AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Mar 2 Jan - 17:36

Comme de bien entendu, c'était à elle de représenter la famille Lunabille aux festivités de Castelcerf. Un honneur douteux dont elle se serait bien passée. Sauf pour un seul petit détail mais qui faisait toute la différence : elle y verrait Vaillant. Retenu par ses obligations dans le nouveau fief étriqué, Raki ne serait pas de la partie, aussi échapperait-elle pour un temps à ses regards suspicieux. Bien que leurs relations se soient grandement apaisées depuis la naissance de Vérité, il n'avait pas totalement désarmé et cherchait toujours à connaître le nom de son rival même s'il ne le lui demandait plus.

Accompagnée de la suite qui seyait à une Duchesse et comme si la disgrâce n'avait jamais eu lieu, elle avait donc pris part à la cérémonie et aux festivités qui s'en étaient suivies. Vérité restait avec Malice en permanence mais jamais très loin d'elle, néanmoins. Après tout, il serait l'héritier du Duché. Du moins quand elle aurait fait le nécessaire pour marier Sérénité et éloigner Songe. Eda savait qu'elle adorait ses trois enfants et leur vouait la même loyauté. Mais elle était assez lucide pour savoir que les deux aînés ne sauraient pas régner sur leurs terres. Vérité au moins serait tout à elle, il apprendrait tout de ses parents et prendrait un jour la tête de Rippon.

A demi dissimulée par les voiles qui ondulaient sous la brise et encadraient l'ouverture de sa loge ducale, elle profita du calme entre deux épreuves pour chercher des yeux la haute taille et la blondeur qu'elle espérait. L'avait-il vue ? Viendrait-il à elle ? Devraient-ils encore se cacher comme des voleurs ? Sans doute. Mais tant pis, c'était pour lui qu'elle était là, nul autre ne l'intéressait. Pas même la petite Duchesse déclassée qui se donnait en spectacle à l'arc.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Jeu 4 Jan - 20:58

La nuit porte conseil. Vaillant regrettait les paroles inconsidérées qu'il avait publiquement proférées. Il espérait qu'elles ne lui nuiraient pas. Il regrettait aussi d'avoir laissé Allégresse en plan dans la tribune, après lui avoir donné l'oiseau duquel seul elle semblait se soucier. Il lui avait semblé que personne ne comprenait - ni ne pouvait comprendre - sa fureur. Il avait chômé le banquet et le bal. Un beau gâchis, à y repenser. Mais le lendemain, la fête continuait. Il pouvait encore en profiter !

Depuis la fin de matinée, il s'était appliqué à être le fiancé et le gendre parfait (exigences parfois contradictoires) qu'il n'avait pas été la veille. Assis dans les gradins à côté d'Allégresse, revenue en famille à Castelcerf pour assister au mariage royal, il expliquait à la jeune fille les règles des épreuves qui se succédaient. Mais elle ne semblait pas vraiment s'y intéresser, préférant à la technicité du jeu l'émotion qui soulevait la foule. Par deux fois, elle avait totalement perdu sa contenance de Dame et s'était dressée de tout son mètre soixante pour acclamer le champion. Vaillant ne savait trop s'il devait s'amuser ou s'inquiéter de ces excentricités.

En milieu d'après-midi, alors que la Grande Mêlée allait commencer, belle-maman déclara qu'il n'était pas convenable pour une jeune Dame d'assister à une épreuve aussi violente (s'y eut-il risqué, Vaillant n'aurait pu la contredire) et qu'il était temps de rentrer se reposer. Le Baugien quitta la tribune pour les raccompagner. Mais beau-papa lui fit comprendre que c'était inutile. Aux efforts que ses parents déployaient pour le garder à distance de leur fille, il était difficile à croire qu'il allait l'épouser dans un mois...

Vaillant fit demi-tour vers la tribune, mais lui aussi commençait à se lasser du tournoi, et il n'avait pas le coeur à regarder la Grande Mêlée. Alors il laissa ses yeux et son esprit traîner.

Les entrées arrière des loges privées étaient comme des jupes colorées, à peine entrouvertes, dont la brise chahutait l'ourlet. Chiara était sans doute dans l'une d'elles. Par exemple dans celle qui arborait les couleurs de Rippon.

Curieux, l'Artiseur laissa son corps l'y emmener, et son esprit suggérer au garde qui surveillait l'accès de regarder ailleurs. Il y avait bien d'autres gueux dont il devait protéger la Duchesse. Lui ne faisait que glisser deux doigts entre les jupes et un oeil à l'intérieur, à la recherche d'une certaine silhouette à contre-jour. La fureur et la nervosité l'avaient quitté.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Ven 5 Jan - 0:22

S'attendant au retour d'une quelconque suivante, Chiara ne se tourna pas lorsque le bruissement des voiles lui annonça l'entrée de quelqu'un dans sa tribune. Malice et Vérité étaient dans un coin, aussi n'y avait-il personne qu'elle attendit vraiment. Le silence qui se fit un instant l'alerta pourtant et elle se tourna vivement pour voir qui était entré sans s'annoncer. C'est à peine si elle remarqua que Malice s'était levée de son siège, le bébé dans les bras, pour s'incliner devant leur invité inattendu. La suivante s'effaça, disparaissant entre les rideaux pour laisser la Duchesse seule avec celui qui avait été son amant.

Le coeur battant à se rompre, ses jambes la portant à peine, elle dissimula le tremblement de ses mains en les serrant fort dans son giron. Il se tenait là devant elle, plus beau encore qu'il l'avait été si possible, si proche et pourtant désormais si loin. Il ne lui appartenait plus mais là, en cette seconde, il était à elle pour quelques instants. Le monde avait disparu entièrement, ne laissant plus que les deux amoureux éperdus et séparés.

- Vaillant, murmura-t-elle malgré elle.

Le son de sa propre voix lui fit prendre conscience de l'endroit où elle se trouvait et elle jeta des regards affolés autour d'eux. mais ils étaient seuls et les voiles qui la protégeaient du soleil et de la poussière entre deux joutes les masqueraient aussi aux regards curieux. Elle s'autorisa alors une folie et franchit la distance qui les séparait pour arriver juste devant lui. Elle n'osait pas encore le toucher, incertaine de la réalité de sa présence, mais le détaillait avidement comme pour se repaître encore de sa vue et du bonheur de l'avoir retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Ven 5 Jan - 11:58

Bien que discrète, son entrée ne passa pas inaperçue. Après une courbette, Malice s'effaça, emportant l'enfant blond dans ses bras. Troublé, Vaillant regarda Chiara. Son nom prononcé lui rappela ses soupirs d'autrefois. Bientôt elle fut près de lui, tout près, trop près. Il sut alors que tout était faux. Les "chère amie", les "je veux que tu sois heureux", les "amitiés sincères". Il n'avait qu'à tendre la main pour effacer des mois de correspondances policées. Les bonnes résolutions et les projets d'avenir ne pesaient pas lourd face à ces yeux là.

Restaient le sens du devoir et le souci d'auto-préservation. N'avait-ils pas tous deux assez souffert pour se refaire, à Castelcerf, loin de Gardebaie, à Gardebaie, loin de Castelorme ?

Vaillant tendit la main pour cueillir la sienne, mince et douce ; il prit le temps de la contempler puis de la baiser, les lèvres sur la phalange, baise-main peu conventionnel d'autant qu'il ne la libéra pas.
- Chiara.

Il ne lui fit pas l'insulte de l'appeler Duchesse. Malgré ça il savait trop bien qui elle était, et ce qu'il serait bientôt, lié comme elle à une autre. Vaillant ne regrettait rien. Il savait que Chiara ne pouvait lui offrir que des extases dérobées. Aujourd'hui il voulait être plus qu'un voleur, il voulait posséder et pas simplement la chair pour un temps, il voulait fructifier pour qu'on n'emporte loin de lui les têtes blondes que lorsqu'il le voulait. Il voulait tout, même si pour cela il devait se contenter de moins. Il était plus modeste et plus ambitieux qu'autrefois.

Il lâcha sa main et recula d'un demi-pas, rétablissant entre eux une distance presque décente.

- J'espère que je ne te dérange pas, dit-il sans fausse modestie.
Il ignorait si elle était seule ici, si sa seule présence dans cette loge pouvait la compromettre. Dans ses lettres, elle avait laissé entendre qu'ils ne pourraient pas se retrouver. Sur sa demande, il se retirerait.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Ven 5 Jan - 13:27

Le baiser sur ses doigts aurait pu lui faire perdre la tête. Elle se sentait au bord du précipice et prête à y plonger avec plaisir, mais Vaillant rétablit une distance raisonnable entre eux et elle reprit ses esprits à temps. Se recomposant une expression plus légère, elle sourit avec bienveillance en nouant ses mains devant elle.

- Je suis seule pour le moment, répondit-elle en désignant d'un geste vague de la main la loge vide de ses potentiels occupants.

En un instant elle avait tout revu, tout revécu, elle s'était laissée troubler alors que la fièvre l'envahissait encore. Toutes leurs belles paroles épistolaires n'avaient été que des mensonges, ils le savaient tous les deux. Mais ils n'avaient plus le droit de basculer dans cette folie. Reculant vers les sièges, elle lui désigna celui qui se trouvait à côté du sien pour l'inviter à s'asseoir avec elle. Elle lui trouvait bonne mine et belle allure et profitait pleinement de ce moment intime pour jouir de sa présence et se repaître de sa vue même s'ils ne pouvaient plus se toucher.

- Voudrais-tu rencontrer Vérité ?

Elle n'avait pas dit mon fils, ni ton fils. Elle ne pouvait pas le lui dire aussi ouvertement et ne voulait pas s'approprier cet enfant né de leurs amours clandestines. Car elle ne doutait pas une seconde que Vaillant était le père de son enfant, même si Raki l'élèverait comme le sien. Reconnaîtrait-il comme elle ce qu'elle voyait en lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Ven 5 Jan - 18:47

Vaillant prit ses aises sur le fauteuil que Chiara lui désigna. Ils n'allaient pas rester debout à se regarder comme deux affamés. La Duchesse l'invitait à rester, de manière plus civilisée. Le Baugien en était satisfait, même si la réponse de Chiara ne le renseignait guère sur sa compagnie.

Le Duc était-il avec elle à Castelcerf ? En tout cas, le bilan était positif. Si le Duc était là, et que Chiara ne le chassait pas, c'est qu'elle n'avait pas à endurer la méfiance excessive du mari trompé. Si le Duc n'était pas là... c'était encore mieux, même si au comportement raisonnable que Vaillant s'était promis d'avoir, cela ne devrait faire aucune différence. Était-il encore jaloux du légitime ? Et pourquoi ne l'eut-il pas été ? L'homme avait la femme qu'il désirait et l'enfant qu'ensemble ils avaient conçus.

- Non, répondit-il, ferme après une brève hésitation.
Vaillant avait pour son bâtard de la curiosité, une disposition à l'amour et à la possessivité. C'est pourquoi mieux valait qu'il ne le rencontre pas. Ce qu'on n'a pas connu ne nous manque pas - ou de manière abstraite. Pourtant Vaillant savait qu'avec sa force, son Art peut-être, la beauté et l'intelligence de Chiara, l'enfant ne pourrait être qu'excellent.

- Comment vont Songe et Sérénité ? demanda-t-il pour mettre tous ses enfants sur un pied d'égalité.
Vérité lui aussi était le fils de Raki, dans les faits - faits que nul ne pouvait contester sauf Chiara et lui-même. Et pourquoi l'auraient-il fait ? Ni l'un ni l'autre ne voulait tout perdre.

- Et toi, comment vas-tu ? ajouta-t-il plus doucement, conscient de la brutalité de ses paroles précédentes.
N'était-il pas en train de nier la seule chose qui les unissait encore ? La prudence et ses intérêts le lui intimaient.

Attentif, il la regardait. Elle avait l'air fatiguée, le banquet de la veille sans doute, ou cette journée dans la poussière ? Dehors on entendait encore les râles d'effort des combattants. Vaillant se demanda ce qu'elle avait pensé de sa non-victoire à l'arc de la veille. Il aurait mieux faire de garder son calme, alors il aurait pu profiter du bal avec elle...

Elle le regardait aussi. Que pensait-elle ? Vaillant se redressa sur son fauteuil. Il ne pouvait qu'être en meilleure forme physique depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu, à moitié mourant, à moitié fou. Il n'avait jamais regagné la masse qu'il avait lorsqu'il combattait à l'épée, ni sa démarche fluide de cavalier, ou même normale d'homme sain ; mais dans l'ensemble le Baugien était en forme, malgré l'Art qui marquait ses traits. Pourrait-il la séduire à nouveau ? se demanda-t-il pour le défi viril et le plaisir rhétorique.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Ven 5 Jan - 21:48

Si elle fut déçue de sa réponse, Chiara n'en montra rien, habituée à faire bonne figure. Elle pouvait aisément comprendre qu'il ne souhaite pas rencontrer un fils illégitime auquel il n'aurait jamais le droit de s'attacher. Un jour, il devrait lui dire Monsieur le Duc au lieu de fils et cela seul suffisait à expliquer qu'il ne soit pas curieux de connaître leur enfant. Peut-être un jour l'Art les rapprocherait-il d'une manière qu'elle ne pouvait pas soupçonner, mais d'ici là, il appellerait Raki Papa et ignorerait toujours qui l'avait conçu dans les bras de sa mère.

- Songe et Sérénité se portent tous les deux très bien, répondit-elle avec un léger sourire, acceptant sans rancune son changement de sujet qui les ramenait sur un terrain plus conventionnel.

Détournant quelques instants le regard, elle chassa d'un battement de cil les souvenirs et l'amertume de tout ce qu'ils avaient perdu et ne seraient plus jamais l'un pour l'autre avant de revenir faire face.

- Je te trouve... très en forme, lui sourit-elle avec un calme qu'elle était loin de ressentir.

En même temps, il n'était pas difficile de l'être davantage que la dernière fois qu'elle l'avait vu. Elle y pensa comme lui, sans savoir qu'ils partageaient ce souvenir douloureux. Tirant une petite table entre leurs sièges, elle se saisit de l'aiguière qui y reposait et servit deux coupes de vin doux, l'invitant à boire avec elle puisqu'ils ne pouvaient plus être que des connaissances polies.

- Je t'ai regardé hier, tu t'es bien défendu à l'arc. Je sais que ce n'est pas ton arme de prédilection mais tu t'es bien défendu, malgré tout.

Elle était sincère. Il avait été un adversaire à la hauteur pour l'équipe béarnoise bien trop qualifiée. Sans Acuité, tout eut été différent. Cette petite grue était décidément toujours là où l'on ne voulait pas d'elle. Elle la chassa sans pitié de ses pensées et revint à Vaillant.

- Ta fiancée assiste-t-elle également aux festivités ?

En voilà une qu'elle priait pour ne surtout jamais rencontrer ! Par Eda, elle serait mortifiée de devoir céder sa place dans le coeur de Vaillant à une petite provinciale. Autant ignorer tout de sa rivale, elle pouvait ainsi l'imaginer quelconque et fade, choix de raison pour un amant qui continuerait à l'aimer au-delà de toute raison.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Ven 5 Jan - 23:15

La Duchesse abrégea sa réponse à la première question et ignora totalement la seconde. Vaillant resta sur sa faim. Si la santé de Songe et Sérénité lui importait peu, il n'en était pas de même pour Chiara. Était-ce si terrible qu'elle ne veuille lui parler de sa nouvelle vie ? Ou considérait, comme jadis, qu'il était un sujet plus intéressant ?

Elle lui fit de drôles de compliments.
Le premier, étrangement tourné, sonnait comme un reproche.
Le suivant était si tiède qu'il le refroidit. Mieux valait ne pas parler du tout de sa "victoire" plutôt qu'en parler en termes mesurés. Avec Vaillant tout devait être excellent ou dérisoire ; Chiara l'avait sans doute oublié.

Le Baugien but sans trinquer. Apprécia la qualité du vin. Le sucre effaça l'amertume.

- Oui, répondit-il sans détours. Avec ses parents.
Précision d'importance. Il se plaisait à croire que la chose serait moins laborieuse, sans eux.
- J'espère qu'elle ne s'imagine pas que notre mariage ressemblera... à ça ! rit-il en ouvrant le bras pour désigner, non pas la loge de Chiara, mais l'ensemble du faste déployé.
Les joutes. Les banquets. La foule bigarrée.

Vaillant but une nouvelle gorgée. Il devait faire plus attention à ce qu'il disait. Il était maladroit de parler de son mariage à Chiara. Il n'avait pas pu l'inviter, elle comprenait n'est-ce pas ? Inviter une Duchesse... Inviter la Reine... Tout ça n'était pas possible. Son monde était trop petit pour eux. Il était trop petit pour eux, si petit qu'ils n'auraient pas dû être si familiers. Il aurait dû être honoré d'être ici, simplement assis à côté de la Duchesse de Rippon, à tremper ses lèvres dans le même breuvage. Mais il avait goûté meilleur nectar. Il la voulait à son bras, devant tout le monde. En musique elle tournoyait ; lui avait le pas délié et elle, la gorge qui dépassait de son corset. Elle riait, elle criait lorsque plus tard, dans l'intimité, il libérait ses seins et menait une autre danse entre ses cuisses.

Le Baugien finit sa coupe d'une traite et reprit :
- Comment était le bal ? Que portais-tu ?
Seule sa voix un peu rauque et sa question déplacée - qui le faisait passer, au choix, pour un sot ou pour un efféminé - laissaient deviner ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Sam 6 Jan - 9:35

Elle avait été maladroite, elle le sentit immédiatement. Mais cela n'avait-il pas toujours été le cas avec lui ? Dès leur première rencontre, elle avait trébuché sur sa fierté. Elle qui savait se montrer si subtile, si fine mouche et manipulatrice, perdait tous ses moyens devant ce chevalier de treize ans son cadet et qu'elle avait aimé au point d'en perdre la tête. L'aimait-elle encore ? Peut-être, mais elle niait ses sentiments depuis trop longtemps. Le désir était indéniable, violent et dangereux, mais l'amour ? Elle ne voulait pas être celle qui s'accrochait, la pathétique vieille femme qui supplie le jeune homme de lui accorder ses faveurs quand il a déjà les yeux fixés sur une jeunesse.

Elle sourit avec indulgence, imaginant sans peine ce dont sa fiancée rêvait pour son mariage, surtout après avoir vu leur nouvelle Reine jouir des attentions du peuple tout entier. Elle fut reconnaissante à Vaillant de ne point s'attarder sur le sujet de sa future épouse et de sa future belle-famille en revanche. Il y avait des limites à ce qu'elle pouvait endurer, quand bien même elle avait poliment amené ce sujet elle-même, espérant qu'il les aiderait à reprendre chacun la place qui leur échoyait. Revenue au bal, elle n'eut pas longtemps à réfléchir pour répondre.

- Le bal était très gai et la jeunesse a beaucoup animé le banquet comme les danses. Les vieilles femmes comme moi n'attirent plus tellement les attentions, tu sais. À peine celles de quelques vieux barons grassouillets que mon titre ne rebute pas.

Souriant avec indulgence, elle baissa les yeux un instant sur ses genoux, semblant se remémorer quelque chose, puis releva la tête.

- Je portais du vert galonné d'or. Rien d'aussi beau que la robe dorée avec laquelle j'ai fait sensation autrefois.

Bien malgré elle, sa main libre était venue se poser sur la manche de Vaillant pour en caresser très lentement le tissu soyeux. La conversation pouvait rester aussi conventionnelle qu'il le souhaitait. Vus à travers une fenêtre, ils auraient eu l'air de deux amis conversant simplement et courtoisement. Mais hors du cadre, elle ne pouvait s'empêcher de quérir la douceur de sa peau contre la sienne. Elle n'avait pas le droit de lui infliger cela, de leur infliger à tous les deux cette nouvelle souffrance. Mais c'était trop dur de le voir aussi distant.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Sam 6 Jan - 12:12

Chiara assassina sa vision sensuelle. Pourtant il savait que le vert lui allait bien, par vif contraste avec ses cheveux. Mais il ne pouvait pas se la représenter. Plus maintenant qu'elle se dépeignait assise, rassise au milieu de vieux messieurs.

Le Baugien s'arracha à ses doigts et à son siège - déçu, furieux.

- Pourquoi dis-tu ça ? s'indigna-t-il.
Debout devant elle, il la regarda. Malgré son air fatigué, elle n'avait pas changé. "Autrefois". C'était il y a un an, foutredieu !

Il se mit à marcher dans la loge comme un lion en cage. Il ruminait. Si elle était une vieille femme, cela faisait-il de lui un de ces "barons grassouillets" ? Ne voyait-elle pas l'effet qu'elle lui faisait ?! Il était sûr que si, simplement, elle voulait qu'il lui dise. Qu'il la contredise. Qu'il lui assure qu'elle était belle comme au premier jour.

Pourrais-je le séduire à nouveau ? Elle aussi jouait à cet ignoble petit jeu.

Vaillant pointa sur la Duchesse un doigt accusateur.
- Tu as tout. Tu n'as pas le droit d'être insatisfaite.
Tout. Le titre, le château, l'époux, l'amour, la descendance. Vérité. Une vie aussi dorée que la robe qu'il lui avait "autrefois" offerte, et qu'elle n'avait pas oubliée.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Sam 6 Jan - 12:51

Sursautant devant son retrait brutal et sa réaction de colère, Chiara retira sa main et le suivit d'un regard stupéfait.

- Pardonne-moi, je ne pensais pas à te...

Mais avant qu'elle ait achevé ses excuses, il revint vers elle, pointant d'un doigt accusateur les mensonges dont ils s'entouraient tous les deux et embrasant sa propre colère restée soigneusement enfermée tout ce temps. Se levant à son tour d'un bond, elle darda sur lui un regard furieux.

- J'ai tout et tu n'as rien, c'est ça ? J'ai tout parce que je n'ai pas tout perdu lorsque j'ai mis au monde ton fils ?!

Avançant sur lui, elle abattit ses poings serrés contre son torse pour marteler ses propos, folle de rage à présent de devoir tant sacrifier et d'être encore et toujours celle qui blessait par ses maladresses.

- Ne vois-tu pas que je te laisse l'opportunité de me quitter sans regrets ? Retourne donc auprès de ta fiancée, j'espère qu'elle saura te satisfaire puisque je ne fais que te blesser !

Elle en était malade de fureur et de jalousie. Elle voulait arracher les yeux de cette petite dinde qui lui volait les attentions de Vaillant, qui l'obligeait à rentrer dans le rang et à se contenter de lettres fades et convenues. Pas un instant elle ne songea qu'elle infligeait précisément la même chose à son amant depuis le début, du seul fait d'avoir été mariée bien longtemps avant de le rencontrer. Injuste comme une femme bafouée et blessée, elle ne savait même plus ce qu'elle voulait, qu'il disparaisse ou qu'il la prenne dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Vaillant Fructurive
Cinq-Duchés
Noble de Bauge
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Artiseur
Âge: 23 ans
DC: Brun Braveterre

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Sam 6 Jan - 18:52

Ainsi la première fois qu'elle le toucha fut par ses poings. Vaillant attrapa les poignets de Chiara et les serra. Tant pis s'il lui faisait mal, s'il laissait sur sa peau des marques blanches. D'autres avaient laissé des traces profondes sur son corps. Alors pourquoi pas lui ? Ne l'avait-il pas mérité ?!

Il n'avait jamais voulu sa perte. Mais lui, il avait tout perdu. Ses rêves de gloire, son innocence, son amour, son premier enfant. La guerre l'avait laissé à demi-mort, diminué, à faire la route avec les gueux pour rentrer chez maman. Aujourd'hui, il essayait de posséder. Il aurait bientôt plus que "rien", il aurait ce qu'elle avait, mais en moins bien. Un petit mariage, une petite famille, une petite vie. La pâle copie de ce qu'il aurait pu avoir avec elle.

Alors, de quoi au juste devait-il la remercier ? De se rabaisser pour qu'il n'ait pas de regrets ?

Vaillant ne savait plus au juste ce qu'il lui reprochait. Il voulait juste la faire souffrir, comme si c'était le dernier moyen pour lui de la posséder, de laisser sa marque. Il avait envie de la frapper ou de l'embrasser, peut-être les deux à la fois. Pourtant il s'astreignit à la lâcher, et à nouveau recula d'un pas. Malgré la supériorité physique du Baugien, c'était elle qui menait la danse, c'était elle qui le congédiait. Comme "autrefois".

- Je t'ai déjà quittée. Comme tu l'as ordonné, lâcha-t-il, glacial, chaud et froid à l'intérieur.

Il voulut dire adieu mais ne s'y résolut pas. C'était trop cruel, pour lui comme pour elle. Sans plus de manière, Vaillant sortit comme il était entré : sans bruit et à la dérobée.
Revenir en haut Aller en bas
Chiara Lunabille
Cinq-Duchés
Duchesse de Rippon
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 12/12/2013
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Duchesse de Rippon
Âge: 36
DC: Shyrin, Elke

MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   Dim 7 Jan - 23:22

Le coeur meurtri et les poignets marqués, Chiara mit un moment à réaliser que Vaillant était réellement parti. Effondrée sur son siège, elle enfoui son visage dans ses mains mais ne pleura pas vraiment. En réalité, elle était bien au-delà. Elle s'était comportée e manière ridicule, une vraie folle hystérique. il fallait dire que vaillant lui avait toujours fait un effet dévastateur, c'est même ainsi qu'ils avaient fini par s'avouer leurs sentiments partagés dans les jardins de Castelorme.

Mais tout était bien fini à présent et quoi qu'il en dise, elle avait perdu bien des choses : sa fierté, son château, la moitié de son duché, le respect de son mari et pire que tout : lui. L'apitoiement sur elle-même ne dura guère pourtant. Elle n'avait pas le loisir de se laisser aller alors qu'on pouvait la surprendre à tout moment. Après avoir bu sa coupe de vin jusqu'au bout, elle appela Malice pour lui demander de l'eau fraîche.

Une petite bonne de sa suite revint bientôt avec une aiguière et elle put se baigner le visage pour faire disparaître les traces de l'épouvantable scène qu'elle avait osé faire à son ancien amant. Mais c'est auprès de Vérité qu'elle trouva le plus de réconfort. Malice se mit à ranger la loge pendant quelle couvrait son enfant de baisers et de chatouilles, éblouie par son rire. Les deux aînés n'avaient jamais été à elle de cette manière, aussi savourait-elle chaque seconde de la vie de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hier n'importe plus mais demain est trop loin [PV Vaillant - Autour des royales épousailles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vivre n'importe comment, mais vivre ! [Amy] Terminé
» Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget]
» Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain (Narcisse)
» Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.
» [MISSION - terminée] « Seul ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin, sauront jusqu'où il est possible d'aller. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Forteresse de Castelcerf :: Les extérieurs
-