AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles [janvier 11 - libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 6 Nov - 21:14

Acuité soupira doucement.

- Je sais bien, laissa-t-elle échapper avant de reprendre un peu du liquide brûlant.

Cette situation ne l'enchantait pas, très clairement. Elle ignorait encore les raisons qui avaient poussé Brun à traverser les Duchés puis les Montagnes pour la retrouver, mais elles ne pouvaient être bonnes.
"Je suis venu pour t'aider" lui laissait à penser qu'elle courrait un danger et si ce n'était pas elle il s'agissait d'Espoir.
L'angoissa la gagna à nouveau et elle déglutit avec difficulté en regardant son enfant, qui dans son innocence, ne se doutait de rien.

La question de Elke lui fit légèrement écarquiller les yeux. Partir avec lui ? Et pour aller où ? Haute-Garde ? Son père en ferait une jaunisse.
Vainqueur la protégerait-il ? Il avait dû envoyer Brun pour ça n'est-ce pas ? Mais alors, pourquoi Brun avait-il parlé d'un assassin envoyé par Vainqueur lorsqu'il s'était retrouvé acculé dans les bois ?
Un nouveau regard en direction de son fils et la lumière se fit. Vainqueur le voyait comme un rival potentiel au trône, donc un individu potentiellement dangereux.
Elle faillit étouffer dans sa tisane et se mit à tousser bruyamment. Lorsque enfin elle recouvra sa respiration elle répondit :

- Non, ce n'est pas ma volonté, mais il se peut que dans un futur proche...ma volonté aille à l'encontre de la raison.


Si Vainqueur la savait dans les Montagnes, elle ne pourrait pas rester ici. Tout ce qu'elle avait fait depuis son arrivée, semblait être simplement balayé par le souhait du Roi.

- Je suis désolée, ajouta-t-elle, tout cela est assez compliqué.

Elle but d'un trait la moitié de sa tisane, se sentant revigorée par la chaleur et par la menthe autant que par la présence si sereine de la jeune femme brune.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 13 Nov - 18:57

Les jours les plus froids de l’hiver arrivaient, apportant avec eux un manteau plus épais de neige et des tempêtes qui duraient. Cela faisait quelques jours qu’il n’avait pas croisé Alisel et il s’était levé ce matin-là en ayant l’envie de s’enquérir de son état et de celui de son jeune enfant désormais un Montagnard.
Kex s’était attelé à ses occupations avec efficacité dans l’espoir de se dégager un peu de temps pour aller leur rendre visite. Mais avec l’hiver, les nomades étaient revenus s’amonceler autour de Jhaampe comme la neige sur les pics. Et avec eux venaient les demandes diverses de soins pour leur bétail. Et forcément, les conversations, dont il n’était pas friand, se faisaient plus longues, certains prenant des nouvelles de proches ou de connaissances, d’autres narrant le récit de leur histoire durant cette année passée loin de la capitale des Montagnes. Au septième, Kex prit congé des écuries de fortune construites sous ces tentures. Il prétexta un impératif et laissa les bêtes et les hommes au bon soin d’un lad de passage dont il avait vaguement connaissance et dont les compétences s’étaient montrées à la hauteur les hivers précédents.

Débarrassé d’une partie de ses corvées, Kex passa par sa tenture pour changer de vêtements et éviter d’empester le crottin avant de prendre le chemin de la maison de l’époux de l’Oblat, à l’écart de la ville, légèrement enfoncée dans la forêt. Il traversa à travers les arbres, plutôt que d’emprunter le passage habituel et le soigneur se fraya un chemin jusqu’à la maisonnée, accompagné du seul bruit de ses pas faisant craquer la neige.
La fumée, puis l’odeur du bois qui brûlait dans l’âtre qui parvint jusqu’à ses narines, lui indiquèrent qu’il approchait de la maison où Alisel et son fils avaient trouvé refuge. Le jeune homme s’avança vers le pas de la porte et se débarrassa de la neige accumulée dans ses cheveux et sur ses vêtements avant de frapper à la porte. Deux coups sur le bois.

- Alisel ! Fit-il pour que sa voix indique à la jeune femme qui venait lui rendre visite.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 13 Nov - 21:13

Le déserteur ouvrit la petite fenêtre pour se débarrasser au dehors des reliefs de sa barbe. Aussi entendit-il distinctement les pas dans la neige : espoir. Les coups à la porte : surprise. La voix masculine : inquiétude.

Le plus silencieusement possible, le déserteur referma la fenêtre, n'osant pas jeter un œil à l'extérieur. C'était un homme, c'était tout ce qu'il avait besoin de savoir : ni Acuité, ni Elke, ni quiconque à qui il ait envie de se montrer. Trop de personnes à son goût étaient déjà au courant de sa présence ici. L'inconnu en faisait-il partie ?

Alisel : il ne connaissait pas ce nom. Cela ne sonnait ni Montagnard (pour ce qu'il en savait), ni masculin, ni féminin. Était-ce le pseudonyme qu'Acuité s'était choisi ? L'homme était-il l'un de ses amis ? S'il frappait à la porte, c'est qu'il n’habitait pas ici.

Tapi hors de vue à l'abri des murs, le déserteur réfléchissait. Et attendait, inquiet, que l'inconnu veuille bien passer son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Mar 15 Nov - 19:45

Le soigneur patienta quelques instants après avoir toquer à la porte sans que personne ne réponde. Il tendit l’oreille mais n’entendit aucun bruit à l’intérieur de la maisonnée. Alisel n’était visiblement pas là malgré le feu qui devait crépiter dans l’âtre à en croire la fumée qui se dégageait de la cheminée. Légèrement déçue, Kex tourna les talons et prit le chemin plus classique pour repartir.

Après quelques pas, son attention fut attirée par les pas dans la neige. Des traces plus fraîches que les autres regagnaient la maison de Jordken, sans en repartir. Et la taille n’était pas celle de la jeune femme. Non, les empreintes correspondaient à peu près aux siennes, mais il n’avait pas emprunté ce chemin pour venir trouver Alisel. Un homme l’avait précédé et n’était visiblement pas reparti.

Son instinct, aiguisé par les craintes de la belle, lui murmura qu’il y avait quelque chose d’anormal et que, peut-être, il leur était arrivé quelque chose à tous les deux. Rapidement, Kex prit la décision de continuer sa route sans donner signe qu’il s’inquiétait de sa découverte. Il garda un pas lent alors que sa tête lui hurlait de se hâter. L’assassin se fit violence pour garder son calme jusqu’au moment où il fut dissimulé par les arbres.

Aussitôt, il fonça quelques mètres en avant et entreprit de revenir à la maisonnée en coupant en travers les bois en s’efforçant de faire le moins de bruit possible. Assez près de la demeure, il coupa son élan et s’approcha à pas de loup. Dague au point, il en fit le tour et scruta à l’intérieur par l’un des carreaux. Dans la chambre, un lit, froissé, mais vide, ne suffit guère à le rassurer. Mais dans la lueur projetée par les flammes, une ombre bougea. Il y avait quelqu’un. Quelqu’un qui ne lui avait pas répondu quand il avait toqué.

L’assassin revérifia le lit de Kjeld, mais l’enfant n’y était pas. Pourquoi Alisel ne lui aurait-elle pas répondu si son fils n’était même pas au lit ? Si elle s’était endormie avec lui, elle se serait réveillée quand il aurait frappé. Quelque chose n’allait pas et l’inquiétude du jeune homme grandissait à mesure qu’il ne l’apercevait pas. Dans sa tête résonnait les craintes de la femme aux cheveux dorés.

Finalement, Kex prit la décision de s’introduire à l’intérieur de la maisonnée au risque de devoir présenter ses plus plates excuses s’il s’était fourvoyé. Avec d’immenses précautions, il ouvrit la fenêtre pour entrer. C’était la première fois que ses compétences d’assassin allaient être mises à contribution. Son coeur s’emballait autant pour l’excitation du moment que pour l’inquiétude qu’il ne soit arrivé quelque chose à Alisel et à son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Sam 19 Nov - 12:11

Chiffre pair : Kex surprend Brun.
Chiffre impair : Brun surprend Kex.


Le déserteur entendit les pas s'éloigner, et risqua un œil par la fenêtre. Il vit l'homme disparaître derrière les arbres. Contenté, il retourna à son oisiveté. Se dirigea vers la cuisine, séparée de la pièce à vivre par un rideau coloré. Regarda ce qu'il pourrait préparer. Malgré la miche de pain, il avait encore faim mais n'avait pas l'intention de vivre aux crochets d'Acuité. Même si dans son état, il ne pouvait pas chasser - et puis, elle lui avait prit ses armes.

Aussi sa main se referma sur un vulgaire couteau de cuisine, le premier qu'il trouva, quand il entendit le bruit de la fenêtre qui s'ouvrait, et vit l'homme s'y hisser. Agile, l'inconnu fut bientôt à l'intérieur. Derrière son rideau, le déserteur resta embusqué, le corps figé mais l'esprit agité.

Que signifiait cette intrusion ? L'homme était armé et quelles qu'elles soient, ne pouvait qu'être animé de mauvaises intentions. Voulait-il du mal à Acuité ? Ou à lui-même ? Acuité l'avait-elle envoyé pour finir le travail qu'elle avait commencé la veille ? Pourtant elle l'avait soigné. Mais la jeune femme n'en était pas à ses premières contradictions. Il se rappela cette première fois où il avait décliné ses avances ; le lendemain, elle envoyait son Béarnais l'accuser du contraire.

Mais qu'importe le passé quand le présent était ainsi suspendu. Le déserteur resta caché, immobile, silencieux, espérant que l'intrus s'en aille bien que sachant qu'il n'en serait rien, et se préparant à un énième combat qu'il n'avait plus la force de mener.


Dernière édition par Brun Braveterre le Sam 19 Nov - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Sam 19 Nov - 12:11

Le membre 'Brun Braveterre' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 20 Nov - 19:44

1-2 : Brun prend le dessus
3-4 : Kex prend le dessus
5-6 : Aucun des deux ne prend le dessus

Le bois avait grincé plus qu’il ne l’aurait voulu et, lorsqu’il entra en amenant avec lui une vague de froid, il comprit qu’il aurait fallu être stupide pour croire s’introduire furtivement à l’intérieur. Mais maintenant qu’il avait commencé, autant aller au bout. Il referma la fenêtre et inspecta la pièce. Il ne lui semblait rien n’y avoir d’anormal. Kex prit alors son poignard et poussa lentement la porte déjà entrouverte qui séparait la chambre du reste de la maisonnée.

Un feu crépitait dans l’âtre et, vu l’état de la bûche qui s’y consumait, on l’avait nourrit récemment. Mais la pièce était pourtant déserte. Ses yeux l’avaient-ils abusé au point qu’il soit persuadé qu’il y avait bien quelqu’un dans la maison ? Non, il en était sûr, son instinct lui murmurait qu’il y avait une personne ici et qu’il ne s’agissait ni d’Alisel, ni de Kjeld -et encore moins cet ours de Jordken-. Tiraillé entre le sentiment de s’être fourvoyé et celui d’avoir raison, il continua d’inspecter la pièce lorsqu’il passa près du rideau qui délimitait l’espace pour la cuisine.

Sans crier gare, une masse en sortit et seule un reflex salvateur l’empêcha de se faire embrocher par le couteau de son assaillant. La lame glissa toutefois sur son flan et l’entailla avec une certaine profondeur. D’un geste circulaire, il balaya l’espace devant lui pour repousser son ennemi et fit lui-même un pas en arrière en se tenant les côtés de sa main libre.

Il dévisagea un instant l’homme qui lui faisait face. Ses traits n’étaient pas Montagnards mais bien ceux originaires des Duchés. Il ne lui en fallait pas davantage pour être persuadé qu’il était ici pour Alisel. Et il n’était pas question qu’il y touche un cheveu. Kex balança -car il n’y avait pas d’autre mot pour décrire son geste approximatif- le broc d’eau qui reposait sur la table en direction de l’étranger avant de s’attaquer à lui avec un coup d’estoc.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur
Maître Vérichanteur
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 20 Nov - 19:44

Le membre 'Kex Enhor' a effectué l'action suivante : Le hasard en action


'Hasard 6' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Mer 23 Nov - 14:50

Songeuse mais sereine, Elke hocha la tête avec un sourire doux. Alisel savait mieux que personne ce qui était bon pour elle-même et pour son fils. Et il arrivait, en effet, que la raison soit la plus forte bien qu'elle aille à l'encontre de la volonté du coeur. Un couinement aigu de Kjeld lui fit tourner les yeux et son sourire s'élargit. L'intense réflexion qui agitait son esprit avait finalement trouvé sa conclusion.

- Il y a des secrets qui ne m'appartiennent pas et que je ne peux pas te dévoiler, commença-t-elle doucement. Mais il y a des choses qui se savent déjà.

Reposant son bol vide, elle attira sur ses genoux le bébé et lui abandonna ses mains, le laissant jouer à sa guise avec ses longs doigts pâles.

- Bien qu'elle ait toujours été réticente à cette idée, Kristen regarde de plus en plus souvent du côté des Duchés. L'état d'Aksel nécessite des remèdes que nous ne possédons pas.

Levant les yeux sur Alisel, elle la fixa avec le même calme serein qu'elle affichait toujours, comme si elle lui annonçait simplement que le temps allait changer.

- Si un tel voyage se préparait, ta volonté en serait-elle changée ?

Car voyager seule avec l'inconnu venu la voir ou se mêler à une délégation montagnarde d'importance, ce n'était évidemment pas la même chose. Non seulement en ce qui concernait le voyage lui-même, mais également en ce qui concernait sa discrétion et la sécurité de son enfant dans son pays d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Sam 26 Nov - 16:27

Dans son état, la meilleure - voire la seule - défense était l'attaque. L'intrus fouillait la maison et ça n'était plus qu'une question de secondes avant qu'il ne le trouve, grossièrement caché derrière son rideau. Alors, quand l'ombre fut assez proche, le déserteur bondit et fendit l'air de son petit couteau. L'air et la chair, car du sang gicla, il ne savait trop d'où - tout alla si vite jusqu'à ce moment suspendu où ils échangèrent un regard.

L'homme était vêtu comme un Montagnard. Cela, plus le fait qu'il avait frappé à la porte, plus le fait qu'il savait qu'il était à l'intérieur, mena le déserteur à penser qu'il ne s'agissait pas de l'assassin de Vainqueur. Ainsi Acuité voulait sa mort - et cette pensée était aussi froide que l'eau qu'il prit soudain en pleine figure.

Aveuglé, il recula d'un pas. Son corps se plia vers l'arrière pour éviter le coup qui sans doute était à suivre. Il se rattrapa sur sa jambe blessée et, déséquilibré, tomba tout à fait contre les meubles de cuisine dans un fracas de casseroles. Il voyait rouge, mais sans colère, car le sang après l'eau coulait sur ses yeux. Et sa désorientation était plus forte encore que l'estafilade qui lui cuisait le front.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 27 Nov - 7:43

Acuité fut plus attentive lorsque Elke fit mention de secrets. Une petite boule se forma dans son estomac à la simple idée que la jeune femme en sache trop.
Depuis son arrivée, elle leur mentait à tous. Les raisons étaient simples, elle souhaitait simplement protéger son fils, se protéger elle, mais également les habitants de Jahampe. Qu'adviendrait-il d'eux si Vainqueur savait qu'ils hébergeaient une héritière Loinvoyant ?
Un an auparavant, elle ne s'en serait pas inquiétée plus que cela, mais la vérité c'est que la naissance d'Espoir était perçu comme une menace par son grand cousin.
Brun n'avait-il pas dit qu'il était venu les protéger ? Il était le mieux placé pour savoir ce que Vainqueur avait décidé et elle devrait aborder le sujet rapidement.
:
Et puis, Elke précisa sa pensée et lui parla de l'état de santé d'Aksel et du pèlerinage organisé vers les Duchés.
Se joindrait-elle au groupe ? Malheureusement non, son visage pourrait être reconnu.
Elle bu une nouvelle gorgée avant de reporter son attention sur son amie. Toute à ses pensées, elle n'avait même pas remarqué que celle-ci jouait avec son fils. Quel genre de mère était-elle donc ?

- Je doute que vous trouviez quoique ce soit de mieux là bas. Vous possédez bien des plantes médicinales ici....

Elle stoppa ses paroles, subitement frappée par un moyen. L'Art.
Mais elle ne pouvait lui en faire part sans se dévoiler au minimum, le commun des mortels ne possédait pas cette connaissance.
De plus, elle n'avait aucune nouvelle du clan d'Art et ignorait totalement dans quel état il se trouvait après la Guerre. Aurait-il les capacités nécessaires pour soigner un homme ? Seul Maître Ordajonc pourrait le dire...

- Je ne pourrais pas vous accompagner, annonça-t-elle finalement.

La délégation irait certainement jusqu'à Castelcerf, une option impossible pour elle. Mais peut-être qu'elle pourrait les laisser à l'entrée des Duchés.
Revenir en haut Aller en bas
Kex Enhor
Montagnes
Soigneur
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 29

Feuille de personnage
Fonction:
Âge:
DC: 0

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 27 Nov - 10:21

S’il s’était attendu à prendre l’avantage… et de cette façon… Son coup d’estoc n’avait pas atteint sa cible mais elle avait été déséquilibré par son esquive et avait chuté contre un meuble dans un fracas de casseroles. Se tenant le flan, Kex observait son adversaire, le sang et l’eau coulant de son front pour venir lui brouiller la vue. Il pouvait maintenant l’achever facilement, ce tueur venu s’en prendre à ceux qu’il protégeait. Ce fut d’ailleurs cette pensée qui interrompit son geste. Peut-être leur avait-il fait quelque chose, cet homme venu des Duchés. Il devait en avoir le cœur net.

L’assassin ramassa une casserole au sol, sans en bruit, et se faufila comme une ombre près de l’homme pour l’assommer d’un bon coup derrière la tête. Il serra les dents lorsqu’il lui asséna car sa propre blessure le faisait souffrir. L’entaille avait beau ne pas être profonde, chaque respiration tirait sur la plaie. Mais lui pouvait attendre. Kex traina à grande peine le corps de l’intrus jusqu’au milieu de la pièce puis en fit de même avec une chaise. Avec autant de difficultés, il l’installa dessus et l’attacha solidement avec de la corde -la demeure de Jordken regorgeait de petits accessoires pour la chasse qui pouvaient servir à d’autres desseins- les mains dans le dos, ses pieds à ceux de la chaise.

Une fois ceci fait, il recula et s’appuya contre un mur en se tenant la poitrine. L’assassin analysa la situation. Son échec d’abord, d’avoir été surpris, et sa réussite, ou plutôt sa chance. Chanzruli avait été miséricordieuse avec lui et lui avait donné un sérieux coup de pouce. Kex porta alors son attention sur l’intrus qui baissait la tête, inconscient. Son visage était recouvert de sang. Tant mieux. La vue trouble, il serait peut-être plus enclin à bavarder. Mais pour l’heure, il fallait mettre à profit cette accalmie pour panser ses blessures.

Le jeune homme retira sa chemise -il avait laissé son manteau au dehors pour faire moins de bruit- et découvrit l’entaille. Peu profonde, comme il s’y attendait, mais assez longue. Il pouvait, soit recoudre, soit utiliser un tison pour cautériser la plaie. Aucune des deux n’avait sa préférence, pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 27 Nov - 12:47

Le déserteur reprit lentement conscience. Sous la masse de ses cheveux, ses paupières s'entrouvrirent pour se refermer aussitôt. Rouge, il voyait rouge, et la colère traversa ses membres comme un afflux électrique quand il s'aperçut qu'il était entravé. Il n'essaya pas de bouger pour éprouver la solidité de ses liens. Il tâcha même de réguler sa respiration qui s'était accélérée. Son agresseur et futur bourreau ne devait pas s'apercevoir qu'il était éveillé, car le programme à venir ne serait sans doute pas des plus réjouissants. Au moins l'avait-il gardé en vie - mais cette pensée ne lui procurait aucun réconfort. Quel sens avait encore sa vie ? Quelle dignité lui restait-il, ainsi ligoté ? Et encore, il n'avait pas commencé à crier. Il savait que la torture déliait la langue des hommes. Il ne s'était jamais retrouvé dans une situation aussi désespérée, même au cœur des combats. Il était seul ici, sans armée, sans ami, et il l'avait voulu. Il avait sommé Vainqueur de partir. L'entendrait-il encore s'il appelait à l'aide ? A quoi bon ?

Dans le calme de son inconscience apparente, son agresseur pouvait voir qu'il portait les vêtements de Jordken et à la cuisse, un bandage tout frais.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Mar 29 Nov - 21:53

Elke haussa une épaule, un peu distraite par l'enthousiasme que mettait le bébé à lui tordre les doigts.

- J'ignore ce qu'on peut trouver dans ton pays, mais il se dit que vous y possédez des magies qui nous sont inconnues.

Elle avait dit ça spontanément et avec un naturel qui laissait entendre qu'elle aurait aussi bien pu parler de fleurs ou de gastronomie. Souriant avec douceur, elle entreprit de chatouiller le petit Kjeld aussi surprise et ravie que lui quand il laissait échapper des gloussements de plaisir.

- Nous verrons bien.

Elle marqua une pause et son sourire pâlit un peu même si elle ne leva pas les yeux de l'enfants sur ses genoux.

- Vous me manquerez tous les deux. Les Montagnes, aussi, bien sûr. Mais vous deux, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Jeu 8 Déc - 20:46

Elke fit mention de l'Art avec ses propres mots. En effet, Acuité connaissait l'existence de parchemins qui donnaient le protocole de guérison avec la magie Loinvoyant, mais ils étaient bien gardé et la petite Duchesse ignorait même si Maître Ordajonc avait déjà lu ces écrits.
Si les Montagnes venaient réclamer une aide de ce genre, elle n'était pas certaine que Vainqueur pourrait la leur donner, même avec toute sa bonne volonté.
Qui parmi le clan était suffisamment puissant pour manier la magie ainsi ? En dehors du Maître...Vainqueur peut-être ? Mais sa magie était à son image, impétueuse et brutale. Or, Acuité imaginait fort bien une magie plus douce, mieux contrôlée, capable de s'insinuer dans le corps sans provoquer des dommages collatéraux.

Pourtant Aksel méritait un traitement. Si elle avait pu, elle se serait proposé d'elle-même...mais elle ne connaissait pas le procédé et ne possédait certainement pas le niveau de magie requis.
Cela faisait plusieurs mois qu'elle s'était volontairement fermée à l'Art. Elle avait trop peur d'être découverte.
Acuité ne savait pas trop quoi répondre à ceci, heureusement Elke plaça d'elle-même le sujet de côté, ce qui soulagea grandement la jeune femme.

Ce foyer était agréable, la petite blonde observa le décor de la tente de Elke tandis que celle-ci jouait avec son fils. Aussi, aux propos de la jeune femme elle ne put que répondre dans un écho lointain.

- Tu me manqueras aussi Elke, tu nous manquera à tous les deux, précisa-t-elle en déviant son regard sur son fils. Les Montagnes aussi.

L'atmosphère virait à la tristesse et Acuité refusait d'infliger ça à son amie. Elle se força à sourire de manière rassurante et ajouta :

- Mais ce jour n'est pas encore là, profitons des moments au jour le jour. Si tu veux que je t'amène Kjeld plus souvent, il te suffit de me le dire.


Elle allait être de toute manière bien occupée dans les jours à venir, à cuisiner Brun pour connaitre la vérité quant à son arrivée à Jhaampe et l'objectif de sa venue. Mais elle ne pouvait le priver de son fils. Voulait-il au moins le voir ?
Elle verrait bien à sa réaction en le ramenant ce jour. D'ailleurs, Acuité n'avait que trop trainée, comme si elle appréhendait de se retrouver avec son fils face à l'homme qu'elle avait tant aimé, et qui, contre toute attente, venait de la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Elke
Montagnes
Ménestrel
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36

Feuille de personnage
Fonction: Barde itinérante
Âge: 22 ans
DC: Chiara Lunabille

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 15 Jan - 7:51

Repoussant la nostalgie comme Alisel le suggérait, Elke sourit à nouveau plus largement et hocha la tête sans quitter le petit visage rose de Kjeld des yeux.

- Ton fils et toi êtes toujours les bienvenus chez moi. Et si ça peut t'aider de me le laisser de temps en temps, j'en serais ravie. Nous nous entendons bien, lui et moi.

Elle chatouilla encore un peu le bébé puis le cajola pour lui faire ses adieux et entreprit de le couvrir bien soigneusement. Il n'y avait pas besoin d'explications ou de souligner des évidences. Elle savait qu'Alisel devait rentrer avec son fils et que le moment était venu de se séparer pour ce jour là. Sur un dernier baiser, elle rendit le remuant petit paquet à sa mère à qui elle sourit largement.

- Tu dois y aller.

C'était une affirmation, pas une question. Elle sentait ces choses-là aussi clairement que ses propres émotions. De toute façon, elle savait également sans le moindre doute qu'elle reverrait son amie et le petit très prochainement, elle n'était pas inquiète ni triste.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Jeu 27 Juil - 9:33

Acuité hocha simplement la tête, se passant de mots pour répondre à la menestrelle. Elle lui sourit, confiante, même si intérieurement elle demeurait mortifiée.
Tant de questions restaient en suspend...et il lui semblait qu'elle avançait à l'aveugle maintenant que Brun était là. Quelle était sa mission ? Pourrait-il faire du mal à son propre fils ? Et à elle ?
Elle serra les poings une fraction de seconde à cette pensée, sachant qu'elle se battrait sans aucun doute. Elle lui avait déjà tiré une flèche dans la jambe, elle pourrait faire bien plus.
Mais à ce moment là, elle ignorait que dans la cabane de Jordken se jouait d'ores et déjà une scène semblable.

Elle défit son gilet et cala Espoir contre son sein. Puis elle l'harnacha contre elle avant de refermer le pan de laine. Son fils la regardait de ses grands yeux bruns sans se plaindre. Elle lui sourit avec tendresse et acheva ses préparatifs pour affronter la neige avec un nourrisson.

Un dernier regard à son amie, puis elle sortit après l'avoir saluée.
Le froid lui brûla les joues et elle plissa les yeux pour se protéger du soleil dont les rayons rebondissaient sur le manteau blanc.
Son coeur battait de plus en plus fort à mesure que ses pas la guidaient vers la cabane de Jordken. Que dire, que faire ? Ses pensées s'emmêlaient autant que son stress montait. Devant la porte, elle hésita un instant, la main tremblante devant le battant. Ce n'était pas lié qu'au froid.
Elle inspira profondément puis fronça les sourcils lorsqu'un bruit sourd lui parvint.
Prudente, elle poussa la porte et entra.
La chaleur n'était plus aussi vive qu'avant son départ et pour cause, le feu dans l'âtre mourrait. Elle resta immobile devant la scène qui se déroulait sous ses yeux.
Brun était attaché sur une chaise, le visage couvert de sang. Kex se tenait debout à côté. Tous deux la regardaient. Les yeux de la jeune femme passèrent de l'un à l'autre, à plusieurs reprises, dans l'incompréhension la plus totale.

Elle savait que Kex était un assassin, soumettait-il Brun à un interrogatoire ou bien le cervien avait-il tenté quelque chose ?
Le faux montagnard commença à parler mais elle le fit taire de manière assez brutale, avant de lui demander de quitter les lieux.
Elle ne doutait pas une seule seconde que Kex ait cherché à la protéger pourtant, une colère incroyable entrait en éruption au fond d'elle.
Lorsque la porte se referma derrière lui, elle fixa Brun un moment, avant de se diriger vers la cheminée, la main portée sur son enfant pour le protéger de la vision du sang autant que du regard perdu de Brun.
Là, elle raviva le feu et mit de l'eau à bouillir.
Ses gestes mécaniques s’enchaînaient tandis que son cerveau partait dans tous les sens. Elle sortit quelques morceaux de tissus qui feraient office de bandage d'un tiroir à côté et tandis qu'elle s'affairait, elle demanda d'un ton calme à l'opposé de la tempête qui se déchaînait en elle :

- Que s'est-il passé?
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Ven 28 Juil - 19:58

Avant que l'homme eut pu tenter - ou même dire - quoique ce soit, quelqu'un d'autre entra. Un pas léger. Qui s'arrêta, alors que s'élevait une voix, une voix de Glace qu'il connaissait bien, et qu'il comprenait tout à fait, puisqu'Acuité s'exprimait dans la langue des Duchés. Apparemment sous ses ordres, quoiqu'en disgrâce, l'homme sembla s'éloigna et ce n'est que plusieurs secondes après son départ supposé que le déserteur osa sortir de sa feinte inconscience.

L'étourdissement et le sang qui lui coulait dans les yeux, sans parler de la douleur et de l'adrénaline, l'empêchaient de discerner correctement la réalité. Il lui semblait que la silhouette d'Acuité était déformée, qu'elle... portait quelque chose ? Quelqu'un ? Espoir ?

Il la fixa avec toute la concentration dont il était capable et reconnut qu'il s'agissait bien d'un enfant, un enfant dont il ne voyait pas le visage, protégé par la main de sa mère. Il eut soudain honte de se retrouver dans cette position face à la femme et l'enfant. Ça n'est pas ainsi qu'il aurait souhaité voir son fils, et être vu par lui, pour la première fois. Il éprouva la solidité de ses liens mais renonça bien vite. Pourquoi ne le détachait-elle pas ?

- Cet homme est entré par la fenêtre couteau tiré, répondit-il, s'efforçant de maîtriser sa voix que faisaient dérailler ses émotions contradictoires. Apparemment je n'ai pas eu le dessus.
Il sembla hésiter avant de poursuivre, mais poursuivit :
- Qui est-il ? Ton nouveau Béarnais ?
Il ne lui avait pas échappé que l'homme parlait la langue des Duchés.

L'humour, si l'on pouvait appeler ça ainsi, était le dernier rempart pour protéger ce qui lui restait de dignité.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Ven 28 Juil - 21:28

Ses gestes s'arrêtèrent à l'entente de la réponse. Kex était donc entré armé, prêt à tuer l'homme des Duchés qui venait d'arriver et qui l'avait cherché elle.
Si l'homme avait été un assassin, il n'aurait pas fait long feu, mais il s'agissait de Brun. Le père de son enfant, l'homme que jadis elle avait tant aimé voire même idolâtré.
Qu'en était-il aujourd'hui ?
Elle osa détourner son visage du feu naissant pour regarder discrètement l'homme attaché et sanglant.
Ah elle aurait pu rire de ses paroles en d'autres circonstances. Espérait-il vraiment avoir le dessus sur un assassin entraîné dans son triste état ? La question ne se posait même pas.
La formation de Kex n'aurait surement laissé aucune chance à son opposant, pas même au Maître d'armes de Cerf.

A nouveau, elle tisonna le feu lorsque Brun lui demanda qui était l'homme qui l'avait agressé. Que devait-elle répondre ? Celui qui avait gagné sa confiance ? Celui qui la protégeait ? Qu'était Kex pour elle finalement ? Nourrissait-elle réellement des sentiments à son égard ?
Elle préféra éluder la réponse, pour Brun comme pour elle-même. Son regard se perdit dans les flammes dansantes.

- Il a dû entendre la rumeur de ton arrivée et te prendre pour un assassin venu égorger Espoir ou moi-même.
Elle marqua une pause et ajouta :
- Je ne sais par quel miracle j'ai acquis sa loyauté. Il sait qui je suis.

Elle sentit qu'il était utile de le préciser et haussa les épaules avant de se détourner du feu. Elle demeura immobile un instant, fixant alors Brun d'un regard qui trahissait sa peine de le voir dans cet état. Elle n'avait jamais souhaité cela.
Alors dans un mouvement lent et contrôlé, elle détacha son fils de sa poitrine et le posa sur la large peau d'ours au sol. Là, elle lui plaça quelques jouets à proximité, son jeune âge l'empêchait encore de se déplacer, même en rampant. Immédiatement, il saisit entre ses minuscules doigts le cerf en bois sculpté que Jordken lui avait fabriqué.
Un cerf...comme si ses origines devaient les suivre où qu'ils aillent.

Elle se redressa et alla tirer l'eau du feu. Dans une plat, elle versa l'eau et ajouta quelques tiges de plante médicinale séchées dont elle ne se souvenait plus du nom.
En s'avançant en direction de Brun, elle tira un tabouret et s'installa dessus après avoir déposé le plat fumant sur la table à côté. Un des linges qu'elle avait mis de coté plongea dans le liquide porté par ses mains qui ne ressemblaient plus à celles de la petite Duchesse. Appliquée, elle entreprit alors de nettoyer la plaie.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Ven 28 Juil - 23:00

Acuité ne répondit pas à sa question.

Ainsi elle avait un protecteur. A y réfléchir froidement, ça n'avait rien de surprenant. Comment une femme seule et enceinte aurait pu gagner le Royaume des Montagnes indemne ? L'homme était là pour veiller sur elle. Il avait peut-être même assisté la naissance d'Espoir. Brun se souvenait de ce sentiment partagé d'être entourée, d'être en sécurité, lors de la vision d'Art. Il croyait qu'Acuité l'avait appelé. Mais il était de plus en plus criant qu'il s'était trompé.

Acuité n'avait pas besoin de lui. Elle avait des amis, un protecteur. Une nouvelle vie. Il était inutile, il était malvenu. Tout ce qui venait de l'extérieur était une menace pour l'ancienne petite-Duchesse, à éradiquer par l'arc ou le poignard. Il aurait aimé pouvoir la détromper, blâmer sa paranoïa. Mais il avait vu la réaction de Vainqueur. Il devrait sans doute se réjouir qu'Acuité ait un protecteur. Alors pourquoi se sentait-il si mal ?

Entravé sur sa chaise, il se pencha dans la direction opposée à la compresse qu'elle voulait appliquer sur sa plaie.
- Détache-moi, dit-il bas. Je vais le faire moi-même. Tu en as assez fait.
Il était difficile de savoir s'il la remerciait ou l'accusait.
Il ne regardait plus vers Espoir désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Sam 29 Juil - 7:31

A sa grande surprise, la tête de Brun roula légèrement en arrière, comme pour éviter le soin. Les mots qu'il prononça alors lui firent autant de mal qu'une gifle. "Tu en as assez fait". Elle accueillit sa phrase comme un reproche et son geste se suspendit dans les airs. L'eau du tissu imbibé dégoutta sur son poignet et poursuivit sa route sur son pantalon.
Elle détourna le visage et jeta le linge dans le plat. Alors elle se releva, les lèvres pincées et les larmes au bord des yeux. Il pouvait bien lui reprocher de l'avoir attaqué, elle n'avait fait que protéger son enfant.
Après avoir récupéré un couteau, elle trancha les liens qui le retenaient sur sa chaise puis replaça l'objet tranchant loin des mains du Maître d'Armes.
Sa confiance était aussi friable qu'un château de sable, elle ne prendrait pas le risque de lui laisser une arme à portée.

- Ne sois pas stupide, lui rappela-t-elle dans un soupir, la plaie est vilaine. En outre, soigner son propre front n'est pas chose aisée, d'autant plus qu'il risque de te falloir des points.

Son ton paraissait dur, comme une mère qui gronderait un enfant. Dans un petit placard, elle récupéra une outre dans laquelle une liqueur fabriquée par Jordken attendait son heure. Elle la déposa sur la table à côté de Brun comme un ordre muet puis s'installa à nouveau sur le tabouret, saisit le linge mouillé qu'elle essora et attendit qu'il lui donne son accord. Il n'avait pas le choix.

Elle se remémora son arrivée et tout ce qu'il lui avait dit, mais si elle le croyait sur certains points, d'autres restaient en suspend.

- Qui t'envoie ? demanda-t-elle encore. Vainqueur ?
La notoriété de leur amitié exceptionnelle n'était plus à faire tout comme la loyauté du Maître d'armes envers son Roi.
Et au fur et à mesure qu'elle posait des questions, sa voix se brisait, inquiète.
- Est-ce qu'Espoir est en danger ?

Elle voulait tout savoir. comment s'était passé le retour des troupes, comment Brun avait compris qu'elle était en vie, comment savait-il pour Espoir...Il avait parlé d'un rêve mais elle n'y croyait pas.
C'est qu'il y avait forcément autre chose et par tous les Dieux, elle saurait quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Sam 29 Juil - 8:49

Une fois les pieds et les mains déliés, Brun se leva. Juste pour voir. Au moins tenait-il sur ses jambes. Il passa sa main sur le bandage de sa cuisse, à peine marqué d'une petite fleur rose. Au moins cette blessure ci ne s'était-elle pas rouverte quand il était tombé dans les casseroles.

Il regarda les casseroles en question, répandues sur le sol de la cuisine, puis les murs de la bâtisse, vierges de miroir. Son regard glissa sur Espoir, comme s'il n'était pas prêt à affronter cette vision pour le moment. Mais il ne put s'empêcher de voir les trois poils bruns de l'enfant et le petit cerf de bois avec lequel il jouait.

Finalement il se rassit sur sa chaise, ravalant sa fierté ou épargnant celle d'Acuité, c'est selon. Il la laissa le soigner plutôt que se charcuter lui-même, bien qu'il s'en sente capable - une mortification de plus... Il aurait pu préciser que l'entaille n'était pas d’aujourd’hui, mais il n'avait pas envie de disculper son agresseur, même si c'était peut-être lui qui avait attaqué le premier, il ne se souvenait plus bien... L'homme était entré dans la maison comme un assassin, le déserteur avait senti qu'il était dangereux et résolu, prêt à tuer comme il le serait lui-même s'il lui incombait de protéger Espoir.

L’interrogatoire que l'homme n'avait pas pu faire, c'est Acuité qui s'y collait désormais, autrement plus efficace avec sa voix inquiète et son aiguille pointue. Brun serra les dents. Le moment était mal choisi, mais il ne pouvait lui refuser plus longtemps les réponses qu'elle avait déjà exigées la veille. Il n'avait qu'une envie : se concentrer sur sa douleur, sa vieille compagne depuis le début du voyage, voire l'assommer un peu en buvant cette outre qu'Acuité avait posée à côté de lui - par El, l'apaisante brûlure de l'alcool dans sa gorge lui manquait tant, tant qu'il s'interdit d'y toucher pour l'instant.

- Je m'envoie tout seul, répondit-il comme un enfant grognon, puisqu'elle lui parlait comme à un gamin récalcitrant et incapable d'initiative. Le même ton réprobateur qu'elle avait adopté quand elle lui avait enlevé son verre de vin - à moins que ce ne soit en rêve, ça aussi ?
- Je t'ai vue dans ma tête. Tu venais d'accoucher. C'était très réel, trop pour un rêve. Alors je suis allé voir Shyrin, et elle a bien fini par m'avouer que tu étais vivante. Et qu'Espoir était mon fils, finit-il, amer, comme s'il lui reprochait d'avoir appris sa paternité de cette façon, des lèvres dédaigneuses de l'ennemie.

A vrai dire Shyrin n'avait fait que confirmer ce qu'il avait appris par le rêve en comptant neuf mois sur ses doigts. Mais si le rêve n'était pas un message, alors Acuité n'avait jamais eu l'intention de lui révéler quoique ce soit. De ces omissions terribles, il ne pourrait jamais lui pardonner.

- Comment s'appelle-t-il ? L'homme qui est entré ? reprit-il, bien décidé à négocier ses réponses contre le siennes.
Il n'était pas venu jusqu'ici pour l'entendre à nouveau mentir et dissimuler.
- Et "Alisel" ? C'est ton nom d'ici ? ... Et Espoir ?
Les Montagnes ignoraient sans doute qu'elles hébergeaient un Loinvoyant.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Sam 29 Juil - 13:52

Acuité remarqua que Brun ne touchait pas à la gourde. Peut-être voulait-il éprouver sa résistance à la douleur ? Ou bien essayait-il encore de se faire bien voir d'elle ? Non cette deuxième solution lui sembla stupide au moment même où elle germa dans son esprit.
Elle entreprit de nettoyer la plaie et se rendit compte que si elle saignait beaucoup ce jour, son origine datait d'avant. Un entaille assez large lui barrait le haut du front. Même avec des points et des onguents, il en garderait certainement une cicatrice.
Tandis qu'elle s'affairait, il commença à lui révéler les raisons de sa présence ici. Elle apprit alors qu'il avait décidé seul de venir la rejoindre, de la retrouver après ce qu'il définit comme un rêve trop réel.
Ses gestes se firent plus lents et elle se détourna quelques secondes de la plaie pour rincer le tissu, s'octroyant quelques secondes de réflexion. Ce qu'il qualifiait de rêve devait probablement être de l'Art. Elle ignorait simplement qu'il en fut pourvu.
L'idée de ne pas avoir suffisamment dressé ses barrières mentales provoqua en elle une colère et une humiliation suffisante pour lui brûler les yeux.
Elle fit mine de préparer l'aiguille pour se donner une contenance et ravala la bile qui remontait le long de sa gorge lorsqu'elle imagina sa discussion avec Shyrin.
Le ton qu'il usait ne la laissa pas aussi indifférente qu'elle l'aurait cru. Il lui en voulait très clairement. Qu'aurait-elle du faire alors ? Lui envoyer un message ? Et si ce dernier avait été intercepté ?

Elle préféra ne rien répondre pour l'instant et se concentra sur le soin à prodiguer. Ce fut Brun qui revint à la charge en posant à son tour des questions.
Pour enrayer l'afflux sanguin, elle appliqua d'abord un baume gras du bout de ses doigts ensanglantés.

- Il s’appelle Kex, répondit-elle simplement. C'est un homme des Duchés qui vit ici.

Elle nettoya la bordure de la plaie et saisit l'aiguille qu'elle enfonça lentement dans la peau. Son regard dévia sur lui, afin de s'assurer qu'il ne souffrait pas trop. C'était stupide, elle n'avait jamais recousu quiconque, mais ses travaux de broderie bien qu'elle n'eut jamais aimé cela lui furent d'une aide précieuse. Elle ne s'était pas rendu compte alors à quel point ils étaient proches, physiquement parlant. Ses yeux s'accrochèrent quelques secondes aux traits de son visage. Qu'il avait changé !
Il donnait l'impression d'avoir été piétiné par un troupeau d'étalons sauvages.

Espoir en gazouillant de ravissement face à ses objets en bois la ramena à sa triste réalité. Elle piqua à nouveau la peau et entreprit de faire un noeud.

- Alisel est mon nom d'emprunt depuis l'armée. Celui que je portais lorsque je servais dans tes rangs. J'ai préféré le conserver ici, au cas où.

Au cas où quoi ? Au cas où les Montagnards aillent vérifier auprès de l'armée du Roi des Duchés son identité ? Les gens d'ici s'en moquaient bien.
- J'ai fait baptiser Espoir selon les rites montagnards, ici il s'appelle Kjeld. Et tous ignorent sa lignée.

Tandis qu'elle achevait un second point, elle baissa ses bras subitement après avoir coupé le fil puis planta son regard dans celui du Maître d'Armes.

- Il faut que tu comprennes...que si j'ai fait tout ça, c'est pour lui.

Il devait le comprendre. Elle n'avait pas agis par vengeance ou volonté de lui faire du mal, elle avait agi comme une mère livrée à elle-même, protégeant son enfant. Brun et elle ne s'était jamais réellement compris, ils s'étaient disputé plus que de raison, mais à ce moment, elle souhaitait plus que tout au monde que pour une fois il comprenne et qu'il la voit autrement que comme l'image de la petite Duchesse capricieuse et égoïste qu'il s'était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Brun Braveterre
Cinq-Duchés
Maître d'armes
avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Fonction: Maître d'armes
Âge: 29 ans
DC: Vaillant Fructurive, Iris, Shane, Luve Fanel

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Sam 29 Juil - 17:12

Acuité ne réagit pas à ses paroles, se contentant de répondre à ses questions - ce qui était déjà un progrès en soi. Ainsi son agresseur vivait ici. Il y avait plus de porosité qu'il ne l'imaginait entre les Montagnes et les Duchés. La route était sans doute plus clémente au printemps...

Interrompant ses réflexions, Espoir se mit à gazouiller et seule l'aiguille empêcha le déserteur de tourner la tête pour le regarder. C'est la première fois qu'il entendait son fils s'exprimer. Son fils : Acuité ne lui en avait pas nié la paternité.

Le prénom d'"Alisel" titillait sa mémoire. Il finit par se souvenir du bleu avec lequel Acuité avait jadis l'habitude de s'entraîner, ce qui l'avait vexé. Cela lui semblait être il y a une éternité, et bien puéril aujourd'hui. Devait-il l’appeler "Alisel", lui aussi ?
Quant à "Kjeld"... Ce prénom n'avait aucune signification pour lui. Cela ressemblait un peu trop à "Kex" à son goût. Était-ce intentionnel ? Il ignorait tout de ce dialecte et de ce monde. Il préférait "Espoir"... même s'il ne pouvait s'empêcher de se demander, quel était cet espoir que nourrissait Acuité.

A sa dernière confession, il hocha silencieusement la tête. Honteux. Si l'un d'eux devait être blâmé... ça n'était certainement pas Acuité.

- J'aurais pu t'aider. Tu n'avais pas à affronter ça toute seule. J'aurais pu...
Quoi ? L'épauler ? L'épouser ? Faire en sorte qu'elle ne doive pas tout abandonner, son pays, sa famille, ses amis, ses privilèges. A cause de lui, la jeune fille promise à un brillant avenir de Duchesse et d'Artiseuse était terrée ici, dans ce coin de neige étranger.

- Je regrette, souffla-t-il comme l'excuse qu'il n'osait pas prononcer.
Si cela avait pu leur épargner les épreuves qu'ils avaient traversées, il serait volontiers retourné un an en arrière, avant cette nuit accidentelle qu'ils avaient partagée.
Alors Espoir ne jouerait pas dans la neige des Montagnes, mais dans celle de Béarns, entouré d'une mère paisible et d'un père responsable.
Revenir en haut Aller en bas
Acuité Loinvoyant
Cinq-Duchés
Fille aînée du Duc de Béarns
avatar

Messages : 1095
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 35

Feuille de personnage
Fonction: Artiseuse en formation
Âge: 19
DC: Vainqueur Loinvoyant, Taebryn Ruderacine

MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   Dim 30 Juil - 21:12

Brun hocha la tête et elle se sentit soulagée que pour la première fois, il comprenne son acte. Ce sentiment était si grand, qu'elle fut tentée de sourire l'espace d'un instant. Ses mains remontèrent aux abords de son visage, prêtes à continuer leur tache de recoudre la plaie, mais les propos qu'il échappa la coupèrent dans son élan.
Ses propositions étaient risibles vraiment et elle ne comprit pas ce qui la retenait de rire à gorge déployée. Que croyait-il ? Dans quel monde vivait-il ?
Pensait-il seulement qu'elle avait besoin d'être sauvée ? Elle fronça les sourcils tout en esquissant un sourire en coin.
Son regret avoué lui fit plus de mal que tout ce qui avait précédé et elle secoua la tête, visiblement déçue.
Dans un soupir, elle s'essuya les mains dans le torchon le plus proche puis se leva de sa chaise.

- Moi je ne regrette pas, lui lança-t-elle d'un ton ferme. Je ne regrette rien.

Son regard se planta dans le sien avec une assurance et volonté qu'elle n'avait pas ressenti depuis longtemps. Son avenir était incertain, mais son passé était parfaitement assumé. La seule chose dont elle était certaine, c'était de ne rien regretter.

- Je suis partie guerroyer aux côtés de mon peuple, j'ai défendu mon pays, même si pour y arriver j'ai dû fuguer, commença-t-elle en égayant ses paroles de gestes qui tendaient à montrer tout ce qu'il s'était passé. J'ai été capturée après avoir détruit la moitié d'un avant-poste Chalcédien ainsi qu'une bonne partie de leurs provisions, à moi-seule. On m'a torturé afin de percer les secrets de l'Art puis on m'a offerte en tant qu'esclave à la Princesse Shyrin, comme cadeau de mariage.

Elle rit presque à cette annonce. Les Chalcédiens étaient des barbares offrant des vies humaines comme celles des animaux. Mais Shyrin n'était pas ainsi, elle était différente.

- Et qu'est-ce que Chalcède a gagné en échange ? Je vous ai envoyé la Princesse sur un plateau et sa reddition à mis fin à la Guerre. Aujourd'hui, elle est toujours un moyen de pression au service de Vainqueur. Shyrin m'a permis de fuir et j'ai pu venir jusqu'ici pour mettre au monde mon fils...ton fils. J'aurais pu mourir dix fois ces derniers mois, mais je suis là et Espoir aussi. J'ignore si nous sommes bénis, mais ce que je vois, moi, c'est que les malheurs qui nous ont frappé ont été détournés pour un avenir meilleur.

Elle s'était enflammée au fur et à mesure que ses paroles résonnaient dans l'air. Ses joues rougies contrastaient avec sa peau claire. Il y avait plus de certitude dans toutes ses paroles que dans cinq années d'apprentissage auprès de ses précepteurs. Elle se mit subitement à tortiller la laine de son gilet entre ses doigts, le regard baissé.
- Tu n'as rien à regretter...avoua-t-elle alors. Je n'irais pas jusqu'à dire que...cette nuit-là, je t'ai piégé mais...je...

Ses yeux dévièrent alors sur Espoir qui commençait à s'endormir à même le sol avec la discrétion qui était la sienne.
- Rien, laissons cela de côté.

Sans ajouter un mot, elle s'installa à nouveau face à lui et entreprit de reprendre sa broderie de chair.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [janvier 11 - libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles [janvier 11 - libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Premières lettres et retrouvailles [Libre]
» Des retrouvailles tragiques...
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Les disparus du 12 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre des Anciens :: 
 :: Flashback
-