AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Sam 13 Jan - 21:15

Préoccupée par ses larmes, elle ne le vit pas s'approcher. Lorsqu'elle releva le visage, il était déjà tout près, essuyant du bout de ses doigts les gouttes d'eau salée. Ce simple contact réconfortant, lui en tirèrent de nouvelles, comme s'il avait débloqué quelque chose en elle qu'elle retenait depuis trop longtemps.
Son coeur battait à tout rompre et sa respiration s'enlisait dans le larmoiement. Elle ferma les yeux, tandis qu'il baisait sa pommette, puis sa joue, la ligne de sa mâchoire, il suivait chacun des chemins créés par l'eau. Il effaçait chacune de ses perles, une à une du bout de ses lèvres.
Cette attention la bouleversa autant qu'elle l'apaisa. Autant de gentillesse à son égard pour palier à sa tristesse la rendait vulnérable. Elle savait bien qu'il tentait de la consoler, il ne supportait pas de la voir pleurer. Elle n'en jouait pas pourtant, ni ne le faisait exprès. Brun avait la capacité de tout exacerber chez elle, le bon comme le mauvais. En était-il seulement conscient ?
Lorsque sa bouche toucha la sienne, elle rouvrit les yeux, surprise. Ses lèvres avaient le goût du sel et  de l'émotion. Elle croisa son regard et comprit, alors elle s'abandonna à son baiser.

De leurs souffles mêlés, elle ressentit tout ce qu'il ne disait pas, de la douceur de ses lèvres tout ce qu'il n'oserait jamais lui dire. Pourquoi mettre des mots sur quelque chose d'aussi grand ?
Ils n'en avaient pas besoin, depuis tout ce temps elle avait cherché à inscrire une normalité dans un phénomène qui n'avait rien de normal.
Depuis ces longues années, ils s'étaient découverts, s'étaient séparés par leur volonté ou par la force des événements. Mais toujours ils s'étaient retrouvés, toujours.
La colère, l'incompréhension, les cris et les larmes, avaient toujours combattu les rires, les sourires, l'affection et l'attraction. Elle croyait devoir tout laisser derrière elle, mais n'était-ce pas là justement, le moment où tout commençait ?

Forte de ce qu'il lui transmettait, elle osa glisser une main sur sa joue râpeuse, abandonnant l'étoffe entre eux, puis elle l'enlaça comme une partie d'elle-même, car c'est ce qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Dim 14 Jan - 18:47

Leur baiser s'éteignit dans une étreinte. Chair contre chemise, nez contre cou, ils étaient ensemble par le toucher, la chaleur et l'odeur sur le futon misérable, comme des chiots se pelotonnant entre deux intempéries. Leurs peaux étaient encore humides de larmes et d'eau ; le chiffon entre eux perdait sa tiédeur.

Au bout d'un temps indéfini, le déserteur osa bouger. Les larmes ne pleuvaient plus des yeux d'Acuité. Il n'osa plaisanter sur l'odeur qui ne semblait plus la déranger. Le moment restait fragile.

Il récupéra le tissu qui avait dégoutté de manière peu élégante sur son entrejambe ; essuya les joues salées d'Acuité et sourit. A nouveau il fallait revenir à la réalité. Lentement, il se dénoua d'elle et s'éloigna vers le baquet. L'eau avait refroidi mais le jour, par la petite fenêtre, restait clair.

Laissant Acuité sur le futon se remettre de ses émotions, le déserteur se nettoya le visage, les aisselles et les avant-bras, s'attardant sur les ongles. Il lui faudrait avoir l'air un peu moins pouilleux en présence de la petite Duchesse. Il passa pensivement sa main sur ses cheveux ras. Elle n'aimait pas ça, mais mieux les valait courts que grouillant de vermine.

Il chercha dans son paquetage, le même qui l'avait suivi dans les Montagnes, sa tenue de rechange, dont le seul atout était d'être propre. Il jeta un coup d’œil à Acuité. Sa chemise remontait indécemment sur ses cuisses.

Soudain se mettre nu devant elle le gêna. Peut-être pourrait-il se changer ailleurs ?
- Où veux-tu aller ? demanda-t-il en passant le haut seulement.
Il voulait dire maintenant, tout de suite : ils n'allaient quand même pas rester là. Mais après leur discussion sur les futurs possibles, la question pouvait s'entendre autrement.

- Veux-tu aller au banquet ? reprit-il, réduisant l'incertitude.
Les joutes devaient être terminées à présent. Les cuisines devaient grouiller des préparatifs de la soirée. Il les imaginait parfaitement.

Il ignorait jusqu'à quand Acuité avait prévu de prolonger son séjour et dans quel but. Échapper à Glace ? Provoquer Vainqueur ? Revoir Shyrin ?

Cette nuit son ami allait s'unir avec la Chalcédienne, scellant son destin et celui des deux royaumes. Malgré l'invitation, le déserteur n'était pas certain de vouloir lever son verre à ça. L'amertume remplaça dans sa bouche le goût du baiser d'Acuité.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Dim 14 Jan - 20:45

Acuité le laissa faire lorsqu'il essuya ses joues, elle répondit à son sourire par le sien à l'identique puis l'observa se lever. La chaleur qu'il lui avait apporté se dissipa dans l'air.
Comme il faisait sa toilette, elle détourna le regard vers la fenêtre, se perdant un instant dans ses pensées. Au final, elle se sentait plutôt déboussolée. Le calme était revenu entre eux, le calme était revenu tout court. Sa peau frissonnait encore de son contact et elle se frotta le bras lentement, pour faire taire la chair de poule qui courrait sur son épiderme. Ses yeux étaient fatigués d'avoir trop pleuré et elle n'osait imaginer la tête qu'elle devait avoir. Machinalement, elle se passa une main dans les cheveux mais son esprit vagabondait toujours dans les souvenirs tout frais de leur étreinte partagée.
Si seulement il pouvait lire en elle et savoir tout ce qu'elle ressentait...
Et maintenant ? Comment les considérait-il ? Il lui avait dit qu'il n'irait nulle part sans elle et elle avait eu le sentiment de le pousser dans ses derniers retranchements. Ce n'était pas la liberté qu'elle avait souhaité pour lui.
Elle soupira, soudainement maussade avant de reporter son attention sur lui. Il cherchait ses affaires dans son sac. Elle reconnut celui des Montagnes mais ne dit rien.
Lorsqu'il passa son haut, il lui demanda où elle voulait aller. Elle n'était pas bien sûre du sens de ses propos, mais tout s'éclaira lorsqu'il lui proposa le banquet.

Elle n'en avait pas envie. Voir tous les nobles se réjouir, devoir remettre une jolie robe et s'entourer de sa suite, faire acte de présence...et sourire faussement à l'assemblée.
Quelque part elle voulait préserver ses retrouvailles avec Brun et retarder l'échéance qui les séparerait.
A son tour, elle se redressa avant de retrouver les vêtements achetés plus tôt. Elle songea à retirer sa chemise en restant dos à Brun, afin de conserver un peu de sa pudeur mais se souvint de l'arbre de cicatrices qui parcourait son dos. Jamais il ne devait voir cela.
Elle enfila la chemise achetée précédemment directement sur la sienne finalement, puis elle enfila sa paire de braie et ceignit sa taille de la large ceinture.

- Hum...je n'ai pas trop envie d'assister au banquet, lui répondit-elle avec un sourire d'excuse. Mais on pourrait également s'amuser un peu. Ce soir, le Bourg va être en effervescence il y aura à boire et à manger.

Elle jeta un coup d'oeil à la pièce qui les entourait.

- On prendra une autre auberge.

Après avoir achevé ses préparatifs, elle enfila ses bottes, enroula sa robe et ses bas et poussa la porte.

- Réfléchis-y, je t'attends en bas,lui lança-t-elle avec un sourire.

Une fois à l'entrée, elle remercia l'aubergiste qui lui lança un regard quasi-lubrique.
Il fallait dire que son allure n'avait rien à envier aux grandes Dames. Ses cheveux lâchés flottaient sur ses épaules, sa chemise légèrement trop grande possédait une ouverture en V, la ceinture donnait l'impression d'une taille si fine que le premier venu aurait souhaité la mesure entre ses mains. Acuité ressemblait plus à une exploratrice qu'à une Duchesse et ce côté garçon manqué intriguait.
Déjà certains regards se posaient sur elle mais elle n'en avait cure. Au loin, un garçon la siffla et le sourire qu'il lui lança la fit rougir. Il faisait encore jour, il faisait encore chaud, le vent semblait enfin tourner pour elle. Ce soir, peu lui importait le mariage de Vainqueur et Shyrin, ce soir, elle boirait et danserait pour célébrer ses retrouvailles et demain...demain ils verraient.

Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Dim 14 Jan - 22:04

Le déserteur n'eut guère qu'à fermer son sac et à enrouler dans sa tunique sale la garde d'or de son épée pour être prêt à partir. A la suite d'Acuité, il dévala les escaliers, mit un taquet au gamin qui débitait des insanités (à propos de sa blonde, supposait-il) et sortit sans se retourner. Il avait déjà réglé les quelques pièces de sa nuitée, et il était ravi de partir d'ici. Il prit un malin plaisir à imaginer la tête de l'aubergiste lorsqu'il découvrirait le futon trempé.

Au seuil, il prit la main d'Acuité et commença à marcher. Ainsi attifés, ils n'avaient à se cacher de rien. Elle, en braies et à moitié dépoitraillée ; lui, routard basané. Leur drôle de duo se fondait dans la faune de Bourg-de-Castelcerf, dont la population avait explosé à l'occasion des festivités. Matelots, mendiants, provinciaux, hommes et femmes au visage tatoué se mêlaient à la foule traditionnelle des badauds.

Dorée par les rayons de la fin d'après-midi et caressée par ce vent de liberté, la promenade fut plaisante. Aux croisements, Brun et Acuité échangeaient des sourires comme les jeunes tourtereaux qu'ils n'avaient jamais été. La tenancière de l'auberge proprette à laquelle ils frappèrent les regarda d'un air suspicieux. Mais la vue de la bourse coquette de la petite Duchesse fit fleurir son sourire. Un deux pièces se libéra comme par magie et ils prirent leurs aises.

Dans le confort et l'intimité, ils purent se changer et se reposer. Acuité s'assoupit. Brun sortit pour aider à installer les tablées sur la place, juste devant leurs fenêtres. D'ici, elle ne pouvait pas le manquer. Une chance qu'ils aient choisi de faire la fête : de toute manière, le Bourg n'allait pas dormir de la nuit.

La nuit d'été n'était pas encore tombée que le banquet battait déjà son plein. C'était le Roi qui offrait, alors autant s'en envoyer le plus possible ! La chère était simple, le vin aussi, mais en abondance. Brun avait du mal à croire que le Royaume sortait à peine de la disette. A vrai dire il essayait de n'y pas penser, non plus qu'à Vainqueur, Shyrin, Glace, ni même à Espoir. Ce soir il n'y avait qu'Acuité, assise à sa gauche, et leurs voisins de tablée*.

L'alcool aidant, tous deux s'étaient lancés dans un petit jeu consistant à questionner l'autre sur ses préférences. Brun trouvait ça très drôle mais n'était pas très inspiré. Après "veillée ou grasse-matinée", il proposa :
- Salé ou sucré ?
Les desserts étaient encore loin, et les danses plus encore, mais l'on commençait à allumer les chandelles.

* Le hasard:
 


Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Dim 14 Jan - 22:04

Le membre 'Brun Braveterre' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Dim 14 Jan - 22:30

A peine eut-elle le temps d'inspirer profondément, que déjà Brun l'avait rattrapée. Sur le seuil de l'auberge, il lui prit la main avant de l’entraîner à ses côtés. Elle ne rougit pas, mais son sourire semblait gravé sur ses lèvres. Sous le soleil de fin d'été, la jeune femme profitait de cette promenade au bourg, loin des conventions et des étiquettes de la cour. Ici, personne ne les reconnaîtrait. Entre la peau tannée, les cheveux coupés de Brun et ses vêtements de garçon manqué, ils ne ressemblaient en rien à ce qu'ils étaient réellement.
A marcher ainsi, au milieu de la foule qui commençait à s'emmêler on eut dit un couple tout frais. A chaque changement de direction, ils se souriaient et choisissaient sans même se parler. La liberté sentait bon les festivités.
Ils trouvèrent rapidement une nouvelle auberge, dans laquelle une partie de la bourse de la Duchesse fit taire les suspicions de la tenancière.
On leur offrit donc le gîte, une petite suite propre et claire dans laquelle Acuité s'endormit l'après-midi. A son réveil, Brun n'était plus là. Inquiète, elle se pencha à la fenêtre et remarqua sa silhouette en bas. Il aidai à préparer les tables pour la soirée.
Un nouveau sourire étira ses lèvres, elle aimait le voir vivre sans se soucier de rien, profiter de ce que le destin leur apportait.
Elle se passa de l'eau sur le visage, tenta de discipliner ses cheveux bouclés puis le rejoignit.

- Vot'mari a aidé tout l'après-midi, lui lança la tenancière.
Elle lui sourit, amusée qu'on les prenne pour époux et flattée aussi.

La fête battait déjà son plein, on apportait de lourds plateaux de mets simples mais en abondance. Le vin aussi, coulait à flot et avec Brun, il purent pour la première fois, trinquer ensemble et boire cul sec le premier.
L'alcool lui brûla la gorge et réchauffa son estomac de manière agréable, mais surtout, il effaça sa vie de ses pensées.
Aidés ou guidés par l'alcool, ils se mirent à jouer, à se poser des questions pour mieux se défier peut-être ou pour simplement mieux se connaître.
Avec leurs rires, la nuit tombait. On alluma les premières chandelles et bien qu'autours d'eux, les rires et les discussions allaient bon train, Acuité se sentait comme dans une bulle. Il n'y avait que Brun et la nuit leur appartenait.

- Salé, répondit-elle en espérant le surprendre un peu.

Elle but une nouvelle gorgée puis attrapa un petit pain aux épices dont elle arracha un bout qu'elle fourra directement dans la bouche de Brun en riant de plus belle.
Les questions se poursuivirent encore un moment, toujours innocentes et puis, le temps s’égrainant, l'alcool se distillant, Acuité s'approcha un peu plus de Brun. Elle lui lança un regard mutin et un sourire espiègle et dès qu'elle fut certaine qu'il lui donnait son attention, elle pointa du menton les filles attablées à côté d'eux.

- Brune ou rousse ?

Il lui avait dit ne pas s’intéresser à la gente féminine mais cela ne l'empêchait en rien d'avoir un avis n'est-ce pas ?
Elle fut tenté de lui demander ce qu'il pensait d'elle, s'il l'a trouvait désirable même dans ces vêtements d'homme mais se ravisa. Ce n'était pas le jeu, pourtant, elle aurait réellement souhaité être la plus séduisante à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Lun 15 Jan - 20:45

Brun buvait deux fois plus vite qu'Acuité mais elle ne le sermonna pas. Ils buvaient, mangeaient, parlaient sans retenue, et c'était bon. Le déserteur rit deux ou trois fois aux réponses à ses questions, qui n'étaient pas drôles en soi, mais qui le surprenaient. Il la connaissait si mal. Il n'aurait pas imaginé un jour demander à la petite Duchesse quelle était sa couleur préférée tandis qu'elle lui donnait la béquée.

Acuité se fit joueuse et il entra dans son jeu. Il sentait la chaleur de sa cuisse contre la sienne, et la chaleur de l'alcool dans ses veines. Il détailla sans scrupule les jeunes femmes qui leur faisaient face.

Ma foi, aucune des deux n'était désagréable à regarder. Mais la rousse lui rappelait Shyrin, bien qu'elle ne lui ressemblât pas. Shyrin n'avait jamais gloussé comme ça.
- Brune, trancha-t-il, se désintéressant presque aussitôt de la question.
Il scruta la blonde. Que cherchait-elle ?
Kex ou Taebryn ? aurait-il pu lui demander, mais ça n'aurait pas été très drôle. Il ne voulait pas inviter les absents à leur table.

Toujours aussi peu inspiré, le déserteur laissa son regard errer sur l'assemblée. Un violoniste ténébreux s'était avancé au milieu des tablées, accompagnant d'une mélodie lancinante son compère aux cheveux et à la bouche de feu.
- Brun ou roux ? répéta-t-il, lui renvoyant la balle.



Le hasard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Lun 15 Jan - 20:45

Le membre 'Brun Braveterre' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Lun 15 Jan - 21:19

Le verdict tomba : brune !
Acuité observa un moment la jeune femme, sans aucun scrupule. Alors c'était ça qui lui plaisait ? Elle-même devait avouer que ce visage était joli, sans parler de ses formes très féminines.
Devenir mère avait donné des rondeurs à la petite Duchesse mais ces trois derniers mois avaient gommé une partie de son physique. L'alcool peut-être ou la jalousie de ce choix l'empêchait de détourner le regard de cette femme jusqu'à ce qu'un autre élément n'attire son attention. Brun la scrutait comme s'il cherchait à lire en elle.
Elle détourna le regard, gêné qu'il puisse la penser jalouse. La soirée était à la fête, elle ne souhaitait rien gâcher par des petites émotions insignifiantes.
Son verre s'allégea d'une nouvelle gorgée, déjà elle sentait la chaleur se diffuser en elle. C'était bon et plus que bienvenu. Avec ces derniers mois pour ne pas dire cette dernière année, elle avait besoin de se laisser aller et se sentait réellement heureuse de pouvoir partager cela avec Brun.

Un morceau de violon la détourna de ses songes. Deux hommes firent leur apparition, le musicien était d'un brun quasi noir ébène et l'autre possédait une chevelure digne des flammes qu'il crachait.
Acuité s'émerveilla devant le feu qui se volatilisa aussi sec.
Brun posa alors sa question.
Elle le regarda à nouveau, un sourire flottant sur ses lèvres puis observa les deux jeunes hommes, les détaillant calmement.

- Brun, lâcha-t-elle finalement, mais il était difficile de savoir si elle parlait du charme du violoniste ou de celui qui était assis juste à côté d'elle.

S'en rendant immédiatement compte, elle sentit ses joues rosir. Comme certains des badauds attablés se mettaient à chanter pour accompagner les deux saltimbanques, elle préféra se soustraire à ce jeu avant que les questions ne deviennent vraiment trop embarrassantes.
Achevant son verre cul sec, elle le reposa sur la table dans un mouvement franc et se leva.

Sa taille gracile lui permit de se faufiler avec aise entre les quelques individus qui se tenaient entre elle et le petit cercle qui se formait pour laisser libre l'inspiration de la danse. Elle jeta un coup d'oeil espiègle à Brun de derrière son épaule et un sourire plus tard, elle virevoltait lentement au milieu des flammes.
Ses doigts fins accompagnaient les volutes rousses en dessinant des arabesques invisibles dans l'air. Se calquant parfaitement sur la langueur du violon, la grâce de la petite Duchesse s'exprimait à travers des postures souples et un port de tête royal. La musique entêtante et l'alcool, eurent bientôt raison de la conscience de la jeune femme. Les yeux clos, elle dansait, dansait, dansait, comme si plus rien n'avait d'importance, comme si elle était seule au monde dans un pays de liberté.

Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Lun 15 Jan - 21:53

Brun ne put vraiment en vouloir à Acuité de regarder rêveusement les deux hommes. Avec leur jeunesse, leur talent et leurs costumes soignés, les saltimbanques avaient belle allure. Il ne leur aurait pas donné deux minutes sur un champ de bataille. Le déserteur finit sa coupe et tâcha de ne pas prendre ombrage des rougeurs qu'il voyait monter aux joues de sa blonde.

Acuité fit de même et le planta là pour rejoindre la foule dansante, avec ce qui lui sembla être un regard de défi.

Elle pouvait bien le défier ! Il n'avait aucune intention d'aller se trémousser en public. Il allait rester assis là, à boire et à manger, même s'il la voyait mal. Par El, il ne la voyait plus du tout ! Le déserteur se leva, pesta, et sans plus de manières, monta sur la table. Alors il vit, parmi les corps en mouvement, Acuité tourner sur elle-même.

Elle ne dansait ni comme une Duchesse ni comme une gueuse. C'était à la fois très beau et complètement absurde. Un peu comme son éclat du tournoi.

Le violoniste ne semblait jouer que pour elle et il ressentit définitivement quelque jalousie. Heureusement, le roux se tenait loin d'elle avec ses crachats dangereux. Comment pouvait-elle être déjà si soûle ? Lui-même avait l'air fait, debout sur la table. A grands cris, la brune et la rousse...


Le hasard:
 


Dernière édition par Brun Braveterre le Lun 15 Jan - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Lun 15 Jan - 21:53

Le membre 'Brun Braveterre' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Lun 15 Jan - 22:17

Tandis qu'elle dansait, perdu dans son nouveau monde, elle sentit une main s'attarder sur la sienne. On la fit tourner et lorsqu'elle rouvrit les yeux, surprise, elle se rendit compte que quelques duos s'étaient formés. Les hommes présents faisaient tournoyer les filles aux jupons légèrement relevés avant de changer de partenaire dans une ronde bien mené. Bien qu'en pantalon, Acuité n'était pas en reste et elle changea de main à plusieurs reprises. Bercée par le violon, motivée par l'alcool, elle se mit à chercher Brun du regard après quelques tours de pistes.

Elle ne le vit plus et soudain, elle fut prise de panique. Était-il parti ? Son sourire s'effaça lentement et elle voulu partir à sa recherche, immédiatement. Sa main cependant était toujours confinée entre les doigts d'un jeune homme qui persistait à la faire danser en rythme avec les autres. Elle lui fit un sourire contrit commençant à bredouiller des excuses pour qu'il mette un terme à leur tour.

Comprenait-il mal le message ? L'avait-il seulement entendue ? Elle n'en eut pas la moindre idée mais certainement saoul par tout l'alcool et abruti par la musique, il tenta de l'embrasser. Le mouvement fut très maladroit et elle esquiva sans peine, profitant de son déséquilibre pour s'extirper de sa prise puis pour le pousser de toutes ses forces plus loin.
Le regard affolé, elle chercha Brun à droite puis à gauche dans la foule si dense tandis que l'homme qu'elle venait de repousser...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Lun 15 Jan - 22:17

Le membre 'Acuité Loinvoyant' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Mar 16 Jan - 21:22

Brun sauta de la table, autant pour échapper aux deux danseuses dévergondées que pour retrouver Acuité. Il l'avait perdue dans la foule dense et tournoyante, qui ne se laissait pas pénétrer. Il fut bousculé à plusieurs reprises et faillit prendre son équilibre et son sang-froid. Force était de constater qu'il était plus soûl qu'il le pensait, lui aussi.

Le déserteur finit par repérer sa petite Duchesse débraillée, et lui saisit la main. Il n'avait pas assisté à la scène, mais remarqua bien que quelque chose n'allait pas : Acuité semblait aux abois. Il suivit ses yeux noirs jusqu'à l'homme qui, la voyant accompagnée...

Le hasard:
 

Le porc - ou le verrat, vu son jeune âge et son niveau de testostérone, à moins que ce ne fut l'alcool - marcha sur eux.
- Traînée ! Allumeuse ! cracha sa bouche tandis que sa main, cherchant peut-être à atteindre le visage ou la poitrine d'Acuité, se referma sur son décolleté. Le tissu de la chemise déjà ample se déchira par le milieu.

Le craquement parut très sonore à Brun. A moins que ce ne fut le craquement du nez de l'inconnu, ou de son propre poing, lorsqu'il se jeta sur lui - dans la poussière retournée, dans les jambes des danseurs.


Dernière édition par Brun Braveterre le Mar 16 Jan - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Mar 16 Jan - 21:22

Le membre 'Brun Braveterre' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 5, 5
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Mar 16 Jan - 22:28

Lorsque l'homme revint face à elle, il fit pleuvoir sur elle quantité de ce qu'elle supposa être des insultes. Pour être tout à fait honnête, elle n'en connaissait pas la moitié, peu habituée à converser avec le bas-peuple. Stupéfaite devant tant de hargne pour un simple baiser manqué, elle resta immobile sans savoir comment réagir. Par Eda, jamais on ne lui avait parlé de la sorte et s'il n'avait été la cause d'alcool, elle lui aurait retourné un soufflet bien mérité. Mais l'alcool aidant un peu, elle réprima un fou rire face à l'homme qui beuglait comme un veau à travers la mélodie de violon et les chants de la foule.
Comme il s'approchait d'elle, elle recula d'un pas perdant définitivement toute envie de rire, l'homme avait l'air sérieux. Quelqu'un saisit sa main à ce moment là. Elle sursauta et découvrit Brun juste à côté d'elle. Son regard alla de l'un à l'autre, plusieurs fois mais aucun son ne sortait toujours de sa bouche. Que dire et comment expliquer ?
C'est alors que l'autre, voyant leurs mains liées proféra de nouvelles insultes qu'elle comprit parfaitement pour le coup. Il s'avançait vers eux de manière menaçante Elle fronça les sourcils mais ne cilla pas. Alors tentant peut-être de l'atteindre au visage, il rata sa cible, encore et attrapa sa chemise à la place. Elle sentit les deux tissus se fendre dans son dos alors qu'au même moment, Brun se jetait sur l'homme.
Ils roulèrent tous deux au sol et dans la poussière, sous les bottes des badauds, les coups se mirent à pleuvoir à la place des insultes.
Acuité tenta de s'interposer en leur criant de cesser leur folie, que ce n'était ni le lieu ni le moment pour ça. Elle saisit une épaule et en retour, un coup de coude lui heurta l'arcade.
Le choc la fit reculer, sa tête lui tourna drôlement et la douleur se mit à marteler son crâne. Heureusement, d'autres vinrent à son secours et séparèrent rapidement les deux hommes. L'engouement pour la fête de la population éclectique eut tôt fait de faire changer l'atmosphère, on fit boire une nouvelle coupe au jeune homme avant de l'emporter plus loin en lui promettant quantité de boissons et de femmes qui se laisseraient certainement séduire par sa mise. L'effet de l'alcool s'envola comme il était venu, la laissant tremblante et inquiète pour Brun. La petite tenancière de l'auberge posa un châle sur ses épaules et lui lança :

- Tu saignes ma tourterelle.
Mais Acuité n'avait d'yeux que pour Brun.
- Ce n'est pas grave, répondit-elle sans réfléchir en s'approchant du Déserteur assis sur le sol.

Elle s'accroupit à ses côtés et pris son visage entre ses mains pour le forcer à la regarder droit dans les yeux.
- Brun ! appela-t-elle. Ça va ?
Sa pommette était enflée et la peau fendue en son milieu, il saignait du nez. Elle ne pouvait voir les hématomes sur le reste de son corps, mais aurait pu jurer qu'il venait d'encaisser au moins deux coups de poings dans les côtes.
Qu'est-ce qu'il lui avait pris de réagir de manière aussi violente. La bagarre était presque passée inaperçue, la musique poursuivit son chemin et les rires comme les chants reprirent. Le Bourg en verrait bien d'autres cette nuit-là et n'était pas à un oeil au beurre noir près.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 10:20

Le hasard:
 

La rixe fut brouillonne, violente et brève. Le déserteur sentit des mains se poser sur lui, il se débattit d'abord puis se laissa faire. Il se retrouva, seul au milieu de la foule, assis par terre. La fête continuait ; elle ne s'était même pas interrompue. Tout ça lui parut soudain d'une indécence crasse, et il les détesta tous. Qu'ils mangent ! Qu'ils boivent ! Qu'ils dansent ! Ils fêtaient la perdition de leur royaume pour le simple plaisir de la fête.

L'homme repartit sur ses deux pieds, impuni à défaut d'être intact. Le déserteur le regarda disparaître, haineux. S'il avait encore été maître d'armes... il t'aurait mis tout ça sous les verrous ! Mais il n'avait plus autorité et il devait bien reconnaître qu'il se serrait enfermé lui-même, soûl et instable comme il l'était. Il n'avait plus la fiabilité d'autrefois.

Autrefois cet homme là n'aurait même pas pu toucher Acuité.
Autrefois il se serait contenté de la mettre en sécurité.
Autrefois il n'était pas si prompt à trouver dans la bouteille la solution à tous ses problèmes, s'en créant d'autres, cultivant sur son visage les marques de l’infamie alors que plus que jamais il devait faire bonne figure.
Autrefois il esquivait les coups ; aujourd'hui il n'aimait rien tant que les prendre.

Abattu, le déserteur le fut encore plus quand son visage abîmé se trouva piégé entre les mains d'Acuité. Il ne pouvait détourner les yeux de l'entaille qu'il découvrait à son sourcil. Etait-ce lui qui lui avait fait ça ? Etait-ce l'autre ?

- Non, grogna-t-il.
Il n'aurait pas dû laisser ça arriver. Tout ça. La blessure, l'humiliation, les insultes, ni même cette fête ridicule, avec leurs confessions ridicules, tout ce vin alors que se jouait leur destin. Elle était aussi immature que lui. Qu'est-ce qu'il lui avait pris de s'exhiber ainsi ? De s'exhiber encore, avec sa chemise déchirée, plutôt que de se mettre à l'abri ?

Il se dégagea, se releva, épousseta sa tunique et sa dignité, épongea dans sa manche son nez sanglant. Comment pourrait-il se présenter à Vainqueur dans cet état ? Comment pouvait-il se présenter ainsi à Acuité ?
- Rentrons, dit-il, furieux contre tous et surtout contre lui-même, indifférent à la fête et aux yeux inquiets de la petite Duchesse.
Et sans l'attendre il marcha vers l'auberge.


Dernière édition par Brun Braveterre le Jeu 18 Jan - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 10:20

Le membre 'Brun Braveterre' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 13:20

Non, grogna-t-il simplement et elle sentit toute sa colère dans ce simple mot.
Il se dégagea de ses mains et se releva, tentant de recouvrer un semblant de dignité en s'époussetant. La foule était déjà passée à autre chose et n'avait cure d'un homme blessé et saoul. Acuité se redressa et le regarda sans ajouter quoique ce soit, même lorsqu'il essuya son nez du revers de sa manche.
Elle ne savait pas comment réagir, ni même quoi lui dire. L'ambiance était retombée pour eux, faisant voler en éclat l'intimité qu'ils venaient de partager, enhardis par l'enthousiasme ambiant.
A son ordre, elle ne bougea pas immédiatement. Il n'attendit pas d'elle qu'elle le suive visiblement, partant peut-être du principe qu'elle le ferait.
La tenancière était toujours à ses côtés et la raccompagna à l'entrée de l'auberge. Sur le chemin, Acuité saisit une bouteille de vin, faute d'un alcool plus fort, cela ferait certainement l'affaire pour désinfecter leurs blessures superficielles mais qui réveillaient d'autres douleurs plus tenaces.

- Doit m'rester un baume pour les coups, mais pour ça ma pauvre, j'rien du tout.

Elle désignait son dos et Acuité lui répondit par un petit sourire triste. Elle lui rendit son châle et lui promis de lui donner deux pièces de plus dès le lendemain pour le baume et son aide.
Chargée de sa bouteille et de son pot de gré, elle grimpa les marches ne sachant pas vraiment à quoi s'attendre.
Machinalement, elle frappa à la porte avant d'entrer. il paraissait tellement en colère qu'elle avait peur de le déranger. Peut-être même ne voudrait-il pas partager la chambre ?
Elle referma derrière elle et déposa le tout sur la table la plus proche, dès lors, elle fit couler de l'eau dans la petite bassine près du broc d'eau et y trempa la petite serviette dont elle s'était servi l'après-midi même pour ses propres ablutions.

-Tu m'en veux ? osa-t-elle demander la peur au ventre en essorant le tissu.

L'ivresse l'avait définitivement quitté, ne lui laissant qu'un mal de tête et quelques vertiges. Elle savait bien que la boule glacée qui flottait dans son estomac n'était que l'appréhension du comportement ou bien des mots qu'il pourrait avoir.
Elle lui faisait face et releva son visage vers lui, prenant un soin particulier à ce qu'il ne puisse voir son dos dont le tissu éventré ne pouvait que dévoiler les sévices qu'elle avait subit et que volontairement elle cachait.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 17:51

Brun ne répondit pas lorsqu'Acuité - vraisemblablement - frappa. N'était-elle pas dans la chambre qu'elle avait payé avec son bel argent ?

Debout près de la fenêtre, qui n'était plus une modeste trouée, mais une grande et belle fenêtre avec vue sur la place, le déserteur regardait la ronde des danseurs. Plissant les yeux pour distinguer les visages, les inventant plus que ne les voyant vraiment, forcément rieurs et grossiers, il se persuadait de revoir le verrat presser son groin sur quelque autre femme, et la fureur l'enflammait - à moins que ce ne soient ses côtes qui cuisaient ?

La question d'Acuité le cueillit, qu'avait-il fait pour quelle ait peur de lui ? Craignait-elle que lui aussi l'insulte et la batte ? En un sens il l'avait déjà battue, ou si non, c'est ce qu'on allait penser. Cette pensée lui fit horreur.

En trois pas il fut près d'elle et lui prit le linge des mains. De sa main gauche il prit appui contre la table, et de sa main droite il tamponna l'entaille d'un geste doux et précis. Penché sur elle, il regarda la blessure de près, jugeant qu'elle n'était pas assez large pour mériter d'être recousue. Une fois lavée elle ne fut plus si visible, et le déserteur en fut soulagé.

- Bien sûr que non, répondit-il enfin, s'il y en avait encore besoin.
Il essora le tissu dans la bassine puis lava les lèvres de la petite Duchesse de la teinture du vin et du baiser de l'inconnu, réel ou imaginé. Acuité était pâle à nouveau, elle avait perdu le feu ou la folie qu'elle avait en dansant. Pressant contre elle ses lambeaux de chemise, elle n'avait plus rien à se mettre que sa robe tâchée, mais sur ce sujet il ne pouvait pas l'aider. Elle retournerait sans doute à son gîte le lendemain, avec ses affaires et sa suite. Après avoir découché : voilà qui serait hautement suspect.

Pensif, le déserteur s'épongea le nez, nettoyant ce qui restait de sang séché. Puis il s'assit contre la table et regarda Acuité.
- Nous devons être plus sérieux, dit-il.

Nous, vraiment ? Car qu'avait-elle fait à part s'amuser un peu comme la jeune fille qu'elle était encore, le temps d'une soirée, après trois mois à s'efforcer d'être une mère, une fille et une Duchesse parfaite ? Brun s'était plu à l'imaginer dormant dans ses draps de soie, tandis que lui raclait les fonds de cale, parce que cela le rassurait peut-être sur sa décision ; mais en réalité, il avait eu la part belle. Il n'avait eu qu'à obéir aux ordres, abattre le boulot, s'adapter ; c'était simple bien que maigrement récompensé.

- Je dois être plus sérieux, corrigea-t-il en détournant les yeux.

A terre il avait fait n'importe quoi, il n'avait guère été meilleur que le verrat. A mieux y réfléchir, c'est ce qu'il faisait depuis des mois : n'importe quoi. Il ne se souvenait même plus quand ça avait commencé. Sans doute avec la capitulation - la victoire, pardon ! Tous ces morts, ces mortes pour rien, pour quelques arpents de jungle et une prisonnière rousse... ça n'était pas acceptable. Pourtant il avait accepté, il ne s'était même pas rebellé. Alors il ne se rebellait jamais. Peut-être voulait-il lui aussi rentrer en Cerf pour panser ses plaies.

Résultat, il n'avait rien pansé du tout. Il avait fallu la glace, l'isolement et le danger pour qu'il se tienne à peu près tranquille, là-bas dans les Montagnes, et à peine rentré il avait recommencé à s'enliser. Il était plus bas que terre et il creusait encore. Mais il n'était plus question que de lui. Espoir et Acuité n'avaient pas à pâtir de ses conneries !

- Demain j'irai voir Vainqueur, annonça-t-il, avec l'assurance du soûlard résolu à arrêter de boire.
Et, comme si ça n'était pas sujet à discussion, il retira sa tunique et commença sa lessive, détachant de sa manche la plaque de sang. L'eau rosit comme son torse jaunissait par endroits, révélant sur ses côtes comme deux ailes inversées.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 18:40

De la fenêtre, il franchit la distance qui les séparait. Acuité retint son souffle et fit l'effort de ne pas trembler. Sa main se crispa sur le tissu dès qu'il fut près d'elle. Elle savait pertinemment qu'il ne porterait pas la main sur elle mais ne pouvait s'empêcher d'être effrayée à l'idée de ce qu'il pourrait lui dire. Les mots n'avaient jamais été son fort, il avait toujours du mal à exprimer ses pensées ou ses sentiments, sauf les mauvais.
Lorsqu'il lui prit le tissu des mains, elle n'opposa aucune résistance. Il se pencha sur elle et entreprit d'examiner son entaille avant de la nettoyer avec minutie. Surprise elle se laissa faire sans un mot, ne parvenant pas à le quitter des yeux. A quoi songeait-il ? La trouvait-il faible ? Était-il encore en colère ?
Avec seulement la lumière des chandelles, elle ne parvenait pas à décrypter l'expression de son visage.
Enfin, il avoua qu'il ne lui en voulait pas. L'annonce arrivait un peu tard mais la soulagea tout de même. Dans la foulée, il lava sa bouche. Presque stupéfaite qu'il prenne ainsi les choses en main, elle préféra garder le silence, de peur de faire voler en éclat ce moment rare.
Elle eut peur à nouveau, qu'il veuille voir l'état de la chemise mais heureusement, il n'en fit pas mention. Il essaya son nez dont le sang séché avait croûté puis s'assit contre la table avant de la regarder avec une intensité qui ne ressemblait qu'à lui.

Sérieux
? Il l'était bien assez pour eux deux songea-t-elle. Il détourna les yeux comme s'il avait honte. Mais de quoi ? D'être avec elle ce soir ? De tout ce qu'ils avaient vécu jusqu'à lors ? S'il avait honte de lui-même alors que devait-il penser d'elle ?
A son tour, elle détourna le regard, ne sachant trop quoi penser. Elle revint cependant rapidement à lui lorsqu'il lui annonça qu'il irait voir Vainqueur dès le lendemain.
Elle le fixa un long moment, tandis qu'il retirait sa tunique pour la laver.

Deux taches plus sombres apparurent sur ses côtes, vestiges du combat précédent. Acuité se mordit la lèvre, se sentant coupable de ces nouveaux maux. Qu'est-ce qu'il lui avait pris ?
La manière dont il s'affairait laissait à penser qu'il ne voulait pas en discuter. En silence donc, elle se hissa sur la table, déboucha la bouteille qu'elle avait apporté d'un coup de dents et en versa sur le tissu mouillé. Sans lui demander son avis et comme il avait les mains occupées avec sa lessive, elle tamponna sa pommette, désinfectant la peau éclatée.
Cela devait piquer un peu avec l'alcool, elle lui offrit un léger sourire d'excuse.

- Tu n'étais pas obligé de te battre...
dit-elle tout bas....mais...merci.

Après avoir reposé le tissu, elle ouvrit la boîte de baume qu'elle avait déposé à portée lorsqu'elle était entrée. Elle en étala une fine couche sur sa plaie, puis sur ses côtes en espérant que cela fasse effet.
Ses doigts glissaient sur sa peau, seulement séparés par la texture grasse de la crème. C'était étrange de le toucher ainsi, mais elle ne pensait qu'à réparer ce qu'elle avait provoqué.

Puisqu'il lui avait dit qu'il n'irait nulle part sans elle, il lui sembla évident que demain, elle serait à ses côtés pour rencontrer Vainqueur. Il devait rester suffisamment dans sa bourse pour lui permettre de se trouver des vêtements neufs, quant à elle, sa garde robe l'attendait dans son auberge. Demain, elle devrait affronter sa suite et donner des explications. Devait-on se justifier d'être éprise de liberté ?
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 19:18

Sans gêne, Brun laissa Acuité le soigner. C'était devenu comme une habitude. Ses gestes attentionnés étaient aussi apaisants que les onguents qu'elle savait toujours dénicher. Elle aurait pu être soigneuse dans une autre vie, comme ce faux Montagnard qu'elle avait chéri. Lui avait-il appris des choses ? Le déserteur doutait que la petite Duchesse ait été élevée pour coudre autre chose que des fleurs avec son aiguille, et passer d'autres pommades que des lotions sur sa peau.

- Merci, répondit-il en écho.
Elle n'avait pas à le remercier pour son combat à la fois tardif et précipité. Vraiment, n'avait-il pas été obligé de le mener ? Peut-être la jeune femme aurait-elle pu se défendre seule, comme elle l'avait souvent fait. Le déserteur n'oubliait pas qu'elle avait déjà mutilé, tué, incendié. Mais ce soir, elle n'avait pas d'arme (du moins pas qu'il sache). Le verrat était vigoureux, elle ne l'aurait pas vaincu au corps à corps. D'ailleurs lui non plus, le combat rapproché n'était pas son fort. Mais il n'avait pas hésité, il n'avait même pas réfléchi. Sa raison et son corps lui disaient qu'à présent c'était à lui, Brun ou Loyal, de la protéger. Jusqu'ici ses tentatives n'avaient pas été de franches réussites...

Au moins était-elle, là, en sécurité, pour l'instant. Elle devait être épuisée par cette journée trop vive, car elle ne s'arma pas de sa curiosité. Elle ne posa aucune question sur Vainqueur. Le déserteur eut été bien en peine d'y répondre : il ne savait pas ce qu'il allait dire et faire, et l'alcool ne rendait pas son esprit plus clair. La nuit porte conseil, ne disait-on pas cela ? Le sommeil lui permettrait d'échapper aux questions d'Acuité et à celles qu'il se posait lui-même.

Il étendit sa chemise mouillée sur le dossier d'une chaise et s'approcha du lit. Cette fois il n'eut aucun embarras à enlever le bas avant de se glisser sous les draps. Avec le vin, avec la nuit d'été, avec sa sueur de la journée, il avait chaud. Le lit était parfait et Brun soupira d'aise. Allongé sur le dos, il sentait la fureur et la vitalité le quitter.



Le hasard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 19:18

Le membre 'Brun Braveterre' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 20:18

Il la remercia à son tour, elle ne dit rien. Que pouvait-elle dire de toute manière ? Cette discussion était terminée tout comme cette étrange soirée ou ne devrait-elle pas dire journée ?
Elle le regarda étendre sa chemise et regagner le lit. Sans aucune pudeur il se dévêtit. Elle détourna les yeux au moment où elle comprit qu'il retirait aussi ses braies. Il ne lui avait toujours rien dit, devait-elle aller dormir ailleurs ?
Les joues roses, elle se décida à son tour. Après tout, elle avait payé pour cette chambre et Eda savait qu'ils avaient partagé quantité de nuits sans qu'il ne se passe jamais rien de charnel. Enfin presque. la dernière fois ne comptait pas, Brun n'était pas dans son état normal.
Elle déglutit et sauta depuis la table sur laquelle elle s'était assise.
Brun émit un soupir de bien-être, allongé sur le dos, entièrement nu sous les draps. Acuité le regarda de loin et souffla la bougie sur la table. Elle se dirigea vers la petite console sur le côté, retira sa chemise déchirée puis souffla la seconde bougie avant de la laisser glisser au sol.
Elle retira ensuite ses propres braies et ses chaussures, puis s'avança vers la dernière chandelle, juste à côté du lit. A nouveau, elle souffla. Son coeur tempêtait dans sa poitrine, réalisant soudain qu'elle était également entrain de se mettre nue. Elle s'installa sur le rebord du lit, puis passa ses jambes sous les draps. Là, elle retira la fine tunique qui faisait office de sous-vêtement, la laissant elle aussi comme au premier jour de sa vie avant de se glisser entièrement dans le lit, à l'abri sous les draps. De dehors, on entendait les bruits de la fête qui se poursuivait : musique, rires, chants et paroles, mais tout était couvert par le battement furieux de son palpitant.

La pièce plongée dans l'obscurité nocturne, accueillait la lumière extérieure, composée de la Lune et de lampions dressés pour l'occasion.
Allongée sur le dos, elle osa tourner un regard vers Brun et détailla son profil qu'elle connaissait déjà par coeur mais dont elle ne se lassait jamais.
Si seulement il pouvait ressentir ce qu'elle ressentait à ce moment précis, alors il comprendrait.
Les bras à l'extérieur du drap, elle le plaqua sur sa poitrine d'une main et bascula vers lui en appui sur un coude.
Elle crut voir un éclat dans son regard, signe qu'il ne dormait pas et après une hésitation qui lui sembla durer une éternité, elle déposa un baiser sur ses lèvres.

- Dors bien
, murmura-t-elle en suspens au dessus de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   Jeu 18 Jan - 22:34

Acuité souffla les différentes chandelles en retirant progressivement ses vêtements, donnant à leur coucher un air cérémonieux que le déserteur n'avait pas envisagé. Il ne s'était même pas demandé si coucher avec lui ne la dérangeait pas. Après tout il n'y avait qu'un lit. Il était loin le temps où la bienséance lui dictait de coucher aux pieds de la petite Duchesse - alors Alisel, d'ailleurs. Ça pas vraiment une histoire de noblesse.

Vraiment ? Brun se prit à se demander si les choses auraient été différentes, si le poids de l'héritage de Béarns et la dignité afférente ne pesait pas sur les épaules de la jeune femme. Il lui semblait qu'à chaque fois elle ne manquait pas une occasion de le toucher, de le tenter, volontairement ou non. Il ignorait si elle était innocente ou délurée comme la fille qui ce soir avait dansé. Il savait qu'elle l'aimait encore, ou à nouveau, mais il s'interdisait d'en profiter.

Il n'avait pas songé qu'elle serait nue au lit avec lui. Malgré l'obscurité relative, les lampions brûlant au dehors, cette pensée le perturbait. Il tâcha de bouger le moins possible pour ne pas que les draps glissent sur leurs corps. Il fixait le plafond qui n'était pas assez fixe.

Soudain, elle fut au dessus de lui. Le déserteur sentit sa main sur sa poitrine, et sur sa joue tuméfiée le toucher doux de ses cheveux ternes, qui paraissaient brillants. Brun resta plus immobile que jamais, mais cela ne l'empêcha pas Acuité de l’embrasser. Le baiser sentait fort le vin, comme leur tout premier. Il n'y répondit pas, il en eut la tentation mais pas le temps. Le baiser n'était qu'une caresse, comme celle que donnent les mères à leurs enfants avant que la nuit ne les prenne. Peut-être s'agissait-il de ce genre de tendresse ? Mais alors pourquoi restait-elle suspendue au-dessus de lui, comme en attente de quelque chose qui ne pouvait pas arriver ? A moins qu'elle attende qu'il lui réponde ?

- Bonne nuit, répondit-il piteusement.

Il l'entendit plus qu'il ne la vit se recoucher, dos à lui. A la fois soulagé et frustré, le déserteur attendit que son érection réduise, à savoir plusieurs minutes, avant de la regarder. Il ne voyait plus que l'arrière de sa tête, ses cheveux relevés sur l'oreiller, sa nuque et le haut de son épaule droite. Etaient-ce les ombres de la lune ? Il crut voir sur cette épaule un bout de cicatrice.

A son tour, Brun se hissa sur un coude et s'approcha pour vérifier que le bout de peau était bien cicatrisé. La marque était peu profonde et guérie, s'agissait-il seulement du fouet ? Il tenta d'envisager la chose du point de vue le plus technique possible. Mais comme toujours l'affectif s'en mêlait. Pourquoi ne l'avait-elle jamais laissé la soigner ? C'était le moins qu'il puisse faire. Dans les Montagnes, elle avait dit qu'une guérisseuse s'en occupait. Mais comment avait-elle fait quand ils avaient pris la route ? Et maintenant ? Avait-elle laissé voir l’infamie à Mésange, ou seulement à l'une de ses servantes ?

Soudain il voulut voir, ou entrevoir dans l'obscurité. Ça n'était pas de la curiosité malsaine, plutôt une preuve dont il avait besoin. Si Acuité était prête à partager le meilleur avec lui, pourquoi pas le pire, une autre face de son intimité ? Lui-même n'avait plus rien à lui cacher, même si cela avait pris du temps. Il lui avait ouvert son esprit par l'Art. Elle aurait pu y piocher ce qu'elle voulait. Il lui avait même livré Haute-Garde sans qu'elle le sache, dans cet affreux rêve qu'il voulait oublier. Elle aussi voulait oublier, sans doute, les tortures de Chalcèdes.

- Tes blessures... montre-les moi, souffla-t-il sans oser hausser la voix.
Peut-être n'assumait-il pas tout à fait de lui demander cela. Si elle dormait, ou faisait semblant de dormir, il n'insisterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche du temps perdu [Août 11 - PV Acuité]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» A la recherche du temps perdu
» A la recherche du souvenir perdu, ou quand ce n'est plus un trou de mémoire, mais carrément le grand canyon ! [Adélaïde... et autres ?]
» [Terminé - Rude an 6]A la Recherche du Chemin Perdu
» A la recherche du grimoire perdu
» A la recherche du pyjama perdu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Bourg de Castelcerf :: Rues et placettes
-