Moyen de défense : Fils cadet, Brun fut éduqué pour devenir un érudit. Ce n’est donc qu’à l’âge de 14 ans, à sa venue à Castelcerf, qu’il commença à pratiquer les armes régulièrement. Il y mis toute sa rage, son désœuvrement et son énergie adolescente d’alors. Il progressa vite et bien, fut remarqué ; passa, tout naturellement, l’âge venu, du côté des entraîneurs. On dit que c’est grâce à l’amitié du roi qu’à la mort de Solide, encore peu expérimenté, il fut promu maître d’armes, chapeautant les armées ; sa carrure plutôt légère, sans comparaison avec son prédécesseur, y est sans doute pour quelque chose. Toutefois on ne peut nier l’incroyable habileté de Brun à manier les armes de toutes sortes, quoique certaines lui conviennent mieux : le bâton, l’arc et l’épée. Si Vainqueur, son compagnon de combat depuis l’adolescence, le surpasse à la hache et l’égale depuis peu à l’épée, il reste, selon la rumeur, le meilleur tireur du royaume, et un stratège hors pair.
  • Magie : Il n’y a guère que le maître d’Art pour soupçonner un talent chez Brun. Sourd à la magie des Bêtes, quoique bon cavalier, il n’est pas dépourvu, en effet, des murmures de la magie Loinvoyant. Magie non développée, non reconnue, non assumée qu’il porte en lui à l’état embryonnaire et incontrôlé, plus ou moins inconsciemment. Brun tient à garder, avec ce qui lui reste d’anonymat, comme une part de lui-même cette faculté informulée de percevoir les autres, de rêver hors les murs, d’effleurer la conscience de son roi.
  • Inventaire : Laissons de côté l’essentiel : son titre de Comte, son fief de Rippon, sa domesticité jamais croisée ; on y veille pour lui, et il n’en a d’usage que les espèces sonnantes et trébuchantes. Où passent-elles ? On peut se le demander, car, à Castelcerf, Brun ne possède que peu d’objets – du moins pour un noble. Le plus précieux de ses biens apparents est sans doute Flamme, la jument noire, d’excellente race, qui l’attend aux écuries. Il possède également une panoplie d’armes personnelles, les plus « remarquables », parce qu’arborées, étant sans doute son arc et son épée ; d’autres, plus exotiques, ne quittent que rarement son coffre. De manière générale, Brun privilégie les objets simples, de la meilleure facture ; c’est pourquoi toute extravagance relève sans doute du cadeau. Ainsi, peu d’ornements, de bijoux ; un goût pour les belles choses qui se réfugie dans le choix d’un papier, d’une encre ou d’un livre – passe-temps survivants de sa formation d’érudit.
  • Signes particuliers : Étonnamment peu amoché par les armes : quelques cicatrices sans importance, non visibles. Certains y verront la marque d’un maître d’armes « de château », d’autres loueront sa force d’esquive.
  • Aptitudes : maîtrise des armes et de soi ; vivacité de corps et d’esprit ; patience et autorité envers ses élèves ; génie militaire.


* Liens familiaux, amicaux et professionnels :

Un château en flammes ; voici tout ce qu’il reste de la famille Braveterre. Inutile, donc, de s’attarder sur le sujet – même si Brun voit dans le duc de Rippon (aujourd'hui "à la retraite") la figure vague d’un oncle, trop chargée de mauvais souvenirs. Globalement, Brun paraît assez solitaire : on lui connaît peu d’amis et encore moins d’aventures amoureuses – à moins que cela ne soit imputable à son indétachable discrétion. Exception faite, bien sûr, de son amitié crève-les-yeux avec le roi Vainqueur, rien que ça. Elle remonte à présent à de nombreuses années et est chose établie, quoique toujours mystérieuse : c'est un lien puissant et étrange qui lie Vainqueur et Brun (et qui susciterait sans doute des plaisanteries douteuses, s’il l’on n’avait pas affaire à sa très respectée Majesté). Ils sont d'une complémentarité redoutable, et Brun n'est pas seulement loyal à son roi ; il semble lui vouer un culte, ce qui en fait, et de loin, son plus valeureux « chevalier ». Outre ce considérable détail, Brun entretient un réseau de relations (très formelles, mais plutôt cordiales) tant avec la domesticité qu’avec les personnalités du château. Il ignore rarement un nom et cerne comme par instinct les aptitudes, voire les opinions de chacun. Cette capacité serait celle d’un meneur si elle n’était sapée par son attitude réservée, le maître d’armes passant finalement pour « l’œil » du roi. Ainsi on ne sait trop s’il convient de s’ouvrir à cet homme accessible, conscient de chacun, ou s’il est préférable de se méfier de l’omniprésence discrète du bras droit de Vainqueur.

* Apparence physique :

Brun n’attire pas l’attention au premier abord. Ses cheveux sombres, coiffés à la manière des guerriers Cerviens, et sa taille moyenne (dans les 1,75 mètres) ne le distinguent pas de la foule – ce qui lui convient très bien. Vêtue avec simplicité, d’une tunique sombre et chausses assorties (moins salissant !), sa carrure n’a rien d’exceptionnel, voire est plutôt menue pour un maître d’armes. Il est cependant inutile de préciser que l’homme est tout en muscles, comme le requiert sa fonction ; un corps sec, plus agile que fort – ou plutôt doué d’une force nerveuse, explosant par déflagrations, contre les failles de l’adversaire. Brunie par le soleil aux heures de l’été, sa peau le distingue des nobles d’intérieur et prend parfois un ton cireux plutôt inquiétant, suite à ses fréquentes insomnies. Si Brun a gardé un aspect assez juvénile, des cernes sombres et un front soucieux vieillissent souvent ses traits ; l’étrange chaleur de ses yeux bruns clairs dément, pour un peu qu’on s’y attarde, l’air ombrageux qui en résulte. Le nez est droit, la bouche pleine, les sourcils fournis, le visage frappe par une symétrie harmonieuse sans pour autant marquer les mémoires. Le pas est ferme, décidé, peut être un peu raide – beaucoup plus souple, plus félin à l’entraînement, et délié à cheval. Brun est un jeune homme sûr de lui, discret, parfois fantomatique.

* Description Psychologique :

Brun n’est pas une personne qui se livre ; on se demande ce qu’il en est avec le roi. Fondamentalement réservé, il n’est pas sujet aux épanchements ou aux grandes démonstrations d’affection – ce qui ne le rend pas associable pour autant. Ouvert sur son environnement, il est capable de converser avec flegme avec n’importe qui. Mais voilà : avec flegme. D’aucun le trouvent austère ; inquiétant, mystérieux, ennuyeux : autant d’interprétations face à sa réserve. Il n’ira pas heurter la chope à grands bruits dans la salle des gardes ; lâchera, tout au plus, un mot d’esprit non dénué de cynisme, profitant simplement de se trouver là. Pourtant sa loyauté envers Vainqueur, son sens du devoir et du travail bien fait, sa maîtrise des armes en font un homme respecté – à défaut, sans doute, d’un réel compagnon.
Qu’en est-il sous son front ? Brun a une vision simple du monde ; il prend les choses comme elles sont. Du moins était-ce le cas avant qu’il pénètre dans le monde si compliqué des intrigues de la Cour. Enjeux de pouvoirs, coup-bas diplomatiques : tout cela le répugne et le fascine à la fois. Il s’efforce surtout d’être utile à Vainqueur, qui constitue l’un des piliers de son existence, avec le devoir d’enseigner, le plaisir de la chasse et de la sociabilité quotidienne. Servir le roi et le royaume en formant des combattants, élaborant des stratégies ; telle est la raison d’être de celui qui, dans ses nuits les plus noires, se demande pourquoi il survécût.


* Histoire :

La famille Braveterre était une jeune famille dans le jeune duché de Rippon. Des guerriers, des colons devenus seigneurs, ayant bâti leur fief en quelques générations, autour d’une place forte pour le moins rustique, Haute-Garde, rude et fonctionnelle. L’apparat de la noblesse vint peu à peu, jamais totalement acquis, n’ayant pas vraiment gagné les manières. Aussi les Braveterre seraient apparus aux yeux des nobles des Quatre-Duchés comme de riches bouseux. Le premier fils fut appelé Premier, le second Brun – bref aperçu de l’imagination du père, par ailleurs excellent homme. Destiné à l’érudition, Brun bénéficia des services d’un précepteur, vieil homme fleuri et affable qui l’adoucit quelque peu – si on peut parler d’adoucir un enfant déjà placide, ou du moins réservé. Il s’avéra vite que ces connaissances étaient inutiles dans un monde où les combats faisaient rage pour conserver ses arpents de terre marine, plus ou moins fertiles. Il ne fut toutefois question que de conflits aux frontières, chez les seigneurs voisins, jusqu’à la grande percée de Chalcède, bien décidée à « reprendre » son bien. Haute-Garde fut prise, pillée et brûlée ; la famille Braveterre et sa domesticité massacrées. Brun en réchappa, on ne sait trop comment –il n’était guère commode alors de le distinguer d’un garçon de cuisine. Avec les autres survivants, il gagna le fief du Duc de Rippon, sans trop savoir pourquoi ; les Chalcédiens ne pousseraient sans doute pas leur attaque jusque là. Quelques semaines lui suffirent pour comprendre qu’il n’était pas à même, du haut de ses treize ans, de pouvoir à sa subsistance ; la tête basse, il finit par se rendre au château déclarer son identité, seul héritier d’un Comté réduit à néant. Faute de mieux et chargé d’autres soucis, les rails chalcédiens faisant toujours rage, le Duc de Rippon lui permit de poursuivre ses études au château. Mais l’enfant s’étiolait et il prit rapidement de la décision de l’envoyer à Castelcerf, où il recevrait sans doute plus d’attention et une meilleure éducation. Le reste est connu : Brun découvrit les armes, Vainqueur découvrit Brun, et l’adolescent connut une vie moins ingrate, jusqu’à ce que Castelcerf devint véritablement son chez soi. Dure tâche pour celui qui voudrait l’en déloger désormais !


* Hors jeu :

  • Avez-vous lu les romans de Robin Hobb ? Ouiiiiiiiiiiiiii ! L'Assassin Royal, Les Aventuriers de la Mer, et je viens de commencer le Soldat Shaman. Mais j'aime surtout L'Assassin Royal (ça tombe bien!).
  • Expérience RPG : Lointaine (hum... 3 ans?) mais vivace. Maudits Pirates principalement, La Cour des Miracles plus récemment.
  • Avez-vous lu le règlement ? Oui chef.
  • Un commentaire ? Pas encore - si ce n'est : bonne idée ce forum !
  • A quel niveau désirez-vous vous impliquer dans le forum ? En fonction du temps dont je dispose - c'est à dire pas mal pour l'instant, j'ai l'été devant moi, et j'adore procrastiner sur internet.
  • Crédits avatar (graphiste, dessinateur et/ou célébrités) : Portrait of B.V. de VirginieCarquin



Dernière édition par Brun Braveterre le Sam 25 Avr - 19:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Sam 18 Juin - 17:55

J'ai lu, mais je relierai.
Pas grand chose à redire, t'as bien calé le perso, pas de soucis!
Sauf pour deux détails:
- Haurfond n'existe pas encore, c'est sur les terres Chalcédiennes. Comme il n'y a que 4 duchés pour l'instant, ces derniers sont organisés un peu différemment de ceux qu'on connait. Bref, pas de Haurfond sourire
Par contre, Rippon fera très bien l'affaire pour ce qui t'intéresse.
Après tout, c'est là que vient de se produire un raid Chalcédien dévastateur.
Ton perso va bien s'entendre avec Nim, notre PNJ vedette.
- Pour ce qui est de l'Art. J'ai comme un doute sur ce que tu entends par là. A-t-il la capacité d'être artiseur ou est-il comme Burrich pour Chevalerie?

Et pour les crédits de l'avatar, je vais chercher ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Sam 18 Juin - 19:25


Damned. Va pour Rippon (du coup je ne sais pas si l'histoire colle encore, tu me diras).
Pour l'Art, ni l'un ni l'autre. En fait ce serait plus comme une faculté qui semblerait naturelle au perso, qui ne la reconnaîtrait pas vraiment comme de l'Art et n'en ferait pas un usage volontaire ou approfondi. Je ne pensais pas exploiter ce côté du personnage (du moins pour l'instant), disons que ça justifierait juste son caractère intuitif. Euh... c'est plus clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Sam 18 Juin - 22:50

Pour ton histoire d'Art, on pourrait dire que Clément lui en a parlé (Brun étant un familier du roi, le Maître d'Art n'allait pas le laisser avec sa magie non maîtrisée), et lui a proposé de l'instruire, mais que Brun a refusé ? ça pourrait jeter des bases plus précises sur la tension entre les deux persos (en plus du fait que Brun approuve toujours Vainqueur). Qu'en dis-tu ? Et puis d'après ta fiche, il me semble que les deux Maîtres se ressemblent beaucoup dans le fond, donc comme ils ne peuvent pas s'adorer, ils vont sûrement se détester :mrg:
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Sam 18 Juin - 22:59

Ouiiiiiiii. Très bien.
*hâte*
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Sam 18 Juin - 23:12

C'est bien plus clair.
Ce n'est pas l'Art, mais une sensibilité à l'Art.
Bref, il peut sentir par l'Art, mais pas agir.
C'est bon pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Sam 18 Juin - 23:16

Moi ? Oui :drunken:
Revenir en haut Aller en bas
flèche tigraine

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Fonction: Cueillir des plantes ou chaparder en passant
Âge: 14 ans
DC: Brasier et Glace

MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Mar 21 Juin - 0:33

Sur ce...
je te valide!
Tu peux jouer sourire
Par contre, je n'ai pas retrouvé l'image d'origine pour l'avatar :s
Mais on va trouver!
Tu peux le garder en attendant (on serait fou de s'en priver!).

Pour la suite, c'est par là: http://laterredesanciens.forumactif.org/t27-que-faire-quand-on-est-valide

Have fun!
Revenir en haut Aller en bas
http://laterredesanciens.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   Mar 21 Juin - 0:35

Bienvenu Brun !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brun Braveterre, maître d'armes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Brun Braveterre, maître d'armes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Instruction Technique Armes de Poing
» Énième recensement des armes d'exception.
» Plus sur le trafic drogues-armes entre Haiti et la Jamaique
» Les USA comptent 90 armes pour 100 habitants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Registre des personnages :: Personnages validés :: Des Cinq-Duchés
-