AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'habit ne fait pas le moine [05-09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Mar 17 Mai - 14:48


[début Lune Croissante, 9ème année de Vainqueur]


Bourg-de-Castelcerf était à la fois plus simple et plus compliqué que ce à quoi Lawena s'était attendue. Il avait été aisé de s'y faire son petit trou, au sens propre comme au figuré : elle avait choisi pour abri un habitat troglodytique, un peu en amont de l'embouchure de la Cerf. Cependant, quelque chose maintenait en elle la sensation qu'elle y resterait pour longtemps une étrangère. Ce n'était pas comme dans le village où elle avait précédemment vécu. Là-bas, une fois passés les soupçons des commères et les regards obliques des travailleurs, une fois qu'elle avait participé aux mêmes tâches, mangé la même pitance et répété les mêmes chants, elle avait été acceptée et intégrée sans plus de réserves.

En outre, elle n'était pas tranquille pour Suroît. L'oiseau s'était bien accoutumé aux berges de la rivière, y trouvant tout le nécessaire même si le climat était plus froid que dans sa contrée d'origine. Mais ne risquait-elle pas de se faire remarquer ? Les plumages étaient rarement aussi colorés dans ces régions méridionales, et s'il était une expérience commune que les deux compagnes de Vif feraient tout pour s'éviter, c'était bien un retour à leurs anciennes chaînes.


Malgré cette inquiétude sous-jacente, l'ex-esclave sifflait joyeusement, en déambulant dans les rues mal pavées de la capitale des Loinvoyant. Elle venait de laisser quelques piécettes contre des graines de plantes à couleur qu'elle ne connaissait pas, et comptait bien les planter au plus tôt, pour pouvoir lancer de nouvelles expériences tinctoriales à la saison de la récolte. D'après le marchand, les fruits de l'une produisaient un jus d'un orange plus vif que le soleil du soir, et une fois séchés les rhizomes de l'autre, on pouvait en tirer un vert sombre, aussi profond que les forêts du royaume des Montagnes.

Toute à ses projets de nouvelles teintes, ses mélanges imaginés et ses rêves d'étoffes passant d'un bain à l'autre, Lawena s'était aventurée dans un quartier auquel elle était peu habituée. Elle ralentit le pas et, remarquant que les passants se faisaient rares, s'arrêta complètement pour s'orienter. Cette erreur de chemin n'était pour elle qu'une distraction venant pimenter sa sortie, à l'égal de l'apparition d'un ménestrel, dont elle se serait arrêtée écouter les chansons. Son regard balaya les voies alentours, sans succès. Elle ne les connaissait pas. Il lui restait donc le choix entre deux bonnes vieilles solutions : soit demander son chemin à un cervien, mais aucun n'était en vue pour l'heure, soit faire demi-tour et revenir sur ses pas.

Pas pressée pour deux sous, elle décida de commencer par attendre un peu, au cas où la première possibilité serait susceptible de se réaliser. Une lointaine interrogation de Suroît lui parvint, et elle rassura le guêpier en s'adossant contre le mur le plus proche, sans cesser de siffler la chansonnette qu'elle avait en tête. Elle put ainsi laisser libre cours à sa curiosité, son regard papillonnant d'un détail à l'autre.

La rue ne présentait aucun détail extraordinaire, elle était même vaguement sordide, mais Lawena ne voyait pas cela. Le ciel se teintait de bleu, ici comme jusqu'au-dessus du château du roi, d'un bleu qu'elle n'avait pas tout à fait réussi à imiter dans la couleur du manteau qu'elle portait. Son accoutrement était aussi bariolé qu'à l'habitude : en plus de l'azur la recouvrant, une chemise or voisinait avec des chausses mauves, lesquelles entraient dans de courtes bottes rouges. A la vue d'un observateur extérieur, l'ex-esclave formait un amas de couleurs que l'œil pouvait difficilement éviter, si tant était qu'un passant vienne à s'égarer dans les environs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Lun 23 Mai - 9:27

Castelcerf !
Castelcerf, enfin !
mais surtout, Castelcerf, quelle horreur !

Tyer, après son périple mouvementé pour rejoindre la capitale, s'était trouvé un habitat chez une jeune veuve mère de 5 bambins qui ne parvenait pas à joindre les deux bouts. Il logeait dans une petite chambre, avec le plus jeune des enfants.
Ce dernier était éloigné des autres pour cause de scarlatine et, d'après sa propre expérience, ne passerait pas le mois.
Il s'en occupait quand le petit gémissait, mais l'air de la chambre s'empuantissait et il lui préférait celui du dehors.

Ce qu'il n'avait pas anticipé, c'est que s'il échangeait un air vicié contre un air pur, il échangeait également le silence relatif d'un nourrisson au vacarme assourdissant de la rue.
Les gens vaquaient, allaient et s'en retournaient à une allure déboussolante.
Tyer n'était guère habitué à ce rythme, et s'il se levait tôt matin, sans jamais rechigner à la tâche ou à paresser dans sa cabane, il ne courrait pas non plus pour équiper son bateau de pêche.

Un mulet le propulsa contre une marchande de vin qui fit tomber sa cruche et se mit à crier à tout va. Ce fut le signal pour que ses jambes tremblent, trébuchent, et s'enfuient dans la direction opposée tandis que la mégère continuait à le maudire par toutes les chenilles des temps anciens.

Sa course l'amena dans une ruelle sombre où il s'assit sur un amas de bois, un peu effrayé et réellement paniqué à l'idée de vivre dans cette ville. Un malaise le saisit, et il se demanda si son rêve s'accomplirait véritablement ici.

"Alors beau brun, tu veux te détendre ?"
Reconnaissant Tyer leva la tête et vit une femme au cheveux longs et parfumés, au visage un peu flétri par une semaine difficile, les yeux francs et droits.
Ses épaules nues laissaient voir une poitrine alléchante, et sa robe en triangle laissait présager d'autres merveilles.
Derrière les morceaux de peau que laissaient voir sa barbe inégale, un étranger aurait pu le voir rougir dans le noir.
Afin de ne pas montrer son trouble, Tyer refusa toute aide en remerciant fortement la dame qui avait été assez gentille pour se soucier de lui dans cette ville pourtant si individualiste.

Du haut de son amas de bois, il vit un marin l'aborder un peu plus loin, la vit sourire, quelques éclats de rire, des pièces changeant de main et les voilà qui partaient dans l'obscurité d'une ruelle. Il ne fallait pas être citadin pour comprendre ce qu'ils faisaient, mais c'était la première fois que Tyer voyait une prostituée.
Il y avait bien la Marion dans le village d'à-côté qui maîtrisait l'art de l'accueil contre un peu de monnaie, mais elle ne faisait pas le pied de grue dans la rue. Et lorsque Tyer la croisait elle était toujours très bien vêtue et fort souriante. Rien qui ne ressemblait à l'étalage d'atouts dont on venait de l'abreuver.
La ruelle était toute mince et fort longue, et il remarqua plusieurs filles en attente. Et parfois celles-ci partaient avec un client. On le héla quelques fois, mais il déclina toute proposition avec force remerciement. Il se sentait proche d'elles.

Et puis, peut-être était-ce le fait de ne plus être chez soi, de voir ses tabous tomber avec le nouveau lieu, une autre idée germa dans son esprit. Une idée lubrique.
Il les regarda d'un autre oeil, rosissant fort.
Elles avaient toutes la beauté de la vulgarité. Celle de la femme dans sa brutalité grasse et abîmée, et entachée. Leurs formes se détachaient, et elles-mêmes se fondaient contre le mur. C'était une beauté qui ne lui plaisait, une beauté primaire. Un plat goûteux certainement, mais lourd et de seconde main.
Pas que Tyer ait assez de goût pour vraiment voir la différence ! mais quitte à passer un moment avec une pute, il préférait que cela ait quelque chose d'exceptionnel.

En les regardant de ce regard nouveau, l'idée s'ancra en lui. Ca y est, il faisait son marché, et rien ne semblait assez bon pour son choix.
Quand il vit le soleil de midi se fondre sur une de ces dames de la nuit. Elle se détachait du tableau, elle était colorée et plus vêtue que d'autres, mais cela lui allait joliment. Elle regardait en l'air, sans chercher à attirer le client, la manant, parfaitement consciente que l'odieux bourgeois ou le charretier soûlard ne manqueront pas de venir à elle.
Elle se distinguait, elle resplendissait. Et quand Tyer l'aborda, la seule chose qu'il se demanda était s'il aurait assez d'argent.

Bonjour madame
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Mar 31 Mai - 10:06


" Bonjour monsieur, "
Répliqua l'ex-esclave, amusée par le ton formel de son interlocuteur, qui ne semblait pourtant pas sorti des hautes couches de la société. Elle illustra ses paroles d'une salutation protocolaire, digne du roi Loinvoyant, avec un air mutin qui démentait tout le sérieux de sa soi-disant révérence. Lawena s'amusait beaucoup, avec un brin de moquerie bon enfant.

" Vous arrivez au bon moment, j'espérais justement que quelqu'un ne tarderait pas à passer par ici. "
Continua-t-elle, ravie d'avoir finalement trouvé un guide. Elle le détailla sans pudeur, se souciant fort peu d'être incorrecte. Avoir si souvent baissé les yeux devant un maître lui avait laissé une soif de liberté telle, qu'elle avait décidé de ne plier que lorsque c'était absolument nécessaire. Et les convenances ne faisaient pas partie de la nécessité en cet instant.

Son examen lui fit prendre conscience que l'homme n'avait pas tout à fait l'air d'un habitué des lieux, loin de là, même. Elle songea qu'il était peut-être aussi perdu qu'elle, et reprit, la mine encore plus réjouie :
" Seriez-vous par hasard égaré dans ces ruelles ? Avez-vous besoin d'aide pour retrouver votre chemin ? "
Ah oui, parce que, selon toute probabilité, l'arrivant s'était adressé à elle pour lui demander quelque chose. Elle ne se doutait aucunement du genre de quartier sur lequel débouchait la voie où elle se trouvait, et, de son point de vue en tout cas, il y avait de fortes chances pour que la question soit la même que celle qu'elle s'apprêtait à poser. Qu'importe, retrouver son chemin à plusieurs était plus amusant que seul. Et l'air vaguement désorienté de l'autre ne lui faisait pas peur.
" Voudriez-vous m'accompagner ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Dim 5 Juin - 13:06

La dame était bien entreprenante, on voyait qu'elle avait l'habitude du métier. En un coup d'oeil, elle avait deviné en lui le timide rural et le mettait à l'aise avec une conversation a priori anodine, mais pleine d'avenir.

Il fallait répondre
Euh...
C'était bien ! maintenant il fallait répondre quelque chose d'intelligible !
oui
Bon, let si on essayait quelque chose d'intelligent ?
Où voulez-vous aller ?

Que d'efforts ! maintenant qu'il était en contact avec une dame du quartier, il avait honte. Honte de la souiller, de se l'approprier comme un vulgaire père de bonne famille qui se satisfait le samedi soir. Le désir passager devenait trop réel, et il en avait peur

Cherchant à moitié une échappatoire :
C'est qu'si vous voulez qu'on se... euh... promène, 'faut savoir que j'ai pas beaucoup d'sous sur moi. Tout juste de quoi avoir un p'tit coup, pas plus. Vous d'vez avoir habitude à plus chic


Dernière édition par Tyer le Dim 5 Juin - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Lun 13 Juin - 11:02


Le moins qu'on puisse dire, c'est que son guide improvisé, qui n'en était d'ailleurs pas un, n'était pas très à l'aise. Il finit pas produire autre chose qu'une réponse monosyllabique, et la femme aux couleurs eut un léger haussement d'épaules.
" Juste sortir de ce coin. L'air de la mer, et les clapotis de la Cerf, c'est tout c'qu'il me faut. "
Une fois retrouvée la rivière, elle savait qu'elle pourrait facilement retrouver son chemin. Restait à choisir les bonnes rues, et comme l'autre restait empoté, Lawena prit les devants :
" Allez, on tente par ici ! "

Elle se retourna vers son étrange compagnon, qui semblait soudain encore plus gêné, pour une raison qu'elle ne saisissait pas du tout. L'explication suivit, et elle se chargea de le rassurer.
" Y'a pas d'problème, l'ami, on peut s'amuser sans sortir la monnaie. C'est même ça qui est le plus drôle, tu crois pas ? "
Oui, l'ex-esclave tutoyait tout le monde, parce qu'il n'y avait pas de raison.
" Mais si tu veux passer à une taverne, j'pourrai te laisser à une qu'est pas trop coûteuse une fois qu'on sera sortis d'ici. Ils ont de bonnes bières que j'recommande, mais je vais pas y rester aujourd'hui. "
Parce que quand même, elle avait à faire chez elle. Et puis, si elle l'accompagnait prendre un verre, il risquait de se faire des idées, elle préférait plutôt esquiver les ennuis.

Les derniers mots de Tyer la firent pouffer comme une gamine, et elle répliqua :
" Chic ? Tu m'as pas bien regardée, mon gars ? Par Eda, tu crois tout de même pas que je fréquente les pavés dorés du château là-haut ? "
C'était le ton d'un bouffon, de celui qui rit tout en se moquant, car si Lawena connaissait mal les puissants des Duchés, elle leur prêtait les mêmes tares qu'à leurs semblables, de Jamailia ou d'ailleurs. Pour elle, ils étaient inutiles : son village natal n'était soumis à aucun souverain, et elle était persuadée que le contraire n'aurait rien changé dans son funeste destin.
En même temps qu'elle faisait la conversation à l'homme, l'ex-esclave l'entraînait dans les rues de Castelcerf, au hasard d'un détail engageant dans une direction plutôt qu'une autre. Ce n'était pas des plus logique, ni des plus efficace, mais elle avait confiance : ils finiraient bien par tomber sur un endroit que l'un ou l'autre connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Mar 14 Juin - 23:43

Sans payer ? il lui plaisait donc, et il n'en demandait pas tant !
Et bien, il suffisait de se comporter comme avec la Charlotte, rien de plus rien de moins. Il redressa les épaules, sourit d'un air avenant, et lui répondit

En fait, la ville c'est vraiment comme au village. Avec plus de bruit et plus de blaz' qui se promènent dans l'coin. Si v'voulez l'fleuve, m'est avis qu'c'est sur la droite. J'ai vu un gamin tirer un équarrissoir dans c'te direction, et pour peu qu'ils ont pêché du thon, ça s'rait logique.


Il la regarda droit dans les yeux et il pouffa. Enfin un regard normal, un vrai contact. Y'avait quelque chose de franc chez cette fille.

J'suis pêcheur au fait. Toi, ça s'voit tout d'suite ton métier, mais j'me demande comment on y arrive. T'as pas l'air spécialement malheureuse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Mar 21 Juin - 23:19


Le type quittait finalement ses airs gênés, bon, c'était moins drôle (moqueuse, Lawena ? mais noooon voyons !), mais sans doute plus pratique pour la discussion, et le retour au chemin de la maison.
" On va par là alors ! Tu viens de quel coin ? "
enchaîna-t-elle, sans rien dans son ton qui ne confirmait qu'elle venait de sauter du coq à l'âne, comme c'était le cas. Car les paroles de Tyer faisaient comprendre - pour le cas où elle ne s'en serait pas déjà fortement douté - qu'il n'était pas originaire de la capitale des Loinvoyant.

" Ah ouais, j'ai pas l'habitude de cacher la façon que j'ai d'gagner mon pain. Et pis c'est pas comme si j'devais en avoir honte, hein ? En plus, ça m'fait de la réclame de montrer ce que j'sais faire. "
Pas du tout étonnée que son interlocuteur ait deviné sa spécialité aussi facilement, elle fit valser quelque peu ses vêtements multicolores pour appuyer ses paroles.
" J'ai pas de raison, puisque j'fais ce qui me plaît. C'est pas que c'est toujours facile, surtout quand on débute, mais j'pense bien que c'est pareil pour le reste. T'as pas dû attraper l'roi des poissons à ta première sortie, j'imagine. Et t'as dû t'prendre des sales coups d'tabac de temps en temps, non ? "

La question précédente lui revint ensuite à l'esprit, et elle haussa les épaules, non parce qu'une telle interrogation lui semblait déplacée ou étrange, mais parce que selon elle, il n'y avait pas grand chose à en dire.
" Bah, c'est comme n'importe quel métier, il suffit d'trouver la bonne personne pour t'apprendre, et d'mettre un peu de bonne volonté ensuite. Faut savoir des choses dans beaucoup d'domaines, mais on commence p'tit à p'tit, et au final, on y arrive. Au début, j'faisais que préparer les couleurs, et encore, que les trucs les plus faciles. "
Avec un regard amusé, elle reprit à l'intention de Tyer :
" J'te demande pas comment on d'vient pêcheur, mais par contre, j'voudrais bien savoir ce que t'es venu chercher ici. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Dim 21 Aoû - 21:54

[dsl pour le faux-bond]

Moué, qu'on aime ça ou non, ça doit pas être tous les jours facile de s'ouvrir au client. Surtout quand tu dois donner tellement du tien.

Mais t'as raison, ça doit êtr' l'début l'plus dur. Ensuite, ça s'habitue. J'ai entendu qu'au début, l'sel de mer il agresse. Mais qu'ensuite ça constitue une protection contre l'vent et l'soleil. J'sais pas, j'suis jamais allé à la mer.

Et puis il fallait répondre à la question. Que dire, qu'il cherchait fortune ? c'était tellement... primaire. Même lui s'en rendait compte. Alors quoi, qu'il rêvait de la mer ? ça semblait dépassé

J'suis v'nu pour pêcher sur un plus gros bateau. L'mien avait que'qu'chose du rafiot qui coule. Et j'm'suis toujours dit qu'j'étais trop bon pour lui. Mais j'avais des bouches à nourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Sam 10 Sep - 21:13


Lawena posa un regard scrutateur sur l'homme, l'espace d'un instant. Il avait une drôle de façon de s'exprimer, quand même, mais elle prit cela comme une autre originalité de la part du pêcheur.
" Bof, c'est pas si pire que ça, hein. 'Faut juste savoir les écouter pour comprendre c'qu'ils veulent vraiment. Pasque des fois ils le savent pas eux-mêmes, alors 'faut d'viner à leur place... 'fin moi j'fais pas les nobles, 'sont trop compliqués. "
Sur ce jugement sans appel - Lawena ne portait pas les classes aisées dans son coeur, et elle ne s'en cachait pas - elle eut un hochement de tête en reconnaissant le quartier vers lequel ils se dirigeaient à présent. Il n'avait pas été compliqué de retrouver son chemin, et elle y avait gagné de la compagnie.

" Avec l'habitude, on d'vine facilement, rien qu'à l'allure. M'est avis par exemple qu'toi, tu viendrais pas m'voir si y'avait pas une bonne raison. T'as pas l'air d'êt' le gars à t'soucier d'tes couleurs. J'imagine qu'tu viendrais juste si tu d'vais plaire à quelqu'un. Si tu dois t'faire bien pour un patron d'un gros bateau comme çui qu'tu veux. Ou pour une fille... "
Un clin d’œil entendu vint conclure la tirade. Tyer aurait eu l'âge d'être marié, mais la teinturière aurait mis sa main au feu du contraire : il avait plutôt l'air du vieux gars brusquement débarqué à la capitale.
" Mais t'en fais pas pour moi, j'm'en sors très bien. Et pis, être au service d'mes clients, c'pas non plus comme si j'devais coucher avec eux, hein ! "
Trouvant la comparaison fort appropriée aux propos de son voisin - et encore, elle ne se doutait pas à quel point - elle laissa s'échapper un autre rire sans arrière-pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Lun 12 Sep - 13:31

Tyer rougit à nouveau. Elle ne couchait pas avec eux. C'était pour ça qu'il avait assez d'argent. Mais il était un peu déçu.

Ca veut dire quoi, qu't'es du genre manuelle, ou alors que... euh... bref, t'séduies l'client avec ta bouche. Parc'que j'suis pas trop fan d'tout ça moi.

[court et short, la tension monte clin_oeil]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Lun 12 Sep - 16:09


Cette fois, son regard resta un peu plus longtemps posé sur le pêcheur, et s'agrémenta d'un froncement de sourcils.
" Quoi ? "
Mais qu'est-ce qu'il croyait ? Et c'est qu'il ne plaisantait pas, le bougre.
Comme des rouages bien huilés qui n'attendent qu'une poussée pour se mettre en marche, les réflexions de la teinturière s'enchaînèrent rapidement, pour aboutir à une conclusion claire. Et à un sourire sur sa figure. Voilà qui expliquait toutes les bizarreries de langage de son interlocuteur...

Allait-elle s'en offusquer ? le gifler ? non, ça n'en valait pas la peine. C'est donc d'un rire encore plus joyeux que les précédents que Lawena éclata alors, la situation éclaircie pour elle.
" J'crois ben qu'tu fais erreur sur la personne, mon gars. Si t'es marin, va plutôt voir au port, y sauront mieux t'conseiller. Ou alors d'mande une certaine Chatim, l'es connue par ici. Quoiqu'j'suis pas sûre qu't'ait la bourse assez pleine pour elle... celle où qu'y'a d'l'or, j'veux dire. "
Concluant d'une bourrade dans le dos de Tyer, comme un ami de longue date à qui on fait une bonne blague, elle s'écarta cependant.

" Et merci pour l'aide, j'connais mon ch'min maint'nant. J'espère qu'tu trouveras c'qu'tu cherches, t'as l'air d'en avoir b'soin ! "
Et elle se détourna pour de bon, reprenant sa route d'un pas vif en essayant de canaliser son fou rire. Suroît l'attendait dans le creux de rocher qui leur servait d'habitation, et ses derniers tissus traités devaient avoir fini de sécher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   Sam 17 Sep - 19:28

Mais que se passait-il ? pourquoi ce revirement soudain ?
Un peu agacé, profondément soulagé, Tyer s'en fut cahin caha vers chez lui. Toute cette histoire ne lui avait pas beaucoup plu, et s'il avait été un temps poussé par ses pulsions, il se promit de ne plus essayer de visiter une de ces dames du soir.

Que du neuf, du négocié avec les charmes, et du gratuit ! Peut-être de l'éphémère, mais plus de terre-à-terre.
Et c'est dans cet esprit-là, en rêvassillant d'une joute verbale avec la dame Lawena, qu'il rentra chez lui
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [05-09]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'habit ne fait pas le moine [05-09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'habit ne fait pas le moine. [Self-Murder]
» L'habit ne fait pas le moine... [Pv: Chatiel] [SPOILERS!!!]
» Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
» L'habit ne fait pas le moine... ou un truc du genre. [Pv Akihiko]
» L'habit ne fait pas le moine. [Twan] // END.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Commerces et habitations
-